lundi 11 janvier 2016

Il suffit de passer le pont



Afficher l'image d'origine




Dans mon petit pinacle portatif d’objets symboliques, en bonne place, en haut à gauche, vous trouverez les ponts.
Le mot, déjà, est une promesse. Pont !
Prononcez-le plusieurs fois pour sentir la joie qui se dégage de ce monosyllabe bondissant qui explose et crépite au palais tout en arrondissant vos lèvres en une moue mutine.
J’aime les ponts, oui, parce qu’ils relient. Ce sont des mains tendues entre deux rives. Entre deux îles, entre deux mondes. 
Le vieux pont romain aux piles millénaires qui a vu passer depuis toujours les grandeurs et les décadences, en restant impassible aux furies des fleuves.
Le viaduc de Millau, vaisseau fantastique, qui s’élance, fin comme un oiseau, au-dessus des précipices.
La petite passerelle tremblante, sur le canal, dont les vibrations remontaient dans nos jambes d'enfants, et qui servait d’étape aux oiseaux migrateurs. 
T'en souviens-tu, mon âme ?
Tous les ponts ont quelque chose d’émouvant ou de grandiose, défiant les lois de la physique, de la gravité, de l’équilibre. Certains ont des pieds d’éléphants, d’autres semblent des gazelles s’élançant sur l’eau avec grâce.


J’aime traverser un pont à pied, m’arrêter en plein milieu, me pencher, sentir le vent comme sur le pont d’un bateau, regarder les remous de la rivière en contrebas, et les friselis des poissons qui mouchent.
J'aime regarder l'arc-en-ciel comme un pont éphémère construit de gouttes de pluie, comme entre deux rêves...
J'aime les ponts tournants, les ponts suspendus, les ponts levants, les ponts cadrans...Chaque ville a ses ponts. Chaque coeur aussi.

La liste est infinie ...
Me direz-vous, simplement, ce qu'évoquent les ponts dans votre paysage intérieur ?







Le nouveau pont remplaçant le pont du diable, photo de Aniane


Img_5567p
photo empruntée à Rêve de Plumes


Photo donnée par Bizak
Photo donnée par Joe Krapov




Photo envoyée par Petrus

121 commentaires:

  1. Le plus long pont du monde est un pont..... de camion:-D
    Ben oui, il peut partir de Lisbonne et arriver à Moscou... Wouarf!

    Que ce soit le joli pont de bois d'un jardin japonais (mais non, pas celui sur la rivière Kwaï) ou le pont de Tacoma qui se tordait de rire lorsqu'il était chatouillé par le vent ( https://www.youtube.com/watch?v=X8YR5nS-PY0 ), il est des ponts de toutes les sortes. Comme tu as déjà passablement déblayé le terrain, difficile de dire mieux.
    Tiens, un pont très utile, mais peu visible: un pont coronarien...
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vidéo est impressionnante. Surtout les gens qui restent sur le pont au lieu d'aller se mettre aux abris...l'inconscience de certains badauds est toujours étonnante.
      De Tacoma je connaissais surtout le port, chanté par Hugues Aufray...
      Pour le terrain, je suis loin d'avoir tout déblayé !
      Enfin, avec le pont coronarien, au coeur on n'a rien !
      Baci caro e grazie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Yves Duteil risque de se vexer... :-)

      Ce qui m’époustoufle avec ce pont de Tacoma, C'est l'ampleur des déformations avant de casser.
      Tanto baci Ragazza

      Supprimer
    3. Tiens oui, c'est vrai, le petit pont de bois d'Yves Duteil...je l'avais oublié celui-là...

      Supprimer
  2. Ah la la, au lieu de refiler une obole à Charon, il y a belle burette qu'on aurait dû construire un pont !
    Je connais un petit pont de fer et de bois à Paris... Bien sympa ma foi ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pont vers l'au-delà ? Un pont par-dessus les nuages ?
      Tu ne nous en dis pas assez, Andiamounet...
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je n'aime pas m'étendre sur moi, je laisse aux Dames le soin de le faire ];-D

      Supprimer
    3. Y as-tu rencontré le pape et son coiffeur ?
      Ce serait le pont tif
      Y allais tu à la pêche d'une fille pas très belle ?
      ce serait le pont thon
      Y rencontras-tu un cardiologue ibère ?
      ce serait le pont Tage
      Un prélat aimant le fromage ?
      ce serait le pont-l'Evêque...
      Mais s'il n'y a pas d'malaise
      c'est sûr'ment le pont d'lézard
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Un indice ? Ce jour là j'ai fait plus d'un envieux ! Belle à couper le souffle, les bouquinistes du quai du Louvre ne s'en sont jamais remis ];-D

      Supprimer
    5. Tu es sorti avec Brigitte Bardot ?
      Petit cachottier ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Y a des photos? Des unes de journaux ayant grassement et longuement nourri des papparazzi ( comment ça s'écrit, ce truc, putain de correcteur )? Des reportages aux archives de la télé? Ou plus simplement de l'anecdote à raconter au coin de la cheminée? Andy, explique, steupl...

      Supprimer
    7. Aux dernières nouvelles, c'était plutôt Claudia Cardinale...

      Supprimer
    8. C'est un meilleur choix :-)
      Baci

      Supprimer
    9. Ton sang rital ne fait qu'un tour ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Pour mon âme, le pont est un raccourcis. Mais ne dit-on pas que les raccourcis font de longs détours ? Je connais plus de ponts japonais que français, mais celui de Millau ou du Gard me sont familiers...
    Sans pont (rire : "san pon" en Japonais signifie "trois objets longs") le chemin devient long ; à moins de franchir des passages difficiles par soi-même... Après tout, le pont est une facilité qui n'enseigne rien, puisque la difficulté reste sous ledit pont...
    Mais c'est vrai que tu es une rêveuse, et moi je préfère me tenir à l'écart du rêve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que j'aime ton prénom...c'est celui de l'un de mes frères. Je le préfère à ton pseudo de zombie, mon ami. Même si je respecte parfaitement ton choix. J'exprime juste une préférence...
      Le pont est une facilité, certes, mais pour traverser une rivière quand on ne sait pas nager, on n'a pas toujours un goeland sur le dos duquel monter...
      Oui j'aime rêver, mais je constate que tu viens quand même prendre un petit shoot de temps en temps. Et ça me fait grand plaisir.
      Les petits ponts des jardins japonais sont beaux et picturaux. Monet ne s'y est pas trompé.
      Bises mon ami
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ben le mort-vivant ne me sied plus. Il m'oblige à me cantonner dans une ère que je n'aime pas. je voulais l'être pour tenir à distance toute personne, mais finalement de quoi ai-je peur ?...
      Du coup je recommence mon blog (combien de fois déjà, combien de fois encore ? Lorsqu'on n'a pas de prestance, c'est ainsi...) sur d'autres bases qui devraient plus me ressembler...
      Je sais parfaitement que tu exprimes une préférence. Je ne vais pas me mettre "martel en tête" de je ne sais quoi avec toi (ou avec qui que ce soit)...
      Oui, je viens prendre quelques "shoot" à ton contact. J'ai beau m'imposer de la rigueur, je ne suis pas encore assez fort pour m'en tenir à ma ligne de conduite...
      Je connais un peu Monet (qui ne connais pas ?). Mais je préfère de loin regarder ces ponts (et les autres) au travers de mes pupilles...
      ;-)

      Supprimer
    3. Oui, bien sûr, c'est toujours mieux au travers des pupilles...Ce que je voulais dire, c'est que Monet avait saisi la beauté de ces ponts, et que c'est pour cela qu'il a voulu les peindre.
      Et je crois qu'il y a plein de gens qui ne le connaissent pas...
      je vais aller voir ton nouveau blog.
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Ce que les ponts m'évoquent ?
    « […]
    Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin
    […] »
    (Guillaume Apollinaire, Zone)
    Alors, de pont en pont, bien sûr, j'arrive au pied de la tour Eiffel, et je songe à une légende urbaine, qui m'a enchanté dès mon plus jeune âge :
    http://www.miroirdemuses.com/blog/leffet-eiffel-rumeur-autour-du-porte-jartelle/
    Légende joliment illustrée par Desclozeaux : http://mipithi.pagesperso-orange.fr/Cadre_peinture/Page_Desclozeaux/page_famille.htm
    La tour Eiffel, c'est un haut et ds bas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La jolie légende de l'invention du porte-jarretelles ! On aimerait qu'elle fût vraie ...
      Tant l'entrelacs de ferraille autour des "jambes"de la tour ressemble à des bas résille.
      Jolie interprétation de ma "consigne d'écriture", monsieur !
      Merci pour ces liens, il faudra quand même que je vous fasse un cours sur les liens " cliquables" dans les commentaires...C'est tellement facile !
      Bien à vous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. J'aime bien aussi ce mot...Pont !
    Pour la traverse qu'il représente, pour l'évasion vers un autre monde, mais aussi un de ces films dérisoires qui m'ont fait rire juste pour cette phrase :
    "Si je connaissais le con, qui a fait sauter le pont !"
    Tu te souviens du titre, je suppose ^^
    Besos Célestine ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le premier film de la 7e Compagnie de Robert Lamoureux.
      Ciao Pirate

      Supprimer
    2. Tu as vu, Captain ? je n'ai même pas eu besoin de chercher ...j'ai des assistants personnels sur ce bateau.
      Tout cela pour te dire que j'aime beaucoup le pont des bateaux, aussi, et sur ta goélette il s'y passe tout le temps quelque chose !
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Merci à Blutch ( mais je connaissais la réponse, un truc de Capitaine...)^^
      Le pont de ma goélette t'attend pour une après-midi à ta convenance, un jour de congé de l'équipage de préférence. Juste avec les mouettes au dessus de nos têtes et nos imaginaires réunis,à refaire le monde...Besos et à bientôt Céleste moussaillonne ♥

      Supprimer
    4. Y aura du chocolat ?
      Les mouettes au-dessus de nos têtes...on prend des risques ! mais il faut vivre dangereusement a dit le poète... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Bien sûr du chocolat, en breuvage chaud et en morceaux ^^

      Supprimer
  6. Oui, un pont représente ces mains tendues entre deux rives, entre deux personnes. C'est un lien qui se cree, de futurs échanges.
    Comme je voudrais, actuellement, établir ce pont entre moi et une amie en souffrance, en mal être.
    Bisous spleen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère de tout coeur que tu pourras établir ce pont entre elle et toi.
      C'est si important la reliance. Surtout avec une amie dans la détresse.
      Bisous encourageants.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Moi aussi j aime les ponts. Au propre, au figuré. Je pense a la rivière de mon enfance et son pont de bois où on voyait l'eau entre les planches. Je pense à la chanson de Manset "Le pont" qui dit : Si je passe le pont / Elle me dira tiens bon / Alors je tiens bon / Oui je tiens bon. C'est très évocateur cette image des ponts. Les ponts de Limoges où j'ai vécu ou le Golden Gate du film d'Hitchcock. Beaucoup d'images, des pensées différentes. Bises Celestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...Gerard manset ! Tu me fais plaisir. Ce grand chanteur méconnu (sauf de ses fans) qui refuse depuis quarante ans les lumières de la gloire, mais qui a écrit des textes extraordinaires...
      D'ailleurs, il y a longtemps que je voulais te le dire, mais tes textes me font souvent penser à lui, et à sa manière inimitable de construire ses chansons.
      Bises cher Patrick
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Merci Celestine. J'adore les disques de Manset. Tous. Certains plus encore que d'autres bien sûr. Quand je l'ai découvert, je l'ai beaucoup beaucoup écouté. Maintenant moins mais cela revient par périodes. Je trouve qu'il a réussi une chose et il est peut-être le premier : mettre des textes poétiques sur une musique qui n'est pas loin d'être du rock. Et je pique partout où je peux, et c'est sûrement à lui que j'ai le plus piqué.

      Supprimer
    3. On ne dit pas "piquer" on dit "s'inspirer"... :-)))
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Le pont est reliance, mais qu'il est dur parfois de le maintenir entre certaines personnes...
    Le pont me rappelle aussi une chanson de mon enfance : "Sur le pont d'Avignon", chanson qu'un professeur de chant, alors que je faisais partie d'une chorale, nous avait fait chanter sur un tempo complètement différent, j'avais adoré la chanter ainsi. Il faudra d'ailleurs que je fasse un billet à propos, non du pont, mais de ce prof de chant assez exceptionnel... :-)
    Bisous, Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, j'aimerais lire ce billet sur ton prof de chant. Comme tu le sais, je prends des cours en ce moment et je suis sensible à la pédagogie de la musique...
      Cette version bien mystérieuse du Pont D'Avignon me trouble aussi, j'aurais aimé l'entendre. Les mots sont impuissants à traduire certaines choses n'est-ce pas...
      Bisous Françoise, merci vraiment d'être sortie de ton silence pour moi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Bien des symboliques pour ce qui me concerne :
    - le couple comme les 2 piliers d’un pont qui ont décidé d’unir leur existence pour assurer le passage de la vie (un des thèmes de notre mariage) - le mariage kézako ? : je parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent plus connaitre !! :-)

    - « Passez sur l’autre rive…. Celle de la vie nouvelle …»
    2 chemins : le pont…. mais est-ce le bon chemin .
    et l’autre : Passer à gué et même avoir de l’eau jusqu’au cou…. La belle aventure de passer des rives de la mort à celles de la vie….

    - L’Arche du pont…. sans qui rien ne s’accomplit….ce qui suppose la confiance dans la pierre angulaire que nous sommes chacun….

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me reconnais dans chacune des strophes de ta symbolique.
      J'ai assuré le passage de la vie, j'ai transmis, j'hésite maintenant, le pont ? le gué ? la noyade peut-être, cependant qu'au fond de moi la pierre angulaire reste solide ...le coeur de soi...
      Merci Alain pour ces mots
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Si par hasard, su' l'pont des Arts, tu croises le vent, le vent fripon, Célestine, prends garde à ton jupon... (humble hommage au grrrrand Georges).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le vent fripon, j'en fais mon affaire, je le connais si bien...
      Merci, toi, tu me connais bien, tu sais que j'aime le grand Georges.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Pendant 25 ans, les 25 premières j'ai vécu face à un pont... il était là, à quoi... 50 mètres le pont-tournant, j'y ai vu des choses extra-ordinaires... Une passerelle ça a de la gueule également, je crois qu'au-delà du passage, du franchissement il y a l'idée de s'élever au-dessus de l'autre... j'aime bien l'idée de la passerelle... t'as faire le pont... c'est déjà top ça, faire le pont... "eumhhh, tu l'fais l'pont toi... " c'est bien déjà...

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors...faire le pont...disons que si c'est le pont de l'Ascension oui, ç a j'aime bien.
      Par contre faire le pont avec mon dos, comme sur la photo, je crois qu'il faudrait que je m'entraîne, j'y arrivais à une époque mais ça fait longtemps que je n'ai plus essayé... ;-)
      Bisou grand Bleck
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Oui les ponts c'est exaltant! Pouvoir traverser soit une étendue d'eau, soit un marécage ou tout simplement un petit cours d'eau qu'on pourrait traverser à pied mais un pont à pris place par beauté mais pour moi le pont qui me rejoins le plus c'est de passer de la rive de l'inconscience à l'autre rive vers la conscience. Où je me situe sur le pont je ne sais pas trop parfois je cours, parfois je marche, parfois je recule, parfois je suis stationnaire mais un désir puissant m'amène vers l'autre rive. maty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle belle métaphore de nos recherches intérieures, maty !
      Je comprends cette quête, elle est passionnante et m'occupe une grande partie de ma vie.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Le pont peut servir à beaucoup de choses, traverser les rivières, rejoindre deux rives infranchissables. Le pont nous a toujours inspiré comme tu le dis Célestine, s'accoudait sur les bords et voyait l'eau s'écouler, et puis il a aussi inspiré tellement de poètes. Mais il se trouve que certains personnes dans la vie, prennent un malin plaisir à nous prendre pour des ponts en vue d'arriver à leurs propres buts, ça c'était pas prévu dans le protocole originel.Mais moi je pense surtout aux ponts-levis des châteaux forts avec Ivanhoé et autres princesses à évader. Décidément le pont n'a pas fini de nous en conter.
    Je t'envoie une bise sous le pont de Mirabeau;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup les histoires de princesses et de châteaux-forts, comme tu le sais, mais version moderne, la princesse n'a pas envie de rester enfermée en haut d'un donjon et gardée par un dragon...Elle se sauve toute seule...Oui je sais, ça non plus ce n'est pas prévu dans le protocole originel...
      Blague à part, c'est vrai que les ponts ont inspiré de beaux poèmes dans la littérature...

      Le pont


      GILLES VIGNEAULT
      Vague est le pont qui passe à demain de naguère
      Et du milieu de l’âge on est des deux côtés
      Le mur ne fait pas l’ombre et n’est pas la lumière
      Qu’on appelait l’hiver qu’on nommera l’été

      Il n’est pierre de moi qui dorme quand tu danses
      Chacune est une oreille et chacune te voit
      Ton immobilité me tient lieu de silence
      Et chacun de tes mots tombe à l’envers de moi

      Je dis à mots petits de grands espaces d’âge
      Qui font en leur milieu croire qu’il est midi
      J’ai peur d’être le pont qui prend pour son voyage
      Le voyage de l’eau entre ses bras surpris

      Il va neiger tantôt d’une neige si calme
      Sur des rives de moi où j’hésite à courir
      Que je m’attache à tout ce qui me semble halte
      Sur la courbe attelée aux chevaux de mourir


      Je t'embrasse cher poète
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Mouah! je suis éreinté, mais j'ai toujours de l'énergie quand il s'agit de bise

      Supprimer
    3. Tu m'en vois ravie !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Quand tu prends le pont
      Ta joie en dépend
      L'autre côté du quai
      Est un plan parfait
      N'en doute pas pour tant
      De bien qui t'attend
      Par un beau printemps
      Qui luit son content
      Sur ton âme éblouie
      Et ton coeur réjoui

      Supprimer
    5. Vivement le printemps ...
      On ira le boire ce verre mon ami ?

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Vraiment la Céleste, on ira boire ce verre ! Alors je prendrais un Pont aérien pour traverser la mer.

      Supprimer
    7. Vivement au lieu de vraiment et avec une bise d'accompagnement!

      Supprimer
  14. Je ne peux pas laisser passer ta nouvelle belle bannière où la fée s"est emmitouflée avec son châle et avec une jolie calotte à la tunisienne sur la tête. Ce devait être dessiné quand tu avais pris un bon rhume.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement parce que je n'étais pas assez habillée que je me suis enrhumée !
      mais Anne ** était là hier, pour prendre soin de moi et me faire mettre une petite laine...

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Ah les ponts :-)...... Soupir..... Et bien, justement, celui-là tiens, dans cette ville que j'adore. Et une île plus loin, el ponte del diavolo sur l'île de Torcello, petit pont de pierre que j'adore. Et puis, celui d'Ovronnaz, en Suisse, où pendant un nombre d'années certain, nous avons mesuré la taille de nos enfants d'année en année (on va au petit pont, les enfants ? Voir si vous avez grandi ?).
    Et puis au bureau, il y a un pont et mon équipe est répartie de chaque côté du pont. En fait c'est une passerelle mais moi je dis: "Vous cherchez Marina ? Première porte à gauche après le pont....". Tout un symbole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique participation à mon petit jeu Ma Myo. les ponts t'inspirent ! Le Pont des Soupirs...je ne désespère toujours pas de le voir un jour...
      Le Pont du Diable...
      Celui où tu mesurais tes enfants, quels souvenirs merveilleux il a dû te laisser...
      Quant au symbole du pont au bureau, il est digne de ta grande capacité à nouer des liens.
      Bisous ma toute belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Et que dire chère Céleste des "ponts de singe " et autres ponts de corde qui nous permettent sur un GR par exemple de franchir un torrent en cru en faisant fi de notre vertige tout en défiant les lois de la pesanteur de notre sac à dos. A tous ces ponts que j'affectionne, certes, celui qui est le plus cher à mon coeur demeure le lien qu'il établit entre deux êtres en les faisant vibrer à l'unisson ..........suis donc mon regard ô, toi ma complice. Bravo pour ta babouchka, rêveuse sur la Baltique; elle fait une bien belle bannière , un pont entre l'image et tes écrits. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma Babouchka s'est habillée chaudement, elle avait froid au coeur...
      Mais ça va mieux, elle se réchauffe doucement au soleil de ses rêves. Comme je comprends ce que tu veux dire...Vibrer à l'unisson, oui, c'est ce qu'il y a de meilleur.
      Les ponts de singe me donnent le vertige, il faudrait vraiment que la main qui serre la mienne soit assurée et compréhensive pour que je puisse m'y aventurer.
      Bisous et merci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui, celle qui m'aide à sauter de cailloux en rocher est sûre, assurée , prévenante et........douce, ce qui ne gâche rien. Patience Céleste, l'espoir est toujours là tant que le coeur est froid et qu'il n'est pas encore gelé.
      Je t'embrasse

      Supprimer
    3. Merci Chinou.
      L'espoir oui, j'en ai beaucoup. Je crois trop en l'être humain. Parfois ça me joue des tours.
      Je ne doute pas de la douceur de cette main-là...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. "Sous les ponts de Paris" bien sûr, les bords de Seine que j'ai arpentés, où j'ai ri, aimé, où je me suis assise et allongée en observant le Pont Neuf ou le Pont Marie, mon préféré, le plus ancien trapu, solide à travers les siècles, le pont Saint Michel qui relie les lieux de mes études à l'évasion au Coeur de la cité et surtout le Pont des arts, celui de mes premières exhibitions au temps du LSD.... Un jour peut être écrirai- je sur les ponts de Paris et mes souvenirs! Mais aussi Celestine, le pont m'évoque la montagne, la grandeur et l'immensité sous le petit pont de bois où l'on passe en serrant bien la corde au-dessus du vide, aspirant au sommet enneigé. Pas de plus belle image que le petit pont de pierre qu'on n'atteint qu'en été, entre les herbes humides de la nuit sur un des ruisseaux du Monal au pied des glaciers. Je me rappelle avec tendresse le dernier pont sur l'Isère au delà du Prarion, celui qu'on passe en allant voir les chamois boire aux sources de L'Isère....ah les ponts! grands passages lumineux et joyeux ou petite traversée difficile et délicate comme le reflet de la vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme le reflet de la vie, oui, parfois le pont est miné, il explose et le pont est coupé, et l'on regarde sombrer dans les remous les pierres de ses illusions...

      Supprimer
  18. Comme j'aime ton goût des ponts (attention aux contrepéteries). Il doit bien y avoir des ponts à Ferrare. Moi voilà ce que m'évoquent les ponts. Il y a de la rupture dans l'air. Je soupçonne la bande Carné, Jeanson, Jouvet, Arletty et la passerelle d'Hôtel du Nord et son atmosphere d'y être pour quelque chose. Ca s'appelle Le couple sur le pont.

    Vois là-haut sur le vieux pont arts-déco

    Qui enjambe mollement le vieux canal

    On est loin de Venise et le ciel est ferreux

    Les mouettes gueulent comme en enfer

    Il n’y a que deux silhouettes

    Un couple sur le pont

    Dont je n’entends les paroles

    Trop de bruit,de voitures

    Est-ce un jeune couple,un couple de jeunes?

    Un couple mûr,et mûr pourquoi?

    D’ailleurs ou bien d’ici,il est surtout d’amour.

    Il semble s’énerver,elle regarde l’eau

    Je crois qu’elle ne nage pas

    Voilà qu’il s’éloigne,lourdement

    On le dirait cérémonieux

    Cet homme-là n’est pas facile

    Mais ses pas ne le conduisent guère loin

    Il revient bras ouverts

    On dirait un sémaphore au large

    D’une île d’Irlande.

    Elle se retourne,dos au courant

    Elle a,je crois,hurlé “oui”

    Je ne distingue plus qu’un

    Enserrés dans ungrand manteau

    Elle a des cheveux jais

    Fredonnent-ils?Ou est-ce leur prière

    Pour un monde qui leur soit meilleur?

    Triste canal tu l’ignores

    Avec ton vieux complice et ses arches vétustes

    Comme tu sais mettre en scène

    Les seuls amants.

    (Histoire plus ou moins vécue mais dont l'intérêt est manifeste et essentiel à la grande histoire des ponts dont tu parles si bien).

    Voilà, j'enjambe la balustrade et je te rejoins...sur le pont. On y danse Angel Baby?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton poème est très beau et très émouvant. Il est construit comme un scénar, on dirait un film de Lelouch , est-ce étonnant pour un amoureux du septième art ?
      Atmosphère...atmosphère...que faire sur un pont à moins que l'on y danse ?
      Kisses and attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. passage, construction, sauter, relier,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la liste n'est pas exhaustive...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Moi j'aime les ponts mais surtout ceux qui passent au dessus de l'eau parce que j'aime l'eau sous toutes ses formes: ruisseau, rivière, fleuve, lac, mer....
    Mais en y réfléchissant ce que j'aime aussi dans les ponts c'est qu'ils nous permettent de dominer le paysage qui se trouve en dessous!
    Merci pour cette chanson que j'avais complêtement oubliée et pourtant que j'aime beaucoup, même si celle qui me vient à l'esprit lorsqu'on parle de pont c'est "le petit pont de bois" de Yves Duteil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dominer le paysage, oui, c'est se sentir les rois du monde...l'espace d'une traversée...
      J'admire beaucoup ceux qui montent sur le Pont du Diable pour se jeter dans le vide accrochés à un élastique. Voila bien quelque chose que je ne pourrais pas faire...
      Pour la chanson, mon coeur balance entre la chanson de Brassens (que j'ai mise en titre) et la chanson de Dick Rivers. Je n'arrive pas à dire laquelle je préfère.
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. auparavant j'avais peur de passer sur un pont et j'ai travaillé cette phobie maintenant je passe dessus sans penser à rien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est formidable, ça, Flipperine !
      Bravo. C'est en vainquant ses peurs que l'on progresse.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Le pont me fait toujours penser à la vie. On part d'un point pour arriver à un autre. Entre les deux que d'aventures !Moi aussi j'aime les ponts. Je pense au pont Alexandre III à Paris et aussi à un pont qui m'a marqué à Cordoue en Andalousie. Il enjambait le Guadalquivir et était magnifique sur le plan architectural. Malheureusement les murs sont plus nombreux que les ponts !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les objets ne sont symboliques que lorsqu'ils peuvent être rapportés à notre existence humaine.
      Ainsi en va-t-il des portes, des clés, des ponts, des murs...et bien encore d'autres...
      Les pires murs n'étant pas ceux que l'on construit autour de soi...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. j'aime les ponts qui domptent l'eau, le summum étant les pont-canaux .. là je suis en transes !!
    le mien enjambe l'Oise à Ourscamp ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pont-canal de Digoin m'avait fait une forte impression: il faut dire que c'était le premier que je voyais !
      Voir, d'en bas, passer un bateau comme suspendu en l'air, voilà qui était fort extraordinaire...
      Merci de ton passage, rêves de plumes, et bienvenue sur mon totem.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. les ponts symbolisent l'échange et le partage sauf lorsqu'ils sont coupés. Bizzz des Caphys sur ce joli billet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai. Couper les ponts demande parfois du courage...
      Pas d'anecdote croustillante, mes bestioles ?
      Vous jouez petit bras aujourd'hui !
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Je crois que jene verrai plus jamais un pont de la même façon ! Tu m'as révélé la beauté des ponts

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très admirative du génie des architectes qui les construisent. Sans doute le côté symbolique leur donne-t-il encore plus de beauté poétique...
      merci pour ton enthousiasme, Miss !
      Il en faut peu, vois-tu, pour devenir une admireuse...
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tu n'as pas une vision objective des architectes :-)
      Baci

      Supprimer
    3. Gna gna gna !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Sais-tu la Céleste que la ville de Constantine où est né Enrico Macias est surnommée la ville des ponts.
    https://www.google.dz/search?q=constantine+le+ville+des+ponts&biw=1366&bih=643&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwie84DmkKXKAhWCPBoKHW3iBaAQsAQIGw

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus exactement la ville des ponts suspendus!
      http://fibladi.dz/%D9%84%D9%85%D8%AE%D9%8A%D8%B1/%D9%81%D9%8A-%D8%A8%D9%84%D8%A7%D8%AF%D9%86%D8%A7/item/95076-suspendu-sur-les-7-merveilleux-ponts-de-constantine

      Supprimer
    2. Oh Bizak, je ne savais pas ! C'est tout simplement magnifique...
      J'en ai choisi un pour rajouter à mon billet, mais il y en a tellement !
      Merci beaucoup pour ces liens fabuleux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Pour te faire plaisir,la plupart des ponts ont été construit par des français et surtout le pont de Sidi M’cid,que tu as rajouté avec les autres, il traverse les gorges à 175 m au-dessus du Rhumel. Long de 164 m, large de 5,70 m,et Il a été conçu par l'ingénieur français Ferdinand Arnaudin et inauguré en avril 1912.

      Supprimer
    4. Tu es gentil, mais la beauté du pont se suffit à elle-même, et il aurait été construit par un Chinois qu'il n'en aurait pas été moins grandiose...
      Merci vraiment d'avoir si bien agrémenté mon billet.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. @ Céleste:C'est tout à fait objectif!!!
      @Blutch: gnan!gnan!^^

      Supprimer
    6. Lol ! Blutchy sait bien pourquoi il me dit ça...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Le pont d'Oran m'a rappelé celui du Gottéron à Fribourg. Même structure hyper légère au dessus de la ville.
      Par contre, il eut une vie assez mouvementée avant de finir à la casse à l'âge de 120 ans...
      http://images.delcampe.com/img_large/auction/000/333/115/063_001.jpg

      Une vue (assez surréaliste actuellement) de son démontage:
      http://www.rts.ch/archives/tv/information/tele-flash/6209504-le-premier-pont-du-gotteron.html

      Baci et accolade

      Supprimer
    8. La vidéo est impressionnante, caro mio !
      Cet ouvrier funambule est sûr de lui, au-dessus du vide, j'en ai eu les jambes coupées !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Je voulais ajouté qq chose à ta réponse sur les ponts de la vie et pft! encore une fois mon com s'est envolé, et ta réponse aussi. Décidément! T'aurais-je offensée?

    RépondreSupprimer
  28. Moi je pense à Venise quand je vois le mot pont. Tu ne cites pas le pont D'Avignon...probablement parce qu'il ne relie plus. Les petits ponts de pierre sont mes préférés je crois...
    Et puis bien entendu, en tant que bon fonctionnaire, mes ponts préférés restent les viaducs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...les ponts du moi de mai..qui dira leur ineffable douceur...
      Oui c'est vrai, le pont d'Avignon est un pont coupé, il ne relie plus qu'à un souvenir de pont...
      Venise, j'aimerais tant y aller...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. A faire une fois dans sa vie Venise...j'aimerais y retourner mais je n'y crois guère . C'est un endroit hors du temps, hors de tout...ambiance très particulière...je te le conseille totalement !

      Supprimer
    3. Je suivrai ton conseil volontiers Mindounet...
      Dès que je le pourrai.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. @ Célestine
      "les ponts du moi de mai.." dis-tu...
      On sent que l'EN n'est pas encore très loin de toi :-D :-P
      Ti bacio

      Supprimer
  29. Ce qu'évoquent les ponts dans votre paysage intérieur ?

    Juste cette phrase : Quand le dragon se fut approché de la porte d'accès au château, le pont le vit et se releva.

    Sinon mes ponts préférés sont, moi aussi, à Venise et je n'oublie pas celui d'Asnières-sur-Vègre.

    http://static.panoramio.com/photos/original/20233190.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu t'y connais en dragons, n'est-ce pas mon oncle !
      Ton pont est allé rejoindre la collection en haut, dans le billet. Il est sublime.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. ...Passeur ...le pont rend le franchissement possible d'un lieu à un autre, facilite la communication, les liens établis entre deux rives, deux mondes séparés, d'un endroit à un autre... l' un unit, l'autre sépare, fragile, improvisé, citadin, ornemental, bourgeois, archaïque, pittoresque... espace-frontière il délimite le sacré du profane, la vie, la mort ; il permet d'échapper aux tourments de l'enfer... le passage des âmes d'Ici-Bas vers le plus Haut ; il relie l'homme à sa fragilité ; il retient le cheminant. Il vient de l'Origine, et permet d'élever sa conscience en se frottant aux autres consciences..
    le pont comme la porte permet deux réalités, le connu et l'inconnu, le dedans et le dehors, la lumière et l'ombre...

    Merci Célestine pour ce billet... je pense aussi, et j'ajoute le Pont des Trois Sautets près d'Aix-en-Provence, le "Pont des trois petits sauts" inscrit aux Monuments Historiques à l'arche unique en dos d'âne... construit en 1655... rappelant que le peintre Cézanne qui a si bien représenté la région aixoise n'a pas manqué de se promener avec ses pinceaux, ses palettes et son chevalet sur les berges de l'Arc enjambé de façon gracieuse par ce pont pour le dessiner...(Paysage à l'oratoire et le Pont des Trois Sautets - 1865 - 1866)) et la petite histoire raconte que pour passer la rivière il fallait sauter trois fois, trois sauts, mais l'Arc est si capricieux, ses crues et montées des eaux si rapides, que parfois .....
    bisou de presque bonne nuit.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel privilège d'avoir un de tes commentaires-fleuves! merci Den, j'aime énormément ce que tu dis dans ton premier paragraphe...
      Le pont des Trois Sautets, je connais bien, c'est près d'Aix en Provence ...
      Belle nuit à toi, Den
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. oh là là je suis très en retard , j'en ai des tonnes de photos de pont, si j'avais su ! de ceux que tu montres je crois en connaitre au moins 3 , et celui de Bizak c'est Constantine ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dire que Blutch le prenait pour celui d'Oran, enfin Jdissa comme l'autre!

      Supprimer
    2. Saisie par sa vidéo, je n'ai pas remarqué cette regrettable erreur...
      Bisous confus
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Pourvu que ce soit des bisous même confus ou confis!^^

      Supprimer
    4. excusez les amis , je n'avais pas lu les commentaires plus haut , il y avait la réponse pour le pont de Bizak ! je suis assez fier d'avoir trouvé , mais bon ...

      Supprimer
    5. Ôran ge Ô désespoir, j'espère n'avoir pas vexé Eddy* pour avoir confusionné et mélangé deux commentaires, le privant ainsi du pont suspendu qui lui revient de droit depuis un siècle. Je modifie donc mon commentaire plus haut, privant Oran de ce qui ne lui appartient pas, mais je maintiens que ce pont me rappelle le pont du Gottéron.
      Accolade et baci

      * Constantine, pour les non cinéphiles de moins de 50 ans.

      Supprimer
    6. Mais non, on a bien vu que c'était un lape-suce !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. @Daddyrogers
      Tu peux être fier ! Sauf si tu es né à Constantine et en ce cas, ce serait de la triche !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. J'aime aussi beaucoup les ponts et leur symbolique.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère Bonheur du Jour
      C'est toujours un plaisir de te voir en mes pages.
      Belle année à toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. S'il y a un pont, il y a de l'eau, Célestine !
    Et comme j'adore voir l'eau couler, j'aime bien aussi les ponts. Sauf en montagne car j'ai peur du vide.
    A Lyon, nous avons plus de 30 ponts dont les deux derniers, modernes et aériens, dont l'un est réservé aux modes doux.
    Que ferions-nous sans les ponts ? En reliant deux rives, ils nous font gagner un temps précieux.
    Je ne connaissais pas la chanson de Dick R. et c'est celle du petit pont de bois qui m'est venue illico à l'esprit !
    A Paris, je vais presque toujours voir le Pont des Arts qui n'est certes pas le plus beau mais le plus émouvant et l'on y fait la plupart du temps des rencontres insolites.
    J'aime beaucoup également le Pont des Amours à Annecy. La photo de Pétrus me plaît énormément.
    Merci pour cette invitation à toutes nos réflexions !
    Gros bisous dans le gris du ciel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais quand même quelques ponts qui enjambent autre chose que de l'eau, mais cela manque quand même de charme...J'aime beaucoup les ponts de Lyon. je trouve que c'est une très belle ville, mais cela tu le sais déjà.
      Gros bisous frais de janvier
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. A vrai dire, je n'y avais jamais réfléchi...C'est vrai que, contrairement à toute logique, un pont me paraît naturel !!!
    Mais je suis particulièrement en phase avec ta quatrième phase :)
    Bisous chère fee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roo! PhRase, quatrième phRase ;)

      Supprimer
    2. Oui Emilie, les ponts relient les hommes et c'est un symbole merveilleux...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Pourquoi seulement les hommes, les femmes sentent le gasoil?
      Baci

      Supprimer
    4. Il faudrait surtout se demander pourquoi les hommes mâles on décrété que le mot "homme" serait synonyme d'être humain...
      On a encore du taf avant la belle verte...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. C'est peut-être parce que la grammaire est conne, mais on peut soit créer des ponts ente les Hommes, soit entre les humains.
      Avec une nette préférence pour la 2e formulation qui exclu l'ambigüité.
      Pour la belle verte, il semblerait que tu as déjà approché le décor et même certains transferts de pensées... :-)
      Ciao Bella e baci

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.