dimanche 30 septembre 2012

Déchirure

Il y a trois jours, constatant combien l'administration et les élus faisaient peu de cas des problèmes de la base agissante, une maman d'élève voulant me faire un compliment me dit, dans un langage imagé et néanmoins pertinent: "Pourtant, vous vous déchirez vraiment pour cette école, depuis deux ans!"
Hier j'ai entendu un bruit bizarre dans mon dos en attrapant une pile de dictionnaires. Craaaac!
Je me suis déchirée.
Depuis, je marche à une allure de tortue anémique, et mon corps donne une image assez exacte de la perpendicularité de deux segments de droite. Déchirure de l'ilio-costal sacro-lombaire. 
Étranges, ces concomitances entre sens propre et sens figuré. Les choses nous gonflent,   nous saoulent, nous prennent la tête, nous sortent des yeux...On se fait de la bile, ou du mauvais sang, on se fait des cheveux blancs. On en a plein le dos, plein le c..., on prend sur soi, on a du mal à avaler, ça ne passe pas, on n'a pas digéré,  on reste sans voix...
Chaque expression correspond à une pathologie, c'est bien connu!
Parfois, j'en ai peut-être un peu plein le dos de me déchirer, quand je vois le peu de reconnaissance des élites pensantes...

45 commentaires:

  1. Connaissez-vous chère dame Célestine, ce curieux papillon qu'on appelle " malodos killer"? C'est un papillon très léger, venu d'on ne sait où. Il se pose sur l'endroit malade, en douceur, un peu comme un souffle, comme un baiser. Et tout d'un coup le mal de dos s'échappe et semble avec lui s'envoler. Il rôde en ce moment dans le sud de la Drôme et se répand en colonies. Il faut juste savoir l'identifier pour qu'il soit efficace. Il faut qu'il soit reçu comme un ami, avec douceur, avec grâce. Il faut qu'il soit accueilli comme un soupir, comme un baiser, comme le souffle de ces hommes dont on disait autrefois qu'ils mangeaient le feu. Ce papillon est un mangeur de mal de dos, bien doux, bien efficace. Un soupçon de doute, une once d'amertume , alors il n'a plus aucun effet.
    Attendez le avec sagesse. Vous ne le verrez pas...mais vous le sentirez léger, aérien. Si vous procédez avec raison et que demain le mal est envolé, vous nous le ferez savoir. Sinon vous écrirez au professeur Papillonus et il vous trouvera d'autres solutions.
    Le professeur Papillonus, guérisseur aux papillons.

    RépondreSupprimer
  2. Aie, Célestine. Je compatis.
    Ménage-toi. Mais sans doute n'est-ce pas dans ta nature.
    Des bises.

    RépondreSupprimer
  3. Bin dis donc, heureusement que personne n'a dit que tu te défonçais pour ton école ! :~)

    Soigne-toi bien !

    RépondreSupprimer
  4. ah! prof, c'est vraiment LE métier à risque! c'est en tout cas ce qu'on m'a dit la première fois que j'ai eu le dos cassé...
    il faudra apprendre à le ménager, ce dos, à faire attention à chaque mouvement... je te le dis, c'est un long apprentissage et une vigilance de tous les instants ;-)
    pas simple, mais très important!
    bon rétablissement!

    RépondreSupprimer
  5. Heureusement elle ne ' as pas dit "vous vous déchirez grave !!!". Donc ça devrait passer. Ménage-toi , plie les genoux, ne croise pas les jambes et rentre d' abord les fesses en montant en voiture ...
    Et puis 20 minutes dans un bain très chaud avec de l' huile essentielle de lavande...(t' as le droit de lire dans la baignoire mais tu fais pas tomber ton bouquin! Bon courage.

    RépondreSupprimer
  6. Pauvre Célestine !!
    Tu en as plein le dos... alors REPOS.
    Bon courage et bon dimanche
    Bizzz Laure
    http://ptitesphotosdelolo.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  7. Oups ... sacro-iliaque, ce que j'ai eu l'an passé, c'est douloureux, cela dure longtemps ... Surtout il faut faire de l'exercice, consulter un bon osthéo une dizaine de fois, et détendre le tout dans une piscine ...
    Bon Courage Amie Célestine

    RépondreSupprimer

  8. Ne pas faire les choses par besoin de reconnaissance, faire les choses parce qu'on aime et qu'on a envie de les faire.

    Ne rien attendre des autres, prendre éventuellement ce qui vient.

    (je voulais terminer par un jeu de mots "corporel", mais je trouve pas. :-) )

    RépondreSupprimer
  9. Je comprends ta douleur... I n'y a que depuis que je suis retraité que je souffre moins du dos... Et beaucoup moins souvent... Bises

    RépondreSupprimer
  10. Surtout pas de mauvais sang !
    Signé : Comte DRACULA.

    Mais comment as-tu chopé ça, toi qui ne fais pas de courbettes ?

    RépondreSupprimer
  11. Bon rétablissement lombaire ! je sais ce que c'est, ça m'arrive aussi quand j'en ai plein le dos ! Tes mots sont justes !

    Quand on en a plein le cou os-y, pas de tort ti colis en ramassant les lourds diccos.
    Fille d'enseignants, je sais l'investissement du corps et de l'esprit !

    Amitiés

    RépondreSupprimer
  12. L'institut triste prends ici tout son sens!
    Pas d’excès
    Alex C.

    RépondreSupprimer
  13. Tu as découvert les travaux pratiques pour illustrer les notions de géométrie alors??
    Ce qui compte c'est le retour et le ressenti de tes élèves et que tu continues d'aimer ce métier que tu chéris...

    RépondreSupprimer
  14. Bon, je ne vais pas y aller de mon conseil, tu en as deja plein !
    Quand meme, on t aurait dit que tu te la petes ou que tu n en bas les c..., je n ose imaginer le resultat !

    RépondreSupprimer
  15. Chère Célestine,
    Que les mots reflètent les maux...
    A ma dernière inspection, j'avais très mal au pied...Elle me cassait les pieds...
    A présent, c'est le corps entier qui a parlé, le burn-out, ça se traduit comment en français...
    Octobre rose.
    Je te le souhaite plutôt couleur ciel bleu de tes yeux.
    Bises

    RépondreSupprimer
  16. oh là !!!
    Et en début d'année en plus…

    Il faut vraiment prendre soin de ton dos…
    Mais je suppose que tu le fais…

    Courage, car c'est un truc sur le long terme (pour bien s'en sortir....)

    RépondreSupprimer
  17. Connaissez-vous le livre de Michel Odoul " dis-moi où tu as mal je te dirai pourquoi " ? Très instructif.

    RépondreSupprimer
  18. Plein de pensées à toi, je compatis sincèrement moi qui souffre régulièrement de sciatique... un bon ostéopathe pourra t'aider et le repos, la chaleur, l'amitié, toutes choses douces...

    RépondreSupprimer
  19. BRIZOU oui des choses douces, des choses agréables comme tous vos mots ce soir, où je vais déjà mieux...

    SABLE DU TEMPS Non seulement je le connais, mais je l'ai dans ma bibliothèque, et quand j'ai mal quelque part, je sais toujours précisément ce que mon corps veut me dire...

    ALAINX Ce qui est assez incroyable, c'est qu'à l'âge que j'ai, toutes mes copines ont déjà le dos en compote. Moi je n'ai jamais mal au dos. Ma joie de vivre, sans doute, et le sport, et le yoga, ou alors une hérédité ...Mais je vais faire attention, c'est le signal qu'il faut que je m'économise!

    CATHY je n'ai qu'un petit mal au dos, je sais que ce n'est pas si grave. Ton burn-out pourrait sans doute être traduit par "ras-le-bol " général de tes cellules.Heureusement tu as su écouter le message, c'est le plus important. Merci d'être là, merci de tes billets positifs. Merci, merci! très chère Cathy. Et bisous aussi à Zazounette si elle me lit.
    Octobre sera rose à n'en pas douter.

    RépondreSupprimer
  20. Mince... après la douceur, voilà que la douleur arrive !
    J'espère que maintenant ça va mieux !
    En tous cas, je la comprends tout à fait. je me sens bien vidée ce we, pas moyen d'avancer comme je le voudrais : le corps résiste, tente de me dire "j'ai besoin de repos". J'espère que ça ira mieux demain...
    Prends bien soin de toi en tous cas !
    @bientôt.

    RépondreSupprimer
  21. ANTIBLUES et TANT BOURRIN Les grands esprits se rencontrent:vous avez eu eu la même idée . Vous m'avez bien fait rire tous les deux. Et comme chacun sait, le rire est la meilleure des thérapies...

    MIND THE GAP et CEDRIC Je sais qu'il ne faut rien attendre de personne. Je sais que la meilleure des récompenses est le sourire de mes élèves. Je continuerai à aimer mon métier d'institutrice.J'ai beau savoir qu'en tant que directrice, il n'y a rien à attendre de la hiérarchie ou des politiques, quand on me dit, "vous êtes une fonctionnaire, contentez-vous de fonctionner", ça fait un peu mal. Comme je suis polie, j'ai eu mal au dos, sinon il y a gros à parier que j'aurais eu des hémorroïdes...

    RépondreSupprimer
  22. VERONICA et ALEX C. je suivrai vos conseils judicieux. S'économiser est un verbe que je ne connais pas trop, il va bien falloir pourtant que je lève le pied ...Merci à tous deux.

    WALRUS Il y a des jours où j'ai vraiment l'impression d'être une ilote, ça c'est sûr! A moi la semaine des quatre-vingt-douze heures...

    RépondreSupprimer
  23. CHAB INSTIT le plus difficile, c'est de se départir de cette véritable culpabilité que l'on éprouve à se plaindre de nos petits bobos," avec toutes les vacances qu'ils ont,vous vous rendez compte!" C'est de faire comprendre aux gens que notre beau métier ne se résume pas aux heures de présence en classe...Mais je crois qu'ici, dans mon espace bienveillant de la blogosphère, tous mes lecteurs l'ont bien compris!Et s'ils me taquinent, c'est toujours gentiment.

    RépondreSupprimer
  24. ANDIAMO mdr! oui, tu as raison, je ne suis pas près de faire des courbettes à cette bande de pisse-froid!

    PATRIARCH: c'est plutôt rassurant, de me dire que ça ne m'arrivera plus à la retraite...mais dis moi, c'est quoi, déjà, la retraite?

    LAURE, PIERROT BÂTON , CATH NOUNOURSE BERTHOISE ADRIENNE ZENONDELLE merci les copines pour vos conseils et votre amicale présence. Les maux étant essentiellement psychosomatiques, ils se soignent très bien avec des mots. Je me sens déjà beaucoup mieux...je vais faire attention, marcher comme une mamie encore un jour ou deux, faire travailler les autres pour attraper les poids un peu lourds, me faire conduire en voiture par mes chauffeurs chéris, prendre des bains chauds, et puis envoyer cul par dessus-tête les cardinaux en costume et leurs grandes et fumeuses théories...


    RépondreSupprimer
  25. ANONYME le professeur Papillonus m'a fait beaucoup rire, je l'avoue!J'ai senti se poser le papillon, je n'ai pas eu une once de doute ni d'amertume, comme prescrit dans l'ordonnance, et mon mal de dos s'est envolé.*_*

    RépondreSupprimer
  26. marcher comme une mamie... hihihi je vois déjà ma Célestine marcher comme une mamie...
    je t'embrasse... prends soin de toi ;-))

    RépondreSupprimer
  27. Ben voui, mais c'est évidemment une expression au sens figuré, parce que toutes les mamies que je connais sont dynamiques, fringantes, alertes, elles voyagent, elles donnent des conférences, elles jardinent, elles écrivent des blogs et font du sport.
    Big bisous!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  28. Aie ! Mais aussi quelle idée de te déchirer ! J'ai bien cherché ce que tu pourrais faire à la place mais n'ai pas trouvé ! Repos, maitresse avant de t'exploser !

    RépondreSupprimer
  29. je viens te faire un petit massage , tu verras ça fait du bien , je suis un pro !

    RépondreSupprimer
  30. Un dictionnaire à la fois aurait été préférable. C'est lourd la science. Au propre et au figuré. Alors, sogne toi bien. Amitiés. dinosaure80.

    RépondreSupprimer
  31. Bon, alors, tu vas mieux ???
    C'est qu'on s'inquiète dans la blogo !!!
    Bises du Sud

    RépondreSupprimer
  32. ANTIBLUES tu es gentil de t'inquiéter de moi...Je vais mieux, je commence à avoir beaucoup moins mal.

    HENRI Oui tu as raison, tout ça pour aller un peu plus vite... J'ai vraiment senti le poids du savoir dans le bas de mon dos!

    RépondreSupprimer
  33. LE PETIT OSTEOPATHE merci beaucoup, je suis sûre que tes massages me feraient le plus grand bien...Tu es trop mignon!

    RépondreSupprimer
  34. MS on ne se refait pas, comme on dit. Moi je me déchire pour mon boulot. J'éviterai de le dire dorénavant!

    RépondreSupprimer
  35. et ben ma Célestine , je viens aux nouvelles moi aussi , c'est dingue le nombre de gens qui sont "cassés" en ce moment autour de moi , petits bobos sans gravité et tracas beaucoup plus préoccupants
    Allez envoie valser les emme... s et prend soin de ton dos , de toi
    je vois que tu vas mieux , ouf ... je t'envoie des bises nocturnes

    RépondreSupprimer
  36. JEANNE plein de gens cassés autour de toi? Tu porterais pas un peu la poisse? Meuh non je plaisante! Merci de venir aux nouvelles. Je vais mieux, effectivement. Ce soir je peux même dire que c'est la première fois depuis six jours que mon muscle ne me fait plus mal...

    RépondreSupprimer
  37. Du repos... respire, et un bon petit rire!!! Je plaisante, repose toi... Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  38. JULIA B Merci de ton passage! Bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
  39. C'est vraiment un métier difficile et on doit "encaisser" beaucoup. Alors, parfois, le corps exprime tout haut ce que la tête a dans la tête.... Dans ce métier, il faut durer et donc prendre soin de soi.
    Bon rétablissement ! Reposez-vous !

    RépondreSupprimer
  40. BONHEUR DU JOUR J'ai de la chance, je n'ai jamais eu mal au dos jusqu'à aujourd'hui, je veux dire vraiment mal. Pourtant j'en ai encaissé des années scolaires, et je n'ai pas non plus de problèmes de cordes vocales comme tant de mes collègues. Il faut dire qu'en musicienne je pose toujours ma voix. Mais , promis, je suivrai ton conseil.

    RépondreSupprimer
  41. Remets toi vite d'aplomb , c'est le cas de le dire.
    O combien tu dois déchirer, mais toi ne te déchire pas hein !

    RépondreSupprimer
  42. Le corps parle et se venge des agressions extérieures et intérieures...
    Ben zut, ça doit être douloureux.
    Remets toi vite et bien, l'année scolaire ne fait que commencer... "qui veut voyager loin ménage sa monture", tu le sais bien, facile à dire, etc :lol:
    Bon we & bisous d'O.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.