mercredi 30 mars 2016

Bref



A la manière de...




Afficher l'image d'origine






Une journée parfaite.

Ce matin, je me suis réveillé en me disant : « Bon sang, c'est l'anniversaire de Denise ! » Denise, c'est ma femme. Je me suis dit que j'allais rendre cette journée parfaite.

En me levant, dans l'obscurité, je me suis pris les pieds dans le tapis et j'ai terminé ma course contre la porte. J'ai allumé le couloir. Mon arcade sourcilière pissait le sang : un petit jet bien rouge sur la moquette bleue. Je me suis dit : « C'est beau, on dirait du Miro ! »
Je suis descendu à la cuisine lui préparer un bon petit déjeuner. Je me suis brûlé la main avec le grille-pain en essayant de rattraper un toast récalcitrant. Mais j'étais content de lui faire la première surprise de la journée.

Mon plateau à la main, j'ai eu l'air idiot de trouver dans le lit le traversin installé sous la couverture, version mauvaise blague de potache qui fait le mur. « Chéri, je suis partie faire du shopping, poisson d'avril ! » Ça m'a fait rire, vu qu'on était en juin. J'ai trouvé ma femme merveilleuse.

J'ai commandé un repas somptueux chez un traiteur, mais les invités ont commencé à arriver, et je ne voyais toujours rien venir. Alors je me suis rappelé que la livraison étant hors de prix, j'avais choisi la version éco « à aller chercher sur place ». Malheureusement, j'ai oublié de noter les coordonnées du traiteur, que j'avais pioché au hasard dans l'annuaire. J'ai regardé l'annuaire. Il y avait deux cents traiteurs. J'ai commandé des pizzas.

Marie et Lucas, les ados, se sont disputés pour choisir les pizzas, pour changer un peu, et quand Denise est arrivée, ils étaient en train de se battre à coups de cacahuètes dans l’œil. Belle-maman a gueulé que ces gosses étaient vraiment très mal élevés ! 

Le chien a renversé la table basse en verre en voulant faire des fêtes à Denise, et Beau-Papa est parti s'installer sur le balcon parce qu'il fumait et que Belle-Maman déteste ça. J'ai allumé des bougies pour faire une ambiance zen, mais la nappe en papier s'est enflammée. Denise a voulu balancer le contenu du pot à eau sur la table. Ma belle-mère a tout pris dans la tronche et ça a ruiné son rimmel. Denise était désolée. Belle-maman est partie en gueulant dans la salle de bains, et au passage, elle a écrasé la queue du chat qui a poussé un miaulement de douleur terrible, et du coup, le chien a eu peur et il a essayé d'attraper sa queue comme il fait toujours quand il est stressé. Sa queue a renversé le bocal du poisson rouge qui a rejoint les débris de la table basse. Le chat a bondi sans se couper les pattes sur les morceaux de verre et il a bouffé le poisson.

Lucas a dit « j'ai la dalle, quand est-ce qu'on mange ? »
Marie a dit «  t'es qu'une tripe »
Lucas a dit « Pétasse »
Marie a dit « Ta gueule ».
« Taisez-vous ! » j'ai crié.

Denise s'est mise à pleurer, quand on a sonné à la porte. C'était le livreur de pizzas. Pendant que je cherchais en vain de la monnaie dans toute la maison, les ados avaient repris leur rixe, et la basket de Lucas a raté sa cible pour aller se ficher dans la bobine du livreur qui, de surprise, a lâché les pizzas. « Gardez tout ! Il a dit en prenant la fuite comme s'il avait vu des ovnis.

 Mon beau-frère et ma belle sœur, Gérard et Jeannette, sont arrivés sur ces entrefaites. « On est en retard !... les embouteillages ! » a dit Jeannette en s'étalant de tout son long dans la sauce tomate des pizzas que le chien et le chat avaient commencé à déguster.
Pendant que Jeannette réparait les dégâts collatéraux dans la salle de bains, j'ai dit à Marie de préparer un plat de pâtes. Lucas a rigolé, je lui ai flanqué la serpillère dans les mains. Marie a rigolé. Denise pleurait toujours.

Mes beaux-parents sont partis prétextant qu'ils avaient soi-disant oublié leurs gouttes.
Marie a dit « Papa, il n'y a plus de pâtes, et plus rien dans le frigo ». Du coup, Gérard et Jeannette ont proposé d'emmener les ados au fast-food.
"C'est pas de refus" j'ai dit.

Denise a essuyé ses yeux. J'ai essuyé partout, le chat et le chien repus (les veinards) se sont endormis dans leur panier. Avec Denise, on s'est assis sur le canapé. On s'est ouvert une boîte de tripes.
Elle a souri. « Tu as de la sauce tomate sur l'arcade » elle a dit.
« C'est pas de la sauce tomate » j'ai dit.
Je lui ai offert sa bague. Elle lui allait comme un gant.
« Bon anniversaire, mon amour » j'ai dit.
Elle a souri.
La journée n'avait pas été parfaite.
Je me suis dit que ma femme, elle, était parfaite.

Bref, c'était l'anniversaire de ma femme.



Pour le défi du samedi, il y a ...longtemps.
Ecrit à la manière de Bref, la série déjantée de Canal.






Edit du 31 mars

Mon amie Boulgom a été inspirée par mon histoire. Elle m'a transmis sa vision artistique qui est vraiment chouette ! Merci beaucoup ma belle.

Cliquez pour agrandir



92 commentaires:

  1. Réponses
    1. Tiens un revenant :-) Ça faisait longtemps que je ne t'avais point vu dans mes pages !
      Sourire...je crois qu'on en a tous besoin...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Ça m'a bien fait rire ! Je ne connais pas cette série...
    Bonne journée Célestine, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu ne connais pas, je t'engage à la découvrir. Certains épisodes sont vraiment désopilants.
      C'est fait avec talent et souvent très drôle.
      Belle journée à toi, ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Mais qu'est-ce que tu foutais toi, dans l'éducation nationale... franchement !!

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que j'ai essayé de partager et de transmettre mon amour de la lecture et de l'écriture... ? Qui sait ?
      En tous cas je prends ça comme un (super) compliment ^^
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. https://www.youtube.com/watch?v=A6qDGUqG_N4

      :-)

      Supprimer
    3. Je le connaissais et je ne m'en lasse pas...
      Faut avouer que ce n'est pas exagéré, je suis contente de ne plus connaître ce stress !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Pas la peine de m'expliquer...
      Devine ce que je fais dans la vie ???? :-)))

      Supprimer
    5. Yes !
      (parce que ça rime avec maîcresse et...stress !) ;-)

      Supprimer
    6. Ravie de l'apprendre ^^
      Des grands ? des petits ? Quel âge ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. De tout...:-)
      Cette année, ils ont l'âge de raison...

      Supprimer
    8. Tu veux que je te dises ? Je ne suis pas vraiment étonnée...Tu as un côté pédagogique (au sens noble du terme) pour animer ton atelier qui ne trompe pas. :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. Attends de voir le prochain thème ! :-)

      Supprimer
    10. Tu me fais saliver... hé hé !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. Célestine mon com' n'est qu'un compliment. Ta réponse est assez attendue (très entendue) ce qui la sauve est le mode interrogatif. Je ne doute absolument pas de ta capacité professionnelle de ton "amour" pour les enfants (des autres) je sais toutefois qu'à chaque fois que j'ai abordé ce sujet avec un et surtout une enseignante (à l'exception de la réponse de la femme que j'aime) j'ai eu ce type de réponse un tout petit peu formaté, en même temps je suis conscient qu'il est délicat d'avoir un autre type de réponse.

      Une bise, Eric.

      Supprimer
    12. Bien sûr, Eric, chacun sait que les enseignants ne choisissent ce boulot QUE pour les vacances...hihihi ! Mais tu as raison, c'est délicat de le dire. :-) Finalement tu as bien choisi la femme de ta vie. Elle ose le dire, elle au moins.
      Bises hilares
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. c'est une sainte, cette Denise :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme à peu près toutes les mères de famille sur cette planète...
      Bisous madame
      Belle journée !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Absolument.
      Comme dit Paulo Coelho,
      Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous conseille d'essayer la routine: elle est mortelle
      Bisous mon boss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Excellente, cette petite phrase...

      Supprimer
    3. Oui j'avoue que j'en ai fait une règle quand je sens que je glisse vers la routine...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Quelle journée : Il aurait jamais du se lever !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais se serait-il aperçu combien sa femme est merveilleuse ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Bref, une journée très ordinaire... :-)
    Comment ça, ce n'est pas comme ça chez toi? C'est vrai, tu n'as pas de chiens...
    Ti bacio Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça a été comme ça bien des fois...il y a toujours un peu de vécu dans les histoires, tu sais bien.
      Même sans chien, j'ai quand même connu des journées grandioses quand les gosses étaient tous au nid. Je me souviens notamment d'un jour où ma mère a eu le malheur de dire : Qu'est ce que c'est calme dans cette maison, on ne dirait jamais qu'il y a trois enfants !

      Dis donc, est-ce que tu as reçu mon courriel ? je désespère de ta boîte mail...
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui, sauf qu'une fois de plus, je suis en vadrouille. Je te réponds incessamment sous peu.
      Baci Cara

      Supprimer
    3. Ah ben ça c'est bien.
      Voilà une bonne nouvelle mon Blutchy
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Une journée tout à fait ordinaire...
    Merci Célestine, j'ai bien ri... !
    Cette Denise, une Sainte, non ?
    Un beau jour à toi, dans la sérénité... comme ICI... !
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien ne vaut une journée qui commence par un éclat de rire...
      J'entendais justement hier Marianne Chazel dire qu'il lui fallait rire une fois par jour pour se sentir bien. Je pense que j'ai de l'avance, je ris très souvent...
      Je t'embrasse aussi, mon soleil de Provence.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Et le chat est toujours vivant ? Dommage, !
    Tu vois tu t'améliores, encore un petit effort, et ça finira vraiment très mal... Comme j'aime ! ];-D

    Belle journée belles châsses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà le poisson rouge a passé l'arme à gauche, victime de son côté appétent pour ledit chat...
      Mais je préfère les happy ends, on se refait pas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Magnifique ! il faut avoir la santé pour passer une journée comme celle-ci, mais sublime récompense, Denise est merveilleuse !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La santé oui, mais le bonheur n'est-il pas un gage de bonne santé ?
      Bon là c'est un peu exagéré mais je me suis toujours dit que certaines journées cumulent, et à partir d'un certain nombre d'emmerdements qui arrivent en cascade, moi, ça me fait rire...
      je crois que l'humour désamorce les bombes...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Même s'ils ont des cornes, les Béliers sont tout de même la joie de vivre ! Merci au ciel d'avoir de l'humour. Moi aussi ça me fait rire mais beaucoup de personnes ne partagent pas ma "joie" nerveuse tout de même. Il vaut mieux évacuer le stress en riant sans se rendre malade. ~~**~~

      Supprimer
    3. Je suis bélier moi aussi, ascendant gémeaux...avec mars en cancer et tout le toutim...
      Bref, bon anniversaire Lauriza, puisque tu t'en vas je te le souhaite à l'avance !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je suis bélier ascendant verseau, donc nous sommes signes de feu ascendants air. Ton dieu de la guerre a les pieds dans l'eau. Il faudrait que je me replonge dans l'astrologie pour savoir où se situe le mien car j'avoue avoir oublié. Bon anniversaire également. Le mien est en milieu de la semaine prochaine.~~**~~

      Supprimer
    5. Moi ce sera au milieu du mois.
      ^^

      Supprimer
    6. Ah oui, Germinal?

      Supprimer
    7. Oui je suis née le 25 Germinal.
      Tu connais le convertisseur, bien sûr ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Segur!
      Je vois avec Andy.

      Supprimer
    9. Ben le calendrier révolutionnaire, c'était du temps de sa jeunesse, non ?

      Supprimer
    10. Rhôô ! C'est pas beau de se moquer de l'ancêtre !
      ^^

      Supprimer
  11. Denise est admirable.
    Bravo, Célestine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fais partie des trois lecteurs qui avaient eu la primeur de ce texte, en 2011 sur le défi du samedi.
      Je suis heureuse que tu sois toujours aussi bon public pour mes petits délires... :-)
      belle journée et courage !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Un texte comme une fenêtre grande ouverte... un bol d'air qui rentre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Contente de ce bouche-à-bouche virtuel. Tu étais en apnée, ça va mieux, donc ... :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. 2011 déjà ? C'était un très bon cru pour le Défi du samedi. Sur ce texte Walrus évoquait Tex Avery et moi les Marx brothers. Déja dans les hauteurs à l'époque, la Céleste nièce !
    Et pas redescendue depuis ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça m'a vraiment surprise déjà quatre ans et demi ...
      Je perçois la demande subliminale de revenir sur le défi, non ?
      Tex Avery...les Marx Brothers...oui j'ai toujours aimé le burlesque !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Truculent!!! Merci pour ce moment de rire!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi ! tant mieux, les moments de rire sont rares si on ne les se provoque pas un peu soi-même ...
      Bisous chère Manou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. On peu dire qu’il bât le record de la poisse et que c’était pour lui un cumul de journées merdiques fait en « une ». Il fallait que ça tombe un jour d’anniversaire, un vrai loser ce gars, il mérite le guiness « des records de poisse ».
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait l'esprit de la série...je ne sais pas si tu la connais.
      Le gars est un loser de première, il ne lui arrive que des tuiles...
      Mais c'est tellement drôle et bien fait !
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tien cela me rappelle, le film de Pierre Richard: Le distrait! un gros loser aussi

      Supprimer
    3. Tu as raison, c'est un excellent film qui a lancé la carrière de Pierre Richard. les gags burlesques se laissent regarder volontiers, même quarante ans plus tard...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. D'accord façon Bref. Mais surtout et c'est qui compte façon Celestine. Un super cocktail, j'ai bien ri.
    De Bref la série, "J'aime cette photo" est sûrement celui que je préfère. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les amateurs le trouveront ICI
      Le cocktail a plu, je suis heureuse. :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Quelle tranche de rire ! j'en suis tout secoué.
    j'ai bien aimé le dialogue des ados...criant de vérité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...les ados...que serait la vie sans eux...
      j'avais commis un autre billet censé faire rire, sur le thème de ces chères petites bêtes...
      ICI
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Hi, hi...trop bien !
    Si les invités ne se sont pas régalés...eh bien, moi, si !
    je l'ai même relu deux fois...juste pour le plaisir...

    Je ne connais pas la série de Canal mais je trouve qu'elle porte mal son nom: c'est tout sauf "bref", cette accumulation de déboires (ou plutôt de dé-mangers... :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben justement, c'est ça qui est drôle !
      Non plus sérieusement, je crois que c'est le débit accéléré qui motive l'appellation de la série.
      Dé-mangers et déboires, alors celle-là elle est excellente !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. N'aurais-tu pas légèrement forcé le trait chère Célestine? Vraiment dans une même journée?
    Unité de temps:respectée; unité de lieu: respectée; unité d'action...pffff! j'adore!
    Avoue, l'idée de laisser un mot d'adieu de Denise sur le traversin en travers du lit t'a effleurée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô ! tu crois ? Un couple si uni, si amoureux après toutes ces années...
      Je me suis bien marrée en tous cas, et ça rejaillit sur mes lecteurs...
      J'aime bien, tu m'appliques les trois règles du théâtre classique ! tu es gentille.Enfin je veux dire indulgente...
      Bisous MissA
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. La famille Lagaffe peut-être mais heureusement ça se finit bien ... sinon à la kalash. Si si c'est de l'humour.
    Quelle rigolade en tout cas, j'ai mon boyau qui se tortille.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle, le mot kalash et le mot humour supportent très mal leur voisinage...
      Comme s'il y avait une véritable antinomie...Heureusement mes héros se battent à coup de cacahuètes ou de chaussure...ça va ! ça passe...
      Bises monsieur
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Il y a vraiment des gens, des familles que dis je, des hommes, qui n'ont pas de bol. Pourtant ce n'est pas compliqué de souhaiter un anniversaire à sa Denise , certains lui ont écrit une chanson, çà fait moins de dégâts et elle apprécie énormément. Prend donc ta guitare chère Céleste et façon Higelin ou Sébastien, chante.........bon anniversaire Denise. Je t'embrasse et t'envoie des éclats de rire. Chinou
    P.S. je regrette, mais Brassens n'avait rien en magasin avec ce prénom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'excuse pas, Chinou, j'ai une vie en dehors de Brassens quand même !
      Tu me permettras de préférer la version de Higelin à celle de Sébastien..Merci pour tes éclats de rire, ça fait du bien !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Ah Bref, formidable !
    Et ce texte y fait parfaitement référence ;)
    Il m'a transportée dans un voyage imagé qui me donne envie de prendre ma plume là, tout de suite, et de dessiner. Ben tiens, c'est ce que je vais faire ! Assouvir une pulsion artistique et créative, là maintenant, puisque j'ai le temps, l'espace et le loisir de le faire, allons-y !
    Trop mignon ce couple <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends ton dessin avec impatience.
      Et avec ta permission, je le publierai...
      ^^

      Supprimer
    2. Eh bien tu n'as pas traîné ! Voilà qui est fait...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Ha oui, c'est très ressemblant de l'original. Je n'étais pas hyper fan de bref, mais c'était souvent drôle et original ! Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les épisodes ne se valaient pas tous. Mais certains étaient vraiment bien par exemple celui-là.
      Bises Mind
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Un bon moment, avec cet humour dont vous savez faire preuve.
    J'aime votre façon de passer du grave au léger.
    Et vous savez vous couler dans des styles tellement différents. Merci pour ces moments de lecture qui sont toujours un enchantement.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, ça, j'aime les exercices de style...et pas seulement ceux de Monsieur Queneau...
      La vie elle-même passe du grave au léger...
      Bien à vous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. J'espère que ce n'est pas à cause de mon chat noir MDR ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que c'est à cause de lui !
      Il a un sacré pouvoir maléfique hein ? hihi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Très drôle, je me suis marrée tout du long, Célestine, et j'en avais besoin !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça fait du bien !
      Pour ce que ça change, de s'éplorer tout le temps...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Réponses
    1. Héhé ! Du très mince, bien sûr ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Une belle bannière que tu as là, la Céleste! L'été qui s’annonce et la belle fée qui prend en maturité dans sa splendeur, ses proportions et on sent un coup de maître plus libre, moins hésitant dans sa création. Pour le goéland, il doit être bien chéri par sa maîtresse pour lui rapporter du poisson frais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un poisson d'avril en papier... lol!
      Merci en tous cas pour l'oeil d'expert...
      Tu la retrouveras sur funambulles.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je dois avouer que je ne pensais pas au poisson d'avril, mais là je m'avoue battu, encore un canular auquel je n'ai pas échappé ! je dois dire , c'est mon premier sur un blog! hi, hi!

      Supprimer
  29. Non, dans une prochaine, je ne veux pas naître un premier avril... c'est une trop grande épreuve sauf si je renais en chat bien entendu ! Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
  30. Je découvre ce billet et le savoure; un délicieux moment de détente. Bravo et merci !
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel plaisir de te revoir par ici, Anne.
      Au plaisir d'une autre visite.
      Bisous nocturnes.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Quel festival ! J'admire toute cette inventivité. Et c'est vraiment tout à fait dans la manière de Bref. Je ne sais pas pourquoi je m'attendais à ce que ça finisse mal. Mais non, encore mieux ainsi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pastelle !
      J'ai du mal avec les "bad ends"...
      Je préfère les happy.
      Belle journée, je suis heureuse de t'avoir apporté un sourire, donc...
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.