vendredi 3 juillet 2015

Sans me retourner

Tableau : Evelyne Batier-Genève


122 commentaires:

  1. Bonnes vacances, Célestine!
    (sans te retourner, hum... Je parie que ce sera drôlement difficile ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est incantatoire évidemment...une façon de faire tomber la pression des dernières semaines, où j'ai frôlé l'overdose émotionnelle...
      Mais bien sûr, je prendrai le temps de vous raconter tout cela en détails.
      Pour l'instant, je reprends doucement pied avec ma blogosphère chérie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je te souhaite aussi de décompresser et de bien prendre soin de toi, c'est important avec ce que tu viens de traverser.
      Et je me souhaite ton retour, sereine, pour nous raconter "tout cela en détails" car je suis une grande Curieuse! :-)
      Bisous

      Supprimer
    3. Oh oui, je vais enfin m'autoriser à m'occuper un peu de moi.
      Et je reviens très vite satisfaire ton désir de grande curieuse...
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je lis souvent les commentaires en commençant par le bas (LOL) je vois donc que mon impatience n'aura pas été mise à l'épreuve trop longtemps :-) Je te sens déjà plus sereine, j'espère que c'est une bonne intuition.
      Pour tes petits dessins, as tu déjà songé à les réunir dans un petit ouvrage?
      Bisous et bon dimanche.... (réflexion sur le surnom que j'aimerais pouvoir te donner, mais Célestinette je trouve que ça fait bizarre.... ) Célestine...

      Supprimer
    5. Céleste, faut pas d'inquiéter, Ti-Sucre est comme ça, il faut qu'elle en rajoute sur les noms et pseudos de tous (ou presque)...:-)
      Tu as déjà pu voir que pour ses propres pseudos, elle serait prête à squatter la moitié de ton totem :-P
      Mais c'est aussi ainsi que je l'aime mon amiette.
      Bisous à Petitette Sucrette
      e baci per Te

      Supprimer
    6. J'aime bien Célestine ou Céleste pourquoi rallonger ?
      Certains de mes amis m'appellent Cel, et Bof m'appelle Celle...
      Moi je trouve que Petit Sucre ça te va très bien.
      Quant à Blutchy, je le trouve en pleine forme ce matin!
      Bisous et baci

      Supprimer
    7. Mais je voudrais te donner un petit nom que je serais la seule à te donner! Cel, c'est pas mal mais c'est déjà pris. Je pourrais dire Sel (de la vie) mais c'est masculin, et en + ça ne chante pas beaucoup. Je vais réfléchir, Tinette!

      Blutchy je ne suis pas une amiette, non mais des fois!

      Salut, Bof!

      Supprimer
    8. Euh...pas Tinette, t'es gentille mais ça m'évoque autre chose de pas particulièrement...enfin de... ...enfin j'me comprend...
      ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. @ Ti Sucre
      Au vu de ce que ça représente en argot, il te faudra abandonner "Tinette".
      Tu ne vas tout de même pas appeler Célestine "pot de chambre", non mais des fois! :-D

      Supprimer
    10. Coucou Bof ! Comment vas-tu ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. Hey Blutchy, tu as vu cette synchronicité parfaite ? Incroyable ! 18h06...
      On aurait voulu le faire exprès comme dit l'autre...
      :-)))

      Supprimer
    12. @ Céleste
      D'un autre côté, Tinette est le nom d'un astéroïde découvert en 1909 par un Autrichien.
      La forme de cet astéroïde n'a pas été précisée, peut-être que....
      Baci
      Et bisous à Ti-Sucre

      Supprimer
    13. Non vraiment, sans façon.
      Célestine c'est vraiment trop moi pour que j'aie envie de me faire appeler autrement...
      Bisous à tous deux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    14. Ben, ça va, ça va comme un gars qui a peur de rater son dessert...et qui se propose d'aller revoir " il était une fois dans l'ouest " version coupée par les pubs, si toutefois " on " l'y autorise?

      Supprimer
    15. Et qui c'est ce "on" qui t'interdirait de revoir ce bon vieux western des années 70 ?...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    16. Claudia Cardinale d:-D !! (elle sature)

      Supprimer
    17. Bof est marié à Claudia Cardinale ? :-)

      Supprimer
    18. Oui mais tu connais sa modestie : il ne s'en vante jamais !

      Et Bof c'est le pseudo de Charles Ronchonne ;-)

      Supprimer
    19. Et toi, tu es Henry Fondu ?
      ;-)

      Supprimer
    20. Chou : privé de dessert!

      Supprimer
    21. Hi hi ! j'aime bien quand vous vous chamaillez !
      Encore, encore !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    22. Eh ! Dis donc, Bof, le dessert il est pour moi aussi...et moi j'ai rien fait de mal!

      Supprimer
    23. Célestine, tu seras donc officiellement chargée de vérifier que je ne pose pas mes sales pattes sur le dessert ! Mais le suspense est à son comble : je n'ai toujours rien reçu ;-)

      Supprimer
    24. La négociation a été plus facile ce soir, à propos du film " Poulidor premier ". Quand on le voit avec ses parents à la Grange Rouge, qui est peut-être bien à 3 kms d'ici, quand on le voit dans sa maison ( qu'à construit son père, à " on " ), et quand on l'entend parler avec ce délicieux accent, " on " ne peut que fondre, hein, surtout avec cette saloperie de putain de canicule...

      Supprimer
    25. Je veux pas mettre le bouzou dans la conversation, mais personnellement, entre Henri Fonda et Raymond Poulidor, j'ai vite fait mon choix !

      Supprimer
    26. Claudia Cardinale, bien sûr !

      Supprimer
    27. Quoi quoi, ils ont rediffusé à la télé hier soir "Il était une fois dans le Centre" et personne ne me dit rien ????

      Supprimer
    28. @ Célestine
      Si j'ai bien compris, entre Poulidor et Henri Fonda, tu préfères Claudia Cardinale.
      Note que moi aussi, mais ce n'est pas moi qui ai posé les déterminants de l'alternative, que je trouve trop restrictive puisque n'incluant pas d'emblée Claudia dans les possibilités de choix.
      Ti bacio

      Supprimer
    29. Et voici quelques messages personnels:
      - les sanglots longs des violons de l'automne...je répète: les sanglots longs des violons de l'automne...
      - Colonel Souf, colonel Souf: on a intercepté le premier vers de Verlaine. Quand le second sera transmis par e.mail, ça veut dire que le débarquement aura lieu dans les 72 heures, aussi bien des invités que du dessert.
      - On me la fait pas à moi, blaireau expérimenté. Mettez Margotte en alerte.

      Supprimer
    30. Bof je te trouve bien confiant dans l'exactitude et la précision dans les délais de livraison du service public postal. Tu oublies que nous ne sommes plus dans les années soixante et que le sérieux des défunts PTT est mort avec eux d:-(

      Supprimer
    31. Blessent mon cœur d' une langueur monotone...je répète: blessent mon cœur d'une langueur monotone...
      Quand l'aide de camp du colonel Souf dévoila le contenu de l'e.mail ( de Limoges ), on entendit ce qu'on pouvait supposer être la chute sur le carrelage d'une pile d'assiettes de la même provenance que le sus - dit e.mail, puis hurler dans la cuisine Margotte: Mein Gott, ils arrivent! Dans quoi va-t-on maintenant servir le dessert?

      Supprimer
    32. Ça y est ton dessert est arrivé, Célestine, il est là youyou on a du dessert !! Je retire tout ce que j'ai dit de pessimiste et d'injuste sur la lenteur de La Poste et je vais réciter trois "Je vous salis, morue" pour ma peine...

      Et il est où ? Et il est où ? Et il est où le bon dessert ??? Ouais !!!

      Supprimer
    33. Oups. Heu, le temps que je monte à l'ordi pour vous prévenir, Zoé est passée par là et apu dessert. Dans le ventre à Zoé le dessert !! Désolé hein Célestine d:-(

      Supprimer
    34. Oh mince alors...
      Bon ben tant pis on n'a plus qu'à bouffer Zoé...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Ah ces séances de pose ! Il est temps que tu te reposes, que tu prennes une pause...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de photographe, pas de journaliste...tout s'est fait dans l'intimité de mon cercle d'amis.
      La pause tombe à pic. Je suis légèrement naze...
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. C'est un moment pas facile, de sentiments mêlés, un passage à traverser vers un ailleurs...
    Qui a peint cette jolie aquarelle? Est-ce toi, Célestine? Courage et bises...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un moment intense. Ce que j'exprime par mon titre "sans me retourner", c'est que je ne suis pas nostalgique par nature. Je garde derrière mes paupières les milliers de souvenirs qui ont constellé ma vie de maîtresse d'école. Mais je regarde résolument vers l'avant.
      Et la page qui s'ouvre devant moi est vertigineuse.
      Bisous

      L'aquarelle est de mon amie Evelyne

      Supprimer
  4. Retourne toi juste pour un sourire de temps en temps... et puis on t'attend au studio ! bisous et bonnes vacances ma Brune !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attendrai surtout d'avoir les traits reposés...sinon je vais me faire peur en photo ! j'ai tellement pleuré ces temps-ci, et pour tant de raisons différentes et même contradictoires, que mes yeux ne sont plus qu'un lac bordé de sel.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Le meilleur pour toi ma si chère Angel Baby. Et...ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je reviens vers tes belles chroniques, vers tous mes amis de ce blog qui m'ont aidée dans tous les moments difficiles de ma vie, et qui vont continuer à m'apporter cette lumière qui me guidera dans mes moments de blues..
      Bises célestes et Attb.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Je te souhaite de belles, bonnes, douces, reposantes, passionnantes, enrichissantes, fascinantes, sereines, célestes, longues, longues vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre, peut-être que les adjectifs possessifs n'étaient pas très copains avec toi à une époque, mais en tous cas tu maîtrises royalement les qualificatifs épithètes.
      Merci du fond du coeur.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Bel autoportrait. Mais dis-moi ce n'est tout de même pas à nous que tu tournes le dos :-)
    Ne pas te retourner... vers Jargonos, ce sera sans problèmes, mais vers les enfants..... Je sais surtout que là, ce sera ton programme et qu'il ne devra rien aux politocards qui veulent imprimer leur nom dans la glaise de leur réformes (pour ce qui est du marbre, je les trouverais bien prétentieux d'y prétendre...)
    Mille baci ed ancora alcuni uni ne più

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la peinture, je viens de voir que l'artiste est Evelyne Batier-Genève, mais le modèle me reste connu.

      Supprimer
    2. J'avoue que je me retrouve bien dans cette silhouette...les cheveux bruns... et le chapeau...
      Mais tu ne penses pas que je vais vous tourner le dos à vous, mes amis qui m'avez été d'un si précieux secours dans mes moments délicats.
      Au contraire, je vais avoir encore plus de temps à vous consacrer.
      Baci
      Céleste

      Supprimer
  8. Tu t'es équipée d'un rétroviseur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'aime bien savoir qui me reluque les fesses ^^
      ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Douce et belle nouvelle vie à te souhaiter. Je devine en cet instant l'ambivalence qui doit agiter ton coeur.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque fin contient en elle cette ambivalence, je ne vais pas l'apprendre à la prof de philo...
      Mais c'est à chacun de rebondir selon ses possibilités.
      J'ai l'immense bonheur d'avoir su comprendre assez tôt que ce qui est fini donne naissance à une sorte d'infini vertigineux, une page blanche, et que c'est dans cet interstice du temps de tous les possibles qu'il faut se glisser, plutôt que de se laisser happer par la nostalgie.
      Aussi demain sera-t-il le premier jour du reste de ma vie.
      merci de ton passage, Zenondelle, cela faisait longtemps !

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Une page se tourne et un livre merveilleux est à écrire.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, merveilleux, d'autant que j'ai l'immense chance d'être en bonne santé. Et j'ai la pleine conscience, comme tu l'as peut-être compris à demi-mots dans mon dernier billet, que cet état de fait peut s'arrêter net en deux-trois jours.
      Aussi, me plaindre me paraîtrait-il complètement déplacé, en l'occurrence.
      Je vais profiter de ce livre merveilleux qui s'ouvre pour en écrire quelques très belles pages, je l'espère.
      Gros bisous et très bonnes vacances bien méritées, chère collègue !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Oui ne pas se retourner, enfin ... pas tout
    de suite !!
    Les existences inaccomplies et les jours évanouis nourrissent les souvenirs, mais pas maintenant, non, pas maintenant ...
    J'espère que tu t'accordes quelques jours de congé !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Les existences inaccomplies et les jours évanouis"...Brrr ! On dirait des titres de romans anglais du XIX°...
      Oui je vais m'accorder un temps de congé le plus long possible (disons...une petite quarantaine d'années) avant de me mettre à ruminer sur mon passé.
      Et je compte bien accomplir deux trois choses qui me tiennent à coeur pour que mon existence me paraisse accomplie le moment venu.
      Kiss you
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Lol!
      Je pensais bien que l'expression - qui n'est pas de moi - allait te faire tilter ! ;)
      Je quitte la fraicheur climatisée de mon chez-moi pour affronter la canicule lyonnaise...
      Ce que je ne ferais pas par amour filial !! ;))
      Mais ça fait fondre aussi les pensées...
      La SNCF m'a prévenu avant de partir que je devais prendre une bouteille d'eau!
      Un arret en pleine voie du coté de la Drôme n'est pas exclu!

      Supprimer
    3. C'aurait été avec plaisir mais voilà, les circonstances font que mon premier jour de vacances a été entaché de cette terrible épreuve: voir des amis pleurer, et pleurer moi aussi.
      Comme c'est dur, ces adieux à une amie...
      J'espère qu'il y aura d'autres occasions plus joyeuses de boire un verre.
      Profite bien et marche à l'ombre...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Gageons qu'il va être dur de trouver une meilleure illustration sonore pour ton billet que cette chanson de fin de concert ;-) :

    https://www.youtube.com/watch?v=92wYAUsOziU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le grand Higelin...tu as raison, partir sans me retourner est sans doute ce que j'ai de mieux à faire.
      Le bateau est en cale sèche, je donne un coup de peinture, j'expédie les affaires courantes et je prends le large.
      ReBises

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Awéé, faut qu'on la mette dans notre set-list, celle-là ! ;o))

      ...'fin moi... Jdirien...

      Supprimer
    3. Ouh là ! Elle n'est pas facile à chanter, je crois !
      Mais bon pourquoi pas ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Ouais, ça syncope pas mal...
      Pô grave, toi tu grattes et moi je rocaille...
      En tous cas la rythmique est dans nos cordes !

      ...'fin moi... tu vois bien...

      Supprimer
    5. Lam, mim7, ré7, mi...
      Ça devrait pouvoir le faire...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Ma chère Célestine, le temps est venu pour toi de te poser, de recharger les batteries !!
    Va de l'avant, respire profondément, et dis toi que la vie est parfois dure à capter :( et pourtant si belle ... De belles pensées tendres et de gros bisous remplis de réconfort sincère ♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes paroles sont toutes simples et pourtant elles me vont droit au coeur.
      Merci Petite marie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. “La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre.” disait Albert Einstein et je pense que c'est toi qui lui a soufflé ces mots (hi hi hi)
    Mais donne moi donc quelques précisions : vacances ? mise en repos ? congé sabbatique ?
    Continue de pédaler car tu es notre tête de peloton.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vacances...et changement de vie, de statut, d'activité...Me voilà officiellement devenue musicienne, poète, dessinatrice, écrivaine, astronome et oiseau libre sur son fil...J'ai accepté la retraite anticipée que m'offre l'éducation nationale. Et l'ivresse de pouvoir désormais faire tout ce que je veux...
      Un cadeau qui ne se refuse pas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ho là là , comme je te plains de te croire libre comme l'oiseau ! . Tous ceux qui sont à la retraite, se disent prisonniers du temps ! pas le temps de faire ceci, pas le temps de faire cela ...........
      Alors; toi qui, comme moi, se dis musicienne, poète, dessinatrice et oiseau libre , profite bien de cette retraite choisie en rythmant tes journées chargées avec le métronome de la VIE. Bises de Chinou qui part dans quelques heures en randocroquis en emportant ton amitié dans son carnet de voyage

      Supprimer
    3. Tu me plains ? C'est gentil mais je ne suis pas à plaindre.
      J'ai peut-être tort de me croire libre comme l'oiseau, je te le concède. Nous sommes prisonniers du temps depuis notre naissance, et quand on reçoit le cadeau de douze heures de temps par jour, on n'est vraiment pas à plaindre...
      Bonne route, je ne doute pas que tu vas revenir avec plein de très jolies aquarelles...
      Mon amitié t'est acquise, n'en doute pas non plus.
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Quand j'écrivais "je te plains....." c'était de l'humour ! bises Chinou

      Supprimer
    5. Ah oui, bien sûr, de l'humour, je n'en doute plus. :-)
      Mais tu sais, il y a des gens qui me le disent sérieusement, alors comment savoir au premier abord ?
      Bisous Chinou

      Supprimer
    6. Avec moi, tu recevras de l'humour (parfois difficile à comprendre j'en conviens) et de la franchise . Si quelque chose ne me plait pas dans ton blog, je m'abstiendrai de te blesser et ne laisserai pas de com. Chinou

      Supprimer
    7. Pourquoi me blesserais-tu en exprimant simplement et gentiment ton désaccord ou ton opinion ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Très belle aquarelle ! Je t imagine comme ça! Plein de bonnes choses dans tes nouvelles aventures ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'aquarelle est assez fidèle à ce que je suis.
      Mon amie Evelyne est très douée avec ses pinceaux...
      Merci Villaseurat, je t'ajoute à mon totem !
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Alors ça y est te voilà entrés grandes vacances! À toi les matinées tardives et les soirées sont enfin tous les jours si tu veux avec les gens que tu aimes et qui t'entourent. À toi les activités choisies, les horaires que tu souhaites dans la direction désirée. Tu as quitté le refuge et te lances à l'assaut du sommet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que j'aime ta métaphore montagnarde ! Cela donne tellement d'espoir.
      J'aime déjà ton programme. Je vais m'attacher à démontrer que l'on peut avoir adoré un métier et adorer le quitter...Cela semble contradictoire, sauf à considérer que c'est la vie que l'on adore !
      Gros bisous ma belle amie.
      Je te rejoins au sommet, l'air des cimes te va à ravir !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Le message dicté aurait demandé une relecture que je n'ai point faite. Lire très grandes vacances et soirées sans fin....et plein de bisous pour ce changement qui donne le vertige

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un vertige que j'aborde avec jubilation...

      Supprimer
  18. Chose dont je suis absolument incapable ! Comme Appolinaire

    Cors de chasse

    Notre histoire est noble et tragique
    Comme le masque d’un tyran
    Nul drame hasardeux ou magique
    Aucun détail indifférent
    Ne rend notre amour pathétique

    Et Thomas de Quincey buvant
    L’opium poison doux et chaste
    À sa pauvre Anne allait rêvant
    Passons passons puisque tout passe
    Je me retournerai souvent

    Les souvenirs sont cors de chasse
    Dont meurt le bruit parmi le vent

    Bises et bonnes vacances.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me retournerai encore...On n'oublie pas tant d'années de métier d'un trait de plume. mais je trouvais jolie l'image de cette femme qui se tourne résolument vers l'avenir, en refusant de s'apitoyer.
      Merci pour ce beau poème d'Apollinaire, Monesille.
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Avec tant de talents et, à présent, le temps pour les laisser pleinement s'épanouir, tu vas pouvoir enfin laisser libre cours à ta créativité et ta sensibilité, deux richesses que je soupçonne chez toi inépuisables. Alors profite, vit et partage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu soupçonnes bien, l'homme.
      Et ce que je ressens chez toi, c'est la même sensibilité à fleur de peau.
      Merci pour tes mots extrêmement encourageants et donc précieux dans cette période délicate.
      Kiss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Va, ma belle et ne te retournes que quand tu te sentiras prête... je te souhaite un merveilleux été, plein de douces et belles choses et des cieux plein d'étoiles pour t'en mettre plein les yeux si beaux. A bientôt belle amie de toile. Bises bretonnes
    PS: c'est vrai que ton aquarelle est très chouette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je quitte un métier passionnant mais usant. mais je ne pars pas du blog, qui m'aide tellement depuis six ans. Vous m'avez aidée à supporter les aléas du travail, vous m'aiderez à négocier ce nouveau virage avec tout l'amour que je sens émaner de vous, mes chers lecteurs.
      Bisous Brizou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. ...pouvoir choisir... t'épanouir comme un bouton de rose et laisser libre cours à ton imagination, tes talents, tes envies... profite de cette nouvelle vie qui t'est donnée, ... de grandes vacances... puis "accomplir deux trois petites choses"... je me doute... pas si petites que cela... je sais ce dont tu es capable Célestine.... et donc on attend avec patience ce temps que tu nous accorderas dans tes espaces, tes récréations...
    .....quand une page se tourne...
    le monde continue de tourner sans nous.. évidemment, mais je suis certaine que ton absence créera un grand vide.
    Bisous.
    A bientôt.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reste lucide : le grand vide sera comblé par mon successeur, qui aura sa personnalité et qui, j'en suis sûre, fera tourner l'école aussi bien que moi...
      Mais moi, je ne vous quitte pas, vous, mes chers lecteurs, et j'ai besoin de vous.
      Je reviens avec plein de billets émouvants et drôles, et je vais enfin avoir LE TEMPS !
      Bisous, chère et fidèle Den.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Ravi de vous retrouver, très chère et précieuse amie.
    Vous nous manquez toujours terriblement quand vous vous éloignez d'un coup d'aile...
    Mais je comprends que c'était incontournable, là.
    Bien à vous
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reviens plus que jamais avide de partager ma soif de vivre et mes passions.
      Ne vous inquiétez donc plus...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Oh! Célestine qu'est-ce que tu nous manques, s'il faut encore qu'on te voit de dos, ma charmante princesse du désert- l'amie d'Isabelle Eberhardt- cette femme qui a su t'émerveiller pas son abnégation, sa patience, sa sérénité sa force morale et son humanité . Et moi ne pouvant m'asseoir à tes côtés en ces moments où ton coeur voudrait se rasséréner je voudrais te souffler ces quelques mots Brel :
    "Je me cacherai là
    A te regarder
    Danser et sourire
    Et à t'écouter
    Chanter puis rire
    Laisse moi devenir
    L'ombre de ton ombre"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime quand un homme me susurre du Brel à l'oreille...surtout " ne me quitte pas"
      Mais pas d'inquiétude je ne vous quitte pas le moins du monde.
      Je me projette simplement dans ma nouvelle vie.
      Et pour cela, rien ne vaut la coupure franche avec le passé.
      Mille bises princières
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'ai cru lire "je me promène dans ma nouvelle vie". Je trouvais que c'était pas mal comme formule...

      Supprimer
    3. Attends, je suis sur le pas de la porte, pour l'instant je goûte l'instant présent...
      mais me promener, ça oui, je garde l'idée...
      ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Sans te retourner ? Dommage l'endroit vaut l'envers ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quels flatteurs ces Ritals...mais que c'est doux à entendre.
      Allez, la prochaine fois je montre le recto.
      Kisses
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Bonnes vacances. Il est joli ce tableau...vraiment joli ! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mindounet.
      Pour moi, et pour elle, mon amie qui sait si bien me peindre...
      Grosses bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. et en te retournant ça donne quoi ? Bizzz du dimanche des Caphys

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant, je préfère pas...J'attends que mon coeur s'apaise un peu.
      merci de votre présence les Caphys !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Un splendide été que tu vas vivre en regardant devant, près et loin, sans te retourner sauf si c'est sur un visage souriant... Baci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! un visage comme le tien, chère Edmée...
      Bisous et merci de ta fidélité
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Bel été et gros bisous Célestine!
    Début juillet 2017, je te rejoindrai....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas voir comme c'est jouissif !
      Bisous ma belle.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. libre comme l'oiseau .... c'est l'image que je me fais de toi, sans te connaître en vrai.... tu vas faire de tout ce temps devant toi de bien belles choses, j'en suis sure .... et je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une des belles choses que je ferais bien, sans doute, c'est aller voir mes petites blogueuses chéries, toi Mel, mais aussi Brizou, Hélène, Mammilou ...et boire le thé avec vous.
      je t'embrasse aussi ma petite violette parfumée
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Un modèle ? A suivre ?

    J''entends déjà le "Cessez de me... ou j'appelle un agent" ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, tu n'y es pas du tout. Je ne mange pas de ce pain rassis-là.
      J'aime me promener dans la rue et sentir les regards admiratifs ( enfin, j'imagine, c'est bon pour l'ego) il n'y a rien de plus agréable pour moi que de sourire aux passants.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. un billet , une image , peu de mots
    mais la lecture des nombreux commentaires me font comprendre que tu as définitivement effacé les mots à la craie sur le tableau noir , si tu avais encore ça dans ta classe , c'est une image ;)
    chouette alors , te voilà donc libre ! libre d'aller où le vent te mène, écrire , dessiner , papoter , découvrir le monde
    que dire de plus
    c'est génial !!
    bel été Célestine, l'automne sera encore plus beau
    même sans l'odeur des cartables et des trousses
    grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, ma Jeanne.
      Tes paroles positives décrivent très bien ce que je ressens.
      Un grand sentiment de plénitude et de volupté.
      Bises étoilées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Tu vas voir devant toi la route est belle aussi:-) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la sens dejà magnifique !
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Quelle belle image... un peu de nostalgie, le chapeau qui protège du soleil et du reste et un pas en avant vers une nouvelle vie (si j'ai bien compris!) Alors à très vite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Manou, je n'avais pas vu ton commentaire...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Dire que ce billet est classé par Blogger, comme le plus remarquable de tous les billets de ton blog et qui est lui, l'un des mieux classés de tous les blogs, j'en ai la forte impression. L'image de la dame qui part sans se retourner, me donne une telle émotion qu'elle représente une image des choses simple de la vie, d'un moment intense de la vie, ce moment d'une grande mue pour une vie exaltante, riche et joyeuse. Que du bonheur que je te souhaite pour ta nouvelle face de ta vie.
    Le classement je l'ai vu ici (en y ajoutant ton nom ou ton URL) : http://fr.labs.teads.tv/top-blogs/search/general

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ou plutôt ta nouvelle carte de ta vie si je puis m'exprimer ainsi, Chère Célestine !

      Supprimer
    2. L'essentiel pour moi est que mes lecteurs l'aiment...Après, les classements, les compétitions,, on s'en fiche un peu...
      Pour tout dire, c'est quand même assez comique que le billet le plus remarquable soit celui où je n'ai pas écrit une ligne...
      Est-ce que tu crois que ça pourrait signifier qu'il me faut fermer ma gueule ? ^^
      hi hi !
      -Rhôô mademoiselle Célestine ! qu'est-ce que ce langage ?
      -Le lagage de la lucidité, sans doute...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. ...Tant que je ne perds ni la face, ni la carte, tout va bien !
      ^^

      Supprimer
    4. Peut être le plus visité simplement !

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.