samedi 8 juillet 2017

Montolieu










J'habite un village merveilleux. C'est un petit paradis, ce lieu pelotonné autour de ses librairies, où les écrivains poussent comme des brassées d'herbes fraiches...
Car les fous de livres aiment les chats, c'est bien connu. Je suis dorloté, bichonné, caressé...Dans une de mes neuf vies, la troisième je crois, j'ai fréquenté Baudelaire et Léautaud, je sais de quoi je parle.
J'étais sur l'appui d'une fenêtre à rêvasser à ma félicité féline.
Elle a déboulé au beau milieu d'un de mes songes que je fais souvent, plein de souris bien moelleuses et croustillantes à la fois.  Réveillé au moment le plus crucial, la moustache maussade, j'ai vu cette fille aux grands yeux de ciel qui poussait des oh ! et des ah ! à chaque librairie (et il y en a une palanquée, je vous le dis)...Je crois qu'elle s'appelait Célestine, ou Séraphine, ou Albertine. Enfin, un nom d'amoureuse. Mais qu'est-ce qu'ils ont donc tous à s'extasier sans cesse devant ces empilements de papiers à l'odeur de moisi prononcée ? Y trouveraient-ils une réponse à la question du pourquoi du comment existentiel ?  Si seulement ils pensaient à nous demander, à nous autres, les greffiers du temps... On leur dirait. On a le secret. Oui mais alors, les livres ne serviraient plus à rien. Et Montolieu n'existerait pas. Ce serait bien triste...
Cliquez pour en savoir plus sur Montolieu, le village des livres aux vingt librairies.
Musique: Friz Kreisler, Liebeslied

82 commentaires:

  1. Juste pour te dire que bien que de retour, je n'ai pas encore récupéré. Merde, les vacances, c'est fatiguant.
    Encore un petit délai pour me mettre à jour :-)
    Joli choix parmi tous les "village du livre".

    J'avais eu l'occasion d'étudier l'église, qui est assez bizarrement construite.

    Baci Cara mia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà ce que c'est d'aller se faire voir chez les Grecs...
      Il faudra que je retourne voir l'église avec toi, du coup...Pour ne pas mourir idiote.
      Baci caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Merci du voyage, fille aux grands yeux de ciel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un plaisir que je partage avec mon amie Chinou, la belle aquarelliste aux cheveux de blé...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Dommage, Monsieur Chat, que tu ne nous dises pas ton prénom. Ne serais-tu pas Miaoù ? Miaoù es tu ?
    As-tu expliqué à cette fille aux yeux forgetmenot , à son amie "jaimelavie",à François le nonchalant séducteur, Geluk et tant d'autres que ta mission est aussi d'absorber les ondes négatives du foyer ? C'est le seul point positif que je te concède. Pardon mais je préfère les chiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joli, ça, les yeux forgetmenot, miss jaimelavie !
      François en effet est très charmant et semble le savoir...
      Je préfère résolument les chats, on est faites pour s'entendre...
      Bisous ma Chinou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. chez nous c'est Redu, le village du livre http://www.redu-villagedulivre.be/fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est malin, que vais-je bien pouvoir dire maintenant ?

      Supprimer
    2. @Adrienne
      Tu avais fait un billet sur ce beau village belge. C'est là que je me suis aperçue qu'en fait il y en avait plein, des villages du livre...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. @Walrus

      Alors ça c'est un peu facile...Rha la la ! toujours cette flemme déguisée en ce manque de confiance dans ton inspiration...
      Mais je ne suis pas Raymond, alors tu vas faire un effort, hein ?
      Un gros ? Wouaou chouette !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je n'avais pas le temps d'en faire plus, je devais accompagner mon épouse à Chimay (sous prétexte que comme elle doit faire une virée avec ses copines mardi à Saint-Vith, elle devait s'assurer qu'elle pouvait conduire notre nouvelle voiture. N'importe quoi, en fait !)

      Supprimer
    5. C'est vrai, mais mieux vaut n'importe quoi que rien... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Walrus aurait pu ajouter que Redu a été le premier village du livre sur le continent (le tout premier est britannique ;-))

      Supprimer
  5. Chère Céleste,

    Tu visites parmi les chats la cité des librairies. Tu nous présentes les mirons qui te mirent (ou plutôt tes yeux clairs) dans cette belle cité du livre.
    Moi je pense au Perigord, à ces déplacements de vacances ou nous trouvâmes, agréablement présentée la fabrication du papier.......
    Avant que de vendre en librairie, le papier assemblé doit au préalable être confectionné.
    Mais, de la pâte à papier au livre astucieusement présenté et commenté en librairie, c'est le patient travail du papetier, de l'écrivain, du libraire et du lecteur qu'il faut célébrer: c'est l'humanité en oeuvre , en interrelation que l'on peut mettre en lumière grâce à ton beau village habité par la sagesse des chats.

    Bises d'un amoureux du livre et de la communication entre les êtres

    Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'humanité en oeuvre ...Rien que ça !
      Puisses-tu avoir raison...
      C'est beau. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je suis à peu près sûre que ce commentaire pointant d'un doigt expert tout ce qui se prépare en amont du livre et des librairies de Montolieu va inciter Célestine à faire quelques kilomètres pour aller visiter Brousse et son réputé moulin à papier. Elle pourra même y fabriquer son propre Vélin.

      Supprimer
    3. Je connais le moulin à papier de Fontaine de Vaucluse, que j'aimerais bien revisiter avec toi, ma Chinou...

      Supprimer
  6. Lorsque la féline Célestine ondule à travers les rayonnages, même les livres les plus ensommeillés ouvrent un oeil, des fois que.....
    Miaou !
    Nicmo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me disais aussi...je me sentais épiée !
      Mais tu as raison, mes pas m'ont conduite en ondulant vers un petit livre fort drôle et très bien fait, et dont je parlerai prochainement...(je laisse un peu de suspense).
      Je n'ai pu résister.
      Bisous chère nicmo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. ...une fille aux yeux de ciel qui pousserait des oh ! et des ah ! à chaque librairie, à chaque ouvrage découvert ? J'ai un neurone qui frémit, lui rappellerait-ce quelque souvenir ?
    J'aime bien la musique, légère, à déambuler avec insouciance à la découverte des rues et des quais d'une petite ville côtière. Mon neurone aurait-il l'esprit en vacance (sans "s") ?
    Bizouillàtous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne vacance à ton neurone alors... ;-)
      Les miens s'emplissent de belles choses à raconter et à partager.
      Et c'est bon...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Le partage, rien de tel pour se sentir vivant et sentir battre son p'tit coeur de mousse !
      Faut juste quelqu'un avec qui...

      Supprimer
    3. Sépafo...
      C'est pour ça qu'ils ont inventé Bad Houx et Mite Hic...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Faut dire aussi que les Kerguelen offrent moins de choix que les Maldives...
      Coluche aurait dit que pour les unes c'est l'embarras du choix et pour les premières, c'est le choix de l'embarras...
      Accolade et baci

      Supprimer
  8. Je suis certaine d'adorer ce village dont j'ai déjà entendu parler, tu vas revenir avec une pile de livres impressionnante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie de me retenir de ne pas en acheter douze par librairie...
      Je me trouve même particulièrement raisonnable
      Tu adorerais, oui, j'en suis certaine !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Vous nous faites connaître avec les yeux d'un gentil félin, un village où le livre est roi. Merci pour cette découverte. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le week-end s'annonce sous les meilleurs auspices.
      Merci Jean-François.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Même "Neko chan" (mister chat(te) en connait plus que moi sur celles et ceux qui remplissent les livres...
    Je n'exprime rien de mes lèvres ou de ma gorge, seuls mes yeux parlent au papier encré...
    Quant au ciel, il me sied d'y plonger mon regard tout en frôlant "Neko chan" du bout des doigts...
    Il, me languis de plonger dans la grand bleue de nuit, pour m'apaiser un temps... Ne t'es-tu jamais laissé porté par l'onde sous la voie lactée ?...
    Bises, je file me coucher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ton com, Gilles.
      De la poésie à l'état pur.
      Merci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Peutit tas: c'est sympa de découvrir la trombine de Gilles le samouraï !
      Peutit bé : avec le temps qui passe, ses écrits avouent l'apaisement, jusqu'à la poésie de ce jour. C'est chouette (hou, hou !) !
      :o)))

      ...'fin moi.. Jdirien...

      Supprimer
  11. MONTOLIEU...MONTOLIEU... monte au lieu...
    Cette psalmodie pourrait bien se terminer en "monte aux cieux" ! Jusqu'à l'olympe des livres !
    Quel merveilleux village ce doit être !
    Tremper une des plumes d'Alcyon dans un des vieux encriers que l'on doit trouver dans ces boutiques serait fabuleux !
    Le lèche-vitrines serait-il bien vu par ce matou à l'air grincheux ?
    Un endroit à découvrir ! Il va falloir trouver un prétexte pour nous égarer, Toto Lolo, si loin de nos pénates !
    Bisous Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ton emballement ! Personnellement je suis certaine que tu adorerais...
      Oui c'est fabuleux, moi qui adore les librairies au point d'en avoir fait un billet un jour...
      Et surtout, surtout, les noms si originaux des librairies...
      Un monde de volupté intellectuelle, oui, ça existe.
      Bisous mariejo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. "Car les fous de livres aiment les chats"
    Je confirme. Bises Angel B. ATTB.

    RépondreSupprimer
  13. Dommage que ce génial relieur n'ait pas eu sa géniale idée quelques années plus tôt, du temps de mes vacances adolescentes en pays cathare... J'aurais alors pu errer, feuilleter, muser, farfouiller dans ce village enchanté, et peut-être croiser une longue fille aux yeux célestes, flanquée d'un chat contemplatif! (((à propos, on ne lui a pas dit, à ce chat, que les bestioles de sa sorte adorent se lover sur le papier, particulièrement celui qu'on est en train de couvrir de signes, ou de lire?)))
    Bises rêveuses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du temps de tes vacances adolescentes en pays cathare, aurais-je arpenté ces lieux ?
      C'est bon de refaire le film à sa guise...
      Ce chat, en revanche, semblait plutôt blasé de voir les gens s'extasier sur les livres...
      Il n'a pas bougé un poil de queue... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Mon mari vient encore d'emmener un carton de livres à la déchèterie (c'est le 3 ou 4e carton jeté). J'espère qu'ils auront une seconde vie, car, parait que, s'ils sont dans un bon état, ils pourront avoir une seconde vie, autre qu'un vulgaire grenier. Ca me fend le cœur de m'en débarrasser, mais qu'y faire ! il faut faire du tri et ces livres-là sentent mauvais, sentent le renfermé, cloitrés qu'ils étaient dans des combles perdues. J'ai essayé de les vendre pour un euro symbolique sur le Ptit coin, 1 euro les 200 livres, ce n'était pas trop cher, il me semble ! Mais, mis à part quelques coups de fil me demandant si je n'avais pas tel ou tel titre de la série du Masque ou de la Série Noire, j'ai laissé tomber. On ne voulait pas du lot, mais juste un titre. Certains de ces livres avaient plus de 50 ans d'âge, voir 60. J'aurais dû les apporter dans ce charmant village et les donner.
    Les bouquinistes n'intéressent plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'avez pas un Emmaüs près de chez vous ? Sinon, une maison de retraite ? Cela ferait de la lecture pour les personnes âgées, en leur remettant les livres en meilleur état ! Et même, n'y a-t-il pas une boîte à livres qui permet de mettre à disposition des bouquins pour les lecteurs qui passent..;

      Supprimer
    2. J'avoue que jeter des livres m'est impossible...
      Je me sentirais trop mal...alors quand ça déborde, je donne...
      Et même parfois, j'abandonne sur des bancs, dans des lieux publics.
      Certains partent pour l'Afrique...
      Emmaüs sont preneurs aussi.
      Bises à toutes deux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Oh, l'Emmaüs, pas loin de chez nous fait le difficile. Trop jaunis mes livres.
      Ma belle-mère est décédée il y a 2 mois. J'ai rapporté de chez elle 2 gros cartons de livres. Les autres ont été donnés à une maison de retraite. Sa passion, c'était la lecture et nous avions bizarrement les mêmes goûts (ça s'arrêtait là d'ailleurs). Pour son plus grand malheur, elle était en train de perdre la vue à 100 %. C'est la pire punition que dieu a pu lui faire, si tant est que dieu existe. Ses souffrances passaient bien après la perte de sa vue. Ne lui restait que quelques dixièmes, voir un ou 2.. Elle avait beaucoup de large vision, que la dernière année, elle ne pouvait plus lire non plus. Je peinais à lui en trouver à son goût, car, c'est plutôt limité. Ca la désolait de se dire que ses livres auraient pu finir à la poubelle. Alors, j'ai tenu ma promesse d'en récupérer.
      J'ai reculé tant que j'ai pu de me séparer de mes livres. Mais, il faut bien que je fasse du tri, en prévision de changement. J'ai un gendre qui adore lire. Mais, seulement des livres neufs. Il dit adorer l'odeur des livres neufs..et il veut être le 1er à lire SON livre..
      Quand j'étais jeune, étant fauchée comme les blés, j'allais m'approvisionner chez les bouquinistes. Un livre contre 4..Non, le contraire. J'étais aussi abonnée à 2 bibliothèques.
      Hélas, pour mon plus grand malheur, il y a 10 ans, j'ai perdu le goût de la lecture. Je n'arrive plus à me plonger dans les livres, à me concentrer. Mon esprit s'en va tout de suite ailleurs et pis, faut que je change encore de lunettes. Alors, je lis de loin en loin. Par contre, je vais encore souvent dans les librairies, vieilles ou jeunes. J'adore encore feuilleter au hasard. Voir, il m'arrive d'en acheter qui dorment dans un coin..

      Supprimer
    4. J'ai mis des livres dans un distributeur public. Celui de Bourg de Péage, dans la Drôme ne ressemble à rien. Que des livres vieux comme Hérode qui doivent ramasser la pluie, vu comme ils sont protégés, des livres moches, jaunis, sentant mauvais.

      Supprimer
    5. Tu es intarissable, chère Julie. merci pour toutes ces anecdotes, et notamment celle de ta belle-mère qui est bien triste (même si vous n'aviez pas beaucoup de goûts en commun...)
      Bisous célestes

      Supprimer
  15. J'avais trois chats, fort mal éduqués comme il s doit !
    Le premier m'accompagnait au bistrot je l'avais baptisé : CHAT RADE.
    Le second aimait la lecture... Mais oui ! Je l'avais baptisé : CHAT MOT;
    Et enfin le troisième n'était pas beau, je l'avais baptisé : CHAT LOUPé ;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et comme tu as de la chance, moi je dis chat pot ! pour tous ces jeux de mots, Andiamounet !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Montolieu que j'ai parcouru, pour la deuxième fois, en 2015... ;)
    https://lamaisondesmarguerites.wordpress.com/2015/07/20/montolieu-le-village-du-livre/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un vrai bonheur que je renouvellerai...
      Merci pour tes belles photos Lou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Hey, quand même: y'en a pas un/pas une qui aurait remarqué que t'avais changé tes z'yeux, tssssss !
    Pourtant !...

    ...'fin moi, Jdissa...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que ça fait longtemps déjà, au moins deux semaines...t'as qu'à venir plus souvent aussi...nanméo ! ;-)
      Fin moi ckejendi...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Alors là,
      alors là,
      alors là moi j'te f'rais dire que c'est pô pasqu'on écrit pô qu'on est pô v'nu, nanmécévraikoua !
      Pasque depuis que je me tu (il) a répéter à la surefficiente que tu es mais dont les neurones sont parfois étrangement bouchées à l'émeri tant elle aime qu'on commente ses billets, que je n'ai pas cet art de pondre trente lignes poétiques et tirées au cordeau en moins de dix minutes comme y'en a des qui ! Je suis un ouvrageux, moi, un forçat de la ligne, qui cherche, qui essaye, qui écrit bancal, sans style et sans rythme, qui cherche désepérément ce petit con de mot qui se cache dans les tréfonds de ses neurones hébétés, qui reprend, efface, copicolle, jauge, n'aime qu'à moitié, et justement pas la bonne, rame, accoste, fatigue...

      Par ailleurs, tu dis la même chose que moi ! Parce qu'hors donc, et puisque j'ai lu caïman tout ce qui s'écrivait depuis les fatidiques deux semaines z'incriminées, y'en a toujours pas un/une qu'aurait remarqué que tu avais changé tes yeux, tsssss (je cite de mémoire...) !

      :oPPPPPPPPP

      Supprimer
    3. Mouif. Pis d'abord j'te f'rai dire que mes neurones vont très bien, et pis pour ma photo, que c'est pas parce qu'on me l'a pas écrit en commentaire qu'on me l'a pas dit en privé, d'abord...
      Et toc ! Nanmédéfoua.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je vois, y'en a des qui fayotent, tsssssssssssss !

      :oP

      Supprimer
    5. Moi, ça fait un moment que j'ai vu que tes yeux avaient changé ! ;-)

      Supprimer
    6. Ah ça c'est gentil...Et puis j'aime bien cette photo de moi, et j'ai bien le droit de changer ma photo quand j'en ai envie, non ?
      Bisous douce âmie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Oh comme c'est joli!
    Et tout en admirant ton style, j'ai appris l'existence du village de Montolieu.
    Bon week-end, Célestine au nom d'amoureuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle jardinière.
      Là-bas on cultive les livres comme toi tu cultives les fleurs. Eh bien je vais te dire un secret : les livres et les fleurs, c'est pareil, ça met du bonheur dans la vie.♥︎♥︎
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Candide, zikos à la petite semainesamedi, 08 juillet, 2017

      et la zik aussi !

      :o)))

      Supprimer
  19. Chez moi c'est Bécherel la cité du livre :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui même qu'y paraît qu'à Bécherel, les gens y sont très forts en orthographe et pis en grammaire.
      Hihi !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Sans aucun doute Célestine :-)

      Supprimer
  20. Dis donc, Celle, si t'es encore sur place ou si t'as l'occasion, tu peux me donner l'explication de la pancarte " alcyon " sur une librairie? Parce que moi ça m'évoque une marque ancienne de vélos et de motos.
    Et je vois pas, car lire en roulant sur un deux roues me parait pas bien facile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mon petit Bof, c'est une référence mythologique en fait. Le wikipédiatre il dit ça:
      « L'alcyon est un oiseau fabuleux qui, d'après une légende grecque, devait sa naissance à la métamorphose d'Alcyone. Il était dédié à la Néréide Thétis.
      Le terme, d'origine grecque, est formé de αλς / als (« la mer ») et de κύειν / kýein (« être enceinte, concevoir ») ou dérive d'une racine indo-européenne signifiant crier, terme que l'on retrouve dans alque.
      On admettait que l'alcyon faisait son nid sur les flots de la mer, et qu'il couvait ses œufs pendant sept jours, nommés « jours alcyoniens », après le solstice d'hiver, période de calme continu que Zeus lui avait accordé, apitoyé devant ses nids sans cesse détruits par le vent et les vagues. Ses plumes étaient considérées comme des ingrédients dans des philtres d'amour, et on prétendait qu'il fallait conserver son cadavre près des vêtements pour épargner à ceux-ci les outrages des vers.
      Cet oiseau a été identifié avec le martin-pêcheur, la mouette, le pétrel, le goéland, le cygne. »
      Sinon, Les Alcyons, c'est un super restaurant de plage à Guétary...
      Bisou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Pourquoi je n'ai pas eu cette info il y a quelques années, j'ai dû passer tout à côté. Un village magnifique. Tiens voilà une idée : je vais tâcher d'y aller. Dans cette vie-là. :)
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne sera pas déçu...Mais vérifie: il y a peut-être un village du livre plus près de chez toi...Ils sont tous répertoriés sur le net...
      Bises Patrick
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Je suis le rat des bibliothèques, si le chat me voyait -celui botté- il me ferait ma fête et me botterait mes fesses déjà soumises au frottement du banc.Et puis à beau chat beau rat, ne le suis-je pas, hé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui t'es beau mon Bizak !
      Et c'est certains que les bibliothèques te connaissent par coeur...
      Je n'ai jamais vu quelqu'un fréquenter les libres avec autant d'assiduité !
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Livre ou libre, l'un mène à l'autre.
      D'ailleurs le livre est une porte ouverte sur la liberté.
      Bises convaincus

      Supprimer
    3. Oh mince je n'avais pas vu mon lapsus...mais si significatif ...tu as raison. Les deux mots sont de la même famille.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Moi aussi je suis de retour depuis hier, vannée comme il se doit, mais si bien dans ma tête que ça vaut la fatigue. Là j'ai vu, moi, le chat de la place du château, se faisant caresser par tout le monde, entrant comme chez lui dans la brasserie et le restaurant, jouant à Jungle Jim sous les tables et chaises. Le bon génie des lieux, quoi!

    Baci sorellita!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bonheur ! Les voyages forment notre éternelle jeunesse, Edmée.
      Celle du coeur et de l'esprit ne changent pas pour nous. Elle cherche toujours le chat pour lui tirer les moustaches...
      Baci cara mia
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Superbe endroit, en effet.... et le chat, est magnifique....je comprends bien ton amour pour ce lieu et les livres ...tiens j'ai offert Tistou à Gabri mon petit-fils, sacrément content.. et à Maryline qui n'en a fait qu'une bouchée !

    merci Célestine...
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me combles...merci den. je t'écris dès que je pourrai.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Récemment j'ai reçu un message de ma fille, disant qu'elle avait découvert la plus géniale des librairies. C'est à Banon, si tu passes par là... De mon côté, je vais l'envoyer à Montolieu, et essayer d'y aller aussi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Banon, oui, le nom me dit quelque chose...
      Ne serait-ce pas le Bleuet ? Mais oui, bien sûr !
      Chinou m'avait même envoyé une de ses aquarelles, magnifique ...

      Supprimer
  26. Montolieu, mais bien sûr que je vais y monter au lieu dont tu nous parles ! un village avec 20 librairies, c'est énorme et c'est pas courant ! quoique, c'est tout de même un peu loin de chez moi, dommage, très dommage... mais bon, je note le nom, facile à se rappeler d'ailleurs, au cas où j'irais me balader dans le coin.
    Bisous la belle aux yeux bleus. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, c'est un joli jeu de mots, qui engage à venir voir...
      Tu aimeras, j'e suis certaine
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. On y a été pendant les vacances. Je suis tombée en amour. A tel point que nous y sommes retournés une deuxième fois. A quelques jours près, on aurait pu se croiser !

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.