mardi 31 décembre 2013

Mes étoiles






-Qu'attends-tu pour écrire ton billet de Nouvel An, Célestine?
-Ah, l'Ange, tu es là...Il faudrait bien sûr, en cette aube nouvelle, que je laisse parler mon coeur...
-Eh bien, qui t'en empêche? N'est-ce pas ce que tu fais le mieux?
-C'est que j'ai tant à dire...tu ne sais pas qu'au-delà d'une certaine longueur, les gens ne lisent plus?
-Alors, il faut que tu dises tout en très peu de mots. Ce serait comme une contrainte d'écriture, tu ne vas pas me dire que ça te fait peur? Toi la reine des défis et autres exercices de style à la Queneau...
-Tu es gentil, l'Ange...
-En même temps, c'est un peu mon rôle d'être gentil. Alors, que voudrais-tu leur dire, à tes lecteurs?
-Je voudrais leur dire...tout l'espoir que je mets dans cette nouvelle année, tout le bonheur que je leur souhaite, tous les bonheurs d'ailleurs, car je crois davantage aux petits bonheurs qu'au grand, toutes les petites joies quotidiennes, les pas posés délicatement sur le chemin de leur vie, les émerveillements, les possibles même quand on croit que tout est perdu.
-C'est pas mal ça...et puis? 
-Je voudrais leur dire qu'ils sont comme les étoiles de mon ciel, que j'ai besoin de chacun d'eux, que je les remercie de venir me lire assidûment et avec toujours tant de bienveillance et souvent d'admiration, quelles que soient les bêtises que j'écrive. Que certains brillent plus que d'autres, bien sûr,  mais que même la plus petite luciole est importante pour moi. Parce que sa lumière est unique dans mon coeur. Je voudrais qu'ils se reconnaissent sans que je les cite, car je ne voudrais pas en oublier un seul tant ils sont nombreux... 
-Tu n'as qu'à faire des catégories...
-Je n'aime pas trop enfermer les gens dans des boîtes, mais, bon, si tu insistes, il y les éclats de rire, les remèdes contre le blues, qui me rendent joyeuse...
-Bon début!
 -Les douceurs, les tendresses, les câlins qui me réconfortent.
-Hé, hé! c'est important!
-Les quotidiens, ceux qui confient leur parcours semés parfois d'embûches...
...Les créatifs, les poètes qui m'émerveillent de leurs talents, 
les penseurs qui me font réfléchir,  les lecteurs qui me donnent envie de lire...
Et tous sont  passionnants! Et passionnés...
-Tu ne leur passes pas un peu trop de cirage, là?
-Ben non,  tu m'as dit de laisser parler mon coeur...
-Je crois que chacun va se reconnaître ainsi. Allez, résume, tu deviens trop longue!
-Alors mes chers amis de la toile, vous qui êtes mes étoiles, 
Je vous souhaite la plus passionnante, douce, tendre, câline,
 joyeuse, créative, et enrichissante année possible. Et toujours de la fièvre et du miel.
Et surtout, n'oubliez pas,
JE VOUS AIME
-Tu sais quoi, Célestine?
-Non, quoi?
-Tu aurais pu  n'écrire que ces trois mots, ça suffisait...
-T'es fou-fou, l'Ange, parfois...
-Si, si, je t'assure, ils auraient compris.
-Bon allez, rendez-vous en 2014 pour la suite de mes aventures...
-Ouep!


Christmas Oratorio BWV 248: Sinfonia In G by Johann Sebastian Bach on Grooveshark

111 commentaires:

  1. oh ! qu'il est beau Célestine ton billet de Nouvel An.... toi et l'Ange, et nous... tes étoiles, intermittentes parfois... mère si, si tu savais... le plaisir que l'on a à venir chez toi... se balader dans les allées de tes mots, et les savourer... JE VOUS AIME.... tout est dit là... nous aussi on t'aime Célestine, pour ce que tu es, ta singularité, ta force.. toi... de la douce heure en tête, de la tendresse, de la joie, de la paix, de la sérénité...,ce sont mes souhaits pour chaqu'une, chaqu'Hun, et tous les autres....

    Une heureuse Année 2014 à vous les ämi(e)s.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les allées de mes mots: voila une expression qui me plaît bien.
      Tes jeux avec les sonorités sont très poétiques, ils me font penser à la douce Veronica que nous connaissons touts deux.
      Très belle année à toi, Den.

      Supprimer
  2. Merci Célestine, merci de tes pensées positives, de tes éclats de rires, de ta tendresse, de tes passions, merci, merci et belle année à toi et à tous ceux qui t'aiment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que les pensées positives, les éclats de rire, la tendresse et les passions doivent être partagés plutôt que d'être gardés égoïstement. Le plaisir n'en est que plus vif. Je n'ai donc pas de mérite particulier à le faire. Mais je te remercie de tout coeur de souligner ces aspects de moi.
      Bonne année Brizou, je te souhaite d'apaiser ton âme de tes soucis.

      Supprimer
  3. Moi, je voudrais te dire...Je voudrais te dire...Je voudrais te dire...que venir ici régulièrement c'est rudement, rudement, rudement bien. Na! + bises à cheval (à cheval sur les années s'entend).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Eeguab, comme je suis heureuse de t'avoir rencontré cette année.
      Ce fut vraiment une belle découverte que celle de ton blog. J'aime beaucoup tes choix musicaux, et j'espère que 2014 sera riche en échanges.
      Plein de bonheur.

      Supprimer
  4. Le bonheur est en nous! répandons le partout, il s'épanouira, se multipliera. Au faîte de l'année en cours dont il ne reste que quelques heures, quelques minutes, quelques secondes, une autre s'ouvrira et le bonheur sera toujours là, car nous le méritons. Bonne année à toutes et à tous, merci pour le : je vous aime!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et toi, mon cher Bizak, quel soleil tu es dans cette blogosphère! Ta spontanéité, ta poésie, tes enthousiasme sont une jolie musique pour moi. Reviens le plus souvent possible, j'espère ne jamais te décevoir, en tous cas, tu me donnes envie de m'appliquer!
      Je te souhaite la plus belle année qui soit.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Toi, ma chère Berthoise, tu as passé une douloureuse épreuve cette année, et j'espère que le soleil brillera à nouveau pour toi en 2014. Je te remercie de tes vœux. Bon courage dans ton travail, chère collègue.

      Supprimer
  6. " saisissez un commentaire..." qu'il dit, le machin, là. Bon: et bien alors, je saisis rien, j'envoie, en espérant qu'il ne leur arrive rien, et en les laissant libres de leurs mouvements, mais pas de leur destination, le remerciement et le plaisir de tes mots que te doit une brute avinée de te lire.
    A Diù siatz.
    Je sais pas si c'est bien français, t'as qu'à trier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trié, cher Bof, et j'ai gardé le plus important: tu aimes venir me lire, et pour cela, je te remercie, que tu l'aies dit en bon français ou pas importe peu.
      Et je doute fort, permets moi de te le dire, que tu sois une brute avinée.
      Permets moi de te souhaiter une excellente année.

      Supprimer
  7. Très belle année à toi Célestine! Je t'embrasse très fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, chère Etoile Yes, moi aussi je t'embrasse. je suis heureuse de t'avoir rencontrée, je te l'ai déjà dit.
      j'aime beaucoup ton humour et ta façon d'écrire. Nous avons plus d'un point commun!
      Plein de bonheur, ma douce

      Supprimer
    2. J'aurai pu écrire ton message car je pense tout pareil :-D

      Supprimer
    3. Ah Stella, tu connais le vieil adage: les grands esprits, etc etc...

      Supprimer
  8. Belle année nouvelle, chère Célestine!
    Au delà de la toile, mes étoiles à moi sont celles qui brillent au quotidien, à domicile, à l'école, dans la rue, ceux qui prennent le temps de me saluer et d'échanger, de partager, jour après jour, au quotidien....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien entendu, je ne fais ici que m'adresser à mes lecteurs, dont tu fais partie. Mais dans la "vraie" vie, si tant es que l'on puisse utiliser cette expression, j'ai une sphère d'autres étoiles aussi importantes.
      Ce que je te souhaite est de continuer à pratiquer la classe avec le même enthousiasme malgré les vents contraires. Voilà mon vœu pour la nouvelle année.

      Supprimer
  9. Que du bonheur de Te lire ...j'adore...quelle belle découverte !
    Pas douée pour écrire d'aussi beaux textes mais le coeur y est quand même...happy new year...et surtout merci....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie, meluzine, de tes mots très gentils. Je souhaite que la lecture de mon blog et des blogs amis te donne un jour l'envie d'écrire sur ton propre espace.C'est mon souhait pour l'année nouvelle.

      Supprimer
  10. Tu oublies belles châsses... Mais est-ce un oubli ? Ou de la pudeur ? Les parenthèses étoilées dont tes billets sont jalonnés, comme autant de guirlandes accrochées à tes rêves ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très joli, ces guirlandes accrochées à mes rêves...je crois me souvenir que le commissaire e st un poète, tout bien considéré. Je te souhaite pour 2014 de vivre toi aussi des parenthèses étoilées, c'est le sel de la vie.

      Supprimer
  11. Je crois effectivement que tu n as oublié personne et j ai meme eu l impression de me reconnaitre parmi les lecteurs cités (je ne dirai pas où ;-) !!!). Mon petit grain de sel en ce 1er janvier 2014 sera pour t adresser mes voeux les plus sincères ainsi qu à tes proches. Ce n est pas seulement par tradition mais également parce que nous partageons de bons moments et que 2014 nous en apportera tout autant. Je l espère... Notre devise restant toujours la meme : "etre sérieux sans se prendre au sérieux".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, Pichounette, cette devise me convient parfaitement. Il y a tant de gens qui se prennent au sérieux dans notre métier. Savent-ils seulement le gout du bonheur et la poésie des choses? Je fais le même vœu pour l'an qui vient. A bientôt.

      Supprimer
  12. Toutes ces petites étoiles dans le ciel de ton blog n'existeraient pas sans la réverbération d'un Céleste soleil pour les éclairer.
    Ti bacio, buona et felice anno ragazza

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mio amico, tu es toi aussi un astre merveilleux dans mon ciel.
      Et je ne peux imaginer cet espace tout à fait le même sans toi. J'espère donc que tu reviendras aussi souvent que possible poser tes délicieux commentaires. Puisse l'an nouveau permettre la réalisation d'un de nos rêves musicaux.

      Supprimer
  13. Bonne année 2014, chère Celestine, je vous embrasse et souhaite longues vie à ces deux délicieux endroits d'écritures que sont vos blogs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'aller faire vivre mes petits croquis, cher Jacques. Je vous souhaite le meilleur pour cette année, et que vous continuiez le plus longtemps possible à raconter avec votre talent un quotidien transfiguré par vos mots et par votre regard tendre. Avec, de loin en loin, une petite souris espiègle venant vous donner la réplique au fond de votre solitude.

      Supprimer
  14. Hé hé!! Une devinette pour toi: une femme au grand cœur, à l'esprit vif et plutôt fine mouche, et en qui je me reconnais souvent....qui est-ce?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ose donner la réponse, par peur de paraître présomptueuse.mais je t'adresse mon plus beau sourire, comme on le fait à une grande sœur que l'on admire.

      Supprimer
  15. Que la vie comble tes vœux les plus chers! Bonne année Celestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous mes souhaits de bonheur et de bonne santé pour cette année, qui, je n'en doute pas, sera riche en découvertes, en culture, en rencontres, et en émotion, avec ou sans photos tu restes la plus délicate et la plus attentionnée des mamies.Et tu sais que j'aimerais te ressembler plus tard.

      Supprimer
  16. Dis, tu me présenteras ton "copain" ange cette année, histoire qu'on fasse un bowling ensemble ?? ;)
    D'ici là, je vous souhaite -à tous les deux- une angélique année ...
    Bises lyonnaises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois que ça joue au bowling, les anges? mais je pourrais peut-être le remplacer au pied levé?
      Beaucoup de bonheur, cher Numericman, et toujours davantage de billets caustiques et délicieux grâce à ton APN et surtout à ton extraordinaire regard sur les petits travers cocasses du monde qui nous entoure.Voila mon vœu pour toi.

      Supprimer
  17. Et voilà not'Cel, fidèle à elle-même, poète, distinguée, généreuse !...
    Et avec Jean-Seb en plus !

    Alors la belle, retournons le miroir : je te souhaite (eh M.... !, sais pas écrire des jolies choses comme toi, moi, pleines de douceur, de gentillesse, d'amour...), je te souhaite... tout ce que tu nous souhaite avec tant de générosité.

    Et plus encore !

    Oufff, m'en suis pas trop mal sorti, je trouve. Pas facile d'être génial tout le temps !

    Belle année à tous, généreuse et sereine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très joli, ce message qui fait semblant de ne pas savoir être tendre, mais qui l'est en réalité, cher Candidoux. Tellement de compliments, j'en rougis.
      Jean Sébastien m'a beaucoup aidée à rendre mon billet vibrant et gentil. La musique a une grande influence sur mon écriture. Celle de tes mots est douce à mes oreilles.
      Belle année à toi, cher ami. Heureuse de t'avoir rencontré.

      Supprimer
    2. Tiens, j't'envoie un "s" pour mettre à la fin de "souhaite." ...

      ;o)

      Supprimer
    3. @ Candide
      Je ne peux que te souhaiter une bonne année, pour que ton esprit reste vif dans nos joutes oratoires (heu oui, à moi aussi, mais je n'ai pas besoin de me le dire avec un clavier...) et qu'elles continuent de ravir notre hôtesse.
      Ciao mon bon Candide
      e baci à la tôlière

      Supprimer
    4. Tu es décidément bien urbain, mon bon Blutch, et je t'en remercie.
      En retour, je te souhaite tout le meilleur, "saintéé-bôônheueur" comme on dit par chez toi.
      J'espère que mon cerf-volant aura une vivacité suffisante à entretenir ton illusion à ce sujet.
      A ce propos, je te propose la création d'un Blutchologisme pour qualifier nos joutes, tel que "blogatoires" ou "claviatoires", pasque "z'oratoire", ça le fait pas...

      Et t'inquiète pas pour la motivation à ravir notre hôtesse, elle est pour moi de première nécessité.
      D'ailleurs, et tout-à-fait entre nous, je peux bien avouer que je me la ravierais bien pour moi tout seul... Mais bon, elle a quelque chose d'universel et de santé publique qui me fait hésiter...

      Tu sais que je fais pas la bise aux barbus, mais le coeur y est... ;o)

      Supprimer
    5. @ Candide
      Urbain, c'est vite dit, perdu comme je le suis au fin fond de la France profonde.... Tu me diras que le côté "Désolation" que tu fréquentes est bien pire encore....
      Ce qui me fait dire, cher Candide, que je te trouve fort civil.
      Claviatoires me parait bien pour remplacer la contraction de "Ora (ge gesticula) toire.

      Je partage ton avis au sujet de notre tôlière, autant pour le rapt que pour son côté thérapeutique universel.....

      Santé et conservation.

      Supprimer
    6. Mes amis, comme je suis heureuse quand vous vous retrouvez pour vos joutes " claviatoires" donc. Excellent néologisme que je valide.
      On me dit souvent que je devrais être remboursée par la sécu, je comprends donc votre remarque en ce sens. Je suis en quelque sorte l'infirmière des blogs, quoi...il va falloir que je sois nue sous ma blouse, pour faire crédible.

      Supprimer
    7. Hou là-là Célestoche,
      tu frises déjà le carré blanc et le bas du classement alphabétique...
      tu ne vas pas refroidir la température dans certaines îles lointaines, ni dans la France profonde...
      Baci.

      Supprimer
    8. Je me suis fait trahir par la ponctuation. Il manque un point d'interrogation au bout de ma phrase. Vue comme ça elle fait un peu trop affirmative. Bon je retire ce que j'ai dit. J'aime pas le bas de l'alphabet...

      Supprimer
    9. :oDD

      "...trahir par la ponctuation"... tu parles !
      Essaye pas de te défiler, on sait tous très bien qu'y a pas de lapsus gratuit, et si je suis tout-à-fait persuadé que tu n'aimes pas le bas de l'alphabet, je crois que tu viens de nous révéler là un bien joli fantasme !
      Et moi qu'étais malade au début de la semaine !
      Mais ce n'est que partie remise, je vais désormais arrêter de me laver les mains et me promener en chemise sous la neige pour t'aider à le réaliser, si, si !...

      Pfff, qu'est-ce que j'ferais pas pour pour quelqu'un que j'aime, ma bonté me perdra...

      ;oDDDDD

      Supprimer
    10. Ne va pas attraper une fluxion de poitrine pour moi. Tu ne sais donc pas que les fantasmes meurent des qu'on les réalise?
      Mais je note que tu m'aimes. Ça te fera dix points de bonus.

      Supprimer
    11. "Bon je retire ce que j'ai dit." dis-tu.
      En voilà une chose qui est bien dommage et là, je crois bien que Candide approuvera**.
      Pour les points de bonus, je m'inscris aussi volontaire :-D
      Baci Céleste

      ** Note à Candide: Je crois que ta galanterie ne te donne pas d'alternative possible...

      Supprimer
  18. Si tu nous aimes, moi aussi je t'aime même si je ne te connais pas!

    Je t'aime car tu es ma voisine de terre, ma correspondante de blog, ma copine de petits bonheurs partagés, ma collègue d'école et du bureau de dirlo, ma frangine d'espoir...et j'ai les mêmes souhaits que toi pour nos amis de la toile !

    Bref, je t'aime à cause et grâce à ce que nous sommes toutes deux et qui fait que par hasard, nos chemins se sont croisés...

    Que 2014 soit l'année dont tu rêves, Célestine, je te le souhaite du fond du cœur!

    Grosses bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma frangine d'espoir: ces mots sont magnifiques. Ainsi que tous les autres que tu as utilisés pour me décrire. je suis très touchée. Que puis-je souhaiter d'autre que de te rencontrer en 2014 et en chair et en os? Merci pour ce beau cri d'amour Epamine.

      Supprimer
  19. tu as raison, faisons court et vive l'amour, sous toutes ses formes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout résumé, Adrienne! Vive l'amour qui reste la seule chance probable de sauver l'humanité. Même si ces paroles font un peu "illuminé" c'est pourtant rigoureusement scientifique.
      les messages de paix et d'amour, les bonnes paroles, les sentiments positifs augmentent la durée de vie en bonne santé. Et ça revient moins cher à la sécu. Alors...
      Beaucoup d'amour pour toi dans les prochains trois cent soixante cinq jours!

      Supprimer
  20. C'est vrai, tu as tellement raison... on s'aime, et on se demande comment on en est arrivés là, sans se connaître, sans savoir si nous sommes des chipies ou des chichiteuses, si nos voix sont trop aiguës ou si nous avons des tics, ou si nous sommes si royales et raffinées que nous serions embarrassées ensemble... Ha ha, on ne se le demande pas, mais on s'aime pour plein de petites raisons toute simples et toute vraies!

    Bonne année et grosses bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, Edmée, tu es une grande étoile de mon ciel, très brillante et très belle. Et je t'aime tout simplement pour ce que tu es: une grande fille toute simple qui ne se la pète pas.
      Très bonne année, ma belle!

      Supprimer
  21. Bonne et heureuse année Célestine du fond du coeur ♥♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se tient les coudes pour les quelques années qui arrivent?
      Celles qui, paraît-il, sont les plus difficiles...Mais nous sommes des passionnées toi comme moi, et c'est un bon carburant.

      Supprimer
  22. et bien vois tu , je ne vais pas tenter de faire un commentaire bien original , parce que ... voilà , une année de plus , oui , bon , allez , on ne parle plus du temps qui passe trop vite ..
    de la douceur , de la tendresse , rien que ça , c'est déjà ... beaucoup
    belle année à toi Célestine
    bises aussi , oui , évidemment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, tu as raison, ne parlons que de choses douces et agréables. Comme le bonheur de nous être rencontrées et si bien comprises. ^^
      Très belle année, mon amie.

      Supprimer
    2. Wouah ..vous vous êtes rencontrées...quelle chance .....je la vois ts les mardis ...que du bonheur!!!!

      Supprimer
    3. Oui, c'est toi qui a de la chance, meluzine, de voir Jeanne tous les mardis. Serait-ce que vous chanteriez dans la même chorale?

      Supprimer
    4. eh oui .......

      Supprimer
  23. Dire qu'à cause du nouvel-an j'ai failli rater ça !
    Merci Célestine !
    Et que 2014 te soit tout ce que tu as si gentiment souhaité qu'elle soit pour nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Walrus, je profite de ce grand éventail de jolis souhaits et de belles paroles qui font chaud au coeur, pour te dire que je t'apprécie énormément. Tu donnes sans compter pour le défi du samedi, tu es toujours indulgent pour les retardataires, tu as un humour que j'adore et tes billets sont toujours très drôles.Tu as toujours une parole gentille pour tes lecteurs et surtout tes lectrices.Bref j'arrête tu vas avoir les chevilles qui enflent.
      Mon vœu pour 2014 est que tu ne changes pas d'un iota.

      Supprimer
    2. T'en fais pas pour mes chevilles, mes chaussettes sont élastiques !

      Supprimer
    3. Tu me rassures, je craignais pour toi une phlébite...

      Supprimer
    4. Phlébite, j'ai déjà donné, les injections d'héparine dans le gras du bide, ça me connait ! Ça fait dix ans que je porte des bas de contention sous mes chaussettes élastiques :-) .

      Supprimer
    5. Tu sais que tu es un vrai poète toi? ^^

      Supprimer
    6. On me l'a déjà dit !
      (mais pas aussi sincèrement que toi)

      Supprimer
    7. Mort de rire!
      Ce qui est évidemment une expression...

      Supprimer
  24. Jolie Célestine, je te souhaite une année 2014 à la hauteur de tes espérances - et ça vole haut ! -, je te souhaite de l'amour, de la tendresse, des moments inoubliables, comme un retour de boomerang de tout ce que tu irradies jour après jour. Et puis, je nous souhaite une journée parisienne en 2014, avec ou sans pluie. Sans, c'est sympa, avec c'est charmant, parce qu'on peut se coller serrer sous le parapluie.... Bisous ma Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, ma Myo, une journée parisienne, quel bonheur! Dès que l'on peut on se l'organise...en attendant que je monte en Belgique, bien sûr, pour aller voir de visu ton bel endroit où tu coules des jours heureux.
      Gros gros bisous.

      Supprimer
  25. Tes petits soleils sur pattes te souhaitent une belle et douce année ! il est chouette ton texte ! on te fait de moelleux bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci les chéris! je vous embrasse tous les deux du fond du coeur! Continuez à semer vos petits grains de folie sur la blogo, il y en a besoin!

      Supprimer
  26. Bonne et heureuse année à toi et à tous ceux qui te sont chers... y compris l'ange ! :~)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher TB tu enchantes mes matins en posant souvent le premier commentaire sur mes billets, avec un humour formidable et beaucoup d'esprit d'a propos. Je souhaite te voir longtemps parmi moi.

      Supprimer
  27. Je souhaite que tes voeux se réalisent, quel beau programme pour nous tous !
    Gros bisous à toi.
    Allez je file, comme une étoile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mindounet, pour toi je te souhaite de garder ta bonne humeur, et d'écrire toujours plus de billets enthousiastes sur tes lectures ou la musique que tu aimes. Gros bisous

      Supprimer
  28. Puissiez-vous conserver intacts au long de cette année qui débute vos étoiles, vos pinceaux, vos mots délices, votre musique, votre soleil et votre lune, vos courtes colères et toutes vos douceurs, vos lapins et vos oiseaux de mer...Oui, bonne et belle année nouvelle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai la ferme intention, cher Nuage.

      Supprimer
    2. J'en oublie de vous souhaiter le meilleur pour l'année qui arrive. Apportez nous encore tout votre savoir poétique encyclopédique... Et vos commentaires toujours très documentés.

      Supprimer
  29. Célestine et ses petits moments précieux qui donnent de l'espoir dans ces temps que beaucoup trouvent sombres. Bonne année à toi que 2014 soit douce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très important l'espoir. Et surtout utiliser sa pensée pour transcender le réel. Je suis en train de lire un livre en ce sens, j'en parlerai quand je l'aurai fini.

      Supprimer
  30. Ange gardien de Célestine c'est à toi que je m'adresse : tout d'abord transmets à Célestine tous mes vœux pour cette nouvelle année! Quand à toi l'ange je te demande de continuer à bien veiller sur Célestine en 2014 et à la protéger, car sans elle, la blogosphère ne serait plus ce qu'elle est:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mammilou, c'est très gentil ce que tu dis. Mon vœu a moi est de te rencontrer enfin pour une journée a Lyon. On irait se promener dans le vieux Lyon et on référait le monde dans un endroit chaud et coloré. Ça te dit mon programme, mammilou? Et bien sûr on invite Soene. Belle année 2014!

      Supprimer
  31. je viens simplement te souhaiter de bonnes choses pour 2014
    De garder ton enthousiasme de "maîtresse", ta foi en la vie, ton ardeur de femme, ta tendresse de mère
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Coum. En posant cette réponse à ton commentaire, je me dis que je devrais t'appeler pour te le souhaiter de vive voix. Alors, je vais t'appeler.
      Gros becs

      Supprimer
  32. 2013 fut trop compliqué pour moi, trop sombre et délicat à gérer. Alors pour 2014 que j'imagine potentiellement semblable, je ne promet et ne souhaite rien à personne. Je suis toujours déçu des chemins que prend la vie pour chacun d'entre-nous. Ce que j'espère en revanche, et que je revendique cette fois pour l'an nouveau, c'est que nous soyons plus disponibles pour ceux que nous aimons. Plus attentifs, plus compréhensifs, quelque part plus généreux.
    Mais je sais très bien, au fond de moi, que j'aimerai qu'il pétille un peu pour tous. Qu'il y ait de l'amour sur ce chemin, des partages de joies toutes futiles et tellement simples. Que chacun retrouve un peu du bonheur espéré.
    J'aimerai que 2014 soit une belle année pour tous.
    Continue d'être heureuse et rayonnante! Ça te va si bien.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Je suis toujours déçu des chemins que prend la vie pour chacun de nous"
      Et si c'était nous qui devions décider tous seuls de notre chemin? La vie ne prend aucun chemin pour nous.
      S'il est une chose que je peux te souhaiter, c'est d'imaginer 2014 radicalement différente de 2013. Parce que nous sommes les acteurs de notre vie. Et que le rêve permet de transcender le réel.
      Merci l'ami pour ce magnifique commentaire. Bises

      Supprimer
  33. je passe souvent vous lire. J'aime la douceur dès l'ouverture du bandeau, ces couleurs si tendres et mélodieuses, puis votre message de voeux est resplendissant d'humanité et de sensibilité.
    Que 2014 ouvre pour vous des chemins à arpenter et à conquérir dans l'allégresse et non le combat. Vous êtes une personne rayonnante, merci pour tout et, faite avec ce que vous souhaitez pour vous de la musique qui jaillisse et éclaire votre maison.
    je vous embrasse Jacotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur mon totem, chère Jacotte. Et merci beaucoup pour ces mots délicieux, je suis très touchée.

      Supprimer
  34. Après tous ces commentaires fort sympas et élogieux, que dire de plus ? Rien d'original. Ah ! si, peut-être : - "Bonne année 2014 " ! ! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, et puis il faudrait quand même penser à rajouter " bonne année 2014" !
      Et aussi, mais enfin ça, c'est déjà plus délicat, on pourrait peut être aller jusqu'à dire: bonne année 2014, non? Qu'est-ce que t'en penses?

      Supprimer
    2. Euh ! ... allez, soyons folles, osons : Bonne année 2014 ! ! !

      Supprimer
    3. Quelle folie quand même! Alors que nous aurions pu nous contenter d'un simple "Bonne année 2014..."

      Supprimer
  35. Même si je suis un peu en retard en ce début d'année, je serai au rendez-vous.
    Bizzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien mon non garde! Et plutôt deux fois qu'une!

      Supprimer
  36. Réponses
    1. Les choses les plus simples sont souvent les plus efficaces. Simplement : merci.

      Supprimer
  37. Un hymne à la simplicité meilleurs vœux

    RépondreSupprimer
  38. Juste question d'être le 100e commentaire..... Ciao Ragazza
    Félice anno e baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciao bello! c'est génial d'avoir posé ce centième commentaire.
      Grazie mille

      * * * * * *

      Supprimer
  39. Très jolie nouvelle bannière!!!
    tu dessines super bien..c'est vraiment , vraiment si léger et gracieux ce trait qui dis tout , sans hésiter ,
    épuré et poétique
    Bravo!
    Bonne année ma chère Célestine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venant d'une artiste comme toi, Crouk, c'est vraiment réjouissant et émouvant.
      Merci beaucoup, du fond du coeur!

      Supprimer
  40. Très belle et douce année à toi Célestine, ton message d'amour est si touchant, une magnifique façon de commencer en se sentant appréciée et aimée .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien sûr, je tente de montrer à mes chères étoiles combien chacun est importante, en écrivant à chacune un message personnalisé.
      Et toi, Miss, je te souhaite pour 2014 de continuer ton chemin vers la zenitude, la simplification et le bonheur tout simple de vivre.

      Supprimer
  41. J'ai vu de la lumière, alors je suis entrée. Ce n'est qu'après que j'ai vu les étoiles. Oh, elles sont bien lumineuses, et il y a même un ange.
    Et tout ce petit monde là papote tranquillement de choses et d'autres, autour de deux yeux bleus et limpides, en se disant des choses tellement gentilles que j'ai eu envie d'en faire autant.
    Alors grand merci pour tes vœux et pour toi, l'ange m'a chuchoté qu'il te réservait des tas de bonnes surprises toute l'année. Alors bonne dégustation pour tous ces bons moments de vie qu'il te réserve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait d'entrer,Jo. Il y a de la place pour tout le monde, même si d'aucuns ont peur que leur commentaire soit noyé, mais non, je guette, je veille, ne suis-je point une fée? C'est pratique d'avoir une baguette...comme ça on n'oublie personne.

      Supprimer
  42. Réponses
    1. C'est une phrase toute simple, et pourtant, elle provoque une chaleur étrange au niveau du plexus.
      En gros, j'ai chaud au coeur.

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.