mercredi 27 juin 2012

Faire le Buzz

Je n'invente rien.
Mardi, à l'école, une petite fille  a enlevé sa culotte et elle a fait tout le tour du préau en courant les fesses à l'air comme une gazelle sous les yeux amusés de ses petites camarades.
Lundi, devant une autre école de la ville, un homme s'est déguisé en femme pour planquer une hache sous ses vêtements, et il a agressé sa propre épouse à la sortie des enfants pour la punir de l' avoir trompé, en lui donnant un coup de hache dans le visage. Sous les yeux horrifiés des personnes qui se trouvaient là. 
Ces deux évènements n'ont pas de commune mesure, bien entendu. Mais si quelqu'un, à ce moment précis, mu par on ne sait quel instinct glauque et difficilement explicable, s'était mis à filmer la scène avec son téléphone portable, cela aurait pu créer automatiquement  "un buzz" sur la toile, avec les dommages collatéraux que l'on peut imaginer, en terme de vie privée et de dignité de la personne humaine...
Quelle frénésie pousse donc nos contemporains à vouloir absolument "faire le buzz"?
On ne compte plus les exemples sur internet, de vidéos débiles, ou inquiétantes qui exaltent tout ce que l'être humain a de plus crétin: essayer d'avaler une pleine cuillerée à soupe de cannelle en poudre, au risque de mourir étouffé sous les caméras, se filmer à deux cent quarante à l'heure dans une rue, arriver à une soirée avec une robe en viande...la liste est inépuisable. Le but: faire parler de soi par tous les moyens, surtout les plus imbéciles. Et ne pas lésiner, surtout. Plus c'est gros, plus ça passe. 
Bizarrement, pour être à la pointe de la mode, pour fasciner les foules, il faut souvent faire quelque chose de défendu, ou de méchant, ou de dangereux, ou de carrément con.
Vous avez dit bizarre, mon cher cousin? Non, c'est juste vieux comme le monde.



Buzz: n.m. (mot angl., bourdonnement). Forme de publicité dans laquelle le consommateur contribue à lancer un produit ou un service via des courriels, des blogs, des forums ou d’autres médias en ligne. – Par ext. Rumeur, retentissement médiatique, notamm. autour de ce qui est perçu comme étant à la pointe de la mode (événement, spectacle, personnalité, etc.). Le film a fait un énorme buzz.( Définition Larousse 2010)



20 commentaires:

  1. ...tout le tour du préau en courant les fesses à l'air ?
    Je ne savais pas que "les pestes" avaient des gosses :-))))))

    RépondreSupprimer
  2. Confusion lamentable, chère Célestine, la robe en viande c'est de l'art contemporain, pas du buzz.
    Comment, je mégote ?

    RépondreSupprimer
  3. Etre prêt à tout et à n'importe quoi pour faire du Buzz... hélas, c'est courant !!
    Je crois qu'en Angleterre, une femme atteinte d'un cancer en phase terminal, s'était laissé filmer jusqu'au bout, dans une télé réalité. C'est triste...

    Bisous ✰✯✮ Laure ✮✯✰
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. VERONIQUE à sept ans, je pense que celle-ci ne voyait pas le mal...enfin, je l'espère...

    WALRUS oui, je sais, je suis vraiment nulle en art contempo...mais je me soigne!

    LAURE c'était le sujet du très beau film "la mort en direct" avec Romy Schneider. Bouleversant.
    Bonne soirée toute douce!

    RépondreSupprimer
  5. Laure parle d'une jeune femme qui avait fait une télé réalité et ensuite, atteinte d'un cancer, avait accepté d'être filmée jusqu'au bout il y a 5 ans à peu près.. Elle l'aurait fait pour subvenir aux besoins éducatifs de ses enfants en bas âge, entre autres.. Oui, le buzz, on pense aux jackass aussi !:))
    Se rendre intérêssant.. être aimé, vu, encensé.. Déviance commune et qui peut se traduire de mille façons.. Pardaoxalement, ce sont ceux qui s'en défendent à grands coups de diffamations délétères comme les pestes qui en sont les plus friandes.
    Traduire : plus vous êtes instable affectivement, plus la violence de vos frustrations se heurte en ridicules pamoiseries!

    RépondreSupprimer
  6. En Occitan faire la buse se dit : far la miaula !
    Et quand le linge hibou, faucon l'sorte de la lessiveuse.
    Bises, et il vaut mieux en rire, la petite fille je trouve ça très rigolo, de là à la filmer....

    RépondreSupprimer
  7. ANDIAMO oui, d'ailleurs je ne l'ai pas grondée,juste expliqué qu'il y avait des endroits plus appropriés pour ça...

    CB et VERONIQUE je préfèrerais ne plus en parler publiquement si vous le voulez bien, c'est leur faire encore de la pub;je ne pensais pas spécialement à elles en écrivant ce billet. Mais en le relisant, je comprends qu'on ait pu penser le contraire.Tout n'est qu'une question de point de vue...

    RépondreSupprimer
  8. Désolée, ce n'était pas mon intention, encore moins de polémiquer, je m'en excuse : simplement, le sujet du buzz menait à des exemples, des généraux ( j'ai pensé à jackass) et des plus intimistes : faire le buzz pour détruire. le sujet m'y a mené, mais crois moi, si je pouvais éteindre cette blessure, ce serait avec grande joie. Bisous

    RépondreSupprimer
  9. mais tu sais, le buzz du "happy slapping c'est quoi : foutre des baffes à un collégien naif pour se faire mousser auprès des autres comme étant le plus fort ! Le "happy slapping" filmé sur portable est de loin l'exemple le plus parlant des dérives du buzz.
    C'est effectivement un sujet brûlant, d'actualité car "moderne" et qui me touche quand on en parle. Beaucoup de mes jeunes s'y perdent, même jusqu'au suicide. C'est vraiment un sujet loin d'être anodin : je fais la "guerre" à mes jeunes pour qu'ils arrêtent de regarder la vidéo du dépeceur de montréal, ils sont avides de buzz à fond : comme cette vidéo de la petite chinoise de trois ans écrasée dans la plus grande indifférence.. Si on trouvait l'explication du buzz, on le soignerait.
    Moi j'avoue, cela me terrorise pour mon fils, qu'il dérape, qu'il en soit victime aussi. Et pourtant, comment leur enlever l'outil du net ? A côté de çà, il y a des buzz magnifiques : aujourd'hui, on m'a montré un "live de 7 chatons", magique ! Mais ce n'est pas ce qui marche le plus. Encore ce week end, mon fils me parlait de cette "amandine du 38" qui a fait un buzz avec un rap, dans le mauvais sens du terme. Pour lui, sa vie était foutue. C'est donc çà le buzz ? Foutre la vie des autres en l'air?
    Bref, "faire le buzz".. Beurk !:p N'est pas star qui veut, vaux mieux s'en protéger !:))

    RépondreSupprimer
  10. Oui, il faut toujours être vigilant, ça dérape vite, je suis d'accord avec toi.

    RépondreSupprimer
  11. Moi, j'appelle ça plus simplement "faire le con"... Mais bon, je ne suis qu'un vieux croûton dépassé par son époque, hein ! :~)

    RépondreSupprimer
  12. Promis...Je ferais commencer le grand nord à Valence, non! au nord de Lyon.
    Sans rancune ?

    RépondreSupprimer
  13. Cher ANONYME le mot rancune ne fait pas partie de mon vocabulaire (sourire) comment pourrais-je vous en vouloir?

    TANT BOURRIN m'est avis que si ça se trouve, le "vieux croûton" est plus jeune que moi...

    RépondreSupprimer
  14. Après l'avoir trompé, elle s'est fendue d'un large sourire...
    Bon, je sors ! ;-)

    RépondreSupprimer
  15. On a oublié la valeur du bel adage de "pour vivre heureux vivons cachés"... en plus ils immortalisent leurs conneries qui resteront ainsi pour toujours, prêtes à l'emploi des petits-enfants qui n'auront plus besoin de prétextes pour continuer de clamer que bon papa était un abruti dès son plus jeune âge... ;-)

    RépondreSupprimer
  16. Bpnjour, desolee, rien a voir avec le sujet, mais.....J'AIME BEAUCOUP TES PHOTOS DE FLEURS !!!

    RépondreSupprimer
  17. à mon époque, on disait faire l'intéressant ou bien faire le zouave...

    RépondreSupprimer
  18. CATHNOUNOURSE les temps changent, et pas toujours en bien, mais bon...c'est une mode qui , espérons-le, passera.

    FLO DE SENDAI Bienvenue! je te croise souvent chez Hutte des Bois, c'est gentil de venir faire un tour chez moi. Je suis très fière de mes fleurs ce sont celles de mon jardin.La rose de la bannière m'a valu beaucoup de félicitations. C'était la première fois que je me servais de mon APN.

    EDMEE oui, tu as raison, mais ont-ils seulement pensé à l'avenir? On vit une civilisation du tout-tout de suite, et de l'instant. Alors l'avenir...

    PATRIARCH on n'a plus qu'à se résigner...

    SKLABEZ Quelque part, ce truc est tellement énorme qu'il en est presque comique...

    RépondreSupprimer
  19. Certains ont été bien punis de leur fascination pour ce genre de vidéo. Celle qui a été postée par le "dépeceur" qui vient de sévir, a été visionnée de nombreuses fois...mais certains des spectateurs ont regretté bien amèrement (mais trop tard) leurs sombres penchants pour le morbide !

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.