mardi 29 novembre 2016

L'os thé aux pattes




L'autre nuit, j'ai rêvé que deux mignons z'animaux, à vous donner envie de devenir définitivement végétariens,  me regardaient avec leur petite tronche de cake. Et le plus drôle, c'est que je leur ai répondu ...


 *


- On peut t'aider, Célestine ? On peut faire quelque chose pour toi ?
- C'est adorable ! Figurez-vous, mes petits pelucheux, que je me demande comment répondre à cette question quand mes amis me la posent... Et en ce moment, c'est souvent. 
On les sent comme vous, impuissants, désolés. Ils ont un peu votre frimousse fondante et craquante. Ils aimeraient m'aider, mais ils ne savent pas comment. Et moi non plus d'ailleurs, je ne sais que leur dire...Souvent c'est ça dans la vie... Il y a des choses devant lesquelles on est seul. Tel Chateaubriand dans la brume ou Napoleon devant Waterloo...
- Enfin, nous on dit ça, mais on sait bien que tu as eu du chagrin, et plein de soucis et qu'il faut que tout ça s'évacue...
- Oh mais ça s'évacue, croyez-moi : le corps est comme un gros essuie-tout absorbant , ou plutôt une éponge naturelle, et quand elle est pleine,  il lui faut s'essorer, exprimer les liquides pleins de miasmes, se refaire une santé...
- C'est joli comme périphrase...
- C'est pas une périphrase, c'est une métaphore !
- Ne vous disputez pas, mes boules de poils adorées ! Vous n'allez pas jouer les porte-flingues d'Audiard ! Bon enfin, pour votre gouverne  ( j'adore l'expression !) j'ai décidé d'aller voir un ostéopathe...
- Un os thé aux pattes ? Mince alors, étonnant ! Superbe idée ! Euh ...Qu'est-ce que c'est  ?
- Un gentil monsieur qui va me remettre en circulation comme une vieille bagnole après un contrôle technique ! Je l'ai choisi parce qu'il pratique la méthode Poyet. Une méthode douce pour retrouver de l'énergie, et ne plus avoir le corps comme un champ de mines ou de poireaux ravagés par les sangliers.
Rien que de l'imaginer, cet énergéticien aux mains douces, déjà, je vais mieux. Je visualise positivement.
- Oui c'est comme moi, je pense à une belle carotte bien fraîche !
- Pardon, parle pour toi, moi je visualise plutôt une souris bien croquante pour me mettre en appétit...
- Vous avez pigé l'idée, mes petits coton-tiges ! Quand la vie fait du sur-place, il est bon de visualiser l'instant où elle va redémarrer en trombe. Je sens que c'est pour bientôt.

¸¸.•*¨*•



PS: si vous vous êtes surpris à esquisser un sourire en lisant ce billet, vous êtes prêts pour la visualisation positive. Si c'est pas une bonne nouvelle, ça... !
Et pour ceux qui voudraient re-re-revoir les porte-flingues d'Audiard...

158 commentaires:

  1. Ah ah merci à Pantruche ça caille sévère ce matin ! Ton billet réchauffe un peu.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un billet sponsorisé par les poêles Godin, c'est pour ça !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Pour être parfait je prescrirai : osthéo et shiatsu... rien de tel que de requinquer une guimbarde...
    Bisous, moi je vais jouer à vingt mille lieux sous les mers avec mes organes internes... en ambulatoire.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que cette méthode s'appuie sur les énergies chinoises.
      de toutes façons ça ne peut pas me faire de mal...
      Mais si tu te proposes pour me faire des massages, pourquoi pas ?
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Didon, not'hôtesse, y'a quand même une foutue sâprée concentration de masseurs au m2 sur ce blog !
      Sauf erreur de ma part, y'a Zeu Blutch, Zeu Kaku shiken, my pomme !... What else ?
      Et avec tout ça tu t'en vas rémunérer grassement un étranger que tu ne connais ni d'Eve ni d'à dents sur l'improbable promesse de te faire "Poyet' poyet' ? !
      Dans quel monde vit-on, j'vous l'demande !
      Pasque quand même, quand on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, ben on a meilleur temps de penser c'qu'on pense et pis de rein dire !

      Au fait ('scuzez-nous les gens, message personnel) : t'as retrouvé le Topset ?

      Supprimer
    3. Un ostéopathe n'est pas un masseur.Mais alors pas du tout.
      faudra revoir un peu tes tablettes, hein, mister ...
      Et comme il y a à peu près autant de massages différents que de masseurs, je ne vois pas pourquoi je réduirais le nombre des candidats...
      pfffiou, tout ça de commentaires !...Ben merci en tous cas, c'est sympa, peut-être tu avais peur que je m'ennuie?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Euh, alors là, oser croire que je ne fais pas la différence entre un ostéopathe et un masseur, c'est limite insultatoire ! Simplement en voyant ton échange avec Kaku chiken, m'est venue la réflexion qu'on étaient quand même quelques-uns à "malaxer" comme le dit avec tant d'humour (mais le sait-il seulement ?) zeu Bizak.
      Quant aux commentaires, ben... j'passais, j'ai vu de la lumière...

      Supprimer
    5. Le Topset ? Je fais confiance à ta sagacité de geek netophile pour trouver. Un indice: y'a wattmille chance que tu en aies croqué quand tu étais gamine.

      Supprimer
    6. Peuh ! quand j'étais gamine ? Mais je le suis toujours... :-P

      Supprimer
    7. Ouais, ben au début !
      Pfff, t'as décidé de m'embêter ce soir !

      Supprimer
    8. Moi ? T'embêter ???
      Ah ben ça alors !
      moi qui suis toute ouïe ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. @ Jdissa
      Y a gourance. Je ne dis pas que je ne papouille pas, et c'est même très volontiers selon la sujette, mais je ne peux pas prétendre que je masse.
      Par contre, je fais joujou avec les couleurs pour rééquilibrer les énergies subtiles.
      J'ai aussi quelques objets bizarres pour soigner les maisons.

      @ Céleste
      Tu ne nous as pas présenter ce pâtre Théo, pourtant tu le motives avec conviction tout au long de ton billet. Que ne lui as tu pas dit: Ose Théo l'pâtre.

      Baci Cara et accolade au barbu

      Supprimer
    10. Théo l'pâtre, elle est bien bonne celle-ci !
      Je vous raconterai comme il est, pour l'instant je suppute ...
      Hein ? quoi ? non j'ai pas dit je fantasme...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. Le shiatsu s'appuie sur les méridiens énergétiques oui... de plus pas besoin de se déshabiller...
      Est-ce que je me propose ? si tu repasse dans le Var avant que j'en parte, je suis ton homme (d'ailleurs tu pourrais aussi amener Népou j'apprécie pas trop de masser qu'une seule personne ; et c'est gratos)...
      Bref.
      Je prétends rien, je sais faire parce que j'ai étudié au Japon avec une japonaise...
      Bisous

      Supprimer
    12. Merci pour cette gentille proposition, Gilles.
      Je note toujours. Qui sait ce dont demain sera fait ?
      Bises reconnaissantes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Moi j'hésite entre bouffer le lapin pour consommer durable et bouffer le chat parce que l'amour, hein... c'est érotique...
    Que veux tu, on est poète ou on ne l'est pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai envie de te dire: "de rien, le Goût " (private joke)
      Muahaha j'adore !
      D'ailleurs en ce qui concerne le développement du râble, il faudrait demander aux Australiens ce qu'ils en pensent...
      En tous cas rire est vraiment la meilleure des thérapies.
      Alors merci.
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
  4. J'ai souri alors je suis sur la bonne voie?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, ma chère Manou. Comme je le dis dans le commentaire précédent, c'est une thérapie.
      J'ai toujours entendu mon père dire: l'humour sauve de tout.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. A présent que les ténèbres sont plus longues que le jour et que même quand il brille, le soleil est froid, c'est normal que t'aies une baisse de régime niveau énergie. Et si l'ostéo peut aider à relancer la mécanique du corps, rêver un peu c'est pas mal non plus pour se booster l'âme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as parfaitement raison, cette longue entrée dans la nuit hivernale est particulièrement difficile cette année, mais je me soigne. Je n'en suis pas encore à porter une de ces lampes frontales de luminothérapie, mais j'ai déjà remplacé les ampoules par des LED qui me permettent de me remonter le moral sans remonter la facture financière et écologique.
      Le meilleur reste évidemment le rêve...et mon dessin d'aujourd'hui prouve où je me téléporte à la demande: dans un endroit chaud, doux et lumineux, en pleine méditation devant une mer splendide.
      Bisous rêveurs
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je pratique la luminothérapie depuis trois ans. Pas avec lampe frontale… avec une grande plaque lumineuse du captain' ad oc, devant laquelle je prends mon petit dej' On se regarde dans le blanc des yeux lumineux.
      Après ça, j'ai l'âme qui éblouit l'entourage pendant au moins un bon quart d'heure !

      Supprimer
    3. Fais gaffe, arrête avant de devenir fluorescent dans la nuit !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. @ AlainX : un quart d'heure ? Bendidon, au prix où sont ces lampes, ça me semble pas d'un grand rendement ! Moi qui étais plus ou moins intéressé, je remballe mon intérêt.
      Maizenfait, qu'en est-il ? Nous dirais-tu quel bénéfice(s) tu en tires ?
      Merci d'avance !

      Supprimer
    5. @ Jdissa : Je ressens moins ce que je pourrais appeler « ma fatigue hivernale ». Ça fonctionne si on s'expose plus d'une demi-heure, en fixant la lampe le plus possible. C'est pour ça que le petit-déj' semble un bon moment. ( de toute façon il faut le faire dans les deux heures après le réveil) Évidemment faut pas lire un bouquin en même temps, sinon ça sert strictement à rien…
      les études médicales montrent que c'est pas bidon les effets positifs.
      Tout cela suppose un matériel qui ne soit pas bas de gamme. ( grande importance de la taille et de la puissance) Sinon c'est de l'argent perdu. Et surtout éviter les trucs à lumière bleutée. Ça peut bousiller la vue à long terme…
      certains disent qu'une demi-heure correspond à une matinée au soleil… sauf que l'hiver… par chez moi, le soleil se fait largement rare…

      Supprimer
  6. J'ai été chez un ostéopathe pendant trois ou quatre ans aux USA. Il faisait des merveilles, j'arrivais chez lui raide comme une vieille bûche et repartais en me croyant Hermèsse, avec des ailes aux pieds. Mais en deux jours je recommençais à craquer de partout. C'est que ma vie, elle, ne changeait pas, et que c'était elle qui me faisait mal. Donc finalement... le carcan c'était pas ma vieille carrosserie mais le paysage de la route qui était cerné de fils barbelés...

    Courage sorellita, tu trouveras, va! Tout d'un coup "ça" arrive.

    Baci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, je comprends ce que tu veux dire. Le problème de mes fils de fer barbelés à moi, c'est qu'ils ne dépendent pas entièrement de moi. Le praticien aussi doué qu'il soit ne règlera pas le problème de ma mère et de sa folie, et ne fera pas revenir mon père. Mais il m'aidera sans doute à retrouver de l'énergie pour affronter cette situation qui ne peut être que temporaire (je parle de ma mère) et pour que je puisse faire mon deuil.

      Baci sorella
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Douceur, globalité, précision, sécurité... Je crois que j'ai essayé (enfin professionnellement). Je remercie les peluches mammifères car tous ceux qui font du bien à ma Celestine (un peu possessif, ça, non) me font du bien, sans toutefois me convertir au végétal total. Car moi je n'ai pas peur d'être seul devant Chateaubriand, enfin je voulais dire devant un chateaubriand juste à point.
    Kisses ATTB avec périphores et métaphrases from Picardie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais mon amour du juste milieu cher Claude. Je ne puis que plussoyer à cette sage compromission entre un végétarisme intégriste et un carnivorisme (ça existe ça ?) effréné. Manger un peu de tout modérément a permis à ma grand mère de devenir presque centenaire.
      Ta Célestine en a juste plein le dos depuis trois mois, même si elle garde son tempérament résolument positif, y a des moments où ça coinçouille un peu...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. 'tain la gaffe, j'ai oublié l'eeguab, là au-dessus ! Saura-t-il jamais me pardonner ? Pardon, maître eeguab, pardon, je le ferai plus, promijurécraché !
      En tous cas, ça fait quatre (mecs, tiens donc !? Mézoù sont les nanas ?) qui massent, ± diplômés...

      Supprimer
    3. Ben voui, tu as affaire à un grand professionnel, ses patients n'ont pas fini de pleurer son départ...
      mais chut ! il rougit facilement c'est un grand sensible.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. @ Cel : "...c'est un grand sensible." Je n'en doute pas, comment masser sans ça ?
      Mais tout ça ne nous dit pas où sont les Misses !

      Supprimer
    5. tu leur z'as fait peur, peut-être , avec ta grosse voix ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Ouais, j'confirme, t'as décidé de m'embêter !
      Pô zanti ! 8o(

      Supprimer
    7. Bon allez j'arrête.
      On fait la paix ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Il y a la main qu'on prend et celle qu'on laisse dans la compétition libre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une métaphore ou une périphrase ? ;-)

      Supprimer
    2. Archibald le Chatmardi, 29 novembre, 2016

      J'opterais plutôt pour une billevesée !

      Supprimer
  9. J'adorerais croire à la vision positive mais déjà que l'acupuncture ne fonctionne pas chez moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince ! Ferais-tu de la résistance ? ;-)
      En tous cas, c'est vrai que la visualisation positive demande une participation mentale. Comme toutes les médecines parallèles...Si on n'y croit pas un minimum, les chances de succès diminuent.

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Euh, alors là, pardonne-moi de m'excuser, mais ça ne s'applique pas qu'aux médecines parallèles. Des études ont été menées sur l'effet placebo dont on sait désormais que c'est une réalité mesurable dont il faut tenir compte quelque soit la pratique, officielle ou officieuse (qui ne l'est d'ailleurs que parce que l'officielle prétend être la seule !).
      Et ce ne sont certes pas les malades hospitalisés ni les infirmières qui aimeraient bien qu'on leur laisse le temps de s'y consacrer qui diront le contraire !

      Supprimer
    3. pffffiou je ne m'aventurerai pas à te contredire sur ce coup-là...
      t'as l'air trop fort trop renseigné sur le sujet..
      Mais en même temps, je te ferais remarquer aimablement que je n'ai jamais dit que ça ne s'appliquait qu'aux médecines parallèles... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Ben, ta formulation est pour le moins équivoque, non ?

      Supprimer
    5. Oui, je suis une fille très équivoque en fait... :-P

      Supprimer
    6. L'effet placébo va si loin qu'il a été démontré que si le personnel soignant ne crois pas à l'efficacité du traitement, il a beaucoup plus de risques d'être inefficace.
      Donc en résumé, pour qu'un médicament agisse vraiment, il faut:
      - que le sujet soit réceptif à la molécule active (env. 66% des cas)
      - que le patient croie en l'efficacité du traitement (env. 66% des cas)
      - que le toubib soit convaincu de l'utilité de sa prescription (env. 50% des cas)
      - que les petites mains en blouse blanche croient en la guérison du malade en lui
      donnant son médic. (env. 66% des cas)
      Ce qui nous donne une performance finale pour la pharmacopée industrielle d'environ:
      14.37 % des cas.

      A l'inverse, si le patient les toubibs et le personnel croient en sa guérison, que les professionnels de santé aient pour le patient la considération, l'empathie et le respect qui lui est du, il a plus de 50% de chances de s'en sortir avec un placébo.
      Voilà qui offre de belles perspectives à l'industrie sucrière pour remplir les gélules de sucre glace...
      Baci per tutti

      Supprimer
    7. Du coup, je préfère me soigner à la fraise tagada...j'y crois fur comme der !
      ^^

      Supprimer
  10. Un des rares cas où, sans être douillet, je suis prêt à douiller pour être manipulé.
    Tu étais belle, en belle de dunes :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé pas mal le calembour !
      Oui j'étais belle ...le suis-je encore, je me le demande...
      Un petit coup de blues...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. J'espère que tu en tireras de bon profit. Même si, là comme ailleurs, « les personnes miracles » sont encore en gestation lointaine.
    J'ai beaucoup de réticences quant à l'ostéopathie. J'ai assez souvent constaté chez d'autres, qu'au-delà de 48 heures, les bons effets disparaissaient… du coup la personne y retourne…
    mais bon, chez moi aussi les gens revenaient… on résout pas ses problèmes en quelques séances…

    Quoiqu'il en soit, pour ma part, pas question ! de toute façon aucun ne veut de moi… comme m'a dit l'un d'eux : un corps comme le vôtre, pas question d'y toucher !
    je me suis dit qu'il avait bien perçu à quel point j'étais déglingué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me casserais quand même pas le seul espoir que j'ai aujourd'hui d'aller mieux...
      Moi non plus je ne crois pas au miracle. Mais là, j'avais juste envie de me dire que ma belle-soeur avait eu une bonne idée de me conseiller d'essayer...
      Alors je vais essayer. Ça peut pas être plus mal que si c'était pire comme dit ma voisine en comptant les doryphores sur ses patates.
      Bisous dépités
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. @ AlainX : Là, tu laisses planer une supposition poisseuse. Est-ce plus efficace dans d'autres spécialités ? Les effets du travail d'un kiné Diplômé d'Etat (le "D.E." est très important vu l'acharnement que certains ont mis à poursuivre les masseurs de bien-être en justice, justice qui les a définitivement débouté en cassation) sont-ils plus durables quand il s'agit d'agir sur des tensions d'origine mentales ? J'en doute.
      Tu l'as écrit, on résout pas ses problèmes en quelques séances (et j'en sais quelque chose), mais obtenir que la carcasse nous laisse un peu de répit pour souffler un peu, ça ne se refuse pas. Et pour peu que les conditions soient favorables, ça peut être un tremplin pour retrouver une vie plus guillerette.
      Non ?
      ...'fin moi, c'que j'en dis...

      Supprimer
    3. J'y ajouterais que ma petite démonstration ci-dessus pour les produits Sanofi et associés est aussi valable pour tous les actes de soins.

      Supprimer
    4. je ne cherche pas à rien casser.... Essaye, tu verras....
      Mais je ne vais pas occulter ce qui me semble délicat en lisant ça : " le seul espoir que j'ai aujourd'hui d'aller mieux..."
      Ce ne serait pas te respecter (à mes yeux) que ne rien dire. Ce serait évidemment bien plus "confortable" pour moi d'aller toujours dans le sens de la pente facile du compliment systématique...

      Supprimer
    5. Disons que mes tensions dorsales étant sans doute éminemment psychosomatiques, ton commentaire osteosceptique m'en a rajouté une couche. Mais ce n'est pas grave, tu as raison, vaut mieux toujours dire ce que l'on pense. Enfin, je crois ...quoique ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Quelle que soit l'origine d'une douleur, on ne résout rien sans agir à la fois sur la cause et sur le symptôme.
      La cause pouvant être physique ou psychique.
      Même en prenant conscience que c'est l'accumulation de problèmes qui fait qu'on en a plein le dos et qu'il proteste comme il peut, ça ne dénoue pas pour autant les tensions et les douleurs.
      Le masseur-kiné-ostéo va soulager et, s'il ne peut guérir, il va donner un peu de répit au "somatique" pour être disponible dans le règlement de la face "psycho".
      Parlant pour ma pomme, lorsque les douleurs et tensions sont, en plus, des séquelles d'accidents, je dois naviguer de répits passager en répits temporaires; mais c'est mieux que rien.

      L'os à Théo te fera du bien, en attendant que tu puisses prendre le relai toute seule.

      Ti bacio Cara

      Supprimer
    7. Tu as raison, je sais qu'il me faudra encore régler des choses de ma vie qui traînent depuis longtemps, de vieilles tensions, de vieilles croyances incrustées...
      Mais la première séance fut une réussite : l'énergie coule à nouveau en moi.
      Je dois le revoir dans quinze jours.
      Baci caro mio
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Il faut trouver celui qui te vas, c'est vrai. J'en ai pratiqué plusieurs, certains ne m'ont pas plus fait de bien qu'un cautère sur une jambe de bois, d'autres, un effet très relatif et peu prolongé et puis, il y a ceux qui te soulagent vraiment, à t'en étonner le dos moulu qui soudain ne l'est plus. Je te souhaite d'avoir trouvé celui-là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le souhaite aussi de tout coeur. Et puis aujourd'hui, j'ai reçu ton cadeau par la poste. Ce ne peut être qu'un signe de soleil qui revient.
      merci de tout coeur pour cette délicate attention.
      Bizou ma Brizou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. C'est qui ce chat qui te traite de souris craquante ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Craquante, c'est toi. Et je t'en remercie.
      Le chat, lui, avait dit croquante.
      hihi !
      Bisous Boss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Archibald le Chatmardi, 29 novembre, 2016

      Je dirais même plus: "bien" croquante !

      Supprimer
    3. Jdissa, encore luimardi, 29 novembre, 2016

      Hors donc, Walrus serait un chat ? Ca sonne pas mal !

      @ Archibald : "à croquer". Non ?

      Supprimer
    4. mdr.
      Tu m'as bien fait rigoler en tous cas, Jdissa !
      Merci !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Se remettre en forme, rien de mieux que d’être mis sous les mains, enfin… d’être entre de bonnes mains. Se malaxer le corps c’est comme se malaxer les méninges, ça nous élève, ça nous transporte et ça nous embaume le cœur. Oui ça va aussi te faire redémarrer en trombe, la Céleste.
    Bisous embaumés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il ne va pas me malaxer trop fort, ou il ne va plus retrouver qu'un petit tas de poussière dorée, telle une étoile implosée...
      Bisous taquins
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. @ Bizak : malaxer, malaxer... Malaxe-t-on Dame Célestine, tsss ?
      (Sauvage, va !)
      ;o)))

      Supprimer
    3. Tu préfères pétrir, peut être, ou même patouiller.
      Moi, sauvage T'dissa?

      Supprimer
    4. Les enfants, ne vous disputez pas, je vous prie !
      J'ai trop mal au dos... ^^
      Bon pourvu que je n'aie plus mal, vous pouvez utiliser tous les verbes que vous voulez pour me faire du bien !
      ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. @ Bizak : M'enfin mon Bizak, "pétrir", "patouiller", tssss !...
      On est dans la nuance, là, dans la délicatesse !
      On est pas des barbouzes, on masse pas au bulldozer ou à la sufateuse !

      Supprimer
    6. Bon je vous laisse dire, je suis bonne pâte... muaha !

      Supprimer
    7. Oui tu as trouvé le mot, Bizak.
      Et puis ça me rappelle l'école maternelle et la papâte à mollet !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Ah oui, Célestine! J'ai souri et même ri en lisant ton billet et cela a du bon :-)
    Le corps a ses limites et il est nécessaire de s'occuper de soi, c'est même indispensable. Je souhaite que tu trouves la bonne personne afin de retrouver toute ton énergie avec un coeur serein.
    Merci pour le lien et pour l'extrait "porte-flingues" :-)
    J'aime beaucoup ton nouveau dessin.
    Douce fin de journée bien amicalement.
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de t'avoir fait sourire. L'auto-dérision est la seule arme qui permette de traverser les épreuves comme avec une armure de diamant. Parce que l'humour est inoxydable dans ce monde absurde.
      J'ai un petit coup de blues aujourd'hui mais heureusement des sources fraîches auxquelles m'abreuver.
      Merci Denise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Choisis bien la personne avant de lui confier ta carcasse.
      C'est précieux une carcasse et vachement mieux quand elle focntionne coreectement.
      Mais je suis sûre que tu as fait le bon choix.
      Bises et merci pour Audiard, je ne m'en lasse pas;

      Supprimer
    3. Dans ces cas-là, le bouche-à-oreille de personnes de confiance est la meilleure des garanties.
      Et je sais qu'il fait les choses en douceur, pas le genre à faire craquer les vertèbres dans tous les sens ...
      Bisous prends soin de toi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Un petit coucou vu que tu t'es inquiétée chez moi ��. J'espère et apparemment le thé est bon. Vu le froid et décembre je prends les kinés les masseurs, les lampes.. Tout! Bonne journée Célestine...

      Supprimer
    5. Je suis heureuse que tu ailles bien, ma Pivoine.
      Oui on prend tout, et les plaids bien chauds, et le chocolat, et les films tout doux...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Votre dialogue de bêtes est digne de Colette.
    Quel bon moment ! Bien sûr qu'il m'a fait sourire, et rendu joyeux pour la journée, et heureux pour vous, délicieuse.
    Vous nous direz ?
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Me comparer à Colette, vous ne sauriez me faire plus rougir, cher Lorenzaccio. c'est une auteure que j'apprécie beaucoup, que dis-je, je l'aime tout simplement...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. @ Cel :
    Dis-donc, not' hôtesse, l'enthousisame et le lyrisme te font écrire 'porte nawak':
    "... comme un champ de mines ou de poireaux ravagés par les sangliers."
    Peutit tas, je ne sache pas que ces pachydermes se soient jamais laissés séduire par un champ de poireaux !
    Peutit Bé, je ne crois pas que les mêmes (au demeurant charmants) pachydermes (que ça) tentant de ravager un champ de mines, ne le soient pas eux, ravagés, à leur grand dam, bien évidemment et Lycée de Versailles ! Car à ainsi s'esbaudir dans ledit champ de mines, risque bien d'y avoir du boyau dans les branches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors d'abord, primo j'écris ce que je veux parce que c'est mon blog nanmeo !
      Mais bon analysons quand même ta remarque:
      deuxio ma double comparaison se compose des deux parties suivantes:
      a) comme un champ de mines
      b) comme un champ de poireaux ravagé par des sangliers.

      Ta gourance vient du fait que tu vois "par des sangliers " en facteur (comme en maths) pour les deux termes.
      Donc mes sangliers (qui ne demanderont à personne la permission) ravagent dans un champ de poireaux si ça leur fait plaisir, et je n'ai pas dit qu'ils étaient tentés par les poireaux. Ils ont peut-être simplement décider de le traverser pour aller voir ailleurs s'ils y sont.
      En revanche il ne leur viendra en aucune façon l'idée de traverser mon champ de mines, ils sont pas assez bêtes pour aller se faire sauter le caisson alors qu'ils savent pertinemment que jamais aucun sanglier n'a été décoré de l'ordre national du mérite pour mort au champ d'honneur.

      En conclusion, si tu t'étais plutôt apitoyé sur l'état de mon pauvre dos que laissent supposer ces audacieuses métaphores, au lieu de spéculer sur l'envie de travailler chez Liebig ou le tempérament suicidaire d'une bande de cochons sauvages en rut, on n'en serait pas là.
      Pour faire valoir ce que de droit.
      Et réciproquement.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Jdissa, usant de son droit de raiponcemardi, 29 novembre, 2016

      Tsss,tu chipotes ! :oDDDDDDDDD

      Supprimer
    3. Hey, Spillane ça dépote, quand même, hein !
      Mais quelle idée de l'écouter quand t'as le coeur en chaussettes !

      Supprimer
    4. Ben voui, j'ai hésité entre ça et la danse des canards et finalement j'ai choisi ça...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Jdissa, atterrémardi, 29 novembre, 2016

      8o0 ! ! ! !

      Supprimer
    6. Tiens, écoute ça, c'est d'une infinie beauté, mais si mélancolique qu'à la fin on cherche une corde pour se pendre !

      https://www.youtube.com/watch?v=dXJ3k5YXlSs&index=16&list=RD3T0O7WPKMtU

      Supprimer
    7. Tu veux un massage ...cardiaque ?

      Supprimer
    8. Cela dit le morceau est magnifique, en effet.

      Bon je ferme !
      Allez hop, au dodo !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. @ O'Connor
      Tu crois pas que le mec à l'huile d'âne en rajoute un peu avec son brouillard artificiel? C'est assez mêle en colique sans ça. Mais c'est fort beau nez en moins. Une piqûre de rappel de River Dance. Encore un souvenir aurait dit Carmet.. :-)

      Supprimer
    10. Moi je chipote aussi :
      Le sanglier n'est pas un pachyderme...

      Supprimer
    11. @Blutchy
      J'avoue la mise en scène m'a fait penser que j'avais mal nettoyé mes lunettes...
      Mais quel beau souvenir, nez en moins...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    12. @Le goût des autres
      Tu as bien fait de chipoter, ça m'a mis la puce à l'orteil...
      Dans cette définition , il est pourtant (au paragraphe B) que
      Le sanglier est un mammifère. Il appartient à l'ordre des Pachydermes, à la famille des Sulliens. On le regarde comme la souche du cochon domestique (Pesquidoux,Chez nous,1923, p.1)

      On ne sait plus à quel sein se vouer, mon bon monsieur !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    13. Les temps changent. Les lapins qui ne sont plus des rongeurs, les scientifiques ne parlent plus de l'ordre des pachydermes, les crucifères sont devenues des brassicacées...

      Supprimer
    14. Vous en connaissez un rayon, Mme Chapeau !
      C'est vrai les mots se vident de leur substance...
      Il nous reste la poésie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    15. On classe les choses autrement parce que la science évolue...
      Par exemple, les lapins ne sont plus des rongeurs mais des lagomorphes.
      http://www.lespetitslapins.fr/un-peu-de-zoologie/

      Supprimer
    16. J'avais fait un stage sur la classification animale.
      C'était en effet très intéressant !
      Donc les pachydermes n'existent plus ? Ça résout notre problème de sangliers...
      Bises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    17. Les sangliers appartiennent à l'ordre des cétartiodactyles. Ce sont des ongulés qui possèdent un nombre pair de doigts. Les ongulés qui possèdent un nombre impair de doigts comme les rhinocéros appartiennent à l'ordre des périssodactyles...

      Supprimer
  18. Ma kiné me remet doucement d'aplomb et en accord avec mon corps ☺☺
    Bises Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bonheur une kiné comme ça...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Promis juré, demain matin au petit déjeuner, je prendrai de la polonaise et je la boirai à ta santé !

    Zubrowka, elle s'appelle !

    Nan, je déconne, HIC ! J'suis un gars sobre. HIC !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta Zubrowka ne rivalisera jamais avec le vitriol des Tontons Flingueurs...
      La polonaise en buvait au petit déjeuner, mais c'est quand même une boisson d'homme...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. C'est une bonne nouvelle ça!J'ai plus qu'esquissé un sourire, ton billet m'a amusé!
    Tu as bien raison de te faire "remettre" en état. C'est un plus dans un tout.Te comparer à une "vielle bagnole avant le contrôle technique"...quand même!
    Pour tacher d'guerir au plus vite
    Un matin tout dernièrement
    Tu vas aller rendre visite
    A un médecin très épatant
    D’où soufrez-vous qu'il va te demander
    C'est bien simple que tu vas répliquer...
    J'ai le cœur en largeur
    Les poumons tout en long
    L'occiput qui chahute...
    Ah bon dieu!
    c'est embêtant
    D'être toujours patraque ... parole de Géo Koger d'après une idée de Gaston Ouvrard

    Mais comme je ne pense pas que ce soit à ce point là,il ne faudrait pas que la méthode POYET se transforme en celle-ci:Louis de funès-oscar-massage https://www.youtube.com/watch?v=jxNv-MT1WZg


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouh la ! tu remontes à ma grand-mère là, question références musicales !
      Le sketch de De Funès est très drôle...heureusement que j'aspire à plus de douceur de la part du praticien !
      Bises nocturnes, Salvatore !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est vrai que la référence musicale n'est pas d'une première jeunesse!
      je ne résiste pas à l'idée de te présenter mon kinésithérapeute.En plus des séances qui soulagent le corps,il s'occupe aussi de l'esprit par sa bonne humeur,son humour,la dérision...chaque séance est un "spectacle vivant"
      http://www.dailymotion.com/video/x9k5mn_alain-mouradian-dans-l-espace-bonus_fun

      Supprimer
    3. Je ne le connaissais pas mais il a l'air très drôle en effet !
      Merci du tuyau Xoulec
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. J’espère que ta séance a été bénéfique. Ce n'est pas une blague,c'est réellement mon kiné,qui a "monté" un spectacle pour apporter sa contribution au confort des enfants atteints de cancer (c'était en 2005) .Chaque séance ,même avec son associé est un vrai régal!

      Supprimer
    5. C'est génial. J'aime ce genre d'initiative...
      Belle nuit chez Xoulec
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Comme cela ne me dérange pas de passer pour la cinglée de service, et que quelque chose me dit que ça devrait fonctionner avec toi, je te propose une expérience. Je ne te demande pas d'y croire, juste de faire un essai. Tends tes doigts régulièrement devant un papier de chocolat, de préférence avec un peu d'alu. Il faut que tes doigts soient tendus à l'extrême et que tu fixes le papier, tout en visualisant le mouvement. Il se peut que jamais rien ne se passe. Mais il se peut aussi qu'au bout de quelques temps (jours, semaines)ton papier bouge tout seul.
    Si tu parviens à ce stade, ne te sers plus de tes mains, juste de tes yeux. Contente-toi de fixer le papier en lui demandant de bouger.

    Si tu parviens à ce nouveau stade, tends tes doigts vers les régions douloureuses de ton corps. Attends de bien sentir l'énergie au bout de tes doigts (picotements, chaleur) et fais la circuler sur les endroits endoloris.

    Si tu réalises cet exercice avec succès, passe à la dernière étape. Assise ou allongée, ferme les yeux. Ne visualise rien. Ne pense à rien. Sois uniquement en état de réceptivité intense. Comme un appel du vide. Quelque chose en toi va se modifier. Tu vas te sentir happée par le vide. Ne lutte pas. C'est comme "mourir" mais c'est juste un état de transe. Il va se produire une modification de ton champ vibratoire. Un point lumineux va s'ouvrir devant toi. Ce point lumineux est ton point de guérison, laisse-le t'irradier. Cela dépasse ce que pourrait t'offrir ton kinésithérapeute.

    Essaie, ça ne mange pas de pain ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois aux énergies subtiles. Alors je ne te traiterai sûrement pas de cinglée.
      Je suis certaine que l'on n'est pas au bout de nos découvertes dans ce domaine...
      Promis, j'ai essayé. Mon papier d'alu n'a pas bougé pour l'instant.Bon en ce moment, vu l'énergie d'une moule anémiée que je me traîne, ça ne m'étonne pas que rien ne marche.
      Mais je ne désespère pas de le voir un jour trembler.
      Quant à la dernière phase, elle est assez fascinante.
      Mais dis moi, y es-tu parvenue, toi ? Tu sembles maîtriser la chose...
      Moi, pour l'instant, les seuls choses que j'arrive à déplacer de ma propre volonté, ce sont les êtres humains qui finissent toujours pas se retourner quand je les fixe avec mon regard laser...
      Bises et belle nuit
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Y a même les mecs que tu n'as pas vu qui se retournent.... Comment diable pourrait-il en être autrement.
      Baci

      Supprimer
    3. Parfois même leurs mobylettes finissent dans un canal.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Il se trouve que l’énergie magnétique qui parcoure mon bras, pour finir par se concentrer dans mes mains, m’a totalement guérie d’une épicondylite du coude avec traumatisme du tunnel carpien. Ce dont je souffrais était non seulement invalidant mais non soignable : résultat de charges trop lourdes portées régulièrement sur l’épaule (jusqu’à 30kgs de bagages, parfois). Je fais également régresser les piqûres d’insectes (qui, chez moi, peuvent facilement se transformer en kyste infectieux si je suis piquée derrière l’oreille) jusqu’à disparition totale en quelques heures. Je me suis également soulagée de douleurs cervicales après une journée fatigante.
      J’ai écrit à une association de guérisseurs, afin d’obtenir des réponses. Après un très long temps, la personne m’a répondu en me disant qu’elle n’avait aucune explication à un phénomène qu’elle jugeait paranormal et qui n’avait soi-disant rien à voir avec « l’énergie animale » (ce sont ses termes) à laquelle elle faisait appel. Je me suis dit que j’avais dû m’adresser à un guignol, pire un escroc.
      Je n’ai pas de réponses à ce que je suis capable de faire, mais je sais intuitivement qu’il s’agit tout bêtement d’une activation de l’hémisphère droit du cerveau. Ce cerveau droit nous l’activons tous les jours, mais comme nous l’activons en même temps que toutes les autres zones du cerveau, nous ignorons ce dont il est capable. Je sais que des milliers de gens, en France, possèdent les mêmes capacités que les miennes. Je sais aussi que sur 100 personnes qui s’essaieront à développer ces capacités, 50 y parviendront. Ce n’est donc pas exceptionnel. Ce qui est, en revanche, peu courant, chez moi, c’est que la capacité n’a pas eu besoin d’entraînement. Juste d’une prise de conscience. Depuis quelques jours, je suis capable de faire léviter des petits objets en mousse.
      Je ne sais pas si tout est possible, mais il paraît que oui. Les praticiens les plus avancés, comme Jean-Pierre Girard, sont encore étonnés de ce qu’ils réalisent. Nous possédons tous cette capacité, elle est juste en latence. L'effet placebo, c'est de la télékinésie.

      Bises

      Supprimer
    5. Je te souhaite de tout coeur de voir reconnu ton don de guérir.
      D'ailleurs certains sont déjà reconnus et utilisés notamment au niveau des grands brûlés.
      D'autres techniques comme le reiki utilisent également les énergies subtiles.
      Quant au cerveau droit, si tu as lu le livre sur la sur-efficience, tu sais combien il est développé chez les gens comme nous.
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Et ben...Y a du monde ici. Moi je propose d aller voir le chasseur de gros nuages noirs. Il souffle sur le ciel et cela se répercute dans notre petite tête...et plus de nuages. Courage dame celestine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a une bande de petits fifous qui se sont amusés cette nuit ^^
      C'est qui, le chasseur de gros nuages noirs ?
      Bisous ma Dédé
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Parfois l'esprit accepte les épreuves, et c'est le corps qui se rebelle... On oublie trop souvent que l'esprit habite le corps... Tu fais bien d'écouter ce "cri qui vient de l'intérieur" et d'y apporter des solutions... Un bon ostéopathe parait faire des miracles, quand il ne fait que lire la parole du corps, mais parfois c'est juste indispensable; tu cumules, si j'ai bien compris... Il est temps, tu as raison!
    En tout cas tu n'as perdu ni ton humour, ni tes phrases si bien ciselées, c'est bon signe ;-)


    Elle a l'air bien, la méthode Poyet!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te dirai ça quand je l'aurai expérimentée !
      Et oui, je cumule un peu en ce moment...Mais je me soigne, ça va aller !
      Merci en tous cas pour tes commentaires toujours enthousiastes et bienveillants. Ça fait un bien fou, et c'est ma thérapie !
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Ha bon, tu nu visualises pas bien une carotte bien fraiche ? Alors oui, tu es dans la déprime... :D Peut être que ton ostéopathe va te faire craquer...
    Je ne suis pas végétarien mais je ne mange plus de viande, enfin à la maison, plus du tout...et je m'en porte très bien.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il va me faire craquer, mais pas mes os !
      Moi c'est pareil. Je me passe de viande, mais je ne la refuse pas quand je suis invitée.
      Bisous Mindounet

      Supprimer
  25. J'ai lu ton billet ce matin à 7:00 et il m'a donné plein d'énergie positive! Je suis à bloc pour la journée!
    J'espère que les séances ostéo vont te permettre de te détendre et surtout de te ressourcer.
    Gros bisous chère fée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bonheur d'entendre ça !
      Je te souhaite une belle journée ma luciole.
      Plein de gros bisous positifs
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Té (avé l'accen) ça en voilà une idée qui est bonne ! Mais je n'ai pas un tel os dans mon thé ! J'ai rendez vous ! chez mon es-kiné en fait ma, pour remettre en ordre mon doc en vrac. Non pas de thé en vrac, juste un dos qui a voulu se faire la malle pour avoir aidé à relever ma mamLou après une glissade non contrôlée.
    Tu suis ?
    Merci pour ton passage au Grau pas de la Reine. ��������

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je te suis ? ...mais cinq sur cinq, mâme Lou !
      Merci pour ton humour et ton assent qui chante.
      Et bon courage chère amie.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. je vais aller voir ce qu'est la méthode Poyet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien de vouloir s'instruire de nouvelles choses, les bestioles !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Il est au poil cet article, comme tous tes articles d'ailleurs... Et ça donne quoi ta séance d'osthéo ? Pareil pour moi, je n'hésite pas surtout que mon nouvel ostéo a de bonnes conversations en plus. Par contre, je ne connais pas le nom de sa méthode, faudra que je lui demande la prochaine fois. Bon, en novembre, avec ce gris noir qui tombe tôt, pas facile d'être bien, à part au coin de la cheminée, et je ne me gêne pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, quand je dis que je cumule...outre mes problèmes familiaux, le temps de novembre n'arrange pas les choses ..le manque de lumière, la difficulté à se déplacer avec les intempéries...
      Mais je vois les choses plus clairement, maintenant.
      Merci d'être passée Mel
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Bon, tu as pris une sage décision et tu me diras si c'est efficace......J'ai envie de te faire une ordonnance : lâche un peu, pense à toi, sors, vas au cinéma, voir des amis, visiter une expo, écouter un concert, faire chauffer ta carte bleue (non, pas la vitale), bois un vin chaud aux épices, joue de la guitare, viens me voir que nous puissions faire les fofolles et, si tu n'as pas le résultat escompté, je te conseille la lecture de "Trois amis en quête de sagesse".Enfin, il te reste la solution choisie par ta funambule sur ta nouvelle bannière (belle invitation au voyage).
    Bises dynamisantes d'une épuisée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais que j'aime ton programme de remise en forme, Chinou !
      Alors pour ce qui est du restaurant, c'est demain midi, et cinéma vendredi soir.
      Pour faire les fofolles, je te fais confiance, nous nous rattraperons tout bientôt.
      Je note le livre.
      Bisous prends grand soin de toi.
      Céleste
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Voilà une idée lumineuse. Tout remettre en place, effacer le désordre corporel...
    Mais bon Dieu mais c'est bien sûr! Un ostéopathe!
    Le bonheur n'est pas loin donc, il faut juste un peu de temps. Que veux-tu, la vie nous use. Et le corps et l'esprit. L'équilibre de nos vie reste si fragile.
    Du soleil, une plage déserte... j'en rêve!
    Adorable billet qui me fait sourire. Merci.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la vie nous use. Mais mettre de l'huile dans les rouages est à notre portée. Il ne tient qu'à nous de prendre la décision.
      Il paraît que mon corps est une pile d'assiettes instable...on est peu de choses, hein ?
      Nue sur une plage déserte:une image mentale qui m'aide à me projeter vers un meilleur
      je t'embrasse cher Etienne
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Bonsoir Célestine
    J'ai déjà entendu parler de la méthode Poyet. Tu me diras comment ta séance se sera passée, cela m'intéresse. Sinon, je vais régulièrement voir l'ostéopathe (deux fois par an environ), et cela me fait toujours énormément de bien.
    Bonne soirée, la belle, et de gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai écrit en mp.
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Trognonne comme tout ta petite histoire, Célestine !
    Faut pas trop s'écouter non plus, hein... et boire un p'tit canon ! Se faire plaisir aussi. Le temps qui passe arrange presque tout.
    Fais gaffe, ne te découvre pas comme sur ton joli croquis de ta bannière, c'est l'hiver !
    Allez, Célestinette, c'est pas la saison, mais faut allez de l'avant. Ca ira mieux demain.
    Grrros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôô Soène, j'adore ! tiens tes mots me donnent la pêche ce matin...à moins que ce ne soit l'action combinée de ceux-ci avec le rééquilibrage en règle auquel j'ai eu droit sous les mains expertes de l'os Théo Pat...
      Oui promis, il n'y a qu'en rêve que je me balade nue sur une plage déserte ...
      Bisous ma belle Yonnaise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Fais du yoga, comme moi. Cela fait plus de trente ans que j'en fais et cela m'a bien réussi. Je me demande ce que je serais devenu sans le yoga: un fou à lié, un psychopathe, un détraqué complètement barjo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que je n'en fais pas de façon assez assidue. C'est comme si j'avais mis ma vie entre parenthèse, comme si j'avais retenu mon souffle trop longtemps.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Evacue, libère toi, crie, trépigne !!Tu verras comme c'est bon. On accumule tellement de choses en soi. On cristallise, on durcit, on se rigidifie, on étouffe.....C'est pas bon !

      Supprimer
    3. Merci pour tes conseils, Daniel.
      Je vais les suivre à la lettre, et déjà, ce soir, je vais rire avec mon amie Olga ^^
      C'est un remède contre la morosité cette copine !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Trop trop mignons ces p'tits zanimaux !!! Guillaume OBYRNE (ostéo. méthode Poyet) est installé non loin de chez moi, j'ai un couple d'amis qui le consulte depuis longtemps... C'est vraiment passionnant toutes ces observations de la circulation des énergies, que de richesses dans ce monde ! Bon RdV, que la vie soit belle céleste Célestine, quand on a besoin d'un peu d'aide, il faut foncer, non ? Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le rendez-vous était à la mesure de mes espoirs (mais on va dire que je suis une indécrottable optimiste)
      Effet placebo ou pas, je n'ai plus de tensions et je parviens à marcher sans avoir mal nulle part.
      Bisous ma belle Plume
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Oui, j'ai bien souri en lisant ton texte. Je suis également de nature très optimiste, préférant le verre à moitié plein plutôt que le verre à moitié vide. Dans ma rétrospective des 10 ans, j'ai remis un article que j'avais consacré à notre amie commune Coumarine et à ses livres ; cela pourrait t'intéresser de le (re)lire. Bonne fin de semaine (très froide ici en Belgique). Tu as des nouvelles de Delphine? Si oui, remets-lui mon bonjour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois souvent Delphine sur Facebook mais nos liens se sont distendus.
      je ne manquerai pas de lui transmettre tes amitiés.
      Oui j'irai relire l'article sur Coumarine.
      Merci petit Belge pour ton optimisme qui fait du bien.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. Bonjour Célestine,

    J'espère que tu n'as pas de problèmes de santé...
    L'histoire est magnifique! T'es vraiment très douée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas de problèmes de santé, juste un gros "ras le bol" ou plutôt un "plein le dos "...
      Mais je me soigne
      Bisous Mari, et merci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  37. Moi aussi j'ai besoin d'une remise en état... kiné avec massages.... physiothérapie et rééducation du rachis en totalité et des M.I. : pincement discal 15s1 - relaxation neuro-musculaire : 10 séances ... et 15 séances de drainage lymphatique massage et rééducation des deux membres inférieurs.... tu comprends pourquoi je ne suis pas très présente sur l'Etoile, Ämie ! C'est la première fois que je consulte pour ça... mieux vaut tard que jamais ! trève de plaisanterie... le trop accumulé a débordé, trop de stress... faut me remettre à niveau à présent.... c'est ce que je fais...
    dans tous les cas, ton billet est plaisant Célestine, je l'ai bien aimé...
    Prends soin de toi.....
    je te fais de gros bisous, et à tes deux lapinous magni....gnifiques...
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. excuse-moi auprès du joli minou qui accompagne ton lapinou.... je l'ai pris pour ce qu'il n'est pas... rhoooooo ! suis fatiguée !!
      bisou.

      Supprimer
    2. Je suis en totale empathie avec toi.
      Je t'embrasse ma chère den.
      le printemps refleurira, j'en suis persuadée.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Ne vous inquiétez pas, madame Den !
      Je ne suis pas vexé du tout ^^
      Miaou rassurant
      …/\_¸_/\
      ..(=•_•=)
      …ღ.*.ღ.•*

      Supprimer
    4. J'en suis ravie Archibald le Chat...
      bonne soirée....
      un gros calin...
      Miaou rendu.
      Den

      Supprimer
  38. Moi aussi je sens que c'est pour bientôt que tu va redémarrer en trombe et tu vas repartir dare dare sans crier gare ...... Tu as tous les ingrédients en toi pour le faire et les indices que tu laisses sur ton blog à doses homéopathiques sont des petits signes qui ne trompent pas à commencer par ton image dont les couleurs douces sont rayonnantes. On voit bien que ton esprit et ton corps se dénudent pour se libérer d'encombrants afin de trouver ton bonheur. A tes souhaits !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hey que c'est bon d'entendre ça !
      On dirait presque une chanson. Ça sautille et ça pétille !
      Bisous chères lunettes roses <3
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. J'aime bien les petits lapins, c'est doux plein de poils mais dans l'assiette ça me fait péter ! Hein faut pas le dire !
    En tout cas j'espère que ton rebouteux t'as remis le dos droit.
    Quant à ta bannière elle est ... bandante ! Le maillot de bain me laisse plein d'imagination, mais t'es où ? ♥♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es venu trop tard, ma bannière a changé...
      mais tu peux me retrouver ici après le bain de minuit...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.