mardi 25 avril 2017

Le diable dans la chapelle











































La grille rouillée de l'entrée grince comme dans un film d'auteur. La demeure est romanesque à souhait. Elle se drape dans toute sa superbe, très digne, un peu affectée, mais cache mal les lézardes de ses murs. Un adorable château de poche accusant les outrages du temps comme un vieil acteur sur le déclin. 
Il possède son perron, son allée cavalière bordée de fougères et d'aristoloches, son escalier à boule de cuivre patiné.
La lumière du crépuscule fait trembler dans l'air les grains de pollen doré des micocouliers. C'est beau comme un décor de théâtre. 
Le château sert de refuge à des artistes fauchés et bourrés de talent. Au fond du parc, la chapelle est indiquée par un panneau de bois énigmatique : 
« Le diable est dans la chapelle » Je suis les flèches à travers les massifs de roses-thé.
Un sculpteur facétieux nous balade dans une installation éphémère en forme de jeu de piste. Je feins de flageoler des gambettes en pénétrant dans la chapelle...et j'éclate de rire en découvrant le fameux diable...

A l'intérieur de la bâtisse, tableaux, photos, sculptures, tout est d'un goût ravissant. Je m'extasie, pousse des ah et des oh.
Mais...car il y a toujours un mais... depuis des années, notre château prend l'eau. La résidence d'artistes est condamnée à court terme à une mort humide, si l'on ne trouve pas d'urgence douze mille euros pour rénover le toit. 
Une paille pour une pincée de tuiles, quand on sait que la personnalité la mieux payée de France, par exemple, a touché cinquante millions d'euros en 2016. Non mais allo quoi ? douze mille, qu'est-ce donc pour cinquante millions d'euros ? Toutes proportions gardées, c'est comme si je devais donner huit euros sur ce que je gagne en une année...(J'ai fait le calcul, ne vous fatiguez pas le bulbe...)
Quelle drôle d'époque épique, quand même, où la nouvelle intelligentsia valorise outrageusement la vulgarité et la grossièreté d'un présentateur décérébré,  et où on laisse mourir des lieux d'élégance et de beauté tel que celui-là sans lever le petit doigt...c'est cocasse et en somme fort désobligeant. 
Alors c'est décidé. Je vais écrire à Hanouna, ce grand mécène épris d'art et de culture, et à nous deux nous allons sauver le château.
Lui, onze mille neuf cent quatre vingt-douze euros, et moi huit. 
C'est une décision de justice mathématiquement équitable, non ? 



¸¸.•*¨*• ☆





Pour en savoir plus :
Espace mutualisé de création et de développement artistiques.
Musique : JS Bach, suite 1, 2, 3

163 commentaires:

  1. Et pourquoi que tu as été voir ce château sans moi, Hein!
    Tu sais que les vieilles pierres me fascinent...
    Et puis des diables dans les églises, j'en ai vu beaucoup, mais point d'aussi représentatifs que celui-là :-D
    Ce qui est fou, c'est que pendant que tu mettais ton texte sur le blog, je relisais une étude géobiologique que j'avais faite sur un rituel diabolique dans une chapelle.
    Une manipulation de l'énergie du lieu impliquant des sacrifices humains. C'était au 8e siècle, en Suisse...
    Ti bacio Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors disons que je suis partie en éclaireuse (je n'ai pas dit en allumeuse) pour une prochaine visite où tu me feras l'honneur de passer dans ma région...
      C'est vrai que mon diable était quand même très emblématique...
      Le rituel de mon sculpteur est néanmoins beaucoup moins sanguinaire...
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Bonjour, Célestine. C'est un bel endroit et j'ai vu, pour avoir suivi le lien, que je projet était intéressant.
    Il faudrait que l'association parle elle même de ses besoins, on pourrait alors l'aider si, par extraordinaire, ta démarche n'aboutit pas immédiatement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, ce serait extraordinaire qu'il n'accepte pas illico d'aider la culture avec un grand C, lui qui fait tant pour celle avec un grand Q.
      Belle journée monsieur l'improvisateur. Tu aurais aimé le lieu, je pense !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Bien que je ne connaisse pas ce projet , je t'approuve 100% et suis prêt également à mettre 8€ si ça peut décider Cyril à mettre le pactole nécessaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tous mes commentateurs potentiels donnaient huit euros, je réunirais déjà plus du tiers de la somme...
      C'est pas mal, non ? ;-)
      Merci pour ta grande générosité Daddy. Elle ne m'étonne pas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Jdissa, ex-couvreurmardi, 25 avril, 2017

    Awéawéawé, je te suis ! Et si d'aventure il te venait l'idée de lancer une pétition je la signerai des deux mains !
    Je suis aussi d'accord avec l'idée de Daddyrogers en participant à proportion de mes revenus puisque c'est ton deal.
    Il ne faudrait pas cependant que l'on soit trop nombreux, Monsieur Hanouna risquant de voir sa part baisser, entrainant ainsi dans sa chute sa toute nouvelle aura de générosité (et je crois qu'il en a bien besoin, parce que les [très] rares fois où je l'ai vu, ça ne m'a pas semblé être sa qualité première !)
    Ceci étant, et sans vouloir trop te chiner, le château n'est pas couvert en tuiles mais en ardoises. Et là, les prix de fourniture et de pose ne sont pas les mêmes (t'as déjà vu ça toi, un château couvert en tuiles ?! [Saint-Fargeau, sept hectares d'ardoises !]).

    Bacci per te !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, mais c'était une allusion fine et discrète à une très belle chanson de Nougaro que tu connais sans doute. Pourrai-je encore y revoir ma pincée de tuiles...
      Alors une pincée d'ardoises, ça ne l'aurait pas fait ...
      Oui, j'ai déjà vu ça, un château couvert de tuiles...le château de Caveirac dans le gars est un bon exemple...mais il y en a sûrement plein d'autres...
      na !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Après réflexion, je me pose une question : ce faisant, et à supposer que ça marche, ne risque-t-on pas d'offrir à ce monsieur l'occasion de s'offrir une image généreuse et de se faire mousser au-delà du raisonnable ? Parce que je subodore qu'il fasse partie de ces gens qui osent tout, ce qui semble d'ailleurs être sa marque de fabrique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si on allait chercher, au tréfonds de son cerveau gâté par une gloire éphémère et imméritée, quelque sursaut humaniste qui permettrait de ne pas désespérer de la nature humaine ?
      ben quoi, on peut rêver ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. A moins qu'on ajoute dans le deal une clause de discrétion ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'en vanter, en même temps, serait le risque pour lui de voir tout un tas de gens lui demander la même chose...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Bon ,j'ai fini, je laisse la place...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce fut un plaisir...et ce n'est pas la place qui manque.
      Et puis toi t'es un gentil troll. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Note quand même qu'il faut aussi refaire le chéneau qui fuit depuis longtemps sur la façade...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On voit l'oeil du spécialiste, quand même...
      C'est impressionnant !
      Les chéneaux, ce n'est pas le travail des couvreurs, quelque part ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Jdissa, ex-couvreurmardi, 25 avril, 2017

      Beeen, pas quelque part, partout !

      Supprimer
  9. Jdissa, qui prenait ses aises...mardi, 25 avril, 2017

    Bon allez, j'm'en vais. J'ai baissé l'chauffage, fermé les volets, éteint les lumières, fermé les porte...
    A r'vi, pas !

    <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, t'es un bon écologiste.
      ;-)

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Aïïïïïïe, je me suis viandé sur un commentaire qui trainait au passage.
      C'est qui qu'est l'enfoiré qui éteint les loupiottes et qui encombre le passage...
      Ben évidemment, c'est Jdissa qui se croit tout seul sur son île. C'est fou, mais ce mec ne peut pas comprendre que chez Célestine, il y a plus de monde que dans son pays de Désolation, et en plus c'est bien plus petit et qu'elle a déjà deux hippopotames dans son jardin depuis le concours des Blogbos...

      @ Jdissa
      T'es sympa toi, tu te tires alors tu plies boutique et lorsqu'on arrive derrière toi, on se prend les pieds dans ton dernier commentaire et en plus, on se caille les miches, merci de penser aux Zotr?
      Va falloir renter à cloche pied maintenant.... J'te jure!
      uno piccolo baci a Celestina et de bien plus gros t'attendent si tu mets un éclairage de secours dans ton blog....

      Supprimer
    3. Oui d'ailleurs les hippos commencent à se rapprocher je vais bientôt avoir une colonie dans mon jardin, va falloir faire quelque chose !
      Pour le reste, je laisse Jdissa répondre tout seul...
      Je trouvais juste que ça partait d'un bon sentiment écolo de tout bien fermer avant de partir...
      Baci et bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
  10. J'apprécie beaucoup ce château de poche, vieil acteur sur le déclin, je l'imagine muet n'ayant su s'adapter au parlant. C'est très beau. Quant au grand mécène épris d'art et de culture il ne triomphe que par les gens qui le suivent. Ca fait du monde. Et merci d'enrichir mon vocabulaire (aristoloches). Bises convaincues. ATTB. Ce Jean-Sébastien n'est pas mal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi qui croyais qu'aristoloches, c'étaient les rombières à gros nichons !

      Supprimer
    2. @eeguab
      Un vieil acteur du muet, jolie image pour cette demeure silencieuse qui recèele sans doute des tas de secrets. Ce que j'adore, quand je visite un château c'est de me promener dans les corridors, d'ouvrir toutes les portes, et d'imaginer toutes les histoires que les planchers craquants et les couloirs dérobés ont vécues... c'est un pur plaisir littéraire...
      Ce Jean-Sebastien devrait percer dans quelques années, il a du talent...
      Quant à aristoloche, ça rime évidemment avec château de poche...
      Kisses my friend
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. @Alain X
      Excellent ! c'est une acception du terme que je n'avais pas envisagée...
      Je suis positivement morte de rire. ;-)

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Il me fait penser au château (pour ce que j'en vois sur la seule photo d'alors que nous ayons) où mon papounet et sa mère se sont réfugiés quelques jours pendant la guerre.

    Oui, la manière dont l'argent est réparti est révoltante. Maintenant je me dis que le gros argent vient toujours accompagné de sa malédiction mais rien ne m'a encore démontré que le manque d'argent là où il est nécessaire soit une bénédiction...

    Je préfèrerais de loin me serrer la ceinture pour aider ce château non seulement charmant mais à vocation désormais, que de payer sa dose de coke ou de minettes à l'un de ces affreux...

    Baci sorellita!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La photo de la façade nord (celle que j'ai photographiée) est la moins jolie.
      De l'autre côté, il est vraiment ravissant...
      Ce qui me choque le plus, c'est l'énormité des sommes pour un seul homme. A quoi ça sert d'en avoir autant ?
      Mais bon, le sujet est éternel, et les châteaux n'existent que parce que cette injustice existe et persiste depuis des centaines d'années...
      Servir d'abri à l'art, c'est le moins que puisse faire un château, qui devient ainsi d'utilité publique...
      merci d'avoir évoqué un de tes beaux souvenirs de famille.
      Baci sorella
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. excellente idée et on peut même imaginer qu'il "donne"....ma Céleste gardons espoir, en tout présentateur sommeille un mécène...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on peut rêver, c'est même une des choses que je sais faire le mieux: il paraît que c'est un excellent anti-cancer...Mais bon, je vais quand même écrire à icelui. Tu ne vois pas qu'il donne ? Ce serait génial.
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. KOA ? Tu n'aimes pas Hanouna, mais il est au ras des pâquerettes, et présente une émission, à l'instar du mur;;; Pardon "the wall", ou "money drop" (en français dans le texte) émissions qui permettent au spectateur lambda de se sentir moins con !!
    Vous voulez être encore plus cons ? Votez Macron ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien à ajouter à ta démonstration, elle est parfaite.
      Perso je vais voter Blanc. Michel Blanc. Quoi, il ne se présente pas ? Tant pis, je vote pour lui quand même !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Michel Blanc, l'homme qui va conclure... Enfin ];-D

      Supprimer
    3. Sur un malentendu, ça peut marcher... ;-)

      Supprimer
  14. Il ne faut pas dénier qu'il y a un certain charme aux chapelles en ruine. Surtout celles qui ont été construites avec l'argent des ouvriers pour des milliardaires, afin qu'il puissent prier le ciel de leur donner une plus grande fortune encore… "enrichissons nous les uns les autres" telle était leur devise.
    Et en effet, concrètement, le diable s'y est installé… juste retour des choses !

    Une certaine justice voudrait que ce soit le groupe Lafarge ( puisque c'est le fondateur de ce groupe qui a construit ce château) qui finance ce type de rénovation.
    Avec son excédent brut d'exploitation de 3,2 milliard d'euros, pour un chiffre d'affaires de 13 milliards, et en faisant un gros effort, il devrait bien arriver à trouver les 12 000 € en raclant les fonds de tiroir…
    mais il faudrait évidemment pour cela que ce mastodonte international du ciment ait un sens de la justice…
    et puis il ne peut pas faire du mécénat partout : en 2013/1014, il finançait l'État islamique, en lui refilant matières premières et pétrole.
    On ne peut pas non plus tout lui demander…
    Compte-tenu de mes finances, je peux participer à hauteur de 1,50 €… par règlement échelonné…
    merci de m'envoyer un RIB
    ;-)

    Et sinon… vive les artistes… qui, eux au moins, sauvent nos âmes !…
    ouf !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, en fait, la responsable m'a clairement fait comprendre que le groupe en question ne voulait pas s'occuper du château car il jouxte la carrière (il se réserve donc le droit d'agrandir celle-ci et de détruire celui-là)
      Comment faudrait-il faire pour empêcher ça ? Voilà la question...
      Le monde de requins que tu décris très bien ne s'intéresse à l'art qu'en tant que valeur marchande, et surtout pas comme moyen d'émanciper et de cultiver le peuple...
      Alors un petit château ardéchois, avec des artistes pas connus, mais qu'est-ce que ça vaut à côté du marché proche oriental ?
      1,50 tu es sûr ? J'ai recompté, tu es en dessous du seuil de pauvreté, là, si tu touches cinq fois moins qu'une vieille instit en retraite... lol ! On va se cotiser pour t'acheter un pantalon...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Heureux les pauvres ... ils seront récompensés !!
      Et en attendant il vivent "sans chemise, sans pantalon "
      ;-)
      Je ne serais pas aussi radicale sur le financement de l'art.... Même si je suis d'accord avec toi sur l'aspect « commerce » et ses déviances ; et, sans vouloir engager un débat là-dessus, je me permets deux remarques :
      — le financement de la culture par des fonds publics ( car un artiste ne peut pas vivre en suçant de la glace) amène vite une dérive, surtout lorsque l'État est de droite, qui fait que l'artiste risque de « produire ce qui peut convenir » par une forme d'autocensure plus ou moins consciente.
      — Pour avoir côtoyé un grand sculpteur-fondeur dont j'ai parlé sur mon blog dans le passé, je sais combien la vente de ses sculptures ( qui elles-mêmes nécessitaient un gros investissement financier de fabrication) a pu se faire parce que des « grandes entreprises » (hélas la plupart du temps étrangères)… on acquit ses œuvres.
      reste que… aujourd'hui… suite à un AVC, cet homme vit misérablement dans son hangar atelier dont une partie a été transformée en… pièce à vivre… ou plutôt, probablement, à mourir… Il subsiste avec l'AAH.... et quelques soutiens personnels de ceux qui l'aiment. Bien entendu et à juste titre il me semble, il refuse de vendre les œuvres qu'il a gardées pour lui jusque-là.
      Évidemment… tout le monde n'est pas Pablo Picasso !

      Supprimer
    3. Oui, bien sûr, je n'ai d'ailleurs pas parlé de financer avec des fonds publics, mais avec l'argent d'un type qui utilise le public pour s'en mettre plein les fouilles...C'est différent
      Le mécénat permettait à l'artiste une certaine liberté dans le sens où le mécène était un amateur au sens noble du terme, et que son financement n'était pas conditionné par une orientation de la création au bon vouloir du mécène.
      Les artistes savent bien faire le distinguo entre la création artistique pure qui est leur moteur, et puis l'alimentaire parce qu'il faut bien manger...
      L'histoire de ton sculpteur ne fait qu'ajouter de l'eau à mon moulin. Comment supporter que l'argent soit si mal réparti, et faire de cette inégalité un système de société ?
      L'art est essentiel dans la vie, et un artiste devrait pouvoir vivre de son art jusqu'au bout de sa vie...
      Et là, les gens s'apprêtent à voter pour un banquier qui veut tout uberiser. Au secours !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Glups! Pardon mais C8 est bel et bien une chaîne privée... ;-)

      Supprimer
    5. Tu dis ça à Alain ou à moi ?
      Parce que moi, je n'ai jamais dit que C8 n'était pas une chaîne privée...je ne le sais que trop...d'ailleurs le présentateur vedette de la chaîne publique, j'ai nommé Nagui n'a touché "que" 32 millions d'euros, il est à la ramasse
      En fait j'ai dit que Hanouna utilisait le public au sens les gens qui regardent un spectacle, pas au sens service public. ;-)

      Supprimer
    6. Ah! 'Scuse, j'm'a gourrée! :-p

      Nagui a sa propre maison de production, et fait travailler beaucoup de monde, (notamment beaucoup d'intermittents) et ne serait-ce que pour Taratata, j'aime beaucoup.


      Pour Hanouna, je sais bien que c'est affligeant, mais il faut bien reconnaître qu'il y a du monde pour le regarder. C'est surtout à ce propos que je m'interroge. Ma fille à 14 ans, quand Hanouna officiait à la radio, le trouvait déjà inécoutable. Elle était pourtant dans l'âge "cible".
      Je crois qu'il est urgent de remettre l'enseignement culturel et artistique au cœur de l'enseignement, et cela dès le plus jeune âge.

      Supprimer
    7. Enseignement, c'est un mot que je répète volontiers, on dirait :-D

      Supprimer
    8. Il n'y a pas de souci, on peut se tromper...
      J'adore Taratata moi aussi.
      En fait le coup d'Hanouna c'était un délire entre ma copine Olga et moi...
      Tant qu'à demander de l'argent, autant demander à celui qui en a le plus...
      Pour l'enseignement, ce n'est pas moi qui te reprocherai de trop l'employer...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Merde, j'ai dû aller sur internet voir la tronche de cake de cet Hanouna !
    Avant, j'étais heureux, je ne connaissais même pas son nom, je me contentais de zapper vite fait ses prestations débiles sur mon poste.
    Maintenant, grâce à toi, je sais combien il palpe pour ses conneries, merci, Célestine !
    Ah, ma mère avait raison : y a pas de sot métier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée d'avoir quelque peu entaché ta quiétude en ce matin de printemps, mon Boss...
      Mais il est vrai que la profondeur de son beau regard bovin m'interpelle : sera-t-il vache avec moi ?
      (oh c'est pas bien de faire du délit de faciès...)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. ... et pour revenir à ton problème de couverture, je crains que même ton mécène favori n'ait pas les épaules : s'il commence, ils vont tous s'y mettre et il y a plus de 40000 châteaux dans ton pays, tu vois les hectares de toiture à restaurer que ça peut faire ? L'a pas fini de cracher au bassinet (déjà qu'il a pas de quoi se payer un rasoir correct)!

      Supprimer
    3. Oui mais ils auront pas tous l'idée de lui demander à lui...
      Chuis prem's et ça, ça compte...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Je ne connais pas Hanouna, enfin je connais son nom, je ne suis pas croyante mais à la limite, je crois plus à la prière pour sauver cet endroit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est clair que ça irait plus vite de demander à Dieu.
      Mais bon, qu'est-ce que je risque à essayer ?
      On a vu parfois rejaillir le feu d'un ancien volcan etc...etc...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Si tu arrives à le convaincre Isaure Chassériau t'en sera à tout jamais reconnaissante ! J'archive de mon côté ce merveilleux diable rose !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'ai pensé à toi direct, quand j'ai vu ce diable, mon oncle (sauf ton respect)
      C'est d'un délicieux humour décalé comme j'aime.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. ...Cette chère Isaure...Il m'a semblé apercevoir sa silhouette dans une des allées du parc...

      Supprimer
  18. Ah super drôle, ce diable tout de rose vêtu, j'adore.
    Oui, écris à Hanouna et j'espère bien qu'il va répondre positivement ! J'en suis même sûre... Tu nous diras ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je vous tiendrais tous au courant, pas de souci, chère eMmA.
      En attendant, comme toujours il reste l'humour...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. oups ! tiendrai...je me mets à écrire comme à la télé, et à confondre le futur et le conditionnel...ça va pas moi...

      Supprimer
    3. Allez, je n'avais (presque) rien vu ...

      Supprimer
  19. J'ai peur. En tant que naïf de base j'ai peur, qu'un présentateur/producteur de télévision gagne plusieurs millions d'Euros par an quel qu'il soit j'ai peur, qu'un chanteur ou humoriste ou un sportif gagne plusieurs millions je ne comprends pas somme nous tous devenus fous...

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais plus haut, c'est ce système fondé entièrement sur le fric qui rend les gens fous, au point de voter en masse pour un banquier...
      Moi non plus je ne comprends pas.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tststs quelle approximation chère Celestine, pas un banquier, un golden boy !Bling, bling !
      Et puis pas en masse, puisque un tiers pour le réactionnisme
      et un tiers pour le communisme !
      Ben après ...faute de grive on mange des merdes !
      Puisque j'en suis là, je vais tout de même te dire que mes parents ont vécu à Viviers, où ma mère a appris à faire la mayonnaise (bref on s'en fout) et que c'est vrai que tu devrais monter une pétition, tu aurais plus de chance qu'avec le déglingué de service.

      Supprimer
    3. @ Monesille
      Macfon a travaillé pour la banque Rothschild, il est donc bien ce qu'on appelle communément un banquier.
      Il n'y avait pas le rôle aussi prestigieux que Pompidou (qui en était président), et j'espère qu'il n'aura pas à coeur de faire plus fort que son prédécesseur qui était arrivé à tuer les 30 glorieuses en obligeant la France à emprunter l'argent qui lui manque pour ses fins de mois, alors qu'avant elle faisait tourner la planche à billets.
      L'inflation générée par ce système rendait les produits français toujours plus intéressants à acheter et l'industrie se portait bien.
      Mais rêvons... Ce que le banquier Pompidou a défait, le banquier Macron le refera.... peut-être.
      Ou il restera la solution de le virer à coup de pompe dans le fondement...

      Supprimer
    4. @Monesille

      Banquier, golden boy, trader...je ne vois pas bien la différence entre ces avatars de la grande phynance, celle qui mène le monde (à sa perte) depuis trop longtemps...
      Quand je parle de voter "en masse" je veux dire au deuxième tour bien sûr...
      Le déglingué de service, là oui je suis assez d'accord avec cette appellation...

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. @Blutchy
      Tu redis bien le bonheur que nous avons eu en 1973 d'entrer de plain-pied dans le "système" auquel tout le monde se défend de participer, mais que chacun défend comme un gros bifteck dès qu'il est menacé...
      C'est où qu'on vomit ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Là, juste derrière le rideau, sur les petits bouts de papier...
      Autrement, tu as bien une banque près de chez-toi, non?

      Méluche et le Pen ont un point commun: Sortir de l'Euro.
      Que la France menace sérieusement de le faire et tu verras que l'Europe lui fera des ponts d'or pour y rester. Comme par exemple de pouvoir emprunter directement à la Banque Européenne (intérêts 5 à 10 fois moindre...).
      Mais si elle sort de l'euro, elle pourrait dès lors refaire tourner la planche à billets, comme le font les USA

      Supprimer
    7. Si tu le dis...
      Moi ce que je vois, c'est que la bourse est remontée de 4 points en une journée...
      Comme qui dirait que les marchés financiers sont rassurés...
      Il n'y a vraiment qu'eux pour l'être ...
      Je dis ça je dis rien, comme dirait...
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Le bonjour Dame Céleste. Ton équation est on ne peut plus en adéquation. Plaisir de te lire sur un sujet qui me tient à cœur, l'art et l'artistique. Poème d'accompagnement ? Celui-ci ? Pourquoi pas :

    Phosphène

    Au nom de qui ?…
    Au nom de quoi ?…
    Pour qui ?… Pourquoi ?…
    A mots couverts
    A découvert
    Réflexe… Complexe…
    Quand et Aquabon ?…

    Oh, mystère
    Moitié d'hémisphère
    A peine une galère
    Vogue et ramène
    Ce bout de phosphène
    Qui danse sous les paupières

    Au nom de quoi ?…
    Pour qui ?…
    Pourquoi ?…
    Quand et Aquabon ?…

    Le mot qu'on diffère
    La phrase qu'on préfère
    Entre autres abouliques
    Isolation phonique

    Tous ces impudiques
    Regards obliques
    Bac Plus
    Pizza Opus
    Marché aux puces

    Y a t-il des écluses
    Pour les idées recluses ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'offres en cadeau ce très beau mot « phosphène »
      Tu sais combien j'aime apprendre de nouveaux mots au hasard de mes lectures (beaucoup plus qu'en ouvrant bêtement un dictionnaire)
      Y a-t-il des écluses pour les idées recluses ?
      Merveilleuse phrase.
      Merci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Très symbolique, ce "diable dans la chapelle " chère enfant.
    Vous avez bien saisi toute la portée artistique et donc résolument interrogative d'un tel acte.
    C'est en quelque sorte une déclinaison de l'expression "le ver est dans le fruit".
    Il y a quelque chose de pourri au royaume de l'humanisme, qui se laisse aveugler par la cupidité et le clinquant.
    Il serait temps, bien temps, de chasser à nouveau les marchands du temple, si j'ose me permettre cette métaphore parabolique et réciproquement.
    mais comme toujours, vous nous emmenez où vous voulez de votre pas rafraîchissant et plein de joie espérante, et cela vaut tous les millions du sieur Hannouna.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'apprécie de plus en plus vos commentaires, car vous vous exprimez avec votre élégance habituelle, mais en précisant davantage les choses.
      J'ai ressenti très fort la portée symbolique de cette phrase.
      Et la pirouette de l'artiste en forme d'humour n'empêche pas de s'interroger sur la signification profonde de son
      « installation » au regard de ce que nous vivons.
      Merci beaucoup cher Lorenzaccio.
      Vous m'êtes précieux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Et oui, ce diable, probablement, n'est-il là que pour déménager les marchands du temple .....

      Supprimer
    3. Bien vu Anne **
      Tu es formidable !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Crowdfunding, pétition (change.org), création d'un fonds de dotation (comme cela a été fait pour la maison natale de Colette, avec succès), les possibilités existent!
    Bises encourageantes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! Il y a longtemps que les simples citoyens sont leurs propres mécènes...mais là, le défi était juste de demander à un type qui n'en a rien à faire de mettre la main à la poche...
      Une sorte d'épreuve de Fort Boyard en somme...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Kangourou Agilemardi, 25 avril, 2017

    Quant aux gens qui ne sont pas nés avec une cuillère en argent dans la bouche, tous les oubliés du système qui galèrent avec 500 euros par mois, il leur faudrait 694 ans pour gagner ce que Hanouna gagne en un an...salauds de pauvres !
    Liberté, égalité, fraternité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, Kangourou.
      Cette inégalité est de plus en plus insupportable.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Le diable est dans la chapelle et les oursins sont dans la poche. Plus on gagne d’argent moins on en donne, c’est la logique mathématique et freudienne. L’argent amène l’argent et le diable fait les comptes d’apothicaire. Mieux vaut compter alors sur les pauvres, eux au moins, n’ont pas encore perdu leur âme, peut être seulement leur boulot. Quand je pense que les 1°/° des fortunés possèdent la moitié de la richesse mondiale, je me dis que Hanouna va se révolter qu’il ne figure même pas dans le quota de ces Crésus, alors donner pour restaurer, pffft !
    Conclusion : Comme les pauvres sont très nombreux, et s’ils donnaient seulement un seul centime chacun, il y’aurait de quoi lever une fortune, mais gare au diable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les riches sont riches de ce qu'ils volent aux pauvres. Il n'y a pas d'alternative à cela. Aussi doué soit-il, un humain ne peut engranger plus d'un million sur son seul mérite personnel, il a forcément sur facturé ses prestations et sous-payé les services de ses larbins.
      Donc les riches sont des voleurs:
      Partant de là, peut-on les faire cracher au bassinet?
      1° Si tu penses aux nuits d'insomnies qu'ils ont subies pour trouver la meilleure façon d'accaparer ce pognon...
      2° Partant du principe que l'argent ne fait pas le bonheur (En voyant la tronche de B. Arnaud, on est frappé de la pertinence de cet aphorisme..)
      3° Sachant qu'il s'agit d'argent volé, les heureux récipiendaires des largesses de ces nantis deviennent de facto des receleurs.
      4° Ont-ils le droit, ces riches, de faire sombrer les pauvres dans la délinquance?

      Conclusion: C'est par humanité que les riches sont radins.
      Accolade au bédouin et Baci per te

      Supprimer
    2. Oh! combien je te rejoins mon ami Blutch. Victor Hugo avait su résumé tes paroles justes: "C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches".
      Merci pour ta clairvoyance, accolade fraternelle.

      Supprimer
    3. @Blutchy et Bizak

      Ah mes amis, que voulez-vous que je réponde après votre échange brillant et vos démonstrations implacables ?
      Bizak, j'adore ton sens de l'humour quand tu parles de ce pauvre Hanouna qui va se révolter parce qu'il n'est pas assez riche...
      Mais comment faire autrement que de tout prendre avec humour ?
      Grazie mile et baci per tutti due
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Chère Célestine,

    Ton billet est très logique et arithmétiquement irréprochable mais hélas, les très très riches sont souvent très très radins... Ils ont des oursins dans les vagues et on a beau leur expliquer qu'un linceul n'a pas de poches, il n'y a rien à en tirer...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien les choses impossibles..C4est comme ça que les grands rêves se sont réalisés: parce qu'on ne savait pas que c'était impossible...
      Bisous chère jardinière !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. Un sujet intéressant et une belle initiative. C'est un lieu à sauvegarder pour toutes les raisons dont tu parles.
    J'ai visité rapidement le site, c'est franchement bien. Les toiles de François Rieux me plaisent bien. Les réalisations du collectif aussi. Un vivier de talents ( je sais, elle est facile ) :)
    Mais plutôt que Mr. Hanouna, une demande à Nagui aurait plus de chance d'aboutir. Négative je pense mais une réponse quand même. Parce que Mr. Hanouna tout comme les autres membres du G10 que j'ai vu sur le lien je ne crois même pas qu'il y est de réponse. Oui, bon je suis pessimiste. Qui ne tente rien ...
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, on prend les paris ? (Bon je pars avec un gros handicap, parier sur la générosité d'Hanouna, c'est un vrai défi...)
      De toutes façons je vous tiens au courant, tous.
      Bisous Patrick
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Le diable est dans les détails... à défaut de trouver des sous pour payer l'ardoise des tuiles, ton histoire m'a ressouvenu de la Xe nouvelle de Boccace, où l'ermite Rustico aide la belle Alibech à remettre le diable en enfer

    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ardoise des tuiles...tu es vraiment génial cher dodo. Celle-là, il fallait la trouver ! Et tu l'as fait.
      Boccace, ça manque gravement à ma culture...Je m'y mets dès que possible (j'ai un Fantômette à finir) ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Fantômette, c'est bien aussi ;)
      Boccace, c'est pas tant de la culture que de la cocasserie avec une dose de grivoiserie (faut dire, écrire des contes pour attendre la fin de la grand'peste, ça invite au défouloir)

      Supprimer
    3. C'est de la culture cocasse alors...Non, y a pas, faut qu'je l' lise !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Ceci dit, 12000 euro à mon avis tu es un peu ledge ! il m'en a fallu 10000 pour rénover celui de ma maison qui je t'assure n'a rien d'un château (et en tuile !)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan mais 12000 euros, c'est ce qui leur manque, ce n'est pas la somme totale !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Oui, demande-lui. Faut toujours demander. On ne risque qu'un refus.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument.
      C'est à dire qu'on n'a rien à perdre.
      Ça donne des ailes...
      Bisous ma Berthoise, ça faisait longtemps...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Moi la première chose qui m'est venue à l'esprit en voyant le nom c'est.......................................Touche Pas à Mon Pognon.......Je sais c'est facile......:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facile, mais très drôle effectivement.
      Vous revenez me voir, cher François ?
      Vous n'êtes plus fâché ? Ça me fait plaisir. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je ne suis jamais faché.Peiné,contrarié,étonné,surpris...............Peut être. Fâché....jamais. C'est du temps de perdu.

      Supprimer
    3. C'était bien imité en tous cas, à une époque !
      Mais ne remuons pas le passé. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. c'est une question à laquelle je n'ai toujours pas trouvé de réponse, et sans doute je mourrai avant de savoir: si la richesse et le pouvoir ne rendent pas heureux, pourquoi sont-ils recherchés au point qu'on tue père et mère pour y arriver...
    demande-lui ces quelques sous, à ce type que tu nommes, on ne sait jamais, peut-être qu'il est sensible aux yeux verts :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Adrienne, tellement d'accord avec toi...
      La richesse et le pouvoir pourrissent le coeur des hommes.
      Et les rendent fous.
      Alors je vais essayer d'alléger ce pauvre homme de 12000 euros.
      On verra bien.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Pauvre Jdissa (cf "Pauvre Benoît" d'Hugues Aufray)mardi, 25 avril, 2017

    Où l'on se demande comment assurer des liaisons quand on n'a qu'un neurone je viens de comprendre "Le diable dans la chapelle".
    Dix heures ! Dix heures pour assurer la liaison entre mon neurone et... ben oui, et quoi d'ailleurs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, mon Jdissa...
      Il y avait bien un diable, dans la chapelle...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. @ Jdissa
      Voila ce que c'est que de vouloir couper l'électricité en partant, tu t'es trompé de bouton...

      Supprimer
  33. Lorsqu'on observe ce qu'on pourrait faire d'utile ou d'intelligent avec l'argent qu'amassent de façon indécente et grotesque quelques uns, on hésite entre être pris de vertige ou avoir envie de vomir. Voire d'aller vers des méthodes coercitives…

    Mais ne rêvons pas : on vient de voir quelle estime est accordée à ceux qui parlent de plafonner les revenus pour les répartir plus équitablement…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Pierre, je comprends ce sentiment d'écoeurement, que je partage.
      Nous en parlions cet après midi, avec quelques amis : Si on utilisait les richesses pour le bien de tous, pour inventer des solutions au lieu de fabriquer des armes, la terre serait un paradis...
      Rêvons, au contraire, qu'un jour cela soit possible. Quand les dérèglements du climat seront tels que les préoccupations humaines de gloire et de fortune seront devenues obsolètes.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Il faut essayer les fondations, genre Fondation de France, certains programmes de la Communauté Européenne ou alors le crowdfunding..... et tu as déjà écrit un si beau texte d'appel au don.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Miss
      Les solutions ne sont pas rares.
      La mienne a simplement un petit côté loufoque et impertinent... Il me plairait que le représentant d'une culture un peu abêtissante participe au sauvetage d'une autre forme de culture disons...plus épanouissante.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Ça s'appelle les vérités de la loi de la relativité.
    J'aime le ton, un peu taquin, mais si juste.
    Oh! Oui, écris lui à Hanouna, pour le fun!
    Je t'envoie un peu de mon encre...
    Bises épistolaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est relatif en effet...
      Je lui écrirai, sans beaucoup d'espoir, mais ne serait-ce que pour tenir ma parole...
      Bisous nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. Oh, c’est sur mon chemin, quand je vais de Jaillans à Beaumes-de-Venise, passant la ligne magique de partage du nord et du sud qui traverse l’Ardèche et la Drôme, m’approvisionner de ce vin dont le nom est à lui seul un cicchetto qui me grise. Je décide vite, comme le hussard sur le toit d’une Provence imaginaire, et c’est la décision de cette journée : j’irai.
    J’irai avec tes images dorées, Célestine, et tes mots flamboyants. Je marcherai sur tes pas. En outre, j’aime les lieux semblables à celui que tu décris, je payerai volontiers quelques ardoises, ou les apporterai de Trélazé, car la Loire est mon écharpe. Je me rengorge déjà en songeant au moment où sera dévoilée la plaque avec les noms des donateurs : Bricabrac, Célestine, Hanouna,...
    Mais je ne rentre pas dans le débat qui suit ton pamphlet drôle. Avec ceux que j’aime, nous partageons presque toutes nos certitudes et beaucoup de nos doutes, puis ne savons plus par où commencer, ni même si en rire ou en pleurer. Alors, nous essayons plein de choses. Et nous consacrons à l’art et à la bienveillance.
    A propos, tu me diras quand tu passes à la télé, à la suite de ton courrier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, mon courrier est prêt, je n'ai plus qu'à aller le poster...on verra bien si j'ai une réponse.
      L'art et la bienveillance, voilà un programme qui me convient parfaitement.
      Jaillans, Beaumes de Venise...ces mots sentent bon les soirées d'été, quand on sirote un petit verre de rosé bien frais en contemplant la lumière descendante à travers les vignes.
      Nous pourrions en déguster un ensemble si tu passes si près de chez moi.
      Mais pour la télé, même pas en rêve je me commettrais dans cette émission à deux sesterces. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je ne dis pas non pour un petit verre de muscat de Beaumes de Venise (mais qui ne vient pas de Venise, je suppose ?)

      Supprimer
    3. Venise devrait s'écrire Venisse, de venaissin (comtat venaissin) lui même venant de avenicinus (d'Avignon)
      Y a qu'à demander... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. A Jaillans, on est plus près des noyers que des vignes. Je n’y suis pas toujours, mais souvent, même si ce n’est pas là que je vote ou m’abstiens. L’abside de l’église romane est en cul de four, un bestiaire orne les chapiteaux. Le soleil émerge des Monts du Matin. Un peu plus au sud, c’est ton pays ? Je t’imaginais encore plus au sud : la Nice étoilée, ou une constellation de l’arrière-pays comme la Colombe ou le Lièvre, dans la banlieue de Bételgeuse, peut-être parmi les justes de la vallée de la Roya.
      Si nous sirotons un jour ce petit verre de rosé bien frais, c’est déjà une joie de penser à ce moment. C’est tout ce que je voulais écrire, sans plus de bavardage.

      Supprimer
    5. Je suis allée voir où se trouve Jaillans, sur google earth. Je le voyais beaucoup plus au sud.
      Je crois que j'ai confondu avec Jaillance, la cuvée de Clairette de Die...
      L'église est très jolie, et donne envie de la visiter...surtout son abside en "cul-de-four"
      Cette visite nous aura donné soif, tu as raison... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
  37. J'ai retiré de ta note que tu t'éclates avec 33.333,33 € par an...
    Bourgeoise !
    Fille de riches !
    Capitaliste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, c'est bien, plus elle gagne de sous, plus elle paie d'impôt! L'état sera content! ;-)

      Supprimer
    2. Oui mais ça c'est parce qu'en plus, de temps en temps, je fais escort girl pour arrondir mes faims de moi... ;-)
      Trêve de plaisanterie, ce n'est pas l'état qui est content, c'est chacun de nous qui devrait l'être de payer des impôts, (des impôts directs bien sûr) parce que les routes, les écoles, les bibliothèques, les hôpitaux et tout ce qui relie les citoyens, et permet à un pays d'avancer, ça ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. C'est qu'est-ce que je voulais dire, mais j'ai fait court!

      Supprimer
    4. C'est bien qu'est ce que j'avais comprite !

      Supprimer
  38. Excellent, ce diable au teint bien rougeoyant me met de la joie au cœur, merci céleste Célestine, une fois de plus ! On va essayer de trouver un autre joyeux donateur parce que le nom que tu proposes, s'il apparaissait au milieu des œuvres d'art, ferait peut-être un peu tâche !!! C'est une observation pas une critique... Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux critiquer, c'est autorisé en ces pages... :-)
      D'autant que le bonhomme doit avoir l'habitude !
      Oui, j'ai trouvé ce diable bien rigolo.
      belle journée ma chère Plume
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. Ha, j'aime bien quand les gens donnent dans le luxe ! Un château ? demandons au Qatar de le racheter, ce petit état qui, avec quelques poignées de dollars achète tout : les jardins, des équipes sportives, des immeubles cossus, bref............la France. Je me suis attaquée à faire vivre, sauvegarder, restaurer le petit patrimoine. Je n'avais pas 8 euros en poche, alors je le fais avec mon pinceau mais les municipalités restent sourdes et indifférentes à mon appel. Seule une habitante du Cantal m'a entendue et tente de faire bouger les mentalités. Je change donc mon pinceau d'épaule et redonne vie .....à ce qui laisse tout un chacun indifférent. Bises d'une Française amoureuse, comme toi, de choses simples

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le monde est ainsi fait : les choses simples, l'être plutôt que l'avoir, l'amour, l'humanisme, l'évidence des mains tendues, de l'art, de la musique.
      De l'autre, des gens avides et cupides, frileux, repliés sur leurs avoir plutôt que l'être.
      La lutte permanente des deux.
      Avec au milieu, des rêveurs qui croient à la multiplicité, et qui pensent qu'un jour on pourra réconcilier l'alpha et l'omega en une douce harmonie.


      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  40. @ Chinou
    C'est une bonne idée car ce serait autant de fric qui n'ira pas pour soutenir les islamistes de tous poils, en Syrie ou ailleurs...
    Bises

    RépondreSupprimer
  41. Fillon aurait pu t'aider. Cahuzac aussi et Thévenoux , celui qui ne payait pas ses impôts et qui s'en mettait donc plein les poches. Mais ils doivent préférer garder l'argent pour eux !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Pen pourrait peut-être se racheter une moralité en utilisant un petit bout des 7,5 millions que le FN a volé à l'Europe...

      Je rappelle que Cahuzac a été condamné à 3 ans de placard pour avoir dissimulé de l'argent QUI LUI APPARTENAIT. Ce n'est pas le cas-cas des autres....

      Supprimer
    2. Comme quoi, il y a une hiérarchie même dans la filouterie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. tu veux dire dans la fillouterie

      Supprimer
  42. Bonjour Célestine, je doute que le grand mécène de la culture qui ne retient que les trois premières lettres de ce mot qui officie sur le petit écran merdeux ne goûte aux joies délicieuses de ce chapitre si bien titré « Le diable est dans la chapelle » qui me fait songer à un film de Claude Chabrol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, évidemment.
      Quant au titre, je pense que Chabrol ne l'aurait pas renié en effet...
      Bisous étoilés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  43. Chouette que tu aies écrit. Une bonne idée. J'espère cependant qu'il ne viendra pas lire ton article. ;)
    Sinon, je peux donner 8 euros moi aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon article, ou les commentaires qui l'accompagnent ? ;-)
      C'est cool merci
      Bisousdoux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  44. Réponses
    1. Vous êtes trop choux, les bestioles.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  45. J'ai trouvé mon but de balade pour le week end. Merci Celestine !
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas adorer, ma belle !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  46. Il m'a l'air bien beau, ce château. Et je trouve déjà qu'en France, vous avez un sens du patrimoine largement supérieur au nôtre. Il est vrai aussi que la France est très très grande. Et qu'un château coûte très très cher.

    Mais même si on a démoli en France, je ne sais pas si on a fait ce que nous on a fait, par exemple, avec les édifices art nouveau de Horta (la maison du Peuple, l'hôtel Aubecq pour ne citer que les plus tristement célèbres), à Bruxelles... Rasés purement et simplement. Pour construire des buildings. Sans compter tout le reste.

    Enfin, quand je suis dans une petite ville française (je ne parle pas des périphéries), tiens, Charleville-mézières, par exemple, cela a un charme fou. Ou Laon... Il y a aussi des cités qui tombent en ruines... Dommage. Bon, je crois que pour les châteaux, on a le même problème.

    Mais je n'y ai jamais vu le diable o;)))

    Ton château me fait penser à celui de la Gloriette, dans les Gens de Mogador...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Raser une oeuvre d'art pour mettre un building...Quelle tristesse !
      Mais ça a sûrement dû exister en France aussi...en cherchant bien, il n'y a pas que des mécènes dans les décideurs. C'est à dire ceux qui ont le fric...
      J'habite une région qui est remplie de châteaux. Et j'avoue que j'ai un faible pour les tout petits, comme celui-là...
      La Gloriette est en réalité le château d' Estoublon, pas loin de chez moi lui non plus...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oh ! Merci ! C'est le château où l'on a tourné Les gens de Mogador. En fait, c'est Mogador... Un des châteaux qui a servi pour le tournage (car il y en a eu deux je crois). La Gloriette, attends, que je me rappelle... C'était le domaine d'une amie de Julia Angellier (la première héroïne), Félicité Peyrissac, dont le mari était "blanc". Et la grand-mère de Ludivine Peyrissac, qui, plusieurs générations plus tard, épousera Frédéric Vernet... Bon, ce n'est pas trop important en fait mais merci o:)))

      Supprimer
  47. Ah Ah, oui, le diable, le voilà, bien utile cependant, et nous avons bien raison d'utiliser ses services, alors qu'ailleurs, dans une autre chapelle, une statue assimilée à l'autre entité en a perdu la tête...
    Ah je ris...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mon histoire fait beaucoup plus rire que la tienne...le monde devient fou.
      Bisous chère Lou.
      Gardons espoir.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  48. Hanouna et bien d'autres... Je suis toujours écoeurée lorsque je vois des personnes gagner autant d'argent alors qu'il y a tant de misère dans le monde... Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond. :-(
    Bisous, Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes à la croisée des chemins...
      Un jour viendra, couleur d'orange...
      Bisous Françoise
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  49. Réponses


    1. ✫ ✫* *
      ✫ ✫ ✫.★**
      `⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫
      ..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫
      ☻/ ღ˚ •。* ღღ ˚ ˚✰˚ ˛★* °ღ ˚ • ★ *˚ .ღ 。
      /▌ *˛˚ ˚ ✰* *˛˚ ˚ ✰* *˛˚ ˚ ✰*
      / \ ˚. *˛ ˚ღღ* ✰。˚ ˚ღ*。 ˛˚ ღ ღ 。✰˚* ˚ ★ღ。
      ღ˛°* ღ ღ

      Supprimer
  50. Le Trublion du PAF serait bien capable de donner le salaire de ses animateurs d'une soirée pour cette cause. Au pire, ça le fera marrer et il parlera de ce beau château à sauver et ainsi réveiller quelques mécènes ... Mais je rêve. Il n'empêche que le parallèle entre le diable et Hanouna, c'est pas mal. Un diable sympathique ... (par rapport à ce qu'il peut dégager à la télé ; pour le côté vraiment diabolique culturellement parlant, je pense que c'est un autre débat, un procès peut-être plus large à intenter à toute une forme de télé et le public visé quand ce dernier ne bénéficie d'un éclairage réflexif quant au contenu ; et j'avoue personnellement préférer mettre en fond le soir pour manger TPMP qu'un JT désinformatif qui n'a plus d'autre but que de faire le buzz et un max d'audience).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il serait certainement capable de tout, imprévisible comme il l'est...
      Mais mon billet se voulait avant tout distrayant (même si j'ai réellement écrit la lettre...)
      Et je ne crois pas que j'aurai une quelconque réponse...
      Pour moi, ni JT ni Hanouna pour manger.
      J'aime bien regarder des émissions tardives en replay. Et des épisodes de Caïn ou de Dix pour Cent.
      Ma seule concession à la téléréalité, c'est The Voice. Parce que là au moins il y a de la musique, et souvent de qualité..

      Bisous Sabine
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. En fait, c'est ChériBibi qui met la télé. Je préfère comme toi regarder les replay de ce qui m'intéresse. Il n'y aurait que moi, je crois qu'il n'y aurait plus de téléviseur à la maison ! ;-)
      Belle journée

      Supprimer
    3. Avec un ordinateur on se passe très bien de TV...
      Mais sur grand écran, certaines émissions comme Thalassa ou Des Racines et des Ailes valent le coup d'oeil !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  51. J'ai découvert ton billet hier soir,les premières idées sont venus, mais je n'avais plus le temps de rédiger un commentaire.C'est seulement ce matin que je viens de comprendre...Bon ok j'ai peut-être bien le cerveau-lent,et je pourrais faire partie du public de ce monsieur Hanouna,mais je préfère ton blog ou j'apprends mille choses intéressantes.
    Dans cette émission"touche pas à mon poste",Cyril Hanouna ne fait pas allusion à son poste de télévision,mais surement, à son poste d'animateur au sein de la télévision!
    cinquante millions d'euros pour animer une émission à décérébrer le commun des mortels,c'est évident:faut pas toucher à son poste, que diable!!!
    Trouver douze mille euros n'est pas chose aisée quand on tire le diable par la queue!
    Il va te falloir te démener comme un beau diable pour récolter cette somme,ne pas aller au diable vauvert,ni même en Tasmanie,mais lui écrire une belle lettre dont tu as le secret.
    Je regarde ce bon diable dans cette chapelle(oui,oui,ça a l'air d'un bon diable)et je me dit que celui que j'ai dans mon garage est nettement plus beau...C'est moi qui l'ai fabriqué,en bois, à l'ancienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Diable ! Tu as drôlement bien rattrapé ton prétendu retard.
      Je suis heureuse, entre nous, que tu me préfères à Hanouna. Vraiment c'est gentil. Je suis touchée ! ;-)
      Et d'ailleurs je n'avais jamais remarqué que Touche pas à mon Poste pouvait évidemment s'interpréter comme ça...
      Tu me montreras ton diable en bois, fabriqué par tes soins ?
      Merci pour ce commentaire diabolique, cher Didier.
      Bisous nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Moi aussi,je suis très heureux de te préférer à Hanouna.Y a pas photo,comme on dit!Je n'ai dû qu'entrevoir un bout de son émission,un jour!C'est assez consternant,enfin c'est mon avis.En d'autres temps,j'aimais bien cette émission aujourd'hui disparue:"chefs-d’œuvre en péril" .Ce château aurait pu faire un thème de cet émission culturel.
      Quant à mon diable,je t'envoie sa photographie.
      Bises de début de soirée

      Supprimer
    3. Voilà qui est réjouissant en ce début de soirée très bluesy...
      Ça ne me vaut rien d'être trop sensible...
      Merci Didier
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Être trop sensible me fait penser à un bill...un com... un texte quoi,du temps ou "j'écrivais",internet n’existait pas.il commençait par:"je voudrais être sans cœur,insensible à la douleur"...Je n'ai conservé aucun de ces écrits de cette époque,mais en faisant un gros effort de concentration,les mots me reviennent en mémoire.

      Supprimer
    5. J'aurais bien aimé que tu le retrouves ce billet, enfin ce com...enfin ce texte.
      Tu essaieras ?
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
    6. Pas sûr!En fait,je n'ai pas très envie de le retrouver ce...texte.Il était assez "dur". Un feu me dévorait de l’intérieur,je vivais une période très trouble,une sorte de chaos,heu de KO, heu de ciao...En vrai,une maladie où le plus douloureux est la guérison.L'écriture a été ma planche de salut.Un besoin irrépressible d'écrire,de noircir du papier dans un cahier bleu d'écolier...En fait le mien était vert!
      J'ai conservé ces écrits très longtemps,et puis un jour,ils me sont devenus futiles et je m'en suis séparé comme un livre que l'on referme à la dernière page,avec une impression d'avoir tout dit,de me sentir libérer.
      Depuis,je n'ai écrit qu'en de très rare occasion,quelques "coups durs" où il fallait mettre des mots sur des maux.
      de t'avoir découvert,l'envie d'écrire,heu...de commenter chez deux ou trois blogueurs m'a pris, uniquement pour le plaisir et ça j'aime beaucoup.

      De temps à autres,certains mots"clef" ouvrent la boite à souvenirs,et j'en souris...cette chanson là,est assez représentative...
      https://www.youtube.com/watch?v=Go0mVxgTjo0
      bises vespérales

      Supprimer
    7. Je comprends. Ma question était sans doute très indiscrète, et puis je sais aussi que certains souvenirs n'aiment pas du tout être ramenés à la surface...
      Un chagrin d'amour, si je comprends bien, à l'écoute de la chanson...
      Ces feux-là sont terribles et durent infiniment...
      Bises très nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Bises presque matutinales

      Supprimer
    9. Comme tu y vas...
      Il y a un peu de marge, quand même !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  52. Rhooo, mais tu gagnes bien ta vie, enfin ta retraite dis-moi.
    Et si tu écrivais vraiment à Hanouna pour lui demander de filer les 12000€ ? Au tant ça marcherait...il peut les déduire de ses impôts ! Qui ne tente rien !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je lui ai écrit. Ça y est, la lettre est partie hier...Ben quoi, on peut rêver.
      Advienne que pourra. ;-) Bisous Mind
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  53. Tu nous diras s'il te réponds? Je l'espère pour toi et pour ce lieu qui doit être magique! J'aime ces endroits ou la création bouillonne, brouillonne... amitiés ma douce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le dirai, oui...
      Bisous brizou






      ✫ ✫* *

      ✫ ✫ ✫.★**

      `⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫

      ..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫

      ☻/ ღ˚ •。* ღღ ˚ ˚✰˚ ˛★* °ღ ˚ • ★ *˚ .ღ 。

      /▌ *˛˚ ˚ ✰* *˛˚ ˚ ✰* *˛˚ ˚ ✰*

      / \ ˚. *˛ ˚ღღ* ✰。˚ ˚ღ*。 ˛˚ ღ ღ 。✰˚* ˚ ★ღ。

      ღ˛°* ღ ღ Un bisou céleste pour toi

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.