jeudi 28 novembre 2019

Ultra White









Ne vous excusez pas, ce sont les pauvres qui s'excusent.
Quand on est riche, on est désagréable !
Louis de Funès dans la Folie des Grandeurs.









Certains murmurent à l’oreille des chevaux. Elle, c’est à l’oreille d’un président qu’elle chuchote. Un « grand » de ce monde. Elle n’a cure que ce soit une vieille rosse à la perruque jaunasse. Un agité du bocal incarnant le cauchemar américain.
Pour elle, c’est un « ami de toujours », qu’elle suit pas à pas dans sa fascinante aventure politique. Elle le conseille et l’amène vers le Seigneur. Si si. En toute humilité. Elle s'appelle Paula White
Ah oui, je ne vous l’ai pas dit ? Elle est pasteure. Oui, avec un e comme auteure (ou comme horreure, si vous préférez). Depuis vingt ans, elle prêche partout sur talons hauts, elle arpente les States surmontée d’un brushing blond hollywoodien et autres attributs de la femme d’église : rangs de perles, décolletés profonds, sourire Ultra Brite et rouge à lèvres glossy à souhait. Elle défend sans zézayer son grand projet : la théologie de la prospérité. Elle a une interprétation très personnelle de la société : si vous êtes riches, c’est que Dieu a récompensé financièrement votre foi. Si vous êtes pauvres, c’est que vous avez tout simplement mérité la punition divine. Bouh, vilains pauvres, qui devez quand même contribuer à augmenter le capital de sa congrégation sous peine de voir « vos rêves mourir, et aussi vos enfants » Brr ! Elle a des arguments massus, la Paulette. Je serais pauvre, je n’hésiterais pas une seconde. Je craquerais mon codevi pour sauver ma progéniture…
Mais dis donc, Dieu, c’est pas très régulier, ces méthodes, si? Un peu extrêmes, non ? Je sais bien que les voies du Seigneur sont impénétrables, mais là ce sont d’indicibles méandres qui me plongent dans une insondable perplexité…
Dans mes lointains souvenirs de caté, il me semblait que la pauvreté était une vertu cardinale (enfin, si l’on peut dire, les cardinaux n’ayant jamais été très pauvres, il faut l’avouer, mais le langage a souvent de ces pirouettes…) 
Quid de ce bon Saint Martin qui avait coupé son manteau en deux pour réchauffer un nécessiteux ? (Bon, ce n’était pas un Burton of London en loden, mais quand même, le geste fut fort apprécié et symbolique…)
Quid d’Esaïe qui exhorta le peuple d’Israël à « partager son pain avec celui qui a faim et à couvrir d’un vêtement celui qui est nu ? »
Alors, Paula, chère pasteure multimillionnaire, qu’est-ce que c’est qu’ce binz ? WTF ? 
On en est où, là ? 
Et quand on est comme moi, ni riche ni pauvre, vous prévoyez quoi ? Le purgatoire ? Ou l'attente des soldes éternels sur le trottoir dans le froid et le vent ?

•.¸¸.•*`*•.¸¸



Pour l'atelier d'Olivia, il fallait inclure les mots
régulier – interprétation – indicible – méandres – souvenir – aventure – projet – zézayer – soupir

129 commentaires:

  1. Faut comprendre qu'elle doit simplifier son discours : elle parle à des Américains...
    Mais elle a compris l'essentiel ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfait Walrus !
      Je t'aime (enfin tu me comprends, hein ! Madame Walrus n'a pas à s'inquiéter, hein !) !

      Supprimer
    2. T'inquiète, ma femme n'est pas (trop) jalouse...

      Supprimer
    3. @Walrus
      Je trouve ton analyse de la situation assez pertinente, et exprimée de façon claire et concise...
      Ce doit être pour ça qu'on t'appelle le Boss ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    4. @Candide
      Quelle émouvante déclaration !
      Votre petit dialogue m'a réjoui, tiens...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  2. Ouais.
    Je ne suis pas sûr que ça fasse avancer le Schmilblic, mais je n'ai rigoureusement aucun pouvoir alors !...
    Ce monde m'écoeure ! Ce monde qui considère comme attardées toutes ces civilisations raisonnables qui n'ont d'autres projets que de subsister discrètement en maintenant l'harmonie entre ses membres et qui les fait crever à petit feu. Et sur lequel règne ce sombre crétin qui n'a d'autres qualités que sa cupidité et sa mégalomanie et se laisse manipuler par la première renarde venue (j'ai failli écrire "gourou" mais c'eût été leur faire injure ! Quoique là je fais injure aux vraies renardes qui sont autrement dignes de considération).
    Ce monde m'écoeure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me méfie comme de la peste des gourous de tout poil...alors tu peux utiliser ce mot pour qualifier cette femme, ça ne me dérangera pas le moins du monde...
      Elle en a en tout cas toutes les caractéristiques...
      Je suis d'accord avec toi, cela dit. C'est beau, une vraie renarde, ça a le poil doux et soyeux...
      Et les civilisations dites primitives, en harmonie avec la nature, c'est beau aussi. Et elles sont certes plus évoluées que les mangeurs de Bigmacs...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Voilà qui est bien dit, Célestine !
      :)))

      Supprimer
    3. Gourou, c'est quand on se goure, non ?

      Supprimer
  3. @Cel: Didon miss, c'est toi qu'a fait la photo de la bannière ? Si c'est le cas, tu m'énerves ! ;o)))
    Il es vrai que je découvre que les lumières Franc-comtoises demandent plus de temps et de compétences que les lumières du sud. Combien vois-je de trucs, de brumes en chien-loups qui ne donneraient rien à l'image et faut bien avouer que ça vaut pas les lumières du briançonnais (n'est-ce pas Pierre, si tu passes par là ?)...
    Bizouillàtous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est chouette les « brumes en chien-loups » j'aime bien quand tu poétises.
      Eh non la photo n'est pas de moi, tu peux calmer ton énervement, c'est mauvais pour ta tension.
      Mais j'ai failli prendre la même, il n'y a pas longtemps...Malheureusement je partage un appareil photo et ce jour-là, je ne l'avais pas...J'adore les érables. Pierre en a fait de très belles puisque tu parles de lui.
      Celle-ci était sur un site de téléchargement gratuit et légal. Tu connais mon honnêteté Hadopiesque...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  4. Rien de nouveau sous le soleil, il y a 50 ans, c’était Billy Graham qui confondait prêche et show-biz.
    Dans ce pays puritain,toutes les saloperies sont permises avec l'aval de la religion.

    Et encore, les Ricains n'ont rien inventé, la première colonisation extra-européenne (les Croisades) s'est faite avec la bénédiction papale et pour le plus grand bénéfice pécuniaire des participants...
    Sérieusement, peut-on s'attendre à autres choses d'un pays qui, selon Oscar Wilde, est directement passé de la barbarie à la décadence sans avoir connu la civilisation.

    Mais rien ne nous oblige à commercer avec ces gens-là.

    Pour les pauvres, il n'y as pas de qui s'excuser, c'est la honte des riches s'ils n'ont pas le sou.
    Molto baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Blutchy,
      Je connaissais pas la définition d'Oscar Wilde mais elle est savoureuse, j'adore. Le problème est que pour qu'elle déclenche un début de questionnement pour ces bourrins, encore faudrait-il qu'ils soient capable de la comprendre et de se poser les bonnes questions ! Je plains ceux qui sont lucides !
      Ceci étant on reste toujours d'accord, à part ponctuellement du fait de certaines statures pétries de générosité, les religions ont fait mille fois plus de mal que de bien en exploitation la crédulité et les peurs des gens.
      Toi aussi je t'aime ! Je t'aime (enfin tu me comprends, hein ! Madame Blutc n'a pas à s'inquiéter, hein !) !

      Supprimer
    2. J’ai pris le parti de dire ce que je sais, ne me sentant pas un droit de rétention. Ce que les gens en font ne me concerne plus. S’ils ne veulent pas savoir pour ne pas déranger leur petit train-train ça m’indiffère.
      Même sans Trump son monde c’est un pays imbuvable et imbu de lui-même.
      Ils lavent dans l’eau bénite toutes leurs forfaitures avec la bonne conscience d’être les élus de Dieu…
      Et les élus de Dieu se poussent au portillon du paradis par l'étang qui courre et je ne suis pas sûr que ça corresponde aux vœux de leur patron…
      J’avais écrit un billet à ce sujet sur Blogborygmes, c’était juste après le massacre Charlie Hebdo :
      http://blogborygmes.free.fr/blog/index.php/2015/01/19/1739-a-la-bande-a-blognot

      Le pire dans les religions est qu’il y a des exceptions qui empêchent de les condamner globalement :
      Il y a Sœur Emmanuelle (peut-on sérieusement être sœur avec un prénom pareil…hein !), l’Abbé Pierre et quelques autres

      N’ayant pas le sens de la propriété humaine, ma compagne n’est absolument pas inquiète, mais je ne vais pas virer ma cuti pour autant…
      Je t’aime aussi pour ce que tu es.

      Supprimer
    3. :oD :oD :oD
      'tain, je constate que je me suis pas relu et que j'ai écrit deux fois "je t'aime": ça va jaser dans les chaumières ! Alors que je ne l'ai jamais dit à notre Céleste hôtesse qui, je te rassure pour ta cuti et soit dit sans vouloir te froisser, m'inspirerait bien autrement !
      Ch'uis mort de rire !

      Supprimer
    4. C'est gentil tout plein de vous faire des mamours, mes deux barbudos, mais comment je fais pour en placer une moi ?
      Alors bon pas grand-chose à rajouter à Oscar Wilde, et à vos échanges nourris.
      Je respecte les gens qui ont une religion à titre individuel, à partir du moment où chacun respecte chacun, mais pas ceux qui s'en servent pour asservir ou réduire d'autres êtres humains.
      Or il faut reconnaître que la montée de l'obscurantisme prend en Amérique des proportions inquiétantes.
      Entre les révisionnistes de l'histoire, les créationnistes, les climatosceptiques et ceux qui croient que la terre est plate, et autres ramollis du bulbe, on est mal ! ...On est très mal, Janine !... Et ne parlons pas de la place des femmes dans ce bourbier puritain et rétrograde...
      La Céleste hôtesse sent la moutarde lui taquiner les papilles olfactives...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  5. Et quand on est comme toi, comme moi, ni riche ni pauvre, ils nous ont inventé le black friday et l'insuffle à grand coup de spots publicitaires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ne m'en parle pas il ne manquait plus que ça entre Halloween et Noël...
      C'est nul de chez nul...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Je ne tenterai pas de refaire un commentaire plus long, je ne saurai pas. La mère Paula white ne m'inspire rien, sinon du dégoût.
      Une extrémiste, fanatique du pouvoir et de l'argent.
      Du coup, je serai plutôt de cet avis-là :
      https://www.youtube.com/watch?v=HL6GW20XBoo

      Supprimer
    3. Je terminerai par ces paroles de chanson :
      "Il y aura toujours des loups et des moutons partout, mais plus que tout, il faut rester debout" .
      https://www.youtube.com/watch?v=ahzg_ch4IYM

      Supprimer
    4. Je ne me souvenais plus de ces deux chansons, elles sont extrêmement bien trouvées et collent tellement à mon sujet...
      Je ne t'en veux pas, tu sais, de ne pas avoir eu d'inspiration. Ça m'a juste un peu étonnée...mais je comprends.
      Le personnage a quelque chose d'obscène, je te le concède. D'ailleurs je vais clore le chapitre ce soir.
      Merci d'être revenu, mon ami.
      Bisous de la nuit :-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  6. Je n'ai cure de ces "illuminés" que je nomme "hallucinés". Je ne fais pas partie de leur monde des opposés, et ils ne font pas partie du mien... Leur dieu n'est pas le mien,et leur bible fait un très bon papier pour m'essuyer le...
    (Tu auras compris)
    Rires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense avoir compris ton point de vue, oui... (sourire)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  7. Je pense quand même que le manteau de St Martin était un "beau" et "bon" manteau... Quoiqu'il en soit, je suis plutôt du côté de la pauvreté (mais pas de la misère).
    Très belle photo de feuilles d'érable !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que c'était un bon et beau manteau...je plaisantais avec mon humour habituel...
      Bisous madame
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  8. Publier un billet intitulé "Ultra white" en plein "Black friday", en plus d'un talent d'écriture, tu as un vrai sens du timing.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ton commentaire !
      Tu m'as fait beaucoup rire, merci, ça fait du bien !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  9. Voilà qui me rappelle ce que j'écrivais il y a juste un an:
    https://asimon.eu/blog/poesie/naitre/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton beau poème m'a rappelé à son tour la chanson
      « Etre né quelque part »
      Merci André
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  10. Pasteur évangéliste, c'est un métier et fort bien payé. Je n'accorde aucun crédit à la religion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça au moins c'est clairement dit, et sans équivoque ! ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  11. J'ai découvert cette personne dans un reportage, il y a peu, et contrairement à toi dont elle a stimulé la plume, je suis restée sans voix. Je veux bien que la façon de pratiquer une religion évolue, mais là c'est du grand n'importe quoi... et puis stigmatiser les gens dans le besoin, alors que ce n'est pas le porte-monnaie qui fait la grandeur d'âme, quelle connerie! Bref: écoeurant!
    Bravo pour ce texte, tu t'en es bien tirée avec un sujet peroxydé, pas facile! ;-)
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé ! pas mal, l'expression « sujet peroxydé »
      Tu as raison, dans un premier temps, ça m'a laissée sans voix...Et puis j'ai décidé d'en faire un billet, ne serait-ce que pour me dire que je n'avais pas rêvé ... Enfin, là, ça ressemble lus à un cauchemar...
      Bisous ma conteuse
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  12. J'avais déjà entendu parler de cette timbrée et encore c'est faire insulte aux doux timbrés…
    Et Dieu il fera quoi avec les personnes odieuses et abjectes, je me le demande….lui saura sans doute (j'espère) faire preuve de charité et de bonté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve qu'il devrait quand même faire un peu attention à son personnel, et à ses représentants de commerce...
      Parce que là, je ne suis pas certaine que ça le serve vraiment...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  13. Cette notion que les riches le sont parce que Dieu les aime et les récompense et les pauvres n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes est très sensible aux USA, j'étais sans paroles quand j'ai réalisé qu'ils le pensent vraiment. Ce qui leur enlève tout remord à écraser les pauvres, qui l'ont bien cherché...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends mieux le cynisme de certains, qui n'hésitent pas à se croire élus de Dieu...
      Et sans doute qu'avec ce genre de formatage, on n'est pas prêt de voir la pauvreté disparaître...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  14. Elle est vraiment pauvre... d'esprit cette vénérable chipie! Bises alpines sous la neige.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chipie, c'est encore gentil pour une telle engeance... Je serais plus sévère.
      Il y a trop de gens qui meurent de faim dans le monde pour rire de la voir multimillionnaire ...
      Mais tu as raison, elle est pauvre en humanité surtout...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  15. Partir de son désir personnel de toute puissance sur l'humanité en se prétendant l'élu du Ciel, voilà la prétention de tous les tyrans.

    Ceux là ignorent le discours de la sagesse : "Si haut que l'on soit, on n'est jamais assis que sur son propre fondement. "

    Et Peaulablanche ferait bien de méditer cela.

    Le service de la collectivité requiert une volonté d'écoute tous azimuts, afin d'offrir une vision, un chemin que chacune et chacun pourront emprunter sans crainte.

    Quand l'ego amplifié est le seul guide de l'élu, alors la population a au contraire tout à craindre.

    Bises Re publicaines

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Peaulablanche, c'est pas mal trouvé comme sobriquet..
      Je suppose d'ailleurs qu'elle doit avoir le même discours raciste que son « grand ami Donald »
      Les Noirs n'avaient qu'à pas être méchants, ils n'auraient pas été frappés de la punition divine...
      Pareil pour les petits, les moches, les malades, les handicapés...On n'est pas loin du point Godwin, là...
      Bises humanistes tout simplement
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  16. Je ne trouve pas ma place dans ce monde-là qui m'indiffère.
    Dommage pour eux qui n'ont rien compris à l'essentiel !
    bise Céleste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A qui le dis-tu, ma chère Den...
      Petits princes, zèbres, petites filles égarées dans un monde incompréhensible et illogique...
      A jamais...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  17. Bonsoir Célestine,
    Et en plus elle s’appelle Paula WHITE, c'est son vrai nom ou un pseudo choisi?
    Ton article me fait penser à un dessin humoristique que j'ai vu récemment.
    On voit sur une place un groupe de gilets jaunes, l'air plutôt triste , et l'arrière d'une grosse voiture dans laquelle sont deux riches, la mine méprisante. La femme dans la voiture dit à son mari : "De mon temps, les pauvres avaient au moins la pudeur de se cacher!"
    Gros bisous Célestine
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est son vrai nom...
      J'ai regardé quelques vidéos de ses interventions télévisuelles, elle fait juste peur.
      mais vraiment.
      Bref, je retourne dans mon jardin. Il est moins florissant que le tien, mais il me ressource quand même, après les inepties de Paula...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  18. Le président Tête-jaune devrait aussi s'entourer de bouddhistes. Ceux qui sont multimillionnaires, (les golden-bonzes), et se séparent de leurs déguisements avec drap orange bien mûre et épaule dégagée, quand ils voyagent en costard cravate dans leurs Airbus privés…( comme Céline Dion parce qu'elle a une voix en or… ). Ces moines nécessiteux en profitent pour montrer leur Rolex en platine et leurs pompes à 10 000 € l'une… de toute façon on est toujours le pauvre de quelqu'un…
    Ce qu'on appelle « corruption » est une notion infiniment relative, surtout pour celui qui a reçu l'illumination de l'or en barres !
    Tête-jaune pourrait acheter à coups de camions de dollars les mantras et poudres de perlimpinpin, qu'ils vendent à ceux qui recherchent la prospérité financière. Il connaîtrait tout ce qui engendre la richesse. Même à son âge il doit encore être capable d'un minimum d'effort de mémoire. Je sais c'est dur quand on est vieux. Mais il ne faut jamais cracher sur quelques milliards de plus, surtout qu'il paraît que de ce côté il est quasiment sur la paille.
    La « voie du milieu » est pavée d'or… les évangélistes ça commence à faire has-been !
    L'avenir c'est Bouddha : ce n'est pas pour rien qu'il n'est pas représenté en anorexique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'allais oublier, j'aime beaucoup ta nouvelle bannière. Voilà au moins quelque chose qui fait du bien…

      Supprimer
    2. Je viens de lire avec un certain effarement un article qui expose ce dont tu parles.
      Les bras m'en tombent, mais pas tant que ça, finalement, si l'on veut bien poser comme postulat que l'argent pourrit tout jusqu'à la moelle...
      Il est vrai que je n'écoute plus les infos. l'article sur Paula White m'a été envoyé par un ami...C'est pour cela que je l'ai ouvert et lu. Mais me plonger chaque jour dans les horreurs du monde, il y a longtemps que j'ai arrêté...
      Et je ne m'en porte vraiment pas plus mal...
      Bisous mon Babar
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    3. Quant à ma bannière, tu ne crois pas si bien dire : je la regarde et cela me fait un bien fou...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    4. Il n'y a pas que des moines bouddhistes riches, il y a ceux qui, en Birmanie, sont franchement terroristes.
      Après Jésus, Mahomet et Marx, Bouddha est le 4e cocu idéologique.
      Pour une philosophie prônant la sobriété,le détachement des biens matériels et la non-violence, quelle décrépitude...

      Supprimer
    5. Est-ce la philosophie qui est en décrépitude, ou bien les salopards qui s'en emparent pour faire du profit ?
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    6. Les religions ont à peu près toutes une organisation allant du gourou vers la plèbe (et que le gourou s'appelle pape n'y change rien). Elles sont donc à peu près toutes sujettes à une usurpation de pouvoir et une dérive autoritariste et sectaire.
      C'est juste inhérent au fait de donner du pouvoir à un humain, et la France est bien placée dans le palmarès des dérives autocratiques (dictatoriales pour faire plus simple).
      On assiste depuis quelques décennies à un rétropédalage de la liberté et une montée effarante des intégrismes de tous poils.
      1980 l'intégrisme islamiste (Iran)
      1981 avec le retour du fondamentalisme au Vatican et la prise de pouvoir de l'Opus Dei.
      Et l’omniprésence du Dieu Dollar...
      Un bilan de 1932:
      https://www.dailymotion.com/video/x6njb0

      Ti bacio Cara

      Supprimer
    7. Gilles et Julien avaient tout compris !
      C'est hallucinant l'actualité de ce vieux truc...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  19. J’avais eu l’occasion de lire l’article que vous citez et j’en était resté ahuri. Je me suis dit que le ridicule ne tuait décidément pas...
    Mais je ne pensais pas lire quelque chose d’aussi bien tourné à propos de ce personnage.
    C’est votre talent, délicieuse.
    Changer le plomb en or et réussir à faire sourire vos lecteurs avec un sujet bête à pleurer...
    Et le tout en incluant des mots imposés ...Diable ! Mais comment faites-vous donc ?
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment je fais ? Je me mets dans un endroit tranquille, avec de la musique, une jolie vue, je respire profondément, et ...cela vient tout seul.
      Et là, je me suis dit qu'il valait mieux en rire qu'en pleurer...Même si le rire est un peu jauni...
      Tant mieux si cela vous a fait sourire.
      Merci à vous
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Et voilà Lorenzaccio, c'est là qu'elle est énervante notre hôtesse: "...cela vient tout seul." Elle elle vous dit ça le plus naturellement du monde, dans une belle candeur.
      Alors je sais pas pour vous, Lorenzaccio qui semblez pourtant manier la langue et les idées sans trop de difficultés, mais moi j'ai beau faire tout bien comme elle le dit...ça vient pas tout seul du tout ! C'est pourtant pas faute d'essayer ! Moi aussi je me mets dans un endroit tranquille, avec de la musique, une jolie vue, je respire profondément, je vais même jusqu'à regarder passer les nuages parce que c'est un dont très rare que j'ai que de savoir regarder passer les nuages, mais... Tintin, que dalle, rien, que tchi, que pouic: non, ça vient pas tout seul !
      C'est pô zuste !

      Supprimer
    3. Oui enfin tu me mets à flanc de montagne avec de la neige partout, des éboulis et un à-pic sévère, eh ben je peux te dire que ça vient pas tout seul pour moi...On a beau me dire regarde comme c'est facile ! eh ben ça vient pô. C'est comme marcher en équilibre sur un toit.
      C'est comme aller au fond de l'eau...M'a fallu un sacré temps (j'ose même pas dire combien) pour que je m'aperçoive que je pouvais survivre sans respirer au moins trente secondes !
      Alors chacun son truc, j'ai envie de dire...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    4. Cela s'appelle le talent, cher Candide.
      Et je perçois à travers la réponse de notre délicieuse amie que vous avez vous aussi des talents qu'elle n'a pas.
      Alors apprécions le sien, dans cet espace où je me régale de venir lire de beaux mots, qui me sortent de la futilité et de la navrante médiocrité qui ont cours dans les médias actuellement...
      Amicalement
      ~L~

      Supprimer
    5. Vous allez finir par vraiment me faire rougir...
      Remarquez, ça me va bien au teint... ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  20. Par de pareils objets, les âmes sont blessées !

    Maintenant si rangs de perles et décolletés profonds font partie des attributs de la femme d’église, je comprends que certains s'y laissent prendre ! ;-)

    "Couvrez ce sein (ou pas) que je ne saurais voir !" : pas de doute, on est encore chez le Tartuffe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y est en plein...comment cette femme peut-elle prêcher la bible habillée comme une femme d'affaires à la City ?
      Les Huesses sont décidément un pays bien étrange...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  21. Ne parlons pas de choses qui fâchent, même si tu en parles très bien. ;-)
    Magnifique ta bannière, j'aime beaucoup. Avec le fond bleu, c'est très harmonieux.
    Bonne soirée, Célestine et un très beau week-end. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise. Je suis assez fière de ma bannière, en effet. Et je me suis dit que si les gens s'énervaient à propos de Paula W, ils pourraient toujours commenter mon érable...
      Bisous beau weekend à toi, belle d'âme
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  22. "Basket of déplorables" savoureux aussi !
    Podesta et les pizza ?... Biljana Djurdjevic et les enfants ?
    rien à jalouser à Paulette !
    Ça c'est de ce côté-ci des eaux
    y'a aussi chez vous le poulain des Rothschild !
    Les américains n'ont le choix qu'entre différents corrompus ! Biden ? Bloomberg ?

    Tous cela pour dire que les peuples et les dirigeants des peuples c'est deux !
    Surtout ne pas se laisser monter les uns contre les autres. kéa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, un vrai panier de crabes en effet...
      Confer l'article cité dans ma réponse à Alain: le pognon pourrit tout, même les moines bouddhistes censés prôner le détachement des choses matérielles...
      Mais diviser pour régner n'a jamais autant pris tout son sens...
      C'est...déplorable, en effet !
      Bisous chère Kea
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Se présenter aux élections et traiter la moitié du peuple de "déplorables" c'est peut être pas la meilleure idée ?!!!
      Quant à la talentueuse Biljana Djurdjevic je ne sais pas si tu as vu ses œuvres ? Que ses modèles aient été consentantes (consentants) est douteux et que qui que ce soit ne les aie jamais revus est douteux aussi.
      Julian Assange (qui a révélé le pot aux roses) ne se souvient même plus de son propre nom et ce n'est pas par hasard ! Pour notre propre salut il faudrait le sauver, mais peu de personnes en sont conscientes. kéa

      Supprimer
    3. J'avoue ne pas avoir suivi en détail l'affaire pizza gate etc...
      Mais je sais qu'il y a eu un énorme scandale et je fais sans doute partie des personnes qui ne sont pas vraiment conscientes de ce qui s'est tramé dans l'ombre...
      Une sensation d'écoeurement m'a saisie en regardant un article à ce sujet...
      Tu es plus au fait que moi, merci de l'info, kéa.
      Bisous
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    4. Les histoires de pizza ont encore lieu en ce moment même et des enfants sacrifiés dans l'indifférence. C'est tellement énorme que la plupart préfèrent ne pas savoir. J'espère juste que Julian Assange n'aura pas sacrifié sa vie pour rien. Epstein aurait dû nous faire comprendre l'ampleur de ce qui se passe, mais ils n'ont eu qu'à le sacrifier et presque tout le monde s'est rendormi. kéa

      Supprimer
    5. "Ne craignez pas de mentir au peuple. Plus le mensonge sera gros et plus il sera facile d'y croire."
      Mein Kampf
      Il fait toujours des adeptes le petit Adolf...

      Supprimer
    6. Au sujet de Donald, à part Michèle Obama, je ne vois pas qui pourrait le détrôner ! Mais en fin de compte ce serait du pareil au même, en plus hypocrite. kéa

      Supprimer
    7. Tu condences mon propos Blutchy ! kéa

      Supprimer
  23. L'Amérique et ses "personnages" caricaturaux me semblent bien lointaine. Quoique… Jolie performance littéraire avec ces mots récoltés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, hélas, elle n'est pas si lointaine...et des dérangés du ciboulot pas si fous que ça, mais pleins d'intentions maléfiques et cupides, il y en a plein chez nous aussi...
      Merci de ton passage, Guillemette. Je te rajoute à mon totem.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  24. Ô tu sais Céleste amie, tous ces "pieux" discours sont à prendre avec des pincettes, car si les voies du Seigneur sont impénétrables (pas comme les jolies Dames qui m'ont aimé) il faudrait tout d'abord que Dieu existât... Et là se situe toute l'ambiguïté du propos! Mais enfin Noël approche, et Dieu n'est il pas le Père Noël des grands enfants que nous sommes restés ?
    PS : super beau à Paris, les quais doivent être splendides ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...les quais...Le Pont des Arts...les Bouquinistes.. Que ce doit être agréable de marcher dans les feuilles mortes bras dessus bras dessous avec un connaisseur de Paname...
      Loin, bien loin de la foule déchaînée...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸❤️

      Supprimer
  25. Franchement, pour y avoir vécu quelque temps, je peux te dire que c'est bled assez commun : Il y a de tout, des connards et des gens très chouettes, intelligents, cultivés et tout.
    Hélas, la culture moyenne étant celle de la BD et de "L'école du dimanche", ça donne des résultats étranges...
    - Dieu à créé les pauvres pour que les riches puissent pratiquer la vertu de Charité.
    - Le sexe, c'est sale et ne doit être pratiqué que dans les liens du mariage (et dans une ignorance totale, ce qui fait que les USiens étant pourvus comme les autres du matériel idoine, la première expérience est tardive, brutale et sent trop fort la bière, bilan une Américaine de moins de 15 ans sur quatre sera déflorée par un proche et sans son consentement...)
    - La loi a institutionalisé le déni de justice (toute preuve recueillie hors des heures de service est extraite de la procédure et rendue nulle)
    - Dieu a le pouvoir de pardonner, pas l'Homme.
    Il s'est même trouvé un juge de la Cour Suprême pour affirmer "il n'est pas illégitime d'exécuter un innocent si l'accusé a eu droit à un procès régulier."
    Du coup, la société anglosaxonne ne me semble pas si désirable.
    C'est une société qui sera passée de la barbarie à la décadence sans passer par la civilisation.
    (on ne peut pas considérer que FB, Amazon et Google soient des preuves de civilisation, faut pas confondre "civilisation marchande" et "société mercantile"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu cites Oscar Wilde toi aussi...
      Ton bilan me semble tout à fait juste.
      A l'occasion de « thanksgiving » où chaque américain est censé remercier Dieu pour tous les bienfaits qu'il a reçu dans cette vallée de larmes, le grand William S. Burrough avait publié une prière mettant bien en exergue ce que j'appelle le cauchemar américain...
      Mais il y en aurait beaucoup à dire aussi sur la vieille Europe, bien sûr...

      Une prière de Thanksgiving

      A John Dillinger en espérant qu'il est toujours en vie
      Thanksgiving, 28 Novembre 1986

      Merci pour les dindes sauvages et les pigeons migrateurs destinés à être chiés par de saines tripes d'Américains
      Merci pour un continent à dépouiller et à empoisonner
      Merci pour les Indiens qui ont fourni un soupçon de défi et de danger
      Merci pour les vastes troupeaux de bisons à massacrer et à dépecer en laissant pourrir les carcasses
      Merci pour les primes sur les loups et les coyotes
      Merci pour le Rêve Américain à dévoyer et à falsifier jusqu'à ce que les mensonges règnent en majesté
      Merci pour le Ku Klux Klan
      Les policiers tueurs de négres, caressant les encoches de leurs armes
      Et les bigotes avec leurs visages mesquins, pincés, amers et mauvais
      Merci pour les autocollants "Tuez une pédale au nom du Christ"
      Merci pour le Sida de laboratoire
      Merci pour la Prohibition et la guerre contre la drogue
      Merci pour un pays où personne n'a le droit de s'occuper de ses propres affaires
      Merci pour une nation d'indics
      Oui, merci pour tous les souvenirs ... dis donc fait voir tes bras !
      T'as toujours été un mal de tête et t'as toujours été un emmerdeur
      Merci pour la dernière et plus grande trahison des derniers et plus grands rêves de l'humanité



      Bises

      Supprimer
    2. Formidable ce texte !
      :)

      Supprimer
    3. Formidable ce texte !
      :)

      Supprimer
    4. Bis repetita placent ... ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  26. Le monde est fou ma brave Célestine... On a pas mal d'illuminés en France aussi, tout à fait conscients de ce qu'ils font, et qui s'acharnent à étendre la fenêtre d'Overton dans le mauvais sens...
    J'ai personnellement les même souvenirs que toi sur la charité - on nous aurait donc menti ? -.
    Outre ceci, j'aime énormément ta magnifique nouvelle bannière.

    Gros bisous, et courage : il reste encore des guerriers-bisounours qui veulent changer le monde pour le rendre plus tolérant et équitable. Essayons de leur donner plus d'importance qu'aux siphonnés du bulbe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Revenant juste de lire un article sur l'affaire soulevée par Kéa, je confirme ta première phrase : le monde est fou.
      Je suis heureuse que ma nouvelle bannière te plaise ma douce.
      Et vive les guerriers-bisounours !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  27. Non mais ça va pas de faire de la pub à une pareille salope ? Que le diable ait son âme et que le cul lui pèle pour l'éternité, sur un bon lit de braise, enfilée sur la même manivelle que son pote Donald le conard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mon Chou, je te vois bien intolérant encore une fois, vis à vis d'un pays ami à immense culture.
      Connais tu la vidéo de Dolly Parton vêtue de son magnifique costume patriotique et interprétant "when Johnny comes marching home again"?
      Non?
      Et on dit merci qui?
      La bise, ma petite Celle, qui es si mignonne.
      La bise aussi, mon Chou.

      Supprimer
    2. @Saoul Fifre
      Tu as, en langage musclé, une position tout à fait défendable...
      Mais en parler, est-ce que ça lui fait vraiment de la pub ?
      Je parlerais plutôt de contre-publicité...
      ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    3. @Bof
      Ah mais si tu pars sur ce terrain là, je suis intarissable sur les Américains qui ont honoré leur pays...
      Des écrivains, des cinéastes, des chanteurs, des poètes...
      Mais il faut remonter à quelques années.
      Dolly Parton est splendide, équipée de son magnifique double air-bag et souriante comme une madone des stars and stripes.
      Allez, on peut la déguster ICI ce serait dommage de s'en priver.
      Merci, mon petit Bof qui est si charmant.
      Bisous à tous les deux.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    4. Sympa, le double airbag !
      :)))

      Supprimer
    5. N’est-ce pas ? Il faut reconnaître qu’elle est plutôt bien lotie, Dolly...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    6. Pour lui faire la bise sur les deux joues, c'est plus court de passer par derrière :-)

      Supprimer
    7. Objection, M'sieur Blutch: si elle pose ses chaussures à talons aiguille, avec un peu de soupleté, le gars doit y arriver. Faut voir...

      Supprimer
    8. @ Bof
      Ce ne sont pas les TALONS qui font obstacle, mais le BALLONS.

      Supprimer
    9. Z^tes mignons tous les deux...
      Bon moi je dis que je préfère Dolly à Paula, et pis c'est tout !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    10. Entre les deux, on peut préférer Joan Baez ?

      Supprimer
  28. Un personnage comme les américains savent en produire !! Une culture que j'ai bien du mal à comprendre, assez simpliste pour ma part. On ne peut pas dire que la culture américaine fasse dans le subtil…...Le paraître avant tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Woody Allen n'aimerait pas t'entendre dire ça..
      Mais je comprends tout à fait que la vulgarité que tu pointes, et le manque de subtilité prennent vraiment trop de place de nos jours... A l'image du président...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  29. J'ai vu un reportage sur cette Paula White. A mon avis, les téléévangeliste sont avant toutes choses des escrocs. Et elle, avec son "association" avec Trump représente un danger. Beaucoup de gens qui votent sont tellement naïfs et "retournables".
    Bises Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gourous qui profitent de la crédulité de leurs ouailles sont par définition des escrocs...
      Il n'y a pas d'autre mot...
      Bisous cher Patrick
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  30. Ce monde est pourri, oui. Ils nous prennent pour des "c..", mais ne fait-on pas tout pour?
    A trop dire que ce monde nous écœure, nous finissons par être écœurés.
    Pendant ce temps là, perruque jaune ou pas, les larbins du CAC 40 s'installent aux pouvoirs.
    Et quand ils lèvent leurs verres, c'est nous qui trinquons!
    Bises colère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si je fais tout pour que l'on me prenne pour une c...
      J'essaie de résister avec mes petites armes perso à l'envahissement consumériste...
      Et de me dire que mes valeurs sont autres.
      Ce n'est déjà pas si mal...
      Bises apaisantes
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. J'aime ta sagesse éclairée.
      Bises apaisées.

      Supprimer
  31. Tu connais mon avis sur la religion, ceux qui font allégeance, la société, les nécessiteux, les imposés sur la fortune, les lobies, les USA avec Halloween , black friday, Trump, Monica Lewinsky....... mais aujourd'hui le propos de ce billet n'est il pas de te dire ce que nous pensons de ce texte sur un sujet imposé ? Tu connais là aussi mon appréciation. Bises admiratives

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ô merci ma Chinou.
      Placer des mots imposés est un exercice qui me plaît beaucoup.
      Alors merci pour ton admiration que je sais sincère.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  32. P.S. Avec une telle bannière (que je préfère aux tiroirs à secrets) on prend plaisir à rester ici, dans les couleurs chaudes de l'amitié, de l'échange et du raisonnement mesuré.

    RépondreSupprimer
  33. Charmante femme.
    Et elle, forcément, elle a sa place au paradis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! Aux premières loges...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  34. Je ne sais pas qui sait (enfin juste de nom) mais rien ne l'étonne chez les religieux de ce type, qui ont pour rêve d'instaurer des républiques théocratiques de type dictatures...on se croirait chez Margaret Atwood !
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Omg ! J'espère qu'on en arrivera jamais à un scénario de type « servante écarlate »...
      Mais dans ce monde de barjots, rien n'est moins sûr...
      Je frémis pour ma petite-fille...Quel âge adulte va-t-elle vivre ?
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. ben, tu sais que je suis pessimiste de nature. Je crois avec l'âge que le fait de ne pas avoir eu d'enfant est une souffrance quelque part. Mais quand je vois des amies qui ont des filles en bas âge ou en âge d'ado, je frémis pour elles...
      Tu as encore changé le décor ici...

      Supprimer
  35. Donald Trump s'adresse toujours à un public précis : le sien. Il jouit d'une solide base indéfectible (35%) . Il se dit qu'en ajoutant quelques millions de votes, il gagnera. Il se fout totalement de ce que ses opposants peuvent penser, il n'a rien à faire de la vérité.

    Comment aller chercher les votes manquants? En mentant, en accusant les autres (dont ses voisins) d'être à l'origine de ses malheurs, en mélangeant la religion et Dieu à l'Amérique, en construisant un mur, en démonisant ses adversaires... etc. Cet individu est dangereux.

    En se moquant de lui nous commettons peut-être une erreur, celle de sous-estimer le nombre de citoyens prêts à le soutenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez la voix de la sagesse, et puis, vous voyez les choses de plus près, si j'ose dire...
      Mais il n'en reste pas moins que l'on se sent très impuissant devant le danger potentiel que représente un individu tel que lui.
      Il partage ce triste privilège avec quelques autres, qui dirigent les trois quarts de la planète gouvernés par leur égo surdimensionné... la liste est longue de ces bras cassés qui emmènent doucement l'humanité à sa perte...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  36. Trois fois que j'ouvre ton billet, et trois fois que je suis dérangée pour le lire. Ça y est je suis tranquille ! 😄
    Je me régale de lire tous les commentaires ! La Paulette, je l'avais déjà vue, et franchement je me suis dite, non c'est un gag ?! Eh ben non, elle existe bien Madame la Pasteure plus siliconée que pasteurisée ... Pourtant je connais des Ricains normaux, qui à la veille des élections m'avaient dit en rigolant, mais non c'est pas possible que Trump soit élu. Ils ont dû en pleurer les pauvres !
    Remarque bien qu'il existe d'autres pays où les dirigeants ne sont pas tristes non plus. Sauf qu'aux States Ils n'ont honte de rien et étalent tout devant la Maison Blanche. Et perso je trouve ces gens dangereux, vraiment dangereux parce que mine de rien Ils détiennent le pouvoir jusqu'à preuve du contraire !
    Bises ma petite sœur de coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah... grande soeur, c'est chouette que tu lises ainsi les commentaires, car mes lecteurs sont exceptionnels...
      Je suis heureuse de te compter parmi eux.
      Bien sûr qu'il existe des Ricains « normaux » et même des très bien...
      Pour le reste, vois ma réponse à Grand-Langue, juste au-dessus...
      Devant cette impuissance que nous avons tous, restons groupés, et appliquons nous à tenter d'être heureux afin de ne pas rajouter du malheur au monde...
      Je t'embrasse affectueusement
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Mais je n'avais pas tout lu, et tu dis exactement la même chose que moi dans ton commentaire a Grand-langue 😄 Je dois avouer que c'est rigolo, du coup mon commentaire fait un petit ploutcch ... 😂
      C'est pas grave, restons solidaires, continuons à écrire, lire, et comme tu le dis si bien appliquons nous à être heureux ! Je t'embrasse fort.

      Supprimer
    3. Etre heureuses oui ...
      quand on le peut et tant qu’on le peut...
      Bisous soeur de coeur 💓
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  37. Réponses
    1. Tant mieux !
      Bizzzz mes bestioles
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  38. toutes les bonnes volontés sont les bien venues
    la photo est superbe
    besos
    tilk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J suppose que tu parles de la petite fille au cheval...
      Histoire d'apporter une touche de tendresse à un billet qui parle de choses bien dures...
      Besos
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  39. Les States, le pays où tous les excès sont permis ! A force de dire que les bras m'en tombent, je suis devenue manchote. Tu ne peux pas imaginer comme c'est dur d'écrire sur un clavier avec la langue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muahaha ! Tu arrives à me faire rire (je te visualise)
      Merci pour ce clin d'oeil, qui illustre l'aphorisme : mieux vaut en rire...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  40. Blanc comme neige…. Mais parfois la neige c’est de la gadoue .. celle que l’on extrait des fosses qui puent
    bises ma Célestine
    J♥k

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle porte très mal son nom je trouve...Elle n'a rien de l'agnelet qui vient de naître...
      Bisous ma Jak
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  41. Bon jour,
    Je crois que Coluche a dit : "Dieu a dit: «Il faut partager». Les riches auront la nourriture, les pauvres de l'appétit." :)
    Max-Louis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coluche était un sage. Merci Max-Louis !
      Il a même ajouté :
      «Dieu a dit : il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches, et tous seront égaux ; mais ça sera pas facile… Et puis il a ajouté : il y en aura même qui seront noirs, petits et moches et pour eux, ce sera très dur !»
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.