mardi 1 mars 2011

impression soleil levant

C'est dans ces moments de papier de soie que je me sens vivante. Des moments de vanille, de lait de bébé, de miel. C'est dans ces instants précieux d'ambre et de sel que mille couleurs plongent dans les veines, sensations contradictoires, sentiments diffus et bouleversants. Des abeilles qui vrombissent aux oreilles, des chants de merles, de petits sentiers dans la colline remplie d'odeurs et soudain une découverte inédite de la mer. Une mer plate comme un lac, dans une attitude ramassée, prête à bondir comme un chat au gré du ressac sur le sable des grèves blanches. Un ciel d'orage d'un bleu gris, et des rais de lumière fins et dorés traversant la mousse des nuages.Se sentir vivante, c'est ce coup de poing quelque part au-dessous du nombril, très exactement là où tout démarre. Une vague , une onde de feu catalan. Une force immense m'envahit, je me sens devenir toutes les aubes et tous les crépuscules. Je pourrais rester immobile des jours  à rêver ce vol de mouettes, et la parillada et le tintement doux des cloches au petit matin. Avec une incoercible envie de mourir, là, foudroyée par tant de beauté et d'évidente élégance du destin. 

20 commentaires:

  1. Très beau texte, très poétique.

    RépondreSupprimer
  2. J'aurais aimé l'avoir écrit....sourires. Bises

    RépondreSupprimer
  3. c'est exactement ce qu'exprime Verlaine dans son poème Impressions de printemps!
    bravo Célestine!

    RépondreSupprimer
  4. La vacance te va bien ... Très beau texte ! Carpe Diem ...
    Amitiés
    Zénondelle

    RépondreSupprimer
  5. ah! Célestine!!!
    On parlait de sororité...
    Tes mots sont inspirés...
    je lis et ils me nourrissent... c'est bon

    RépondreSupprimer
  6. très beau ! ... envie de revivre cela ! ça fait si longtemps. un petit voyage au bord de la mer si je pouvais. Bises

    RépondreSupprimer
  7. MISS K j'espère que tu pourras. Ardemment.Cela fait tant de bien!

    COUM des liens subtils, c'est évident. Je l'ai senti aux premiers mots que j'ai lus chez toi.

    ANDIAMO Toute ma jeunesse cette chanson...c'est tout à fait ça. Même si je préfère être comparée à Verlaine qu'à Sardou.(lol)

    Ella B merci de ton passage. J'espère que tu reviendras.

    Zenondelle Oui, une vacance du cœur...qui s'agrandit pour recevoir toutes ces merveilles jusqu'à exploser.

    ADRIENNE tu me fais rougir d'évoquer comme ça un de mes poètes préférés ...

    PATRIARCH merci!!! grosses bises à vous deux.

    Catherine: tant qu'il y aura des gens pour apprécier, la poésie restera au cœur des hommes...et c'est tant mieux, car elle est indispensable.

    CROUK oui, et sans avoir aspiré une quelconque substance illicite...

    TANT BOURRIN merci, on ne dit bien qu'avec le cœur...

    RépondreSupprimer
  8. Superbe texte qui donne envie de vivre une telle extase...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Ils sentent bon tes mots, elles chantent tes paroles, je la respire ta mer subitement là et le coup de poing se rappelle à moi aussi, si si. Je te souhaite encore de nombreuses heures de vacances inspirées ma chère Célestine. bises

    RépondreSupprimer
  10. Comme c'est beau ce que tu écris là Célestine !
    Après tant de perfections, il ne reste plus rien à écrire.
    Une vague de bons bisous pour te remercier d'avoir écrit cela !
    A bientôt Célestine !
    Florence

    RépondreSupprimer
  11. Tu me laisses rêveuse. Et un besoin impérieux de voir la mer. Maintenant.
    MERveilleuse Célestine !

    RépondreSupprimer
  12. Le coup de poing sous le nombril, ah si je connais ça! Et les moments papier de soie .. il n'y a que toi pour trouver comment décrire l'air en couleur!

    Edmée

    RépondreSupprimer
  13. EDMEE Merci, tu sais que, de ta part, les compliments me touchent toujours beaucoup.

    MYOSOTIS Cette mer-là m'a laissée autant rêveuse, moi qui connaît plutôt celle de Nice. Je ne désespère pas que l'on se trouve un jour toutes les deux sur la même plage...

    FLORENCE merci d'être sensible à mon écriture. Mais quoi de plus normal, de la part d'une artiste comme toi?Bisous moi aussi

    DELPHINE Oui, ces vacances à Collioure m'ont inspirée...Et demain, je repars à Paris voir mon bébé numéro 1...que m'inspirera la capitale?

    MATH une extase comparable à une sonate sublime de notre Ami commun...

    A TOUS vraiment ,merci du fond du coeur

    *************Célestine************

    RépondreSupprimer
  14. Très beau texte Célestine qui parle à chacun d'entre nous. C'est bien de se rendre compte de ces moments de bonheur que nous offre la Vie. Bon courage pour la reprise ; de mon côté, les vacances commencent aujourd'hui. Gros bisous de Belgique.

    RépondreSupprimer
  15. C'est magnifique!
    Toute la beauté du monde et de la vie...
    Merci pour ce partage :-)
    Marcelle

    RépondreSupprimer
  16. C'est pourquoi dorénavant je passe beaucoup de temps dans la méditation

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.