lundi 8 mars 2010

Vingt ans





Un matin, un 8 mars, journée internationale de la femme, votre copine féministe n'en croit pas ses yeux, c'est trop beau ce symbole, un matin, donc, vous vous réveillez avec une toute petite chose dans les bras. Une petite merveille avec de grands yeux. Et vous, qui pensiez n'être faite que pour avoir des garçons, de solides bébés joufflus au solide appétit, et à la voix de trompette réclamant à corps et à cris des biberons de 250 engloutis en cinq minutes, vous réalisez soudain que le miracle s'est produit:  soudain, c'est votre FILLE, ce petit être délicat qui geint sans bruit pour demander un tout petit biberon de rien du tout qu'elle avale sagement avec de petits soupirs, en fermant les yeux pour que cela dure plus longtemps, un bébé tout doux qui grandit en souriant toujours comme un ange, une poupée nacrée à la toute petite voix. Un petit bonheur de tous les jours, une chipie à couettes qui danse et joue à l'élastique et monte un jour sur des pointes avec un long tutu blanc et vous fait fondre de  tendresse. Puis de fêtes des mères en bulletins scolaires, des colliers de nouilles  aux premiers émois, de la crèche au lycée,  de robe de princesse en jupe plissée, des premières dînettes au premier maquillage...
Un matin, vous vous réveillez  avec une très belle jeune femme à vos côtés. Qui vous sourit de ses dents parfaites, obtenues au prix de longues années de souffrance orthodontiques,  une étudiante élancée, serrée dans sa veste cintrée, sa longue chevelure blonde éparpillée sur ses épaules, des yeux à faire s'ouvrir les fleurs, et derrière ce front sérieux tous les rêves du monde. Et vous réalisez soudain que ces vingt ans de bonheur qui viennent de s'évaporer comme la rosée du matin dans l'herbe de mai ont transformé votre bébé en moins de temps qu'il n'en faut pour l'aimer..Et vous vous retrouvez, au soir de cette journée de la femme, épanouie, ravie, ruisselante de fierté et d'amour, en train de souhaiter bon anniversaire à la plus tendre  des complices que la vie vous ait donnée...


25 commentaires:

  1. Que dire de plus que merci. . Je ne serais pas ce que je suis sans ma merveilleuse Maman.
    Je t'aime <3

    RépondreSupprimer
  2. Bon, Célestine, c'est qui qui fait pleurer qui ici ? :-) Ce billet est de toute beauté. Et l'anonyme enfant a certainement de qui tenir :-) Bon anniversaire à toutes les deux !

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique billet pour le plus beau cadeau qui puisse être fait à une femme en ce beau jour. Bon anniversaire à ta fille donc en même temps que bonne fête à nous toutes et à chacune de nous!

    RépondreSupprimer
  4. Vingt années passées jour après jour, arrosant d'amour ta belle plante. Et puis oui, elle est là, une autre femme, jeune, bien jeune, mais bien femme déjà.

    Et tu as vingt ans d'album de photo en tête, vingt ans de sa voix qui passe du soupir de souris à un timbre bien à elle, vingt ans d'émerveillements : c'est untel/unetelle tout craché.

    Et c'est elle pourtant.

    RépondreSupprimer
  5. j'en frissonne..quel beau billet...
    bon anniversaire à cette demoiselle...bisous à toi

    RépondreSupprimer
  6. Joyeux anniversaire à la perle de ton coeur.
    Bisous Math

    RépondreSupprimer
  7. Quel beau jour d anniversaire
    Alors happy birthday à ta fille
    et quelle jolie chanson
    qui fait pleurer comme myosotis

    RépondreSupprimer
  8. Myosotis a raison, là tu me mets la larme à l'oeil ... Très bel anniversaire à vous deux.

    RépondreSupprimer
  9. Oh que c'est beau Célestine ! Tendre, adorable, sensible. Quelle chouette maman tu dois être.
    Je n'ai pas d'enfant et ne peux donc ressentir ce dont tu parles, mais je t'avoue que ma maman me répète souvent que j'ai été un véritable bonheur pour elle après la venue de mes 3 frères... Les filles seraient-elles une bouffée d'oxygène pour les mamans ? ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Je m'efforce, oui, d'être une maman, sans adjectif, parce que ce serait prétentieux. Encore que s'efforcer ne soit pas le verbe qui convienne: il ne m'a jamais coûté de donner , donner et encore donner de moi, de mon temps, de mon énergie, de mon amour à chacun de mes enfants.J'ai trouvé en moi des trésors que je ne soupçonnais pas.
    merci à tous pour elle,on n'a pas tous les jours vingt ans, et je voulais que ce jour soit inoubliable.
    Confidence pour confidence, je me suis surpeise à me faire pleurer moi-même...Reggiani sans doute!
    Cathy, c'est sans doute pour cela que tu écris des romans: un roman , c'est comme un bébé, l'accouchement est parfois long et difficile!

    RépondreSupprimer
  11. Un billet d'amour
    Pour ta fille
    Qui sait bien...
    qui te dit un mot d'importance: JE T'AIME
    Moi aussi je suis émue par tes mots...
    Comme on est ému chaque fois qu'on rencontre de l'amour...tout simplement
    Bon anniversaire à toutes les deux!

    RépondreSupprimer
  12. Célestine, l'amour est une muse absolument merveilleuse et elle t'a si joliment inspirée dans ce billet: la fierté mêlée d'étonnement, d'amour, de tendresse, d'abnégation, d'humour, de rires et de larmes, de vie et encore de vie... On en reveut! Bravo et merci pour cette très belle tranche d'une très belle vie.

    RépondreSupprimer
  13. Merci à tous les chers lecteurs de ma petite Maman.
    Vingt ans ensemble et encore de bien belles années devant nous.. (=

    RépondreSupprimer
  14. Bonne Anniversaire ma niece Chérie mille bisous de Tatie HUTTEDESBOIS !!!!

    RépondreSupprimer
  15. Magnifique ! J'ai les larmes aux yeux. Merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  16. Au cours des dernières semaines, tu as rendu un très bel hommage à ta maman (qui fêtait ses 80 ans) et maintenant à ta fille (qui fête ses 20 ans), à travers de très beaux textes pleins d'amour. Mais les hommes ne sont pas en reste car tu avais écrit aussi un beau billet sur une promenade de ton papa avec ton fils. Cela s'appelle du bonheur, je crois?

    RépondreSupprimer
  17. Pour un si joli texte, c'est vrai que tu mériterais bien un petit album "Célestine"!

    RépondreSupprimer
  18. Magnifique billet que j'aurais pu écrire, oups! que j'ai écris moi aussi pour ma princesse de vingt ans... :)
    C'est bon de lire ça :)

    RépondreSupprimer
  19. Célestine, tu me mets les larmes aux yeux ; c'est trop beau et ça me rappelle ma propre fille !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci fairywen d'être venue lire. Je sais maintenant que tu es une sorte de sœur pour moi, petite fée.
      Nous partageons le même amour pour la prunelle de nos yeux...
      Bisous

      Supprimer
  20. Tu as remarqué, toi aussi, un enfant, c'est comme le printemps. On tourne la tête une minute et hop! Tout a changé! La seule chose qui ne change pas, c'est l'inquiétude, ce fichu "strabisme" maternel...
    Merci pour cette visite émouvante ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on ne se faisait pas de souci, on ne serait pas mères...
      Tu as raison, 2010...Ça veut dire qu'elle va avoir 27 ans, o misère !
      Elle avait vingt ans, j'ai éternué et hop ! sept ans ont passé... Atchoum !
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Vu comme elle était splendide à 20 ans, j'imagine sans peine la beauté fracassante des 27! Et ce n'est pas fini!
      Bisous admiratifs

      Supprimer
    3. C'est vrai...de plus en plus belle...Merci...ça me touche
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.