samedi 26 mai 2012

Atterrissage en douceur

...Laissez-moi un peu de temps pour reprendre pied avec la réalité. Je flotte encore quelque part du côté de l'amas globulaire d'Hercule . Mars était au pied du Lion, rouge, somptueuse, Saturne brillait dans la Vierge, juste à côté de Spica. 
A cette époque de l'année, les constellations du ciel de printemps se détachent sur le ciel d'encre de la montagne comme sur un album en papier velours.  On y reconnaît, bien sûr,  la grande Ourse, la petite Ourse et Cassiopée, les trois circumpolaires, ainsi nommées pour leur danse éternelle autour de l'étoile du Nord, visibles tout l'année.
Mais aussi le Bouvier en forme de cerf-volant et son étoile Arcturus, la Couronne Boréale, Hercule, Le Lion,  Castor et Pollux, les jumeaux du ciel. Le Scorpion commence à montrer le bout de ses pinces et son coeur qui saigne, la géante rouge Antarès.Il porte la blessure  infligée par le géant Orion, que les dieux, pour le punir ont relégué dans le ciel de l'hiver.
Et Vénus qui vient faire de l'oeil au fin croissant de la lune en début de soirée. "On dirait le drapeau de l'Algérie!" s'écrie Nadia émerveillée.
Chaque coin du ciel est un tapis de jeu, un boulevard des belles légendes qui font ouvrir aux enfants des yeux sidérés. Chaque personnage dessiné par les étoiles porte un nom rempli de mystère et d'infini.
(à suivre)
100527
Le Grand Amas Globulaire d'Hercule
diamètre: 150 années-lumière...

16 commentaires:

  1. Complètement paumée j'ai cru que quand tu parlais d'Hercule... en réalité tu parlais d'Apollon (APPolon, ha ha!) et puis je me suis retrouvée le nez en l'air en train de pointer du doigt la voûte étoilée!

    RépondreSupprimer
  2. Comme ils en ont de la chance les petits schtroumpfs !

    Chance d'avoir eu, dans cette classe découverte, une "maîtresse" qui sait les initier à l'astronomie et qui leur transmet sa passion.

    Je dois reconnaître que, moi aussi, j'ai toujours été fasciné par tous ces objets célestes, Célestine ;-).

    J'ai une petite préférence pour la constellation d'Orion avec son baudrier, ses amas nébuleux et ses deux "daltoniennes" α Bételgeuse et ß Rigel. Spectacle à apprécier dans les nuits froides de l'hiver.

    RépondreSupprimer
  3. Les plus belles sont les étoiles sans nom.

    Car elles sont juste elles, sans ces légendes humaines...

    RépondreSupprimer
  4. cinqpetitstriple.canalblog.com26 mai, 2012 21:42

    Merci...

    RépondreSupprimer
  5. L'an prochain, si tu as besoin d'une accompagnatrice totalement bénévole et attentionnée, pense à moi.

    RépondreSupprimer
  6. ëtre dans le nuages, avec la lune et les étoiles, doit être délicieux moment...on doit se sentir.... Planer....

    Bises et belle journée

    RépondreSupprimer
  7. Puis sortant de sa besace sa longue vue faite d'or et de vermeil, elle me fit découvrir l'astéroïde B 612....

    RépondreSupprimer
  8. euh c'est toi qui a laissé ta fusée garée en double file ??

    RépondreSupprimer
  9. F. Garcia Lorca :
    - "chanson d'étoiles vives
    sur un jour perpétuel...."

    RépondreSupprimer
  10. J'ai de grosses lacunes à ce niveau là, mais le jour de notre rencontre, tu m'apprendras hein ? Nos têtes dans les étoiles, çà le fera.. :) Bisous, bon dimanche ♥

    RépondreSupprimer
  11. Cela fait effectivement rêver...je ne peux regarder les étoiles que s'y a le silence autour de moi mais je n'y vois pas de formes ou d'êtres magiques...

    RépondreSupprimer
  12. MTG c'est parce que tu ne les regardes pas avec moi... ;)

    JACQUES un vingt-neuvième schtroumpf, tout ébouriffé, aux grands yeux étonnés et aux genous noirs de terre...

    Oh oui, ELLA, je t'apprendrai.No problèmo, j'ai bien révisé pendant une semaine...

    PSV oui, je sais, j'étais dans la lune à ce moment-là!



    JEA merci pour toutes tes références littéraires qui scintillent dans les commentaires mieux que la ceinture d'Orion.

    RépondreSupprimer
  13. ANDIAMO tu serais mon petit prince?

    PATRIARCH Tu ne peux pas t'imaginer à quel point. C'est comme un pétard, mais en moins nocif... (chut, j'ai rien dit)

    CATHNOUNOURSE J'ai essayé de ne pas me casser le coccyx en tombant, mais j'ai bien failli...J'étais si haut!

    CATHERINE l'année prochaine, j'aimerais que la municipalité soit un peu moins rigide et me laisse repartir avec d'autres schtroumpfs...Mais oui, pourquoi pas, si le coeur t'en dit...

    RépondreSupprimer
  14. LES TRIPLES de rien, c'est sincère...

    CEDRIC une étoile sans nom existe-t-elle vraiment, au sens métaphysique?

    SKLABEZ Je crois qu'ils ont réalisé cette chance car ce ne sont pas des ingrats...

    EDMEE j'en parlerai prochainement, chaque chose en son temps...

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.