jeudi 3 janvier 2019

2019






L'instant précis que l'on est en train de vivre est toujours un cadeau : 
C'est pour cela qu'on l'appelle le Présent.











- Hola Célestine ! Sors un peu de ta tanière !
Pendant que tu rêvassais à compter les étoiles dans la nuit glacée de janvier, ou à tirer des plans sur ta comète magique, le monde s'est pris un an dans la brioche, tu es au courant au moins ?
Et tous tes amis attendent tes voeux, figure-toi ! Qu'est-ce que tu fabriques ? Il y a même certains de tes lecteurs qui ont commencé à poser les leurs sur ton billet de Noël, ça fait désordre !
- Ah ? Oui, j'avoue que je traîne un peu, cette année. Toute à la joie d'être en vie, en bonne santé, et pleine de projets et d'enthousiasme, toute au bonheur de parcourir une campagne  poudrée de lune et de brume, et de contempler ma petite Prunelle à la peau si douce,  je pensais tout à coup, et à brûle-pourpoint à Joachim Du Bellay,  Sophie Daumier, Vincent Auriol, Fausto Coppi, Maurice Chevalier, Giani Esposito, Jean Bernoulli et quelques autres...
- Qui sont ces gens ? Des amis à toi qui habitent la région ?
- Mais non voyons, ce sont des célébrités plus ou moins connues des siècles passés (tu demanderas à monsieur Wiki, pédiatre) , et qui ont toutes un point commun assez troublant, bien que très mathématique. (Notre cerveau, tu le sais,  a tendance à voir des choses troublantes là où il n'est question que de hasard et de nombres rationnels)
- Ah bon, et quel point commun ?
- Eh bien imagine donc que ces braves gens, la veille de leur mort...
- ... étaient encore vivants ! comme disait notre cher Monsieur de La Palisse, qui ne loupait jamais une occasion de se faire brillamment remarquer.
- Bien sûr, ils étaient vivants, et même, très vivants, et même joyeux. Même qu'ils se sont embrassés sous le gui, tout comme toi et moi, qu'ils ont ri et chanté en se tapant le ventre et en sifflant une flûte de Veuve Cliquot. (Enfin, pour Du Bellay, je ne suis pas tout à fait sûre que le champagne existât déjà, mais bon, ne pinaillons pas, tu saisis l'idée) Ils se sont souhaité la bonne année avec force effusions comme il sied à chaque Saint Sylvestre en dansant devant le feu.
Et pouf, le lendemain, contre toute attente, ils sont morts. 
Etonnant non ?
Alors mes chers lecteurs et lectrices adorées, j'ai envie de ne vous souhaiter qu'une seule chose pour cette nouvelle année : celle d'apprécier à chaque instant ce cadeau fabuleux qui s'appelle la Vie. Faites-en le meilleur usage, car sa vieille compagne, la Faucheuse, ne demande jamais la permission avant de nous l'arracher des mains. 
Je vous embrasse du fond du coeur et du bout de mes yeux d'étoiles.


Belle année 2019 !



 •.¸¸.•*`*•.¸¸☆ •.¸¸.•*`*•.¸¸☆ •.¸¸.•*`*•.¸¸☆ •.¸¸.•*`*•.¸¸☆


95 commentaires:

  1. Fort de l'expérience des célébrités que tu cites, j'hésite... j'hésite même beaucoup à poser ci-dessous des voeux pour une année meilleure que les précédentes, une année faite de joies, de rencontres et de bonheurs divers et variés.
    Alors tu m'excuseras si je choisis la prudence et tu fais comme si je t'avais exprimé tous ces machins énumérés ci-dessus.
    Mile baci e felice anno nuovo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Me voilà enfin, Blutchiamo
      Tu connais ma vie, tu sais que je reviens toujours vers mon blog, même si je me laisse distraire par le temps qui cout et qui frissonne délicieusement...
      Tu vois j'ai passé le premier janvier vivante, et tous les autres jours, et je compte bien continuer encore un peu sur cette trajectoire.
      Ti voglio bene, caro mio
      grazie per tutti
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Ah cette chère Mamme Chapeau !
      Je compte bien que vous passiez aussi souvent que possible dans ce lieu, chère amie
      Et je vous en remercie à l'avance
      Meilleurs voeux
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  3. Belle année à toi Fée Céleste. Du fond du coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, douce Suzame.
      Plein de bonheur pour toi, en étincelles
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  4. Tu as mille fois raison : aujourd'hui est le dernier jour de notre vie (jusqu'à preuve du contraire). Je t'embrasse, Céleste enfant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou le premier jour du reste de notre vie ?
      En tout cas, un jour important, puisque nous sommes vivants et que nous nous écrivons des douceurs... ;-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  5. Douce et belle année à toi chère Célestine. Vivre le moment présent, je suis bien d'accord avec toi, le vivre et le savourer avec douceur, avec gourmandise. Tu sais tellement bien le faire!! Je ne savais pas que tous ces illustres étaient morts un 2 janvier… Bises à toi ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ils sont morts un premier janvier, c'est à dire le lendemain de la Saint Sylvestre...
      C'est dingue quand on y pense, et pourtant, c'est mathématiques...
      Gros bisous ma Brizou, jolie fleur de ton beau jardin.
      Je nous souhaite une nouvelle année pleine de riches petites joies naturelles, de la pluie sur le gazon et des sourires d'enfants
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  6. Réponses
    1. La simplicité est souvent la meilleure des choses.
      Bonne année à toi, alors, tout simplement.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  7. J'adore la définition du "présent"

    Je reviendrai ultérieurement lire ton billet. Je ne fais jamais rien à la va-vite...

    (comment y se la pète le mec, pire encore que l'année dernière)

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se la pète, oui, mais qu'est-ce que c'est bon de se la péter !
      Allez, à plus !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  8. "L'instant est maintenant, maintenant est l'instant" (pensée zen)
    Bonne année nouvelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, quelle joie de te revoir par ici...
      Une bonne résolution de la nouvelle année, chère ombre étoile filante ?
      Belle année à toi, zen et sereine
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
    2. Je vais essayer de me cantonner à ne plus parler de mon existence personnelle sur mon blog, seulement des sujets hors moi... J'avais aussi des problèmes avec blogger que j'ai fini par identifier... Nous verrons si je file ou pas... :-)

      Supprimer
    3. C'est comme tu le souhaites.
      Ça me fait toujours plaisir de te voir, tu le sais...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  9. Ah tes voeux sont géniaux, hilarants, déroutants, instructifs, comme je les aime.
    Belle année à toi, à tous.
    Gros bisous(sous le gui, le houx, la voie lactée, la treille, la voûte céleste...) chère Célestine.
    eMmA la colleuse qui espère ne pas être collante..............

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ta chaîne de qualificatifs, eMmA !
      Oh non tu n'es pas collante, tu es attachante, et c'est complètement différent...
      Je te souhaite une merveilleuse année pleine d'inventivité, de musique, d'amour et de partage, comme tu en as le secret...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  10. Mon père a eu la délicatesse d'attendre quatre jours, histoire de se remettre de la période des festivités. De toute façon dans la nuit du 31, quand l'infirmière est arrivée pour le coucher, il a lancé à la cantonade :
    — « Et surtout, ni fleurs ni couronnes ! »
    Comme quoi, l'intuition…

    Bon, maintenant que j'ai bien plombé l'ambiance, mais c'est pas moi qui ai évoqué la nécrologie…
    :-)
    je te souhaite une excellente année 2019, parce qu'il y a toutes les raisons qu'elle soit lumineuse pour toi et ceux que tu aimes.
    Quant à célébrer les cadeaux de la Vie, tu sais bien que je m'y attache tout autant que toi.
    Faisons cause commune sur ce point.
    Pour toi je veux des baisers-vœux.

    (Et je te pique ta phrase en exergue)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais pique donc, cher Alain. Les jolies phrases sont faites pour être partagées, et puis tu sais bien que les écrits ne nous appartiennent plus quand on les lâche en liberté sur la Toile...
      Je suis désolée d'avoir évoqué le départ de ton père avec mon billet en forme de clin d'oeil.
      Il est évident que chaque jour du calendrier a son lot de départs, et le Nouvel An n'échappe pas à la règle.
      La mort faisant définitivement partie de la vie, je te rassure, tu n'as pas plombé l'ambiance.
      Ton père a (comme le mien) gardé le sens de l'humour jusqu'à son dernier jour...et c'est bien.
      Merci pour tes baisers--voeux. Je prends !
      Et je t'embrasse en retour
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  11. Tu as raison, maintenant c'est un cadeau. Celui qui nous la fait a voulu nous faire plaisir. Il faut s'en servir. En plus ce cadeau-là, on ne peut pas le revendre sur Le Bon Coin. :)
    Une belle année à toi, Célestine. Bises .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, meilleurs voeux cher Patrick
      Une année de poésie, de fièvre et de miel, voilà ce que je nous souhaite à tous deux.
      Je t'embrasse
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  12. Proverbe qui vaut son p(r)ésant d'or :) et un texte généreux qui te ressemble !
    Bonne année pour toi, chère Célestine. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très gentil ce que tu dis Julie.
      Belle année à toi et ravie d'avoir fait ta connaissance cette année.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  13. Bonne année 2019 à toi, Céleste nièce !

    Très heureux que nous ayons tous et toutes survécu à la malédiction du 2 janvier !

    Et très heureux aussi de ne pas faire partie du club des 27 !

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Club_des_27

    https://youtu.be/pwiQKjxAdHY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le club des 49 est aussi bien fourni....
      Brel, Debronckart, Dimey, et les quelques autres sur cette liste:

      https://vos-celebrites.fr/age-deces.php?mort=49-ans

      On notera qu'ils sont en charmante compagnie avec le Dr Petiot, mort en 46 d'un décollement de vertèbres cervicales....

      Supprimer
    2. Comme disait Groucho Marx, "Jamais je ne voudrais faire partie d'un club qui accepterait de m'avoir pour membre" !

      Surtout un club comme ça ! ;-)

      Que des gens bien, pourtant ! ;-)

      Supprimer
    3. @Joe et Blutchy

      Et si nous fondions le club des gens qui sont morts de rire ? Mais alors, le plus tard possible, comme disait Brassens et même à la grande rigueur ne pas mourir du tout...
      Meilleurs pneus !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  14. Réponses
    1. Ça valait le coup que tu reviennes ô grand Bleck !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  15. J'ai toujours eu des difficultés à souhaiter des voeux (les meilleurs, cela va de soi). Oui, je sais que ça fait plaisir et ce devrait être là l'essentiel, hors de toute autre considération. D'un autre côté mon esprit pragmatique ne peut s'empêcher de songer à la totale inutilité de ces voeux, totalement indépendants de toute volonté. Il n'y a aucune justice, aucun mérite, aucune récompense ni blâme : seulement le plus pur hasard.

    Je crois que je suis encore plus décontenancé par cette quasi obligatoire marque de politesse et d'affectation depuis le lendemain d'un 1er janvier durant lequel, j'en suis certain, moult "Meilleurs voeux de bonne année et bonne santé " avaient été dûment énoncés à mes nouveaux voisins. Quelques heures plus tard leur maison partait en fumée...

    Je l'ai raconté içi, en son temps : http://alteretego.canalblog.com/archives/2013/01/03/26059472.html

    L'inefficacité des voeux à conjurer le sort, c'est ce à quoi me renvoie ton billet du jour :)

    Que cela ne nous empêche pas (au contraire !) d'accueillir chaque présent-cadeau.

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que parmi les traditions un peu idiotes et pas du tout rationnelles, je préfère encore celle des voeux à d'autres beaucoup plus débiles et malfaisantes, comme les bizutages, le lancer de nains et autres coutumes religieuses barbares...
      Je te souhaite donc une bonne année, pleine de partages d'idées et de réflexions pertinentes, en espérant vraiment pouvoir le faire autour d'un verre ou d'un repas. C'est mon voeu et il ne devrait pas être trop difficile à réaliser...
      Je t'embrasse
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  16. Face à la mer, dans cet instant présent, mes voeux s'envolent vers toi frangine céleste. Bises marines pour un temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens ta bise marine, elle a parfumé mon salon.
      Poudre d'étoile pour toi, à volonté !
      Belle année frangine des montagnes

      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  17. BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2019 chère Célestine .
    Gros bisous marseillais et merci pour ce bel article .
    Renée (mamiekéké).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey ! Belle année à toi, la Marseillaise !
      Plein de bonnes choses, Galinette !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  18. Eh bien puisque c'est encore le présent, je te présente tous mes vœux pour l'année 2019!
    Bises,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le présent chaque fois que nous battons des cils, chère Mo
      Je vous souhaite à toi et à ton cher et tendre une belle année de jardinage et de découvertes.
      Bises
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  19. Carpe Diem Célestine, je sais que tu pratiques çà. Oui, comme tu me l'écrivais, puisse 2019 pardonner voire effacer nos erreurs (bien qu'il n'appartienne qu'à nous de les effacer) quant aux douleurs, celles relatives à l'âge sont inévitables, les autres peuvent être pansées par l'amitié.
    Je crois connaître quelques une de tes envies, de tes souhaits , je formule donc des voeux pour que les douze mois à venir soient doux comme du miel, joyeux comme le chant d'un rossignol et que tout coule de façon aussi allègre que ce que ta plume nous offre ici même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'année du pardon, ma Chinou, parce que c'est important, en amitié, de savoir reconnaître les faiblesses, les failles et les erreurs de part et d'autre.
      J'ai effacé, et je suis heureuse de me dire que toi aussi.
      Je t'embrasse et te souhaite le meilleur pour 2019 : amour, amitié, beaux couchers de soleil sur des lacs endormis, et la joie de peindre pour toi ou d'écrire pour moi.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  20. Je ne me souvenais pas que ces gens avaient eu un tel passage au dernier acte... Et finalement c'est un peu ce qu'on aimerait tous : mourir sans répétitions! Je me souviens d'un ami ex parisien qui avait beaucoup guindaillé et avait fait une mémorable sortie à La Coupole avec "des potes" et l'un d'eux, peintre connu (mais moi... j'ai oublié qui!) était mort là ce soir, en buvant du champagne. Ca lui semblait un départ magnifique. Lui est mort tout tranquille dans son sommeil très longtemps après...

    Rien de plus vigoureux que l'instant présent, en effet. Et je me souviens du nombre d'instants, jours et mois en cours que j'ai gaspillés autrefois en me réjouissant d'avoir 15 ans, que les vacances arrivent, que Claude François passe en tournée dans ma ville... (pardon... désolée :) )... Je reverrais bien tout ça à la moviola si je pouvais :)

    Happy New Year, sorellita!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mourir dans un flot de champagne, oui, j'avoue que ce n'est pas mal..
      Ou alors dans mon sommeil, dans très longtemps...
      En attendant, on est vivantes, et la vie fait pschhhhh!
      Non ?
      Buon anno, sorellita !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  21. Dis donc, Celle, j'ai cru un instant que le titre de ton post était un numéro de téléphone que tu dévoilais pout te souhaiter la bonne année: j'ai essayé et on m'a dit que l'appel ne pouvait pas aboutir...Même pas à la sœur du voisin du beau frère du jardinier en chef de la Trump Tower.
    Il me faut donc me satisfaire de ton blog pour te la souhaiter, la bonne année. Vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Torépu aussi m'envoyer un mail, si tu voulais ...
      Mais ici c'est déjà très bien, mon petit Bof si mignon.
      Longue vie et belle année mon chou (enfin je veux dire le chou de ton cousin)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  22. Le bonjour Dame Céleste. Je m'en viens vous souhaiter la bonne année. A ce que je vois, entends et lis cela ne devrait poser de problèmes majeur. Ni cette année ni les suivantes, vous avez le bon karma.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh comme c'est gentil, cher Rod !
      Belle année solidaire et subversive, de tout coeur
      Et bises célestes bien sûr
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
    2. Après ce que tu as traversé, c'est bien mérité un bon karma, Céleste !
      Meilleurs voeux encore une fois
      :)

      Supprimer
    3. Merci chère bestiole, c'est mignon tout plein

      Supprimer
  23. Merci pour tes biens jolis vœux si originaux et plein de vérité... J'essaie de vivre chaque jour comme si c'était le dernier, suite à un évènement d'il y a quelques années... Et je savoure les bons moments passés en bonne compagnie, tout comme ceux de solitude qui permettent de rêver et de faire ce qu'on veut...
    Belle année à toi, chère conteuse!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a des événements qui nous font sentir à quel point la vie est précieuse et fragile.
      Je nous souhaite le meilleur pour cette année, qu'elle soit originale et pleine de surprises, et de doux moments seuls ou en compagnie.Je t'embrasse
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  24. J'adore la toute première phrase, et aussi l'illustration...
    Je te souhaite simplement de continuer à avoir des étoiles dans les yeux et dans le coeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci pour les étoiles, j'en ai à profusion et de plus en plus...
      Bisous belle photographe
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  25. Alors je ne suis pas si sûre que le dernier réveillon de Sophie Daumier ait été si joyeux... Je soupçonne même la faucheuse d'avoir été attendue... ;-)
    Mais trêve de pinaillerie, tu as raison sur l'essentiel, vivre sans craindre le lendemain ou l'échec ou la douleur, mais en accord avec soi-même et les valeurs profondes de l'humanité, la belle, l'humaniste, là réside sans doute l'essentiel. A défaut de quoi on se condamne à vivoter...
    Que l'année qui commence et toutes les autres à venir te voient continuer à t'aimer, à aimer et à aimer vivre.
    Bises tendres.














    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, mon texte n'était pas à prendre au premier degré, c'était une pirouette, évidemment. Sans doute un grand nombre de ces gens qui sont morts le premier janvier s'y attendaient un peu...
      Mais je sais que tu aimes bien pinailler, cela fait partie de ton caractère et c'est comme cela que l'on fait avancer les choses.
      Merci pour ces voeux larges et humains
      Tendres bises
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
    2. Ou tout bêtement sensibilisée aux maladies neurodégénératives... ;-)

      Supprimer
    3. Ah oui, bien sûr, je comprends.
      :-(

      Supprimer
  26. Je désespérais presque de voir apparaître ce premier billet de l'année. Le style est fidèle à toi-même, j'adore.
    Des vœux merveilleux, wonderful, en anglais...
    Wonder, comme les fameuses piles qui ne s'usent que si l'on s'en sert.
    wonder comme la fameuse vie qui ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. Et full, comme au poker, aux as par les reines. A plein, donc !

    Je n'avais jamais pris le temps de regarder qui était mort un premier janvier. Ainsi, grâce à toi, je sais que Heinrich Rudolf Hertz a cessé de vibrer ce jour-là et que Sophie Daumier a arrêté de draguer avec Guy Bedos... Par extension, je découvre qu'Agatha Christie est morte le jour de naissance de Jack London (encore!)...!

    Je te souhaite le meilleur qu'un ami puisse souhaiter.. Je ne saurai dire mieux.
    Bises de la nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il y a bien une chose que la vie m'a apprise, c'est de ne jamais désespérer...
      Merci d'aimer encore et toujours mes petites billevesées, mon style et tout ce qui fait que j'ai envie encore et toujours d'y revenir, malgré mon emploi du temps un peu plus compliqué en ce moment...
      J'aime ta métaphore de poker, la vie n'est qu'un jeu, je le crois profondément, un grand rêve éveillé, et une farandole de bons et de mauvais moments que l'on prend comme on peut, ou comme on veut selon les moments...
      En tout cas, 2019 sera, je l'espère, une année aussi faste et belle que l'a été 2018.
      Avec toujours ce sentiment d'urgence et de finitude qui fait écrire de grandes choses...
      Bises très en retard, mais sincères comme jamais
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  27. Meilleurs voeux de Montréal et gros bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle !
      Profite de Fiston et de mini-fiston, ce sont des bonheurs dont personnellement je ne me lasserai jamais.
      Bisous de France
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  28. Des jours brodés de fils dorés
    dans ce mât-teint qui s'éveille accordé
    je marcherai encoeur sur le chemin d'instants joliment habillé
    aimant cet an né épris de Soleil ravivé

    Que 2019 t'apporte le miel-leur de la vie
    et que tes rêves s'accrochent tous jours à l'horloge du ciel
    se dessinent le beau sur la peau des Arts-preux.

    Je marcherai dans la rosée effeuillée
    dans le cil-anse dénudé
    dans l'âme des poètes accompagnée
    qui prolonge le regard entre les pas glissés.

    Bisou Céleste.
    Mes voeux, et mille merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. .. dessinent le beau sur la peau des Arts-preux !!
      Den

      Supprimer
    2. Merci Den pour ce premier poème de l'année, qui sera suivi par bien d'autres évidemment...
      Que 2019 nous permettent de nous voir, de discuter autour d'un bon repas, de découvrir d'autres lieux magiques de notre beau pays.
      Voilà tout ce qui fait mon heur, mon miel heur...
      Je t'embrasse tendrement
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
    3. volontiers...
      Je t'embrasse aussi.

      Supprimer
    4. A très bientôt chère Den
      Je t'embrasse en attendant le premier rayon de soleil du printemps...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  29. C'est tellement vrai...d'ailleurs je dis souvent que fêter la nouvelle année est une connerie sans nom puisqu'on fête une année de moins à vire au final !
    Du Bellay. OMG ! Tu veux que je fasse une réaction allergique ou quoi ?
    Bisous et bonne journée du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben quoi ? Heureux qui comme Ulysse ça ne te dit rien ?
      Un des textes les plus fondateurs de la littérature française ...
      Allez, bonne année mon Mindounet
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  30. très belle année pleine d'instants bien ronds

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh comme c'est joli, ça.
      Ça me plaît beaucoup les instants bien ronds
      Bisous ma belle
      Très bonne année !
       •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  31. Bonne année 2019, ma chère Célestine.
    Que celle-ci soit belle et douce, et à l'image de tes rêves.
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de te revoir Françoise, j'espère que tu reviendras bloguer cette année, c'est mon souhait pour le nouvel An
      Gros bisous amicaux, avec beaucoup d'affection.
       •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  32. merci pour ce présent
    et belle année à toi chère Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le présent est un cadeau, j'en suis tellement persuadée, désormais.
      Chaque minute de ce précieux nectar coule en mes veines éblouies.
      Bisous ma Jak, continue à avoir ta pêche si agréable à lire.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  33. "Je vous embrasse du fond du coeur et du bout de mes yeux d'étoiles."
    Ah ? Tu connais "le baiser papillon" ?
    C'est chouette, hein ?
    ( ton truc me rappelle "Ô France, mère des arts, des armes et des lois")

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement je préfère un chouette baiser papillon à l'haleine de l'hiver
      « Je sens venir l'hiver, de qui la froide haleine
      D'une tremblante horreur fait hérisser ma peau.»

      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  34. Bonne année Célestine, elle me semble prometteuse ton année 2019.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui très prometteuse, même si l'on n'est jamais à l'abri d'un nouveau coup dur, je suis pleine d'espoir.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  35. Bonne année, bonne santé, beaucoup d'amour et de joies pour la nouvelle année.
    Qu'elle t'apporte sur un plateau tout ce dont tu rêves et que tu mérites.
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup chère Angela, merci pour ta gentillesse et ta fidélité à mon blog.
      Bisous et meilleurs voeux
       •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  36. Joachim du Bellay buvait peut-être du vin épicé, encore à la mode du Moyen Age. Ou de la méchante piquette, ou au contraire, du vin non frelaté... J'ai une connaissance qui fait un historique quotidien depuis des années, elle doit savoir quand on a créé le champagne o:)
    Tenons-nous en donc aux promesses puisque nous ignorons tout de l'avenir...
    Je t'embrasse donc en te souhaitant tous mes voeux poétiques, magiques, amicaux, musicaux, picturaux, (picturalo-linquistiques disait un de mes profs d'unif o;) de beau temps, et de pluie aussi, puisque c'est absolument indispensable là où tu habites o:) (et donc de beau temps chez nous, quoique pour le moment, il fasse surtout gris gris...)

    Bisous doux Célestine ! J'ai des soucis pour commenter les blogs de blogspirit, j'espère qu'ici ça va aller...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici ça passe crème comme disent les jeunes...
      Ah que j'aime tes voeux ma Pivoine, copieux, généreux et pleins de toi.
      J'espère que l'année 2019 t'apportera un peu de répit par rapport à ton épaule.
      Je sais que ce genre de douleur gâche bien la vie.
      Bon courage et gros bisous !
       •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  37. Je pense à mon grand-père qui est mort, lui, le 31 décembre... 1999. Il aura raté de quelques heures le saut dans l'an 2000, dans le nouveau millénaire. Et par la même occasion, ma fête d'anniversaire organisée à ce moment-là. Je lui en ai toujours un peu (mais très peu) voulu d'avoir gâché mes 40 ans.
    Oui, la vie est un présent,à recevoir quotidiennement.
    Encore une fois, très belle année ma Céleste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des coïncidences de dates dans les familles qui sont frappantes (même si on ne peut y voir que le hasard)
      Pourquoi ton grand-père n'a-t-il pas voulu voir l'éclosion de l'an 2000 ? Mystère, mais je suis sûre qu'il y a une explication à cela...
      Très belle année, ma Myo, plein de bonnes choses pour toi !
       •.¸¸.•*`*•.¸¸🖤

      Supprimer
  38. Tu as raison (une fois de plus), fêtons dignement l'épiphanie avec Desproges, tiens.
    "Comment fêter dignement l'épiphanie.. Epiphanie, du grec "EPI" : tirer, et "PHANIE", les rois.
    https://www.ina.fr/video/CPC83050589/tirons-les-rois-pour-sauver-la-republique-video.html?fbclid=IwAR3NV8-JAyB9ePvC-hs1v6Huz41Ty2xVRQkMvdhHoh4T4ADKDKSJM93_7Qk
    Tsi hi XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Muahahaha !
      J'adore.
      Merci pour cette minute nécessaire du grand Desproges.
      Bisous et bonne apnée, mon Titi
       •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  39. Décidément, le temps passe toujours aussi vite. Voilà que 2019 essuie ses pieds sur notre paillasson… je ne l’avais pas vu arriver, ni entendu sonner à notre porte. Tous mes meilleurs vœux pour ces douze mois qui piétinent déjà d’impatience. Que la lumière soit au rendez-vous de ta vie le plus souvent possible pour éclairer les petits bonheurs semés un peu partout. Que cette année encore soit belle et pleine d’amour. je te souhaite une année heureuse, remplie de doux billets, de beaux mots, de fantaisie joyeuse.
    2019 bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouaouh 2019 bises rien que pour moi ! Je vais avoir les joues qui chauffent. mais pas autant qu'avec ton commentaire toujours poétique et charmant.
      Beaucoup de bonheur à toi aussi, cher Etienne.
      Et plein de bisous célestes en cascade
       •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  40. Candide/Jdissa, je sais plus bien...mercredi, 09 janvier, 2019

    Me v'la r'viendu !
    Bien sûr, te remercier pour tes voeux, comme toujours argumentés et généreux !...
    Peut-être est-ce parce que je vis qu'on me voit moins ici, je me plais à m'en persuader. Mon chemin de vieux diesel prend exemple sur le tien, à cela près qu'avec quelques errements encore, je le suis plus lentement...
    Il m'arrive encore un peu parfois d'aboyer quand on frôle d'un peu trop près mon neurone d'écorché... Mais j'ai tant d'amour en moi pourtant, immense !
    Le partagerai-je un jour ?
    En tous cas c'est lui qui vous souhaite à tous ici, et à l'hôtesse en particulier, toute la beauté du monde, toute la bonté, toute la paix, toute la sérénité possibles et imaginables !...
    Merci ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très beaux voeux, cher ami !
      Je suis touchée.
      Je t'espère une année belle et riche, aussi belle et riche que fut 2018 pour moi...
      Merci
      Bisous
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  41. À toi aussi, Célestine, j'envoie mes vœux les plus sincères.
    Et merci pour Gianni Esposito, petite bouffée de nostalgie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous mes voeux en retour ma Berthoise.
      Prends soin de toi, avec ou sans Ginanni Esposito
       •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  42. Merci de nous rappeler ce précieux instant présent en cette nouvelle année. Je te souhaite le meilleur 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Catherine
      Meilleurs voeux pour toi, belle écrivaine
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.