mercredi 23 septembre 2009

Thérapie (ah! les blogs! suite)

Une amie -très chère à mon coeur- me demande, dubitative: "pourquoi un blog?"
Que répondre ? sinon qu'écrire est ma thérapie, ma planche de salut, ma bouée de sauvetage. Pour moi, un besoin aussi vital que boire ou respirer. Ecrire dans son sens le plus social, c'est à dire pour communiquer, pour laisser une trace, pour témoigner, pour donner un sens à tout çà.
C'est un peu comme se demander "pourquoi les premiers hommes ont-ils gravé à coups de coin des signes cunéiformes sur des stèles sumériennes?"
Pourquoi dire le monde? Pourquoi crier , chuchoter, exprimer des sentiments, des émotions, des rêves...Pourquoi les poètes, les écrivains, les romanciers? Pourquoi les livres, dans lesquels on se livre justement... Pourquoi se mettre à nu, se dévoiler, se débarrasser de ses vieux démons en les fixant avec un peu d'encre sur du papier ou sur la toile?
Peut-être aussi pour faire passer des messages d'amitié en se cachant pudiquement derrière un pseudonyme...
Comme toutes les formes d'écriture, un blog est une toute petite fenêtre largement ouverte sur l'insondable mystère de la pensée humaine.Et, ça tombe bien, je ne crains pas les courants d'air.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.