jeudi 14 janvier 2016

Interlude

« Le souvenir, c'est la présence invisible. »
Victor Hugo






Dire qu'il y a eu une époque où l'on prenait le temps de rêver entre deux émissions...La lenteur en est presque insoutenable...Je compas-tis...

66 commentaires:

  1. "La lenteur en est presque insoutenable..."
    Aah! L'insoutenable légèreté de...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas ... "la plume"! Remarque, ça existe la ouate à plumes.

      Supprimer
    2. Pour un nuage, la ouate me semblait plus appropriée... ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
    3. Je crois que j'écris avec une insoutenable légèreté au point de mettre un point d’exclamation au lieu de celui d'interrogation.

      Supprimer
    4. Ce n'est pas si grave en effet...

      Supprimer
  2. "Entre la peur et le désir, il fallait trouver un compromis; c'était ce qu'il appelait "l'amitié érotique". Il affirmait à ses maîtresses : seule une relation exempte de sentimentalité, ou aucun des partenaires ne s'arroge de droits sur la vie et la liberté de l'autre, peut apporter le bonheur à tous les deux.
    Milan Kundera, L'insoutenable légereté de l'être

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...ce cher Milan Kundera ! Etonnant comme il a réussi à s'approprier l'adjectif, par un de ces tours de force de littérature, par lequel on ne peut plus prononcer un mot sans penser à un auteur. Ainsi en va-t-il de "madeleine" pour Proust, de "sanglots" pour Verlaine et de "Mignonne" pour Ronsard...
      Et quelle belle citation de ce livre fascinant ! Merci.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. "aucun des partenaires ne s'arroge de droits sur la vie et la liberté de l'autre".
      Parce qu'à part pour les gardiens de prisons, il y a des gens qui peuvent prétendre avoir des DROITS sur la vie et la liberté des autres?
      Ah oui! c'est vrai que pour certains, le mot Amour s'épelle:
      P-O-S-S-E-S-S-I-V-I-T-E.
      Ti voglio bene mia Cara

      Supprimer
    3. C'est une des plus belles choses que tu m'aies apprise, caro mio.
      le dialogue du sage et du fou est un des plus beaux textes que j'aie lus.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Et avec ça, je fais comment pour ne pas avoir la grosse tête?
      Ti bacio forte

      Supprimer
    5. Je sais pas...c'est sorti tout seul et c'était sincère.
      tu peux déplacer un peu de pression vers les chevilles, pour équilibrer ? ^^
      ¸¸.•*♥︎*• ☆

      Supprimer
  3. Bah, c'était pas pire que les télé-réalités d'aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le moins que l'on puisse dire : on dirait que l'on parle de deux planètes différentes...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je me suis tapé un défilé de wagonnets avec une lenteur d'escargots que je les ai pris pour des moutons à compter avant de rejoindre Morphée. En me réveillant je n'ai pas raté le dernier wagonnet qui apparemment, transportait des campas pour une école buissonnière pas loin de la plage. Si au moins la Céleste la musique était du jazz, j'aurais savouré la lenteur..
      Bise lente et langoureuse.

      Supprimer
    3. Eh oui, cela avait un effet soporifique certain...
      J'espère que cela a contribué à ta digestion !
      Bises mutines
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Toute notre enfance...
    Merci pour ce souvenir.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La musique de ce petit train me rappelle vraiment mon enfance, c'est vrai.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Tu as raison: aujourd’hui tout va trop vite. Plus personne ne prend le temps de trainer dans sa vie. Il faut courir et courir encore... La lenteur est une tare. Regarder les choses: un handicap.
    Je suis heureux d'être un handicapé taré!
    Bises angevines...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé hé ! Envisagé comme ça, c'est vrai que ça fait réfléchir...
      Moi aussi, je suis un peu handicapée et tarée...et fière de l'être.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. C'était un temps où on avait le temps... et l'interlude entre deux pièces plus conséquentes meublait un espace vide.. j'ai entendu et reconnu cette musique discernable entre mille, évocatrice de bien beaux souvenirs... tchou ! tchou le petit train ! merci d'évoquer ces instants heureux.
    Bonne soirée Célestine.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De nos jours, les blancs, les silences et les longueurs sont bannies...On coupe la parole aux gens dans les débats parce que c'est l'heure de la pub...
      L'interlude que je propose pour illustrer ce billet fait 7 minutes 14...Imaginerait-on ça de aujourd'hui ?
      Pourquoi va-t-on si vite ?
      Je n'ai pas la réponse.
      Bises chère Den
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est un gars bon public qui, bradassé, te dit merci, Celle.

      Supprimer
    3. Merci Celle et pas vermicelle...
      J'adore quand je te bradasse !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Finalement, ce n'est pas plus soporifique que les émissions "Chasse et pêche" de la une...
    Dans les interludes, on avait aussi droit aux oiseaux de Folon
    https://www.youtube.com/watch?v=Mzy9GGbcvSI

    Et qui se souvient encore de la mire?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mire_%28t%C3%A9l%C3%A9vision%29

    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La musique des petits hommes bleus de Folon est d'une tristesse... je pleure à chaque fois que je l'entends, je ne sais pas pourquoi...
      Je me souviens de la première fois que j'ai eu l'occasion de les voir: je devais avoir 15 ou 16 ans, et j'allais garder les enfants de mes voisins du dessous le samedi soir, pendant que leurs parents sortaient. Comme j'avais le droit de regarder la télévision, et je suis allée jusqu'au bout des programmes...Ça ne m'était jamais arrivé.
      La mire...rhô...ben oui, ça venait après les petits bonshommes, non ?
      Merci pour ce moment nostalgie.
      baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Il y a eu pire : des poissons baillant dans un aquarium !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ça je n'ai pas connu...
      mais je me souviens de la pendule de l'ORTF en forme d'escargot...

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et Aujourd'hui Madame, tu te souviens..... ?
      bise.
      Den

      Supprimer
    3. Oh oui, je me rappelle, c'était l'après midi...ma mère ne manquait jamais une émission. Je me souviens surtout de la musique...
      Sinon j'ai aussi un vague souvenir d'un feuilleton assez étrange qui me faisait peur. Ça s'appelait la Femme en Blanc, avec Paloma Matta. Ça te parle ?
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Plus chiant encore : Un moulin hollandais tournant sans cesse ! On savait RIRE en ce temps là ! MUAH ];-D
      Le train rebus ? C'est "stars war" à côté !

      Supprimer
    5. Non j'ai trouvé le must du chiantissime : un feu de cheminée virtuel qui ne chauffe même pas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. ça et la bûche en plastoque avec une loupiote rouge à l'intérieur, aux reflets changeants ! Ah si Jeanne d'Arc avait connu ça ];-D

      Supprimer
    7. Hihi, c'est sûr, la fesse du monde en eût été changée...

      Supprimer
    8. Faudrait voir à ne pas oublier la cassette vidéo sans fin débitant sur la TV la vie passionnante d'un aquarium. Va savoir pourquoi, le film était muet.
      Baci

      Supprimer
    9. La boucle est bouclée, on revient aux poissons dont parlait ton cugino tout en haut de la conversation...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Plus personne n'a le temps, n'as de temps à perdre. Le monde est entré dans une société qui pousse à la consommation; d'où la nécessité de supprimer "les interludes" pour les remplacer par la pub.......qui occupe l'écran pendant 15 minutes, le temps pour certains de vaquer à leurs occupations avant de regarder toutes les inepties proposées par les diverses chaînes en "prime time".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'à côté de quinze minutes de pubs criardes et futiles, les sept minutes de petit train paraissent légères et sereines...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Petit rectificatif à propos du "prime time" : il n'y a pas que des inepties (comme je l'écrivais il y a peu )puisque ce soir "la grande librairie" offre une émission particulièrement riche et intéressante .

      Supprimer
    3. Bien sûr ! le trio du bonheur, Jollien, Ricard, André.. Heureusement, il existe maintenant la tv à la demande...ça évite toute dispute autour des programmes !
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
  10. la lenteur est le point principal de ma structure....j'aime bien, mais au contact de "l'extérieur" ma lenteur est rudement mise à l'épreuve...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en doute pas...
      Bon courage ma belle !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Oh mais c'est l'Open Bar "C'était mieux avant" ici !!! ;)
    Enfin quoi, le petit train masquait des pannes techniques, très nombreuses à l'époque... Faut bien constater que la fiabilité s'est considérablement accrue. Les pannes télé sont plutôt rares.On a gagné en qualité technique, on a perdu en qualité de programmation selon l'avis général.
    Faites comme moi, n'allumez l'étrange lucarne que si un bon film est programmé sur TCM (et non pas sur TMC):)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne regarde jamais la télé "en direct".
      La télé à la demande c'est royal. On regarde ce qu'on veut, quand on veut et on n'a pas les pubs.
      Pour les séries, j'ai Netflix, et pour les films CanalPlus.
      Il faut reconnaître que le petit train, c'était vraiment chiantissime.
      Moi, tu me connais, je ne suis pas une nostalgique du "c'était mieux avant" à tout prix.
      La preuve ? J'ai un Iphone, je suis sur facebook et j'ose utiliser ma CB sur internet (entre autres)
      j'aime certaines choses de notre époque, mais il y a d'autres choses qui étaient mieux avant.
      Voilà voila.
      Bon je vais réserver un hôtel sur b..k..ng.com parce que ce soir, je vais voir mon fils en concert.
      Et ça c'est du BSA extrapiste comme disait mon papa quand il reprenait les mots de Gabin. IL y a...très longtemps.
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. ah ah j'avais fait aussi un post sur le petit train, mais comme canalblog est en maintenance , un interlude en quelque sorte,je ne mettrais le lien que demain ... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Orphelins de Canal Blog, unissez vous !
      J'attendrai donc demain, Daddy
      Bises impatients
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Un interlude, un billet ou le texte est quasi-absent, une lenteur insoutenable dis-tu... peu m'importe je ne m'ennuie jamais avec toi.

    Comment ça, c'est téléphoné ??

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muahaha ! tu sais que tu es drôle toi ?
      Mais le but, c'est bien de ne trier que les gens avec qui l'on ne s'ennuie pas...la vie est trop courte pour autre chose...
      Bises joyeuses
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Parce que "le temps c'est de l'argent" ! Cette petite phrase sans conséquence il y a encore une trentaine d'années est devenue règle d'or, la preuve puisque les interludes ont été remplacés par de la pub qui fait sonner du cash en fonction de l'Audimat ! La question n'est pas "c'était mieux (ou pas) avant", la question est de rentabiliser tous ces "temps morts" qui nous étaient nécessaires, pour la créativité, le rêve et même une forme d'ennui salvatrice... Nos "temps morts" aujourd'hui correspondent à notre temps "internet" (et même là on déborde vite ;) ). Ce qui est inquiétant ce sont toutes ces choses que l'on nous impose avec notre consentement, ces choses si pratiques qui nous fliquent, nous géolocalisent, nous optimisent le temps avec notre bénédiction et dont on ne pourrait plus se passer...On a fait de nous des addicts consentants et demandeurs ! Et d'autres qui disparaissent de notre paysage familier sans que l'on s'en aperçoive...pour la rentabilité ! Il faut "croître" sans cesse, à quoi sert cette course à la "croissance" pour des choses qui ne pousseront pas ou ne grandiront plus car le système est mort ? Vivrions-nous dans un monde "tout capitaliste" ? Je crois que tu as la réponse... Bises ma belle amie et bon concert pour ton fils, je suis sûre que tu vas être la première à mettre une ambiance du feu de Dieu ! ou de l'Enfer ! Dans les deux cas, éclate-toi ! :) Bises musicales !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton constat est sans appel, est tellement vrai...
      Il ne plaira pas à tout le monde, mais il y a longtemps que l'on ne cherche lus à plaire à tout le monde, ni toi, ni moi, n'est-ce pas ?
      La rentabilité s'essouffle, et chaque fois que l'on parle de "gagner du temps" je pense au Petit prince et au marchand de pilules pour la soif...

      J'ai reçu ta lettre ce matin, merci infiniment, je te répondrai.
      Pour l'heure je me prépare à partir au spectacle...Il y a deux heures de route mais quand on aime, ...
      Bisous ma belle copine
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Puisqu'avec le temps , va, tout s'en va, autant ne pas chercher à en gagner à chaque instant...

    RépondreSupprimer
  16. Luc-sur-mer... of all places... ahahaha...

    RépondreSupprimer
  17. Très bien ! Canaloblogueur en panne technique moi aussi, je te l'emprunte ! Les vidéos passent comme le temps et les cigognes de la même époque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La panne n'a pas dure très longtemps, je crois ?
      Et en plus, il paraît que vous avez été prévenus ! Le luxe suprême ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Moi j'aimais ce petit train....
    Mais là, j'avoue, j'ai trouvé ça d'une lenteur indeed insupportable. J'ai zappé la promenade pour trouver la solution :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais oui, insoutenable...c'est ce que je disais !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Oh, moi je l'aimais bien ce petit train interlude.
    Et j'ai regardé jusqu'au bout, sans impatience, et me revenait des souvenirs de cette époque... la nostalgie peut vite arriver elle !
    Il y a quelques années, quand je découvrais internet, j'ai été ravie de pouvoir retrouver ces petites choses de la télé de mon enfance, oui la pendule ORTF, les génériques Folon, les musiques de nos émissions, la mire... la télé ne fonctionnait pas 24 h sur 24. Pas de programme le 1er mai sauf en soirée...
    Moi, j'ai besoin d'un retour à la lenteur, au moins d'un ralentissement. Tout va trop vite !
    Bonne nuit, bises

    RépondreSupprimer
  20. PS : me revenaient des souvenirs.... pfff cette faute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'internet est une mine ! On y retrouve tout ce que l'on veut.
      Pour le retour à la lenteur, je préfère la contemplation et la méditation...
      Même si, tu as raison, tout va trop vie, rien ne nous oblige à regarder les émissions "zapping" qui vont à cent à l'heure.
      Bises chère Eva.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Il me semble qu'Antiblues en avait fait un billet, dans le temps ?
    S'en souvent-il ?
    Moi, cet interlude avait le don de m'énerver, de me crisper !
    Mais le faire revivre est un bon souvenir !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  22. il y avait des interludes intéressants

    RépondreSupprimer
  23. Mesdames et Messieur, nous nous excusons pour cette interruption temporaire de nos programmes... souvenirs, souvenirs.... mais tout allait moins vite, on laissait le temps au temps, on regardait la télé avec les voisins qui n'en avaient pas et on en profitait pour bavarder. Bisous ma belle

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.