vendredi 22 juillet 2016

Aveyron bien quand on y sera...




Aubrac France:

« Deux zigotos ont besoin de votre soutien et de votre présence. »

Tiens tiens ...
Il est des messages laconiques qui excitent aussitôt notre épée de Cyrano ou notre lance de Don Quichotte. 
Quel danger pourraient bien affronter mes amis Reynald et Vally, quel hydre fourchu, quel monstre baveux et immonde les contraindrait à battre le rappel des copains en toute hâte ?  Hou ! la la ! Il y a anguille sous cloche !
Après enquête, il s'avère qu'ils ont l'un comme l'autre une dizaine fatidique à franchir. On sait ce que c'est les amis, le temps qui passe, la vie, tout ça...les ânes hivers cerfs à chiffres ronds, ça flanque le bourdon, faut être bien entouré.
C'est pour cela qu'il leur faut à tout prix l'appui de fidèles aficionados pour les aider à passer ce cap Horn délicat. N'écoutant que mon courage de dents et dehors, et sachant que ce rite initiatique va être mâtiné de chansons, d'agapes somptuaires de ne pas y toucher et de discussions mets ta physique, ce qui n'est pas pour me déplaire, je vais donc enfourcher dès aujourd'hui mon fringuant cheval, répondant au fier nom de Blablakar, rapport à sa manie d'emmener sur sa croupe quelques manants sans monture ramassés le long du chemin,  je vais jeter deux ou trois effets de style (ou de manches) dans une valise et partir à la rescousse de mes camarades déjà durement éprouvés par la préparation de la fête. Sans oublier Gertrude. Ben oui, ma guitare...
Cela risque de durer quelques jours. Mais promis, lecteurs adorés, je vous raconterai à mon retour. Comme d'hab.


¸¸.•*¨*• ☆

Une belle aux yeux noirs très photogénique:





































On lui dit, à Célestoche, qu'on n'a pas de réseau ici ?
Meuh non ! On lui laisse la surprise...

94 commentaires:

  1. Là verrons bien
    tripoux et cornes muses
    encaissés dans la rivière
    en méandres vertébraux
    tempo oblige
    Je te panse buco like Célestine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais même plus
      une plongée dans le vert
      d'un plateau de vrais mages
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Tu es déjà dans l'ambiance, je vois. On comprend qu'ils t'appellent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis leur i du mot Amis ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. je sens que ça va être une belle balade et que tu es déjà tout à fait dans le ton :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sous la pluie apparemment, mais qu'importe les grêlons
      pourvu qu'on ait l'ivresse...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Je ne connais du Blutch que ce qu'il laisse à voir ici mais quelques échanges de coms' me l'a fait apprécier. Je ne connais pas Vally, mais comment la compagne du susdit pourrait-elle être quelconque ? C'est donc sans doute quelqu'un de bien.
    Alors je me joins à vous la bande de poteaux pour leur souhaiter un bonnaniv', tout en regrettant de ne pas pouvoir joindre mes flûtes et ma gratte à vos chansons. Pasque ça, quand même, c'est pas sympa. Suffisait de me prévenir neuf mois à l'avance pour que je trouve à me faire remplacer, que le remplaçant s'embarque en mars sur le Marion Dufresne pour que je reparte vers chez vous au retour dudit fameux navire. Pour une coup de blanc, un tour de gratte, une Biz au barbu et à sa dame, j'aurais fait l'effort !...
    ;oDD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon la prochaine fois que tu rentres en France c'est quand ?
      En attendant je peux leur apporter une petite bouteille de ta part, kestenpense ?
      On prépare les copies carbones trois exemplaires pour notre demande qui portera donc au 22 avril...mouarf ! c'est beau l'Administration française.

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Jdissa, en mode Jdissa22 juillet, 2016

      Trois exemplaires, tu rigoles toi ! C'est sept minimum et pour le moins ! Oui je sais, ça redonde, mais faut rien oublier, copies de copies pour le cas où quelqu'un aurait besoin d'un papelard anonyme... Faut dire aussi que pour rentrer de mon archi-pelle, on change pas à Réaumur-Sébastopol direction Opéra, hein, faut prendre son élan !
      L'idée de la boutanche me semble sympatique, mais une "petite" ne risque-t-elle pas de faire un peu juste pour ces épicuriens, et à vrai dire un brin mesquin ? C'est pourquoi je te laisse le soin de choisir comme pour toi, je n'imagine pas que tu puisses te tromper dans ce domaine... :o)))

      Supprimer
    3. J'ai choisi une valeur sûre, une petite bouteille de Châteauneuf du pape...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Hi hi, tu te prends pour Valentyne dans tes jeux de mots ?? Nan, tu vas manger de l' aligot si ça se trouve...
    Bon séjour là-bas :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi ! C'est peut être Val qui se prend pour moi...
      Pour l'aligot, j'essaierai d'en choisir un bon, un aligault et Millau hihi !
      Bises Mind
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Un aligot de Millau...çà alors...

      Supprimer
    3. Hihi ! ça te la coupe, hein, mon petit Bof ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Je vois que cette dizaine fatidique sera franchie du saut gracieux de Burt Lancaster (quand c'est qu'il était jeune et vivant) virevoltant pour passer une barrière ou tournoyant en maillot de strass autour d'un trapèze... Et les chansonzàboire pour le rituel (ah, les chants de messe, le vin de messe... ). Nous comptons sur toi pour que tout ça se passe sans douleur. Et un bonjour à St Jean du Bruel où j'ai vécu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de me rappeler ce très beau film Trapèse, avec Tony Curtis et Gina Lollobrgida, la belle italienne incandescente.
      Saint jean du Bruel ? Le frère de patrick ?
      Baci molto molto sorella
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Bonnes vacances même si tu apportes un soutien moral.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une dure mission, je m'y prépare avec sérieux, comme tu peux le constater ... ;-)
      Bisous chère Heure bleue, ainsi qu'à ton Goût préféré.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Je t'ai bien reconnu Célestoche sur la photo : les couettes dans le sens du vent, tes antennes pointées au ciel (réception wifi assurée) et ton regard vif... Un bonheur ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la vache, oui, c'est vrai !
      Même la couleur de cheveux est raccord maintenant que je suis rousse... ;-)
      J'embrasse les blogbos pour toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Va la fée au vent répandre quelques graines de lumière sur ton chemin de l’eldorado ; dans l’aboutissement de ton voyage tu verras des hirondelles battant les ailes comme des voiliers voguant sur une mer de paix. Tu verras aussi tes amis t’attendre au bord de l’eau pour te faire boire la goutte d’eau de jouvence qui paraît-il, elle redonne espoir, amour et jeunesse pour tous les hôtes de la contrée quand une fée se hasarde sur ces lieux féeriques. Et tel est mon espoir, le grand salut à Valny et Reynald de la part d’un aficionado lointain.
    Bisous aficionadesques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sera fait cher ami, il ne manquera que toi dans cet aréopage distingué, pour déguster l'aligot et le vin qui va avec.
      J'espère observer le ciel si la météo daigne être un peu clémente.
      J'ai dans l'idée que les étoiles brillent sans pollution par là-bas...
      Bisous de fée
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Je mesure brusquement l'ampleur de la tâche que, par de sournoises manoeuvres, je t'ai imposée de remplir.
    J'en suis si confus et honteux que je comprendrais aisément que tu renonces....
    Mais j'y pense, tu perdrais une occasion, peut-être unique, de pouvoir récupérer la nuisette que tu laissas jadis et un peu aventureusement, chez Saoul-Fifre...
    Des gros becs bien de chez-moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rentrée dans mes pénates, je réalise que j'aurais vraiment perdu quelque chose à renoncer à ces quatre jours fabuleux !
      Et tu comprendras que chaque fois que j'oublie quelque chose quelque part, c'est effectivement que j'ai envie d'y revenir...
      mille baci e grazie per il piacere
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Le plaisir était deux fois plus grand, puisqu'il était partagé.
      Gros becs à Celle à qui je veux du bien

      Supprimer
    3. ^^
      vous me manquez ce matin...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Comment puis-je manquer de quelque chose auquel je n'ai pas participé? Peut-être parce qu'être avec ces deux-là, j'ai une petite idée de ce que cela fait... ♥♥
      (Célestine tu te rends aux invitations en nuisette? Je veux pas savoir comment se terminent vos soirées, rhooooooooo....) :D

      Supprimer
    5. Il m'arriva que j'oubliai ma nuisette l'an dernier dans la salle de bains de chez Saouf, et que depuis, ces messieurs s'amusent à me charrier copieusement sur cet acte manqué complètement innocent...Alors si tu t'y mets aussi ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Te charrier moi? C'est vraiment pas mon genre! D'ailleurs, cette histoire de nuisette, pfouit, c'est déjà oublié! Elle était de quelle couleur, déjà? :D

      Supprimer
  11. Bon Aveyron. Attention à la célèbre mafia aveyronnaise... Des Millau de bises pour toi Angel Baby...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de nouvelles de la mafia...
      je suis revenue saine et sauve !
      attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ma non rischi niente il padrino della mafia aveyronesi, è José Bovet.

      Supprimer
    3. Si, Blutch. Tu as raison il y a plus d'un siècle que la mafia aveyronnaise a investi cafés et restaurants parisiens.Grazie!

      Supprimer
    4. @Blutchy

      J'étais bien entourée en tous cas, pas de risque...des émules de José Bové ne feraient pas de mal à une fine mouche ! (en revanche, quelques mouches ont dû garder un souvenir cuisant de leur weekend ...) ;-)

      <3

      Supprimer
    5. @Eeguab

      Si je comprends bien, c'est fin août que je devrai faire attention ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. @ Eeguab
      Je savais qu'à Paris les Auvergnats avaient pris possession du commerce du charbon, des débits de boissons et celui de la charcuterie, mais j'ignorais que les Aveyronnais puisse avoir déserté leur paradis pour régner sur les restos parisiens.

      Supprimer
    7. J'espère que Claude nous en dira plus...ça m'intrigue !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. L'aveyronais a un drôle d'effet approxim-hâtif sur ta prose ! :))
    Bonnes vacances rurales !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rurales, c'était le mot.
      mais quel bonheur cette coupure !
      Je ne te dis que ça ...
      Bises aveyronnaises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Bon séjour Célestine. Nous avons souvent passé des vacances en Aveyron, j'en ai de bons souvenirs. Amuse-toi bien. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle. ce fut un vrai enchantement !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Je suis sûre que tu sauras aider tes amis à passer allègrement cette nouvelle dizaine, Célestine. Bonne fête à vous tous ! A bientôt. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'ils ne se sont pas plaints de mes services, somme toute.
      Bonne pause à toi maintenant, chère Françoise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Pas de réseau, pas de réseau...
    Un sacré réseau d'amis, oui !
    Joyeuse fête et la bise au "pote âgé" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu, la Licorne.
      Un sacré réseau, en fait, tu as raison...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. La Veyron... jolie môme !! Profite.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai profité, ô grand Bleck, tu me connais !
      Un max ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Amuse toi bien Célestine avec tes copains !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un ordre agréable à exécuter !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. envoie nous des rayons de lune!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne crois pas si bien dire !
      J'ai eu l'occasion d'aller en décrocher quelques uns d'un merveilleux lever, tout orangé au-dessus de l'horizon...Avec le télescope c'était magique...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Belle balade en Aveyron et bon anniversaire avec tes deux compères Reynald et Vally, sans oublier Gertrude ! A bientôt de te lire ... au retour de ton échappée belle, ta gentille escapade ! régale-toi chère Célestine.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des paysages apaisants et d'une beauté intacte.
      Voilà ce qui m'a le plus frappée.
      Une authenticité des lieux, des choses et surtout des gens.
      Un vrai bonheur célestinien...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Petite Marie23 juillet, 2016

    Bonnes vacances dans la nature ... Moi j'attends le 12.08 et je pars aussi dans les montagnes de la Maurienne pour pouvoir méditer et me ressourcer ;)
    Beijinhos <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai hâte que tu puisses connaître les ineffables moments de ressourcement que nous offre notre belle nature généreuse.
      Beijinhos, chère petite marie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Belle fête ! Un bien jolie région que l'Aveyron !!Profite bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas. J'ai adoré !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. bonne fiesta ma belle avec des bulles, des rires et de la musique pour assaisonner l'amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça ...
      tu y étais ?
      <3

      Supprimer
  23. je suppose qu'à cette heure-ci, Gertrude doit avoir les cordes lisses ! Ho hé matelot ! Et vous tous, les gorges en rouets ! Filez donc boire un petit coup de plus ! Comme vous avez dû vous amuser ! Mais ce n'est peut-être pas fini ! Ne faites pas peur à ces braves bestiaux, elles doivent être suffisamment frustrées de ne pas pouvoir parler de vos agapes sur FB ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai les doigts en capilotade d'avoir trop joué. Mais quel bonheur !
      Et puis les étoiles, la lune, des champs à perte de vue, du silence, des forêts odorantes...
      bref, c'était trop court.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Ton merveilleux billet est un cadeau à tes amis, et si en plus tu le leur chantes en t'accompagnant de ta guitare... un Avé rond et une belle fête en perspective !!! Bises, à bientôt céleste Célestine. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le cadeau, c'est eux qui me l'ont fait en m'invitant, chère Plume...
      Je les remercie du fond du coeur.
      Bisous à tout bientôt
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Mon com d'hier est passée à la trappe, je dois avoir un léger problème. Je disais simplement fais une bonne fiesta arrosée de Marcillac et n'oublie pas ton plectre pour caresser les cordes de ta guitare.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les coms, ça arrive souvent sur blogspot...
      Merci d'avoir pris le temps de revenir, le vin et la musique étaient en harmonie, tout était bien.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tu ne t'es pas trompée dans les accords à cause du vin ?
      Ce qui est curieux c'est que mon com n'était pas publié mais je recevais le fil de discussion, c'est pourquoi je suis revenu.
      ;-)

      Supprimer
    3. J'ai cherché...rien dans les spams. :-(
      Non le vin ne me fait pas tromper, il me donnerait plutôt des ailes...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Tu volais ou tu chantais ?

      Supprimer
    5. Les deux mon général ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. "J'avais tout juste 18 ans
      quand on m'a mis un béret rouge
      Quand on m'a m'a dit rentre dedans tout ce qui bouge ..."
      Général au taquet !

      Supprimer
    7. C'est marrant, on a justement chanté cette chanson avec Reynald...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Ce 33 LP était une perle..
      Education sentimentale, Mon frère, Mourir pour une nuit, Comme un arbre...
      J'en garde un fabuleux souvenir.

      Supprimer
    9. Sans oublier Fontenay aux roses
      https://www.youtube.com/watch?v=A7P39crzOCc

      Supprimer
    10. Et San Francisco, l'auto stop, février de cette année là, parlez moi de saisons...
      Un vrai bijou ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. Du grand art en effet, mais Maxime avait du s'y griller les neurones parce que maintenant, son idéal hippie est devenu un peu trop tirelire... (je n'avais pas du tout apprécié ses positions sur la loi HADOPI)
      Ti bacio

      Supprimer
    12. Certains vieillissent mal... ;-)
      Ce n'est pas ton cas, Blutchy Amo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    13. @Blutch Mais souvent les idées de nos 25 ans ne font pas long feu, il faut être un Renaud pour rester fidèle à soi-même.

      Supprimer
    14. Ah bon ? Tu crois qu'il aurait embrassé un flic à 25 ans ? :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    15. Non c'est certain ! :lol:

      Supprimer
    16. Comme quoi, tu vois, même Renaud...

      Supprimer
    17. Circonstance exceptionnelle.

      Supprimer
    18. Bien sûr ! Je trouve ça bien qu'on évolue, et qu'on ne reste pas figé dans de vieilles idées ou croyances...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Lorenzaccio26 juillet, 2016

    Vous étiez si près de chez moi et je ne vous ai pas vue, chère enfant...
    J'en aurais été ébloui.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous habitez ce beau pays ? Encore eût-il fallu que vous me le dissiez ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Bon retour la Céleste, on commençait à voir le temps long et lent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pars jamais bien longtemps...
      Mais j'ai besoin de temps en temps de lâcher mes fils à la patte... :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. @ Bizak
      Tu n'habiterais pas à Pétaouchnock sur l'Oued, tu aurais pu te joindre à la fête...
      accolade

      Supprimer
    3. @Blutch: C'est un pays des byzantins ?

      Supprimer
    4. C'est plutôt un pays de bisons teints.

      Supprimer
    5. En tout cas pas celui des bisounours.

      Supprimer
    6. Moi j'sais pas, j'étais pas invité...

      Supprimer
    7. Tu le demandes à ton ami Reynald...

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.