samedi 21 mars 2015

Eclipse scolaire

Image du net




Le soleil polissait ses rayons pour un énième rendez-vous avec la lune. Il savait que ce moment était fort attendu sur terre, par les astronomes de tous poils.
Ils en voulaient, du spectacle ? Ils allaient en avoir.
La lune arriva pile à l’heure. Elle avait beau être lunatique et vagabonde, elle connaissait quand même ses obligations envers le soleil et n’avait jamais fait faux bond au maître du système éponyme.
Après les formalités d’usage, la lune commença à se glisser voluptueusement devant son bel amant de lumière. Elle connaissait sa partition par cœur. L’accord était parfait.
Soudain le soleil poussa du coude sa sélène amie.
Mais que se passait-il ? Eux qui se réjouissaient d’avoir choisi pour leur petit ballet une matinée de classe, afin que d’ouvrir les jeunes esprits des futurs scientifiques en herbe, s’aperçurent avec stupeur que les enfants étaient restés confinés derrière les tristes volets clos de leur salle de classe. Apparemment, de vieux barbons en costard (à moins que ce ne fussent de jeunes technocrates butés) avaient décidé qu’il serait extrêmement dangereux d’observer à l’œil nu leur pas-de-deux, pourtant bien au point depuis la nuit des temps. Comme s’ils n’avaient pas pu le prévoir, ces imbéciles,  et fourguer à chaque enfant une paire de lunettes magiques. Cela aurait été plus utile que ces fameux vaccins qui avaient coûté un oeil, et dont le surplus n'avait jamais été épongé...
Contre toute attente, une forêt de parapluies administratifs s’étaient ouverts sous leurs yeux ébahis, sur lesquels on pouvait lire «communiqué ministériel » « principe de précaution » « services de santé » « protection sanitaire »  et autres fadaises issues du cerveau tordu de politiques pusillanimes, cédant aux exigences d'une société procédurière et liberticide. 
-Ça me rappelle, dit le soleil empreint d' une certaine inquiétude,  cette époque obscurantiste où les hommes craignaient les phénomènes célestes, parce qu’ils ne les comprenaient pas. Tu te souviens, ma grosse blafarde ?
-Il me semblait pourtant, dit la lune un peu déçue, que les enfants ont toujours été  curieux de nous… 
Oh mais, regarde, là, ne vois-tu pas, à l’opposé du septentrion, une école d’irréductibles Gaulois qui ont osé bravé l’interdiction institutionnelle ? Il semblerait que leur maîtresse ait eu la bonne idée de prévoir notre rendez-vous suffisamment à l'avance pour se procurer des lunettes de protection pour tous.
-Ah, oui, je la connais, celle-ci, répliqua le grand radiateur joufflu, c’est Célestine…Une de mes grandes amies. Une vraie passionnée d'étoiles...eh bien, j’en suis fort aise, ces élèves-là développeront une vraie curiosité rationaliste, plutôt qu’une espèce de terreur tremblante tels de pauvres manants du Moyen-Âge.
Les deux corps célestes terminèrent leur danse et se donnèrent rendez-vous en 2081. 
Les élèves de Célestine auraient alors 77 ans. 
Ce serait jouable. Et c'est avec grand plaisir qu' ils leur feraient la totale. 


87 commentaires:

  1. Ben là, un peu plus au sud de la classe de l'irlanductible gauloise, il n'y avait personne pour lever le nez vers les épais nuages....
    Mais pourquoi donc ont-ils été se planquer sous la couette. Elle ne devait pourtant pas se peler les miches dans les bras de son amant de braises...
    Ce fut donc un dés-astre.
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh...c'est trop dommage ! Ici, les nuages furent assez courtois pour s'écarter vers 10h30, au moment où c'était le plus chouette. J'en suis restée comme deux ronds de flan.Ce clin d'oeil de l'Univers, je l'ai pris comme un cadeau pour me remercier de toute l'énergie que j'ai déployée depuis deux jours pour rassurer mes trois cents élèves (je suis passée dans toutes les classes) pour lutter contre la bêtise galopante de mes supérieurs hiérarchiques, et surtout pour offrir aux enfants un souvenir digne de celui que j'ai gardé des éclipses de mon enfance...
      Irlanductible et dés-astres, tu fais fort, Blutchiamo !
      Baci stellati
      ¸¸.•*¨*• ☆

      PS as-tu reçu mes mails ?

      Supprimer
  2. Avec mon masque à souder, c'était impec ! Voilà c'était juste un petit coucou des îles Féroë, pour te faire bisquer. Ha ça valait le voyage d:^) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah voui, pour ça, si tu ne me racontes pas des craques (mais je sais que tu dis la vérité et que tu as horreur du mensonge) ça me fait grave bisquer!
      Tu as des photos, dis ? j'aimerais bien les voir.
      Tu nous raconteras dis, sur Blogbo ?
      kiss étoilé
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'ai horreur du mensonge, certes mais je me réserve le droit à la plaisanterie, quand même ! Je suis le premier à bisquer de ne pas avoir été aux îles Féroë. Voir l'inuit en plein jour, t'imagines ??

      Supprimer
    3. Rhoo mais qu'est ce que tu me dis, mon Souf ! J'y croyais moi, je me disais que finalement, de Bruges, vous aviez décidé de prolonger le voyage vers le nord... C'était plausible non?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. J'avais eu vent de ce grotesque confinement par un de tes collègues blogueurs. Ailleurs un astrophysicien à très bien démontré le coté risible de cette absurdité :
    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2015/03/19/eclipse-non-a-l-obscurantisme-dans-certaines-ecoles-de-la-republique_4596554_1650684.html

    Ton attrait pour les astres a fait de toi une institutrice (oups, "professeur des écoles") avertie et tes élèves auront donc eu la chance de profiter d'un spectacle rare et riche de potentialités explicatives. Et si en plus tu leur a conté cette rencontre comme tu le fais ici, ils en auront été enchantés :)

    La photo est magnifique et le pire c'est qu'elle ne semble pas être issue d'un bidouillage photoshopé !

    Bises complices

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Des précautions doivent évidemment être prises. L’observation directe du Soleil est interdite – sous peine de lésions oculaires irréversibles – en toute occasion, et pas seulement durant une éclipse. A moins, comme quelques écoles, de disposer de lunettes spéciales « éclipse » qui, elles seules, à l’exclusion de tout autre moyen, absorbent les rayons UV, infrarouges et visibles, "

      Moi, mon épouse m'a sollicité pour aller quérir quelques lunettes.... l'opticienne ne pouvait m'en donner qu'une (restant de l'éclipse de 2010), en me précisant bien "Attention soyez prudent, pas plus de 30 seconde à la fois.....; vous pourrez donc alterner.......

      Petrus

      Supprimer
    2. @Pierre

      Oh Pierre, institutrice, ça me va très bien. Il y a dans ce mot une noblesse nostalgique eten même temps une humilité tranquille, et tout cela me sied. Je préfère instituer que professer, on ne se refait pas.
      Je n'ai qu'un mot pour qualifier mon sentiment devant cette situation ubuesque : je suis atterrée, au sens premier du terme, c'est à dire collée au sol, sur le cul.
      Comment peut-on promouvoir dans les programmes " de privilégier l'enseignement par l'explication directe et concrète des choses naturelles" et en même temps priver les élèves de la plus belle leçon de choses qui soit ? Il y a là une de ces contradictions dont nos têtes "pensantes" ne sont pas avares.
      La photo est très belle, effectivement, peut-être et surtout parce qu'elle met en scène un astrognome en culotte courte...
      Bises sensibles
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. @Petrus

      "l'observation directe du soleil est interdite"
      J'adore... Nous vivons une époque merveilleuse, heureusement que notre Etat- Nounou veille sur nous. La nature nous ayant munis de cils, de paupières et de pupilles rétractables, et surtout d'un cerveau, censé être doué d'une qualité perdu appelée "bon sens", je ne pensais pas qu'un jour on en arriverait à ce genre de connerie, pardonnez moi ce mot...Je propose quelques pistes supplémentaires :
      il est interdit dorénavant de:
      - poser ses mains sur une plaque chauffante
      - sauter du quatrième étage
      - changer une ampoule en étant dans son bain
      - se laver les mains avec de l'acide chlorhydrique
      etc etc. Si vous voulez d'autres idées, vous pouvez allez faire un tour par ICI
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Célestine,

      Je crois que Jean, notre second , actuellement et jusqu'à lundi en séjour (travail+loisir) au Japon apprécierait la version Hara-Kiri.......

      Moi, plutôt que de tuer de pauvres petites bêtes qui ne m'ont rien fait, je préfère continuer à faire pousser des arbres.....et admirer les étoiles en famille ou en solitaire, selon les occasions

      Amicales réflexions de soutien à l'Institutrice


      Petrus

      Supprimer
    5. Changer l'ampoule dans le bain c'est interdit depuis que notre Cloclo national s'est pensé immortel.
      Sauter du 4eme depuis que notre Mike Brandt à défier les lois de l'apesanteur.
      Et sûrement que Jimmy Hendrix à force de bouffer les cordes de sa guitare s'est pris une décharge à faire bander un tirailleur sénégalais.
      En fait, je comprends bien faut pas suivre l'exemple.

      Supprimer
    6. De bien mauvais exemples pour le bas peuple, c'est certain...
      Et on ne parle pas de ceux qui ont succombé a la dive bouteille avant qu'on nous bassine vingt fois par jour avec le " consommer avec modération "
      ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. @Petrus

      J'aime beaucoup cet humour noir, mais j'espère que vous avez compris que je n'ai rien contre les petits lapins...d'ailleurs a une époque, il y en avait plein mes funambulles..
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Célestine,

      Quand on apprécie et respecte tout ce qui témoigne la joie de vivre sur terre, bien sûr que l'on ne peut être soupçonnée d'en vouloir aux p'tits lapins......

      Petrus

      Supprimer
    9. Par contre là, je me marre......
      https://youtu.be/5v6EBOZhFOs?list=PLNhybhLeFReXOg38qodiWu-CuHvDh27Mz

      Petrus

      Supprimer
    10. https://youtu.be/h1zm9YxB91g

      et là.....................c'est différent

      Petrus

      Supprimer
    11. Beranger, Manset, que du beau linge. Vous avez de bonnes références, on
      dirait ! La chanson de Manset est sublime. merci.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    12. Et celle de Beranger collée sur les images du "débat" a quelque chose de jouissif.

      Supprimer
    13. Je crois que vous apprécierez également celle-là

      https://youtu.be/sWtRcuw537U?list=PLNhybhLeFReXOg38qodiWu-CuHvDh27Mz

      Petrus

      Supprimer
    14. C'est un beau texte. je suppose que c'est un clin d'oeil à mes interventions chez Pierre ...
      ^^

      Supprimer
  4. ah c'est qu'il a fallu se battre et argumenter pour les avoir, ces fameuses lunettes ;-)
    ma classe a une fenêtre "du bon côté" et mes élèves, par paquets de six - je n'avais réussi à obtenir que 6 lunettes - pouvaient aller s'y poster aussi souvent qu'ils le voulaient... pendant que le cours continuait LOL no time to waiste
    Mais les priver de ce spectacle, ce n'est pas permis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis donc passée dans toutes les classes jeudi pour "réquisitionner" les éventuelles lunettes. En comptant celles que j'avais commandé il y a deux mois à la "Maison de l'Astronomie"j'en ai eu la même proportion que toi environ, c'est à dire une soixantaine sur trois cents élèves.
      Ainsi, nous avons pu faire descendre dans la cour les classes deux par deux...
      Et vraiment je ne regrette pas cette "petite prise de risque". Je pense que cela valait vraiment le coup.
      On ira donc en prison ensemble, Adrienne.
      Bises solidaires
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Merci Célestine de raconter si bien cette triste aventure pédagogique nationale et ton contournement intelligent. Au collège où il a fallu confiner les jeunes, certains d'entre eux bien entendu n'ont eu qu'une envie légitime et rebelle, celle de se risquer les yeux par la fenêtre...
    Pouvaient pas fournir des lunettes, ils ont aussi des stocks de masques grippe aviaire achetés par Roselyne et peut-être des millions de doses de vaccins périmés comme tu le dis. Pouvaient pas non plus fournir un plan de bricolage de lunette à partir de films plastiques, sont trop cons.
    Il parait que l'école, ils ne la réforment pas, ils la refondent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne me parle pas de la refondation, ça me gerce le cerveau !
      Les choix faits par les bureaugrattes comme je les appelle (car, que font-ils donc en haut lieu que se gratter dans des bureaux luxueux ?) ne sont dictés que par des impératifs qui sont aux antipodes de ma conception de la société:
      Logique comptable, nécessités du marché, couvertures juridiques, esprit procéduriers, application aveugle (ça prend tout son sens dans l'affaire de l'éclipse) des textes, principe de précaution, frilosité administrative.
      j'en peux plus !
      Bises solidaires aussi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Chez nous pas d'argumentation possible, pas de récré, tous en classe et volets tirés ! Ah ça ils vont s'en rappeler de l'éclipse !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hier, j'ai eu quelques parents d'élèves bouchés à l'emeri (pas les élèves, les parents) qui n'ont pas mis leur enfant à l'école parce qu'ils avaient peur des radiations (sic!)
      je suis sûre que tu en as eu qui les ont gardés pour pouvoir leur montrer l'éclipse.
      Ainsi va le monde...
      bises empathiques
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oh that's incredible !
      Le problème c'est que les .... se reproduisent très vite !

      Supprimer
    3. De même, ils osent tout, et c'est même a ça qu'on les reconnaît. Comme disait un de mes pères putatifs...;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Tu démontes les verres de tes RayBan, tu les mets en opposition : plus rien ne passe, tu décales d'un angle minuscule, l'atténuation est parfaite. Chez nous pas besoin, les nuages suffisent.

    Dans ma jeunesse, on noircissait des plaques de verre au noir de fumée ou on utilisait un sténopé pour voir l'image de la chose sur un fond de boîte en carton.

    Les comiques qui nous gouvernent pourraient s'inspirer du même principe pour limiter la puissance des i-pods et autres machines à rendre sourd.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est déjà fait pour les baladeurs (mais je n'en suis pas sûre) . Et là encore, il faut être vraiment pas futé pour s'envoyer des décibels dans les oreilles jusqu'à se déchirer le tympan.
      Le problème est qu'à force de prendre l'habitude que l'état pense pour nous, on en arrive à des hérésies du genre (véridique, je l'ai lu de mes yeux sur l'étiquette d'une poussette pour enfants)
      "Enlever l'enfant avant de plier la poussette"
      Pour les Ray-Ban et le stenopé, je reconnais bien là l'esprit scientifique qui te caractérise.
      Bises admiratives, mon Boss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Depuis certains procès (perdus par les fabricants) aux States, l'art de prendre les gens pour des cons se perfectionn. Il est noté maintenant écrit sur les notices d'emploi qu'avant de démarrer la voiture, il est obligatoire d'enlever le pare-soleil obstruant le pare-brise. D'autre part, il est interdit de quitter le poste de conduite du camping-car avant l'arrêt complet de celui-ci...
      La France suivant la même logique absurde que les USA, ça nous promet un bel avenir....

      @ Walrus
      Ce n'est pas pour dire, mais pour le prix d'une paire de Ray-Ban, il y a de quoi acheter un casque à souder à 7 euros dans un brico-truc pour une floppée de mômes....

      Et n'oubliez pas de respirer !

      Baci pour celles qui en veulent et serrage de paluche pour les autres.

      Supprimer
    3. Il est très facile de prendre les gens pour des cons quand ils le sont...
      Et mon métier consiste à ce qu'ils ne le soient pas. C'est dire que le programme est vaste...
      Et je veux pas me mêler de la conversation, mais il me semble que Walrus a utilisé le mot "ray ban" comme un terme générique pour désigner des lunettes de soleil. Parce que les vraies, ça coûte trop cher pour les démonter !
      bacioli fratello
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Et bien justement pas. Les Ray--Ban ont la particularité d'être polarisées. Les verres ont des micro-stries. Ce sont elles qui coupent les réflexions du soleil. Si tu utilises le truc à Walrus avec des lunettes de prisunic, ça n'aura pas plus d'effet que de les garder sur le nez.

      Autrement, tu as parfaitement raison de dire que ce sont des conneries de prétendre que les lunettes à éclipses ne peuvent servir qu'une fois. C'est encore ce foutu principe de précaution, parce que ces verres (qui n'en sont pas) peuvent se déchirer et, par la fente, laisser passer le rayon solaire de la mort. Ils doivent juger que le corps enseignant est trop bête pour ne pas contrôler le matériel avant de le confier aux mômes.
      A la place des cons qui nous gouvernent, je ferais interdire l'usage des plages entre les mois de mars et novembre à cause des risques d'insolation et de mélanome.... Ou éventuellement rendre la burka obligatoire durant cette période, et pour les mêmes motifs.
      Si les cons volaient, il faudrait mettre les ministères dans une station orbitale.
      Ti bacio Céleste

      Supprimer
    5. Il parait qu'il ne faut pas remodeler que la moitié d'une phrase.... Il faut naturellement lire:
      Que le corps enseignant et trop bête pour contrôler....
      Re baci

      Supprimer
    6. Il faudrait même dire que le corps enseignant EST trop bête.
      Pour la demo sur les Ray Ban, je dis respect. Je ne savais pas que les verres étaient spéciaux. Il faut croire que cela justifie le prix, alors...
      Je vous laisse papoter Walrus et toi, entre scientifiques, je suis dépassée personnellement !
      Baci stellati
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Encore un S qui a raté le double virage à la sortie du clavier... :-D
      Baci

      Supprimer
    8. Hi hi ! tu ferais rire mes élèves avec tes expressions...ils se mettraient peut-être à aimer l'orthographe ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. Un passant qui passe23 mars, 2015 19:19

      "...il faut être vraiment pas futé pour s'envoyer des décibels dans les oreilles jusqu'à se déchirer le tympan."...
      . . .
      Le désespoir m'offrait le choix entre l'alcool, la drogue, la fenêtre du 4ème et m'abrutir de musique...

      Supprimer
    10. Cher passant qui passe

      Je suis vraiment désolée, c'est vrai que ma phrase sortie de son contexte (on parlait des ados qui ont les écouteurs à longueur de journée sur les oreilles) peut blesser quelqu'un comme vous qui n'a trouvé que cette échappatoire pour ne pas sombrer.
      Je vous prie donc de m'excuser pour cette indélicatesse. Je tenterai de tourner ma langue dans ma bouche sept fois avant d'écrire n'importe quoi.Il est vrai que la musique peut sauver.
      J'en ai fait l'expérience plusieurs fois, même si je ne me suis jamais déchiré le tympan...
      Je vous embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Ils ne croient plus en rien et ils ont peur de tout ! Heureusement rien ne nous empêche encore de partir le soir a la fraîche, de prendre un pique-nique et une couverture. De parcourir quelques kilomètres et d'aller au plus loin des lumières de la ville.
    On marche un peu. On cherche une clairière. On se pose. On prend son temps. On parle, on rit, on chante. Et vient la nuit. Et le ciel qui s'éclaire peu à peu de ses millions d'étoile. On s'allonge, côte à côte. On regarde. On repère. A deux on se repère mieux dans ce dédale magique. On cherche l'étoile polaire et par un jeu subtil de voisinages on donne un nom à plusieurs d'entres elles. On apprend a les connaître, donc à les aimer.
    Les plus jeunes d'entre nous quelques instants plus tard sont gagnés par le sommeil. Il faudra d'abord les couvrir puis le porter jusqu'à la voiture. Les plus grands sont saisis d'admiration et le silence s'installe. La nuit sera de paix, de rêves, de sommeil tranquille.
    Alors, chère Célestine, ces étoiles continuez à les apprendre, à les aimer et à les enseigner à votre tour, et ni tous les imbéciles , ni tous les couards , ni tous les technocrates du monde ne pourront rien y retrancher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que vous vous êtes adonné avec plaisir à une nuit d'observation des étoiles en famille.
      Je compte bien transmettre cette passion, et d'ailleurs, début juillet, comme je l'ai déjà dit dans un précedent billet, je vais me lancer dans l'explication des étoiles en animant une soirée découverte, pas très loin de chez vous, d'ailleurs. ce sera une grande première pour moi, mais certinement pas la dernière.
      Il est vrai que cette contemplation amène la paix, le rêve et le sommeil tranquille, comme vous le dites si bien.
      Merci de votre soutien indéfectible
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Célestine, tu peux lancer des invitations surnuméraires, il n'y a aucun problème, hein, ce n'est pas une soirée fermée !

      Supprimer
    3. Oui enfin, je ne voudrais pas qu'il y eût trop de monde pour ma première fois...
      Mais quand je serai rôdée, pourquoi pas ?
      ^^

      Supprimer
  9. Excellent, ce retour au bon sens, à l'initiative personnelle, à la pensée et l'action individuelle et libre, face à cette société toujours plus frileuse et peureuse et donc réductrice et paralysante. Aaah c'est rassurant tout de même qu'il existe encore des Célestines qui pensent vrai...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciel, que c'est bon d'entendre ça: " ce retour au bon sens, à l'initiative personnelle, à la pensée et l'action individuelle et libre"
      Mais c'est tout à fait l'esprit des Lumières, cela, sais-tu ?
      Or le principe de précaution a tué sans s'en apercevoir cet esprit curieux et novateur, inséparable d'une certaine prise de risque, et sans lequel nous ramperions toujours à la surface du sol comme des dinosaures...
      Merci pour ce commentaire qui m'envole...
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. J'ai regardé les éclipse quand j'étais petite au travers d'un minuscule trou dans du carton. A l'école. Ma vue est excellente, pas de lunettes pour voir de loin, juste pour lire et écrire. Mes ophtalmologues s'extasient et me complimentent. Oh qu'on en a assez de ce règne de la terreur à tous les étages: notre ennemi le lait, le sucre (la mort blanche), le soleil qui va faire de nous des zombies aux yeux globuleux, les martiens, les moustiques venus d'ailleurs, les nouveaux virus... Finalement, si on pense à tous ces ennemis mortels qui nous entourent et nous agressent inlassablement... nous sommes des survivants incroyables! Yeaaaaaaaaah!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons eu la chance de grandir sans l'omniprésence des NORMES, qui veulent faire passer tout le monde sous la même toise, entrer dans la même boîte, qui aseptisent, blanchissent, délavent, règlementent et au final rendent la vie insipide et inintéressante. Tout en abêtissant les masses qui n'osent plus bouger un poil de peur de ne pas être dans la norme.
      Mais la Vie, messieurs les ronds-de-cuir, c'est s'écorcher les genoux sur les chemins prierrux et irréguliers, c'est grimper aux arbres, observer les fourmis et les sauterelles, cueillir des baies et les manger sans se laver les mains, c'est se heurter aux angles des tables, se brûler avec les allumettes et tomber dans les escaliers, se prendre une calotte de temps en temps, aller seul à pied à l'école, (ou la! quelle hérésie !) manger du savon et renifler un peu de colle, come ça, pour le plaisir.
      Parce qu'on l' a tous fait. Et on n'est pas devenu(e)s des junkies ou des dégénérés pour ça.
      Au contraire, tu as raison, faire nos expériences en n'étant pas surprotégés, ça nous a rendu(e)s (presque) invincibles.
      Baci sorellita viva la liberta, la vita e l'amore
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oh la la Edmée, je ne me suis pas relu, et je tape tellement vite que j'ai fait des fautes...
      Tu me pardonneras ma fougue existentielle, j'en suis sûre !

      Supprimer
  11. Je n'ai rien vu... ni la lune, ni le soleil, pas l'temps de lever les yeux vers le ciel.... même pas voir la vie qui me file entre les doigts....(!!!).....zénitude, ah oui ?? ça existe !! bon, je vais me reprendre.............par contre toutes les écoles primaires n'ont pas décidé de "blackouter" l'éclipse, faute de lunettes adaptées, et chaussés du précieux instrument.... certaines élèves, au regard grand ouvert, grâce à leur instit', ont pu observer cet événement astronomique, par chance, un beau rendez-vous du soleil avec la lune..... dans tous les cas, tes mots sont magnifiques Célestine... poétiques au possible... j'adore mamy, comme dit mon petit-fils... merci.
    Bisous.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien ne pas avoir été la seule à braver l'interdiction ministérielle...
      Et je suis désolée pour toi que tu n'aies pas pu prendre le temps de mettre le nez à la fenêtre hier matin.
      Cette simple connivence fortuite entre les astres est d'une beauté à couper le souffle. Puet-être parce que c'est entièrement inutile, futile au regard des grrrrandes obligations de certains êtres humains.
      Peut-être parce que, comme tu le dis si bien, c'est de la poésie à l'état pur.
      Vous savez, la poésie, ce truc oublié et pourtant si nécessaire...
      Comme dit Jacques Prévert (qui au passage a dû se retourner dans sa tombe)
      "De deux choses l'une: l'autre c'est le soleil."
      Tout le reste est littérature.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Certains élèves... fallait écrire. excuse.... je savais que le spectacle devait être beau... mais.... mais.. futile, non.. nécessaire je crois.. comme la poésie, comme tes mots parvenus de la lune et du sOleil... merci à Jacques Prévert, pauvre homme "a dû se retourner dans sa tombe"... tu as raison..
      Bon week-end à toi Célestine.
      Den

      Supprimer
    3. Merci de plussoyer, Den !
      Bon dimanche a toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Coucou
    On a eu de la chance! Les enfants n'ont pas été confinés mais les nuages se sont invités voire infiltrés!
    Je partage ton avis.Et le confinement ne s'est pas fait qu'à l'école. La terreur médiatisée a fait son oeuvre...Du confinement scolaire par principe de précaution au "s'ils les confinent, restons nous aussi à la maison, il doit y avoir un risque", il n'y a eu que peu à franchir...Cette découverte le jeudi soir m'a rendue triste...Je ne suis pas forcément fan des éclipses et hier, il a fait plutôt frais, chez moi en l'absence de soleil au moment le plus chaud de la journée...mais je ne comprends plus...
    Heureusement que ce genre de phénomène nous rappelle que la terre tourne en rond!
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, Emilie, cela pourrait nous rendre triste...
      J'ai plutôt été profondément agacée par la première circulaire émanant du minstère de l'éducation nationale, puis il y a eu celle du ministère de la santé, carrément flippante. On aurait voulu déclencher une psychose que l'on ne s'y serait pas pris autrement. d'ailleurs certains enfants étaient très inquiets. On ne dirait pas mais l'air de rien, je lance un cri d'alarme dans ce billet...
      Dommage que je ne sois pas plus lue...
      Bisous célestes ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Ceci dit belle Abesse la dame aux vaccins malgré ses ratées est devenue chroniqueuse, j'aurai presque voulu écrire grosse niqueuse tellement elle nous l'a mis bien profond !
    Comme disait Charles - Charles trainait, Sophie démarrait pendant qu'Antoine pinait - le soleil à rendez-vous avec la lune...
    À Paris nous ne vîmes que nib.
    Mais bravo Dame Tartine (Euh non... Celestine ♪♫♪ mais non c'est pas un psaume... a acheté des bésicles. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jubilatoire ton commentaire mon Choupinou ! ( "ceci dit belle Abesse" j'adore !!!)
      Encore, encore !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Célestine ? C'est la Marie Curie des temps modernes : la science et la curiosité avant tout !

    Que le soleil s'éclipse je m'en tape, mais toi belles châsses ne t'éclipse pas ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas m'éclipser, je te rassure, je dois répondre à tous ces commentaires judicieux et pertinents...
      Marie Curie, ça me va bien comme icône. :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Wouaaaaa ! Ils en ont de la chance, tes élèves ! Tu peux être fière de toi et ton énergie dépensée a été récompensée. Ici, les nuages n'ont pas été courtois. Ils sont restés aux premières loges. Dommage ! Cependant, dans le collège de ma grande, au moins, les élèves ont tout de même été confinés, alors qu'il n'y avait aucun risque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bonheur de te revoir Chabada !
      Le risque des éclipses vient surtout des gens qui ont regardé avec une focale : jumelles, télescope ou appareil photo. Ce n'est pas très bon pour la rétine, les loupes...
      Au plaisir de te revoir !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Bravo Célestine... c'est dans ta classe que j'aurai voulu travailler.... grrrrrrr, parce que 35 enfants de 3 à 4 ans enfermés dans une classe avec aucun rai de lumière qui passe, et bien c'était triste à souhait ! enfin, les petits étaient plus excités que tristes, évidemment, mais quels dommages pour eux tout de même ! bisous ma brune et encore bravo de ta témérité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pas si j'hallucine, là, mais des enfants de 3 à 4 ans, si on ne leur dit pas qu'il y a une éclipse, comment iraient-ils se coller le nez aux vitres pour voir le soleil ? Dès lors à quoi bon occulter les fenêtres ? Les consignes allaient-elles aussi loin dans l'absurdité ?

      Supprimer
    2. Oui, Pierre, les consignes allaient très loin dans l'absurdité...comme toujours quand on agite le fameux "principe de précaution"...
      Par exemple, on ne devait pas réutiliser les lunettes qui avaient servi une fois. Une mère a dit à une de mes amies directrice d'école qu'elle éxigeait que sa fille reste enfermée si on ne lui mettait pas des lunettes neuves sur le nez.
      On vit une époque épique !!!
      ¸¸.•*¨*• ☆
      Pour des centaines de gamins,

      Supprimer
    3. @Prudence
      Oh la la, ça a dû être coton comme matinée...Et le principe de précaution n'a pas pensé à proteger les enseignantes de maternelle du burn out ? ;-)
      Merci ma belle blonde. Gros kiss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Ben figure toi qu'à Bourg, même topo!
    j'avais les enfants en musique, ils sont arrivés dans la salle par la cantine , n'ayant pas le droit de transiter par la cour
    et bien sur pas de récré.... danger pour les petits zieux!
    vu la couche nuageuse.... il y avait de quoi ricaner
    les plus chanceux ont pu regarder l'éclipse sur internet en salle informatique....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais je rêve...
      Enfin bref, il vaut mieux en rire, au final...
      Au fait tu devnes quelle chanson j'ai apprise à mes élèves ?
      Le Soleil et la Lune, bien sûr ! Ils ont adoré.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Ouaip, dans le fond les gens de ma génération (avant guerre hein) on se demande comment nous sommes encore là !! Je me souviens de petites éclopses regardées à travers la vitre très foncée d'un masque de soudeur à l'arc, ou de verres teintés à la flamme d'une bougie ! et pas de cannes blanches pour autant ! Putain quel monde de chiasseux.
    Procédures pour un oui ou un non,
    Un jour plus personne n'osera s'occuper des minots...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lire petites ECLIPSES hi hi hi.

      Supprimer
    2. Un monde de chiasseux...ce serait un bon titre pour un pamphlet contre cette propension du monde moderne à se couvrir et à prévenir les éventuelles procédures...
      Bisous celestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Fumer ses clopes en regardant l'éclipse !
      Excuse-moi je me mêle de tout aujourd'hui ;)

      Supprimer
    4. T'excuser de venir me faire sourire ? t'es pas fou ?
      C'est trop cool...comme disent mes CM2...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Je comprends mieux pourquoi certains enfants ont été enfermés et d'autres non...
    A l'école ils n'ont pas parlé de ces circulaires...
    Quel dommage d'avoir raté ce si joli rendez-vous...
    Tout en haut, au nord, nous n'avons pu voir qu'une partie lors d'une petite éclaircie.
    Je n'avais d'autres lunettes que celles de.vue puisque devant mon pc occupée à travailler. Mais que ce fût joli....
    Tu as eu raison de jouer les rébellions !!!! :-)
    Belle journée Célestine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ce fut joli, comme toutes les choses inutiles qui ont en elles une beauté extrême, justement par ce qu'elles ne servent a rien.
      Le reflet de l'eau dans les flaques, un poème de Baudelaire, le dernier pétale d'une rose qui tombe sur le guéridon, un air de guitare dans la nuit...
      Belle journée a toi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. J'aurais tout donné pour suivre cet événement avec vous, délicieuse,
    Mais ce jour-là, de toutes façons, je n'étais pas en France...
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et où étiez-vous donc, cher ami ? Parlez-nous un peu de vous, au lieu d'être si mystérieux...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Ayé, j'ai fini mon éclipse !!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aahh ! C'était une éclipse partielle alors...
      Je suis contente que le soleil brille à nouveau ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Heureusement bien des instits avaient prévu comme Celestine des lunettes pour tous. Ou des parents d'élèves! Ma belle fille avait réussi à collecté chez les pharmaciens, opticiens et autres fournisseurs, des lunettes pour toute l'école :-)

    RépondreSupprimer
  23. Zut une glissade de l'écriture automatique Que je n'ai point arrêté à temps: avait réussi à collecter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien n'avoir pas été un modèle unique dans ce cas précis !
      Ainsi tes petits enfants ont pu voir l'éclipse? C'est cool !
      gros bisous ma belle amie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Hé, hé, j'aime bien !
    Que dis-je, j'aime Beaucoup !
    Sont mignons, toulàhô ! J'ai les mêmes dans ma boîte, j'te dis pas !
    Eh, tu sais que dans les z'écoles où y'a des murs d'escalade, ils n'ont pas le droit de dépasser 2,50 mètres de hauteur ?
    Normal, c'est à peu près par là qu'on met le premier point d'assurage ! Donc, ils n'ont le droit de grimper que sur la hauteur où il y a le plus de risques ! Mais des bardédediplômes spécialistes des tableaux Excel ont longuement réfléchi à la questions !

    ...fin moi... Jdirien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, sont mignons, mais à petite dose...
      Parce qu'au quotidien, c'est un peu lassant, ces gens qui ont un planning, des résultats et des objectifs à la place du coeur...
      En fait, le manque d'humanité de l'administration me pèse de plus en plus, et je vais tirer ma révérence sans regrets...parce qu'un mur d'escalade, c'est pour apprendre aux jeunes à s'élever en prenant des risques )calculés certes, mais des risques quand même, parce que la vie, ça demande de l'audace)...pas un truc pour faire joli au fond du gymnase...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Le Petit Prince a dit "L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu'avec le coeur; c'est le temps que je passe pour ma Rose qui fait qu'elle est importante à mes yeux"

      Petrus

      Supprimer
  25. ZUT de =$*`£&#@$*+% .... !
    Blogger m'a encore bouffé mon looooooong commentaire.....

    RépondreSupprimer
  26. chez nous il y avait trop de nuages pour voir qq chose et les enfants auront été bien déçus de rester dans les salles de classe, fenêtres fermées

    RépondreSupprimer
  27. je me souviens de cette éclipse, et d'une autre en 2000 je crois, j'étais à Chamonix, mais on ne voyait pas énormément, si ce n'est quand même qu'on aurait dit qu'il allait faire nuit à 13h...

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.