mardi 26 janvier 2016

Une voix dans la nuit


Mini fantaisie semi-libertine pour éclairer un jour gris de janvier.


***

Afficher l'image d'origine


Une autoroute déserte. Une heure avancée de la nuit, et dans le faisceau des phares des lambeaux de brouillard blême qui me ceignent.
Mais non, je n'écris pas une histoire d'horreur, suivez un peu, j'ai mis un c à « ceignent ».
Verbe ceindre. 
Bon je reprends. 
J'aime rouler la nuit, seule. 
Je roulais, donc, et la radio susurrait un programme extra. Non c'est vrai, franchement, que du beau, du bon, le genre pop-rock des années soixante à quatre-vingts, le must, tout ce que j'aime.
Quand soudain, la voix de l'animateur, et là, un coup de foudre me transperce de haut en bas. 
Une voix suave, profonde, sensuelle, grave... je me mets à imaginer, à fantasmer la tête et le corps qui correspondent à cette voix. 
Pas un perdreau de l'année, non, une voix qui a du coffre, de la bouteille,  un type qui a bourlingué. Le mélange d'un Johnny Cash du temps de sa splendeur et d'un Kersauzon qui aurait du raffinement, vous voyez l'idée...
Je me dessine mentalement un portrait-robot de mon sex-appeal-man idéal, et j'avale ma salive aussi vite que ma voiture les kilomètres.
C'est vrai qu'une voix peut à elle seule donner des idées sauvages et inavouables. 
A chaque annonce de nouvelle chanson,  je sens les trépidations de ma machine me parcourir l'hémisphère sud,  ma clim réversible interne qui se dérègle, et mon thermostat qui s'affole. Heureusement que je suis une conductrice hors-pair qui ne laisse pas ses pulsions prendre le pas sur sa sécurité... Mais je peux vous dire qu'intérieurement, je bouillonne. 

Ah, monsieur...

« Ne faites point languir de si pressants désirs.
Dépêchez. Faites tôt, et hâtez nos plaisirs »

( oui, je suis toujours très XVIII° dans mes badinages intérieurs et onaniriques, c'est plus classe)
 Je finis par apprendre qu'il s'appelle Georges Lang, qu'il officie sur RTL depuis des lustres. Je me demande comment je ne connais pas cette merveille et je me promets d'aller voir sa tête sur Glougueule à la prochaine pause. Ah...Georges, Georges, tu me fais planer...
Et là, mes amis, trouverai-je les mots pour vous décrire mon désappointement ? Pour noter d'infamie cet enfant de chameau...
Tout mon palais ibérique s'effondre comme un vulgaire château de cartes. Se puisse-t-il que cette voix-là sorte de ce visage-là ? 
Pas désagréable, au demeurant. Mais pas du tout mon style, mais alors, pas du tout. Ne me demandez surtout pas pourquoi, je ne sais pas...peut-être la coupe, la mise en plis. Ou le faux air de Michou...ou le fait qu'il ressemble vraiment trop à Tata Janine.
Vous savez bien que c'est inexplicable, ces choses-là, de toutes façons.
Sacré Georges, va ! Tu m'as bien eue. Enfin, façon de parler.

¸¸.•*¨*• ☆




102 commentaires:

  1. Je conçois ton désappointement, sa voix m'a plus d'une fois envoûtée mais pas au point de fantasmer sur lui... du coup, j'ai demandé à voir sa petite gueule sur geugeule et bon, ce n'est pas mon genre non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon j'étais peut-être un peu dans un état propice à fantasmer...Mais avec l'excellent son de mon autoradio, c'était vraiment bluffant.
      Bises nocturnes (de RTL) ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Le gars avait un physique de radio, quoi ;)

    C'est vrai que la radio n'a pas encore été inventée à mon époque "piratéenne" mais j'imagine le coup pour une voix féminine équivalente, me prenant les tripes pendant un trajet de nuit à travers l'océan...
    J'écouterais "Célestine de la nuit" et j'adorerais cette émission, même en streaming (si j'ose dire) elle me ferait vraiment de l'effet cette nana, surtout quand elle croque du chocolat en direct ! J'imaginerais son oeil bleu et sa bouche gourmande qui rhâaa..."

    Hum bon, c'est pas pour de vrai quoi, et moi je préfère la Célestine qui nous raconte des histoires par écrit, comme ça on n'est pas déçu au moins^^
    Besos coquine, belle histoire ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un physique de radio...c'est un peu comme un physique de blogueur ou de blogueuse ?
      Quelqu'un qui apporte du rêve et du fantasme ...
      On ne sait pas qui se cache derrière les pseudos, on ne peut qu'imaginer ^^
      Besos, captain
      e buona notte
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
    2. J'ai un peu rigolé en grossissant le trait mais c'est vrai qu'il a un drôle d'air ce gars-l !! :(
      Sur Google, toi tu ne risques rien tu es très jolie...♥
      Moi j'ai physique de...pirate mais j'aurais pu faire de la radio ;)

      Supprimer
    3. Il ressemble à Michou, c'est vrai. Il y a certains hommes qui prennent une tête de vieille femme en vieillissant. Ce qui n'est pas le cas des loups de mer, à ma connaissance ^^
      Merci pour le compliment, captain
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Ouais... Ben c'est vrai quoi, qui nous dit que l'oeil qu'on voit en avatar appartient bien à la blogueuse maîtresse des lieux ? Après tout, peut-être est-elle borgne, courtaude et bossue ?
      Ainsi, moi qui vous parle...

      ...'fin moi, Jdirien...

      Supprimer
    5. Tout à fait...
      Sauf qu'il y a dans cette noble assemblée de redoutables censeurs qui m'ont jugée et jaugée sur pièces depuis longtemps...
      Et puis franchement, ne suis-je pas un être parfaitement sincère (au risque, bien souvent de mettre les pieds dans le plat) ?
      Ckejendi...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Hi, hi...
    ça marche aussi dans l'autre sens : parfois, un physique avantageux est "cassé" par une voix qui ne va pas avec !
    Et moi...vois-tu, je suis très sensible à la voix de ces messieurs...alors je comprends bien ton désappointement !

    Bon, à défaut de Georges, y te reste peut-être...Jack ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même chose, la voix est un élément très important pour moi.
      Même si cela ne fait pas tout.
      Jack ? de quel Jack veux-tu parler ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Quel Jack????? Lang, bien sûr, mais je ne sais pas s'il peut rattraper le coup de Georges...
      Baci sans prétentions ni fantasmes.

      Supprimer
    3. Oups je n'avais pas fait le rapprochement...
      Ni l'un, ni l'autre, vois-tu...
      Pas ma tasse de thé
      baci di fratello ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Eh oui, une voix peut nous faire fantasmer, nous faire chavirer, nous émouvoir, nous charmer ! et puis lorsqu'on voit la personne, oups ! il y a comme un désenchantement... (rire).
    Merci pour ce récit plein d'humour, Célestine. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...l'humour me tire de bien des situations épineuses depuis toujours...
      Et j'aime rire de mes désappointements.
      Bisous et belle nuit
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. En fait, un physique "décevant" peut aussi d'un coup charmer par sa voix et son charisme. Je t'avais parlé d'un prof de chant, tu te rappelles ? Eh bien, il n'était pas beau du tout, mais quand il se mettait à parler et à chanter, quel changement ! Il avait alors un charme incroyable et on oubliait son physique, on n'avait d'yeux et d'oreilles que pour lui ! Cela remonte déjà à plusieurs années mais cet homme m'avait marquée et je ne l'ai pas oublié.
      Belle journée, Celestine. Bisous.

      Supprimer
    3. Bien sûr, Françoise, je comprends tout à fait. J'ai moi-même rencontré des tas de gens comme ça, avec un charisme fabuleux mais en ce qui concerne le désir purement physique, il ne s'explique pas . Aurais-tu fait pu faire l'amour avec ton prof de chant ? Et si oui, cela aurait simplement voulu dire que son physique te plaisait un minimum...Et on sait, depuis toujours, et depuis Gainsbourg, que l'attirance physique n'a rien à voir avec la beauté plastique.
      C'est juste une question de phéromones.
      Bises du matin
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. De là à faire l'amour avec mon prof de chant, non, je ne pense pas, il me troublait intérieurement, j'étais émue en l'écoutant, en chantant avec lui, mais il n'y avait pas d'attirance physique.
      Bisous la belle. Bon après-midi.

      Supprimer
  5. J'ai souvent été surpris par le visage de "belles voix" de radio et j'y réfléchis à deux fois quand je risque d'être confronté à leur image. Souvent je préfère garder le mystère du visage inconnu et ne me fier qu'à la voix suave, douce, chaleureuse, par laquelle je me laisse envoûter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La confrontation à la réalité comporte toujours une part de déception...
      C'est sans doute pourquoi le refuge du virtuel est si suave, doux et chaleureux...
      Bises nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Quant à moi, je peux attester que ni la voix ni la personne n'ont déçu le charme engendré par une céleste plume..
      Ti bacio

      Supprimer
    3. On va t'accuser de manquer d'objectivité...Mais je sais que tu ne te laisseras pas faire...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. En toute objectivité, il serait très hasardeux à quiconque de vouloir me contester... Pas que je sois vindicatif et violent, mais ça pourrait relever d'un manque de tact, voir d'une franche muflerie...
      Ya quek'un ka quekchose à redire à ça????
      Tiens! pour une fois, j'ai été délicat chez Blogbo...
      Ti bacio forte Sorellita

      Supprimer
    5. Je vais aller voir ça...
      Buona notte caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. @ Cel: Blutch, manquer d'objectivité, à ton sujet ? Tsss, ça se saurait !

      ...'fin moi, Jdirien !

      Supprimer
    7. Tandis que toi, bien sûr, tu es un modèle d'objectivité...
      Tu l'as vue, ma bosse ... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Jdissa a un petit côté... candide. Il faisait une supposition tout à fait gratuite. Une sorte de formule de rhétorique pour se consoler d'être perdu sur les îles de la Désolation...
      Salutations à l'îlien et baci per te

      Supprimer
    9. Je me suis quand même laissé dire récemment, qu'il lui arrivait de quitter son île au bout d'une mission, et de revenir dans la mère patrie...
      Ainsi, même sur la désolation, on a droit à des récrés ? C'est cool ça...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Une voix pour succomber ?
    Une voie pour se relever.
    Le timbre, l’intonation... je reste perplexe.
    On m'a déjà dit que j'avais une belle voix, et puis même réaction féminine lors de la confrontation... Mort de rires...
    Une voix ne me fait pas perdre pied... un regard peut-être. Mais je suis un vieux loup de mer, je chavire pas si je ne me sens pas...
    M'est d'avis que la gente féminine est bien plus fragile qu'un loup de mer...
    faut sortir les cirés ma belle Dame...
    Bisous nocturnes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les cirés ? Et si j'aime les embruns, le vent du large et m'en laisser conter par la tempête ?
      C'est tellement subjectif tout ça.
      Chacun réagit en fonction de dizaines de critères infimes et inconscients. Une voix, bien sûr, mais aussi un regard, des mains, un grain de peau, une mèche de cheveux, une nuque...

      Bises très tardives
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Si t'aimes les embruns la claque du vent et l'onde déferlante alors... viens donc me rejoindre lors d'une risée...
      Au diable les cirés, on montrera nos fesses au maelstrom !
      Mort de rire...

      Supprimer
    3. C'est joli, une risée...c'est quand l'océan se marre ? On a les fesses qui disent bravo ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Quelle idée aussi, d'aller confronter son rêve à la réalité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une idée complètement débile, je l'admets...
      Je sais pas, une pulsion incontrôlable...J'ai pas réfléchi, je l'ai bien regrettée !
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Les Nocturnes peuvent provoquer des LANGUEURS, voire des LANGUISSEMENTS. Un peu comme moi. Puis vient la confrontation avec la photo...sauf si la photo date des seventies. Un peu comme moi. Mais reste la musique :D Bises diurnes et ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La musique, l'écriture, les voyages, l'amitié et cette connivence exceptionnelle que l'on peut avoir avec quelqu'un même si le désir ne se commande pas. Les hommes ont trop tendance à penser que si on ne les désire pas, on ne les aime pas (sans doute parce que la plupart font de même avec les femmes, ils ne pensent les aimer que s'ils les désirent. ) Cette confusion des genres, et cette réduction de l'amour à l'Eros, alors qu'il est bien autre chose, et ce refus de considérer ses autres dimensions, sont à l'origine de tous les maux et déboires sentimentaux depuis que le monde est monde...
      Heureusement, il existe aussi de par le monde des hommes et des femmes qui dépassent ces clivages.
      Kiss you and attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Combien de fois je me suis laissée prendre par une voix écoutée et ré-écoutée avec bonheur à la radio... et combien de fois la déception a été au rendez-vous une fois le visage découvert.

    Je ne vais plus chercher à connaître le visage des voix radiophoniques qui m'enchantent.. Je garde la part de mystère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est une grande leçon de la vie...Les voix radiophoniques nous rendent aveugles, et nous permettent de fantasmer la réalité. Il n'est jamais bon de tuer un fantasme.
      C'est un peu comme savoir le sexe de l'enfant avant la naissance, ça empêche le travail de la future mère sur "l'enfant fantasmé"...
      Bisous Suzame.
      j'espère que ta journée sera belle, aujourd'hui
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. On a parfois la voix que l'on mérite, et il arrive que ce soit l'inverse ! Mais dans tous les cas il ne s'agit que d'un organe ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de donner une dimension purement scientifique à ce débat, avant qu'il ne s'égare dans des considérations fumeuses et ésotériques ^^
      Tu as raison, c'est encore une histoire de tuyauterie...D'ailleurs on parle du "conduit auditif".
      Muah!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Ah ! mais ce n'est pas une blague.... il existe vraiment ce monsieur... je suis allée voir moi aussi sur "glougueule",... effectivement... son physique n'est pas forcément à la hauteur de sa voix... mais que disait-on dans ton dernier billet... faut faire attention de ne pas se tromper en jugeant à partir du physique !
    ....Vaut mieux rester derrière son écran... et continuer de rêver !!
    Dans tous les cas, tu m'as bien fait rire Célestine...
    Bonne journée à toi...
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans l'ordre: premièrement bien sûr que ce n'est pas une blague ! Tu n'as pas senti les accents de vérité de mon histoire ? ;-)
      Ensuite je n'ai pas dit qu'il n'était pas beau. A bien regarder il est même plutôt pas mal pour son âge, et je gage que bien des femmes ont dû le trouver à leur goût...J'ai juste dit qu'il ne me plaisait pas, à moi. Au premier abord. mais peut-être que si j'étais en face de lui je cèderais à un charme incandescent
      Donc, chère Den, il ne s'agit en aucun cas de "jugement" en l'espèce. Mais simplement d'attirance purement sexuelle. Tu sais ce jeu idiot où on se demande si on coucherait avec untel ou untel, juste en regardant des photos...C'est le principe des sites de rencontre en même temps.
      On dira ce qu'on voudra, le premier filtre, c'est celui-là, après on commence à regarder ce que les gens proposent ou écrivent, et on applique sa grille de critères.
      Cela dit, il m'arrive quand même de sortir de derrière mon écran, je ne suis pas une sainte dans sa niche ! Et je suis contente de t'avoir fait sourire, car c'était le but !
      Belle journée ma douce amie. Les entrées maritimes vont-elles jusqu'à chez toi ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. ...Assurément ma chère Célestine... j'ai bien senti "les accents de vérité de ton histoire"...les accents et les cédilles.. les aigus et les graves.. et je comprends ce que tu dis.... l'attirance "sessuelle" comme disent les p'tits... puis après on essaie de raviner et percer davantage.. de mieux connaître l'autre... derrière l'écran, l'écrin, le grain de vie...à la guerre comme à la guerre, osons, osons ! je me doute bien que tu ne restes pas "scratchée" à ta chaise devant l'ordi... heureuse-aimant pour toi... Âmie céleste !
      quant aux antres et marées... t'aimes ? un fait-bleu en-sOleil-aimant... j'ai vu ici un ciel gris au-dessus de ma tête, sans vent, sans nuages... la douce heure progresse... un p'tit cran au-dessus d'un 15° moyen l'après-midi. C'n'est pas désagréable isn't... J'en souris encor'...la journée fut chargée mais douce...en-chant-et en choeur...
      Bonne soirée.
      Den

      Supprimer
    3. J'ai eu le même temps toute la journée. Gris et doux...
      j'aime quand tu joues comme ça avec les mots !
      bisous et belle soirée ma chère Den.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. ahhh le beau billet ! Mais dis voir Célestine, tu sais que les voix sensuelles en général, il faut qu'elles ne restent que des voix ? On est (presque) toujours déçus quand on gougeulise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci les Caphys. Les déceptions font partie de la vie, et en même temps, qui ne tente rien n'a rien n'est-ce pas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Eh oui, soulever le voile .... et rompre le charme. Il y avait fort peu de chances pour qu'un jour tu rencontres cet homme. Tu aurais pu garder cet enchantement intact, il y a des années, quand Google n'était pas à notre portée. C'est difficile aujourd'hui, de résister. Dommage. Mais c'est un bel enseignement que tu nous offres par cette histoire. J'essaierai de m'en souvenir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la curiosité l'a emporté... je m'en suis voulu, mais en même temps cela m'a offert un billet sur un plateau.
      La vie est une source infinie d'enseignements...
      Bises célestes chère Anne**
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Oh ben mince alors. La première partie me tenait en haleine...ta clim réversible et tout ça...et paf tout s'écroule ! En même temps, il avait un physique de radio cet homme là, tout est carré, tout est ok !
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais bien prévenu : "semi-libertine"...
      Faut lire entre les lignes !
      Bises Mind
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. En rêve, seulement...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. J'ai pas mal écouté ses émissions. Plus trop l'occasion depuis quelques années. Et longtemps sans connaître sa bouille. C'est vrai que ça surprend. Mon desappointement n'était pas le même que le tien, mais c'est vrai que je l'étais aussi. Mais tu as raison, c'est un super animateur. Un passionné. Et qui a une collection personnelle de disques impressionnante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'imagine, oui, que sa collection (et ses connaissances musicales) doivent être impressionnantes.
      Il faut croire que je n'ai jamais eu l'occasion d'écouter RTL entre minuit et deux heures du matin...
      Car je ne le connaissais pas du tout.
      Bises cher Patrick
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Il y a quelques années, un crétin protégé, animateur de soirées pour têtes de gondole, nommé à la tête de RTL, avait voulu rajeunir l'auditoire de la station. Il avait donc viré Bouvard et votre fantasme automobile. Au bout de quelques semaines, RTL avait perdu 1 million d'auditeurs. Ce fut le plus gros « accident industriel » de l'histoire de la radio. Le monsieur fut congédié, on rappela Bouvard et votre tourment torride. Les auditeurs revinrent aussitôt. Lang est certainement l'une des plus belles voix radiophoniques, et un fameux connaisseur de la musique pop et rock.
    Votre histoire m'a rappelé un film de et avec Clint Eastwood, « Un frisson dans la nuit » (« Play Misty for me »). La radio, c'est aussi du désir mis en ondes, alors que la télévision, même incarnée par des physiques prétendument avantageux, interdit tout transfert érotique. Would you, please, play Misty for me ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais évidemment pas entendu parler de cette anecdote concernant RTL.
      Je n'en suis pas revenue de n'avoir jamais entendu parler de lui...Une de ces étranges absences dont la vie est friande.
      Le film avec Clint Eastwood, en revanche, me dit quelque chose.
      Le "désir mis en ondes" c'est bien dit...
      Je file réécouter Misty.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Ah oui, donner un visage à une voix... pas sans risque, ça... Donnerait bien un visage à une écriture, l'homme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas sans risque non plus...mais facile.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tant mieux alors...^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Comme ça, immédiatement et en réflexe, ce billet me remémore une toute petite scène dans un film de l'excellent jean Yanne, une voix suave d'hôtesse de l'air et puis la caméra zoome avant et on distingue dans la cabine son une mamie disons un bon 75 ans pas moche moche mais pas canon canon...

    Bleck

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean Yanne avait le don de ce genre de gag burlesque et un peu ironique...
      Il est vrai que le sens commun voudrait que la voix colle toujours à la perfection au physique...une trop grande habitude des doublages, où l'on étudie minutieusement la correspondance entre corps et voix...
      On peut ainsi reconnaître, parmi ces stéréotypes, une voix de vieux, une voix de gros et même une voix de noir ( au grand dam des ligues anti-racistes, c'est pourtant la vérité )
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Les voix ne sont pas toujours en adéquation avec la personne et l'âge.
      Je comprends ta déception avec Georges, mais il a comme on dit chez moi, une bonne bouille... Tu aurais pu tomber sur un physique genre Dufilho jeune ou JP Castaldi vieux...
      Mon dernier patron avait vécu en vrai de vrai une aventure embarrassante.
      Chez un de ses fournisseurs, il avait toujours à faire avec une secrétaire qui avait une voix... mais une voix... bref, une voix qui n'avait pas besoin de chanter debout debout les morts...
      Une fois qu'il la draguait gentiment elle le prévient qu'il serait probablement déçu.
      - Mais que non chère Mademoiselle, pas avec une voix comme la vôtre, et il en rajoute. Et plus il en rajoute, plus elle se marre.
      Un jour il doit aller chercher des pièces urgentes et il tombe sur une vénérable dame qui avait bien le double de son âge. Il n'a plus jamais osé lui faire du charme... Pourtant, elle avait toujours la même voix suave.
      Pour doubler les noirs c'est facile, il suffit de demander à Michel Leeb.
      https://www.youtube.com/watch?v=8DT8SK34fRA

      Tanto baci Cara

      Supprimer
    3. Jolie ton anecdote, Blutchy...
      Elle avait de l'humour cette dame^^
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. La voix a un pouvoir extraordinaire... J'ai toujours beaucoup écouté la radio, c'est le plus superbe des médias, j'aime vraiment écouter la radio, je me souviens de trucs comme "Bonjour monsieur le Maire" de pierre Bonte c'est pas que le pierrot aie une voix à tomber, mais il avait un truc. Sur Inter la voix de josé Arthur ou de jean louis Foulquier un coup de saxo et puis "Bonsoir... c'est Pollen... sur France Inter." Whaouhhhhhhh la voix ça peut être terrible je viens de regarder un docu... la voix d'adolf Hitler, monstrueux... Voilà quelques années j'ai eu des contacts téléphoniques avec une blogueuse comédienne de son métier, une voix absolument extraordinaire sublime... avec un physique qui ne collait pas.... un peu comme ton trip, là.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec toi: on est de la génération radio, bien avant la génération du " tout image"
      Le pop club de José artur, pollen, le masque et la plume, Jacques Pradel, radioscopie de Jacques chancel, quelle voix ! Mais aussi le hit parade de radio Monte-Carlo, les grosses têtes, et RTL non-stop. Que du bonheur. Et gonzagues saint bris sur Europe 1 à minuit...
      Bon pour éviter le choc de la déception, on s'enverra des photos avant de se rencontrer, hein...
      Bises nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Allant dans le sens de ton billet... Je pense que tu es plus jeune que moi mais peut-être te souviens-tu de la voix de Claude Villers ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'en souviens plus, mais un ami m'en a parlé justement hier et je suis allée écouter sa voix: magnifique, c'est vrai !
      Bises Praline
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. J'aime beaucoup ce billet et je vois ton petit clin d'oeil complice auquel je renvoie un sourire. Bizzzzou la belle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les occasions de sourire et de faire des clins d'oeil à la vie sont à saisir goulument, n'est-ce pas, Marie-Madeleine ? ;-)
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  22. Vous savez, quant à vous, faire surgir le fantasme du bout de votre plume, et nous rendre tout chose.
    Très beau billet, délicieuse. Très beau.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai qu'avec vous, ce n'est pas très difficile. Je crois que jamais je ne vis lecteur plus acquis à ma cause quelle qu'elle fût.
      Dites-leur, que je ne vous paie point, pour dire du bien de moi ! ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Une belle voix chaude ! Poussé par la curiosité je suis allé sur Google images voir son portait, comme tu as fait. Effectivement pas terrible, drôle de coiffure. Je le soupçonne, je ne sais pourquoi, d'être un peu narcissique.
    Bon ! mais il connaît la musique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, il a une bonne bouille, comme dit mon ami Blutchy, c'est juste pas mon genre physiquement...
      Mais la musique ça c'est certain !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Réponses
    1. Amusant à écrire en tous cas...
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. C'est ce qui arrive souvent dans ces cas-là quand on tente coûte que coûte de mettre un visage sur une voix, une écriture. La déception est d'autant grande que notre imagination s'était approprié l'image selon une idée fixe, inébranlable. Et même si le visage en fait, pourrait être celui d'un adonis, qu'il tomberait quand même dans la disgrâce,parce qu'il n'avait pas la gueule de l'emploi, je dirais. Il est impossible de faire le bon choix en prédisant un visage selon notre sentiment, le résultat est toujours décevant. Je me rappelle, un jour, m'être amusé à montrer à ma vieille tante une image du prophète Mohamed( il est interdit de montrer figurativement le visage du prophète en islam!!) et quelle déception pour elle, en s'exclamant: "il n'est pas beau du tout, je ne crois pas que ce soit lui". Il ne cadrait pas à son imagination).
    Le visage comme développé dans ton précédent billet(la physiognomonie) exprime énormément de choses, pour qu'on puisse aisément le retrouver sur une simple référence de la voix ou de l'écriture.
    Bise La Céleste! toi, tu connais tous nos visages, car tu as l’œil bleu sur nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien...je ne suis pas près de te laisser voir mon visage, alors !
      j'aurais tellement peur que tu sois déçu ... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Le seul visage que je regarde c'est celui du coeur, tout le reste n'est qu'apparence. Parole de poète.

      Supprimer
    3. "La déception est d'autant grande que notre imagination s'était approprié l'image selon une idée fixe, inébranlable."
      Je me demande quand même si tu ne serais pas déçu...
      Bisous taquins
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. C'est pour cela qu'il ne faudrait s'approprier aucune image préconçue, mais faire comme si on découvre la personne pour la première fois.Et puis te concernant, je crois entrapercevoir quelques esquisses qui ne sont pas à à jeter aux orties. Bise ma princesse.

      Supprimer
    5. Je vais dormir, une rude journée m'attend.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. @ Bizak
      Tu peux fantasmer tranquille, notre céleste fée est à l'image de ce que tu peux imaginer...

      Buona notte a tutti duo

      Supprimer
    7. Oui ça je n'en doute pas, Sire Blutch, mais il s'agit ici dans ce billet de la voix suave des grands animateurs et dont la voix crée la surprise après avec leur tranche. Je doute au fond aussi que l'écriture puisse donner les même fantasmes que celles de la voix. Me concernant ce que je préfère: il vaut mieux une femme pas forcement belle mais avec de l'esprit qu'une femme belle et canon mais rien dans le ciboulot, c'est insupportable pour moi.Bonne journée mon ami

      Supprimer
    8. ...il y'a aussi les femmes belles et avec de l'esprit en plus, mais là c'est dangereux, il y'aura trop de concurrents. Ce qui me fait dire qu'avec notre princesse, la partie n'est pas gagnée.., il faut vraiment suer, dedans et dehors.

      Supprimer
    9. Une femme belle et intelligente m'avait dit un jour qu'il ne faut pas croire que ce soit facile pour elle car elle intimidait et que seuls ceux qui ne doutent de rien osaient l'aborder, mais là, c'est elle qui se dérobait.
      Mais faut voir ce qu'en dit notre céleste amie...
      Mais tu as raison, une belle conne est insupportable.

      Supprimer
    10. Je vois que de ce côté-ci vous avez perdu Jdissa dans vos joutes oratoires. ^^
      Pour ce qui concerne la question, je n'ai pas vraiment de réponse, vous vous en doutez.
      Simplement, je n'ai jamais compris ce qui en moi, plaît.
      Sans fausse modestie.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. La vraie question est:
      Te fais-tu draguer par des hommes intéressants ?
      Ou sont-ils intimidés ?
      Ti bacio Ragazza

      Supprimer
    12. Il y en a que j'intimide et d'autres pas.
      Il y en a qui sont intéressants, et d'autres pas...
      Ma réponse est-elle une vraie réponse à ta vraie question ?
      con tutta la mia sincera amicizia
      ti bacio
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    13. C'est une vraie bonne réponse à une fausse bonne question qui aurait pu être: Te fais-tu draguer aussi par les incongrus?

      Supprimer
  26. Je crois qu'on prend tous un an dans les dents tous les ans !

    Il ne te reste plus qu'à ranger ton fantasme sur une voix de garage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que ça n'avait rien à voir avec son âge.
      C'est un feeling.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Il y a des voix comme ça, qui font rêver.

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Célestine.
    C'est peut être comme Jeanne d'Arc, la radio en moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je doute que Jeanne d'Orléans ait eu les mêmes fantasmes que moi en écoutant "ses voix"...
      ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Les "badinages onaniriques", quelle coquine cette Célestine!
    Je rappelle que désormais, on doit être sage au volant, ni téléphone, ni en-cas...d'aucune sorte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a qu'une fine mouche comme toi pour relever ce genre de jeu de mots, MissA !
      Mais je suis sage !
      Bisous du soir

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Bzzzzzzzzz, biiiiizzzzzz

      Supprimer
    3. hihihi !
      J'aime bien ton nouveau petit signe, MissA )°(
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. une voix peut me faire chavirer ...
    J'ai connu une fille , grande brune , jolie , mais quand elle ouvrait la bouche , au secours !! gros accent de Vesoul , ça casse le personnage
    oui , la voix ...ça fait pas tout , mais ça fait beaucoup
    Bleck a une très belle voix , il doit le savoir d'ailleurs
    bises
    j'aime bien tes petites nouvelles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais une collègue très mignonne avec une voix de poissonnière du vieux port, c'était assez saisissant...
      Je confirme que Bleck a une très belle voix.
      Je le lui dirai de vive...voix ! hihi
      Merci de ton passage ma Jeanne.
      Kiss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.