jeudi 7 août 2014

Si...


Parfois, de temps en temps, pas souvent, j'écoute la radio, et l'autre jour, après un énième reportage sur le conflit palestino-israëlien, dont je préfère ne pas parler pour l'instant  tellement ça m'énerve, parce que je veux trouver le bon angle pour en parler, ils ont diffusé ça. Hasard, ou génie de la programmation? 
Je me suis dit, tiens, une chanson célestinienne...Naïve, utopique et qui fait du bien dans le coeur...
C'est cadeau.
"J'allumerais des flammes,
Dans les rêves éteints des enfants." 
Putain, c'est beau !





Si j'étais l'amie du bon dieu.
Si je connaissais les prières.
Si j'avais le sang bleu.
Le don d'effacer, tout refaire.
Si j'étais reine ou magicienne, 
princesse, fée, grand capitaine,
d'un noble régiment. 
Si j'avais les pas d'un géant.

Je mettrais du ciel en misère,
Toutes les larmes en rivière,
Et fleurirais des sables où file même l'espoir 
Je sèmerais des utopies, plier serait interdit,
On ne détournerait plus les regards.

Si j'avais des mille et des cents, 
Le talent, la force ou les charmes,
Des maîtres, des puissants.
Si j'avais les clés de leur âme.
Si je savais prendre les armes,
Au feu d'une armée de titans.
J'allumerais des flammes,
Dans les rêves éteints des enfants.

Je mettrais des couleurs aux peines.
J'inventerais des Éden.
Aux pas de chances, aux pas d'étoiles,
 aux moins que rien.

Mais je n'ai qu'un cœur en guenille, 
Et deux mains tendues de brindilles.
Une voix que le vent chasse au matin.
Mais si nos mains nues se rassemblent,
Nos millions de cœurs ensemble.
Si nos voix s'unissaient,
Quel hiver y résisterait ?

Un monde fort, une terre âme sœur,
Nous bâtirons dans ces cendres
Peu à peu, miette à miette, 
goutte à goutte et cœur à cœur.

Peu à peu, miette à miette, 
goutte à goutte et cœur à cœur.

-->

72 commentaires:

  1. Réponses
    1. T'es gentil Petit Singe Vert...
      Le bonheur ça ne se refuse pas par les temps qui courent...
      Gros bisous sur ta bouille de laitue

      Supprimer
    2. sa bouille de laitue c'est quoi ces salades ???? (lol)
      j'aime beaucoup les paroles de la chanson aussi ♥
      tu me maques au défi
      ça va ??? tes vacances que fais tu de beau ( un mail ) ST
      gros bisoussssssssssss
      katyL

      Supprimer
    3. tu me manques le "n" est en vadrouille toutes en vacances les lettres !!!

      Supprimer
    4. mon commentaire est tombé dans les vacances et dans le flux des allers et retours soit incognito mais tu le verras à ton retour petite fée
      bisous katyL

      Supprimer
    5. Ah oui ma Katy, j'étais en vacances dans un endroit où écrire un simple commentaire sur un blog pouvait prendre une demi-heure...Alors j'ai vite renoncé!
      Mais me voilà revenue!
      Pour ce qui est du défi, je reviendrai dès la rentrée, n'aie pas d'inquiétude.
      Bisous

      Supprimer
  2. C'est avec cette voix-là, un peu voilée et frémissante, que je vous imagine, délicieuse.
    Que direz-vous de la guerre, sous votre plume faite d'amour ?
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien cette chanteuse, il est vrai.
      La guerre me blesse le cœur et l'âme. Mais je sais que j'en parlerai le moment venu

      Supprimer
  3. Bonjour Cėlestine,
    J'aime beaucoup cette chanson aussi ; je l'écoute en boucle en voiture pour décompresser entre le bureau et la maison. Un peu de poésie et d'espoir, ça fait toujours du bien !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue chez moi.
      Ton pseudo ne m'est pas étranger, j'ai pensé à mon amie Delphine mais non, je pense que tu es quelqu'un d'autre.
      Dis m'en davantage!

      Supprimer
    2. Bonjour Célestine,
      Je fréquente régulièrement le blog de Cathnounourse (j'aime particulièrement la "devinette" du dimanche...). Voilà pourquoi mon pseudo ne t'est pas étranger ;-)
      J'avoue que ces derniers mois, j'avais regardé plusieurs fois ton blog, mais sans laisser de commentaire. L'évocation de cette belle chanson m'a fait sauter le pas ;-)
      A bientôt

      Supprimer
    3. Tu as bien fait de sauter le pas , Delph. Reviens quand tu veux! Et je t'ajouterai a mon totem des que je le pourrai...

      Supprimer
  4. SI..... j'ai écouté cette chanson de Zaz que j'aime beaucoup, chez Malou aussi.... merci à toutes les deux.. une voix légèrement éraillée qui dit beaucoup de choses sur l'espoir.... "peu à peu miette à miette, goutte à goutte et coeur à coeur" .. espérons qu'un jour "une terre âme soeur" !!
    bisous Célestine.
    Bonne journée à toi.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais loupé ce partage chez Malou...
      Merci de m'avoir ré-aiguillée chez elle.
      Bonne journée ici grand beau aujourd'hui!

      Supprimer
  5. Zaz, j'aime l'entendre chanter, mais pas l'entendre parler ! c'est dommage qu'elle devienne trop show biz.
    Mais pour commenter la journée, entre le conflit palestinien, les persécutions des minorités en Irak, et Poutine qui amasse ses troupes aux frontières de l'Ukraine et sur un autre registre la pluie qui tombe à flot, cela met un peu de douceur dans ce monde complètement incessé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui chère Zoé, le monde est toujours pareil, tant qu'il y aura des hommes, des cupidités, des rivalités stupides.
      Mais goutte a goutte et cœur à cœur, on peut peut être changer un tout petit peu les choses...

      Supprimer
  6. Waouh! J'adore ! J'aime beaucoup la voix de Zaz et plusieurs de ses chansons mais celle là je ne la connaissait pas.Elle est magnifique !
    Après recherche sur internet j'ai vu qu'elle avait été écrite pour elle par Jean-Jacques Goldman ( cela ne m'étonne pas) suite à une conversation au cours de laquelle Zaz lui a présenté son engagement associatif au sein de "Colibris" un mouvement citoyen qui cherche à construire une société à la fois écologique et humaine.
    Je crois que je vais moi aussi la mettre sur mon blog avant de repartir une semaine en vacances et que je vais l'écouter en boucle :-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adhère complètement au mouvement colibri, le petit oiseau qui " fait sa part" et dont j'ai déjà parlé dans ces pages...
      Merci de partager mon utopie, ça fait du bien...

      Supprimer
    2. Bin voilà !
      Le phrasé musical me disait quelque chose : c'est Jean-Jacques ! Tu m'étonnes que c'est beau !

      :o)

      Supprimer
    3. Quand bien même ils ne le sauraient pas, les gens d'humanité, d'empathie et d'amour ne sont-ils pas tous un peu des colibris ?

      Jdirien

      Supprimer
    4. Tu as sans doute raison, il faut beaucoup d'amour pour contrebalancer la triste réalité de la haine.
      Et l'amour se dispense par petites touches d'humanité et d'empathie, de petites gouttes d'eau dans le bec des colibris...

      Supprimer
  7. Je n'ai pas réussi à écouter la vidéo mais j'ai bu goulûment les mots de ce poème!
    Quel joli poème en ces jours vilains de ma vie d'humain qui ne m’enchante plus. Dieu, Il va peut être t'émouvoir ce poème après ton silence alarmant ici-bas.
    " Depuis la mort de la maîtresse d'école, suivie de la destruction des avions avec leur funestes crachats et suivie aussi de tirs à tout bout de champs sur tout ce qui bouge, je me suis dit : faut -il encore que ce sinistre 'Ebola vienne en renfort!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère de tout cœur que tu n'es pas touché par ce virus. Je me demandais où tu étais passé, prince des sables!
      Prends soin de toi, un jour la paix et l'amour triompheront, même si c'est plus tard, quand nous n'y serons plus, il faut penser a nos enfants et leurs descendants...
      Gros kiss

      Supprimer
    2. Là, je pense irrésistiblement à cette chanson:
      https://www.youtube.com/watch?v=iElhDP6NibU

      Ti bacio Sorellita

      Supprimer
    3. Une bien belle chanson, mon grand frère...
      Une chanson éternelle d'espoir un peu fou.

      Supprimer
  8. Quand la ZAZ est... Quand la ZAZ est là.
    La douleur s'en... La douleur s'en..Va !

    Merci la fée Musiquette, un peu de soleil sur un Paris pluvieux, cette semaine c'est mon deuxième soleil que je reçois grazie mille ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très joli ton jeu de mots sur la chanson de Nougaro.
      Tu connais les choses et les musiques qui me font vibrer...
      Un deuxième soleil, ce serait pratique pour remplacer l'autre, ce gros feignant, quand il oublie d'aiguiser ses petits rayons tout mous et pâles...
      Bisous célestes

      Supprimer
    2. Mon premier soleil n'était ni mou, ni pâle, il resplendissait.. Magnifique !
      Le second c'est la petite Zaz que tu m'offres... Tutto va bene la mia piccola strega )

      Supprimer
    3. Rien de plus beau qu'un soleil que l'on contemple avec amour...

      Supprimer
  9. Pas pu visionner la vidéo (ici ma connex est encore plus m...... ique que chez moi !)
    Donc le texte :
    Pour tout dire j'ai pas accroché au début : encore des si... et des si.... et des si....
    Mais la fin me rejoint bien :

    Un monde fort, une terre âme sœur,
    Nous bâtirons dans ces cendres
    Peu à peu, miette à miette,
    goutte à goutte et cœur à cœur.

    Je ne crois qu'à ça : le miette à miette de nos vies tentées et données pour construire qqch d'autre et si possible d'un peu mieux.
    Alors j'ai pensé à toi qui est sur ce chemin et dans cette dynamique du coeur à coeur.
    Dès lors j'irai écouter la chanson quand je serai de retour dans mon petit Liré...

    Et que ta journée soit douce....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Alain tes paroles me touchent en plein cœur, et c'est vrai qu'en ce moment, les petits cœurs en guimauve comme le mien sont bien malmenés...
      Entre la guerre des mondes sur la bande de gazon, et les petites guerres quotidiennes...
      Heureusement, ils trouvent sur leur route des ramasseurs de petits pouces perdus qui leur redonnent quelques cailloux blancs pour retrouver leur chemin.
      Mon chemin est constellé d'étoiles et la tienne brille beaucoup.

      Supprimer
  10. waou... magnifique chanson et magnifique texte... ça laisse songeur...
    cependant il est difficile de faire entendre sa voix à des gens qui refusent d'entendre... :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être n'est-ce pas le lieu, ou le moment ?...
      Mais si nous sommes assez nombreux à y croire, et si cent fois sur le métier l'on remet son ouvrage, alors chacun de nos petits cailloux blancs finiront par remplir une benne, deux bennes... un stade... un port...
      Peut-être parfois, faire plutôt que dire...

      Jdirien

      Supprimer
    2. Certains combats sont difficiles à mener, mais ils en valent la peine, en effet :-)

      Supprimer
    3. Ah mes amis...je retrouve là un début de dialogue comme je les affectionne entre vous, quand je ne suis pas là... vous auriez dû continuer, mes petites étoiles...

      Supprimer
    4. Une goutte d'eau dans l'océan..... Mais, comme disait Gandhi (je crois), l'océan est fait de gouttes d'eau...
      Témoins ou conscients d'une injustice ou d'actes criminels, le pire est de se taire.
      C'est la majorité silencieuse qui permet toutes les exactions, il ne faut donc jamais se taire.
      Nous n'étions pas assez pour neutraliser BHL (un drôle de bazar ce type) dans son désir de guerre en Libye pour empêcher Naboléon de faire le malheur intégral des Libyens. Nous allons encore payer cher et longtemps la folie meurtrière de ceux qui se gargarisent du mot démocratie sans même la respecter dans leur propre pays...
      Molto baci Céleste

      Supprimer
    5. Tu as raison, il ne faut pas se taire. Certains silences sont assourdissant dans le monde frelaté de la haute voltige financière et diplomatique...
      BHL= Bazar de l'Hotel de Lille?

      Supprimer
  11. Très bon choix de chanson, Célestine. Et je partage ton indignation sur le conflit israélo-palestinien qui a fait tant de victimes innocentes depuis de nombreuses années. Pour te changer les idées, un choix de lectures (belges, évidemment!) sur mon blog. Bon week-end Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Petit Belge, je vais aller voir ton choix de lectures, quoiqu'avec la hauteur de ma Pile à Lire, je pourrais monter en haut de la Tour de Pise... mais il y aura un temps où j'aurai du temps pour lire.
      je t'embrasse.

      Supprimer
  12. Hello. Je ne suis pas zaziste/zazophile du tout, d'habitude, mais je dois avouer que quand j'ai entendu ça pour la première fois il y a quelques mois, j'ai tout de suite accroché. Est-ce à dire que j'ai un coeur guimauve aussi ? P'têt'bien, finalement... En tout cas, les paroles sont belles (surtout à la fin) et c'est musicalement réussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, Nhand!
      Zaz n'est que l'interprête et tout le mérite en revient bien sûr à l'auteur compositeur...
      Et puis une chanson à la guimauve, si c'est pour parler de paix et d'amour, ça se respecte!

      Supprimer
    2. Oui, certes, l'auteur-compositeur (qu'on ne présente plus) a sa part de mérite pour avoir écrit un texte aussi simple que percutant, et personne ne le conteste, mais pour que la chanson vive, le rôle de l'interprète est tout aussi important, à mon humble avis.

      Supprimer
    3. Nous sommes d'accord, Nhand! Et c'est bien.

      Supprimer
  13. Allez, à force d'y revenir, je mets mon grain de sel.
    Je ne peux m'empêcher de distinguer la chanson, dont le message, tout utopiste et naïf qu'il soit, ne peut qu'être approuvé (oui, ça fait du bien au coeur)… et le fait de quoi que ça puisse changer quoi que ce soit. Du coup je dissocie vraiment les deux idées. D'un côté il y a la chanson, qui parle à mes émotions, de l'autre la réalité pragmatique et rationnelle qui me renvoie au sentiment d'impuissance. Entre les deux aucun lien, dans mon esprit. Du coup le contraste entre le rêve et la réalité me mettrait presque mal à l'aise.

    Voilà, c'est dit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le contraste entre le rêve et la réalité, Pierre, c'est tout l'histoire de l'humanité résumée dans cette simple opposition...Je fais partie de la race des rêveurs, de ceux qui croient que l'on peut changer, même imperceptiblement la face du monde, parce que ce sont toujours des rêveurs qui ont inventé les plus belles choses.Mais j'ai du respect pour ceux qui ont les pieds sur terre, les pragamatiques, et peut-être que le plus beau rêve serait de démontrer qu'il y a de la place pour les deux façons en ce bas monde...Pourquoi toujours opposer, diviser alors que l'on pourrait s'épauler et s'appuyer sur nos différences qui nous rendent complémentaires?
      Voilà, c'est dit, le coeur et la raison pourraient faire bon ménage, si les hommes arrêtaient de s'auto-faire la guerre à l'intérieur même de leur être.
      Pour finir, je dirai que quelque chose qui "fait du bien au coeur" fait aussi du bien à la tête...

      Supprimer
  14. Il y a toujours eu dans le paysage musical , la chanteuse " utopique " la fille sympa , sans chichis , celle qui fait du bien au moral
    Zaz fait partie de celles là , tout comme Céline Dion ou Lara Fabian , Joan Baez ou Mannick
    une seule différence , la voix
    On les aime , elles agacent , une chose est certaine , elles ont toute leur place dans la variété
    Je discutais avec mon régisseur lumière ( ah la j'me la pète !) qui me disait qu'elle n'était pas commode du tout dans la vie ... bon , on s'en fout en fait
    Cette année , nous chantons " je veux " avec la troupe et on aime ,c'est tonique , le public connait et chante avec nous
    que demander de plus hein ?
    Bon we Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jeanne pour ce plaidoyer en faveur de cette petite chanteuse pleine d'énergie.
      J'aime bien quand tu t'la pètes avec ton régisseur...
      Ben oui, que demander de plus que du bonheur en barre, ma Jeanne?
      Faut arrêter de faire la fine bouche, elle est très bien, Zaz!

      Supprimer
  15. Aujourd'hui, c'est la est Amour ... Et "s'il suffisait qu' on s'aime ... On ferait de ce monde ... Un monde d'amour " ... C'est très utopique, mais tellement beau :-)
    Bisous et bon week-end ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Marie, c'est beau.
      Je connais une amie qui est née aujourd'hui, le jour de la saint Amour.J'aurais bien aimé...
      Gros bisous Petite marie

      Supprimer
  16. Tiens, Célestine, les grands esprits se rencontrent : le 3 août j'ai repris et publié ce titre de Zaz dans un billet sur mon blog intitulé : Dîtes-moi votre utopie : http://chroniqueselenes.blogspot.fr/2014/08/la-xenophobie-un-mot-doux-la-fraternite.html. Rien à ajouter. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, je sais bien, je m'en suis aperçue après coup...
      Je suis tellement d'accord avec toi sur la question des utopies humaines...
      gros bisous

      Supprimer
  17. Candide, grand Yakadimanche, 10 août, 2014

    On napuka... continuer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le grand Yaka...tu m'as balancé dans mon enfance, avec Titus le petit Lion et le pays de Jaimadire...

      Supprimer
  18. Curieusement, je n'ai jamais -ou pratiquement jamais - écouté la radio, regardé les variétés etc... je ne connais rien du monde musical, et n'avais que très peu de disques. J'aime le son musical mais suis très peu constante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, mon billet s'intéressait davantage au message et pas tellement à la chanson...
      :-)))

      Supprimer
  19. Une chanson célestinienne.... C'est tout à fait ça. Ah ça fait du bien de revenir dans la blogosphère. C'est sans doute un des seuls avantages du retour de vacances :-).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii! je rentre aujourd'hui, et j'avoue que j'étais en manque!
      Une vraie geek.
      Bisous ma Myo et à très bientôt chez toi.

      Supprimer
  20. Ah mes amis je suis tombée dans un trou noir galactique c'est la zone question connexion!
    Je pense fort a vous et je reviens vite vous lire ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Candide, complètementlundi, 11 août, 2014

      Bin t'es r'viendu, not' fée ?

      T'as une chance inouïe ! Penses que tu est peut-être la première humanoïde à revenir d'un tout noir galactique !
      Rien que d'y penser, j'en ai des frissons, ça doit être sooooooombre !

      Supprimer
    2. Ça fait u bien de ne pas être bombardée par les ondes de temps n temps ^^ profite! :-D

      Supprimer
    3. J'ai bien profité, et me voilà mes chéris!

      Supprimer
  21. Haaaa...oh non pas Zas quand même...trop tard, j'ai une crise d'urticaire géante....haaaa je meurs mais je t'embrasse avant de rendre l'âme au diable....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh pétard! je veux pas avoir ta mort sur la conscience,vilain!
      Tu veux pas respirer un peu de fragrance de dessous de bras de Katy Perry, pour te réanimer? hi hi
      Roaaaarrrr!

      Supprimer
    2. oh si oh si...je voudrais bien la respirer de partout la miss Perry....hi hi hi

      Supprimer
    3. Bon, si elle te fait l'effet que me fait Sting, je comprends que ça te rende fou! ( enfin je veux dire sexuellement parlant) perso, j'ai regardé ses vidéos, je vois pas ce qu'elle a de plus que moi ( et ne me réponds pas vingt ans de moins, vilain!)

      Supprimer
  22. Mais ou est passée la belle celestine ? Dans le silence des blogs ou dans un endroit secret ?
    À l'abri des regards , belle plante elle croît, et lors de l'éclosion plus belle encore elle sera.
    Je vous embrasse , belle dame.
    Lpn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais comme une ombre douce quelque part au bout de la fraîcheur de lune, dans le silence des aiguilles et la majesté des ciels enchevêtrés.
      J'étais au bout de ma colline, là où la mousse est douce et les ondes oubliées.

      Supprimer
  23. Lors de son spectacle auquel j'ai assisté en fin d'année dernière, j'ai pleuré pour de vrai quand elle a chanté cette chanson et j'en ai parlé ici.
    Je ne suis donc pas surprise que tu apprécies cette mélodie et ces mots...
    Zaz, je reconnais que je suis allée la voir et l'écouter sans conviction mais j'avoue qu'elle m'a fait passer un agréable moment durant tout son spectacle. Et puis, c'est joli un colibri ;)
    Bises 'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens de ton billet sur le colibri. C'est un des premiers billet que j'aie lu chez toi, et il m'a donné envie de te connaître.
      J'aime l'énergie de cette fille. Je ne sais pas pourquoi beaucoup de gens ne l'aiment pas.
      Gros bisous Ep, ravie de te revoir.

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.