mercredi 4 janvier 2017

Déclaration d’humour


Sous-titre: 
Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypocondriaque.








Bon alors écoutez...Célestine me demande de vous parler, mais moi je ne vois pas trop ce que je pourrais dire de mieux qu'elle, pour remettre un peu d'ambiance ...
Vous savez, je crois, qu'on va tous mourir dans d'atroces souffrances, mais ça, on le sait depuis longtemps, hein...Je crois même que les Grecs anciens avaient déjà peur des ravages de la guerre et de la folie...Voltaire lui-même disait : « Les hommes sont des insectes se dévorant les uns les autres sur un petit atome de boue. » Ce n'est donc pas nouveau, ce sentiment que l'humanité court à sa perte !
Alors évidemment, en ce moment, ce n'est pas la joie. On va tous crever, la mer monte, la glace fond,  le processus est en marche.  Mais oui, messieurs dames, en vérité je vous le dis, il n'y a pas de « planète B ». Tout va se jouer là, entre la banquise et le désert, dans la décennie qui arrive. Un chambardement dont on n'a pas idée...

Mais le rire, enfin bon sang...Le rire...L'humour, quoi. Vous n'avez pas oublié, tout de même ? Je ne sais pas, moi...Je peux vous le dire poétiquement. Accrochez des sourires en étoiles soyeuses sur les murs gris du découragement, aux lanternes de la désillusion. Etirez-moi ces commissures, mettez-vous l'âme en paillettes. Là comme ça.
Mais non, vous n'êtes pas ridicules. Les ridicules, ce sont les gros messieurs rouges en cravates bouffies et costards de croquemorts qui hypothèquent le monde avec des gros billets. Ceux qui croient que tout s'achète, les cons ! 
Mais nous, nous on chante la vie, on danse la vie, on n'est qu'amour...
Ré-écoutez ma tirade, tiens. Qu’est-ce que vous risquez, au pire ? Une entorse du zygo, une foulure de la rate, un déchirement de la sous-ventrière ? Au point où on en est...
Ou alors, mieux encore: ré-écoutez Les Inconnus. Leur chanson est un bijou de surréalisme perpendiculaire qui devrait vous dérider. 
Moi je dis que notre espoir n'est pas si désespéré, à condition d'analyser que l'absolu ne doit pas être annihilé par l'illusoire précarité de nos amours destituées.
Et vice et versa.





130 commentaires:

  1. Et le vice versa-t-il?
    En voilà une bonne question qui doit prendre en paramètre majeur la permissivité de la société et, en présence de para-maîtres mineures, le mode d'emploi de la machine à laver les consciences.
    Bref, vivons libres zé heureux en attendant la mort (selon Pierrot).
    Inutile de se préoccuper d'elle car elle ne nous oubliera pas mais on peut choisir le chemin des écoliers.
    Ti bacio forte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le message port-mortem de Pierre Desprosges me sied de bon matin.
      Ça ne l'a pas empêché de clamser, mais qu'est-ce qu'il m'a fait rire !
      Le chemin des écoliers, je suis pour à cent pour cent.
      Quand est-ce que tu viens en faire un bout avec moi ?
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Bientôt, une colline nous attend pour un symposium, si je ne m'abuse...

      Supprimer
    3. Bientôt ? Tu as de ces euphémismes ! dans six mois, quoi...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Les paroles de cette parodie me font rire... C'est tout comme lorsque je me trouve devant un tableau que je ne saisis pas, et que l'auteur argumente sa sensibilité... De l'Art... enfin, plutôt du lard pour mes oreilles...
    Bref.
    La liberté... est aussi une cage... bref, faisons ce que nous pouvons avec les moyens que nous z'avons... avec notre propre liberté...
    Bizouillage sur ton front.
    ;-)9

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du pur bonheur cette parodie, tu veux dire !
      Ça me rappelle l'imbitable jargon des pontes de l'éducation nationale, qui se gargarisent de grands mots ronflants auxquels personne ne comprend rien, sauf que contrairement aux inconnus ils ne font même pas rire...
      J'avais écrit un billet là-dessus, à une époque, pour bien en démonter la triste ineptie...Je pense que je le re-publierai prochainement d'ailleurs...
      La liberté est une cage ? tu peux développer ?
      Bisous interrogatifs
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Désopilante new-wave des Inconnus. Parallèlement je souscris à cet orthogonal surréalisme,,expert en géométrie variable euclidienne que je suis. Là c'est peut-être un peu exagéré.
    Contact rapproché, ma chère Angel Baby.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ferais-tu référence à un ancien billet à moi ? ;-)
      Avec plaisir, bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Tu sais que pour une anachorète, tu es drôlement prolixe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tous cas, j'adore apprendre des mots nouveaux, vivent les mots fléchés !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'ai connu une Anna Chorète qui avait un sacré tempérament !
      elle était belle et vissée-vers-ça...
      :)

      Supprimer
    3. Excellent ! Vissée vers ça...et je parie qu'elle aimait ça !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. T'imagines même pas ! Ca et la bicyclette yougoslave !
      Je parle pas de la brouette de Changaï, des enfants pourraient passer par là...

      ...'fin moi, hein...

      Supprimer
    5. On dirait que tu as fréquenté certaines maisons des bas-fonds de Montmartre, le soir...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. J'adore !
    Édouard Baer est un acteur génial, et cette tirade, je ne m'en lasse pas...
    Quant aux Inconnus ils avaient vraiment du talent. Tu as raison ca fait du bien d'écrire un peu
    Dans ce marasme ambiant il ne nous reste plus que ca...
    Merci pour l'éclat de rire matinal, la belle !
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait du bien de rire, la correction automatique n'est pas au point!

      Supprimer
    2. Ton lapsus n'était pas si grave: ça fait du bien d'écrire aussi, en toute liberté, tout ce que l'on a envie de partager...Et aujourd'hui, j'avais envie de rire un peu, c'est une sorte de thérapie aussi, qui fonctionne très bien dans les hôpitaux...
      D'accord avec toi; très grand talent, les Inconnus, et la suite de leurs carrières en solo l'a prouvé...
      Bisous la belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Chère Céleste,

    Tu as raison
    Les pleurs ne sont pas de saison
    Rions, rions à faire pâlir la haine
    Rions pour que jamais ne se déchaine
    Rions plus que de raison

    Le rire est contagion
    Le rire est salutaire
    Comme le verre que nous levons
    Pour détendre l'atmosphère

    "Atmosphère, atmosphère
    Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère"
    Non , mais faudra t'y faire
    Nous changeons d'atmosphère

    Bises enjouées réveillées par ton billet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, nous changeons d'atmosphère, elle devient irrespirable et je me fais un devoir de chercher mon énergie dans les bulles d'air frais encore disponible.
      Parce qu'aucun combat, même humaniste et pacificateur, ne se mène sans énergie.
      Merci pour tes vers enjoués, Petrus
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Mais c'est Othis là haut en photo avec ses gouzi gouzi dans l'ascenseur !
    La dérision, mourir pour mourir autant que ce soit de rire ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça fait des petits guilis au ventre...
      Oui, excellent Otis!
      ce film est une merveille que je revois à chaque fois avec jubilation.
      Mourir de rire, oui, ou de plaisir, c'est pas mal aussi, comme Sardou... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Ais-je l'autorisation de rire même aux dépends de l'autre ?

    (l'autre n'étant pas homme politique ou nouveau riche, ce qui me paraît être d'une facilité trop facile)

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bien sûr ! C'est même le principe du rire. On rit toujours aux dépens de quelqu'un.
      En perdant cette licence, avec le « politiquement correct» nous avons durci les relations au lieu de les apaiser...
      La forme la plus achevée de l'humour, à mon sens, c'est de rire de soi-même. L'autodérision est un excellent remède miracle contre un grand nombre de maux...
      Un certain nombre de bachi-Bouzouks à la crème d'emplâtre de hérisson, qui se prennent beaucoup trop au sérieux, feraient bien d'en prendre de la graine, et de péter un coup, ça les détendrait du slip.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Rôôôôôôôôô Célestoche, tu te crois sur Blogbo?
      D'abord, ont-ils ce qu'il faut pour mettre un slip sous pression?
      Baci

      Supprimer
    3. C'est pas faux...Si j'étais sur Blogbo, je dirais que pour se sangler dans des bâtons de dynamite en rêvant de soixante douze pucelles faut vraiment être une petite b...
      Mais je suis sur mon blog de fée. Je n'en dirai donc pas moins que ce que j'en pense. Et réciproquement.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. 72 pucelles avec le matériel nécessaire réduit en charpie, il y a comme qui dirait une tromperie sur la marchandise

      Supprimer
    5. Ben oui, je crois qu'ils ne réfléchissent plus trop à ce niveau-là...
      La lobotomie, ça a fait ses preuves !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Absolument Célestine, tu as très bien fait d'ajouter l'autodérision à mon "rire de l'autre" c'est d'ailleurs la moindre des choses que de savoir rire de soi.

      Bleck

      Supprimer
    7. A ton service, très cher !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. @ Bleck

      Un chef d'oeuvre d'autodérision:
      https://www.youtube.com/watch?v=aydm4FUnlk0
      Avec un peu de moquerie dans les derniers vers...

      Supprimer
    9. Eternel et irremplaçable.
      On ne s'en lasse pas !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. Un grand merci Blutch pour ce lien, je ne connaissais pas.

      (dois-je ajouter un smiley voire un "mouhaha" juste pour rester dans l'esprit du billet...)

      Bleck

      Supprimer
  9. Excellent choix cette extrait vidéo, Célestine. Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir... L'amour est l'essence même de la vie, un jour l'homme grâce à la pensée créatrice universelle se connectera à l’idée que l’Univers est régi par une pensée d'amour essentiellement optimiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Miss. Cette vidéo a réjoui mon réveillon de jour de l'an, et je m'étais promis de la partager.
      Je crois à la pensée créatrice et à l'amour comme énergie fondamentale.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Mourir, oui, çà j'l'sais mais ....dans d'atroces souffrances, j'en suis moins sûre, ou du moins en ce qui me concerne . Tu me fais mourir de rire Célestine (oui, je reconnais , elle est un peu facile celle là). La terre peut encore nous accueillir et nous nourrir pendant les 1000 prochaines années nous affirment les scientifiques alors, cela se fera avec des gens comme toi et moi, qui aiment la vie, le rire , et se lèveront tous les matins , sourire aux lèvres, bien décidés à ne pas se laisser enquiquiner par les grincheux, en costard trois pièces où même en caleçons. Rigolam et je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les prévisions les plus pessimistes estiment que oui, ce sera dans d'atroces souffrances: dérèglement du climat, tornades, tsunamis, manque d'eau potable, manque de nourriture, désertification, extinction des espèces animales, pillages, migrations humaines et leurs lots de guerres, viols, massacres, bouleversements en tous genres...on est mal on est mal...
      Oui la terre peut accueillir 25 milliards d'hommes qui vivraient en harmonie avec elle.
      Mais pas au rythme effréné de gaspillage actuel, hélas.
      Alors mourir pour mourir, autant garder le sourire et faire notre part. en élevant les futures générations dans d'autres valeurs que "l'avoir plein nos armoires"
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Il y a maintenant plus d'obèses que de sous alimentés sur Terre.
      Les humains consomment actuellement 50% de la nourriture qui est produite pour eux
      (gaspillage individuel et collectif, produit détruit car "hors standard", etc.)
      Nous sommes 7 milliards sur Terre, donc sans changer quoi que ce soit à nos façons de vivre, hormis le gaspillage, la Terre peut nourrir 15 milliards de gens.
      En réduisant la consommation de viande, on peut doubler ce chiffre.
      (un hectare nourrit soit 2 viandards soit 20 végétariens).
      Pour les énergies, c'est autre chose, il faudrait juste que nos dirigeants cessent leurs conneries. on a toutes les techniques pour n'utiliser QUE des énergies propres et renouvelables encore faut-il vouloir le faire....
      Il n'y a bientôt plus que les politocards français et le MEDEF pour ne pas savoir que l'écologie est une source de profits aussi rentable que les industries de mort.
      Baci ecologico

      Supprimer
    3. 2 carnivores = 20 végétariens ça multiplie donc par dix, et pas par deux...
      Bon tu es déjà bon en géométrie, tu ne vas pas en plus être bon en arithmétique... ;-)
      Comment convaincre ces bas-du-front de ta dernière phrase ?
      Baci solidaires
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. BON! Viens t'asseoir là que je tesplique.
      1° Personnellement, je ne connais personne qui se nourrisse QUE de viande.
      2° J'ai parlé de REDUIRE la consommation de viande, pas d'y renoncer totalement.

      Je suis donc parti du postulat optimiste que 20% de l'alimentation mondiale migre du carné au végétal. C'est peu et c'est énorme en même temps.
      20% de 10x, ça représente bien 2x, non... ;-D
      C'est énorme en matière de santé.
      C'est énorme aussi en volume cultivé. Si en plus et par un trait de génie les agro-carburants étaient produits avec des déchets végétaux au lieu de transformer les grains de maïs en essence... Mais il ne faut pas demander l'impossible, ce ne sont que des énarques et des technocrates** qui nous gouvernent, pas des têtes pensantes...

      Jean-Marie Pelt avait parlé de productivité des sols. Il s'avère que c'est l'agriculture manuelle qui fait le mieux à l'hectare.
      Si l'agriculture mécanisée affiche des productions records, c'est uniquement par la productivité du personnel. A l'heure du chômage à outrance, on pourrait se poser des questions sur la légitimité de fermes gigantesques.

      Pour ta deuxième remarque, il faudrait peut-être leur tremper le nez dans les statistiques... Actuellement, même les Ricains font mieux que la France en matière d'énergies renouvelables et ce n'est pas qu'ils soient particulièrement philanthropes.
      Ti bacio Cara

      ** Les technocrates, tu leur donnes le Sahara, dans 5 ans ils doivent racheter du sable. (Coluche)

      Supprimer
    5. Quand je suis assise sur tes genoux, d'un coup, je comprends tout ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Ouais: une vraie révélation, semble-t-il !

      ...'fin moi... Jdirien....

      Supprimer
    7. N'imagine rien !
      C'est une phrase mnémotechnique pour étudier le son « ou ».
      Serais-tu jaloux ? ;-)

      Supprimer
    8. Réduire de 20% la consommation carnée c'est pas rien, répondront en coeur les 12 milliards d'animaux ainsi épargnés chaque année. Bon, c'est vrai qu'il en restera 48 milliards à passer à la casserole, mais c'est pour la bonne cause : obésifier quelques millions d'humains.

      ;)

      Supprimer
    9. C'est pour ça que moi, je serais beaucoup plus drastique...réduire de 80%...tout bénef pour la sécu, moins de maladies, d'obésité, et surtout pour la planète...personnellement je ne mange plus de viande que quand je suis invitée, et je me porte comme un charme.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. @ Cel: décidément, ta mauvaise foi fait peine à voir... :o/

      Supprimer
    11. Beuh !
      Mauvaise foi, moi ?
      je vois pas...

      Supprimer
    12. Ce qu'il faut prioritairement éradiquer de la bouffe, ce sont tous les additifs E... dont la moitié sont soit douteux, soit franchement toxiques, voir cancérigènes.
      Les colorants E1.. aggravent l'hyperactivité et certainement l'autisme, puisque ces deux maladies sont souvent associées.
      Pour la viande, il faut faire la part des choses entre un élevage artisanal et l'industrie (avec hormones de croissance, antibiotiques et farines animales).

      Une réduction globale de 20% implique que certains, en occident, doivent faire un effort maximum parce que beaucoup, de par le monde (environ 50%), ne peuvent réduire une consommation carnée qui est proche de 0.

      @ Pierre
      Les animaux non consommés sont des animaux non-engendrés. Je ne sais pas si dans ces conditions, ils seront en position d'applaudir à cette réduction :-)

      @ Jdissa
      Que veux-tu, il y a des gens qui enseignent comme des pieds et moi j'ai le genou éducatif :-P
      Baci et accolade

      Supprimer
    13. Mais oui, un bon poulet fermier, élevé avec amour...je dis pas.
      Les colorants et les additifs, oui c'est certain, on a vu se développer des pathologies épouvantables dans les écoles à cause de ça...Troubles du comportement, ça s'appelle. Des gamins complètement azimutés...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    14. @Céleste and co: Avec tout ce qui a été dit ici, il n'y a que le régime d'un anachorète qui est le mieux seyant dans monde de brutes; Très instructifs, vos commentaires.^^

      Supprimer
    15. @ Cel & Blutch: Ben voyons ! Et vous croyez qu'on va se laisser promener comme ça ?

      :oP

      ...'fin moi, Jdissa...

      Supprimer
    16. @Bizak
      On apprend toujours beaucoup avec tonton blutchy !
      Alors tu vas te retirer sur ta colline en mangeant du tofu finalement ?
      Moi je préfère le tout fou au tofu...
      Hihi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    17. @Jdissa
      Ça a du bon de se laisser promener, si c'est en taxi mauve au bord d'une falaise irlandaise...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    18. @ Céleste: Comme le tofu a le gout de rien, je préfère encore le tout fou comme toi. ^^

      Supprimer
    19. Le tofu est issu du soja. Il est cultivé très majoritairement aux USA et au Brésil en culture OGM (variété Rundup-Ready).
      Autre particularité, il a un taux de putrides assez exceptionnel, alors bonjour la goutte...
      Tu n'as pas une petite recette de couscous sous le coude, histoire de ne pas s'empoisonner avec du glyphosate....
      Accolade et baci

      Supprimer
    20. Tu sais quoi ? je crois que je te confierai le soin d'élaborer le menu.
      Comme ça on sera tranquilles.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Les jeux de l'humour et du hasard, comme aurait pu dire Marivaux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement.
      Et vice versa. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Il n’y a pas plus compliqué que de prendre la vie au sérieux. Les anachorètes ont compris qu’il vaut mieux se trouver sur la cime d’un rocher pour écouter les chants des oiseaux que de s’intoxiquer du matin au soir avec les galimatias du monde en délire. Mieux vaut rire dans une chaumière que… ! Je pense que c’est ce qui me pousse, moi en tout cas, à ne parler que du ciel, du soleil, du printemps en poétisant à tout va, que de chercher à expliquer l’inexplicable, avec des raisonnements que n’entendent que ceux qui veulent bien les entendre. Ton billet d’aujourd’hui est une soupape nécessaire et vitale et montre, avant que notre coloquinte ne soit survoltée, qu’il vaut mieux rire de ce monde, lui qui n’arrête pas de se mordre la queue indéfiniment. J’ai adoré le monologue d’Otis : « Je ne crois pas qu’il y’ait de bonne ou de mauvaise situation, il faut avoir le goût de l’amour … a-t-il dit..» voilà le maître mot ! mais ta dernière phrase est tellement alambiquée, que je suis désespéré de nos amours destitués. Bisous becquetés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma dernière phrase, comme tu le sais sûrement, est extraite de cette impayable chanson des inconnus...
      Tu n'as quand même pas pensé qu'elle était de moi, lol ! ;-)
      Mieux vaut rire dans une chaumière que...de chômer dans une rizière ? muahaha !
      Je suis heureuse que tu aies aimé mon petit billet, Bizak.
      J'avais besoin de relâcher un peu la pression.
      Je t'embrasse cher anachorète
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Les anachorètes s'absorbent par de longues macérations et les poètes par de longues inspirations. Et moi je préfère les seconds comme les muses d'ailleurs.On dit que la société a besoin de poètes, comme la nuit à besoin d'étoiles. je t'embrasse aussi chère poétesse.

      Supprimer
    3. Moi en tous cas, j'ai fort besoin de poètes, sans doute plus que d'anachorètes, vu que je ne savais pas ce que c'était avant d'avoir écouté la chanson... ^^
      Alors continue à m'enchanter, poète.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Mouhaha!
    Bon, c'est sûr, vu comme ça, c'est pas la joie...Et le pire, le pire...c'est que même vu autrement, j'en pleure encore...
    Alors je vais me repayer une tranche d'Edouard Baer.
    Bisous chère fée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne s'en lasse pas...
      Et pour oublier ce monde brutal cinq minutes, c'est pas mal, je trouve...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Ah les inconnus ! :
    - "Les sectes droguent vos enfants à la couche d'ozonne !"

    Quant à l'éducation, il y a des enseignements à prendre avec eux, qui étaient déjà en avance sur leur temps !
    https://www.youtube.com/watch?v=GEwLnxOmW7M

    et sinon question rire, hier soir au pieu, Madame et moi on s'est poilé à cause d'une connerie que j'ai dite et qui l'a fait éclater de rire ! Et comme c'est communicatif.... me suis gondolé aussi !
    Comme quoi le Sage Espopulair avait raison :
    "Femme qui rit
    moitié dans ton lit !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon c'est frustrant on est obligé d'IMAGINER ce que tu as dit pour la faire marrer...
      ou d'aller chercher un catalogue de possibilité chez un spécialiste ...
      Sympa la vidéo des profs. J'adore vraiment les Inconnus.
      «Tiens on a un super article dans le journal !
      -aFais voir !
      -ah oui !Trois inconnus violent une vieille dame.»

      ;-)

      Supprimer
  15. Mais non tout n'est pas foutu. Certes Trump arrive, Erdogan sévit, Hollande s'en va, Marine monte, monte mais le soleil se lève toujours à l'horizon et ma crémière continue à m'accueillir avec le sourire. Alors la vie est belle !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je suis sûre que ta boulangère a de belles miches, en sus !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Non, c'est une vieille croûte !!

      Supprimer
    3. Rhôô !
      Toi, Daniel tu dis du mal de ta boulangère ? tu m'étonnes !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. C'était du bon, les Inconnus!
    Quand au monologue du lunaire Edouard Baer... Tu savais que cette tirade est en grande partie de l'impro?
    C'est si bon, le rire! Presque autant que l'amour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avais su ça, il s'était lâché !
      Et alors, le rire pendant l'amour...divin !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Je n'avais pas regardé la vidéo... les paroles sont de hf Thiéfaine, c'est ça...

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu !

      « Bien vibré, bien relax en un tempo laid back
      Rasta lunaire baisant la main d'Oméga Queen
      Je crache dans ma tête les vapeurs d'ammoniaque
      D'un sturm und drang sans fin, au bout du never-been
      Fac-similé d'amour et de tranquillisants
      Dans la clarté chimique de ma nuit carcérale
      Je suis l'évêque étrusque, un lycanthrope errant
      Qui patrouille dans le gel obscur de mon mental »

      C'est beau non ?

      Supprimer
    2. wouaw ...

      ps o;))) non, je ne suis pas un robot o;)

      Supprimer
    3. Un grand, ce Hubert-Félix
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Ce qui est grand c'est que le Hubert Félix à tout de même commencé par l'humour, une certaine forme d'humour certes mais de l'humour fin 70 c'était rock'n'drôle carrément en tout cas c'est comme ça que je le prenais et puis ça a viré dans un certain tragique cix ans plus tard, perso je n'ai raccroché avec Tiéfaine que dans les années 2000, c'est peut-être ma sensibilité qui a évolué... mais justement Scandale mélancolique... je me souviens parfaitement m'être précipité pour acheter l'album ah ce "When Maurice meets Alice"
      Ce qui est curieux c'est que nombre d'artistes débutent par la comédie pour se faire un nom et puis deviennent "sérieux" alors qu'il est si difficile de faire rire...

      Bleck

      Supprimer
    5. En 2005 je suis allé voir Scandale Mélancolique au Summum de Grenoble. Un grand moment.
      Tu as raison, c'est très, très difficile de faire rire. C'est pourquoi quand j'y arrive je fais trois tours à cloche pied autour d'un sapin.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Le goût de la vie, cette étoile si lointaine et si proche qu'on se perd à la chercher. En attendant, t'écris hachement bien, Célestine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben merci ça fait drôlement plaisir ^^
      Moi, j'adore chercher les étoiles lointaines. d'ailleurs j'en ai une dans le ciel qui porte mon nom.
      Pour de vrai.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Tant qu'on n'est pas morts, on peut rire (de tout, paraît-il). J'ai même tendance à penser que ça nous rendrait plus vivants, voire plus longévifs. En tout cas c'est bon signe :)

    Merci pour ces vidéos dont je ne me lasse pas.

    Quant aux diverses bestioles à plumes, à poil ou à écailles qui disparaissent de la surface de la terre, au moins pourraient-elles le faire dans un grand éclat de rire. Comme ça on le saurait et on pourrait s'esclaffer avec elles. Là elles disent rien, stupidement, alors tant pis pour elles ;)

    Et je te parle même pas des plantes, bêtement vertes au lieu de virer au jaune, faute de savoir rire de cette couleur.
    Décidemént, elle est vraiment trop conne cette nature. Vivement qu'elle disparaisse pour qu'on ait toute la place pour nous autres, les zhumains !

    Signé : la hyène rieuse (Hiihiiihiiiiiiiyark hyark)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons que cette forme d'humour un peu désespéré qui se nomme l'ironie ne soit pas la seule occasion qui nous restera de rire...
      Quand tu te transformes en hyène rieuse, tu es impressionnant !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Meuhnon, t'en fais pas, on pourra continuer de rire même sans ironie. Parce que le rire nous sauve et nous fait "oublier", autant qu'il dure, ce qui pourrait nous faire pleurer. Le rire, comme réflexe de survie ?

      Supprimer
    3. J'en suis totalement persuadée.
      C'est un réflexe qui m'a sauvée plusieurs fois, je le tiens de mon cher papa... Mais chut !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. ALors je viens de regarder Mission Cléopâtre en entier et le clip. C'est malin !
    Et j'ai bien rigolé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mai c'est génial. Voilà un film que je peux regarder vingt fois et qui me fait toujours rire.
      C'est d'une vivesse un crocodile !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. délirant à souhait comme j'aime!

    RépondreSupprimer
  22. Pour toi je repasserai mon bac
    Je serai poli avec ta mère
    Je voterai pour Jacques Chirac
    J´arrêterai de boire d´la bière
    J´mettrai un costard cravate
    J´irai à Roland Garros
    J´te jure que j´aurai plus de morbacs
    J´écouterai Demis Roussos

    Je sais pas comment te dire
    Ce que je peux pas écrire
    Faudrait que j´invente des mots
    Qu´existent pas dans le dico
    C´est toi que je t´aime
    (vachement beaucoup)
    C´est toi que je t´aime
    (vachement beaucoup)

    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah wouééé ! je l'avais oubliée celle-là !
      Excellentissime...
      Et Isabelle a les yeux bleus
      Bleus les yeux Isabelle a...
      ^^

      Supprimer
  23. Mourir dans d'atroces souffrances dis-tu!Les ridicules,ces gros messieurs rouges en cravates bouffies,
    O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres
    Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas
    Mais de grâce, morbleu! laissez vivre les autres!
    La vie est à peu près leur seul luxe ici bas
    Car, enfin, la Camarde est assez vigilante
    Elle n'a pas besoin qu'on lui tienne la faux
    Plus de danse macabre autour des échafauds!
    Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente
    D'accord, mais de mort lente. (est-il besoin que je donne le nom de l'auteur?)

    Pour vivre,le rire est indispensable,il faut rire au moins une fois chaque jour.
    Le choix est grand:rire des autres,rire de soi,rire d'une bonne blague à deux balles,d'un sketch,tient,des inconnus... formidables en leurs temps!
    rire d'une bonne histoire(d'un de tes pères putatifs)
    Cet été sur la plage,
    Il y avait un monsieur qui riait!
    Il était tout seul,Il riait!Il riait! Ha!Ha!Ha
    Il descendait avec la mer...
    Ha!Ha!Ha!
    Il remontait avec la mer...
    Ha!Ha!Ha!
    Je lui dis:
    -pourquoi riez-vous?
    Il me dit:
    -C'est le flux et le reflux...
    Je lui dis:
    -Eh bien,quoi,le flux et le reflux?
    Il me dit:
    -Le flux et le reflux me font "marée"!

    On peut aussi rire comme un gamin de ce sketch de clown d'un autre temps:les bario
    https://www.youtube.com/watch?v=hyPNrvvhk68
    et celui-ci,en petit clin d’œil:https://www.youtube.com/watch?v=hlRbfM1mqEY
    bises enjouées



    RépondreSupprimer
  24. J'adorais les Barios...quelle madeleine de Proust. Merci pour le clin d'oeil à l'institutrice...
    Après m'avoir fait rire, tu m'émeus en citant deux des personnages que j'aime parce qu'ils m'ont été découverts par mon père.
    Le grand Georges dans une de ses chansons les plus fortes, et Raymond Devos.
    Tu as peut-être déjà lu mes hommages à ces deux grands.
    Au cas où, je te mets les liens.
    Georges
    et Raymond

    Bises émues
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardonne-moi pour la douche froide...Mais après la lecture de ton billet,ce sont les deux premiers...poètes auxquels j'ai pensé avec leurs œuvres respectives.je n'ai pas pu résister.
      Tout comme la construction de ton billet,tu aurais dû terminer par le rire...
      Merci pour les liens,j'ai relu avec plaisir et avec une émotion nouvelle!
      Pour DEVOS,j'avais déjà emprunté un texte sien pour agrémenter un commentaire:Le petit ressort caché.
      a ce moment-là,je présumais juste que cela puisse te plaire!
      Quant à BRASSENS,j'avais deviné depuis quelque temps ,et puis,c'était facile...
      Pour une amoureuse des mots,ce sont deux"incontournables"

      Supprimer
    2. C'était une douche agréable...
      Tu as eu raison.Ces deux personnages ont hanté ma jeunesse et continue de m'inspirer très souvent.
      Oui, c'est vrai, ils sont incontournable et je suis une amoureuse des mots.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Amoureuse des mots,pour mon,heu...pour notre plus grand plaisir!Ne t’arrête pas...
      allez tient:les mots!
      C’est pas donné aux animaux, pas non plus au premier blaireau
      Mais quand ça vous colle à la peau, putain qu’est-ce que ça vous tient chaud
      Écrire et faire vivre les mots, sur la feuille et son blanc manteau
      Ça vous rend libre comme l’oiseau, ça vous libère de tout les mots,
      Ça vous libère de tous les maux

      C’est un don du ciel, une grâce, qui rend la vie moins dégueulasse
      Qui vous assigne une place, plus près des anges, que des angoisses.

      Poèmes, chansons, brûlots, vous ouvrent des mondes plus beaux
      Des horizons toujours nouveaux, qui vous éloignent des troupeaux
      Et il suffit de quelques mots, pour toucher le cœur des marmots,
      Pour apaiser les longs sanglots, quand votre vie part à vau-l’eau
      Quand votre vie part à vau-l’eau.



      C’est un don du ciel une grâce, qui rend la vie moins dégueulasse
      Qui vous assigne une place, plus près des anges, que des angoisses.

      Les poèmes d’un Léautaud, ceux d’un Brassens d’un Nougaro
      La plume d’un Victor Hugo éclairent ma vie comme un flambeau
      Alors gloire à ces héros, qui par la magie d’un stylo
      Et parce qu’ils font vivre les mots, emmènent mon esprit vers le haut,
      Emmènent mon esprit vers le haut.

      C’est un don du ciel, une grâce, qui rend la vie moins dégueulasse
      Qui vous assigne une place, plus près des anges, que des angoisses
      Qui vous assigne une place, plus près des anges, que des angoisses. RENAUD
      https://www.youtube.com/watch?v=Y3w93MEn4eM

      bises nocturnes

      Supprimer
    4. Cela fait deux fois que je vois ces paroles aujourd'hui. ce matin chez Soène, et maintenant tu me les offres sur un plateau. cette chanson est vraiment très belle.
      Je t'offre mon billet sur les mots en échange.
      je ne suis pas Renaud, mais le coeur y est.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. L'échange n'est pas équitable!ton billet est très nettement plus beau!!!Merci.
      J'ai un peu plus de mal à aimer le Renaud de maintenant,l’excès d'alcool!je ne supporte pas le "résultat"
      Je vois que tu viens de publier un nouveau billet,et je dois te laisser,je commenterais ...plus tard.
      je t'embrasse

      Supprimer
  25. Tout ça ne me donne pas trop le moral, Célestine
    Dans les papillotes Révillon (au chocolat, hein) j'ai lu : Entre amis, il est si beau que le silence soit d'or, mais le rire bon et frais l'est beaucoup plus encore." Nietzsche
    Voilà, ce sera donc ma conclusion !
    Belle Année 2017 à toi, plus apaisée et souriante
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie la citation de Nietzsche !
      Mais si garde le moral chère Soène...Merci pour tes voeux.
      Allez on y croit, ça mange pas de pain comme on dit chez nous !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Ah le bon moment passé chez toi, chanter la vie, danser la vie, OUI OUI OUI, je vais mettre des "post it" avec ces mots sur les murs de la maison pour m'en souvenir au cas où un jour gris se présenterait... Merci Célestine, de la joie vers toi. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les post-it, c'est surtout dans le coeur que je me les accroche, quand le gris me rattrape, je fais un peu d'humourthérapie...
      Ça soigne, garanti !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Nous on a compris, il faut le faire comprendre aux hommes politiques qui ne voient pas plus loin que la prochaine élection.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Et ça, c'est une autre paire de manches !
      Je vais leur envoyer l'adresse de mon blog, on ne sait jamais... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Je l'avoue, j'adore ce film. Tout comme j'ai adoré l'album d'Astérix quand il est sorti (on a dû l'acheter un peu plus tard) et attendre les suivants avec impatience... Le dessin animé
    et le film
    et le personnage du scribe...
    Mwoui, mwoui... Je ne sais pas s'il faut rire ou pleurer. Je réfléchirai à cela demain (comme Scarlett O'Hara).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il faut se dépêcher d'en rire avant d'être obligés d'en pleurer, comme a dit Chépluki.
      Je plussoie, j'adore ce film. D'ailleurs je l'ai regardé une bonne vingtaine de fois...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Bravo et merci à toi Célestine et à ceux dont l'humour a pris soin de mes rides (charité bien ordonnée.....).
    "Chanter et danser la vie", oh oui, avec force d'amitiés, d'amour, de sourires, de nature, ces autres médicaments à notre disposition.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les rides de joie sont beaucoup plus belles que celles que l'on attrape en faisant la gueule...
      Elles étoilent le regard et rendent tellement vivant !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Je n'arrive pas à rire quand mon coeur est trop triste;alors je m'enfuis en marchant sur les sentiers nature, mes rêves au bord des yeux,le regard sur la terre, celle que je choisis parce qu'elle change à peine.Elle danse parfois au creux de ses eaux claires, et l'amour chante doux si on tend bien l'oreille.
    C'est déjà un sourire à défaut d'un bon rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le connais bien ce sourire...il s'appelle la gratitude.
      la force vitale qui revient doucement dans nos membres endoloris.
      La nature est alors une superbe consolation...voilà pourquoi il nous faut à toutes forces la protéger.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Rien de tel que le rire, il fait tellement de bien. Merci Célestine pour ton billet d'humour. J'avais vu le film avec de belles réparties :-)
    Dans ma vie, il m'est arrivé tant de fois d'attraper le fou-rire à en avoir mal au ventre à cause de situations cocasses.
    Bel après-midi et mes bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon massage des abdominaux, ça ne se refuse pas !
      Gros bisous Denise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. La mort n'est pas si terrible, il suffit de passer de l'autre côté !!!!!!!!! J'aime l'humour et surtout l'autodérision, c'est radical pour se remettre en forme. Bises rieuses pour 2017.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et un peu d'humour noir pour corser le tout...
      Rire de la mort ne fait pas mourir !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Merci, merci, MERCI!!! Quel bien ça fait de rire... MERCI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire merci à ces grands génies du rire qui éclairent de leurs facéties un horizon un peu sombre...
      Merci à toi Brizou de jouer le jeu
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Dis donc ! Tes premières lignes ont failli me mettre le moral à zéro ! Heureusement que tu as corrigé la trajectoire de ton propos ! Et le rire, bien sûr ! La panacée universelle ! Mais ce n'est pas donné à tout le monde ! Certains sont preuve de tellement de pessimisme qu'ils me glacent les sangs ! Pas longtemps, parce que je sur tourne le dos très vite. Ils ne vont pas me gâcher les dernières années à vivre, non ?
    Je viens de regarder la vidéo, je me marre en voyant la tronche que font les auditeurs de Otis le philosophe !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il paraît qu'Edouard Baer a scotché tout le monde avec cette tirade qui est sortie comme ça, alors que ce n'était pas prévu dans le script...
      Bon allez, on ne se laisse pas glacer les sangs.
      Andiamo !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. tiens, je me relis... bon, tu es intelligente, tu comprendras même si les lettres ne sont pas toutes à leur bonne place ! Un copain était là, qui n'arrêtait pas de parler et j'ai voulu écrire pendant qu'il ne me regardait pas ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intelligente...sans doute, et comme je lis super vite je n'avais même pas vu tes coquilles !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. - Il faut lire "Vivons heureux en attendant Godot" de Samuel Desproges.
    - ???
    - Tu ne l'as pas lu ?
    - Non.
    - C'est normal, il n'est pas encore écrit.
    - ???
    - Etonnant, non ?

    RépondreSupprimer
  37. - Et aussi "Oh les beaux jours superflus à l'usage des nantis" de Pierre Beckett !

    (2 comm's venus pendant l'insomnie de la nuit dernière !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ton inventivité...
      Pas mal l'idée : inventer des titres de livres et des noms d'auteurs à partir d'éléments existants...
      Alors si je comprends bien quand tu ne dors pas, tu penses à m'écrire des coms ? Je suis flattée.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  38. Ah quel bon moment ! Revoir Edouard dans un de ses purs moments de folie; moi non plus je ne me lasse pas de ce film.... As-tu entendu les voeux d'Edouard Baer pour 2017 ? Superbes....
    Et cette parodie des inconnus, je ne la connaissais pas, c'est à tomber. J'adore ! Merci ma Célestine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que tu apprécierais...c'est tellement fin, tellement spirituel et bien écrit !
      Ravie de t'avoir fait sourire, ma Myo.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. Ce n'est pas la chanson la plus connue des inconnus...hu hu hu !
    Oui on va tous mourir, l'humanité est ainsi faite, mais pas forcément dans d'horribles souffrances, faut pas tout dramatiser non plus !
    Par contre la planète va mal c'est clair, on s'en fout on sera morts au moment du chaos total :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi oui, mais tes enfants...tes petits enfants...?
      Je crois quand même que ce sera dans d'horrible souffrance, ne serait-ce que celle, psychologique, de perdre tout ce à quoi on tenait...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  40. Que des vérités dans vos écrits, comme toujours Célestine! Merci!
    Agréable soirée à vous!

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.