lundi 19 février 2018

Horoscope mystérieux







Lakevio nous propose cette semaine de nous emmener dans l'escalier, forts de cette citation de Patrick Modiano :

« Il ne faut jamais éclaircir le mystère. De toute façon, un écrivain ne le pourrait pas. Et même s'il cherche à l'éclaircir de manière méticuleuse, il ne fait que le renforcer. »



Et pour les Impromptus littéraires, qui font sortir la Lune de sang.


















Un soir de lune de sang, j'ai rencontré sur mon palier un astrologue.  Sa robe d'étoile azurée scintillait dans l'obscurité. Il m'a donné votre horoscope mais chut ! Ne le dévoilez pas...




***


Bélier
C'est tout en haut de l’escalier que vous trouverez votre clé. Et votre énigme personnelle ne contemplera plus que vous. Gravissez tout doux les degrés, et sur la pointe des pieds, pour capter ce souffle subtil, cette énergie évanescente qui vous portera tout en haut, plutôt que de vous essouffler à les écheler quatre à quatre. C’est ainsi que l’on raffermit sa hardiesse et ses mollets.

Balance
Sur le palier…à droite ? à gauche ? Vous hésitez, vous balancez, la vie pour vous est un dilemme, une éternelle croisée des routes, suivis d’un autre niveau, et d’autres routes entrelacées. Respirez ! vraiment, respirez ! Sinon vous risquez d’énerver un bélier ou un sagittaire...avant de s'en servir bien sûr !

Vierge
Quel est donc ce rayon de lune ou de soleil où vous courez ? Peut-être l’avatar fugace de votre rêve en bandoulière, vous que la crainte désespère…Si vous n’aimez  la sombritude, ouvrez votre regard profond et captez la fine lumière, elle est tout près. Mais chaussez des lunettes noires qui vous donneront, c’est écrit, un air extrême de mystère.

Lion
Vous êtes de ces fauves-là qui montent impérialement, tous les degrés de l’existence, palais de songes flamboyants, votre port royal et altier ne se prendra pas les pieds dans le tapis rouge carmin des contrariétés passagères, grâce à la triple conjonction bénéfique de Jupiter, de Saturne avec ses anneaux et du balai de la concierge.

Verseau
Tout est trempé après l’averse de problèmes épineux, et vous risquez de trébucher sur le marbre luisant d’et puis ? Et alors ? Mais encore ? Cherchez partout le moindre indice, accrochez-vous bien à la rampe, et vous ferez un pied-de-nez aux nez-de-marches en laiton. Ou en letton, si vous avez de l'amour pour les pays baltes. 

Taureau
Méditez cette citation de notre grand Romain Gary
« Je me suis assis dans l'escalier et j'ai pleuré comme un veauLes veaux ne pleurent jamais mais c’est l’expression qui veut ça »
Et si vous sautiez la barrière ? Un scorpion en pince pour vous. C’est clair, vous pouvez foncer. N'hésitez plus, le chiffon rouge est accroché à un barreau.Et ne pleurez plus comme un veau.

Cancer
Une boule de cuivre rose scintille au pied de la volée. Un symbole de vent solaire ? Un point final d’exclamation à une histoire en pointillés ? Ou une inaccessible étoile ? Ne vous perdez en conjectures, la vie vous attend tout en haut, sixième étage, porte bleue.
Tapez trois coups : votre spectacle va pouvoir enfin commencer. Comédie ou tragédie ? Vous avez le choix du pari.

Capricorne
Vous souffrez d’esprit d’escalier, les Jorédu, les Jorépu, créatures mystérieuses qui vous collent aux entournures et vous soufflent toujours trop tard, la réponse qui ferait mouche. Mais aujourd’hui profitez-en, Vénus vous a à la bonne, et vous serez vraiment surpris de ce merveilleux à-propos qui vous emmitoufle d’audace. Jetez-vous dans les bras du vent. Et caressez la conjoncture.

Scorpion
On vous écrase, on vous épingle avec des mines dégoûtées quand on vous croise dans l’escalier. Mais aujourd’hui c’en est fini. Vous allez pouvoir leur montrer de quelle chitine vous êtes fait. Et que le feu qui vous dévore ne vous détruira jamais. Vous êtes empli de force vive et du souffle des profondeurs sous votre carapace noire. C'est votre beauté intrinsecte.

Sagittaire
Le bonheur à un jet de flèche, ça vous dirait ? Tirez-en une de votre carquois familier, bandez votre arc, votre arc-en-ciel, votre arc en ogive brisé. Grimpez une à une les marches au pas de Sioux, sans respirer et puis soyez prudent surtout, le bonheur est un oiseau fou qui ne demande qu’à s’envoler par le vasistas du palier.
  
Gémeaux
Vous monterez, et croiserez, dans l’autre sens et sans arrêt votre double qui vous ressemble. Mais ce n’est plus un escalier, soudain c’est une échelle de soie, un grain de haricot germé dans vos cœurs timides, éblouis, celle que Jack avait semée pour accéder au paradis.Proposez-lui donc un palier, comme un sas de décompression, enivrez-vous des bulles d’air qui s’échappent de la bouteille. Plongez enfin au bonheur trouble et apprivoisez votre double.

Poissons
Les prochains jours verront fêter votre énième tour de soleil ? Applaudissons des deux nageoires. Votre grande ingéniosité vous sort à chaque coup du sort, des tourbillons,  paquets de mer, escaliers en colimaçon. Vous aurez l’écaille luisante, et la branchie avantageuse et la vie vous fera de l’œil, un œil, bien sûr, de merlan frit. Mais pas de friture sur la ligne, vous serez aimé et compris.



¸¸.•*¨*• ☆

119 commentaires:

  1. Je savoure, je savoure ce délicieux horoscope si poétique et si bien ciblé. très original et documenté. La divine enchanteresse est passée...
    Bravo, Célestine ; je suis envoûtée. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup grande prêtresse Lakevio !
      Je n'ai fait que rapporter les paroles d'un vieux mage.
      Mais j'ai pris du plaisir à les retranscrire aussi fidèlement que possible, en tout cas. :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. "Vierge
    Quel est donc ce rayon de lune ou de soleil où vous courez ? Peut-être l’avatar fugace de votre rêve en bandoulière, vous que la crainte désespère…Si vous n’aimez la sombritude, ouvrez votre regard profond et captez la fine lumière, elle est tout près. Mais chaussez des lunettes noires qui vous donneront, c’est écrit, un air extrême de mystère.

    mais mais non rien n'est vrai. Quelle sombritude d'abord ? mon sombrero- sombre héro, ma cape noire, en bandoulière, mon beau Tornado... qui peut toujours courir ? ... pfff nimporte nawak

    en texte écrit avec la lune et le soleil renawak

    des choses noires sur mes yeux chaussées, ?, à par mon masque un peu dark c'est vrai, ava tard, je vois pas...

    un regard vert profond ça oui, mais bon

    quant au mystère on en a déjà parlé il n'y en a aucun, quoique

    oui, à part vierge, oui bon ... pour le reste...


    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que Zorro était vierge...
      Désolée, il faudra porter plainte auprès du vieux mage pour horoscope erroné, mais pour cela attendre la prochaine lune de sang...
      ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Eh, eh...serait-ce un escalier à douze marches...
    qui mène directement aux étoiles ?
    ...ça se lit avec grand plaisir, en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça !
      As-tu trouvé la tienne à ton gré ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Moi, je suis...Vierge !
      Alors me voilà "mystérieuse Licorne avec des lunettes noires gambadant sur un rayon de lune" ! Belle image... :-)

      Ceci dit, il me semble bien que la "Lune de sang" (thème de départ) est un phénomène purement astronomique (et non pas astrologique)...Parfois les deux se rejoignent...et parfois non !
      Mais on s'en fiche un peu, puisque cette petite erreur nous amène un horoscope quatre étoiles ! :-)

      Supprimer
    3. La lune de Sang est certes un phénomène physique, mais ce sont les Anciens qui lui ont donné ce nom ésotérique, à une époque où l'astronomie et l'astrologie étaient intimement liées...
      On en parle dans la Légende de Zelda, comme d'un phénomène puissamment magique. De tout temps, les hommes ont donné une signification magique aux événements qu'ils ne savaient expliquer...Les éclipses, les orages...
      Belle image, oui, que cette licorne qui gambade sur son rayon de lune...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Merci pour la précision...
      Astrologie, astronomie...
      Que veux-tu, les Vierge sont assez connues pour "couper les cheveux en quatre" et aimer ce qui est précis ! ;-))

      Ceci dit...je connais bien le phénomène et son aspect "puissamment magique"...la preuve, c'est que déjà, en 2010, je relayais le phénomène de la "lune rouge" sur mon blog Fabulo :
      http://fabulo.blogspot.fr/2010/12/ronde-et-rouge.html

      Elle avait lieu juste avant Noël, celle-là, et on aurait dit une "grosse boule de Noël" accrochée dans le ciel...:-)

      Supprimer
    5. Couper les cheveux en quatre, ça peut être utile parfois.
      Un peu comme appeler un chat un chat.
      Elle est belle ta lune ! (enfin si je peux me permettre ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. C'est la première fois que je lis un horoscope en entier, pas seulement mon signe. Il fallait que ce soit toi qui l'écrive. Donc, je ne balance pas, n'hésite pas : j'aime beaucoup.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah..une balance qui n'hésite pas...c'est formidable ça.Merci d'avoir aimé mon petit délire esotéricopoétique ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Pleurer comme une madeleine plutôt que comme un veau, bon, bah ! Vu les circonstances, avec le Taureau, on pourrait toujours se consoler avec la muleta rouge lune de sang pour sécher nos larmes avant qu’on nous plante les banderilles.
    Je ne savais pas que tu excellais aussi magnifiquement dans la lecture des signes du zodiaque, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh pauvres taureaux, il est vrai que les banderilles sont vraiment affreuses, et très injustes...
      Mais heureusement pour vous, il est aussi des aficionadas pacifiques, qui les préfèrent en liberté en Camargue par exemple...
      Merci d'avoir aimé cette fantaisie zodiacale...
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. C'est avec plaisir que je lis ton billet Célestine, beau et original!
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un jeu qui m'a donné aussi beaucoup de plaisir.
      Passe une belle fin de journée chère Denise.
      Bisous ♥

      Supprimer
  7. Je chausse les lunettes noires. Ai-je vraiment l'air mystérieuse? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma chère Dédé, oserai-je dire que cela te va à ravir ?
      Pour atténuer l'éclat de tes yeux si beaux, de ton regard si profond, et pour le protéger des névés qui ne manquent pas d'étinceler dans tes magnifiques montagnes, sous un soleil de février aux rayons qui raffermissent à l'approche du printemps...
      Bises célestes♥

      Supprimer
    2. Merci, merci. :-)) Bises alpines de dessous les névés.

      Supprimer
    3. Avec plaisir, belle montagnarde.
      J'ai reçu des photos du Mont Blanc, aujourd'hui, c'était une splendeur.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. zut, je n'ai pas du tout envie de rencontrer mon double ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un risque quand on est gémeaux !
      Mais le double d'Adrienne ne peut être que quelqu'un de bien, sensible, cultivée, douée en écriture et pleine d'humanité.
      Et puis, de temps en temps, tu pourrais faire la grasse matinée, et l'envoyer à ta place faire cours à tes élèves...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. J'ai lu mon horoscope attentivement, ça colle parfaitement !
    D'ailleurs mon épouse est Bélier et moi, je m'en balance :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je savais pour ton épouse, je ne crois pas me souvenir de l'avoir su pour toi...
      Balance, donc, cher Boss... Oui, la marche du morse a effectivement un balancement très caractéristique... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Que j'ai aimé "le bonheur à un jet de flèche" en plus d'être poétique c'est enivrant.
    Très original ce texte et en passant j'aime particulièrement ton dessin féérique et céleste. maty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maty, tes passages ici me comblent.
      Reviens plus souvent ! ;-)
      Je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Super Célestine cette façon de faire le devoir de Lakevio. Trop, trop bon.
      Je prends aussi l'horoscope du lion. Il me plait.
      Par contre, je suis tordue de rire en lisant l'horoscope de mon taureau de mari ..."Je me suis assis dans l'escalier et j'ai pleuré comme un veau. Les veaux ne pleurent jamais mais c’est l’expression qui veut ça »..
      Mon taureau de mari, à la recherche aussi d'un escalier à Paris. Je changerai bien une partie de mon texte pour le faire asseoir sur l'escalier qu'il cherchait et qu'il a fini par trouver...il y a 48 ans de cela..Ha, ha....
      Merci pour ce bon moment de rire Célestine...

      Supprimer
    3. Il y a longtemps que cette idée d'horoscope mijote dans mes brouillons, et là c'était vraiment l'occasion.
      Ta joie fait plaisir à voir, même si tu te moques (gentiment) de ton taureau de mari...
      Chercher un escalier à paris ? Ça n'a pas l'air si compliqué pourtant...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Quelle idée magnifique !! plaisir délicieux de te lire ! si c'est pour arriver au paradis... va pour le sas !:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Colette gémeaux, donc, ravie que cette petite promenade sur l'échelle enchantée du grand bleu aux sommets des nuages t'ait plu.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Tu devrais faire l'horoscope dans mon canard local… ça relèverait le niveau !
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te charge de le leur proposer, alors... ;-)
      Mais je crains qu'ils ne me relèguent aux chiens écrasés, pour m'apprendre à dire des bêtises plus grosses que moi.
      C'est que ça rigole pas trop dans les canards locaux...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. En v'là une histoire ! Tu as su cntourner la difficulté et apporter un souffle original au devoir du lundi
    Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait ma mauvaise élève, parce que ce n'est pas tout à fait un « conte du lundi » mais c'était pour divertir les lecteurs...
      J'ai l'indulgence du jury ...
      Merci Gwen !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Heu, c'est bizarre, mon commentaire n'est pas à la suite des autres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as fait « répondre à Maty » alors il s'est mis dans sa conversation.
      mais je l'ai vu quand même, ne t'inquiète pas, j'ai l'oeil de Moscou, je vois tout...

      Je le remets là si tu veux, avec ma réponse.
      Super Célestine cette façon de faire le devoir de Lakevio. Trop, trop bon.
      Je prends aussi l'horoscope du lion. Il me plait.
      Par contre, je suis tordue de rire en lisant l'horoscope de mon taureau de mari ..."Je me suis assis dans l'escalier et j'ai pleuré comme un veau. Les veaux ne pleurent jamais mais c’est l’expression qui veut ça »..
      Mon taureau de mari, à la recherche aussi d'un escalier à Paris. Je changerai bien une partie de mon texte pour le faire asseoir sur l'escalier qu'il cherchait et qu'il a fini par trouver...il y a 48 ans de cela..Ha, ha....
      Merci pour ce bon moment de rire Célestine...


      Réponse:

      Il y a longtemps que cette idée d'horoscope mijote dans mes brouillons, et là c'était vraiment l'occasion.
      Ta joie fait plaisir à voir, même si tu te moques (gentiment) de ton taureau de mari...
      Chercher un escalier à paris ? Ça n'a pas l'air si compliqué pourtant...


      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. J'aime bien cette avant-dernière page du journal "Ici Paris" que ma mère lisait assidûment.
    C'est gentil de me rajeunir de plus de 50 ans. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas là qu'il y avait les Parisiennes de Kiraz ?
      Ces grandes ficelles toute en longueur, un peu comme moi ?
      Mon père les adorait ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Si, avec les mamies de Bellus et les amoureux de Peynet

      Supprimer
    3. Elles étaient aussi dans Jours de France et j'aimais bien les situations. .

      Supprimer
    4. Ah...les amoureux de Peynet...J'ai passé quelques années dans la ville qui abrite son célèbre Kiosque des amoureux... (j'y ai d'ailleurs eu quelques rendez-vous galants)
      N'y avait-il pas aussi, dans la série, les couples de Dubout, avec les grosses dondons et leurs tout petits maris ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. @Pivoine
      Oui jours de france, sur papier glacé, le journal que ma mère lisait chez le coiffeur ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Je me demande si l'horoscope du Goût s'accorde avec le mien.
    Tu sais peut être qui est cette mystérieuse Madame A..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle remonte à l'époque dont il parle dans son commentaire, tu es tranquille !
      Y a prescription... ;-)
      Et puis à mon avis, tu t'en serais aperçue avant, si vos horoscopes n'étaient pas compatibles... ;-)
      Une bise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Je suis poissone et j'adoooore cet horoscope.
    Merci !
    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère poissonne.
      Alors, ça va être ton anniversaire dans pas longtemps ? ;-)
      Belle soirée
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Si le bonheur m'intéresse ? Et à un jet de flèche en plus...c'est à dire tout près...Si c'était avec vous...je dirais oui tout de suite.
    Ah que j'aime ce texte tellement drôle, et poétique en même temps. Délicieuse. Vous êtes vraiment délicieuse.
    Merci pour ce zodiaque jubilatoire.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup cher Lorenzaccio, j'apprends que vous êtes donc un sagittaire ...
      Oui, ça vous va bien. Chacune de vos flèches fait mouche.
      Les sagittaires sont-ils tous aussi élogieux que vous ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Tu me réconcilies avec l’horoscope ! c'est la première fois que j'en lis un aussi poétiquement écrit. J'adore ! Pas seulement le mien ! Quelle idée géniale tu as eue là ! Je suis (encore) épaté... Du coup, tu vas connaître tous les signes zodiacaux de tes lecteurs ...
    Alors, le mien ?
    J'adore caresser la conjoncture vénusienne, emmitouflée d'audace. C'est beau, ce que tu écris...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas comment me viennent mes idées...mais je me disais depuis longtemps que j'aimerais beaucoup écrire un horoscope un peu amusant...et poétique en même temps.
      Et là l'idée est venue de cette citation de Romain Gary sur l'escalier...
      Cher Capricorne...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Délicieux et drôle à lire. Bander mon arc en ciel, vraiment ? Et pourquoi pas... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pourquoi pas...je suis sûre que tu y trouverais un sujet de photographie...
      Tu es tellement douée ...
      Bisous doux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. La concurrence devient trop forte, je vais devoir cesser de taquiner l'astrologie...:-)
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ? Alors que c'est toi qui m'as tout appris... ;-)
      Ti abbraccio
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Un point final d’exclamation à une histoire en pointillés

    RépondreSupprimer
  23. Du mystère rieur et poétique, tout en finesse... L'astrologie va bien à tes beaux yeux d'azur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joliment dit, Baladine !
      Il ne me manque plus que la longue robe d'étoile...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Qu'on soit de la Balance ou du Lion
    On s'en balance on est des lions !
    (Léo Ferré)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que tu étais un lion, Andiamounet.
      Tu en as la superbe et la crinière.
      Roooarrr !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tape's-en cinq, Andiamo, moi aussi je suis Lion.
      Marrant pour un cricket, non ?
      :)

      Supprimer
  25. J'ai tapé les trois coups et... la porte s'est ouverte !
    Oh merci, Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous mes lecteurs jouent le jeu, je trouve ça formidable !
      Merci eMmA
      Tu es d'un très beau signe, je comprends pourquoi tu aimes tant les enfants.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Je lis rarement mon horoscope, il est bien assez tôt de savoir quand le problème se pose et les bonnes nouvelles ne sont qu’élucubrations horoscopiques ;-)
    Mais le tien, me plaît bien...Je vais donc bander mon arc, à la recherche du bonheur... ;-)
    bisous et bravo pour ta belle imagination et ces horoscopes drôles et poétiques!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine que tu as déjà trouvé le bonheur au fond de ton jardin, avec tous tes petits personnages qui le peuplent de belles et charmantes histoires de fées et de trolls.
      Merci douce amie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. c'est sans essoufflement que j'ai gravi cet escalier...aux marches si aériennes
    et,
    gémaute ,

    Je n’ai pas fini de croiser mon double qui me ressemble mais qui me surprend à chaque tournant des heures de l’horloge
    Bises chère Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère gémaute, tu me fais rire, c'est déjà formidable ça...
      Je t'imagine sursauter chaque fois que tu te croises dans l'escalier...
      Belle soirée, miss énergie !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Chère Madame Laure Hausse-Coop

    J'ai pu vérifier votre grande rigueur et votre exactitude. En effet je m'accroche à la rampe, et même de plus en plus. Est-ce vraiment bon signe? Par ailleurs depuis assez longtemps je me contente de quelques genoux-de-nez, mes problèmes d'apophyses épineuses vertébrales, par vous mentionnés à juste titre, ayant éloigné mon pied qui reste le plus souvent un pied-à-terre, qui m'atterre (dolorosa).
    Bises d'un verseau à Madame la Pythie et ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un verseau, mais sûrement pas un ver sot.
      Parce que « m'atterre dolorosa» c'est simplement génial...
      mais bon tu le sais que j'ai un faible pour tes jeux de mots.
      Tes apophyses épineuses ne t'empêchent pas de tenir ta guitare et ça, c'est quand même le plus important.
      Kisses from ab
      ¸¸.•*¨*• ☆
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Superbe idée et bien menée.
    On y croirait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien que tu y crois !
      Tout est rigoureusement véridique !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Serais-tu Scorpion ? :-)

    RépondreSupprimer
  31. HA HA HA ça tombe bien je suis un poisson et j’applaudis effectivement des deux nageoires ha ha ha .

    Non je ne connais pas la légende de Mistoufle , il va falloir que je me renseigne , tu titilles ma curiosité ha ha ha .

    Merci de ta visite chère Célestine , bisous marseillais du mardi soir .
    Renée (mamiekéké).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La légende du Mistouflon est une très belle histoire d'Anne-Marie Chapouton, une enfant du pays de Lourmarin.
      je te la laisse découvrir.
      Bisous chère Renée
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. La beauté intrinsecte produit-elle du miel sauvage?
    J'en peux plus, Celle, de ces affreuses interrogations qui gâchent le moment de l'apéro.
    Est ce que 2018 va continuer de cette façon?
    Hein?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai bien peur, mon petit Bof...les interrogations existentielles de ce type ne s'arrêtent jamais...même en 2018...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Extra Célestine ! J'ai adoré lire ton horoscope ! Je me rappelle que lorsque je tenais mon premier blog en 2009, je le faisais aussi à ma sauce humoristique. Why not si je recommençais... Hi ! Hi ! Ceci dit, tu es beaucoup plus poétique. Merci à toi et à tes éclaircissements. Sous ces mots inspirés, tu es notre étoile céleste.

    Bonne nuit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un genre difficile, l'horoscope...je ne m'y étais jamais frottée...Je suis sûre que les tiens devraient être fort drôles.
      Merci de ton enthousiasme, miss
      Bises nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Profondément délicieux!
    A lire et à relire, et encore une fois!
    Bises du premier décan, du premier étage... Enfin bises la main sur la balustrade!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle joie de lire tes mots, cher ami.
      Tu es donc un verseau toi aussi ? c'est ce que je comprends à travers tes mots...
      Bisous de la nuit
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Ne t'excuse donc pas Célestine, c'est bien vu, bien cerné, bien écrit et de plus .... ..j'assume et même je revendique. Dommage que tu n'évoques pas le côté harmonie,
    artiste et chaleur de la maison de mon signe. j'aime ta façon de dépeindre les signes zodiacaux et attend avec impatience la transcription en chinois. Bises matinales et ensommeillées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le chinois...je ne suis pas sûre que ce serait aussi bien vu, bien cerné bien écrit...;-)
      Pour l'harmonie, le côté artiste et chaleureux, je l'apprend, et il ne m'étonne pas te concernant...
      Bisettes moins matinales mais tout aussi ensoleillées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. Bonne idée de texte cet horoscope, et c'est très joliment écrit. J'aime la citation de Gary et mon horoscope me va bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un autre Taureau !
      Je t'imaginais plutôt d'un signe d'eau ou d'air...
      Merci Mindounet
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  37. C'est vraiment une très belle idée, cet horoscope poétique... J'ai lu la Vierge (moi), les Gémeaux (mon fils) les Poissons (mon amie Danielle), ... Qui dit toujours qu'elle glisse entre deux eaux mais ce n'est pas vrai, c'est le bon sens même... Attention, lol, il y a les ascendants aussi et il paraît qu'en vieillissant, on se rapprocherait plus de son ascendant (si on y croit). Mais je veux bien croire aux tiens... C'est encore mieux que du Queneau et c'est plus drôle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est adorable, ma chère Pivoine.
      Me comparer à Queneau, c'est exagéré...mais j'apprécie beaucoup le compliment.
      J'ai plaisir à mêler la poésie et l'humour, et j'ai toujours trouvé que les horoscopes étaient un mélange des deux...
      Les ascendants compliquent un peu la donne, en ce sens que de douze on passe à 144...
      Bisous, chère Vierge folle ou sage, c'est selon.... ;-)
      J'espère que ton dos se débloque.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et en tenant compte de toutes les planètes et de la position des maisons dans le thème, ajoutés aux aspects des planètes entre elles, l'Humanité toute entière n'est pas arrivée au bout de toutes les combinaisons astrales possibles, et ce depuis avant cro-magnon...

      Avant que tu t'occupes d'astro, ma seule référence horoscopique est celle-ci:
      https://www.youtube.com/watch?v=FRdtEaOIAos
      Baci

      Supprimer
    3. Je te rassure, je n'ai marché sur ces augustes plates-bandes que le temps d'un billet... :-)
      Et je ne prétends pas t'arriver non plus à la malléole externe... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  38. Pour moi ce sera comédie mais quand même, un sixième sans ascenseur ! Heureusement que le meilleur de l'amour est dans la montée des marches ! ;-)

    Bravo pour ce festival de bons mots et de bonnes idées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venant de toi, le spécialiste absolu des bons mots et des bonnes idées, tu 'imagines pas...
      Je suis aux anges de t'arriver à la malléole...
      Merci mon oncle. Heureuse d'apprendre que tu es d'un signe d'été. Tu es tellement ...solaire !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. Je m'emmitoufle d'audace et j'ai adoré ça !
    Merci ma belle pour ce bon moment de lecture très original.
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, belle capricorne :-)

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  40. j'aime ce que tu écris de la vierge, je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un bonheur de te retrouver, chère Sylvie.
      Un vrai bonheur.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  41. Bonjour Célestine, très original et attractif ton horoscope !! Etant natif du signe du Cancer, je vais donc taper les trois coups et le spectacle va commencer et ce sera...une comédie !! La comédie humaine !! Qu'en dis tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou une comédie italienne ?
      Comme je le disais à un ami ce matin le texte de Bedos est éternel...
      La vie est une comédie italienne…

      Buena sera , signore , signori
      La vie est une comédie italienne
      Tu ris , tu pleures , tu pleures , tu ris
      Tu vis , tu meurs , tu meurs , tu vis
      Comediante
      Tragediante
      C’est ça , c’est ça , la VIE.

      Il bidone
      Federico Fellini
      Il pigeonne
      Mario Monicelli
      Il fanfaronne
      Dino Risi
      Ettore Scola
      Te voilà
      Nous nous sommes tant aimés


      Bises cher musicien♫♪
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  42. Il m'est arrivé de "pleurer comme un veau". Mais jamais sur les marches d'un escalier ! J'ai toujours préféré le faire sous les jets d'eau de la douche. C'est fou comme les chagrins s'y diluent facilement ! J'espère que tu n'auras jamais l'occasion d'essayer cette méthode. On peut y chanter aussi. Là, ce sont les voisins qui pleurent ! Le taureau que je suis te salue bien bas. Vois la jolie véronique, ce soir, c'est moi qui envoies ! :D Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même quand tu parles de chagrin, tu le fais avec grâce et légèreté...
      Et pourtant tu es Taureau...comme quoi, on a des idées reçues sur les bêtes à cornes !
      Gros bisous mariejo.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  43. La concierge est dans l'escalier, que lui dit son horoscope ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...qui connaît l'horoscope de madame Irma... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  44. Le plus excitant n'est-il pas quand on monte l'escalier, sans être essoufflé bien sur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A condition de ne pas être seul à le monter...

      Supprimer
  45. Chiche pour le 18 prochain ? ��������������

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est noté dans mes tablettes !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  46. Coucou Rou Coucoooooouuuuu !!!!!

    Et l'horoscope du jour, Célestine, il dit quoi ? Grandes bises à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il dit que je ferais bien d'écrire un nouveau billet !
      Je ne l'ai pas contrarié ...
      Merci pour ton deuxième passage,Miss Stule :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  47. BonJour Célestine,
    Ton petit tour dans les galaxies est extra de poésie et de subtilité. Autrement dit, j'aime.
    Et le serpentaire, il s'est tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah...le serpentaire, Ophiucius...le treizième signe...
      Il reste dans l'ombre sous l'escalier, dans un rayon de lune venu de la lucarne...
      Merci pierre étoile
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  48. « Vous monterez, et croiserez, dans l’autre sens et sans arrêt votre double qui vous ressemble. (...) Plongez enfin au bonheur trouble et apprivoisez votre double. »
    Ce que tu dis, me plaît bien, dame Célestine. :-)
    Merci pour cet horoscope mystérieux.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta fidélité à mes écrits, Françoise... :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.