lundi 1 mars 2010

Melting pot

Un bel artiste que j'ai découvert:  Marco Prince,
 Un livre décapant et magnétique que j'ai commencé, "Autopsie du Mammouth",de Claire Mazeron, pour me remettre dans l'ambiance du travail
un autre que mon fils avait à lire pendant les vacances: "L'enfant au pyjama rayé"de John Boyne, merveilleux
un lieu mythique empreint d'histoire dont je parlerai dans un prochain billet
Un amour de jeunesse retrouvé par hasard
une sieste au soleil, la première de l'année
Une invitation impromptue de Marinello, samedi soir, que j'aurais bien prolongée jusqu'au bout de la nuit
la surprise , pour mon petit cœur de mère , de voir arriver tous mes enfants ce week-end, sept à table!
vite, un repas improvisé mais délicieux
les premières tulipes triomphantes se dressant hardiment dans le soleil de fin d'hiver
Un je ne sais quoi dans l'air qui sent le renouveau...
Une envie de bondir de branche en branche comme une grenouille...
Qu'est ce qui m'arrive, docteur?

13 commentaires:

  1. Nous étions aussi 8 à table samedi.

    Ca fait du monde !! Bises et bon lundi !

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que la balade sous le soleil après la grosse tempête du matin avait quelque chose de vraiment printanier.

    RépondreSupprimer
  3. je ne suis pas docteur...mais ça ressemble à "être heureuse"
    bizzz

    RépondreSupprimer
  4. Le printemps Célestine, le printemps :-) !
    Mais dis-moi tu as combien d'enfants ???

    RépondreSupprimer
  5. Ne serait ce point, Madame, les prémices du printemps qui font battre votre coeur un peu plus vite ????

    RépondreSupprimer
  6. La fin de l'hiver et l'arrivée du printemps approche... Passe une bonne semaine Célestine.

    RépondreSupprimer
  7. Rhâ, quel bonheur de lire ça, c'est l'effet printemps, pas de doutes !

    RépondreSupprimer
  8. Ce n'est rien! ça s'appelle le bonheur:-)!

    RépondreSupprimer
  9. Myo, j'ai trois enfants, mais les deux grands ont chacun un(e) amoureux(se) et en mère poule, je les considère comme mes enfants!Quand on est tous réunis, on est donc 7 à table, et je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin, surtout depuis que je fréquente toutes ces mamies comblées de la blogosphère...

    Tous oui, c'est le bonheur de sentir les frémissements de la nature jusque dans mes fibres...Du coup, tout se pare de couleurs chatoyantes,et on respire tellement mieux!

    RépondreSupprimer
  10. Cela s'appelle le midi de la France, et même si cette année, de par le courant "Nina" nous avons eu un hiver très froid et terriblement long, depuis quelques jours le climat redevient "normal" c'est à dire que les températures fraîches du matin cèdent la place à une lumière et une douceur très excitantes l'après midi. D'où mon état proche de l'Ohio...
    Bises pauvre petite Delphine gelée et , mon dieu, oui, les nougats, je n'y pensais plus: mercredi je cours à la poste! Au fait j'ai reçu le livre de Coum, et pour celui de john Boyne, oui, il vaut vraiment le coup malgré le dénouement triste.

    RépondreSupprimer
  11. Ça sent le printemps chez toi, dis-donc! Et ton coeur fait Boum!

    Ici on est encore sous la glace et les coeurs font à peine toc-toc, ils sont fatigués encore, et on n'est bien que sous les couvertures!

    Tulipes, soleil, Boum, tu en as de la chance! Et le livre de Coum, en plus!

    RépondreSupprimer
  12. Rien inquiétant en tous cas!
    Bisous
    Math

    RépondreSupprimer
  13. c'est le printemps dans ton coeur comme dans la nature!

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.