vendredi 29 août 2014

Upside Down

Photo moi








































J'étais tranquillement assise, au matin, depuis un petit mois et demi, à savourer, au saut du lit, mon café fumant et mes tartines de pain grillé, tout en réfléchissant mollement à une ou deux définitions de mots fléchés. 
J'étais simplement bien, le dos massé par mon soleil d'été, plongeant mon regard dans la verdure et appréciant chaque bruit d'eau, chaque vrombissement de mouche crevant  le silence.
Parfois, le tintement de mon smartphone trouait l'air et m'apportait une joie. Je planais haut...
J'demandais rien, j'prenais c'qui vient...Oui, j'étais bien.

J'ai rien vu arriver...
Le réveil a sonné, j'ai eu l'impression qu'on était au milieu de la nuit, les tartines et le café avaient comme un goût, et moi qui aime jouir de l'instant , et m'étirer comme une  chatte sur un toit brûlant, adessias!  il a fallu que je me dépêche, mesdames et messieurs, vous vous rendez-compte? Que je me grouille. Moi qui avais oublié ce mot.
C'est la rentrée. 
Là, j'ai juste l'impression qu'on m'arrache le foie avec une pince à sucre. Mais sinon ça va aller. Rassurez-vous, je suis contente de retrouver mes chers élèves dans trois jours. D'ici là, j'aurai récupéré mon entrain naturel et mon teint de rose.
Présentement, je suis un peu comment dire...upside down, et pour tout dire, j'ai le jet-lag. Le jet-lag des vacances...

Image01
Photo pas moi
(mais j'aurais bien aimé)





Toccata in LA maggiore by Pietro Domenico Paradisi on Grooveshark

129 commentaires:

  1. Tu auras quand même le temps de prendre un café avant de partir non ?
    C'est ainsi , chacun repart dans sa vie professionnelle
    pas de rentrée pour moi , plus de stagiaires anxieux , plus de dossiers ...
    Tu vas découvrir les nouveaux prénoms , les visages qui vont avec et distribuer , transmettre au delà des connaissances , beaucoup d'humanité
    je penserai fort à toi et à la pi;ce à sucre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'il me manque un peu de motivation, cette année...
      Sans doute un des effets collatéraux d'un été trop riche en émotions.
      Le café, je le prendrai avec les collègues à la récré, le moment où on décompresse.
      Bises ma Jeanne, et bonne chance dans ta nouvelle vie professionnelle.
      Gros kiss céleste

      Supprimer
  2. Chez nous, ils ont fait une campagne pour qu'on réhabitue progressivement les enfants au rythme de l'année scolaire à la fin des vacances. Faudrait peut-être penser à faire pareil pour les enseignants :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont toujours de super bonnes idées les Belges...pourquoi qu'on n'en a pas des comme ça, nous ?

      Supprimer
  3. La fatigue serait vaincue si on ne travaillait plus les lendemains de congés.
    Je ne te ferais pas l'injure de citer l'auteur... :-)
    Baci Sorellita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme j'avais un doute entre Pierre, Michel ou Alphonse, je suis allée vérifier.
      C'est bien Alphonse, allez!
      Baci

      Supprimer
































































    2. Là, tu as cité le tiercé gagnant...
      Ti bacio



      Supprimer
    3. Pour le grand vide avant le commentaire, tu t'adresses à ma chatte qui avait subrepticement posé son fessier sur la touche ENTER....
      Vexées d'avoir été dénoncée, elle vient de sa barrer de mon bureau.
      Molto baci

      Supprimer
    4. Chère demoiselle Fée Line

      Puis-je te dire que tu as bien fait de mettre un peu d'animation en venant coller ton adorable fessier sur le clavier de ton maître...
      Il est clair qu'un peu d'animation ne nuit pas à ce blog qui ronronne doucement entre la musique de Jean Sébastien et les commentaires ennuyeux des lecteurs de ma maîtresse...
      ben oui, quoi, c'est vrai, ça ne parle jamais de sujets intéressants, comme les souris, les mulots, les morceaux de viande bien rouge que l'on dérobe sur la table de la cuisine, , les petits oiseaux croustillants et les lézards, un peu filandreux mais tellement amusants à attraper! et mille autres gourmandises dont je raffole...
      Il y a bien une photo de souris, mais avec son cartable sur le dos, c'est mort: voilà un billet qui va parler d'école.
      Alors je me suis permis de prendre la plume (c'est à dire que j'ai piqué la tablette de Célestine pendant qu'elle ne me regardait pas...
      Je t'embrasse goulument, petite chatte de Blue Chiamo.
      Vanille, chat greffier aux deux sens du terme.

      Supprimer
    5. Chère Vanille,
      je reconnais bien là la solidarité chatouniesque qui sied si bien aux représentantes de notre race libre et fière...
      Toutes fois, je voudrais te préciser que je ne suis absolument pas chapardeuse (faut dire aussi qu'il y a rarement de la viande rouge qui traine sur la table de la cuisine et que je ne raffole pas de leurs salades d'herbes sauvages...) mais pour le reste, c'est vrai que Célestine pourrait aborder ces sujets plus souvent. Mais dis-moi Vanille, puisque tu la connais bien, C'est elle sur la photo? Je te demande ça parce que Blutch dis toujours de ta maitresse que c'est une sacrée souris.....
      Bon, j'te laisse parce qu'il parait que Blutch a besoin de son ordinateur pour refaire ce monde.
      Je partage avec plaisir ton patin furieux chère Vanille.
      Hani, chatte philosophe (Y a intérêt avec Blutch...)

      Supprimer
    6. Ah bon, il dit ça de moi, Blutchiamo?
      ;-)

      Supprimer
    7. Chère Hani

      Je te ferais remarquer en passant, que malgré le nom dont mes maîtres m'ont affublé, je suis un monsieur.
      Il te faut donc écrire "cher Vanille" sinon je vais me vexer...

      Supprimer
    8. Wouaiiiiiis!!!!! Ce n'est pas la pire nouvelle de la journée. Faudra voir pour qu'on se rencontre...
      Ben mon cher Vanille, ils t'ont pas gâté avec ce prénom. Tiens, Blutch me file le lien d'un chanson qui pourra te consoler:
      https://www.youtube.com/watch?v=I2MIyBnIgoE&noredirect=1
      minou-minou

      Supprimer
    9. Hé hé... Rigolote la chanso
      n, de bon matin merci !

      Supprimer
    10. C'était une façon de te faire sourire de bon matin pour une rentrée réussie.
      Un gros ronron d'Hani et Molto baci di me

      Supprimer
    11. Merci c'est gentil caro mio.

      Supprimer
    12. @ Vanille
      Je ne voudrais pas me mêler de ton intimité, mais depuis quand un chat a-t-il un maître ?
      Un logeur, des colocataires, des hôtes, d'accord, mais des maîtres... tssss tssss tssss
      Un gros chatouillis sur le ventre pour toi et des baci à ta logeuse.

      Supprimer
  4. Quel niveau, les mots fléchés, hum???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Force 4, je joue petit bras...
      :-D

      Supprimer
    2. ceux d'Alain Bonhomme ?

      Supprimer
    3. Ah...Alain Bonhomme ! oh la madeleine de Proust !

      Supprimer
  5. Moi j'dis que tu as une chance exceptionnelle de participer à la grande aventure des nouveaux rythmes scolaires.
    On t'envie ! ;)
    Perso, après deux mois d'entrainement avec mes deux petits enfants (5ans) je crois que je vais m’inscrire comme animateur du périscolaire! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne m'en parle pas: une chance exceptionnelle, c'est bien vrai.
      La chance de voir s'écrouler l'école de la république telle Le Costa Concordia sur son rocher.
      Mais j'en reparlerai en temps utile...
      Quant au péril scolaire, il gagnerait à te prendre comme animateur.
      La gestion des conflits n'a pas de secret pour toi.

      Supprimer
  6. Manifestement, il faut conclure, à la lecture de ton billet, qu'il ne faudrait jamais s’arrêter de bosser (ou alors ne jamais commencer, comme l'a compris la génération Y, molle, qui arrive!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intéressante remarque scientifique...
      La génération Why, malheureusement, a été engendrée par la précédente, et nous avons collectivement une grande part de responsabilité dans sa mollesse.
      Je lutte à mon échelle pour faire comprendre aux parents que ce n'est pas mal de dire non à ses enfants de temps en temps...mais ça se perd. :-)

      Supprimer
    2. La génération qui arrive dans les starting-block est démotivée parce qu'elle n'a aucune espérance de carrière, de reconnaissance ou/et de durée dans une boîte.
      "A quoi ça sert de se ruiner le fondement pour un patron qui ne rêve que de pouvoir licencier."
      Ca résume assez bien leur façon de voir les choses, et c'est finalement plus sain que se tuer au boulot (Y compris en sortant par la fenêtre...) comme le font leurs aînés, encore bercés de l'illusion qu'"on" récompensera leurs mérites...
      Savoir dire non, poser des limites et les faire respecter est encore un vaste débat qui n'est à l'agenda d'aucun ministre de l'E.N. Hélas :-(
      Ti bacio

      Supprimer
    3. Eh non, hélas, ce n'est même pas dans leurs cartons. Il faut dire qu'en ce moment, ils les font plutôt souvent leurs cartons...
      Cela dit, heureusement qu'on n'attend pas le ministre pour se mettre au boulot, parce qu'on pourrait attendre longtemps !

      Supprimer
    4. Etre le Sinistre de l'E.N. devient un travail d’intérimaire...Plus précaire que ça tu meurs. D'un autre côté, ils n'ont pas à se plaindre du salaire et des avantages en nature....
      Baci, mais pas pour les Sinistres...

      Supprimer
    5. C'est amusant, quand même, cette rime riche...

      Supprimer
  7. Quoi, encore un comm, Antiblues, sans dec'?
    Ben oui.
    Pour dire quoi?
    Rien. Juste pour le fun!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, j'adore. Quatre coms pour le prix d'un...c'est les soldes ou bien?
      Tiens pour le coup, je te dédie mon petit billet, pas prise de tête, rigolo sans être hilarant et bien ancré dans la réalité, comme tu aimes.
      Bises célestes.

      Supprimer
  8. Je te comprends ma chère Célestine.... et bien qu'à la retraite, je n'arrête pas.. et le stress ce matin me donne mal au ventre.. alors tu vois je sais ce que c'est encore... mais après la reprise qui sera probablement un peu différente des autres années, moins motivante.... un week-end s'ajoutera à de prochaines vacances, à moins que, cela change aussi !! n'est-ce pas ?
    Courage.....à toi qui as la chance de "bosser" avec ce qu'il y a de plus beau au monde : les enfants.... et tu le sais... !
    gros bisous d'Âmie-t'y-est...

    ps : n'as-tu jamais essayé les sudoku ? c'est pas mal aussi...
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, le mot retraite me semble renvoyer des ondes négatives, je lui préfère celui de "jubilacion" comme disent les espagnols...C'est d'ailleurs ainsi que je définirai la mienne en temps utile.
      Les sudoku, non, beaucoup trop de chiffres, ça me donne mal a la tête. Et au final, ce n'est qu'une gymnastique de l'esprit. Je dirais que les sudoku sont aux mots croisés ce que le vélo d'appartement est au cyclo tourisme. Il leur manque la dimension culturelle...
      Amie-t'y-est, c'est très joli.
      Merci Den. Et n'oublie pas de te poser, le stress, ce n'est jamais bon pour la santé.
      Bises celestes.

      Supprimer
    2. NANANAN, le sudoku, c'est pas du velo d'appartement! Cela a des allure de Sherlock holmes en VTT, je t'assure
      signé: fan de sudoku, pas de VTT et très impatiente de rentrer en classe! (mais dans huit jours impatiente d'être en vacances ??? ;) )

      Supprimer
    3. Pardon d'avoir été un peu injuste avec ton sport cérébral favori (apparemment)
      Ce n'était qu'un avis très personnel qui n'engageait que moi...
      les prochaines vacances...euuh? c'est quand déjà?
      Bises célestes et courage pour cette rentrée sous haute surveillance!

      Supprimer
    4. Les mots croisés (ou fléchés) entretiennent la mémoire et la culture générale (au prix souvent de définitions capillotractées.)
      Le Sudoku est un jeu de stratégie et un formidable exercice d'attention lorsque tu touches aux grilles 16x16.
      Y a pas doublon, on peut faire les deux...
      Baci en paires de deux

      Supprimer
    5. Moi le sud, j'aime bien le regarder droit devant, plutôt que de l'avoir au

      Supprimer
    6. Oups ! Eh bien heureusement que je veillais...ma maîtresse allait dire une grosse bêtise.

      Supprimer
    7. @ Vanille
      Cool, il n'y a pas de blèmes, tout le monde est au courant que Célestine est croisée avec Zazie.
      Une grosse caresse derrière la nuque

      Supprimer
    8. Ben quoi ? Il vaut mieux avoir le sudoku qu'être à l'ouest, non ?
      muahaha...

      Supprimer
    9. Tout le monde est au courant ?
      Non, Monsieur Brun ne le savait pas !

      ♥>^.^<♥

      Supprimer
    10. Ohhhh Vanilllleu on parleu de sue-dos-cul, pas de cocus, peuchère.
      gratte-gratte sur le dos

      Supprimer
    11. O bonne mère, tu me fends le cœur!

      Supprimer
  9. Down down up up up down down up etc... En ai-je essayé des strummings de guitare qui ne sonnent jamais comme je veux. Up ma Celestine, avec un tel pseudo. Et puis down de temps en temps en temps les pieds sur terre. Je t'embrasse et certains élèves ont bien de la chance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai je suis comme ça, j'ai des hauts et des bas, et pas seulement dans ma garde-robe.
      Mais comme je dis souvent, pour connaître l'ivresse des sommets, il faut être allé au fond des vallées de larmes.
      Sinon la vie ne serait qu'une morne plaine.
      Merci pour ta dernière phrase qui vaut tous les rapports d'inspection et me tient lieu de moteur professionnel depuis tant d'années...
      Bises et a très très bientôt.

      Supprimer
  10. J'ai aimé la photo toi et la photo pas toi... Oh oui, c'est comme passer du tango au rock! D'Autant en emporte le vent à Harry Potter... Mais crois moi, ces décalages de rythme manquent quand ils n'existent plus: je n'ai plus à m'endormir avec la triste pensée que "demain je rentre au bureau-à l'école-au magasin" etc... en appelant un sommeil que j'espère véloce, profond et réparateur après ces voluptueux dodos de vacances, mais je me contrains à me lever tôt tous les matins.. sans quoi trop d'efforts me seront enlevés (Ben... il reste le nettoyage, vrai!)
    Bonne rentrée Célestine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le jet-lag ne dure jamais bien longtemps chez moi.
      J'aurai sans doute celui de ce métier quand je changerai d'activité. Mais je continuerai à me donner une discipline de vie, sans laquelle, tu as raison, on devient vite mous du genou. Et ça, c'est pas trop mon truc !

      Supprimer
    2. En lisant Edmée qui évoque les « tristes pensées » du retour au boulot et toi, Célestine, qui parles de « changer d'activité », je me dis que lorsque les premières arrivent il est temps d'envisager le second, aussi difficile que cela puisse paraître. J'ai fait plusieurs fois ce choix dans ma vie et je m'en félicite : mon travail m'a toujours apporté davantage de satisfactions que de désagréments et je ne me souviens pas être resté longtemps animé de « tristes pensées ».

      Bon, je suis sûr que tu es loin de tout ça, Célestine, mais si un jour la perspective de la rentrée devenait trop pesante...

      Supprimer
    3. Je ne regrette jamais mes choix, cher Pierre.
      Et même si ce métier m'a donné de grandes joies, quand je tournerai la page, j'aurai au coeur la satisfaction de me dire que j'en ai bien profité, mais que d'autres joies m'attendent...
      bises célestes

      Supprimer
  11. Çà nous fait ça à tous... heureusement restent les WE pour continuer de faire durer les petits déjeuner paresseux (sans la caresse du soleil mais j'ai tout de même la baie vitrée et la valse des saisons devant les yeux). Mais, oui, dur, dur le réveil (à 5h30) pour moi, dur, dur de devoir à nouveau se dépêcher... bon courage ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La valse des saisons, tu as raison, c'est beau comme une pub pour les assurances trucmuche...
      Cinq heures trente, ou la la, c'est tôt ça.
      Bon allez c'est le weekend, je vais aller prendre mon petit déjeuner au soleil.
      Bizou Brizou.

      Supprimer
  12. Bédidon ! C'est pas moche chez toi ! ;-)
    Un p'tit coin d'paradis
    sous l'parasol d'ma Lady
    avec ses mots (fléchés par Cupidon ?) j'métourdis
    elle a toujours quelque chose d'un ange....

    Quant à la rentrée....
    C'est quoi déjà ?
    Y a trop lgt que je suis sorti.....

    Et puis l'école d'aujourd'hui... c'est toujours la vacance....
    celle du pouvoir qui la déserte depuis lurette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah comme tu as raison...
      Comme je me sens impuissante devant la démolition méthodique de tout ce que j'aimais et à quoi je croyais...
      Le coup de grâce est pour bientôt.
      L'école aux mains des municipalités, plus un enfant qui sera logé à la même enseigne qu'un autre. Elle est belle l'école de la république.
      Oui, il est beau mon petit paradis portatif. Il me ferait presque culpabiliser de me plaindre ...^^
      J'aime bien ton p'tit poème, et en fait les mots fléchés par Cupidon, Brassens est pas loin, et un joli mélange avec une chanson des années 80 qui parlait d'une petite lady qui avait un chat sauvage dans les yeux...
      Celestissimement

      Supprimer
  13. Une tasse de café qui fume
    Une abeille qui bourdonne
    Un morceau de rêve qui s'accroche à tes cheveux
    Le parfum des lavandes...
    La vie qui bouillonne...
    A diù siat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sias, Doyen, sias...

      Supprimer
    2. Chez moi, Andiamounet, on dit "adessias" mais je crois que tout ça, ça veut dire la même chose...
      La vie qui bouillonne...oui, ça c'est bien vrai!
      Et Bof, t'es revenu?
      Chouette alors!

      Supprimer
  14. courage, Célestine, une fois qu'on a nos élèves devant nous, on repart comme si on ne s'était jamais arrêtés :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça je sais...c'est une des magies de ce boulot de fadas...
      Nous faire oublier instantanément que l'on a eu des vacances!
      Bon courage à toi aussi, Adrienne.
      Et gros bec de ta p'tite Célestine

      Supprimer
  15. Jolie photo en tout cas et j'aurais bien bu un bol de café aussi. :D
    Rentrée un peu à reculons cette année il semblerait. Les vacances sont déjà finies, étonnant comme le temps passe vite. Juillet et aout ont été particulièrement pourris ici et les petits qui vont reprendre l'école auront l'impression qu'on leur a volé leur été.
    Cependant bon courage Célestine. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu parles de moi pour la rentrée à reculons, je confirme.
      ca fait jamais bien plaisir de se voir rajouter une demi journée de boulot sans aucune compensation financière...
      Je crois qu'en d'autres temps, ça s'appelait l'esclavage.
      maintenant, ça s'appelle le pacte de responsabilité... et mon c...c'est du poulet.
      Merci pour tes encouragements mon ami. J'espère que tu vas mieux.

      Supprimer
    2. Oui ça va mieux... Tu fais allusion à ce que j'avais écrit sur mon blog sûrement... je l'ai enlevé parce que c'était idiot.
      Les pactes de ceci et de cela de notre gouvernement sont de sacrées réussites !
      Bon courage cependant.

      Supprimer
    3. Je fais allusion à ce que tu disais il y a quelque temps.Mais je rien vu d'idiot sur ton blog.
      Et je viens d'y lire un joli billet.:-)

      Supprimer
    4. Lol... Il est moins bon que l'autre ce billet mais pas toujours facile d'être constant.
      Je vais mieux effectivement que certains jours déjà loin. J'ai eu des renseignements qui m'ont redonné le sourire. Il n'y a plus qu'à attendre fin octobre que les décrets soient publiés et je serai enfin fixé pour 2015. :D :D

      Supprimer
  16. La rentrée ? Qu'est-ce à dire ??? Ce ne sont pas les vacances de la Toussaint qu'on vient de passer, là ? (un coup d’œil à ma fenêtre et au thermomètre me confirme que oui !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ô joie ineffable et divine!
      Tant-Bourrin himself, le vrai en personne, qui revient après ...un an? Deux?
      Je suis trop contente, comme disent les ados.
      Viens chez moi, boire le café, un de ces quatre, le thermomètre y est plus clément: on dirait seulement les vacances de Pâques !

      Supprimer
  17. Bin moi je te souhaite une super rentrée !!! tu as vu chez moi en bannière le super dessin de notre super Andiamo , et bien je rentre à l'école moi aussi j'ai un super cartable et je suis super content , je vais être dans une super classe avec une super instit qui va nous apprendre des supers trucs ! c'est vraiment super ! je te souhaite un super weekend je te fais un super bisou , voilà c'était le super petit singe vert !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais quoi? C'est un super commentaire, du coup je suis super embêtée pour trouver quelque chose de super original à dire§
      Alors je te souhaite une bonne soirée et un bon dimanche PSV!
      Et un super bisou, bien entendu !

      Supprimer
  18. j'ai oublié de dire que j'adore la petite souris elle est trop mimi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je l'adore moi aussi !

      Supprimer
    2. Oui, mais quand on passe la souris sur le cartable de la souris, on ne voit pas le contenu d'icelui. Pas de magie, je suis déçu, déçu. Je pars me faire consoler par mon Chou.

      Supprimer
    3. non mais on n'est pas chez Disney i!!!!

      Supprimer
    4. ah oui alors ça veut dire que chaque fois qu'on a une fille en photo on passe la souris dessus et on voit sa culotte et s'il elle n'en a pas ? non mais ça pas la tête !!!!

      Supprimer
    5. Dis donc petit singe vert, tu te prendrais pas un peu pour jean-marc?
      Comment tu parles a mes invités ?

      Supprimer
    6. Bon je vais essayer de faire un tour de magie à Bof...
      On n'est pas a Disney mais j'aime faire plaisir.

      Supprimer
    7. mais il est anonyme le commentaire d'abord , bon je dis plus rien je vais bouder et quand PSV boude bin il boude , non sans blague tu vas faire de la magie ?? chouette !!!

      Supprimer
    8. Oui voilà la magie pour BOF !
      Passe ta souris sur la souris et tu découvriras la maison de la souris...
      Après il faut voir si c'est du Suisse ou du Français. Mais Blutchiamo est incollable sur le sujet.

      Supprimer
    9. ouaih ça marche ! trop forte Céléstine ! c''est du Français car le suisse n'a pas de trous !

      Supprimer
    10. Rhâââ! je voulais que tu laisses parler le spécialiste es-fromage!

      Supprimer
    11. bon je dirais plus rien , je vais re bouder !

      Supprimer
    12. Mais non, c'est pas graaaaave! et puis on t'aime petit singe farfelu!

      Supprimer
    13. chouette !! alors je boude plus !

      Supprimer
    14. Vaste débat dont on n'a pas sorti les pieds de la fondue...
      La maison de la souris est p'têt'e bien du Français, mais p'têt'e bien du suisse aussi.
      Tout ce qui est certain, c'est que ce n'est pas du Gruyère parce que (là PSV à tout juste) il n'a pas de trous.
      Il s'agit d'Emmenthal s'il est suisse, ou d'une contrefaçon s'il est français.
      Gruyère et Emmenthal sont deux régions de Suisse (respectivement des cantons de Fribourg et Berne) qui ont donné leur noms à leur fromage.
      Baci en série

      Supprimer
    15. Ah tu vois PSV, je t'avais dit qu'il était calé en fromages à pâte cuite, mon ami Blutchiamo...
      Ce qui est certain, c'est que la souris n'habite pas dans une contrefaçon, ah ça mais!

      C'est les soldes pour les baci!

      Supprimer
  19. Bon courage pour la reprise, on y retournerai bien avec la souris !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi je la mettrais bien dans mon lit la souris ! oh pardon je m'égare !!!

      Supprimer
    2. C'est vrai qu'elle est toute mignonne à croquer cette petite souris...
      Non Blutchiamo, je ne fais aucun parallèle intempestif ni association d'idée entre le commentaire de Hani et celui de petit singe vert.
      Baci à tous les deux.
      ;-)

      Supprimer
    3. on s'égare on s'égare !!!

      Supprimer
    4. @ Céleste
      Ah là là Sorellita, la ménagerie semble prise dans un nouveau vent de folie...
      Il m'est avis que Hutte de Bois devrait mieux contrôler les propos de PSV.
      Ca devient impossible de les tenir... Manquerait plus que la souris veuille y mêler son grain de sel !
      @ PSV
      Comment ça "ON"? Tu arrives très bien à déraper sans l'aide de qui que ce soit... :-)

      Supprimer
    5. C'est bon de s'égarer un peu, non?

      Supprimer
    6. Mimi petite souris31 août, 2014

      Justement à mon propos, et puisqu'on m'y invite si gentiment, Je voudrais préciser que je préférerais qu'Hani et Vanille s'intéressent d'avantage aux oiseaux et lézards qu'à moi, innocente souris blanche qui rêve d'entrer en CM2, dans la classe de Célestine. Mais bon, lorsqu'elle dit "mignonne à croquer", je ne suis pas trop pour cette définition, même si ça reste une image...
      Pour PSV, j'aimerais qu'il précise si ses intentions sont sérieuses, parce que le dernier qui m'a joué le coup de la séduction avait réussi à faire sauter sa maison etr j'avais du déménager.

      Supprimer
    7. Allez, arrête de bouder, y a mimi la souris qui te cause !

      Supprimer
    8. ZOE: avec tout ça, j'ai oublié de te souhaiter bonne rentrée à toi aussi !

      Supprimer
    9. c'est vrai t'as oublié parce qu'on s'est égaré , bon je sors !!! bisous à la souris !

      Supprimer
  20. "Motivation" ai-je lu au détour d'une réponse à un com'... motivation, joli concept...

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait un peu long à développer dans un commentaire, mais en gros,je ne suis pas trop d'accord avec la fameuse "réforme des rythmes". Je raconterai tout ça dans un prochain billet...
      Moi, la seule chose qui me motive vraiment, c'est l'amour de la vie.

      Supprimer
  21. Dur dur cette rentrée en plus... :-(
    Nous on est coincé en Islande à l'aeroport à cause d'un ouragan. C'est un signe tu penses?
    Pourquoi on ne les écoute jamais les signes....?

    Gros bisous ma fée. Magnifique jardin ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je les écoute, les signes...
      mais je suis une fée en même temps, et quelque chose me dit que cet ouragan est le symbole de la tempête qui doit t'agiter à l'idée de quitter ces lieux enchanteurs...pour retrouver les dures contingences matérielles.
      Oui mais la vie est là, simple et tranquille...
      Merci d'être là tout en étant si loin. ^^
      gros bisous célestes

      Supprimer
  22. Et si, se demanda t il , le tintement de mon iPhone m'apportait là, maintenant, une sensation de plaisir, d'envie?
    J'aurai alors l'impression d'être encore en vacances et je saurai à mon tour lui faire oublier la rentrée dans trois jours.
    Mais c'était un rêve ...
    Hélas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut croire à ses rêves...et ici on nage en plein rêve. Il y a des souris qui habitent dans des gruyères, des chats qui parlent, des singes verts et des fées qui transforment les photos...

      Supprimer
  23. Non ce n'était pas un rêve. C'était encore mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben voilà. Suffit d'y croire...
      ^^

      Supprimer
  24. Bon courage pour demain et les jours suivants ! Mardi matin, comme chaque année depuis 8 ans (déjà! P...ain! ça passe vite) je penserai à vous tous les instits ( je préfère à professeurs des écoles), lorsqu'à 8h20 vous ouvrirez les portes de vos écoles et que je serai tranquillement assise devant ma tasse de thé et ma tartine de pain et de confiture:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coquine ! Tu as bien raison d'en profiter...Je t'imagine, il ne manque plus que la grille de mots fléchés.

      Supprimer
  25. Lorenzaccio31 août, 2014

    Quel succès pour ce billet plein d'une nostalgique douceur !
    Comment faites-vous pour écrire toujours si juste ?
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment répondre à cette question, cher ami?
      Je suis moi.
      Je suis, tout simplement. Dans le simple appareil d'une femme qui aime la vie...

      Supprimer
  26. petite marie31 août, 2014

    Ton coin de jardin est magnifique, si le mois de septembre nous apporte un "automne indien", tu pourras te ressourcer après les cours ... avec une bonne tasse de thé et un carré de chocolat :-)
    Je penserai fort à toi mardi à 8h20 ...
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci petite Marie.
      Tous ces commentaires m'ont enchantée tout au long de la journée. Et ils ont tissé autour de moi un réseau d'amitié si serré que je pars toute rassérénée à l'école.
      Gros bisou céleste

      Supprimer
  27. J'avais juste envie d'être le centième pour vous souhaiter tous les bonheurs du monde qui vont exploser en cette rentrée.
    Le petit nouveau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher petit Nouveau...
      Une rentrée sans toi, ce serait impensable.
      Mais tu es en avance ! Là, ce n'est que la pré-rentrée...Rendez-vous dans la semaine pour la vraie rentrée.
      Je t'embrasse

      Supprimer
  28. Et m..... Je me suis fait doubler

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc, Petit Nouveau, qu'est-ce que ce langage? ;-)
      Tu voulais être le centième, mais ce n'est pas grave. D'abord quand on aime on ne compte pas, disait ma grand-mère.
      Et puis dans le ♥ d'une maîtresse, chacun est toujours un peu le premier.

      Kiss

      Supprimer
  29. Allez, c'est toujours un déchirement que d'être privé de la liberté des vacances, mais courir vers de nouveaux défis, n'est-ce pas plus intéressant?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirai que l'un est aussi intéressant que l'autre.
      Surtout quand on vit intensément ce que l'on vit.

      Supprimer
  30. Je reviens d'un long mais court dans la durée , d'un voyage où j'ai emmagasiné des tonnes de chaleur.
    Après un somme, long, lui dans la durée, je me suis délecté de ton billet relaxant et savoureux ainsi que les commentaires qui sont non moins savoureux. Je te trouve toujours bien dans ta tête et ça.....c'est primordial pour une bonne rentrée scolaire et,surtout en ces temps d"Upside Down" et dont il faut quand même le souligner, pour une fois, que c'est une charmante dame qui prendra les rênes de l'éducation.
    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ainsi, c'était chez toi les tonnes de chaleur ? Parce que chez nous, on s'est demandé où elles étaient passées...
      Charmante dame, cette ministre, je suis d'accord. Mais est-ce ce que l'on demande d'abord a un ministre?
      Bien dans ma tête...euh...ce soir, j'ai les neurones explosés par ma première journée.
      Ça ira mieux demain...je vais faire connaissance avec mes nouveaux élèves.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  31. Je viens de lire tes trois derniers billets, rattraper mon retard en lisant tes mots qui, quelle que soit la situation ont toujours une coulée de miel au coin des lèvres et de l'émerveillement des étoiles qui s'attarde dans ton regard... Je me magne moi aussi, ensevelie que j'étais dans la torpeur de l'été et par les fatigues des obligations familiales... Bonne rentrée ma copine de récré, on va pouvoir papoter à nouveau sous le préau !!! Bises ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très jolie image que celle de la coulée de miel au coin des lèvres...
      Tu sais que je t'avais fait cadeau d'une de mes funambulles, et que j'ai mal choisi mon moment, juste quand tu partais en vacances...
      Je te laisse aller la découvrir.
      Je t'embrasse ma copine.

      Supprimer
  32. Belle rentrée, parce que c'est aujourd'hui la vraie rentrée, celle où chaque élève aura droit à son premier bon-jour.
    Avec une grosse pensée pour Fabienne, sa famille et une petite fille pour laquelle l'école ne sera plus jamais comme avant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nicole, la rentrée s'est bien passée. Et la minute de silence en mémoire de Fabienne très émouvante.

      Supprimer
  33. Bonjour Célestine,
    Eh bien, à l'heure où je laisse mon commentaire, tu as déjà - et depuis plusieurs heures - fait connaissance avec tes nouveaux petiots. J'espère qu'ils ont été sages et sympas, qu'ils n'ont pas d'emblée provoquer les hurlements de leur maîtresse. Oh ! Que dis-je ! Je parie que tu n'es pas du genre à hurler après eux, de toute façon. Bonne rentrée à toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aahh, non, ça c'est sûr. Je n'ai jamais été une maîtresse crieuse.
      Une maîtresse pleine de douceur, plutôt. C'est tellement plus efficace...
      Merci Nhand pour ta fidélité et tes encouragements.

      Supprimer
  34. Être enseignant aujourd'hui est encore plus "sacerdotal" qu'il y a quelques années. Non seulement par rapport au privé la pitance est maigre, mais la considération des parents diminue chaque jour un peu plus et va même jusqu'au mépris ! Donc bon courage pour cette rentrée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais tout ça...et pourtant je ferai mon métier jusqu'au bout avec la même passion...On ne se refait pas !
      Merci Jeanmi.

      Supprimer
  35. La bêtise :
    Le petit nouveau maladroit avait fait un geste malheureux.
    Il n'arrivait plus à atteindre son objectif.
    Il envoya un message très court pour se faire pardonner.
    Et puis, penaud, il attendit le "ding" qui voudrait dire : " je te pardonne ".
    ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une maîtresse d'école qui ne pardonnerait pas les bêtises de ses petits nouveaux...Est-ce seulement imaginable ?
      ;-)

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.