jeudi 19 février 2015

Un petit tour au XVIII°...


Cliquez sur l'image pour accéder à la chanson



- Mon cher Patrick, après la lecture de votre billet, fort intéressant ma foi, et répondant à votre commentaire qui me demandait innocemment si je serais prête à enregistrer ma propre version, je me suis prise au jeu et j'ai essayé de chanter "Ça fait peur aux oiseaux"...
- Ah! Célestine, vous devriez l'offrir à vos lecteurs !
- Vous badinez, monsieur?  Je n'arrive pas à la cheville des interprètes que vous citez...Et si cela ne faisait pas peur qu'aux oiseaux ? Si cela faisait fuir mes lecteurs, comme une volée de moineaux ?
- Mais non, je vous assure, pas de fausse modestie. Vraiment, vous devriez.
- Si fait, cher ami, devant cette douce insistance...vous l'aurez voulu. Mais je préviens les oreilles sensibles : l'amour badin du XVIII°, ce n'est pas du hard rock...
Comme aurait dit Cléopâtre en entrant dans son bain de lait, 
"Houla ! c'est très très tiède !" 



71 commentaires:

  1. Mmmm... c'est léger, c'est frais, ça s'écoute sans faim, on en redemande ! Une autre ! Une autre ! Une autre ! Une autre ! Une autre ! Une autre ! Une autre ! Une autre !... :~D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien d'avoir un groupie qui a dormi devant la porte de la loge pour être le premier.
      Mais c'est comme ça qu'on s'enrhume, hein... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Malheureux Lysandre avec sa belle dédaigneuse
    Heureux que nous sommes ici de t’entendre nous chanter cette, gracieuse romance,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...toute la grâce de l'amour badin dans ce délicieux marivaudage. Et s'il t'a plu, j'en suis fort aise.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Je connaissais cette chanson que je n'avais pas entendue depuis.... Mais cette voix, cette voix et ces arpèges, ça me dit quelque chose. Où diable ai-je ouï ce timbre? Une certaine Miss Williams peut-être.Si c'est le cas rien à dire,elle sait ce que je pense d'elle. ATTB+ ventiquatro mila baci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais presque pu participer à la poésie du jeudi, avec ma petite bluette...
      attb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Puisqu'il faut le dire en vers
    Alors madame je m'en vais
    Quitter mon allure fière
    Et doucement m'épancher

    La vie suit un cours badin
    On nait, on vit, on grandit
    On rencontre quelqu'un de bien
    On quitte tout, on se marie

    Ce n'est certes pas un drame
    Seulement un lien sacré
    Mais dorénavant vos charmes
    S'arrêtent à ce liseré

    Vous n'en serez pas moins belle
    Si vous aimez en secret
    Vous partagerez bien même
    Grande et douce amitié

    Petits mots, doux ou subtils
    Rencontres et complicités
    Parenthèses bien utiles
    Ce qu'on appelle des secrets

    Mais alors dès que s'approche
    Un peu trop d'intimité
    Alors l'âme en reproche
    Exige de la fermeté

    Et si vous souffrez ma belle
    De froideur inattendue
    D'un silence qui se prolonge
    De mots qui n'arrivent plus

    Il faut alors prendre patience
    Attendre dans le secret
    Et Se dire avec confiance
    Que c'est aussi ça l'amitié

    Une intimité profonde
    Des moments tendres et beaux
    Une même façon de comprendre
    Et d'écouter les oiseaux


    Mais finie la parenthèse
    Chacun retourne à sa vie
    Se revoir est l'hypothèse
    Qui au printemps refleurit

    Appelez cela " attente"
    Ne parlez de "déception"
    Restez pour le moins clémente
    Patientez avec passion

    Au moment le plus étrange
    Souvent même inattendu
    Vous retrouverez en songe
    La proximité perdue

    Vous direz alors madame
    Ou "Lysandre est bien malin !
    Il veut jouir de mes charmes
    Sans dévier de son chemin "

    Ou vous penserez peut-être :
    "Que c'est un fieffé coquin
    Qui de moi veut se repaître
    Et me laisser en chemin"

    Mais vous seule pourrez faire
    La réponse à ces quatrains
    Ou bien vous laisserez fière
    Ce Lysandre à son destin

    Ou continuez à cueillir
    Le papillon qui sourit
    Ou l'étoile qui scintille
    Et la vague qui sourit
















    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce pauvre Lysandre est bien malmené par Angélique de Bois Doré...A moins que ce ne soit le contraire, et qu'il faille plutôt la plaindre, elle. Voilà une belle scène dont Marivaux avait le secret, lui qui avait porté le badinage au rang d'un art, et son corollaire, le dépit amoureux.
      Bel exercice, en tous cas, monsieur le poète.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Che bella voce !
    Bacino per lei )

    RépondreSupprimer
  6. Grazie mille signor
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  7. Avant de t'écouter chanter, je suis allée voir sur le blog de Patrick ( que je ne connaissais pas ) la chanson dont tu parlais ! Et là, oh joie immense! oh bonheur suprême! j'ai vu la vidéo de Pascale Audret et Hugues Aufray et j'ai entendu cette chanson que j'aimais temps lorsque j'étais adolescente ! Il faut dire que j'étais une fan inconditionnelle d'Hugues Aufray que j'écoutais en boucle dans ma chambre. J'ai écouté aussi un petits bout des trois autres versions mais pour moi elles sont loin, très loin de la première !
    Ensuite je suis retournée chez toi toute émue d'avoir redécouvert cette chanson que j'avais un peu oubliée et je t'ai écoutée ! Et bien Célestine je te mets à égalité avec Hugues et Pascale :-)!
    Et ensuite j'ai ressorti ma flûte à bec et j'ai rejoué le petit refrain que joue Hugues Aufray ! Merci Célestine : grâce à toi, à Hugues et à Patrick ma journée a très bien commencé !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô quel enthousiasme, Mammilou. C'est formidable de te lire aussi emballée !
      Merci beaucoup. Quant à moi, je ne connaissais pas du tout cette chanson. Et j'avoue que je la trouve d'une grande douceur.
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Je crains que l'enregistrement un peu "étouffé" ne rende pas justice à une très belle voix qui m'évoque celle de Marie Laforêt. Tu as vraiment toutes les qualités, chère Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Walrus, je sais que mon enregistrement ne vaut pas tripette, mais avec des écouteurs ça passe beaucoup mieux...Tu devrais essayer. Et si tu n'en as pas, pique ceux d'une de tes petites filles...Que tu me compares à Marie Laforêt, c'est juste extraordinaire et immérité...
      Bisous confus
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Alors là, c'est GE-NI-AL... Y a pas d'autres mots... Et c'est pas de la flagornerie, de la flatterie ou une autre flatitude (= flatterie + platitude) du genre, hein... c'est sincère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien les néologismes. Et flatitude en est un excellent.
      Je crois que dans cet espace de commentaires, les flatitudes sont très rares, et c'est ce que j'apprécie chez mes lecteurs. C'est toujours d'un haut niveau, et chaque commentaire est original et mérite une réponse personnalisée, alors que parfois, on a cinquante fois le même copié collé de la même phrase. C'est pourquoi j'ai quand même hésité plus d'un mois avant de publier mon petit exercice, car je craignais une litanie de louanges stéréotypés, c'était sans compter la qualité de mes lecteurs chéris...
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Ach, was fûr ein lustiger kommentar, mein Onkel !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Tu imagines, Crouk, comme venant de toi ce commentaire me touche...Tu es quand même une pro du chant, et je ne suis qu'une amatrice avec un petit filet de voix...
      Bisous très chère. Le bonjour chez toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Wow comment as-tu pu nous priver de cette jolie voix... j'en suis baba !
    Tu as tous les talents ma chère Celest'in.
    Bisous terriens. ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je me demande...j'espère que tu te remettras du choc, mon Choupinou...
      A bien réfléchir, j'avais déjà fait entendre ma voix ICI, mais tu l'avais loupée...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Effectivement J'ai vu ce billet sans le commenter etdonc pas entendu ta voix.
      Tu sembles en effet plus assurée maintenant (j'ai lu ta réponse à Courmarine) .
      Tu répètes toute l'année au guide-chant avec tes petites tête brunes peut-être !
      C'est sympa en tout cas.

      Supprimer
    3. Le guide-chant...c'est un mot d'un autre siècle ! j'ai une guitare, et c'est vrai que mes élèves en gardent tous un bon souvenir : ce n'est pas si répondu, les instits qui jouent de la gratte...
      Merci d'avoir suivi le lien, en tous cas.
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Mais je suis comme le guide-chant !

      Supprimer
  13. Merci pour ce petit moment de fraîcheur, que j'ai réussi à entendre.

    PS : Célestine j'ai un pb avec ton blog, l'une des raisons pour lesquelles je ne viens point souvent. Ca bugue fortement et je suis presque à chaque fois obligée de fermer internet.. mais ouf ce soir pour le moment cela ne bloque pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suzame, j'avais le même problème. Je l'ai résolu en laissant à chaque fois la page de se charger complètement avant de "descendre" vers le bas de page. Je me demande si ce n'est pas "Grooveshark" qui cause le problème. Comme par hasard il n'est pas sur la page d'aujourd'hui...

      Supprimer
    2. J'offre trois caramels mous à celui qui m'indiquera un moyen de mettre de la musique sans apporter des désagréments à mes lecteurs...mais je crois qu'il n'y a pas trente six solution: faut changer d'ordinateur !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Suzame, merci de ton passage. Je suis ravie de t'avoir donné ce petit moment de fraîcheur...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je pense qu'effectivement c'est Groovershark qui pose problème.
      L'ordi m'a demandé d'arrêter "le plugin Groovershak"..
      Aussitôt fait... Et hop c'est bon

      Supprimer
    5. J'ai supprimé les fichiers Grooveshark, de toutes façons, ce problème de musique sur les blogs est tellement récurrent qu'il mériterait un billet à lui tout seul. ;-)
      Bisous Suzame, et au plaisir de te voir ici aussi souvent que tu le désireras...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Si j'en crois ce que tu en dis chez le susnommé Patrick, tu ne connaissais pas davantage que moi cette chanson. Et pourtant tu la chantes fort joliment, à voix basse et douce…

    Merci de nous l'offrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais absolument pas la chanson avant de l'avoir découverte ce jour-là...et j'avoue que je lui ai trouvé un charme suave.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. L'interprétation est vraiment digne de considération, même si elle souffre un peu, au début, du trac, de l'émotion, bien naturels. Et Célestine ne l'a pas reprise, elle est telle que je l'ai entendue. Elle a eu raison. La chose est délicate, parce qu'on verse facilement dans la reconstitution d'époque ou dans l'hyperactualisation. Oui, c'est vraiment réussi, jusque dans les liaisons des notes, dans leur attaque et leur reprise, dans l'exercice de la mélodie. Il s'agit bien, au sens artistique, d'une « interprétation ». Excellente initiative !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais que dire, vous pensez bien...Il est certain que j'ai laissé le fichier tel quel. Que je n'ai pas de studio d'enregistrement, juste un dictaphone. Vrai aussi que j'étais très émue et pleine de trac, et que je ne suis absolument pas une chanteuse.
      C'est pourquoi vos mots me touchent. Car je connais vos compétences en matière de musique.
      je vous remercie donc sincèrement.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. SUPER !
    (dommage que la prise de son ne soit pas à la hauteur.... de la voix... du coups elle est "étouffée"... et sa suavité échappe quelque peu.... c'est frustrant ! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec tes enceintes Cabasse tu n'as pas réussi à rattraper la très mauvaise qualité de mon enregistrement ? Pourtant, avec mes petits écouteurs d'Iphone, j'entends très distinctement ma voix et même ma respiration entre deux phrases...
      Tu devrais essayer...bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Vais y courger ..... Rien que l'idée d'entendre ta respiration....
      J'te dis pas ! .....

      Supprimer
    3. j'ai saisi mon Zifon, mû par la perspective de délices respiratoires....
      Mais quelqu'un peut me spliquer pourquoi j'ai entendu une version de Christian Gosselin ???

      Supprimer
    4. Visiblement, il y a une force occulte qui s'oppose à ce que tu écoutes ma chanson...
      Je pense qu'une entité omnipotente est en train de me punir de mon blasphème...
      :-P
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Qui sait le petit oiseau finira p'tet par sortir.....

      Supprimer
  17. Que te dire Célestine, c'est joliment beau! une voix suave, parfaite à la mesure de ta prose enveloppée d'un chant mélodieux et harmonieux. Tout le long de l'écoute, j'ai oublié Célestine en m’assoupissant par sa voix douce et mielleuse. Merci pour ce bouquet de bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours des mots très bienveillants et un rien exagérés sous ta plume... Et même si tu fais un petit contresens sur le mot " mielleuse", je suis quand même très touchée et honorée de ton passage ici.
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. T'as raison amie très chère, cette boude mielleuse, m'arrive souvent et pourtant je n'arrive pas à m'en départir. Je te fais une confidence: le "miel" chez nous est une denrée sacrée qu'elle ne pas être frelatée! bisous.

      Supprimer
    3. Mais cela ne m'autorise pas à ne pas te demander pardon, même si les mots de ton commentaire sont aussi sublimes que ton coeur "miellé" (...merci Asphodèle!)

      Supprimer
    4. Tu es pardonné, évidemment... :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Jamais deux sans trois !!! C'est mieux que la première fois, j'aime beaucoup ta voix ! La prise de son ne lui rend pas justice mais cette chanson te va à merveille ! J'adore quand tu fais les "hanhanhan" entre les couplets...de la "suavitude" miellée ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok ok j'ai compris le message du " jamais deux sans trois"... Je ne promets rien mais je vais essayer.
      Suavitude miellée : j'avais bien dit que c'était très très tiède...
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. J'ai fermé les yeux et j'ai vu une merveilleuse jeune femme batifoler dans un jardin, un château, un lac avec des canards et tout l'univers de Marivaux. Merci pour ce moment, délicieuse
    ~L~
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez une belle imagination, monsieur.
      Et votre dernière phrase est-elle de l'humour, ou de l'innocence ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je ne comprends pas votre question...
      ~L~

      Supprimer
    3. Je me demandais si vous aviez prononcé exprès le titre d'un roman à la mode, ou si ce n'était que coïncidence...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Vous me prenez en parfait délit d'innocence, madame.
      Je n'ai pas fait le rapprochement.
      ~L~

      Supprimer
  20. Bravo ! C'est bien de surprendre le lecteur. Je n'ai pas suivi les échanges précédents donc je ne sais pas de qui est cette chanson à l'origine mais tu t'en sors pas mal !! Fallait oser le faire !!
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une très ancienne chanson (apparemment de Paul Bernard, un auteur qui a vécu entre 1828 et 1879)
      Oui j'ai osé, sur linsistance de mon ami Patrick.
      Bisous célestes mon Mindounet
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. à chacun ses goûts avec le chant, l'art, et bien d'autres choses

    RépondreSupprimer
  22. Je connaissais " ça fait rire les oiseaux " mais pas " ça fait peur aux oiseaux
    voilà une chanson pas vraiment connue qui te va bien
    Téléphone , Thiéfaine , ce sera plus dur ;)
    j'admire ta force de chanter en solo
    pousse ta voix encore un peu , c'est si fragile
    merci pour ce joli partage
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je t'explique: j'ai enregistré ça avec la fonction Dictaphone du Ziphon, autant dire que mon studio d'enregistrement laisse à désirer. De plus, il était 23 heures et toute la maisonnée était endormie...alors je n'ai pas poussé ma voix, mais la prochaine fois, je l'enregistre dans ma voiture. Promis. Et je pourrais t'étonner avec une chanson de Thiefaine.
      Bisous ma Jeanne
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. C'est vrai que ça n'a pas le muscle de De Profundis ou la petite Huguette, mais ça gagne en fraicheur et ton céleste ramage en rajoute au charme de cette bluette.
    Mais pour bien comparer, il faudrait peut-être avoir ton interprétation des exemples cités :-D
    Baciolino

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux vraiment que je chante les aventures d'un morpion motocycliste ?
      Je ne suis pas sûre de l'effet produit, vois-tu...je crains de me désavouer définitivement auprès de mon public.. Hi hi !
      Baci fratellino
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui, bon, d'accord qu'il faut aussi choisir le lieu...:-)
      Une autre petite bluette de Mozart chantée par une des plus belles voix du monde pour me faire pardonner cette provocation.

      https://www.youtube.com/watch?v=RHpxGCbkJQQ

      Molto bacioli sorellita

      Supprimer
    3. Mozart, oui, c'est mieux...
      C'est vrai que ne suis pas contre une petite chanson paillarde de temps en temps...mais tu as raison, le choix de lieu est important.
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Bonsoir Célestine, c’est la première fois que je m’exprime sur ton blog, j’ose enfin.
    Merci de ce moment délicieux, de ton interprétation si douce, si pure. Je ressens beaucoup d’émotions, quelque chose de mélancolique et cette fragilité dont tu nous a parlé..
    Mais j’ai lu aussi dans tes billets toutes les forces que tu sais aller puiser.
    Une nouvelle lectrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu oses ? Ne t'inquiète pas, j'accueille toujours avec bonheur les nouveaux lecteurs. Je t'ai déjà ajouté à mon totem.
      Merci pour tes mots, c'est agréable, je ne le cache pas. Bienvenue dans la blogosphère.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. c'est tout à fait charmant, une sorte de candy box en porcelaine de Wedgwood, une bonbonnière raffinée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fournis les brosses à dents et le dentifrice au fluor ?... Au cas où... ;-)
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Le chant et moi cela fait un chaos...
    Mais... tu chantes mieux que l'ex-première Dame ; tu as du talent !
    (et du courage de chanter du classique...)
    Si, si..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était juste pour m'amuser...et puis c'est parce que tu m'as dit j'espère qu'un jour on entendra ta voix sur ton blog...c'était amusant parce que c'était justement le jour où tu m'as dit ça...
      merci d'être venu malgré ton chaos...
      bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.