jeudi 14 juin 2012

Lasse

Je rentre tard, après des heures dans le bureau à avaler ces insipides tonnes de paperasse qui accompagnent le quotidien d'une école, en fin d'année. Des piles de chiffres et de dossiers.
Mon zado prépare son bac, et entre deux révisions, s'entraîne à jouer un morceau au piano pour épater les filles. Un morceau bien bluesy qui met le coeur à l'envers. L'été s'installe. L'homme est parti arpenter ses chères montagnes, pour vérifier si elles n'ont pas changé de place.  Le perroquet gris du Gabon, fierté de mon voisin, troue le silence de ses vocalises suraiguës.  Il imite à la perfection les voix humaines, c'est étrange.
Mes parents me manquent, mes grands enfants me manquent. L'air est tiède et un peu vénéneux.
Je me sens lasse et bien à la fois. Je vais me regarder un film de fille, bien sirupeux et bien rose, en buvant de la tisane et en me faisant les ongles des pieds. Je vais fermer les yeux et oublier les miasmes de la journée. Je vais... 

23 commentaires:

  1. Tu t'es endormie sur ton clavier ?
    Attention au courbatures !

    RépondreSupprimer
  2. je ne sais pas si cela va être approprié à ton billet mais voici ce qui me vient à l'esprit après la lecture de ton billet : "apprendre à vivre avec soi".. Car pour ma part, journée chargée "pour les autres" à gérer des tas de trucs, un fils au tél, un anni seule avec un verre de rosé.. Pas une vaguelette de mélancolie à l'horizon : la vie n'est pas ce que j'attends d'elle en fonction de ce que je crois attendre mais bien ce qu'elle est pour ce qu'elle est :) Bisous ♥ je suis sûre que tu as compris :)) ♥

    RépondreSupprimer
  3. Toutes les journées ne peuvent pas être à 100000 Volt, il faut bien que certaines soient à courant alternatif...

    RépondreSupprimer
  4. Et moi, je suis le rêve de Célestine. Rêve d'une femme trop fatiguée de cette fin d'année d'école et trop content de se retrouver "avant" ...pour un moment.
    Un peu de peine de quitter ses anciens ? Un peu d'angoisse de savoir les nouveaux ?(d'ailleurs sera-t-il là cette année le nouveau "petit nouveau" ?). Et puis ces papiers et ces directives imbécile...et puis le bruit et puis l'inquiétude.
    Alors moi, le rêve, je rassemble tout ce qu'il y a de plus beau dans l'univers de Célestine. Je le lui rappelle, je le lui raconte et encore...et encore. Je fais réapparaitre d'anciennes images et j'en ajoute de nouvelles. Je jongle avec les mots et les images...et l'inexprimé...et l'inexprimable. Et elle est héroïne, amoureuse, Roxane...ou Saint-Simon, ou madame de Sévigné.
    Et elle est jeune fille et parfois même enfant de la montagne.
    Et à nouveau le temps qui est passé revient se poser en image, ressuscite les morts à leur vraie vie et adoucit les vivants.
    Et je m'inscris en douceur dans cette tête bien faite..et bien pleine aussi. Je fais danser en quelques courts instants qui semblent la nuit entière cette farandole de paix qui va lui redonner, le repos, la foi, le courage...et surtout le sourire...sous deux yeux de ces pays entre mer et montagne ou le bleu se niche ainsi et aussi à l'intérieur des êtres.
    Alors demain sera doux et le week-end qui s'annonce sera paisible aussi.
    Et le mot saura dire la trace de ce rêve.
    Et j'aurai fait mon doux travail.
    Signé : un rêve

    RépondreSupprimer
  5. Halte là !!
    C'est oublier un peu vite le plaisir sans mélange de se retrouver seul(e) après tant d'agitation !! :)

    RépondreSupprimer
  6. Nous avons fini cette période, et c'est chez notre fille maintenant.

    Le BAC pour le garçon et le brevet des collèges pour la fille. Pour la fille pas de problème avec une moyenne générale de 16/20 mais je serai étonné que le garçon ait le BAC

    Belle journée.

    RépondreSupprimer
  7. J'espère que tu as eu une douce nuit réparatrice...

    Bisous ✰✯✮ Laure ✮✯✰
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  8. Sur le point de partir pour la clinique (tu sais bien pourquoi hein!!! pour une renaissance!!) je viens doucement t'embrasser et te dire merci pour ton amitié si présente, si précieuse pour moi!)

    RépondreSupprimer
  9. http://www.deezer.com/music/track/2266778

    Pourquoi ton billet me ramène à cette chanson de Brel ? La même torpeur, la même ambiance feutrée sans doute...

    RépondreSupprimer
  10. Alors tu as bien dormi:-)?
    Bon courage pour cette fin d'année scolaire : j'en ai connu 33, je crois, je sais ce que c'est et en plus je pense que c'est de pire en pire!

    RépondreSupprimer
  11. à la longue, être lasse... scie...

    RépondreSupprimer
  12. Ça me fait penser à ce poème d'Anna de Noailles:
    "Quand mon esprit fringant, et pourtant aux abois,
    A tout le jour souffert de sa force prodigue,
    L’heure lasse du soir vient m’imposer son poids ;
    Merci pour la fatigue..."

    ...j'ai oublié la suite!

    RépondreSupprimer
  13. J'espère que le week end t'est paisible e que ton jeune ne fait pas que réviser à moins de 48 de l'épreuve de philo (ici aussi, ambiance studieuse, mais mollement...) Se poser, humer l'air et jouir de l'instant, c'est ce que je te souhaite pour terminer l'année. Bises et toutes mes amitiés un peu plus vers le sud :-)

    RépondreSupprimer
  14. Merci chère FD moi aussi je te souhaite toute la sérénité possible pour cette fin d'année. ta grenouillette a dû bien grandir! Elle rentre au CP non?
    Gros bisous


    Pardon à tous de ne pas m'attarder ce soir, ma lassitude continue, il faut que je me requinque après toutes ces émotions...Encore quelques nuits de sommeil et il n'y paraîtra plus.

    RépondreSupprimer
  15. Je reconnais bien là cette grande fatigue de fin d'année qui me fit parfois regretter d'avoir quitté mon CP pour la direction. Si au moins j'avais eu une classe et des élèves plutôt que ces hordes de personnes a ranger, classer sur papier! Bon courage ma chère Célestine! Veux-tu que je vienne t'aider et faire petite main dans ton bureau?.

    RépondreSupprimer
  16. Ah... le mois de juin... je n'ai osé poser devant l'adjectif doux... Je me suis sentie, comment dire, en osmose en lisant ton billet ;-)

    RépondreSupprimer
  17. PS : le commentaire de Walrus m'a convaincue d'une chose, il faut inventer un terme nouveau pour lui, l'humour "walrusien" ;-)

    RépondreSupprimer
  18. C'est important, après des journées bien rudes, de pouvoir se poser. Je mesure ma chance de pouvoir rentrer chez moi le soir, de pouvoir y lire, y écrire, regarder le jardin, être en bonne compagnie....
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  19. Excellent programme, repos, film à l'eau de rose, les ongles, pour moi cela sera un ourlet.

    Bon courage, on arrive bientôt à la fin!

    RépondreSupprimer
  20. c'était quoi ton film de filles? ;-)
    ça peut toujours être utile!!!

    RépondreSupprimer
  21. J'aime te lire à l'envers, enfin plutôt en redescendant les escaliers de ton bel espace.
    Je vois qu'en juillet comme ma petite, ton petit préparait son bac ... tandis que l'homme de la maison était parti dans ses montagnes, c'est drôle mais au même moment le mien aussi était allé vérifier si elles étaient toujours en place :) ma grande me manquait aussi, et là tandis que je te lis, je me fais les ongles des mains ( tu sais bien, le modèle femme peut faire plusieurs choses at the same time )en me demandant dans quelle région se situe ton nid ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es mon double,Veronica...c'est troublant...

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.