dimanche 20 juin 2010

tout et son contraire

De temps en temps, nous faisons chez moi une journée "sans écran". Au cas où. Juste pour ne pas être complètement dépendant des magnifiques objets de notre quotidien,  qui contiennent Tout et le  contraire de Tout.
Car, il est vain de le nier,  un ordinateur est un moyen de communication fabuleux, une fenêtre ouverte sur le monde, et en même temps un mangeur de temps, un tueur de paroles, qui enferme chaque membre de la famille dans une bulle autistique aux effets pervers. On est connecté avec les gens du bout du monde, et on n'a plus le temps de discuter en famille. Sombre contradiction!
Les téléphones portables relient les hommes, mais provoquent des tumeurs au cerveau. 
La wifi facilite la vie mais encombre notre espace vital d'ondes dont on ne sait même pas si elles sont nocives, à terme...
La télévision, censée nous informer, nous déforme si nous n'y prenons pas garde, et fait de notre cervelle un petit tas mou de gélatine sans réaction.
Les baladeurs nous font découvrir la puissance de la belle musique en haute définition, mais quelques décibels de trop, et nos tympans se crèvent lamentablement, provoquant nos futures surdités.
Chaque merveille de la technologie moderne  ressemble un peu à ces poissons japonais à la chair si délicieuse, si recherchée, et qui contiennent un poison mortel et foudroyant. Tout dépend de la façon dont on les cuisine. 
C'est tout un art de savoir utiliser la connectique sans sombrer dans l'addiction.
Les jeunes d'aujourd'hui sont nés la souris à la main, et il est de notre devoir de leur faire prendre conscience que l'essence de la vie est ailleurs, et qu'un jour peut-être, tout cela pourrait disparaître, bien avant les couchers de soleil, l'odeur de la terre mouillée et les parties de carte en famille. Juste pour qu'ils puissent constater  qu'ils continuent à aimer la vie, à être heureux, et qu'il s'en étonnent, eux qui pensaient qu'ils ne pourraient jamais se passer de portable ou de facebook! trop mortel!
Et même moi, moi qui abuse de l'ordi régulièrement, moi qui avoue mon penchant pour les nouvelles et extraordinaires trouvailles en ce domaine,  ça me rassure de vérifier, de temps en temps, que j'ai toujours en moi cette capacité à me contenter d'un papier et d'un crayon. Et qu'à mon baromètre personnel, "être" passe toujours devant "avoir".
Bon, je mets en veille et je vais me faire une tasse de thé.

photo internet

21 commentaires:

  1. Ce qui manque à l'écran, c'est le parfum des choses.

    RépondreSupprimer
  2. ...et le sourire des gens
    et leur main sur la nôtre...

    RépondreSupprimer
  3. Chez nous, on vient de troquer l'écran de<la télé contrecelui de la wii...
    God have mercy !
    (je vais envoyer ton article à monamoureux assis face à moi, derrièreson écran...)
    ;o)

    RépondreSupprimer
  4. Par la force des choses, je suis bien obligée en ce moment de réduire mon temps passé devant l'ordi. Je ne regarde que très peu la télé. Avant je lisais, mais je crois que la presbytie me fatigue et je n'arrive plus à lire (j'ai pris rendez-vous chez l'ophtalmo en janvier pour début septembre, j'aurai bientôt des lunettes adaptées). Mon mari et Poulette se retrouvent ensemble pour parler des films qu'ils voient dans des discussions passionnées et je trouve ça bien. L'écran leur donne l'occasion d'échanger leur point de vue.

    RépondreSupprimer
  5. Eh Kabotine! je suis pour la paix des ménages hein!Je disais juste que de temps en temps...
    Berthoise bienvenue au club des bras qui allongent... je vais être obligée d'y passer!

    RépondreSupprimer
  6. Etait-il bon ton thé.... Belle soirée !! :**

    RépondreSupprimer
  7. trop bon, comme disent les ados...Bonne soirée à vous deux.

    RépondreSupprimer
  8. Il n'y a pas si longtemps, les grandes vacances étaient entièrement sans écran, que ce soit tv, ordi et on n'a pas le tel. non plus et c'était super ! Depuis, le dieu wifi s'est installé chez mon beau-frère, à 500m de chez nous et de temps à autre nous y passons avec l'ordi, et ça me navre ... Mais tu me donnes une idée, on va instaurer les jours sans ! Perso, en été, tous les jours sont sans (ou presque) et curieusement en rentrant, je n'ai pas envie de tous ces écrans (même pas du blog c'est dire !).

    RépondreSupprimer
  9. Comme Ms, nous faisons une "cure sans" pendant le mois de vacances. On emmène l'ordi portable certes mais uniquement pour délester l'appareil photo des milliers de prises de vue du Nikon-maniaque. J'en profite pour rédiger quelques billets, histoire de ne pas oublier ce que je voulais vous dire mais je reste déconnectée de la sphère bloguesque. Et on n'a pas la télé à la maison. Ca aide. Bientôt la cure, donc ! :-)

    RépondreSupprimer
  10. La TV ne me manque pas du tout en vacances ... mais le rythme est différent. La soirée est le seul moment que je passe avec mon mari, le castor. Il est très rare que je décide de faire "autre chose" que regarder la TV avec lui, juste pour éviter que l'on ne prenne l'habitude de ne pas être ensemble du tout. Mais nous pestons et re-pestons de ce que nous "devons supporter" car c'est lamentable.

    Mais j'aimerais lire, ou faire du courrier "amical"... ou alors ne regarder que ce qui vaut la peine.

    Et voilà donc pourquoi en vacances, pas de TV semble une vraie libération! Quant au PC, j'y passe peu de temps en dehors du travail. Trop sans doute, malgré tout...

    RépondreSupprimer
  11. Ici nous avons la télé "à la demande", c'est pratique pour regarder de temps en temps un bon film, pouvoir s'arrêter pour se faire un café, et reprendre quand on en a envie. Il y a encore quelques programmes qui valent le coup, bon, un peu tard, c'est vrai, mais pour moi de toutes façons, Tv rime avec hiver, canapé, feu de cheminée. L'été , je vis dehors, et c'est tellement mieux!

    RépondreSupprimer
  12. C'est très vrai, les technologies modernes nous asservissent autant qu'elles nous facilitent la vie. Bisous.

    Math

    RépondreSupprimer
  13. Oh comme tu as raison! C'est pour cela que j'aime aller en Chartreuse où nous avons ni télé, ni téléphone, ni ordinateur! Pas trop longtemps quand même:-)!

    RépondreSupprimer
  14. Un écran manque aussi un peu de pâtés d'encre fraiche, non? Un écran est toujours de trop quand il y a la possibilité de profiter de la présence de l'autre, des autres. Mais comme tu le dis si bien, c'est une source d'informations et un moyen de communication merveilleux.

    RépondreSupprimer
  15. Des couleurs et des formes, ça l'écran peut nous les donner, mais les odeurs, les saveurs, les contacts sont ailleurs...

    RépondreSupprimer
  16. J'avais mis un commentaire hier mais il n'est pas passé...zut! Je disais que je ne regarde presque plus la télévision, je n'ai ni wii, ni ipod, ni gps, ni playstation, ni facebook et je m'en porte très bien. Je continue d'écrire mes articles sur une feuille de papier. Je ne suis pas accro au gsm. Par contre, excepté lorsque je suis en vacances, j'aurais du mal de me passer d'Internet qui a enrichi ma vie.
    L'important est de garder un juste milieu et de ne pas oublier les proches qui nous entourent. Bon courage pour les derniers jours d'école et à bientôt!

    RépondreSupprimer
  17. Merci bon courage à toi aussi!

    Je retiens de vos commentaires une sorte d'unité de pensée. Vous êtes tous adeptes du juste milieu et ça me plait bien. De la mesure avant toute chose disait Verlaine...(Enfin, je crois!)

    Bises à tous
    *******Célestine*****

    RépondreSupprimer
  18. Chère Célestine,
    Mon PC semble refonctionner presque normalement et j’en profite pour faire des visites !
    Je vais mettre mon grain de sel dans la conversation.
    Je n’ai pas la télé et n’en veux pas, je ne vais plus aux spectacles par « obligation ». Je lis beaucoup, surtout le soir pour m’endormir. J’ai un PC depuis 4 ans et avec un peu de radio pour les indispensables nouvelles, il est ma principale source d’informations ! Comme je ne peux plus aller où je veux, il me permet de voyager, même de revoir les lieux où j’ai traîné mes guêtres autrefois. Il m’a permis de retrouver de la famille grâce à « Geneanet », faire des recherches dans les domaines que j’affectionne, aller où je veux et quand je peux ! Et il m’a permit de faire votre connaissance à tous et de vivre ces moments si forts que je passe avec vous ! Cet ordinateur et cet Internet, si décriés par certains, m’ont redonné ma joie de vivre en vous rencontrant, en vivant un peu dans le virtuel avec vous ! Je ne peux pas critiquer quelque chose qui m’apporte tant. Je ne voyais plus le monde et mes semblables et maintenant, je suis devenue une grande voyageuse et j’ai fait la connaissance de beaucoup de gens si sympathiques et beaucoup de Belges de surcroît !
    A bientôt chère Célestine !
    Au fait, Célestine ! j’ai un chat adorable et tendrement aimé, et si je pouvais vivre une autre vie que la mienne, j’aimerais être un chat … chez moi !
    Florence

    RépondreSupprimer
  19. Tu as entièrement raison chère Florence,et pour les gens comme toi, ou comme ma chère petite soeur, internet est un moyen extraordinaire de ne pas être coupé du monde.Et l'on y fait de si belle rencontres...
    Si ma fille est à Nantes pour ses études de Véto, il est certain que ma première visite sera pour toi.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.