mercredi 2 janvier 2013

Le secret

Dites moi, mais qu'ont-ils donc tous à s'agiter comme ça, ces jours-ci ? Est-ce que je bouge moi ? Est-ce que j'ai changé quelque chose à mes habitudes ? 
Immuablement, je me fais ouvrir la porte en grattant du bout de ma griffe. Je viens me rouler en boule toujours au même endroit, au bout du canapé, cet endroit qu'ils ont bien voulu me laisser parce qu'il est loin du feu, et du téléviseur.
Je pose ma patte sur mes yeux, ils ont l'impression, et ça les fait rire,  que "je ne veux pas voir ça"... Quoi ? je me le demande un peu...En réalité, c'est la lumière qui me dérange.
Je ne suis pas compliqué. Je prends toujours mes repas à la même heure. Je me toilette toujours de la même façon. Mes petites pattes de guimauve traînent des arcs en ciel quand je joue avec la poussière dans un rai de soleil. Je suis heureux sans date et sans âge.

Les Zhumains sont bien imprévisibles. Ce qui leur agite ainsi la calebasse, ces temps-ci, il paraîtrait que ce soit la saison qui veuille ça. Un mélange de "stress automnal", de manque de lumière, de Sainte Luce, de père Fouettard, de "beau matin des étrennes", de hotte, de houx, de rennes, de dinde, et combien de fadaises encore, j'ai oublié...
Ils s'adonnent à des coutumes étranges, comme se pourlécher le museau sous une branche de gui, ou faire exploser des violences sonores et colorées à l'heure où nous nous faisons d'habitude les gardiens de leur silence,  nos yeux d'opale ouverts sur la nuit.

Il paraît qu'ils connaissent un secret terrible, et que c'est pour  tenter de se rassurer qu'ils boivent des breuvages de bulles et d'or, qui  leur font "oublier le sablier",  en dansant des sarabandes ridicules...
Et ce secret se rappelle régulièrement à leur bon souvenir. En ce moment,  il prend la forme d'un morceau de temps supplémentaire qui leur serait soi-disant enlevé.Une "année" qu'ils disent.
 Bing! avec une exactitude effrayante, la précédente s'enfuit par la fenêtre. Ils passent leur temps à compter les morceaux qui leur restent. On dirait qu'ils se forcent à sourire pour cacher...mais quoi, au juste ?

Moi, la souris que j'ai croquée, je crois bien que sa queue, c'était l'année dernière que je l'ai boulottée et sa tête, cette année. 
Je ne me suis aperçu de rien, sinon qu'elle avait un goût délicieux.
Ce goût s'appelle l'insouciance, d'après ma maîtresse. Y'a des jours, j'en arriverais à croire qu'elle m'envie.




67 commentaires:

  1. Je ne souhaiterai pas un vie de chat.
    C'est vrai que celle que tu viens de nous conter est bien sympa mais je te souhaite une vie de Célestine bien remplie et joyeuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que je préfère ma vie de Célestine (Je crois que mon chat a un peu la grosse tête...)Je serais plutôt du genre chat de gouttière aventureux moi, à choisir...)

      Supprimer
  2. Avis partagé avec Berthoise !
    Enfin, les chats ne laissent pas indifférents, c'est déjà ça !!
    Bon, joker !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joker? pourquoi, tu allais dire une bêtise? ;-)
      Sinon,réponse partagée avec Berthoise , alors...

      Supprimer
  3. Et bien moi je vais te le dire ce qu'ils ont tes maitres et leurs amis : de temps en temps ils prennent conscience du temps qui passe. Les plus malins en font un prétexte à faire la fête, à s'embrasser sous le gui. Les moins joyeux en profitent pour s'enfoncer dans la morosité. Il faut dire qu'il faut une grosse dose d'optimisme pour eux : figure-toi qu'ils croient qu'ils sont les maitres du monde et qu'ils le gèrent à leur guise. alors dès que le monde s'affole, ils se prennent la tête...et c'est souvent le cas.
    Que ce soit toi, chat de maison, soigné, bichonné, un peu parasite qui ne rend comme seul service que de croquer de temps en temps une souris ou moi, chat de gouttière, qui paie sa liberté au prix de nuits inconfortables, de territoires conquis et reconquis, on sait bien ce qu'on est et on ne se fait pas trop d'illusion...eux, si.
    Tu vois, moi, j'ai eu un mal fou à répondre à ton billet alors que je suis sûr que ta maitresse ne t'a pas fait la moindre difficulté à écrire ton billet : il fallu que j'évite le chien, que je passe par la fenêtre entrouverte des toilettes, que je m'introduise dans le bureau alors qu'ils dormaient, que j'accède à l'ordinateur et que je devine leur mot de passe (cela dit, ils sont débiles, leur mot de passe est écrit sur un papier à côté de l'écran.)
    Ta vie de farniente ou ma vie d'aventure, ça nous suffit. Une fois choisies qui nous entends nous plaindre d'elles. On joue au jour le jour, toi la caresse, moi la bagarre. On ne se pose pas trop de questions...et puis un jour, une voiture trop rapide ou un matou trop costaud et on passe dans un autre monde mais avoue que ça ne nous occupe pas trop.
    Puisque j'ai l'occasion, et c'est assez rare, de parler à un chat de maison. Quand je dis ça, ne le prend pas mal, chacun choisi son camp. En général ça vous coûte assez cher ce genre d'exercice et le souvenir que vous laissez chez le vétérinaire en échange de votre docilité, nous les "gouttières" on est assez content de les conserver et d'en faire profiter les minettes du quartier. Je ne te ferai pas dans le genre " le loup et le chien" de La Fontaine. Tu fais ta vie comme tu l'entends.
    Cela dit, il m'est arrivé plus d'une fois le soir de regarder par la fenêtre, de voir ta maîtresse (entre nous, tu as bien choisi et je comprends maintenant pourquoi tant d'hommes viennent lui écrire sur son blog !)te caresser au bout du canapé en échange de quelques ronronnements. Et il m'a pris des envies d'esclavage....Et je voulais te dire aussi qu'il m'est arrivé plusieurs de venir te voler tes croquettes...j'avais faim.
    Pour en revenir aux hommes, je pense aux plus malins qui, une fois par an, sous prétexte que l'année change s'embrassent en buvant du champagne. Les plus habiles choisissent leur place et en profitent pour embrasser une jolie femme. Certains profitent même de la fête pour mener plus loin leurs conquêtes. Et alors je me demande si tout cela n'est pas calcul et n'est pas une raison de plus pour faire la fête.
    Nous, chez les chats de gouttière, on fait la fête le lendemain avec les reliefs de leurs agapes. Moi, cette année j'ai fait un vœu au milieu de la nuit et je l'ai envoyé en l'air, car il parait qu'il y aussi un dieu des chats. J'ai même cru en recevoir un en retour....mais tout ça, c'est des histoires de chats.
    ...Ils arrivent. Ils allument les lumières...je file.

    Signé: Matouvu, chat de gouttière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Matouvu,
      Je me permets de répondre à la place de mon chat qui est encore enroulé autour de lui-même à rêvasser au coin du feu.Il croit que je l'envie, mais ce serait plutôt toi que je devrais envier.Quand je t'écoute parler de ta vie aventureuse, quand je réalise quels risques tu as pris pour venir écrire cette jolie lettre, moi aussi, je prends la grosse tête, et je me dis qu'elle n'était pas forcément adressée au chat de la maison, mais plutôt à moi-même.
      "Prince des monte-en-l'air et de la cambriole, toi qui eut le bon goût de choisir ma maison"...comme disait un de mes poètes préférés. Tu peux revenir quand tu veux, tu as une plume extraordinaire pour un chat, tu m'as émue et tu m'as fait sourire (ah le coup du "souvenir" laissé chez le véto!)
      Bref, tu es ici chez toi "comme en ton appartement" comme disait un autre de mes poètes préférés.
      PS: et je ne laisse pas mon mot de passe à côté de l'ordi, moi... ;-)

      Supprimer
  4. Ici ce sont les zhumains qui ont bien de la chance si le chat leur laisse le bout du canapé près du feu.
    Bonne année à toi et à tous ceux que tu aimes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, mon chat est très bien élevé, il a l'humilité et la délicatesse de ne pas révéler en public qu'en fait il n'en fait qu'à sa tête, et que, comme tout un chacun, nous habitons chez lui.

      Supprimer
  5. Chachat d’amour !! je te fais plein de douces caresses sur ton beau poil tout doux , j'ai un copain il est très vieux il a 19 ans je vais te le présenter il s’appelle Virgule il passe ses journées sous une bonne couverture bien douce , il a le coussinet usé !

    http://laterrestbleue.canalblog.com/archives/2013/01/01/26040421.html

    plein de bisous je vais réveiller Hutte des Bois elle doit croire que c'est encore férié je vais lui bouger le coussinet !!!



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très joli, le blog de Virgule. Merci pour tes caresses, PSV.
      Des caresses pelucheuses, ça ne se refuse pas.

      Supprimer
  6. Décidément, je manque vraiment trop de choses, chez toi, Célestine.
    Un chat qui parle, ça me plaît !
    Mais... ! ton Matou a bouffé la souris ?... il ne te l'a pas offerte ?... alors, ça veut vraiment dire qu'il n'a pas aimé toute cette agitation humaine !
    C'est vrai que même s'ils ne peuvent pas parler comme nous, ils sont capables de se faire comprendre et d'apprécier nos comportements !
    Tu as bien lu, Célestine, baisse un peu la lumière ! Et ton chat sera le plus heureux des chats
    Fais-lui d'énormes caresses de ma part
    Bisous d'O.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah madame Soène, je suis très frétilleux depuis que vous avez dit à ma maîtresse de me faire d'énormes caresses. Oui, j'ai mangé lasouris, comme vous dites, mais c'était trop tentant. Un petit souriceau de la semaine, tout mignon et bien croustillant.
      Quoi? vous ne salivez pas devant une côtelette aux herbes ou une belle tranche de poulet grillé?
      Vous avez raison,je préfère quand c'est plus calme. Trop de monde, trop de bruit, trop de rires et de lumière, çà me défrise la moustache.

      Supprimer
    2. Cher Cha-chat, je vois que tu es comme moi, anonyme en avatar !
      Te voilà tranquille, tout le monde a repris le boulot, à toi la maison vide.
      @ bientôt pour d'autres aventures
      Passe mon bonjour à ta maîtresse quand tu la verras
      Au fait, j'adore le foie de veau, toi aussi sans doute !!

      Supprimer
  7. Il faudrait faire un jour (mais le faudrait-il vraiment ??) faire une statistique des blogueursquiaimentleschats : il me semble que nous sommes une palanquée!
    Le Chat Fou a réveillonné tout seul dans la maison du Bout du Monde mais m' a laissé comme étrenne un mulot tout nu sur la 5ème marche de l' escalier!
    Bonne vie à toi, petite Célestine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une palanquée? Ben oui, c'est un peu normal. Qui dit blogueur dit:
      lecteur, donc aimant les mots, donc aimant les écrivains, donc aimant les chats...
      Un animal littéraire s'il en est.Pour ma part, dans mon firmament, brillent Colette, Brassens et Baudelaire, pour ne citer que les trois plus célèbres "aimeurs de chats" mais il y en a bien d'autres.

      Supprimer
    2. Je pense que le Chat Fou aurait bien pu vivre avec Paul Léautaud ............

      Supprimer
    3. Et oui, je l'ai oublié, Léautaud... et aussi henri Matisse, Pierre Loti, Théophile Gauthier et bien d'autres.

      Le Chat Fou...joli nom!

      Supprimer
  8. Ah oui, cette insouciance propre aux chats, moi je l'aime bien. Souvent je les envie un peu. Surtout les soirs de blues, les matins de pluie et les jours de grande fatigue. Un peu comme aujourd'hui tiens.... Mais chat va passer....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, aujourd'hui est un jour de blues.Tout comme toi, je subis le contrecoup de la fête. Les paillettes jettent encore ça et là quelques éclairs furtifs, mais les invités sont partis et le silence a empli la maison.
      Chat ira mieux demain.

      Supprimer
  9. L'insouciance ? Un reste de notre enfance... Gardons la précieusement ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez ma maîtresse, l'enfance n'est jamais bien loin. Une déformation professionnelle sans doute.On le voit aux petits grains d'or dans ses yeux, et aussi au grain qu'elle a dans la tête, bien souvent.
      Chut, ne lui dites pas que je vous ai dit ça, elle pourrait me priver de croquettes !

      Supprimer
  10. Pas facile de clavioter avec une chatte couchée sur le poignet, à regarder la souris s'agiter sous mes doigts...
    Mais dis-moi, le matou! Tu dis que Célestine veut croquer une souris? Rhoooo!
    Blutch.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un commentaire empreint d'un érotisme torride ...
      Tu me la présentes, cette minette? Tu sais contrairement à ce que dit mon cousin Matouvu,le chat de gouttière, je suis encore en pleine possession de mes attributs virils...

      Supprimer
    2. Oh ben dis Cha-chat, comme tu y vas... C'est que je suis une minette sérieuse moi. Chatte câline pour l'homme que j'ai accepté chez-moi, certes, et parfois aussi avec de beaux matous, mais seulement pour la bonne cause.
      Je ne suis ni de salon, ni de gouttière, simplement une chatte des champs, mais faut voir, un vrai paradis.
      Farouche avec les bipèdes, je suis accueillante avec les chats. Oh tiens, le 31 on a fait une teuf, je t'explique pas..... Il était parti la semaine en me laissant 2 kg de croquettes pour agrémenter mes souris. Au réveillon, ils ont nivelé la gamelle. Il me restait 3 croquettes, résultat d'un restant d'éducation sans doute...
      J'te laisse car il ne veut pas que je mette mes pattes sur le clavier, il dit que je fais n'importe quoi, je te laisse juge de sa mauvaise foi.
      Mille léchouilles
      Minette

      Supprimer
  11. Ton félidé viendrait il de la Ville des Chats de 1Q84 ? (Huraki Murakami)
    Il parle la nuit si j'en crois l'heure où tu as "posté" !
    hum !! attention au chat nocturne... Lucifer n'est jamais loin dit-on !
    Et puis on le sait depuis les Frères Jacques : C'est le p'tit bout de la queue du chat qui vous électrise....
    Ça inaugure bien de l'année de braise ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai entendu parler de cette saga japonaise, ce sont de lointains cousins...Nous les chats, on n'est pas très attachés aux drapeaux et aux nationalités...
      Bien sûr, que j'écris la nuit! Ben quoi?
      Il va falloir que je dise à ma maîtresse de surveiller un peu mieux ce blog: on y colporte sur moi des idées reçues d'un autre âge. Dites tout de suite que Célestine m'appelle Méphisto et qu'elle fait bouillir des langues de serpent dans un chaudron!

      Supprimer
  12. je n'arrête pas de dire que mes chats m'ont sauvée la vie. j'ai vécu en parfaite osmose avec eux pendant dix jours de vacances et je suis heureuse comme un chat sur une couette :) Ils sont le secret, c'est sûr :) J'ai un blog où ils sont mes stars : www.avascat.blogspot.com :)
    excuse moi, pour le coup, j'en ai oublié les sous entendus et la profondeur de ta personification :) ben aussi, faut pas me parler de chats ! :p bisous
    ps : çà y est, le boulot a repris pour moi :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais bien vos amis, Gaïa et Lucky, mademoisselle Ava.
      On est allés à la maternelle ensemble. Super le blog que vous leur avez consacré!
      Ma maîtresse vous fait dire qu'elle a adoré votre réponse chez vous (bon j'espère que vous comprendrez parce que moi, les trucs des zhumains, je les trouve un peu trop pleins de sous-entendus et de profondeur pour moi.
      Miaous sincères.

      Supprimer
  13. Vie de chat, vie d'humain, VIE!!! Vivre pleinement chaque jour, y trouver qui une souris, qui quelques bulles dorées qui font rire, qui la beauté du ciel, qui la douceur d'une friandise... aimer faire mille choses, aimer se pelotonner et regarder les heures qui passent... aimer bouger, aimer la paresse, qu'importe, aimer et vivre!!! Bonne année Célestine
    PS: ça y est commande est passée de l'Orteil... je te dis quand je l'ai lu(15 jours pour être livrée... c'est long)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, bonne nouvelle, chère Brizou. Merci beaucoup.Je pense que quinze jours, ce doit être un maximum.
      La vie, oui, la chanter, la danser, l'aimer! Il n'est question que de ça et de rien d'autre, chez les chats comme chez les non-chats.

      Supprimer
  14. Aaaah, ta maîtresse n'est pas la seule zhumaine à rêver de ça ! :~)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ra la la! toute une époque! Si je vous disais que j'ai joué dans ce film, à l'époque...Entant que figurant bien sûr.Mais la vedette, avec sa p'tite fourrure bien blanche et ses airs de duchesse, me faisait kiffer grave!

      Supprimer
  15. ... Tu me donnerais ton adresse en privé pour que je t'envoie des voeux autrement... Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Mademoiselle Julia, ma maîtresse me dit de vous dire qu'il vous faut lui envoyer un email à l'adresse indiquée en haut à droite et elle vous dira tout.

      Supprimer
  16. Tu as la chance d'avoir un chat qui fasse ton article.... ;-)


    Belle fin de journée avec bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, hein, monsieur Patriarch, vous êtes bien bon de me louer ainsi!
      C'est que ce n'est pas facile de taper sur un clavier avec les papattes!

      Supprimer
  17. Et pourtant, en théorie, il a moins d'années devant lui, le chat... Mais il en profite à fond. Ainsi que tous les animaux, sans crainte du lendemain et sans regrets d'hier. C'est une chance. Si seulement nous n'avions pas conscience de ce secret, peut-être pourrions-nous en faire autant.
    Beau texte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens une nouvelle venue? Encore une copine de Célestine...elle va l'installer dans le totem, comme elle le fait chaque fois.
      Oui, nous les chats, nous ne connaissons pas votre secret, mais nous connaissons celui du bonheur!

      Supprimer
  18. Les chats ont parfois une bien belle plume.C'est peut-être pour ça que comme toi je les aime tant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est moi qui lui ai tout appris, je me permets de prendre le compliment pour moi au passage...

      Supprimer
  19. Balthazar? Le chat de la sorcière? Je ne comprends pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Balthazar, le souriceau qui parle chez Jacques.C'est le nom que tu lui as donné ? Non ?

      Supprimer
  20. Mon dieu non! Je n'aurais pas fait croquer la souris de Jacques par mon chat! Comment peux-tu penser ça?
    Oh cette idée me rend tellement triste...

    RépondreSupprimer
  21. Petit chat , nous humains songeons peut être à cette citation que l'on attribue à prevert , de la bouche de Trintignant à l'issue d'un film que je ne verrai jamais pour avoir vécu en tristement vrai le strict scénario de ladite pellicule " et si on essayait d'être heureux ne serait ce que pour donner l'exemple ". Ils font peut être cela dans ton monde , tes humains ?
    Bonne année en tout cas, plus ca va et plus on a envie d'un chat Célestine , faut arrêter de nous tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette citation est merveilleuse,merci de me l'avoir remise en mémoire. Quant à cette envie de chat, elle ne peut pas être satisfaite? Sinon, je suis désolée de te tenter. J'aime tellement mes petites boules de poil!

      Supprimer
    2. Je te rassure,la tentation n'est que passagère, option prise pour un lapin .... pour accompagner le hamster et la tortue !

      Supprimer
  22. Je me fais souvent la même réflexion en voyant mon Chat dormir sur le canapé !
    Bonne année à toi, continue à nous faire part de tes réflexions toujours aussi pertinentes et passionnantes
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais essayer de continuer à être moi même...

      Supprimer
  23. Là, ce matin, alors que je peine à garder les yeux ouverts et à bailler moins d'une fois par minute, j'aimerais bien avoir une vie de chat, j'aimerais bien !
    Des bises pour toi et pour ton chat qui écrit si bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce billet , j'exprimais un peu la même chose que toi...

      Supprimer
  24. C'est vrai, les humains pratiquent beaucoup de rites étranges, et font beaucoup de bruit pour pas grand chose au fond... C'est amusant de les regarder au travers de l'oeil d'un chat ou d'un extra terrestre.
    Je te souhaite une belle année, avec plein de jolies idées encore et les mots pour les raconter. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pastelle,je prends bonne note de ton voeu, et j'essaierai de rester à la hauteur de mes lecteurs...

      Supprimer

  25. Une mélancolie (au fait, un chat nommé Ancolie m'a connu) douce et mélodieuse emplit ce beau texte ponctué de coups de griffes fort bien mises en perspective. "Il paraît qu'ils connaissent un secret terrible, et que c'est pour tenter de se rassurer qu'ils boivent des breuvages de bulles et d'or, qui leur font "oublier le sablier", en dansant des sarabandes ridicules... "

    Bien des auteurs furent choisis par des chats, certains sont aimablement cités plus haut. On se permettra d'ajouter ce court poème de Maurice Carême, à lire ou pas, à son chat. (Pour l'anecdote, j'ai récité ce poème à mon araignée du moment ; elle n'en a cure. Mais c'est normal, elle a mauvais caractère)

    Le chat et le soleil

    Le chat ouvrit les yeux,
    Le soleil y entra.
    Le chat ferma les yeux,
    Le soleil y resta.

    Voilà pourquoi, le soir,
    Quand le chat se réveille,
    J'aperçois dans le noir
    Deux morceaux de soleil.

    Maurice Carême

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mauvaises langues insinueront sans doute que votre araignée (au plafond?) n'est pas bien élevée.
      Moi j'adore ce poème que j'ai(encore une fois, pardonnez-moi si je me répète) souvent appris à mes chers élèves.

      Supprimer
  26. Il n'y a rien de mieu (ha) qu'un beau pousse-pousse, sinon un beau pousse-pousse philosophe.

    RépondreSupprimer
  27. Miaou-miaou, bonne annee, petit minou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Flo, il fait beau la-bas dans ton lointain Japon? Ici nous avons un temps admirable, tu as du le voir sur le blog de PSV

      Supprimer
  28. Quand je regarde ma chienne, je me dis aussi parfois que ça doit être pas mal la vie domestique et d'os, mes tiques aussi, aie ça gratte ! sourire, tiens ma maîtresse m'a donné un beau os à grignoter ! mince je n'ai plus de dents ...
    Nos animaux de compagnie ( et comme ils portent bien leur nom ) vieillissent aussi et nous montrent le chemin, stoïques et remarquables ... Nous, nous nous grattons souvent la tête pour rien, pour se faire du mal, nous sommes ... compliqués ! imprévisibles oui ! mais bon, je suis hume/aine et je l'accepte, je n'ai pas le choix :)

    Un plaisir égal à te lire au fiol de nos petites vies( ô lapsus je voulais dire au fil bien sûr, mais j'ai débouché et respiré la fiole précieuse de tes écrits, sans fiel heureusement ma fille )

    Je t'embrasse fleur ! un chien à la patte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois, oui, seulement parfois, quand j'ai le blues, j'aimerais ne pas savoir le secret. Mais ensuite, quand je reprends confiance, je me dis que rien ne vaut la vie, même si ponctuellement la vie ne vaut rien. Il n'y a que mon chat pour croire que je l'envie...

      Supprimer
  29. JE lis justement un très chouette livre "L'art difficile de ne presque rien faire" qui devrait beaucoup plaire à ton chat. Moi j'adore ! Mais je voulais surtout te souhaite une très belle et insouciante année 2013, qu'elle soit légère comme une bulle d'or.... Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai écrit l'été dernier un billet sur le farniente qu'il t'amusera peut être de relire...
      http://celestinetroussecotte.blogspot.fr/2012/07/far-niente.html?m=1
      Merci pour tes vœux. Très belle Année à toi.

      Supprimer
  30. ____8888___88888888___8888
    ___888888_8888888888_888888
    ___888888888888888888888888
    ___888888888888888888888888
    ____8888888888888888888888
    _____88888888888888888888
    _______8888888888888888
    _________888888888888
    ______________**
    ____####______**______####
    ___#######____**____#######
    ____#######___**___#######
    ______######__**__######
    ________#####_**_#####
    __________####**####

    ____8888___88888888___8888
    ___888888_8888888888_888888
    ___888888888888888888888888
    ___888888888888888888888888
    ____8888888888888888888888
    _____88888888888888888888
    _______8888888888888888
    _________888888888888
    ______________**
    ____####______**______####
    ___#######____**____#######
    ____#######___**___#######
    ______######__**__######
    ________#####_**_#####
    __________####**####

    petit cadeau !!! bisou fleuri !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel joli cadeau! Merci PSV c'est très gentil

      Supprimer
  31. J'admire chez les chats leur aptitude à rester zen et leur insouciance.
    Ils ont tant à nous apprendre dans ce domaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les chats nous font croire que nous sommes leurs maîtres, mais tout le monde sait bien qu'il n'en est rien. Nous vivons définitivement chez nos chats. Cela dit, rester zen quand on ne fait que dormir et que la gamelle est pleine, ça doit être assez facile (oups, si mon chat m'entendait!)

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.