mercredi 9 novembre 2016

Pensées



Sous-titre: 
Il vaut mieux prendre ses désirs pour des réalités que prendre son slip pour une tasse à café...Et réciproquement !




“Ne nous fions pas aux choses qui ne peuvent pas arriver, car c'est justement celles-là qui arrivent.”

*

“Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin.”

*

“Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant.”


*



“Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir.”

*

“Ce n’est pas en tournant le dos aux choses qu’on leur fait face.”

*

“Une erreur peut devenir exacte selon que celui qui l'a commise s'est trompé ou non.” 

*

“Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires.”

*

“Mieux vaut s'enfoncer dans la nuit qu'un clou dans la fesse droite.”

*

“Rien n'est moins sûr que l'incertain.”

*

“Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir.”

*

“Avec le mot "si" on peut faire tout ce qu'on ne peut pas faire.”

*

“Quand celui qui rit le dernier a fini de rire, personne ne rigole plus.”

*

Le gros-qui-tache est au Mouton-Rothschild ce que la brebis galeuse est à l'agneau 
pascal.”

*

“Le plus bel hiver du monde ne peut donner que le froid qu'il a !”

*

“C’est quand on a raison qu’il est difficile de prouver qu’on n’a pas tort.”

*







Etonnant, non ?

¸¸.•*¨*• ☆




104 commentaires:

  1. C'est lui qui méritait le prix Nobel de littérature mais je crois qu'on ne le décerne pas à titre posthume !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah comme tu as raison...
      Si le rire est le propre de l'homme, pourquoi les académies et comités décernant les différents prix sont-ils toujours si sérieux, pour ne pas dire sinistre ?
      Bises m'n oncle !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui, et pour sa réception, il leur aurait ressorti le Sar Rabindranath Duval !

      Supprimer
    3. Qu'est-ce qu'on aurait ri !
      Il leur aurait demandé leur signe zodigliacal...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Et combien bèsent-ils aussi, je pense...

      Supprimer
    5. Ça bas de soie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Ah si seulement les commentateurs politiques de CNN et de BFM avaient cette verve, cette acuité d'esprit et cet humour !
    Etonnamment d'actualité, oui.
    Merci Célestine pour ce clin d'oeil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'humour et le second degré sont plus que jamais de mise.
      Les mines déconfites des journalistes ce matin m'interpellent beaucoup.
      Les instituts de sondage ont pris une claque, et le fait est là: un peuple a voté contre un système, en choisissant par défaut une vois discordante dans le concert des pensées uniques.
      Si seulement ça pouvait faire réfléchir un peu, de ce côté-ci de l'Atlantique, tous ces gens qui se haussent le col de leurs belles promesses jamais tenues...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ce mardi, les américains se sont dit : aujourd'hui, je coche "Marre".
      Mais comme dit mon fils, les américains se sont trumpés !

      Supprimer
    3. Je coche marre : excellent sister !
      Le cauchemar ne fait que commencer...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. J'adore ! Sacré Pierre Dac. Vivre en humour! Elle est pas belle la vie ? En attendant Trump est passé.....Bientôt Marine.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le chaos a commencé bien avant Trump...Je préfère en rire quant à moi avant d'être obligée d'en pleurer. (ça fout moins de rides) On ne prend pas les peuples pour des imbéciles impunément, et à force de politiquement correct, de jets privés, d'avantages exorbitants, de parachutes dorés, de retraites à vie, de référendums niés, de déni de démocratie, de suppressions de fonctionnaires, de décrets passés en juillet, de 49.3, de genuflexions devant la finance et de prix du pain au chocolat, les gens votent pour le premier venu qui leur parle autrement. Même si c'est le dernier des opportunistes démago raciste et macho.
      Une grande leçon à tirer pour nos politocards...mais vont-ils la tirer ?

      Supprimer
    2. Bonsoir Célestine,
      C'est justement la réflexion que je me fais depuis un petit moment (un petit moment de quelques années qui s'amassent en décennies, ça commence à faire long...). La question maintenant est : jusqu'où la patience populaire est élastique jusqu'à trouver son point de rupture ?
      Il y a pourtant tellement de signes qui s'accumulent (montées des nationalismes en Europe), score progressif du FN, le brexit, et maintenant Monsieur Trompette.

      Mais, n'en doutons pas, nos hommes politiques comprennent la situation.
      Non ? ;-)

      Supprimer
    3. Euh... Permets -moi d'en douter cher personne.
      Mais l'espoir comme chacun sait fait vivre, et moi je rêve toujours d'un jour, un jour couleur d'orange.
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Comme il n'y a pas d'autre porte de sortie de ce système que par son implosion, les Ricains ont fait avancer le Schmilblick... et Marine fera le reste.
      Ha! Ha! Faudra voir à voir quand viendra le matin du grand soir....

      https://www.youtube.com/watch?v=F8oDAjcUHq4

      Baci il pugno rilevamento

      Supprimer
    5. Je préfère un jour couleur d'orange...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Je me suis souvent demandé si une joyeuse bénédiction avait été lancée sur ces couples prénom-nom, en Pierre et Dé (à jouer). Dac, Desproges, Doris, Daninos.
    Ok, Devos avait choisi de courir avec un handicap et Dumayet, comme Desgraupes, avaient opté pour une voie moins ardue.
    Mais quand même :-)
    Pour coller un chouïa à l'actualité, une pensée de Laurence Peter, aisément transposable à tous ces brillants experts politiques “Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui.”

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente observation de ce phénomène auquel je n'avais pas prêté attention.
      C'est ma foi vrai, tu cites une belle brochette de gens bien sympathiques et que ne se prenaient pas au sérieux...
      Quant à la citation de laurence Peter, elle me rappelle une phrase de Coluche:
      « “Les technocrates, c’est les mecs que, quand tu leur poses une question, une fois qu’ils ont fini de répondre, tu comprends plus la question que t’as posée.”

      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Coluche disait aussi:
      "Les technocrates, tu leur donnes le Sahara, dans 5 ans ils doivent racheter du sable."

      Supprimer
    3. Ah oui je me souviens !
      hihi, c'est si vrai...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Que voilà des préceptes réjouissants. J'y répondrai du Dac au Dac "Ceux qui sont partis de rien pour arriver à pas grand-chose n'ont de merci à dire à personne". Bises Angel Baby. ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est tellement vrai ! Je rajouterai que « Ce n'est pas n'importe qui qui peut être quiconque. » Et réciproquement.
      Kisses and attb
      Miss W
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Cela fait du bien de lire de telles vérités aujourd'hui, après ce cataclysme américain... Merci pour le partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on peut parler de cataclysme en effet..
      L'humour nous sauve heureusement !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Le cataclysme français qui s'annonce pour ce printemps nous fera beaucoup plus mal aux gencives...

      Supprimer
    3. Exact ! Et on y va droit, hélas...
      Puisqu'ils n'ont toujours pas compris, eux autres...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Aaahhh! Merci de nous ramener un peu d'intelligence dans ce monde de bas du front!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est bien résumé !
      Pierre Dac ne mesurait qu'un mètre soixante-quatre, mais c'était un grand monsieur, d'une intelligence remarquable et d'une finesse absolue. Quand je suis en mode prétentieux, je dis que c'est un de mes pères putatifs...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Et tu n'en cites que quelques-unes, il y en a tant d'autres, toutes plus truculentes les unes que les autres. J'adore ! :-)
    Belle fin de journée, Célestine. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un plein livre de pensées...
      De quoi remplir sa besace de pétillance et de drôlerie...
      Bises Françoise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Les hommes politiques ont cette outrecuidance de promettre des choses et de faire exactement l'inverse quand ils arrivent au pouvoir. Et bien, moi en apprenant les résultats de ces élections trompiennes, je me suis dit : voilà une bonne nouvelle ! Si Donald respecte le code de bonne conduite des politicards, il va exactement faire l'inverse de ce qu'il avait promis. En Amérique ce n'est pas un seul homme qui peut renverser la vapeur, mais toutes ses institutions:La première chambre, la seconde, la CIA, La défense, La finance etc. C'est le pays où deux journalistes peuvent faire destituer un Président.Alors un président en Amérique, c'est comme un costard sans corps, s'il ne se réfère à ses institutions. Merci Céleste pour toutes ces belles citations qui sont très éloquentes. Bisous réconfortants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton analyse est pertinente et très drôle.
      Moi ce que j'apprécie dans cette triste aventure, c'est que les soi-disant "experts" en science politiques se soient vautrés, tout comme les instituts de sondage...
      j'espère qu'ils vont un peu moins la ramener maintenant...
      Bisous mon cher Bizak.
      L'homme a son avenir devant lui, comme disait le maître Soixante-quatre...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ah oui, pas mal !
      En tous cas, un maître du jeu...de mots !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Non j'ai pas trouvé, c'est biza (k)rre, ça ! mais bisous c'est sûr !

      Supprimer
    4. Que n'as-tu pas trouvé, mon ami ?
      Pierre Dac s'appelait le Maître soixante-quatre, parce qu'il mesurait un mètre soixante quatre...
      Et sais tu combien mesurait De Gaulle ?
      Tu le sauras en écoutant cette chanson fort drôle !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Ah ! quelle vidéo, c’est très instructif. Et ben dis-donc pour De Gaule : 1.96m. Il n’a pas besoin de gaule pour gauler des noix de coco; Bise!!!

      Supprimer
    6. Ah oui tu as entendu comme elle est drôle cette chanson...
      Et très bien faite ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

  10. J'aime ta façon de voir les choses, et j'ai bien besoin d'humour et de second degré.
    Alors merci Célestine et merci Pierre Dac !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue chez moi, chère Loulou.
      je t'inscris sur mon célèbre totem.
      Et si tu as besoin d'humour et de second degré, tu as frappé à la bonne porte.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Un peu d’Audiard pour faire écho à Pierrot.
    Les Cons, ça ose tout……
    Et des cons, il y en a de majuscules qui se sont exprimés sur cette élection.
    Prenons par exemple la classe politocarde française, Qu’a-t-elle de mieux à proposer que le canard ricain… ?
    Il y a juste, pour certains mais pas tous, un langage un peu moins ordurier, mais ça ne trump personne.


    Et puis, depuis la réélection du crétin Bush, on sait que l’Oncle Sam ne supporte pas que le vieux monde lui dise ce qu’il doit faire. Il ne le supporte tellement pas qu’il fait exprès l’inverse pour faire ch… le Monde. Tant il est certain que si l’Europe choisi un présidentiable, c’est parce qu’elle pourra l’avoir à sa botte.

    Il y a aujourd’hui un journaliste anglais qui est heureux  car il y a maintenant un peuple plus con que les britich (depuis le brexit).
    http://blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2016/11/05/1889-americains-votez-donald-trump#co

    Avec Bernie Sanders, l’Amérique avait un bel avenir, en virant de bord, elle l’a eu dans le dos et après avoir voté trump, elle l’a dans le c..

    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est sûr que pour un coup de théâtre, c'est un coup de théâtre.
      Alors attendons de voir si la pensée unique va se remettre un peu en question après ce coup de semonce d'un peuple qui a voté finalement contre un système...
      Comme disait je ne sais plus qui, si on vote pour un milliardaire incarnant l'anti-système, c'est que le système doit être quand même bien bien pourri !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. De la bonne humeur en ce jour bien morose ! hein !
    merci Célestine pour ces mots... Ah ! s'ils pouvaient rendre un peu de sagesse aux hommes politiques... je veux dire chez nous, s'ils pouvaient enfin comprendre, et tirer une leçon dee ce qui se passe en Amérique ! !
    Allez, à demain ma chère Célestine, je vais me faire une tisane à la vert-veine !
    bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement cela: une leçon. Le vieux monde capitaliste est en train de battre de l'aile.
      Dommage que pour le faire sauter on élise un type qui remet en cause la conférence sur le climat. Ça promet de belles années écologiques encore, tout ça...pauvres petits enfants, quel monde allons-nous leur laisser ?
      Bisous Den. Buvons de la vert-veine tant qu'il y en a...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Oui étonnant non ? comme ça colle bien a l'actualité. Merci pour cette piqûre de rappel. Bises Celestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est d'une actualité et d'une acuité remarquables, tu veux dire, cher Patrick !

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Ce que tout le monde écoutait ce matin jm'en battais la breloque
    Un non événement qui fait événement
    Ouais, mais à force de nier la voix du silence
    C'est le silence du con citoyen qui devient tonitruant
    C'est la marionnette du pouvoir de l'argent qui prend tous les pouvoirs
    C'est le liquidateur en chef qui salue la foule
    Et les moutons s'engouffrent dans le gouffre béant du miroir aux alouettes
    Refusant de voir les lendemains qui refuseront de chanter
    On se préfère bouffant du cigalou à la farine de soja reconstituée
    Plutôt que d'envisager un avenir en partage
    Le problème c'est que les moutons se reproduisent comme des moutons
    Et que ça risque de faire contagion, et que même notre république
    Peut à défaut de pilote honnête et courageux choisir la couleur marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben des pilotes honnêtes..... A part Mélenchon qui a préféré saborder sa carrière plutôt que de se renier avec la ménagerie du PS, je ne vois pas.:-(

      Supprimer
    2. Ce serait quand même pas mal de l'essayer un peu...
      On peut rêver...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Ah ça...
    Quand j'entends ce que j'entends et que je vois ce que je vois, je suis bien content de penser ce que je pense...

    Bon, c'était un autre, mais finalement, hein...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fernand Reynaud je crois...
      Encore un grand monsieur d'une autre époque...qui avait bien raison !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. La, je crois que Fernand avait pompé dans le folklore vaudois car c'est une chose que j'ai entendu depuis tout petit et que j'ai plus (+) d'heures de vol que la carrière de Fernand...

      Supprimer
    3. Décidément ces Vaudois devraient demander des droits d'auteur !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Réponses
    1. Ben oui...l'humanité, la délicatesse, la joie, la solidarité, le respect, le fair-play, le raffinement, la culture, la beauté, l'amour...rien ne sort gagnant de ce cloaque.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. En vision optimiste, je dirais qu'on y gagnera à faire sortir ces valeurs de cette boue.

      Supprimer
    3. Je m'y emploie quotidiennement, même si c'est de mauvaises langues me disent que c'est perdu d'avance...

      Supprimer
  17. Ce qu'il faut savoir de Dac, comme de Francis Blanche son alter-égo, c'est que ces deux individus étaient des visionnaires hors pairs. Dotés l'un comme l'autre d'une culture phénoménale et surtout deux profonds humanistes. Le côté farceur est d'une autre essence que la dérision actuelle. Leur humour est un remède, une médecine, un arbre de vie. Qui s'est exercé alors que la France était sous le joug. Mais L'Os à Moelle, comme le nom l'indique savait que sans la vertèbre rien ne peut tenir debout. Voilà donc un choix particulièrement adapté à la farce politique que des incultes vont interpréter. On a que la force d'en rire pour laisser son sel à nos larmes. Ce qui en autre, devrait nous affiner la vue pour les lendemains qui nous attendent.
    Je te souris de vigilance Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a que la force d'en rire pour laisser son sel à nos larmes...
      Tu as raison, Alain, et je te remercie d'appuyer mon choix de ta grande expérience.
      Soyons vigilant, oui, la médecine, l'arbre de vie sont plus que jamais nécessaires pour lutter contre cette décadence générale...
      Bises sur ta barbe neigeuse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Pierre Dac, Desproges, Coluche, on aurait besoin d'eux. Etonnant, non ? Même pas, c'est la le drame.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils manquent dans ce paysage bouffé aux mites par le politiquement correct...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Et puis Pierre Dac ne "pompait" sur personne, il n'a jamais eu besoin de "nègre" pour écrire ses bouquins, petit par la taille, mais un immense bonhomme ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as l'air bien renseigné !
      Mais je suis d'accord avec toi, un très grand bonhomme ! :-P
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Tout à fait! rires!
    Vos citations sont magnifiques Célestine!
    Vous permettez la redistribution de quelques-unes sur mon blog?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Mari, bien sûr. Ce ne sont pas "mes" citations, elles appartiennent à Pierre Dac, et donc à tout le monde sur les blogs.
      C'est un cadeau que de les relire, tellement elles sont effectivement formidables !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Grand merci Célestine!
      Je m'en chargerai de vous citer également dans les notes. C'est grâce à vous que je les ai découvert.
      Excellente soirée à vous!

      Supprimer
    3. Pas de problème, et tu peux me tutoyer si tu veux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Suis revenue pour me servir...
      Se tutoyer, c'est noté!
      Belle soirée chère amie!

      Supprimer
  21. Enfin du sérieux pris à la rigolade. Du grave pris avec humour. Des réflexions plein de bon sens au lieu de courir dans tous les sens et perdre le sens des valeurs. Trump a été un très bon acteur et joué le rôle qu'on attendait de lui. Il a gagné et il va sans doute en étonner plus d'un par le sérieux de la mission qui lui a été confiée. Reagan qui n'avait jamais fait de politique et qui était acteur a été un des meilleurs présidents d'Amérique et Dieu sait s'il a été critiqué au début. Alors avant de critiquer et d'avoir peur attendons de voir. La France ferait bien de se ressaisir au lieu de mettre des polichinelles qui ne pensent qu'à eux plutôt qu'à la grandeur de la France. Bisous tristes mais qui gardent toujours espoir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être, Lauriza, peut-être...mais le rôle qu'on a donné à ce clown triste n'est pas de mon goût: notamment ce qu'il dit sur les femmes, qui me semble extrêmement grave de la part de quelqu'un qui brigue un mandat de cette ampleur...Ses positions contre les engagements écologiques me semblent tout aussi inquiétantes?
      Cela dit, attendons...
      Il est trop tard pour être pessimistes, comme dit un ami à moi...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je n'arrive pas à partager cette vision optimiste du règne de Reagan.
      Ne pas oublier que le saccage de la classe moyenne au profit des très riches a commencé sous sa houlette.
      Il a financé les Contras, milices fascistes et assassins notoires des paysans du Nicaragua.
      C'est lui qui a fourni les gaz de combat à Saddam Hussein et qui, dans le même temps (et malgré un embargo mondial sur les armes) vendait de l'armement à l'Iran. (C'est ce pognon qui a servi à financer les Contras.)(Voir l'Irangate)
      Tout l'art des Ricains de ce temps là était d'équilibrer les fournitures d'armes dans la guerre Iran-Irak pour qu'elle dure le plus longtemps possible et qu'il n'y ait pas de vainqueur.
      Le déclenchement de cette guerre vient de la prise d'otages de l'ambassade US à Téhéran.
      Pour rappel, Reagan avait négocié avec Khomeiny afin de ne pas libérer les otages avant les élections US. Il s'est aussi débrouillé pour faire foirer la tentative militaire de libération de ces otages.
      C'est un type qui aurait tué père et mère pour satisfaire son ambition et par servilité envers ses commanditaires.

      Plus tard, le coup de la non libération des otages a été repris par Chirac avec les otages du Liban. Mitterrand était sur le point de faire libérer Kaufmann et consort, c'est alors que Jacquouille la Fripouille a sévi. C'était juste avant les législatives et Chichi s'était entendu avec le Hezbollah pour leur offrir une année de séquestration supplémentaire afin de faire capoter la gauche. Devenu Premier Sinistre, il avait alors triomphé en rapatriant les otages.
      Le prix du sevice rendu avait été le paraphe final pour l'accession de l'Iran à la production d'Eurodif (l'uranium enrichi pour les centrales et la bombe).

      D'accord que depuis Jefferson, il est bien difficile de citer en exemple la moralité d'un président US, mais Reagan a su très bien se tenir dans le pire...
      Bises e baci

      Supprimer
    3. T'es trop fort, Caro mio
      On peut pas lutter contre toi en géopolitique.
      A partir d'aujourd'hui, je vais garder tes longs commentaires, dans un dossier spécial classé secret défense...
      Parce que ce sont de petits chef d'oeuvre d'explications claires et précises sur des sujets tellement nébuleux...
      La seule chose que je me demande toujours c'est "mais comment sait-il tout ça...?"
      Mais tu me diras que certaines questions ne se posent pas...
      Molto baci caro mio
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Les relations de l'Iran avec le nucléaire et la guerre Iran-Irak sont très bien expliquées par Dominique Lorenz qui avait enquêté sur le nucléaire français. 3 bouquins, 1000 pages pour reconstituer toutes les vicissitudes et entourloupes liées au nucléaire, en partant toujours de documents officiels et publics.
      Faudra que j'en parle sur Blogbo de ce génie du puzzle politique.
      Après avoir lu ces bouquins, tu pries très fort pour qu'Israël n'ait pas la mauvaise idée de vouloir détruire les centrifugeuses d'enrichissement d'uranium des Iraniens, car c'est le Tricastin qui sera rayé de la carte. 10% de la production d'Eurodif sont livrés à l'Iran, selon le contrat paraphé par Jacquouille lors de la 2e cohabitation.

      Autrement, si nos gouvernants ont des couilles, ils peuvent aussi geler des collaborations avec les USA si le Canard déconne trop.

      Baci Cara mia

      Supprimer
  22. Merci d’avoir ressuscité * Pierre Dac l’inoubliable
    *Le terme lui aurait plu et il aurait trouvé une pensée profonde à ce sujet !

    Les pensées de Pierre Dac
     Si la façon de donner vaut mieux que ce que l'on donne, la façon de ne pas donner ne vaut rien

    & ses Arrière-pensées
    Le soleil luit pour tout le monde, ou pour personne selon le temps qu'il fait.

    amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu es une grande fan, jak !
      Ça me fait plaisir, tu sais.
      merci pour ces deux pensées et arrières-pensées.
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Merci pour ce moment d'humour!
    Bises chère fée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en a bien besoin, de la baguette magique d'un vrai comique (ceux qui passent en boucle en ce moment dans les médias ne me font plus rire de tout...
      Bises ma luciole, n'oublie pas d'apprendre l'humour à tes schtroumpfs
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Je me suis en tout cas bien amusée en lisant ça, rien de tel que l'inutile pour se sentir bien à sa place :)

    Quant à Trump, je ne m'y attendais pas vraiment mais il faut imaginer la misère de l'Amérique pour comprendre, je crois. Obamacare a rendu les gens encore plus pauvres, et les démocrates ont perdu toute la confiance de la working class. La working class a été pressée comme un citron, voire un tube de dentifrice vide, pour financer Obamacare. Je le sais, je l'ai vécu. Quand les gens pauvres doivent se rendre à l'hopital avec une copie de leur testament (où figure un poulailler et une baraque qui tombe sous les termites et le manque de soins...) et doit signer une décharge autorisant l'hôpital a passer avant les héritiers "s'ils ne savent pas payer (et comment feraient-ils? Une nuit d'hôpital coûtait 3500 $ sans les soins...)... on a compris que l'Amérique des films est un leurre, sauf les assassins et timbrés qui sont bien réels. Mais le confort type de la "famille américaine" des films, foutaises pour la plupart...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais absolument, sorellita, tu as raison: ce vote est un vote de désespoir, de rage, de découragement, de refus de ce système profondément injuste et inégalitaire, contre le rêve américain qui s'est écroulé sous les assauts du libéralisme forcené et des fonds de pension...
      Bref, l'Amérique ne fait plus rêver les Américains. Et pour élire un trump, il faut vraiment qu'ils soient abrutis par la vie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. des abrutis de ce genre-là?
      https://youtu.be/ofllxB17fzk
      (reportage Arte)

      Supprimer
    3. Question connerie, c'est une synthèse.
      Comment s'étonner après ça que Coin-Coin ait passé...

      Supprimer
    4. Ça craint, quand même ...
      j'ai envie d'en pleurer...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Ah quelles douces pensées dans ce chaos, que celles d'un homme plein d'humour et d'humanité.
    Il savait observer ses semblables à la perfection...
    merci délicieuse pour ces maximes qui m'ont beaucoup diverti.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était le but, cher Lorenzaccio...
      Oublier un peu ce marasme existentiel qui nous saisit, déjà qu'on est en novembre, que les musiques sont nostalgiques et les ciels plombés...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. étonnant! et même très étonnant que ces citations très vraies!!! Il peut le faire ,mesdames et messieurs...c'est merveilleux,le grand mage peux le faire... Je me suis régalé; de parcourir ses citations,et d'écouter ses sketchs...un peu de baume au cœur dans ce monde de fou! Quelques-unes de coluche ne sont pas mal non-plus!

    De tous ceux qui n'ont rien à dire,les plus agréables sont ceux qui se taisent.

    On croit que les rêves sont fait pour être réalisés,c'est le problème des rêves.
    Les rêves sont fait pour être rêvés...

    Vous devriez visiter Anvers,rien que pour l'endroit.

    une petite dernière:
    un seul hêtre vous manque et tout est peuplier

    merci de ces "petites douceurs" (à savourer)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre Dac...j'étais d'ac pour le lire, d'ac pour l'entendre faire le Sar (celui qui dîne à l'huile)
      D'ac pour me répéter ses pensées tout bas, parce que c'est mon père qui me les disait quand j'étais enfant...
      Comment pouvais-je deviner que ce n'était pas lui qui parlait quand il me disait:
      "Etre dur de la feuille n'empêche pas pour autant d'être mou de la branche et réciproquement."
      Aussi, Pierre Dac est devenu mon père putatif.
      (Ce qui n'a rien à voir avec une péripatéticienne chevelue...)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. "Si les points de suspension pouvaient parler, ils pourraient en dire des choses et des choses"!

      je ne m'en lasse pas!douce nuit à toi Célestine. je te fait un gros"poutou".

      Supprimer
    3. Douce nuit, cher commentateur noctambule.........
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Sais tu belle châsses que dans les années 50 passait un feuilleton radiophonique, concocté par Pierre Dac (un haut résistant au passage) s'intitulant :"malheur aux barbus" aujourd'hui, le titre serait censuré, politiquement incorrect, respectons toutes les religions !

    La chanson générique était :

    Tout le monde pue et sent la charogne

    Y'a qu' le grans Babu qui sent l'eau d'Cologne

    Tout le monde pue et donne mal au cœur

    Y'a qu'le grand Babu qu'a la bonne odeur !

    CIAOOOO.

    RépondreSupprimer
  28. J'ai vécu ces année lointaines où avec son acolyte, Francis Blanche, il nous régalait de son humour, comme ils m'ont fait rire ! Quand je pense qu'il était dépressif ... Merci de me rafraîchir la mémoire. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue Mamily
      As-tu un blog ? Si oui, peux-tu donner ton lien ?
      Je te rajoute à mon totem, heureuse de trouver une fan de plus de Pierre Dac et sa clique.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Oui étonnant, j'aime beaucoup celle sur la matière grise !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est fabuleuse et elle me correspond tellement !

      Supprimer
  30. Merci Célestine. Un joli cadeau en venant toujours un peu à rebours visiter ton domaine. Dac et son esprit me sont indispensables et si chers. Belle journée. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Florence, oui Pierre Dac fait partie de ces indispensables intemporels qui nous aident, dans les moments où on a vraiment besoin de prendre une distance salutaire, à le faire avec humour.
      Merci de ton passage et désolée pour la réponse tardive.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. J'adooore
    Il y a du regretté Devos dans ces phrases.
    Des gourmandises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cloudy
      Oui, un autre de mes pères spirituels (aux deux sens du terme...)
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.