mardi 5 mars 2013

Le monde dans ses mains

Tenir le monde dans ses mains...un vieux rêve de l'homme.
Pourquoi ce mythe de la puissance absolue? Quelle saga futuriste, quel roman fantastique ne possède pas son mégalomane avide de devenir le maître de l'Univers? Un barjo qui observe d'un air maléfique le monde s'agiter dans une boule de verre...
Quelle vanité en vérité! 
Mais quelle utopie bien logique si l'on considère notre triste destin de moucherons véniels, de vermicelles, de peaux mortes de l'épiderme cosmique. L'homme cherche toujours à se grandir sur la pointe des pieds. De ses misérables et ridicules petits pieds...
Je me disais ça, l'autre jour, en contemplant les quelques grammes que représente un smartphone, splendide boite de Pandore moderne, dans laquelle on trouve toutes les réponses aux questions utiles et à celles qu'on ne se pose même pas...
Ecrans minuscules nous offrant une vue imprenables de millions de  fenêtres différentes, en une délicieuse et vertigineuse ubiquité. Tout  le savoir, toute la connaissance, tous les êtres qu'on aime  là, dans le creux de la main...Tout savoir en un clic...Le temps qu'il fait à mille kilomètres, si le train a du retard ou est à l'heure, et si Caryl Chessman est mort, et s'il avait raison ou tort...
Imaginez si La Pythie avait possédé un Samsung Galaxy... La tronche des pèlerins!
Si nous revenions à Delphes, nous passerions pour des Dieux. Le peuple terrorisé se prosternerait devant nous, comme les Incas devant Tintin et Haddock prédisant une éclipse de soleil...
Et pourtant...
Nul besoin de ces technologies très compliquées, qui ne dureront peut être pas très longtemps, pour posséder le monde. Nul besoin de forfait illimité. Gardons présent à l'esprit qu'un jour tout cela aura disparu.
Il suffit de savoir poser sur les choses un regard clair d'enfant et de cristal . Boire à une fontaine, bercer un nouveau-né, respirer le parfum des étoiles les nuits d'été. 
Sentir la chaleur d'une main sur la sienne. Souchon, lui, c'est quand il "tient dans ses mains éblouies les deux petits seins de son amie"...
C'est un peu ça, l'idée. Essayez, vous verrez. Sentez-vous forts, invincibles. Ébahis.
Moi il me suffit d'ouvrir les yeux et de sourire et je tiens le monde au creux de mes mains.



73 commentaires:

  1. La poésie d'aime hein, dans la force des mots ...
    La douceur de la main mère qui tient l'enfant petit ...

    La transparence des ruisseaux que sont les veines courant la vie ...
    la chaleur des peaux à peaux, main dans la main, le monde est beau ...

    Merci et soleil hanté
    Mains ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Veronica, je suis heureuse de te voir de retour après ton ressourcement dans le blanc immaculé de la neige.

      Supprimer
  2. Tenir une main aimée, pas trop serrée, la laisser libre toujours... Et si malgré le choix de partir elle reste, alors tu tiens le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau! Même si au final elle s'envole, tu AURAS TENU le monde, et cela, peu de gens peuvent s'en vanter.

      Supprimer
  3. posséder quelques arpents, clairières, dunes, marais, sentiers du monde, c'est aussi se rendre incompréhensible, faire semblant de savoir, se prêter des pouvoirs, promettre sans donner sa parole
    dans un coin d'Afrique noire, un sorcier avait le droit de vie et de mort
    partaient dans des râles atroces celles et ceux qui doutaient de lui
    restait le troupeau de ses affidés
    une fois par mois, ce sorcier animait une cérémonie au centre du village
    répondaient à sa convocation en public quelques rebelles à ses pouvoirs occultes
    et quelques cire-ongles des doigts de pieds du sorcier
    celui-ci plongeait des petits godets vides dans une grande calebasse
    un godet différent par femme ou homme passant cette épreuve
    un seul et même liquide dans la calebasse
    s'écroulaient les "mauvaises têtes", uniquement
    le sorcier tenait le vie ou la mort dans sa main
    ou plus précisément sous un ongle qui, s'il était plongé dans le godet, distillait le poison en attente
    ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bigre, belle mais terrible histoire que vous inspire mon petit billet...
      Mais comment choisissait-il ses têtes, là est le mystère...
      Certains pouvoirs rendent les hommes fous, mais ne dit-on pas aussi cela de l'amour?

      Supprimer
  4. voir les gens le regard rivé sur leur portable est, je crois, la seule chose qui m'agace réellement !! Ce matin encore, j'étais assise à côté d'une jeune fille dans le bus. Alors que je lisais un merveilleux livre, elle n'arrêtait pas d'ouvrir et fermer la protection de son portable ! J'ai failli lui dire : "le prince charmant va pas en jaillir!" bref, faut pas me parler de portable, d'ailleurs, j'avais oublié le mien à la maison aujourd'hui. Pour le reste, je suis entièrement d'accord avec toi. Au risque de me répéter, c'est la douceur et la beauté de mes chats qui m'émeuvent quotidiennement. C'est ma source de ressources !:)
    bisous, bonne soirée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avalon B. : essayer d'ouvrir un chat... Ne dit-on pas tchater ? Mais si ! Pôv bêtes tout de même, allez mieux vaut ouvrir un portable ça salit moins !!!
      (je suis un horrible garnement je sais)

      Supprimer
    2. N'écoute pas Andiamo, il ne dit que des bêtises...Tu imagines ton pauvre chat...Je sais que les miens sont une source de ressourcement aussi...

      Supprimer
  5. 'L'homme cherche toujours à se grandir..." Je sais pas je connais bien des hommes tout humble qui se fichent pas mal de tenir le monde dans leur main ou de le posséder. Parfois je regarde la téloche, je lis le journal, j'écoute, je scrute et je compare et je me demande ou diantre ou donc on arrive à faire croire de telles idées, je dois vivre sur une autre planète entourée d'extraterrestres, sur la mienne je vois des gens fouiller pour impacter moins, ils réfléchissent avant d'acheter et même d'agir, ils regardent pousser les mauvaises herbes, voler les oiseaux... Ils ne partent même parfois pas en vacances pas besoin de prendre l'avion pour s'évader. Je me sens d'un privilégié, dis donc et je n'ai de portable que parce que piétonne, quand je pars en transport en commun mon petit homme vient me cueillir avec sa petite auto. Je crois mon bidule peut faire plein de trucs mais en dehors des SMS j'avoue que...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Ah! Ça, c'est le danger de faire des phrases qui commencent par l' homme...
      En philosophie, l'homme devient une entité un peu bizarre dans laquelle personne évidemment ne se reconnaît...et les contre exemples fourmillent. Je comprends ton point de vue.
      Mais "se grandir" ça peut être bien, tant que ce n'est pas en écrasant les autres...
      Vivre écologiquement, ne pas impacter, c'est ça la grandeur de l'homme du XXI eme siècle. Je dis ça, parce que- lorsqu'on ne me la vole pas- je vais à l'école à bicyclette... Et je me trouve grande sur mon vélo...Sourire)
      Bref, mon propos n'était pas de philosopher sur le progrès ou la condition humaine.
      Je pensais juste à la chanson de Ferrat dans laquelle il dit:
      " Picasso tient le monde au bout de sa palette"
      Je trouve qu'il y a une grande poésie dans cette expression.

      Supprimer
  6. J'ai souvenance (non pas que mon général avait sauvé la France.) d'un dessin très vieux de Sempé (je crois) où l'on voyait un ordinateur gigantesque qui pouvait répondre à tout. Un petit homme l'avait fait explosé en lui demandant.... l'heure.

    Triste monde où l'avoir a remplacé l'être.
    Oui, d'un smartphone on peut atteindre la terre entière, il peut répondre à 100 millions de questions, mais il en est une qui lui reste inconnue: Que faut-il faire pour être heureux? Pourtant la réponse est à portée d'une main nue, confiante et aimante... Et alors quel besoin de posséder le monde puisque chacun possède déjà son étoile...
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. The answer my friend is blowing in the wind...

      Supprimer
    2. Piégé le Rital....:-) Merci à Reverso qui m'a soufflé la réponse à l'oreille. J'écoutais Robert Zimmermann dans les traductions faites par Hugues Aufray...

      Supprimer
    3. Tu veux dire Bob dit l'âne ?

      Supprimer
    4. Non ce n'est pas un mythe! tu le sais bien. C'est une réalité, et comme tous ceux qui le choisissent, à chaque instant je tiens le monde dans mes mains, complètement. Est-ce pour cela que je suis plus grande que les autres dans le métro?

      Supprimer
    5. Je ne sais pas exactement a qui tu réponds en posant ton commentaire dans le cadre de Blutchiamo. Mais de toutes façons, je suis d'accord avec toi.Chere Marie Madeleine...

      Supprimer
    6. Fin du message:
      Baci Célestoche

      Supprimer
  7. D'accord, d'accord mais c'est quand même fantastique la magie des "téléphones intelligents". Avoue que tu auras l'impression de vraiment tenir le monde dans tes mains quand tu pourras communiquer aussi facilement avec l'Harvardeuse, non ?
    Et je suis d'accord avec Avalon qu'agaçent tous ces vissés à leur téléphone dans le métro; et pourtant quand je lis mon bouquin et que je peux chercher dans l'instant un mot que je n'ai pas compris, je me dis que tout de même....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sur, ma Myo, j'apprécie ta mesure. Rien n'est ni complètement noir, ni complètement blanc, et personnellement je suis la première a m'étonner des technologies...et à m'en servir. D'ailleurs tous ceux qui bloguent possèdent un ordinateur, même ceux qui râlent gentiment...
      Je dis juste qu'il faut garder son quant a soi, au cas où, et ne pas tout miser sur ce genre de plaisir. Ne pas cracher dessus, mais ne pas s'en rendre esclave. Le juste milieu a toujours été un endroit où je me sens bien.

      Supprimer
  8. Moi aussi, j'ai mon dentier au creux de la main, le soir, au moment de le mettre à tremper !... :~)

    (Ok, ok, je sors)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non ne sors pas! J'adore tes jeux de mots, que ne te l'ai je dit cent fois? Tu sais que j'ai failli la faire celle-là, dans mon billet? Et puis je me suis dit que j'allais te la laisser... magnanime!

      Supprimer
  9. Résultat : on n' organise plus de jeux de pistes où tu devais trouver des réponses entre deux étapes !!!
    Le pire que j' ai vu : 2 amoureux se donnant la main et chacun la blatte à l' oreille (je n' ose croire qu' ils se téléphonaient ..............)
    Personnellement, je ne tiens pas à tenir le monde dans mes mains , c' est trop dur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La blatte à l'oreille" excellente expression que je me permettrai de ressortir à l'occasion...Peut-être avaient ils l'impression d'être doublement connectés l'un à l'autre...
      Quant à tenir le monde dans ses mains, je te renvoie à ma réponse à Sandrine. (je ne vais quand même pas me copier-coller moi même!)
      Bises ma Pierrot.
      Je suis plus ta petite Célestine? ;-) c'est tellement rare, tu sais bien, à cause de mes cannes de cigogne...

      Supprimer
    2. Meuh si, t' es toujours ma p' tite Célestine mais je me disais qu' à toujours t' appeler comme ça, ça allait finir par t' escagasser !!!
      "la blatte à l' oreille" est une expression de mon Barbu que le téléphone portable rend chèvre (le comble pour un Barbu ...)
      Un gros poutou, Petite Célestine !!!

      Supprimer
    3. M'escagasser? Il y a longtemps que je te l'aurais dit! je ne garde jamais caillou dans ma chaussure bien longtemps, comme disait ma grand-mère...
      Hi hi! Bisous

      Supprimer

  10. "Imaginez si La Pythie avait possédé un Samsung Galaxy... La tronche des pèlerins!" - Excellent ! ...Et Aphrodite proférant ses haruspicies par sms, via son iPhone...

    Cela dit, je ne connaissais pas la poésie...de Souchon mais j'avoue que celle-là me convient bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aphrodite devenue soudain anglophone (remarquez, normal dans ce contexte)
      Ne dit-on point haruspices en français?
      Merci en tous cas de votre enthousiasme.
      Oui,je pense que Souchon est un poète, "quoi qu'on die".
      C'est dans cette chanson qu'il reprend ce bel aphorisme: "La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie"
      J'avoue, j'aime cette phrase.

      Supprimer

    2. Certes. Vous avez bien fait de zéropointer mon i de trop, dvne Célestne !

      Supprimer
    3. Vous m'avez écr*t un m*r*f*que *nc*p*t, c'est déjà ça!

      Supprimer
  11. Je n'ai pas de forfait illimité ni internet pour mon portable et je n'ai pas de chat... Je survis ! lol !
    Et tout l'monde peut pas faire comme Souchon non plus...

    Le cerveau humain est diabolique, on le sait, et les progrès de la science bien inquiétants. Mais s'il n'y avait pas eu tout ce progrès, on aurait toujours peur d'une éclipse de soleil... Alors, que choisir ?
    Et on n'a pas tout vu, hein !

    Bisous Incorrigile Optimiste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'on n'a pas tout vu! Moi je vais dire qu'il nous reste encore de belles choses à voir: mais ça, c'est pour ne pas démentir ta dernière ligne...
      Bisous à toi chère Soène

      Supprimer
  12. Même si je partage le sens humaniste du message, je ne ferai pas de comm: il est bien trop exalté pour moi, ce billet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exalté...tu veux dire qui vole haut? tu aurais pu dire la même chose du précédent, alors, parce que les cigognes...ça ne fait pas du rase-motte!
      Maintenant si tu veux dire que je suis un peu dérangée du ciboulot...
      Mais non, mes mots ne sont pas moi, comme dirait quelqu'un que je connais bien!
      Bon ,déjà tu m'as mis un comm, c'est pas mal!

      Supprimer
  13. les mains creusées par les sillons de la vie,pour offrir un monde meilleur à tout ceux qui l'entourent,la réjouissance de tenir de si petites mains au creux des siennes, les menottes de la vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Titi, le défiant poète au grand coeur... tu m'émeus!

      Supprimer
  14. Stephen Hawking a bien mis l'univers dans une coquille de noix ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un livre que je ne connais pas mais le résumé en donne envie.
      Comme quoi on peut être cartésien et néanmoins poète...

      Supprimer
  15. Moi je suis d'accord avec Souchon...surtout si son amie est jeune à forte poitrine Warf.
    Je ne sais pas me servir de mon smart phone sauf pour téléphoner lire mes mails ou chercher une info sur le net. La honte. Mais du coup j'ai le temps pour lire enfin un peu plus disons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que son amie a de "tout petits seins", si je me souviens bien des paroles...Bizarre,ce que tu dis, pour un (adorateur) fan de MF...ça ne cadre pas!
      (sourire)

      Supprimer
  16. on ne possède rien lorsqu'on à un Smartphone.
    C'est lui qui nous possède.
    Il prend possession de tous les temps disponibles pour faire des choses intéressantes, agir, être en relation...
    fort heureusement, J'ai échappé à cette malédiction…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons, cher Alain, je te trouve bien péremptoire! Malédiction, le mot est fort. On pourrait dire exactement la même chose d'un ordinateur. Tu me l'as écrit comment ce commentaire, dis moi? ;-)
      Je ne crois pas que tu sois homme à te laisser posséder par ton ordinateur. Eh bien un smartphone, ce n'est qu'un petit ordinateur de poche...
      Je reconnais que bien des gens se laissent bouffer par leurs addictions, mais ça existait avant les smartphones!
      Moi, je ne me laisse posséder par personne, et encore moins pas des objets.
      D'où certainement ce besoin que j'ai de vite sortir du virtuel pour rencontrer les gens de visu (et de manu aussi)
      On prend un pot quand tu veux...histoire d'agir un peu, sur une vraie terrasse,avec de vrais gens intéressants, et de refaire le monde à défaut de le tenir dans sa main.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
    2. Il y a une différence : l'ordinateur est dans mon bureau. Je suis seul avec lui, en tête-à-tête… Si j'ose dire.
      Et quand je ne suis pas dans mon bureau, je rencontre des gens…

      Un Smartphone c'est un truc qui emmerde le monde autour de soi, toutes les deux minutes les gens jettent un coup d'oeil, quand ils n'ont pas l'outrecuidance de pianoter alors qu'on est en train de leur parler…

      Je devrais peut-être m'en acheter un… Pourquoi parler avec la personne qui est en face de moi par ce biduloöde interposé !
      Bon d'accord, j'ai un téléphone portable antédiluvien : mais la plupart du temps il est éteint ! D'ailleurs les gens râlent que je sois pas à leur disposition dans la seconde 24 heures sur 24.

      Supprimer
    3. Ça va être difficile alors, pour partager un verre au café du Port...
      Mais tu mettras une rose blanche à ta boutonnière, comme au bon vieux temps antédiluvien... ;-)

      Supprimer
    4. Et un costar vert pomme avec une cravate orange...
      ça va l'faire....
      on te faite t'enfuir...
      ;-)

      Supprimer
    5. Pourquoi pas? Tope-la. Vert pomme et orange... ça me rappelle la dernière phrase de mon texte sur Raymond Devos...
      Mais les clowns cachent souvent derrière leurs couleurs vives des coeurs de poètes sensibles.
      Ça devrait le faire.
      Bon moi,en contrepartie, je suis obligée de porter un tutu mauve et des chaussons arc en ciel...Si ça se trouve, on va finir au poste. Tant Pis?

      Supprimer
  17. T'as envie de bercer un nouveau-né ? Moi des fois ça me prend. Tu crois qu'on est mûres pour être grands-mères ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, oui, sûrement, peut-être, enfin pas tout de suite , tout de suite! j'ai l'impression de finir juste avec les enfants...mais ça ne m'a jamais vraiment quittée, cette espèce de fébrilité quand j'approche ma joue de celle d'un nourrisson ou quand je prends sa petite main...Ça doit être hormonal ou quelque chose!Mais je serai heureuse quand ils décideront de me faire ce cadeau...

      Supprimer
  18. Je ne possède pas de smartphone... et mon portable ne me sert qu'à... téléphoner. Mais sourire et s'emplir du moindre coin de ciel bleu, jouer avec ma petite fille, traquer l'éclosion au jardin, oui, c'est un peu de toute la joie du monde au creux de mes mains. Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends cinq sur cinq. Pourtant j'ai un Iphone... comme quoi!
      Mais j'ai de grandes joies à écouter pousser mes fleurs, l'un n'empêche pas l'autre...Bizou Brizou!

      Supprimer
  19. et voila que nous parlons toutes deux de mains! donne moi une feuille un crayon et je suis le roi du petrole. mais j avoue mon esprit mal tourne vers l ecran parfois. dailleurs j avoue j ecris de mon petit tel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ta fête, je t'offrirai un joli bouquet d'apostrophes, ô reine du pétrole!

      Supprimer
  20. il me semble utiliser la technologie avec modération comme le bon vin... sauf que je ne bois pas d'alcool ! bisous Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'importe le flacon...et le vin, est-ce vraiment de l'alcool?
      Bonne journée chère prudence.

      Supprimer
  21. quand on est capable de s’émouvoir d'un presque rien , d'une douceur , on se sent presque le roi du monde et c'est suffisant ...
    La technologie , je consomme sans modération ;)

    toi aussi hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je garde à l'esprit que le plus important n'est pas là, que c'est un merveilleux moyen, mais pas un but.
      Sinon, tout comme toi pour les douceurs et les "presque rien". Les effleurements de la vie ont un sel ineffable...

      Supprimer
  22. Sans hésiter,des deux mains, je vote Souchon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, ça tombe bien,moi aussi...Question d'éthique.

      Supprimer
  23. Je n'ai jamais été tenté par le smartphone, l'Iphone ou autres "phones". D'ailleurs je ne sais pas vraiment ce que c'est (et ne cherche pas à le savoir) bien que je vois des tas de gens bidouiller ces engins. Une connexion permanente à internet ? Ouh là, non merci ! Je sens confusément que ce genre d'outil me déconnecterait de la réalité sensorielle du monde et des humains. Déjà, avec l'ordinateur...

    Je préfère rester disponible à ce que tu évoques : ces instants minuscules qui font la beauté de la vie.
    Merci pour ce texte qui rappelé la valeur de la simplicité :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas te faire "l'article" pour te vendre un Iphone.
      J'aime prendre, dans mon temps,je veux dire dans mon époque, là maintenant, au moment où je vis, les choses qui me plaisent, mais en gardant toujours envers elles mon sens critique.

      Mais mes enfants vivent dans ce monde-là, et ma connexion sensorielle à eux passe par un échange continuel de langages. Je leur ai transmis les livres, le goût du théâtre, de l'opéra, de la peinture, ils m'apprennent à réserver mes billets virtuels avec des flashcodes.
      C'est ma façon de ne pas vieillir trop vite.On dirait bien que ça marche!

      Supprimer
    2. Je ne doute pas, Célestine, que ces appareils puissent rendre service et simplifier la vie :) D'un autre côté, je redoute leur potentialité. Je crains sans doute de ne pas savoir la canaliser et me laisser envahir par un nouveau "besoin" qui, aujourd'hui, n'existe pas pour moi.

      Tu as raison de parler de sens critique. En même temps j'ai l'impression qu'il est aisé de glisser sur la pente du "confort", et difficile d'y résister. Une fois qu'on y a touché, difficile de revenir en arrière... On perd ainsi le sens critique, parce que "pris" dans le système vis à vis duquel on voudrait rester lucide.

      Je me sens déjà pris dans beaucoup de "conforts" aux effets destructeurs par effet de masse (gaspillage énergétique, voiture, télé, internet...) pour ne pas m'interroger avant d'entrer dans un autre. Mais bon, j'exprime là un point de vue strictement personnel :)



      Supprimer
  24. Alors comme ça aujourd'hui tu tiens le monde entre ses mains, Bon anniversaire à ta demoiselle !: Elle est de 90 comme la mienne alors :) Elle fait des études peut-être ?

    Encore belle fin de jour de nous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ma belle étudiante, ma fierté...elle est ici...
      à Nice en études d'ingénieur et elle part à Boston au mois de mai...

      Supprimer
  25. J'aime bien Souchon mais ce soir, j'ai envie de voter pour Nicolas Peyrac que vous citez quelque part dans votre texte. Moi aussi je cite parfois Nicolas Peyrac. Et tant pis si cela fait de moi un fan de Nicolas Peyrac.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais j'adore Nicolas Peyrac! Et notamment la chanson culte So far away from LA...Merci d'être le seul à avoir repéré le clin d'oeil.
      Et merci d'être passé aussi. C'est rare!

      Supprimer
  26. Use oils that can help keep your hair soft and manageable.
    The key to getting the most out of a hot oil treatment for hair is to continuously
    use it weekly if you need it or every fortnight and youll definitely see the
    results. Though addressing these underlying causes
    is very important in order to prevent hair fall,
    coconut oil can also help to an extent. 1 The oil spill threatens the
    lives of birds, sea otters, and more than 400 other species.

    The herbal solution is said to be a natural one, but, this does not necessarily indicate that it is more effective than
    other available procedures.

    Here is my web blog; how to grow long hair

    RépondreSupprimer
  27. Sometimes a discount voucher with the most tempting offer is right there in front of your eyes and you may just miss it as you flip the
    pages. discount vouchers and money
    off coupons are getting widely used in Australia with on-line shops who are looking to encourage
    individuals to shop at their sites. Price reductions in the form
    of printable PDF files are easily subject to alterations which can put the company at risk
    for fraud.

    RépondreSupprimer
  28. Still the health concerns mar the overall positive sides of
    this economic growth as people take their health problems as the cost
    of development which is indeed pretty higher.
    Apparently, it actually lifts up build up from the root and therefore stimulates hair growth.
    These can be expressed in a number of ways: straight hair,
    slightly wavy hair, or curly hair. Khas (Vetiveria Ziziniodis):- used as an effective
    hair restorer. The herbal solution is said to be a natural one, but, this
    does not necessarily indicate that it is more effective than other available procedures.


    my web page: hairstyles with bangs

    RépondreSupprimer
  29. The product, according to the brand, can be applied throughout the day on dry hair if one's hair is medium to very coarse. Likewise, using imported shampoos and conditioners from a tropical country when your climate is cold and temperate is not such a good idea. The product should be one that is made for your type of hair, whether it be dry, oily, curly or straight.

    Review my web site; hair products

    RépondreSupprimer
  30. One should apply minimal pressure to lift these concrete grinders and also hold it in flat motion while working.
    First, ready mixed concrete in Sunderland can help you get your construction job done faster.
    And when we would cut for the plumbing work, I had to patch around that and make it solid.

    RépondreSupprimer
  31. Many people argue that eating too many plants grown with
    commercial fertilizers or pesticides can cause health problems.
    When you're preparing your planting area, just mix the soil with about three inches of organic compost. Grab a few bags of organic potting soil and lean them up against the sunny side of your garage or a brick wall of your home.

    Feel free to surf to my webpage forkful

    RépondreSupprimer
  32. What kind of favorable publicity do you think you'd get from a once-a-month letter in your local publication. Egyptian cotton bedding has become the popular choice of many savvy consumers. Among Pakistan newspapers, the best-studied papers are not always those from the nation's capital.
    Connector: i - Phone 5 features built-in wireless syncing capabilities, inductive charging a la Palm Pre.
    The higher the or TC the softer and more lustrous the fabric
    and the more durable and less prone to shrinkage.



    My blog post egyptian newspapers

    RépondreSupprimer
  33. Thats why Indian Hindi papers are very popular in
    all corners of India. The benefits of having high thread count sheets
    is that mills are forced to create much finer threads in order to increase the amount of threads in a square inch
    (keeping in mind that they don't also increase the ply). This is also probably one of the easiest forms of advertising, with only an advert designed for a specific box needing to be created. Assuming there is a God and assuming that the Bible is God's word
    and an historical record of His activities (and you won't hear anything to the contrary in church and from other formal Christian religious organisations) then the standard hype you hear, the standard image projected of God (and son) tends to be 'warm and fuzzy'. This is standard cat behavior I'm probably preaching to
    the choir here.

    Here is my web blog; egyptian newspapers

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.