dimanche 6 avril 2014

Force et tendresse



J'ai descendu dans mon jardin. J'y ai cueilli une leçon de vie.
Ce matin, une véritable explosion spermatique constellait le ciel de petits points blancs. Le peuplier voisin inondait les alentours de sa semence floconnante. C'était bien beau, bien que certainement très "allergisant" pour les muqueuses fragiles des citadins, peu aguerris aux ébats silencieux de la nature en rut.
Car au printemps, n'ayons pas peur des mots, la nature est véritablement en amour avec elle-même. Comme dit Pierre Perret qui a le sens de la litote, tout le monde baise à perdre haleine...
Voyez avec quelle obstination la moindre pousse se fait sa place au soleil ! C'est étonnant.  Les fleurs happent à pistil rabattu et tous pétales ouverts l'énergie vitale, la force de s'arracher à l'hiver. Les étamines frétillent, les rhizomes rampent, les bourgeons font péter leur gangue. Les petites mains œuvrent sans bruit pour nous offrir une symphonie.
Pour nous donner ce spectacle grandiose, vert tendre et rose doux, combien ont-elles dû s'endurcir, les petites graines... 
Moi aussi, je sors de l'hiver. Ça donne envie, tout ça, envie de défroisser ses pétales. Les événements m'ont endurcie et pourtant je me sens tout miel.


Je repense à la citation du Che:
"S'endurcir sans se départir de sa tendresse..." 


Allez, venez, ze vous emmène faire un tour dans mon zardin.





























Photos moi. Chuis fière!

Image 6 by Didier Squiban on Grooveshark

104 commentaires:

  1. je pensais les arbres bourgeonnent
    Et les gueules de loup boutonnent
    Félicie aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deux escargots sur l´herbe tendre
      Qui copulaient depuis septembre
      Viennent de prendre leur pied brutal´ment...

      ;-D

      Supprimer
  2. @Andiamo: merci de ce sourire...
    Il est superbe ton jardin et bien en avance sur le mien! Les iris sont loin de fleurir chez nous et les cerisiers n'ont ouvert qu'un ou deux pétales... mais vrai, on a hâte!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sans doute un peu plus bas en latitude...et cette année, tout est terriblement en avance!
      Heureusement qu'on ne s'appelle pas Félicie, hein Brizette?

      Supprimer
  3. C'est vrai qu'il est bô ton jardin !
    On se roulerait volontier dans l'herbe odorante, avec une bergère, ou mieux, une fée...

    :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouimais l'herbe ça pique.
      Les fées, ça pète des paillettes et ça a la peau en soie...
      :-D

      Supprimer
    2. Comme la princesse au p'tit pois ?

      Pourtant si elle est douce (pas l'herbe dure et dru des alpages d'altitude), l'herbe ça fait des guillis... partout...

      :o))

      Supprimer
    3. Ah oui j'avais oublié que les chatouilles étaient une tradition chez toi...

      Supprimer
  4. Je sais comme il est beau le jardin de Célestine... mille fleurs, mille odeurs, mille brin de couleur un peu partout et le soleil qui donne de ses rayons au premier sourire de Célestine. hum, petit moment tout proche de se languir sur les chaises longues et de refaire le monde d'un oeil fermé et l'autre ouvert sur sa rêverie... c'est pour quand ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle excellente idée,Prudence!
      Une après midi farniente, on doit pouvoir caler ça dans nos emplois du temps, maintenant que tu as des vacances scolaires...
      Sourire ensoleillé

      Supprimer
    2. Oh oui, oh oui, on se cale ça, ça y est, j'en rêve !

      Supprimer
  5. Que de couleurs, les odeurs arrivent jusqu'à moi :-)
    Merci pour ce délicieux moment :-)
    Bisous ensoleillés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les odeurs,surtout, voilà qui est magique: ça sentait véritalement le miel et lafleur d'oranger, un parfum entêtant et très doux. j'adore.
      Tant mieux si tu as aimé mapromenade.
      Et avec les prises de vue, on a l'impression qu'il est immense ce jardin, alors qu'en réalité il est tout petit...

      Supprimer
    2. Bon qui est-ce qui m'offre une nouvellebarre d'espace pour mon clavier?

      Supprimer
    3. Pas grave comme ça on s'attache :-)

      Supprimer
  6. J'ai aussi ce genre de miracle dans mon jardin...
    J'ai regardé avec intérêt la deuxième photo et je me dis que j'ai connu ton bain de soleil mieux habité :-)
    Baci bucolici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais la dernière fois, j'expérimentais les conseils d'un certain écolo qui me disait comment bronzer sans polluer la planète ni s'empoisonner la peau...
      Là, je prenais des photos. Je peux pas être au four et au moulin, même s'il paraît que les filles peuvent faire plusieurs choses en même temps...
      Molto baci

      Supprimer
    2. Intéressantes, tes expérimentations ;-)
      Oui, je vois que c'est très surfait cette faculté multifonctionnelle des femmes :-D Elle a des limites que même la fonction retardateur de l'APN ne peut combler...
      Ti bacio Ragazza

      Supprimer
    3. Ah! ça te fait plaisir de me dire des trucs comme ça, vilain garçon!
      Je ne suis qu'une pauv' fée incomprise...

      Supprimer
    4. Mais non, mais non, c'est juste l'expression d'une détresse profonde provoquée par le regret infini de voir ton bain de soleil vide.
      Ahhhhhhhhhhhhh savoir à quoi ressemble une fée qui a posé sa robe longue et son chapeau pointu pour se prélasser au soleil d'avril...
      Tiens, je suis sûr que la barbe de Candide en trépigne d'envie :-)

      Supprimer
    5. Sur segur! comme dirait un ami commun...

      Supprimer
    6. Eééééh ?
      J'vois pas de quoi t'est-ce que vous voulez parler...

      Supprimer
    7. Et c'est pas bien c'que vous faites.
      Pouïème accord toltèque : ne pas faire de suppositions !

      Et Toc !

      Supprimer
    8. @ Candide
      Ce n'est pas une supposition, mais une certitude. Ne vas pas me dire que Célestine en tenue de bain se laissant dorer par le soleil peut te laisser froid...
      D'abord, ça ne serait pas pas sympa pour notre hôtesse et ensuite, ça contredirait toutes tes allusions passées.
      Enième accord toltèque: Ne pas être de mauvaise foi.

      Et paf !

      Supprimer
    9. @ Blutch : j'aurais fait des allusions ? Moi ?
      Je suppose que tu m'auras mal compris...

      Supprimer
    10. Moi j'avais compris la même chose que Blutchiamo...

      Supprimer
    11. @ Candiméro
      Mais comment ça, on te prêterait des intentions que tu n'as pas eues... Oh ça alors, c'est tropinjuste :-D
      @ Célestine
      Tu as vu comment il se défile... Pour un peu il dirait que ce genre d'idées ne lui viendrait pas à l'esprit. Ca me semble déjà manquer de courtoisie.
      Au lieu de se défiler, il aurait pu dire, par exemple. que tes qualités prêtent à ce genre d'allusions et qu'il n'y a pas de honte à être sous le charme d'une fée...
      Baci bella Fata

      Supprimer
    12. Serait-ce que je me rendrais pas compte à l'insu de mon plein gré ?
      Ceci étant, il est vrai que Blutch nous démontre ici tous ses talents d'homme du monde, qui lui auraient permis de briller aux temps de Molière ("Belle Marquise...") et consorts, et qu'il a raison : il n'y a pas de honte à être sous le charme d'une fée, séduisante de surcroit...

      OUF ! :oDDD

      Supprimer
    13. Homme du monde, Blutchiamo? je dirais plutôt , sans risque de me tromper, "citoyen du monde"...
      Mais je me réjouis que tu me mettes au rang des séduisantes fées...

      Supprimer
    14. @ Candidat
      Ben voilà!
      Du temps de monsieur Quatorze, les moeurs n'étaient pas aussi civiles que la littérature voudrait nous le faire croire et Molière était dans l'ironie la plus totale. Je ne crois pas que je m'y serais plu.... (dans le 17e siècle, car pour l'ironie, ça va ;-) )
      Tu me diras que ce n'est guère mieux en ces temps de sauvagerie Phynancière, je te l'accorde et ça me rappelle un échange de Gandhi avec un journaliste:
      - Monsieur Gandhi, que pensez-vous de la civilisation occidentale?
      - Il serait bon en effet que la civilisation arrive en Occident.
      Ciao

      @ Célestine
      L'éducation et le savoir-vivre ensemble ne sont en effet pas l’apanage des "hommes du monde"...
      Citoyen du monde, ça je veux bien, quoiqu'il puisse y avoir un petit côté restrictif, des fois que l'on découvre d'autres planètes habitées :-)
      Baci

      Supprimer
    15. Je prenais le monde au sens large, caro mio: l'Univers, quoi...
      Jolie la citation de Gandhi...Ça me fait penser que j'ai cité le Che, et que tout le monde s'en colle...
      :-)

      molto baci

      Supprimer
    16. @ Blutch : dois-je comprendre que tu ne me vois pas civilisé (quoiqu'en fait, étant l'un des éléments d'une civilisation incivile, l'affirmation est imparable. Ceci étant, je ne suis pas particulièrement fier d'être un descendant de ladite civilisation, sur laquelle je trouverais volontier à redire,mais je crains d'attaquer le chantier avec un retard insurmontable et de ne pas avoir assez de mes deux p'tits bras pour rétablir les choses. Et d'ailleurs, quelqu'un le pourrait-il ?) ?
      Molto baci

      @ vous deux : j'écrivais "homme du monde" dans le sens de "gens de qualité", éducaillé quoi...

      @Cel : meunon tout le monde y s'en colle pas; le problème, c'est que vous êtes tous si brillants, et toi en particulier, ô séduisante fée, que si on se met à se congratuler à chaque citation, ça va occuper 80% des coms'.

      PS qui n'intéresse rigoureusement personne : le "bella fata" de not' Blutch m'a rappelé que j'utilisais parfois un sac à dos appelé "Fata Morgana".
      Hein ? Bofffff ? Bon...

      Supprimer
    17. Oh la la, mon Candidounet, si tu branches Blutch sur la fée Morgane, on n'est pas couché!
      En revanche, tu fais preuve d'une parfaite mauvaise foi en bottant en touche pour la citation du Che.
      On ne va quand même pas se comparer à lui!

      Supprimer
    18. @ Céleste:
      Ben tiens, pour "le monde", on n'est jamais assez prudent.....
      Avec ta citation du Che, tu nous fais remonter jusqu'au message. Ca me ramène à une question non résolue pour moi: S'endurcir sans se départir de sa tendresse, soit, mais c'est quoi la tendresse? :-D

      @ Candide
      Mais mon cher Candide, je n'ai rien insinué du tout, il n'était question que de moi et des "gens du monde".
      Mais tu as raison, on est tous, peu ou prou, compromis dans ce monde de brutes. Quant à agir....
      Connais-tu l'histoire du colibri (qui est à l'origine du nom de l'association fondée par Pierre Rabhi).
      La forêt est en feu, tous les animaux fuient et un petit colibri prend une goutte d'eau dans son bec pour aller la lâcher sur le feu. Un éléphant lui dit: t'es fou de risquer ta vie pour aller déposer une seule petite goutte d'eau. Le colibri lui répond qu'ainsi, il a fait sa part à la mesure de ce qu'il peut faire.

      Tes "gens du monde" pris dans ce sens là sont un pléonasme pour les intervenants chez Célestine. Il n'y a que des gens de qualité qui viennent y déposer un mot...
      Molto baci, molto baci....Avec tes baisers, ça va faire velcro entre ta barbe et la mienne.
      Fata Morgana ne naviguait pas dans les mêmes eaux que nostra fata Célestina ;-)
      Ciao per te et baci per la fata

      Supprimer
    19. C'est quoi la tendresse? C'est toi qui demandes ça? tsss...
      La tendresse, c'est juste de la délicatesse en papier de soie...Et tu en es tout imbibé.
      :-)*

      Supprimer
    20. @Blutch : je connais l'histoire du colibri, et peut-être en suis-je un tout petit quand j'essaye de donner un coup de main par-ci ou d'accompagner un qui va pas fort par-là. Ce n'est pas à moi d'en juger, mais ça ne m'empêche pas d'avoir parfois l'impression d'avoir les bras trop courts...

      Supprimer
    21. @ Candide
      Bien sûr qu'on a toujours les bras trop courts.... D'un autre côté, ceux qui ont le bras long ne l'utilisent pas toujours ou souvent (tracez la mention inutile) pour l'intérêt général, alors ne vaut-il pas mieux être de petits colibris intègres....
      Ciao

      Supprimer
    22. Comme c'est mignon, mes petits colibris intègres...

      Supprimer
    23. Petite colibrine peut venir voleter de conserve avec colibris intègres... :-)

      Supprimer
    24. Je viens de calculer qu'on cumule un peu plus de 27% des commentaires de ce message et que l'on s'est bien éloigné de ton jardin (fort beau d'ailleurs). Ce sont les aléas du direct...:-D
      Baci Céleste

      Supprimer
    25. Mais non, on ne s'est pas éloigné: on a ratissé large:la chaise longue, le soleil, et l'écologie... Et au final, on est resté sous les arbres...
      Mais merci quand même de dire un petit mot de la beauté de mes fleurs...
      Ti bacio, buona notte, il mio caro commentatore...

      Supprimer
  7. Il donne envie ton jardin bien entretenu :)
    Printemps précoce, en effet, à l'opposé du très tardif de l'an dernier…

    Et dire que je n'ai même pas fait de photos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te rassurer, la nature sera au rendez-vous dans un an, et tu pourras faire tes photos!
      En revanche, le printemps sera peut-être moins précoce, mais on s'en fiche, on n'est pas aux pièces, hein?
      Bises
      (PS: quand je pense qu'il y en a qui disent que je me couche tard!)

      Supprimer
  8. Jolies photos, joli jardin.
    Et vive l'amour.

    RépondreSupprimer
  9. ah! les cerisiers du Japon, quelle beauté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien mon avis...Ce doit être magnifique en ce moment, quand ils fleurissent tous en même temps. Je n'en ai qu'un et je suis déjà émerveillée.

      Supprimer
  10. Waouh! Comme il est zoli ton zardin :-)!! Z'irai bien m'allonger un peu dans l'herbe fraîchement coupée ou faire une petite sieste sur la chaize longue qu'on aperçoit sur la deuzième photo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah! tu ferais plaisir à mes petits camarades (voir plus haut) qui déplorent que je ne sois pas sur la photo en petite tenue...

      Supprimer
  11. Sourire à la comparaison de Célestine avec la renaissance au jardin ... Si on transpose les mots et les adjectifs (et même les verbes, tiens, allons-y!) ça va être chaud !!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc, c'est parce que tu me prends pour une bescherellosaure que tu me parles grammaire ce matin?
      Mais sur le fond, tu as raison: il n'y a pas que les petits lapins blancs qui aiment le printemps...
      Dis que ça ne te donne pas des idées, pour voir! ;-)

      Supprimer
    2. Moi, des "idées" au printemps ??? Non, jamais! C'est tout le temps, peu importe la saison !! ;)

      Supprimer
    3. Quelle idée aussi, d'appartenir à l'espèce commune homo erectus...
      Ok je sors m'aérer dans le jardin!

      Supprimer
  12. Le printemps naissant, c'est l'offrande. Qui a-t-il de plus érotique que l'éclatement du bourgeon ? Qu'y a-t-il de plus puissant que l'offertoire par ouverture au plaisir du don ?
    Que serions-nous sans l'audace de la nature à tout donner en surabondance ?
    voilà un modèle à suivre dans un monde qui ne parle que de repli sur soi…

    Ton texte et les photos me rappellent la chanson de Ferrat "au point du jour"

    "encore un jour qui vient au monde..."

    Il faut dire qu'en ce temps-là elle aussi était dans mes bras nue comme une cerise…
    "Elle est la plus belle du monde
    Au point du jour"

    (et elle l'est encore et toujours.....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Splendide! je ne sais plus que dire
      Donner, oui, donner toujours et encore dans un monde où tout se vend...
      Et la force de l'amour dans la nature
      Et le bel ordre des choses immuables.
      Et Ferrat.
      Merci

      Supprimer
  13. Et bien, toi tu sais parler aux hommes, Célestine, qui n'ont pas manqué de te répondre (rires) ! Tu as déchaîner tes Bloguinets !!!
    Pour ma part, hier, en balade dans mon Lyon printanier et fleuri, je n'ai pas vu, comme toi, les beaux lilas, la glycine, les cerisiers blancs, les prés couverts de pâquerettes et de fleurs de pissenlits, se dévergonder mais juste se parer pour le plaisir des yeux ! J'ai fait aussi de belles photos qui feront l'objet d'une balade mercredi si j'ai le temps (clin d'oeil)
    J'adore la Félicie chantée par le Grand Monsieur Fernandel !

    RépondreSupprimer
  14. Aïe aïe aïe, l'accord du participe passé !!! déchainer sans "r" évidemment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il faut bien mettre un peu de gaudriole dans ce monde pas toujours très gai...
      Les bloguinets, ils aiment ça qu'on les émoustille! et encore , je n'ai pas eu la visite de ton Mindounet préféré...
      Oui je crois que parler aux hommes, ça je sais...
      Toi qui es la reine de L'APN, tu ne trouves pas que mes photos sont pas mal réussies?
      Moi aussi j'adorais Félicie et Fernandel.
      Bon allez, la récré est finie, vite je retourne au boulot!

      Bisous Swapounette

      Supprimer
  15. ben dis donc Célestine... tes photos sont magnifiques...i
    Voilà maintenant tu le sais: tu es douée dans la photo!
    Bises à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es gentille, et indulgente, ma Coum...
      Avec de si beaux modèles c'est facile de faire de belles photos...
      gros kiss

      Supprimer
  16. Magnifique invitation. je n'ai jamais vécu en un endroit avec jardin. J'en mesure la carence. notamment quand explose ce printemps de poésie. Je t'embrasse. L'espace d'un instant j'ai flâné avec toi, privilégié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison de dire " l'espace d'un instant" parce que mon jardin, il est tout petit...on ne dirait pas comme ça en regardant les photos, on a l'impression qu'il est immense...
      C'est très joli, printemps de poésie...merci!

      Supprimer
  17. C'est vrai qu'il donne l'impression d'être grand ton jardin et qu'on pourrait s'y rouler dedans indéfiniment... Quant à la fée citée plus haut on ne devra que l'imaginer, on a déjà son regard qui veille sur nous au bas de chaque page.
    J'ai beau inhaler, respirer, sentir mais rien ne vient jusqu'à moi... il reste l'imagination.
    J'attends Hanami (regarder les fleurs) fête japonaise pendant laquelle les gens se réunissent et pique-niques sous les cerisiers en fleurs, je voudrais y faire quelques photos de ces dames en kimonos sous les arbres, cette fête est célébrée chaque année, dans la parc de Sceaux en banlieue parisienne.
    Enfin en attendant je me repais de ton cerisier.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas partir au Japon? quel beau projet! Il paraît que cette fête est extraordinaire...
      Dans hanami, il y a ami: bienvenue sous mon cerisier pour mon tout petit hanami personnel...

      Supprimer
    2. Non, non, pas au Japon, mes moyens ne me le permettent pas. Tout simplement dans les endroits remplis de cerisiers japonais dans lesquels les japonais célèbrent leur fête comme il se doit. Il y a autour de la rue Ste-Anne, près de l'Opéra, une communauté japonaise importante.
      Joli jeu de mots Célest' in ;-)

      Supprimer
    3. Le Japon à Paris? Ça alors, je ne m'en serais jamais doutée!
      ;-)

      Supprimer
    4. Tu as avalé un clown ? Hahaha...

      Supprimer
    5. Mais non, pas du tout, j'étais sincère et sérieuse. Je ne pensais pas du tout à faire une blague foireuse sur les touristes japonais...Bien qu'en y pensant, elle aurait été drôle ma vanne...Je suis réellement étonnée d'apprendre qu'il y a des suffisamment de cerisiers en fleurs à Paris pour délocaliser la fête de Hanami.
      ;-)

      Supprimer
    6. De temps en temps on voit le soleil à Paris, il y a aussi des arbres, des fleurs et des caoutchoucs en caoutchouc... Tu sais des fois il y fait chaud, trop même. :D Ah oui c'est surprenant Paris. Hahaha. Et regarde comme c'est zouli : http://bit.ly/1e9BUwO les cerisiers du Parc de Sceaux.
      Beau mercredi dame ;-)

      Supprimer
    7. Ah mais va te promener un peu du côté de mon onglet Paris et tu verras si je n'aime pas ta belle ville...
      C'est drôle cette coïncidence: mon fils m'a envoyé une photo de sceaux avec les mêmes cerisiers taillés au cordeau, pas plus tard que ce weekend...
      Magnifique!

      Supprimer
    8. Ah quelle coïncidence !
      Je ne doute pas que tu aimes Paris et je suis sûr que tu le connais peut-être mieux que moi, c'est bien connu "ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés" mais pas de problème je ne porte que de tongs...
      Et toutes ces japonaises en kimono sous les cerisiers c'est ravissant...En fait les japonaises ne sont pas spécialement belles, ce sont les mecs surtout. Non, non je te vois déraper...
      Enfin si je t'en parle c'est parce que je t'en cause.

      Supprimer
    9. Ah mais moi j'ai rien dit, cher ami! je ne dérape jamais avec un commentateur en tongs, surtout le 9 avril; ça porte malheur.

      Supprimer
    10. Oui tu as raison le 20ème jour du mois de germinal dénommé le jour de la ruche... aie..aie.. ça pique.
      Les tongs pour montrer mes fabuleux pieds égyptiens qui font rêver... tant de paires de chaussettes ! ;-)

      Supprimer
    11. Et les chevilles, ça va? ;-)

      Supprimer
  18. C'est amusant. Juste après avoir posté mon billet sur le printemps, je m'en va faire ma petite tournée de blog et, pof, chez toi je tombe sur le même sujet. On doit être plus d'un à se sentir titillé, épanoui, par cette explosion de vie. Avec en prime chez toi quelques jolies photos et puis toujours cette musique qui coule pour accompagner notre lecture... Que du bonheur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le printemps est en effet un bien agréable marronnier de la blogosphère...et contrairement à d'autres, c'est toujours un plaisir de l'évoquer.
      Titillée et épanouie: tu as bien trouvé les deux adjectifs qui caractérisent mon état en ce moment...
      ;-)
      Merci de ton passage: le premier, je t'ajoute donc à mon totem.

      Supprimer
  19. Comme tout cela est dit avec poésie...
    Chez moi aussi le printemps agit, agite la nature. L'émotion est au rendez-vous des couleurs.
    Alors je travaille pour entretenir cette verdure chamarrée et généreuse. J'observe les silences de l'air et j'écoute le vol des oiseaux dès que le soleil me fait sortir. Je me dis que le Paradis n'est peut être pas si loin. Il suffit d'un peu d'imagination. De patience aussi.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le paradis est en nous, je crois.
      Imagination? rêve? ou tout simplement sérénité d'avoir trouvé en soi-même les réponses à nos interrogations?..Et même en plein hiver, de grands oiseaux peuvent hanter notre âme et nous faire voir le monde en couleurs.Le printemps n'est qu'un débordement effusif de notre paradis personnel intérieur.

      Supprimer
  20. Et ze te suis dans ton zoli zardin...
    Z'adore la zolie lumière du soleil qui zoue en transparence au travers des feuilles des zarbres et des ziris...

    Bises de z'EP' (Zone d'Emerveillement Printanier!!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhôôô! c'est trop mignon, Z'ep! Zolie Epatante Poulette!

      :-)* :-)* ;-)*

      Supprimer
  21. J'ai de la chance , je suis descendue dans ton jardin
    dis , quand viendra tu voir le mien ?
    déjà fleurie la monnaie du pape ?
    J'aime tout ce qui se passe dans nos jardins , le partage , le temps passé , le troc de plantations
    cultivons notre jardin alors ;)
    jolie photos
    merci Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui je me souviens que tu as un très beau jardin plein de tulipes, et j'ai dans l'idée que ce devrait être réalisable, de voir ta véranda de mes vrais yeux...
      Merci ma Jeanne, tu as raison, il faut cultiver notre jardin, comme dit Candide.

      Supprimer
  22. Très belles photos. J'adore les iris, il n'y a rien de plus banal et de plus répandu mais j'aime cette fleur. Et puis j'aime les fleurs dans la nature et dans les jardins, pas dans un pot...les pauvres et puis elles deviennent alors des cadavres de fleurs..
    La première photo est somptueuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez fière de cette photo, en effet, moi qui ne suis pas très douée d'habitude...
      Les fleurs en pot...oui c'est vrai que cela leur enlève beaucoup de spontaneité...
      Merci pour ton enthousiasme, Mind!

      Supprimer
  23. Salut Celle.
    Je vais travailler au jardin tous les soirs maintenant, mais c'est pour les légumes. Nous consommons très peu de fleurs, alors, quand j'en ramasse, remarque, c'est assez rare, c'est des sauvages ( ou bien alors, je m'arrête devant des massifs publics ou des cours de maison la nuit quand c'est tout éteint. C'est pas joli joli, hein? ).
    Bof.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu ne prends que les fleurs qui te choisissent, c'est très bien: tu leur rends un fier service, Bof...

      Supprimer
  24. Un petit tour dans ton jardin pas encore éveillé ! mais qui sent si bon le printemps !
    belle journée Célestine.
    Je t'en brasse fleurie.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Den, je suis sûre que cette promenade matinale t'a donné du peps pour la journée!
      Moi aussi je t'embrasse.

      Supprimer
  25. Tu peux être fière, sont jolie tes photos. Je suis particulièrement fan de la première et la dernière, mais c'est normal, c'est plein de rose. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me disais bien, auss,i que le rose était ta couleur préférée...

      Supprimer

  26. Fondamental cet extrait pour poursuivre dans l'EN !!!!

    Je te laisse cet extrait là posté sur mon blog ... pas une question de pub, il m'a décoiffé... :---)

    http://www.per-bast.com/

    Tu me diras??? Je vais acheter le bouquin...

    Je t'embrasse

    Velvet :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le tuyau, velvet. J'ai entendu parler de ce livre qui a déchaîné une polémique...et de nos jours, un livre qui déchaîne une polémique, c'est parce qu'il dérange et bouscule.
      Une bonne raison pour le lire...
      Tiens tiens, mais je ne t'avais jamais vu chez moi, cher Velvet, je te rajoute à mon totem!

      Supprimer
  27. Et bien voilà! Défroisse tes pétales et prends ton envol, toi, celle qui flirte avec ses lecteurs et qui sourit à ses lectrices....je reviens après plusieurs jours hors d'ici et suis contente de te trouver ainsi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as bien defini celestine la badine, celestine l'amie fidèle qui est remplie d'amour et de bienveillance pour ses semblables...

      Supprimer
  28. Ah ! chaque année c'est le renouveau de la nature et les sapiens homo ne résistent pas à son appel. La sève monte, les sens s'émoustillent et toi tu viens tout simplement montrer les iris de ton jardin à l'iris de notre regard. Tu sais si bien parler de : comment le printemps fait l'amour dans ton jardin qu'on a l'impression d'y être et qu'avant de le quitter je me roulerai dans l'herbe ........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lauriza, tu as toi même un prénom très printanier et rempli d'un délicieux parfum.
      Nul doute que tu aimes te rouler dans l'herbe fraîche...

      Supprimer
  29.  Bonjour.

      Œuvres attrayantes.
      Vous êtes l'excellent artiste.

      Je remercie pour votre soutien habituel et copieux.
    Salutation.
      Du Japon, ruma ❀

    RépondreSupprimer
  30. Bon WE dans ton zoli zardin maîtresse Célestine ♥

    RépondreSupprimer
  31. Comme il est beau ton jardin!!! <3
    ça donne envie de s'y poser pour oublier le temps qui passe et les tracas, une jolie bulle de sérénitude et de paix!

    Ah qu'il est beau ton jardin!!!


    et ton texte, MAGISTRAL! Ma phrase préférée: "une véritable explosion spermatique constellait le ciel de petits points blancs." J'adore ce petit côté grivois innocent :-D

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.