vendredi 24 février 2012

Prémices








Pas fou, le chat a pris sa place au soleil, calé contre un mur à l'abri de ce vent furieux dont les autochtones disent qu'il rend fou. Le Mistral. Le maître de la Provence.
 De la véranda où je suis installée, ce matin, j'entends le printemps qui s'approche à pas feutrés. Oh, il ne fait pas bien de bruit, pour l'instant, ce sont deux ou trois crocus, la première jonquille et des centaines de petits bourgeons un peu plus verts qu'hier pour un oeil attentif. 
Le mimosa, lui, n'a pas résisté aux assauts du gel des semaines passées. Il n'ensoleillera pas mon jardin de ses petites fleurs parfumées.
 Les oiseaux commencent à y croire. Ils se passent le mot discrètement. Mais les rois de la saison, les merles aux trilles somptueuses, ne sont pas encore arrivés.
Quant à moi, les prémices se manifestent d'une façon reconnaissable entre toutes: des picotements au bout des doigts et des orteils, une exultation quasi permanente et l'envie de changer et de bouger. 
Reprendre le sport, manger plus léger, perdre les trois kilos de l'hiver, trier les pulls, sortir les petites robes, aérer la maison,  changer les meubles de place, faire le ménage en grand.
Secouer mon pelage comme une oursonne qui s'ébroue à la sortie de l'hiver. Renaître, quoi...

20 commentaires:

  1. Une renaissance... comme un tableau de Botticelli !

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de finir ma semaine, j'ai ouvert la porte fenêtre du balcon.. C'est déjà çà !:) bisous

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas 3 KG que j'aurais à perdre... sourires... Belle journée. Bises

    RépondreSupprimer
  4. hum, hum
    cette odeur, c'est
    c'est, ne serait-ce le bonheur ?
    l'éveil de la torpeur ?

    Curiosité, quitte à passer pour un ...
    Pas de merle chez vous l'hiver, en tout cas de trille ?
    Dans ce cas, par là-haut, dans nos froides contrées, compagnons bavards du café avant vêpres !

    RépondreSupprimer
  5. 'Tention de pas aller plus vite que la zik !!
    Le mimo a bien tenu le coup ici et il règne vraiment une ambiance printanière depuis le début de la semaine !

    RépondreSupprimer
  6. Tu aurais du dire que tu étais là avec ton appareil lorsque je suis sorti de ma caverne, j'aurais pris le temps de me donner un coup de brosse...
    Blutch.

    RépondreSupprimer
  7. BLUTCH oh mais tu es très beau comme ça, mon blutchinet!

    ANTIBLUES t'inquiète, je vais pas mettre encore le bikini...mais pour le mimo c'est mort chez moi, il est vrai que je suis beaucoup au nord par rapport à chez toi (d'où la métaphore de l'ours!)

    CEDRIC mais où-habites tu pour avoir des merles qui chantent en hiver? Chez nous, il faut attendre le mois de mars en général...

    RépondreSupprimer
  8. PATRIARCH en même temps, tu ne mets plus de bikini, non? ;-)

    ELLA bon week-end ensoleillé ma luciole!♥

    WALRUS Boticelli? euh...j'ai dt que j'avais trois kilos à perdre, pas trente! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. à mon retour j'ai admiré les premiers crocus , deux jonquilles timides et une tulipe presque ouverte ... comme toi , j'ai des envies de bougeotte , le nez qui piquotte , et les éternels éternuements des allergies , profite Célestine de ce "renouveau " qui s'annonce , savoure jour après jour ...

    RépondreSupprimer
  10. JEANNE je savoure chaque minute avec délectation.

    RépondreSupprimer
  11. Vite profiter de ce dernier week-end. Faire provision de printemps. Gagner ces premiers, second, troisième et tous les autres degrés qui nous rapprochent de l'été. Sentir ces picotements. Aimer cette douce connivence. Recevoir par dessus le Ventoux par ce fort mistral ce texte venu du nord, mais d'un nord encore bien au sud. Délicieux texte.
    Merci

    RépondreSupprimer
  12. JACQUES regarder la grande fête du cinéma français et recevoir en même temps un petit coucou du sud de Jacques...magie de la technologie.

    RépondreSupprimer
  13. Qu'on le croit ou non,
    2 jours de neige cet hiver
    3 semaines sous zéro
    pas plus de pluie qu'ailleurs
    ni d'iceberg sur nos côtes
    ici, c'est le Nooooord !

    ;-)

    RépondreSupprimer
  14. ou presque, parce qu'on tient à la différence, le vrai nord, c'est juste au dessus...

    RépondreSupprimer
  15. HUTTE DES BOIS ça y est je l'ai entendu! avec trois bonnes semaines de retard...

    SKLABEZ trop!

    CEDRIC Donc tu habites au sud du Nord ou au nord du sud, finalement?

    TEB je fais ma liste plusieurs fois par an.Toute occasion est bonne pour rectifier le tir!

    RépondreSupprimer
  16. Le matin, les oiseaux font la fête. Et l'air est plus doux. Mais, je garde les pulls sous le coude, l'hiver n'est pas fini.

    RépondreSupprimer
  17. :-)

    au sud du nord ! Frontières croisées de la Flandres, et des caps et marais d'Opale...

    RépondreSupprimer
  18. aujourd'hui j'ai secoué, aéré, nettoyé,réveillé, sorti, ouvert,bougé... et profité des rues parisiennes qui sentaient le printemps

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.