vendredi 6 mars 2015

Second degré

Photo du net



 Et si ça ne suffit pas, on sortira deux ou trois grand-mères de derrière les fagots, un cul-de-jatte et quelques femmes enceintes. 
Parce que les femmes enceintes ça compte double.


                                                                          ***
Bon alors, que je vous explique un peu. Ce matin, j'ouïs dans l'étrange lucarne que le maire d'un petit village de Bourgogne aurait fait preuve d'humour... Aussitôt je tends l'oreille. Mais oui, c'est bien lui l'initiateur de ce panneau jubilatoire. J'en suis toute ébaubie.
Tout aussitôt après, je me trouve sur le chemin de l'école, respirant par la vitre entrouverte les premiers effluves printaniers, quand soudain, une espèce de gros malotru nanti d'une non moins grosse bagnole, assez hideuse il faut bien le dire, genre version automobile de la chaussure pour pied bot, débouche comme un pas poli et me brûle la priorité en fonçant comme un malade alors que l'on est en zone 30. Vous savez que votre Celestine a failli être pliée en deux ? (Enfin, sa caisse...)
Vous me direz encore que tout n'est que hasard après ça ? 



84 commentaires:

  1. Ouiii ! Je me souviens du jeu, y a même cinquante points de plus pour une voiture d'enfant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée, Boss, au moment où tu mettais sous presse ton commentaire, je ne m'étais pas encore aperçue que mon billet s'était fait ratiboiser de moitié au passage...
      Il n'en reste pas moins que tu as raison: ce jeu semble très prisé par certains usagers.
      La preuve...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Il parait en effet que certains Bourguignons ont de l'humour.... enfin c'que j'en dit :-D

    Il y a un jour où j'avais bien failli gagner les 50 points de bonus...
    Que je te dise que j'étais dans une sorte de char d'assaut miniature, façon 4x4 sur-équipé version chantier.
    C'était dans une zone 30, en sens unique, hors zone à risques particuliers (genre école), un carrefour, à droite un trottoir d'un mètre de large.
    Une pet...rheum une mère de famille débouche ventre à terre de la rue latérale en poussant un landau, un immeuble masque la vision sur cette rue. Elle entre dans mon champ de vision à moins de 5 mètres de mon pare-chocs.
    Hors à 30 km/h, il faut, selon le code de la route, 15 mètres pour s'arrêter. Elle s'est lancée sur la route sans même regarder s'il pouvait éventuellement y avoir un autre usager de la voie publique et si il lui était alors possible de s'arrêter avant l'impact. J'avais pu parce que j'ai raccourci le délai de réaction de 90% et que j'ai emprunté le trottoir de gauche pour finir de stopper.
    J'ai eu du bol, car à une demi-seconde près, c'est son landau qui démolissait les portes latérales de ma bagnole, parce que question réactivité , c'était zéro du côté de la nana.
    Elle n'avait pas infléchi sa trajectoire, ni ralenti, rien.
    Il y a des lois assassines en donnant une priorité absolue aux piétons sans leur expliquer qu'un tas de ferraille ne s'arrête pas sur un mouchoir de poche. Et encore heureux que je roulais à moins de 30.
    Si elle voulait se débarrasser de son gniard, elle n'avait qu'à le planquer au congelo, mais pas dans ma calandre. Les taches de sang s'incrustent sur une peinture métallisée et ça fait vite des frais...
    Baci
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'entends bien que les piétons sont autant de dangers en puissance pour les automobilistes...et l'on doit redoubler de vigilance quand on en aperçoit un dans le viseur... ( ah, c'est pas a ça que ça sert le petit truc rond sur le capot des Mercedes ? )
      La vie est un bien précieux, et on a l'impression bien souvent que les gens, qu'ils soient a pied ou en voiture, se mettent tout d'un coup à avoir des comportements étranges qui tendraient à prouver que ce bien-là ne leur est pas si précieux...souvent pour gagner quelques misérables minutes.
      Pour l'humour des bourguignons, je confirme: j'en connais au moins deux. C'est rassurant!
      Molto baci

      Supprimer
    2. Il faut dire aussi que c'est une belle consolation pour les survivants de toucher les indemnités de décès de celui qui s'est fait écrasé l'âme en paix et certain de son bon droit...

      Même si je lui montre mon mécontentement, lorsqu'un 40 tonnes me coupe la priorité, je laisse passer...
      Ti bacio

      Supprimer
    3. Ça me rappelle la blague du pitbull...
      Mouarf !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. excellent, ce panneau! son seul défaut est d'avoir trop de lettres, trop de mots: le chauffeur pressé n'aura jamais le temps de le lire...
    et Blutchiamo a tout à fait raison: certain(e)s poussent le landau sur la voie comme s'il était leur bouclier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord avec vous deux pour ne pas faire de manichéisme primaire. La bêtise est également partagée de par le vaste monde.
      Quant aux chauffards, je pense que leur vitesse de lecture et de compréhension est inversement proportionnelle à celle de leur tombeau roulant.
      Mais je sais qu'il y a aussi d'excellent conducteurs qui maîtrisent leur véhicule même à grande vitesse. ( ouf, je me suis enlevé un conflit avec le lobbie des pilotes de rallye...;-))
      Bises et bon week end. Aujourd´hui je suis dans le train, j'ai statistiquement moins de risques...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Ouf! notre CELESTINE Il ne manquerai plus que cela
    Genereuse arriere grand mere je veux bien etre ajoutee 😂a ce panneau,
    mais mon sacrifice serait inutile il y a tant de chauffard en etat d’illetrisme par nos routes!

    et il est vrai que certains pietons n’ont aucune notion du danger en puissance.
    Ma mere me disait avec humour lorsqu 'elle etait au volant:
    Regardes moi ces innocents, ils ne savent pas a qui ils ont a faire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Jak, tu imagines la perte pour l'humanité, Célestine coupée en deux, mieux qu'un numéro de David Copperfield ...
      Une arrière-grand mère, toi? Wouaouuuu!!!!
      Bises admiratives
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Si je comprends bien il y a plusieurs façons de te faire plier en deux et ce gougnafier de malotru l'a compris au premier degré… Le pire c'est qu'il a dû en être mort de rire, hélas au second degré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que j'aime beaucoup plus être pliée en deux au sens figuré, et j'avoue d'ailleurs qu'en ce moment j'ai l'humeur primesautière qui revient...et ce n'est pas dommage, après une traversée du désert de deux mois. Le tsunami m'a secouée mais l'onde de choc commence a s'éloigner.
      Et puis il y a la Vie, avec toutes ses belles surprises, et j'ai envie de la croquer.
      Mon gougnafier ne sais pas ce que c'est et a mon avis, il ne le saura jamais. Flâner, prendre son temps, méditer au bonheur d'être vivant...
      Bises joyeuses
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. d'ailleurs ça me fait penser on ne voit pas de panneaux " attention Petit Singe Vert" en train de traverser c'est pas normal !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait suggérer â tes amis si doués en dessin de te le fabriquer ce panneau, PSV...
      C'est vrai que ça ferait sûrement hésiter les chauffards.
      Tu as une si mignonne petite bouille...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ah oui tiens, Andiamo va te faire ça super bien...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Vroom vroom! Crrrrr! Espèce de ***! Suis-je assez clair ou répété-je?
    Ma Miss W.,j'en frémis mais t'embrasse en bonus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est très clair, tu connais le langage du primaro-conducto-neanderthaliensis.
      Je prends tes bises frémissantes en bonus.
      AtTB.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Il est bien ce panneau ! A mon avis c'est bien plus efficace que les autres...
    Bon. Des cons incivils et inconscients il y en à malheureusement partout. De plus s'ils le sont sur la route ils le sont pour tout...
    Drôle de monde..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous en sommes sûrement aussi, de temps en temps, mus par une sorte de pulsion reptilienne qui nous pousse â nous bagarrer pour une place de parking que nous avons vue " en premier"
      Mais j'avoue que ça ne m'arrive pas souvent, non que je me place au-dessus de la mêlée, mais plutôt parce que je trouve ça franchement ridicule...
      Et puis de toutes façons, quand j'arrive sur un parking, je sais que ma place m'attend. C'est con mais ça marche...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Moi aussi j'ai beaucoup aimé cette idée... mais les chauffards ont-ils le sens de l'humour? Sont-ils capables du second degré du haut de leurs 4X4? Pas sûr... et dommage, moi dans mon tout petit village, j'en ai vu me doubler à l'entrée du bourg juste après le gendarme couché alors??? beau WE ma belle, je crois que le soleil brille partout et ça fait un bien fou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sens de l'humour aide effectivement a patienter dans les bouchons, à se dire que de toutes façons, on arrivera au but et que si on est pressé il vaut mieux se lever dix minutes plutôt.
      Mais le sens de l'humour, c'est aussi une forme d'intelligence qui a tendance à ne pas avoir bonne presse dans ce monde gouverné par des gens qui se prennent au sérieux...
      Je pense que le week end sera bon et printanier...
      Bisous Brizette
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Tout bon, ce panneau. Suis persuadé que l'humour a plus d'impact que n'importe quelle sorte d'interdiction ou d'obligation. Surtout chez les anarchistes anarchiques, libres-penseurs libertaires et autres individus individualistes, qui cultivent avec soin leur allergie à tout ce qui est règlementaire, coercitif et imposé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un commentaire à prendre à quel degré ? Lol
      Bises interrogatives
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est juste parce qu'ils sont conscients du bien vivre en groupe et qu'ils s'auto-disciplinent pour ne pas bousculer la vie et la liberté des autres. Alors forcément, ils n'admettent pas de se faire marcher sur les pieds ou brider leur liberté individuelle au nom d'une moralité qu'ils ne partagent pas.
      Ca doit être chiant de vivre sans humour...

      Supprimer
    3. J'ai tendance a penser que les libres penseurs ne sont pas forcément individualistes...
      D'où mon embarras de les voir tous mis dans le même sac...
      Cela dit, j'ai beaucoup d'humour, et c'est vrai que certains en manquent cruellement en ce moment. Ce n'est pas l'homme qui me contredira, lui qui manie un humour très fin et salvateur bien souvent.
      Bises a tous deux

      Supprimer
    4. Un individualiste conséquent ne va pas plus marcher sur les pieds aux truies qu'il n'admet qu'un autre le lui fasse.
      On a tendance à confondre l'individualisme avec l'égoïsme de l'utra-libéralisme qui revendique ouvertement vouloir faire n'importe quoi et que si ça déplait aux autres de se faire dépouiller, qu'ils fassent un procès.... s'ils en ont les moyens financiers.

      C'est comme l'image de l'anarchiste avec une bombe dans la main et un couteau entre les dents....
      C'est une image véhiculées par l'extrême droite qui cache ses attentats en accusant les anarchistes.
      - L'incendie du Bunderstag leur fut attribué par Hitler.
      - L'assassinat à Genève de Sissi avait bien arrangé son Empereur d'Autriche de mari, à qui elle les brisait menu-menu avec sa vie de femme libre.
      - Les attentats à la bombe en Italie, c'était pareil. Depuis on sait que de celui de Milan jusqu'au dernier qui fit 83 morts à la gare de Bologne, 3 organismes y étaient impliqués:
      - La Loge P2 de Licio Gelli (fasciste)
      - Les services secrets italiens
      - la CIA

      ETC.

      Ti bacio Sorellita

      Supprimer
    5. Ah oui, belle plaidoirie, Blutchy...
      Effectivement, on nous rebat tellement les oreilles avec l'individualisme comme antithèse absolue à la solidarité et l'esprit de corps, j'avais comme qui dirait oublié de penser que ça pourrait être aussi une qualité de temps en temps...
      De même que l'anarchisme à la Léo...
      Alors tout va bien, on est d'accord. Il y a des gens bien et des cons partout...
      Baci caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. C'est tout le problème des abus de langage.
      Un accapareur se dira individualiste, mais n'en reste-t-il pas tout de même avant tout un voleur !
      Un asocial se dira anarchiste, mais ça n'a rien à voir non plus. Il faut tout au contraire un sens aigu de la solidarité pour pouvoir vivre en groupe sans un gendarme aux fesses...

      Il y a un autre anarchiste, moins revendicateur que Léo et plutôt tranquille et débonnaire; il faudra que je te présente ses chansons, c'est un certain Georges B. :-)

      Bacioli

      Supprimer
    7. Mais c'est qu'il se moquerait de moi, l'animal!
      Ah c'est du second degré...pardon ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Moi aussi je préfère être plié en quatre, et plutôt de rire, et que tu le sois aussi.

    On s'ouvre à la philosophie des gens différents (même s'ils sont plus nombreux) ? C'est ici : https://www.youtube.com/watch?v=USpiBMaYwlY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Délicieux, ce Roi de la route...
      Sauf à le rencontrer de nuit, en pleine gauche.
      Merci oncle céleste pour ce moment de rire.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Après "accélérer" il aurait pu ajouter "surtout si vous êtes bourré".
    On est en Bourgogne quoi merde ! Et la promotion du pinard !
    ----------------
    Et sinon M'am Célestine faut que je vas t'apprendre le genre de la théorie, vu que et sauf errare humanum est, ben on m'a fait le reproche dans mon merveilleux petit billet du phare que effluve chéto du mâle et pas d' la femelle ...
    Quo ché que t' va apprinde à ché gosses asteure chi teu mélinge el' masculin et el' féminin !!
    ;-)
    Mizot aussi j'éto persuadé que chéto femelle s'mot là !
    Ben berzique ! ché s' mâle qui sint mauvais !!!
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui merci j'ai eu un doute soudain, mais étant dans la journée de la femme, je me suis dit que effluve pouvait bien être du genre féminin...un peu genre amour délice et orgue.
      J'ai eu peur un temps que ce soit moi qui t'aie corrigé dans ton très beau texte du phare..
      C'aurait été fort de café pour toi...
      Bref, merci et heureusement que tu étais là pour m'éviter cette vergogne.
      Kiss mon Babar

      Supprimer
    2. Rimbaud hésitant sur le genre du mot, a risqué la dérive de son bateau ivre
      on a échappé à : (*)

      Comme je sentais des effluves impossibles,
      Je ne me sentis plus guidé par les odeurs :
      Des peaux malodorantes les avaient pris pour cibles,
      Les ayant cloués aux nez de clowns en couleurs.

      (*) "La vraie vie d'Arthur" aux édition Achètemoi.

      Comme quoi certaines ignorances concourrent aux chefs-d'oeuvre.

      Supprimer
    3. Je ne connaissois point cette ouvrage, mon seigneur...
      Je me permîtes de placer le substantif "ouvrage" au rang des mots fumelles, au regard que l'on dit "de la belle ouvrage" pour désigner un travail fort bien fait.
      Ce cher Arthur néanmoins ne se mouilla point en usant, pour qualifier ses effluves, du mot "impossibles" qui est, comme de juste, autant bien à voile qu'à vapeur.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Ouais, écrasons les mômes, les vieux, les malades, les directrices aussi pour faire bonne mesure, les ados;, les pères et mères de famille, les politicards véreux ou pas, et après... Merde j'suis tout seul qu'est ce que je m'emmerde ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Andiamo
      Voudrais-tu dire que tu n'est d'aucune de ces catégories?
      Je te voyais bien dans la première pourtant...

      Supprimer
    2. Tu es prié de me rendre le T malencontreusement arrivé où il ne devait pas.

      Supprimer
    3. Andiamo, tu me rappelles la blague du type qui voulait supprimer tous les fonctionnaires, et qui ensuite se rendait compte de leur utilité au quotidien...
      Blutchy, tu ne savais pas que les lettres de l'alphabet avaient une vie propre, et n'en faisaient souvent qu'à leur tête ?

      Supprimer
  14. il faut dire que certains roulent vraiment vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, et alors se pose la question existentielle et nonobstant, sans réponse, " mais que fait la police? "

      Supprimer
  15. C'est rigolo, Martine (Littér'auteurs) l'a mise (la photo, pas toi) sur son mur FB hier, ça se passe dans son coin !!! J'ai ri sur le moment !
    On doit te prendre pour une grande enfant, c'est pour ça !!! :) Quelle idée aussi de faire si jeune !!!^^ Rétrospectivement, j'en frissonne, fais attention, tu vis dangereusement ! Bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil de t'être inquiétée pour moi, chère copine.
      Je crois que ma part d'enfance n'est plus a prouver...et que quelque part c'est vrai elle rejaillit sur mon physique... Mais de la a vouloir me rayer de la carte!
      Bisous et belle semaine

      Supprimer
  16. Et bien j'ai failli être écrasée entre deux camions hier en montant sur Lyon... et autant dire que si je n'avais pas freiné, il ne serait pas resté grand chose de Prudence... alors qu'on essaie de plier en deux ma Célestine le même jour, me fait dire que c'est un drôle de hasard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la, tu n'as jamais aussi bien porte ton nom, prudence !
      J'ai toujours sur per peur quand je me trouve en train de doubler sur la troisième voix, coincée entre un camion et la glissière de sécurité...
      Moi aussi j'étais a Lyon ce week end, on aurait pu de rencontrer...
      Mais maintenant je voyage en train, et d'ailleurs j'y suis en ce moment, ce qui me permet de taper mes commentaires tout en regardant défiler le paysage...
      Bisous celestissimes ma prudence!
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Bien sûr que ce panneau et son idée est intéressante.
    Maintenant je me méfie, je me méfie de moi déjà est-ce que je respecte le panneau 30... pas souvent oh je laisse très souvent passer la mamie, le groupe d'enfants, les piétons et respecte la priorité, souvent pas toujours. Je crois qu'il faut être très prudent déjà de son attitude à soi, il est très difficile d'être respectueux méfions-nous...

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison, se regarder le nombril en toutes circonstances c'est important: se dire que l'on n'est pas parfait, qu'un moment d'inattention est vite arrivé, et que nous sommes souvent les pires ennemis de nous mêmes.
      Cela dit, en voiture, dix ans de " conduite accompagnée" tous enfants confondus, dix ans de petites frayeurs et de grosses suées, ça m'a m'a rendue définitivement prudente pour deux...
      Bisous cher ami.
      Vivement l'été que nous puissions nous rencontrer autour de ce repas dont mes amis me branchent régulièrement...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Hier nous parlions de la bagnole comme objet signifiant : certains n'ont pas d'arme mais une grosse cylindrée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Objet signifiant...je reconnais bien là le vocabulaire ampoulé de notre chère Eduknatt...
      Mais tu as raison: une grosse cylindrée peut devenir une arme, dans les mains d'un abruti...
      Kiss

      Supprimer
    2. L'automobile étant pour certains dotée d'une réelle dimensions symbolique, ceux qui en ont une grosse tentent souvent de se rassurer de la crainte qu'ils ont d'en avoir une petite, montrant par là un manque flagrant de de confiance en eux.
      Ceci étant la grosse cylindrée n'est pas l'apanage des abrutis, il en est de virtuoses avec des petites (cylindrée, mélangez pas tout !...).

      ...'fin moi... Jdirien

      Supprimer
    3. Ah le vieux fantasme de la voiture "prolongement de l'outil viril"...
      C'est vrai que ça en fait couler de l'encre. Et souvent, dans ce genre de conversation,
      tous les hommes avouent avoir une petite voiture !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Fantasme ? Je ne crois pas. D'autres s'habillent en GI pour aller faire la guerre aux lapins...
      Et quand je visite le parking de ma boîte, la voiture me semble bien être une vitrine où s'expose les compensations des uns et des autres.

      ...'fin moi... Jdiriren

      Supprimer
    5. Il y en a eu des thèses d'écrites sur les liens entre l'homme sapiens et sa bagnole...enfin je pense...
      Mais le sujet est inépuisable. Jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus !

      Supprimer
  19. Quand on utilise de l'humour noir pour avertir les " les Zélés du volant" qu'ils peuvent encore appuyer sur le champignon de leur autos, je me dis que les malheureuses victimes, précédentes ou à venir, doivent broyer du noir(enfin, pour les victimes décédées,c'est elles qui étaient broyées..) pour cette trouvaille alambiquée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Victimes à venir", quelle idée saugrenue! mais il y'a de quoi, c'est carrément un appel au meurtre que ce panneau, on est tous des victimes potentiels..Je préfère rester chez moi, le temps d'enlever le ..panneau!

      Supprimer
    2. L'important, en communication, c'est de frapper les esprits et que le message soit clair. En l'espèce, la trouvaille du maire est un modèle du genre, une merveille.

      Mais parlons des victimes, de leur famille et pensons-y, je suis d'accord. Quel est leur intérêt ? Il n'y en a qu'un : que ça ne se reproduise plus ! Un seul but, donc : rechercher le message le plus efficace. Foin des susceptibilités encombrantes ;-)

      Supprimer
    3. Je suis entièrement d'accord avec toi, Saoul-Fifre..pour une lecture sous autre angle du panneau, mais je trouve que pour les indications des dangers qui peuvent entraîner la mort,ou un handicap à vie d'une personne, l'humour même noir me paraît déplacé.

      Supprimer
    4. J'ai lu votre échange avec intérêt.
      Je comprends ta position, Bizak, mais je crois qu'il faut relativiser:
      C'est ça, l'esprit Charlie, n'en déplaise à ses détracteurs ou à ceux qui se sont dits " Charlie" sans connaître HaraKiri, l'écho des savanes, mais aussi Boris Vian, Pierre Desproges et j'en passe. L'humour noir, c'est Brassens qui chante " la ballade des cimetières" ou " les funérailles d'antan" Desproges qui dit : " Schwarzenberg, cancer, métastases, espoir, cherchez l'intrus"
      C'est philippe Bouvard qui dit, en écrivant lui même son épitaphe " «Vivant, j'étais assez petit. Sous la pierre, je fais figure de monument. Il y a donc un progrès» ?
      Et moi je dis avec le grand Georges, que l'humour noir, c'est l'ultime élégance de se moquer de la mort en "semant des fleurs dans les trous de son nez."
      Notre société actuelle et le monde en général manquent cruellement d'humour. Le combat des prochaines années sera de sauvegarder cette suprême intelligence de la dérision.
      C'est pas gagné, mais c'est un défi de taille pour les futures générations.
      Bises célestes a tous les deux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. J'aime aussi ces échanges dans la diversité qui sont plus pour moi des compléments que des oppositions. L'esprit Charlie, c'est aussi l'esprit de dire et d'exprimer ce qu'on ressent sans que quiconque ne donne des leçons. Ce qu'il y'a d'agréable chez Toi, sur ton blog,Célestine, c'est qu'on ne s’astreint à aucun interdit hormis d'être convivial et ça j'aime plus que tout.
      A vrai dire pour le panneau, j'ai trouvé les mots inscrits plutôt sympathiques, même si j'ai tenté d'extrapoler en me mettant à la place d'un chercheur de poux dans une tête chauve. Et le commentaire de Saoul Fifre est éminemment bien intelligent ainsi que le tien. Bonne fête les femmes.

      Supprimer
    6. Oui mon Bizak, je sais qu'au fond, ton intervention était dictée par ton grand coeur.
      Il est vrai que l'humour noir n'est pas toujours compris, et pour cause: il faut un certain recul pour rire de soi-même et des choses dites "sérieuses". Mais qu'est-ce qui est vraiment sérieux dans cette vallée de larmes? D'ailleurs, ce que je comprends de l'expression biblique "vallée de larmes" c'est que l'on devrait se bidonner aux larmes d'être coincés sur le même petit point dans l'univers. Avec aucun plan B...

      Et comme as un sens de l'humour bien développé, comme tous les gens intelligents, je sais que tu riras avec moi.
      Kiss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Comme chante Rita Mitsouko:
      Quand tu souris et quand tu ris
      Je ris aussi, tu aimes tellement la vie, Macia!

      Supprimer
    8. j'espère que je ne prendrai pas le cancer sous mon bras !
      Mouarf!

      Supprimer
    9. C'est de l'humour noir, hein, Bizak ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    10. Je ne retiens de la chanson que l'essentiel, le reste aux orties!!

      Supprimer
    11. Oui bien sûr et c'est cette positivité que j'aime en toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Figure toi ma douce fée que ma tablette refuse que je te laisse des commentaires :-(
    Du coup, je peux lire mais je ne peux pas commenter, c'est nuuuul!
    Bref, tout ça pour dire que je ne sais pas si il y a un hasard mais en tous cas, il faut avoir de bons réflexes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'est un IPad, je connais la façon de l'apprivoiser.
      Sinon, eh bien, oui c'est nul mais il te reste a attraper un ordi de temps en temps pour venir te lâcher chez moi'..
      Gros bisous mon étoile
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Coucou Celestine
    A quelques lieux de chez moi, il y a des panneaux humoristiques du genre un champignon qui dit "n'écrasez pas le champignon, ramassez le" ou la Mort avec la faux avec un encart "accélérez, elle vous attend au tournant"... Je sais pas s'ils sont toujours en place mais ca avait fait parlé en fin d'année derniere...
    Prends soin de toi surtout
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui encore un maire qui a de l'humour, moi, j'applaudis !
      merci Emilie pour ta gentillesse.
      je me suis requinquée ce week end, ça m'a fait beaucoup de bien...
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Tu n'es pourtant ni une enfant, ni femme enceinte ;-)
    C'est bon de voir un peu d'humour sur les routes. encore faut-il savoir lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une femme enciente, euh...non , j'ai donné. Une enfant, ça se discute ! par certains côtés mon âme traîne encore au CM2 !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. J'ai beaucoup rit en voyant le panneau, j'adore ce genre d'humour là.
    T'es énervée Célestine...allez c'est le printemps, je te fais une bise colorée et ensoleillée pour la peine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi énervée ? pas plus que quand on vient de risquer de se faire couper en deux par un barge du volant...
      mais tes bises ensoleillées ça me fait devenir toute calme !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. "La version automobile de la chaussure pour pied bot", j'adore ! Je n'avais jamais mis les mots sur la répulsion que m'inspire ce genre de véhicule mais c'est exactement ça. Et je suis ravie aussi de lire que le tsunami s'éloigne :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé hé, oui c'est vrai, le tsunami s'éloigne un peu. J'ai envie de printemps et de légèreté. Et surtout, je crois qu'il ne sert à rien de rester trop longtemps repliée sur la tristesse : cela ne change pas l'ordre du monde, hélas... (enfin je devrais dire le désordre, d'ailleurs)
      Les 4x4 c,est bien pour aller dans la brousse...mais en ville, c'est odieux !
      Bisous ma belle amie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Je ne conduis plus depuis quelques années parce que je n'ai plus les moyens d'entretenir une voiture mais là où j'habite ce n'est pas un gros problème. Cependant je dois reconnaître que passer de la chaussée au trottoir, je me conduis mal si je puis dire ainsi.
    Gros fléau, pour les gens comme moi, sur le retour, un peu dur de la feuille, le tout électrique. J'y pensais l'autre jour, en traversant une voie à sens unique, habitué à le faire à l'oreille, et je me suis dit que si je ne tournais pas la tête pour regarder j'avais une chance de perdre une guibole ou deux, un bras où la vie.
    Alors quelques fois je tourne la tête parce que même si je suis grand, beau et fort face à un 4x4 je fais pas le poids.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je disais à Blutchiamo un peu plus haut, quand un pittbull lève la patte sur toi, tu le laisses faire... (amis de la poésie bonsoir)
      ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Ce maire a eu beaucoup de courage de faire prévaloir l'humour...
    De nos jours on risque sa peau pour un trait de crayon ou de plume...
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, depuis toujours les artistes et les poètes n'ont pas la vie facile...Malgré une éclaircie, il semblerait que ce soit reparti de plus belle.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. J'avais vu ce panneau passer sur FB... très bonne initiative je trouve ;-)
    Hélas, au volant certains se croient à l'abris de tout, et même du pire... c'est affreux !!!
    Bisous, Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi, Laure. L'homo Automobilis a souvent des comportements inquiétants. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Peut-être qu'un peu d'humour interpellera ? Merci pour le partage, je n'en avais pas entendu parler.
    Restons prudents...

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.