dimanche 14 décembre 2014

Merci



C'est en éprouvant des émotions que l'on ressent le plus couler la vie au fond de soi. Et à l'issue de ces trois jours, fous d'émotions, il ne me vient aux lèvres que des mercis humbles et balbutiants.

Merci à toi, maman, d'aller mieux pour la première fois depuis que tu es repartie dans la coquille de verre de ton cerveau fragile. Tu as esquissé un sourire, il paraît, tu es même descendue à la cafétéria de l'hôpital boire un café. Et mon coeur s'est mis ressembler à ces prairies d'après la pluie,  n'osant briller de timides rayons pâles et pourtant triomphants...

Merci à ma nièce chérie d'avoir mis au monde aujourd'hui le dernier-né de la famille. Un gros poupon de huit livres...Eh oui mon vieux Totor, tu as raison,  lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille applaudit à grand cris...Mon frérot, mon cher petit frérot qui courait avec moi sur les galets niçois, et me faisait des niches, te voilà grand-père, je ne peux y croire ! 
Et moi, canadienne...euh non, grand-tante ! 

Merci à  Marie-Madeleine pour ces délicieux moments que nous avons passés ensemble, ta complicité, ta sagesse calme et tranquille, tout ce que tu m'as appris, tes fou-rires, ton sourire. Ton joli chapeau bleu, tes grâces de jeune fille. Mon coeur serré quand tu as repris ton train. 

Merci à Noël pour le feu d'artifice et les lumières du théâtre, les rues illuminées, les odeurs de gaufres chaudes et de pain d'épices.

Merci à mes élèves d'avoir gagné le concours d'écriture du Salon du livre,  pour vos hourras de joie à l'annonce du résultat,  pour cette joie profonde, ce sentiment d'être dans le vrai, de pouvoir vous offrir ce sésame : oui,  écrire procure un bonheur palpable et gratifiant. Nous irons chercher notre récompense en janvier. Je suis si fière de vous !

Merci à Châtaigne pour ce bon repas, et ce beau  moment  de partage dominical où nous avons chanté,  tes trois enfants et moi, eux que j'ai eus comme élèves, et qui ont gardé chacun leurs yeux émerveillés et leurs cahiers de chants.
Et puis, quand j'ai entonné ces vieilles chansons d'avant-guerre, j'ai vu briller silencieusement les yeux de ta maman. Elle n'a rien dit, mais je l'ai sentie heureuse.

Merci à Olga Laxie pour la soirée de samedi, le vin pétillant, les mets exquis, et ton rire en cascade qui fait écho au mien...

Merci à vous, mes lecteurs chéris, pour vos clins d'oeil, vos jeux de mots, vos private jokes, vos partages...

Bon allez, j'arrête, on dirait la cérémonie des Césars, c'est chiant non?  je vais vous endormir, pire peut-être : vous faire fuir. 
Un petit dernier? 
Merci la Vie, merci l'Amour, de trépider dans mes veines avec tant de  générosité. 


And Then I Kissed Him by Hans Zimmer on Grooveshark

Merci à Personne de m'avoir offert la très belle photo qui illustre ma litanie...

84 commentaires:

  1. c'est tout simplement bon de lire ce bonheur et ces délices de la vie
    merci Célestine de nous partager ton bonheur du moment
    heureuse pour ta maman
    grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu me captes à cent pour cent...
      Je vais m'endormir heureuse, ma Jeanne. Les poings serrés sur ces merveilles de la vie que je ne veux pas laisser s'échapper.
      Kiss céleste

      Supprimer
  2. On ne remercie jamais assez ceux qui nous aiment.
    Et c'est un ours qui te le dit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un ours qui ressemblerait plutôt à Nounours...et ton pote le marchand de sable il est où ?
      Merci pour ton conseil de sage.
      Gros bisous cher boss

      Supprimer
    2. Il joue de la flûte dans les nuages...

      Supprimer
  3. Merci à toi de me faire aimer encore plus mes oasis, par ton regard doucereux et tes mots élogieux et pour cette alchimie dont tu excelles en transformant la brume en flocons cotonneux qui embaume les cœurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...regard douillet et non doucereux..!

      Supprimer
    2. Et si tu disais simplement "doux"...les déclinaisons que tu proposes ont un sens un peu différent. mais j'accepte douillet dans le sens "un lit douillet" n'est-ce pas. Quelque chose de confortable dans lequel on a envie de se lover ?
      Je suis heureuse de représenter pour toi une oasis, en tous cas...
      ^^

      Supprimer
    3. Pour toi, j'inventerais des mots insensés que tu comprendras!

      Supprimer
    4. Oh, Bizak...j'aime bien quand tu me fais Brel ! Mais c'est beaucoup trop beau pour moi...

      Supprimer
  4. Merci à toi d'être toi, entière dans ta générosité. Les émotions à fleur de peau, mais toujours des émotions bienveillantes.
    Ta maman va mieux, c'est magnifique parce que c'est fragile une maman à cet âge. Délicate comme une porcelaine précieuse, mais bien plus précieuse encore...
    Ti bacio forte Sorellita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tellement pleine de gratitude, que le moindre événement positif me transporte.
      Et c,est vrai que je suis un peu (beaucoup) à fleur de coeur.
      C'est ma façon d'être, j'apprends à m'accepter. Mes amis m'y aident bien.
      C'est joli, cette métaphore de la porcelaine. mais tout n'est-il pas fragile de la même façon,
      et si éphémère ?
      Baci per te

      Supprimer
    2. Bien sûr que tout est fragile et que c'est une grâce lorsqu'on peut garder vers soi ceux que l'on aime. En même temps, on est toujours trop vieux lorsqu'on prend conscience de l’impermanence des choses et des gens. C'est le moment où nos vieux parents nous disent que c'est maintenant trop loin pour faire le voyage jusqu'à nous.
      Molto baci

      Supprimer
    3. C'est beau et triste ce que tu me dis ce matin, Blutchy.
      Et en même temps je sais que tu crois a un ailleurs, à un après qui rend rend les choses légères.

      Supprimer
    4. Ce qui peut être triste, c'est la perte de temps avant de comprendre les richesses humaines qui nous entourent. Avant de comprendre que la vie est faite de cadeaux et que si parfois elle nous oublie dans la distribution, c'est pour mieux nous la faire apprécier.
      Mais je sais que je prêche une convaincue (c'est plus reposant que faire évoluer les sceptiques ;-) )
      Molto baci

      Supprimer
    5. Je n'ai pas perdu trop de temps, quand même, hein Blutchy ?
      Il me reste quelques belles années devant moi...
      Ti bacio forte

      Supprimer
    6. C'est vrai, mais toi, tu es une fée d'exception et ce n'est pas pour des prunes que tu es ma petite soeur...
      Tanto bacioli

      Supprimer
    7. Lire cela le matin avant d'aller au boulot, c'est mieux que des vitamines...
      :-)))))

      Supprimer
  5. Merci à vous pour ce bonheur en mots.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mettre le bonheur en mots est un bonheur supplémentaire, cher ami.
      Grâce et gratitude ne sont-ils pas de la même famille ?

      Supprimer
  6. ça fait un bien fou de pouvoir dire merci :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce matin, nouveau cadeau de la vie, les oiseaux chantent comme au printemps. Il fait très doux. Et pourtant on est â dix jours de Noël...
      Merci Adrienne pour ta fidélité à ce rendez vous du matin chez moi.
      Bises célestes.

      Supprimer
  7. Bref une bonne dernière semaine qui s'annonce. Non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors si les vacances viennent s'inviter sur mon blog...c'est qu'elles sont imminentes !

      Supprimer
  8. Merci à toi de cet inventaire du bonheur si gai!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un inventaire un peu incantatoire, je ne te le cache pas. Je me dépêche de goûter ces petits bonheurs là pour oublier cette sorte de désespoir existentiel qui m'étreint quand je pense à l'inexorabilité de certaines choses...

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Oh, là je sens une petite pointe d'ironie...non ?
      Mais j'assume, je sais, ça fait un peu ravie de la crèche, mon truc, mais c'est tellement bon de pouvoir simplement dire merci...
      Remarque peut-être que ton commentaire s'adressait à ma bannière en fait.

      ;-)

      Supprimer
    2. Oui, il y a une louche d'ironie dans mon com' bien évidemment et c'est tout de même mignon au premier degré itou.
      Maintenant ta bannière me semble plus jolie que mignonne, voilà.

      Bleck

      Supprimer
    3. Ben voui !
      Merci d'être repassé me libérer de cet affreux doute...
      :-)))

      Supprimer
  10. Réponses
    1. il y a des hauts et des bas, mais ça progresse...
      Merci Cath !

      Supprimer
  11. Merci à ta maman pour son sourire et pour sa fille. Merci Celestine de ta présence, de tes compréhensions au quart de tour y compris de mes lubies et de mes obsessions. Parfois je crois que merci ne suffit pas. La musique est bouleversante... évidemment. Alors tout simplement les mots viennent à manquer. Et je pense à septembre. Then I kiss you.
    ATTB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai senti une immense émotion dans ton commentaire. Une émotion de musicien.
      Les musicien ont la fragilité de leurs violons ou de leurs guitare, et ce son juste et douloureux quand on frôle leurs cordes sensibles.
      I kiss you too.
      ATTB

      Supprimer
  12. And the winner is.... Au fait c'est qui ? Ta Maman : elle le mérite ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est la Vie qui est gagnante pour l'instant. Et il n'y a pas de mérite particulier à ça. juste aimer et faire de son mieux ...

      Supprimer
  13. Chère grand-tante (oups!)
    c'est terriblement précieux d'être capable de proclamer la gratitude, ce merci à la Vie décliné de bien des manières...
    Ta maman va mieux... je m'en réjouis aussi
    Merci de tes mercis, ils m'ont réchauffé le coeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grand tante, c'est rigolo, moi qui me sens encore une petite fille au fond de moi. moi qui ai appris peu à peu à la cajôler, à la consoler, cette enfant à l'envers dont tu parles si bien mon amie...
      Gros kiss
      merci d'être toi tout simplement.

      Supprimer
  14. C'est si bon d'avoir de quoi dire merci, et cette fois c'est une foison qui tombe en plumetis du ciel... Ca fait plaisir de te lire comme libérée de cette retenue que tu as bien dû gérer dans tes derniers billets, le coeur suspendu au souffle du destin, du besoin de deviner comment tourneraient les choses...

    Bravo pour ce bonheur qui fait tant de bien, ces merci qui se déposent comme des flocons tendres....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire se pose sur mon coeur comme une plume de soie douce.
      Merci Edmée.♥

      Supprimer
  15. Ouf, après ces jours intenses, tu as bien mérité tes congés de fin d'année !! Mais surtout continue à danser sur le fil, là-haut, je te regarde. D'en bas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'imagines pas comme tes mots me touchent. Je me sens ...reconnue dans mon intégrité profonde, sans ironie, sans mépris, dans le plus beau et le plus simple respect qui soit.
      Un mot de plus et j'allais m'envoler... ;-)

      Supprimer
  16. Remercier la vie est la plus belle geste qu'un être humain puisse faire... J'admire ta sensibilité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de te voir par ici, et tes mots me touchent beaucoup.
      Merci à toi :-)
      Bises célestes

      Supprimer
  17. Ca irradie de soleil par ici !
    Je suis content d'apprendre ces nouvelles encourageantes pour votre maman.
    Je suis également content de vous lire transportée, aérienne. Je verrais presque votre reflet dans des bulles s'élevant au-delà des nuages ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le soleil, vous en êtes en grande partie responsable. Votre photo est splendide et je trouve qu'elle est en elle-même un hymne à la vie...
      Très jolie image que ces bulles légères dans les nuages.

      Supprimer
  18. La gratitude est le plus beau chemin vers le bonheur - il vibre dans chacune de tes phrases. Puisse ta maman vivre en douceur et te procurer encore de merveilleuses joies

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme j'aimerais que tu sois entendue, miss...
      Merci beaucoup ♥

      Supprimer
  19. Merci à ta maman d'avoir mis au monde une fille comme toi, merci à toi de partager toute cette explosion de vie qui est en toi et qui m'émerveille à chaque billet.... Merci est un si joli mot....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ma Myo, comme tu es gentille...ce qui m'a émerveillée, moi, c'est la profusion de ces petites joies sur un seul week end, comme si elles s'étaient toutes donné rendez-vous en même temps; par une synchronicité parfaite.Et ton commentaire qui souligne si joliment combien j'exulte.
      Merci.♥

      Supprimer
  20. L'air est pur et léger par ici.. et ça fait diablement du bien au moral... merci ma chère Célestine pour tes mots délicieux à mes oreilles, beaux à mon regard, ta peinture listée....j'ai même aperçu quelques étoiles supplémentaires dans le ciel ce soir qui me parlaient de la gratitude attitude...merci, merci à toi de dire si bien ce que l'on tait le plus souvent... une grâce, je crois...."les vraies richesses", comme l'écrit si bien Jean Giono... Si heureuse pour ta maman !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Den, chère Den, tu es, avec Myosotis et Miss Zen, une de ces belles étoiles qui se décrochent de mon ciel de nuit, une belle étoile qui vient prouver que l'amour que j'ai en moi attire et fédère aussi bien les femmes que les hommes, malgré le petit clin d'oeil dénudé de ma bannière...
      Citer Giono, quel honneur pour mon humble personne... merci, Den, du fond du coeur.

      Supprimer
  21. « C'est en éprouvant des émotions que l'on ressent le plus couler la vie au fond de soi ». Je suis absolument d'accord avec cette affirmation, qui exprime si bien ce que je ressens profondément. Sans émotions, que vaudrait la vie ?

    Félicitations d'avoir su conduire ta classe vers la réussite de ce concours d'écriture !

    Et merci d'exprimer sans retenue ta gratitude envers toutes ces émotions. C'est bon à partager :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es le premier lecteur qui me parle de ce concours, Pierre.
      C'est vrai que ça n'a l'air de rien, mais pour moi, c'est une grande fierté. d'abord, parce que je crois à ce que je fais, à ce travail de semis de petites graines dans le coeur et l'esprit des enfants. Ensuite, parce que c'est une belle récompense quand on a beaucoup travaillé, que de gagner le concours... Même si j'avais préparé mes élèves à se réjouir aussi en cas de défaite.
      Enfin, parce que l'écriture, c'est quand même ma vie, et que chaque fois que je remporte ce genre de petite victoire, cela me conforte dans l'idée que je peux espérer davantage un jour...qui sait ?

      Merci, Pierre, de me comprendre si bien, avec ta grande sensibilité qui n'est plus à prouver.

      Supprimer
  22. Et bien MERCI et bravo. C'est bienfaisant de pouvoir dire merci, de savoir le dire et de l'entendre ou le lire...
    Je ne cesse de remercier la vie pour les leçons qu'elle m'a donné, pour les cadeaux qu'elle me fait et les personnes que j'y croise. Merci Célestine pour ton accueil et ta confiance. Merci à Célestin pour ses confitures douces et fruitées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu reviens quand tu veux dans le midi, ma belle rousse...
      Ce fut un plaisir partagé et inégalé.

      Supprimer
  23. Bonjour Célestine,

    Oui, ça fait un peu cérémonie de remise de prix, mais on se laisse embarquer dans ces mercis si joliment et joyeusement exprimés qu'on ne peut que se dire une chose : la vie est parfois belle, quand même... Ils ont tous de la chance d'avoir quelqu'un comme toi dans leur entourage, et tu as de la chance de pouvoir compter sur tout ce beau monde. Un spécial bravo à tes élèves (je sais que la maîtresse que tu es - devenue grand-tante au passage - a su les guider vers la réussite).
    Je te souhaite encore plein d'autres émotions comme celles-ci et de pouvoir encore longtemps remercier la vie et l'amour.
    Belle journée, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Nhand

      Le défi du samedi me manque...Mais comme tu l'as peut-être vu chez Epamine, la réforme des rythmes nous a quand même bien plombées au niveau du temps à consacrer à nos loisirs (et tu sais que le défi est un véritable loisir pour moi...)
      Merci de ton passage, cher ami.
      je reviendrai sans doute vers mes premières amours quand j'aurai davantage de temps...

      bises célestes

      Supprimer
  24. Merci à toi d'être dans ma vie ! Grâce à toi, je chante la vie, je danse la vie, je ne suis qu'amour !!

    RépondreSupprimer
  25. Olga ? Non, c'est toi Olga ?
    Zeu Olga Laxie ? Ici ?
    Quilucru ?

    Ahem, bon... En l'absence passagère de la maîtresse de maison, permet moi de te proposer de te poser un instant sur ce canapé moelleux, en évitant de t'assoir sur la baguette magique qu'elle a encore négligemment laissé trainer et qu'elle va encore chercher partout en retournant son sac à main sur le tapis ! Mais tu la connais, not'fée est une rêveuse, et le bassement matériel n'est pas sa tasse de thé : trousseau de clé, téléphone, carte bleue, baguette magique, même combat !
    Pour ma part, je suis bien aise de te voir ici, et je gage qu'il en sera de même pour notre amie qui devrait en être ravie !
    Alors t'as vu comment c'est beau c'qu'elle écrit ? Elle est douée, hein ? C'est vif, enjoué, bourré d'humanité et de sensibilité, de douceur et d'empathie, de vie, de sourires et de rires... Et en plus elle mène sa classe à gagner un concours ! Une vrai fée, j'te dis !
    Moi je pense que t'as bien de la chance d'être son amie, de la voir (presque) quand tu veux et tiens, du coup, j'ferais bien une 'tite crise de jalousie, moi !
    C'est vrai, quoi, y'en a des qui sont privilégiées !
    Bon, elle ne devrait plus tarder, je vous laisse. Je sais c'que c'est : quand une dirlette rencontre une aut' dirlette, qu'est-ce qu'elles s'racontent ?... Fais lui un poutou su'l'nez de ma part !
    ;oD

    Jdirien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon je vois que mon amie Olga n'est pas repassée par ici...il faudra que je lui dise qu'une lettre l'attend...Je me permets de te remercier pour tes compliments rapport à ce que j'écris, en revanche je ne suis pas, mais alors pas du tout d'accord avec tes supputations comme quoi j'égarerais mes affaires...nanméo, que sont ces suppositions dénuées de tout fondement et légèrement diffamatoires.
      Tu mériterais que je te changeasse illico en bouteille de grenadine.
      :-O

      Supprimer
    2. Force est de constater tout de même que sur un seul dessin tu as réussi à perdre:
      - Une petite robe (il faut dire si légère qu'elle ne voilait pas grand chose)
      - Une paire de ballerines rouges.
      - Un chapeau à large bord. (probablement emporté par le mistral)

      J'veux bien croire le drôle d'oiseau des Kerguelen pour tes clefs, portable et toutes autres futilités, mais que tu perdes ta baguette.... là, il dit n'importe quoi.
      Baci

      Supprimer
    3. Oui l'ai j'ai gardé mon ombrelle que le vent n'a pas réussi à me prendre...
      Et pour les coups de lune, ça peut servir.
      Cela dit, j'aime bien ce dessin. Il m'aide a passer l'hiver...

      Supprimer
  26. Merci à toi pour ce beau billet qui voit le verre à moitié plein plutôt que le verre à moitié vide. Merci pour ton amitié virtuelle depuis déjà plusieurs années (je crois qu'on s'est "rencontrés" chez Delphine) et pour ta fidélité à mon blog. Merci la Vie (et Internet...lol) de nous faire découvrir les uns les autres alors que des kilomètres nous séparent, et de nous enrichir mutuellement. Les blogs, c'est quand même une belle aventure humaine, et cela permet de découvrir tant de talents, comme ce très beau texte plein de sensibilité. Bonne semaine Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire est un beau cadeau, petit belge.
      Il est vrai que nous sommes de très vieux blogueurs maintenant, et que je suis quelqu'un d'assez fidèle!
      Merci de me lire toujours . Et vive Delphine !

      Supprimer
  27. Oh comme cela fait du bien de lire un billet comme le tien ! On ne dit pas suffisamment merci et c'est bien dommage ! Au lieu de râler et de se plaindre tout le temps, beaucoup de gens feraient mieux de dire Merci de temps en temps!
    Alors aujourd'hui c'est bien fort que je te dis : MERCI Célestine :-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, Mammilou...
      Et d'avoir parlé de toi avec ta charmante cousine, ça me donne encore plus l'envie de te rencontrer.
      Aux beaux jours, j'irai rôder du côté des quais de Saône;;;tu seras peut-être là, cette fois...
      Gros kiss

      Supprimer
  28. Et moi je te dis tout simplement merci ... pour tous ces mots écrits ...
    Et tout simplement d'être là !!!!
    Bisous et bonne soirée ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime tes cris du coeur, Peite Marie.Ils ressemblent à l'idée que je me fais de toi...
      Bisous et merci pour ta fidélité.

      Supprimer
  29. Pire...on dirait les Cesar, oui mais présentés par Michel Drucker !!! Bah normal, le bonheur en mots, c'est jamais très passionnant mais l'essentiel c'est bien ces moments là non ??
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marie Drucker j'aurais préféré...
      Les gens heureux n'ont pas d'histoire c'est bien connu. Vivement les plumes que j'écrive un truc saignant comme une entrecôte!
      Bisous et pardon pour tout ce sirop, je rajouterai du scotch la prochaine fois...

      Supprimer
  30. Salut Celle, et bonnes vacances, hein, à main gauche.
    A une autre fois, et portons nous bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à main gauche...mais un jour je ferai le chemin vers l'autre main, sois en sûr.
      Je visite toujours les amis, ceux qui ont pour moi un regard bienveillant.
      La vie est si courte...

      Supprimer
  31. Je découvre votre blog via Coumarine...et j'aime...comment dire...énormément...cette positivité, cette joie de vivre, cette poésie...et cette musique sublime ....j'adore Hans Zimmer...alors forcément...sourires...alors "Célestine" se retrouve dans mes favoris et je passerai ici avec grand plaisir...
    Amicalement...

    PS; petite question, j'aimerai beaucoup mettre de la musique également sur mon blog via l'application que vous utilisez...quelle est-elle?....comment puis-je me la procurer...?.merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur mon " totem" cher Jacques.
      Je suis toujours honorée et surprise des nouveaux visiteurs.
      Pour votre question technique, vous pouvez m'écrire à l'adresse qui est située un peu plus bas. Je le ferai un plaisir de vous répondre.
      J'irai voir votre espace des ce soir.

      Supprimer
    2. Pas trouvé mon adresse mail ?

      Supprimer
  32. Pouvez dire à "petite marie" que Jacques (mon ancien blog s'appelait "sous le regard de Jack") que je suis de retour avec ce nouveau blog...trop content de la retrouver chez vous....merci....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y manquerai pas ! Les amis de mes amis sont mes amis, comme disait Chaipluki.

      Supprimer
  33. Merci à toi Célestine ;-)
    Joli joli ;-)
    Bonnes fêtes de fin d'année
    ¸¸.•*¨*• ☆ Bisous Laure¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, chère Laure...
      Très belles fêtes à toi !
      Bises célestissimes

      Supprimer
  34. Pas facile de dire merci.
    Mais finalement que de belles récompenses, j'en suis heureux pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Choupi...Je prendrais bien un peu de caviar pour fêter ça !

      ;-)

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.