vendredi 22 juillet 2011

La lettre C


Les plumes de l'été continuent chez Asphodèle...J'aime bien ces petits exercices d'écriture.
 carotte – cercle -Chili ou chili* – castor -cage – camomille – caravane – casserole -chronique – carnaval -charivari – caravelle – chavirer – chocolat.

***

Sans me vanter, je suis un surdoué chronique, que voulez-vous, c’est ainsi, j’ai un quotient intellectuel des plus remarquables. Je connais par cœur des choses belles et inutiles comme le PIB du Chili, la formule de calcul de la quadrature du cercle, combien de carottes un castor en cage peut avaler en une semaine, le poids d’une caravelle, ou le nombre moyen de chameaux composant une caravane.
Romain Duris, amoureux transi d'une dactylographePour autant, je n'ai pas osé aborder cette fille sublime que j’ai frôlée parmi les fleurs au carnaval de Nice, ni lui confier combien son odeur de chocolat chaud et sa blondeur de camomille m’ont fait chavirer, ni lui dire qu'elle a mis dans mon âme un indicible charivari, à l'instant où je l’ai vue...

Non, voyez-vous, en amour, je suis tout le contraire d’un surdoué.

En amour, je suis une vraie casserole.

31 commentaires:

  1. yèèèèèèèèèèèèèèèèèèèè
    c'est génial!
    BRAVO ma belle Célestine!
    Moi aussi, j'aime beaucoup ce jeu, même si ce n'est pas évident d'introduire tous ces mots dans un texte qui ne fait pas artificiel!
    T'as tout gagné, je te le dis!!!

    RépondreSupprimer
  2. MERCI COUM! Ca m'est venu comme ça, d'un trait.Et je n'arrive pas à dire de quelle manière...Mais ça m'amuse vraiment beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. surprise.... chez moi!
    du coup j'ai pas pu attendre demain matin, d'autant plus que je suis absente demain...

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vu...je suis déjà allée mettre un com!

    RépondreSupprimer
  5. tu m'as chavirée !:-)) Sur le coup, je me suis prêtée au jeu et vais éditer ma bafouille de C !:-)) bisous

    RépondreSupprimer
  6. Ah quelle bonne idée , Ella! Tu verras, c'est ...jouissif comme un jeu, un puzzle, une énigme.

    RépondreSupprimer
  7. çà y est, c'est édité, et je me suis éclatée comme un petit beurre (ben oui, je suis bretonne !:-)

    RépondreSupprimer
  8. oh et puis Romain Duris.. Je signe où ? ;-))

    RépondreSupprimer
  9. je suis partageuse, pas de pb !:-))

    RépondreSupprimer
  10. Très sympa cette casserole: un charme fou et modeste en plus.

    RépondreSupprimer
  11. Une fille qui a tous ces arômes à la fois? Moi j'en ai connu qui sentaient le petit lait....elles travaillaient dans une fromagerie industrielle, en Meuse.

    Pas assez doué pour faire ce que tu fais.


    Belle journée. Bises

    RépondreSupprimer
  12. On sent l'élan premier ! Dynamique et charmeur ton texte, bravo et merci pour ta participation enthousiaste ! (ça me fait chaud au coeur...)

    RépondreSupprimer
  13. Pareil quand j'ai vu ta photo ];-D

    RépondreSupprimer
  14. Original, dis donc ! J'aime beaucoup le rythme de ton texte !

    RépondreSupprimer
  15. Ben oui... Bravo !
    Texte concis mais génial !!!
    Pauvre casserole surdouée... Il ne faut pas désespérer. Elle le trouvera son couvercle...
    Bonne samaine

    RépondreSupprimer
  16. Excellent, la casserole du surdoué et si Duris ne tourne plus de film on saura pourquoi. 8) J"aime bien les filles qui sentent la camomille. :D Belle entrée.

    RépondreSupprimer
  17. JEAN-CHARLES merci pour tes compliments. Pour la camomille, je n'ai aucune chance avec toi, je n'aime pas du tout l'odeur! snif...

    SYL Ca m'a amusée de choisir une image très décalée: je ne sache pas que Romain Duris (que j'adore) soit une casserole en amour...mais va savoir!

    OLIVIA oui, j'aime le rythme (un défaut de musicienne sans doute)

    ANDIAMO de quelle photo parles-tu ? (je m'inquiète)

    ASPHODELE merci à toi, c'était une très bonne idée, ces exercices en forme de jeu.

    PATRIARCH mort de rire! tu me rappelles une chanson de Thomas Fersen où il parle d'une fille qui sent le reblochon.

    VALENTYNEb oui, et terriblement sexy...mais ce n'est qu'une fiction, hélas.

    RépondreSupprimer
  18. Un joli exercice de haute voltige, réussi de surcroît ! Bravo !
    En ce moment j'ai deux longueurs de retard sur les écrits, car je dévore, dévore des livres !!! Comme c'est bon !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  19. Un texte qui file entre les pupilles... Bravo pour avoir rassemblé tous les mots en C en si peu de lignes!

    RépondreSupprimer
  20. Chapeau! Vous m'épatez!! Jeme crois à la plage à lire des petites nouvelles érotico-sensuelles au soleil : trop bon : encore!!

    RépondreSupprimer
  21. Un texte court et choc ! J'adore !

    RépondreSupprimer
  22. Hey Génial. Court et percutant... Et toi tu ne parles pas de cuisine !

    Chapeau !

    RépondreSupprimer
  23. Je l'ai lu hier soir déjà, et j'y reviens avec plaisir : en peu de lignes, de mots, tu dis plein de choses... Bravo !

    RépondreSupprimer
  24. Succulent! Peu de mots, ils y sont tous, et tu nous décris le type à merveille...

    Edmée

    RépondreSupprimer
  25. la photo es bien choisie
    Quel talent , je jouerai avec vous la prochaine fois , difficile de ne pas se laisser influencer par les textes des autres

    décidément , la carotte inspire ...!
    bravo , c'est un régal ces lectures là

    RépondreSupprimer
  26. JEANNE, la reconnaissance des lecteurs est la carotte de l'écrivain...

    EDMEE Je reconnais avoir été gâtée par les fées: avoir à la fois l'esprit synthétique et la faculté d'analyse, il paraît que c'est rare...

    SUZAME Oui c'est vrai la cuisine n'est pas mon fort...je préfère la cuisine des sentiments...

    EILUNED aller à l'essentiel me paraît important.

    JULIA il faut dire que le choix des mots( auquel je préfère ne pas participer)invite à écrire des trucs forcément un peu chauds...bambou, carotte, bout, chavirer...même si on n'a pas l'esprit mal tourné, ça donne!

    GWENAELLE merci du compliment. La synthèse, comme je le disais plus haut,c'est ma spécialité.

    ZENONDELLE tu as vu, je t'ai mise à l'honneur dans mes liens: ta dernière note de lecture est époustouflante. Alors continue de lire, ne t'arrête surtout pas.

    RépondreSupprimer
  27. Merci Celestine, je n'avais pas vu le lien ... Je viens de terminer les deux tomes de polar médiéval d'une copine porf de philo, génial ... Ses premiers romans, édités en 10-18 ... C'est du bon, du très bon .. Fabienne Ferrère, un chien du diable, puis la suite ..
    A plus

    RépondreSupprimer
  28. :-)))))))))))))))
    J'ADORRRRRRRRRE !!!
    Mais surtout, je tiens à te remercier pour tout, pour ta présence, ta gentillesse, les pixels magiques que tu allumes sur mon écrant, même quand il fait noir.
    Je te serre fort.

    Li

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.