dimanche 12 février 2017

Plus haut que les étoiles

Sous-titre : Carrément méchants, jamais contents...


La La Land, de Damien Chazelle, 2017






Vraiment, que rêver de mieux,  pour un après-midi pluvieux, que d'entrer dans une salle obscure et se lover dans un fauteuil de velours devant un beau film ?
Mais quand je dis un beau film, c'est qu'il est inutile de sortir un dictionnaire pour dérouler les superlatifs habituels. C'est un film plein de beauté.
Beau, oui, très beau même. Minois ravissant d'Emma Stone, charme fou de Ryan Gosling, couple de rêve enlacé pour une danse folle et éperdue. Voilà pour les personnages.
Pour le décor, une cité des Anges fantasmatique, Hollywood et ses studios où traîne l'ombre des géants, Jimmy Dean, Gene Kelly, Cyd Charisse...Et  le fameux « Daddy Long Legs » Fred Astaire et ses claquettes. On ne peut s'empêcher d'y penser. Les références sont appuyées exprès. Et puis le désert, les villas luxueuses avec piscines, le Golden Gate Bridge face à l'océan somptueux sous les étoiles. Pour une fois, on oublie Oncle Sam et ses outrances coca-coliennes et trumpesques. 
Parce que la vraie vedette du film, c'est la Musique. Eternelle et universelle. Le Jazz.  Omniprésent, fiévreux, tonique ou langoureux, il nous transporte plus haut encore que les étoiles. Le Jazz qui déroule ses rythmes syncopés sous les doigts prodigieux d'un pianiste exceptionnel, l'acteur lui-même, et sa petite mèche de cheveux rebelle qui lui retombe sur le front.
La couleur, le son, la lumière, sont d'une beauté saisissante à chaque plan.
Moi, vous me connaissez,  j'ai adoré. Embarquée, fascinée, conquise, sous le charme...
Et pourtant, les avis des spectateurs, à la sortie, sont mitigés, voire franchement hostiles. Trop gentil, gnangnan,  mièvre ou sirupeux, trop long...Ça me sidère. 
Ça me fait penser à mon voisin Gérard, celui qui râle tout le temps contre les dépravations de la jeunesse et de ce monde pourri, mais qui n'ira jamais voir une comédie musicale...Des fois que ça le rendrait meilleur en le changeant un peu de ses meurtres en série... Pfff... jamais contents, les gens.
Mais vous lecteurs adorés, j'aimerais tellement que vous aimiez, comme moi, ce rêve musical éveillé. Qui pose, mine de rien, une vraie question de fond: comment concilier amour et carrière ? hein, je vous le demande...


¸¸.•*¨*• ☆





Musique:  Thème de Mia et Sébastien, La La Land,
Le titre du film au Québec est : « Pour l'amour d'Hollywood »





127 commentaires:

  1. Concilier Amour et carrière...? Tu fais comme les Fillon...
    En matière de cinoche, mon rêve intégral, c'est la poésie de Tati.
    Ti bacio Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes Tati est un grand incontournable de la poésie filmée, un chouette grand déjanté qui a fait rêver des générations...Ça n'empêche pas de s'ouvrir à d'autres formes d'expression heureusement...
      Quant à P et F, plus envie d'en parler... ;-)
      Baci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Moi je suis plutot du genre "Printemps, été, automne, hiver, et printemps..."
    Je vais m'assoir avec ton voisin Gérard histoire de lui faire la causette...
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison de préférer Gerard...je ne suis pas fréquentable !
      Mais je note quand même que tu es franchement optimiste aujourd'hui: tu as écrit deux fois printemps...
      Dois-je comprendre quand même que tu es allé voir le film ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas vu le film et donc ne peux me prononcer. Ce que je sais, c'est que Gérard est un grincheux et que les grincheux, il faut les prendre avec douceur. On compte sur Kaku pour faire ce job. 😊

    Je vais peu au cinéma mais j'y suis allée samedi passé pour voir un documentaire sur les loups. (La vallée des loups)
    Gérard n'aime pas les comédies musicales il peut aller voir des loups.

    En tous les cas salutations à Gégé. Passe lui un peu de jazz, ça lui détendra les neurones. Bisous dame du Sud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien peur que les loups qu'aime Gérard aient un look de tueurs, l'arme au poing et des intentions belliqueuses et qu'ils ne galopent pas sous la lune dans la Vallée des Loups...
      Pour moi, la Vallée aux Loups c'est la demeure de Chateaubriand...Tu vois que je suis une incorrigible romantique...
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. j'ai lu ici https://diacritik.com/2017/02/01/la-la-land-thats-entertainment/ une critique très bien argumentée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée la lire, je suis globalement d'accord avec ce qui y est dit. ;-)
      Merci dame Adrienne.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. La la la. Si si si. Que voilà une critique chronique ciné enjouée et qui me fait plaisir. J'aurais pu la signer. Tiens, et puis je la signe, bzz... En fait je n'ai pas chroniqué La la land parce que beaucoup l'ont déjà fait, favorablement dans la plupart des cas. Mais j'adore ce film, comme toi, Celestine. La la la, dansons, dansons. A ce propos Fred et Gene peuvent dormir tranquilles. Dansons, la la la...
    Chorégraphiques bises Miss W. (Comme Esther Williams, naiade danseuse). ATTB.
    La la la...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est davantage un coup de coeur qu'une critique argumentée comme celle que nous propose Adrienne.
      Mais je suis très touchée que tu dises avoir pu la signer toi-même. Sur ce plan là, je ne t'arrive pas à la malléole, alors oui, ça me fait plaisir. Et qu'un cinéphile comme toi ne cède pas à la tentation facile de comparer ce film aux chefs- d'oeuvre auxquels il rend hommage, c'est plutôt jubilatoire (pour parler comme télérama ;-) )
      Quant à Esther Williams, cela reste un beau rêve pour moi qui nage comme une enclume...Attb dear friend
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Je l'ai vu et si j'ai passé un bon moment - c'est coloré, mouvementé, chanté, dansé, beaux acteurs, foison de clins d'yeux à Woody Allen etc... - pour moi ça n'a été que ça : un bon film qui offre un bon moment. J'ai même été un peu amère devant la fin (que je ne dévoilerai pas bien entendu...). Pas sirupeux, non, très frais et joyeux, mais ce n'est pas le genre de film qui me renvoie chez moi avec ce premier prix : je me réjouis de me coucher pour y repenser! C'était le critère que nous avions à la maison : un film était bon s'il ne voulait pas nous quitter et qu'au lit, avant de dormir, on y pensait et repensait. Ici, rien... :)

    Baci sorellita!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Un bon film qui offre un bon moment » c'est déjà pas si mal, à une époque où la prise de tête est devenue un sport international, où les livres et les films qui sont remarqués ou primés sont toujours des histoires archi-glauques, violentes, torturées, sanglantes...Alors si pour une fois, un film frais et joyeux pouvait choper quelques oscars dans quinze jours, ce serait formidable à mon sens. Le signe que rêver signifie encore quelque chose dans notre monde pragmatique et complètement désabusé.
      Baci sorella
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Ah merci merci, j'aime tant ton partage enthousiaste qui fait du bien. Je vais aller voir ce film dès que possible !
    Beau dimanche,
    eMmA de retour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reviens de ton blog où j'ai vu ce que tu faisais avec ces enfants du bout du monde. Chapeau et respect MAdAMe !
      Et merci aussi d'être revenue
      AffectueuseMent
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. J'y vais cet après midi, le ciel en a décidé ainsi! Il fait tout gris, tout froid, tout moche. un temps à se lover dans un fauteuil de cinéma.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras.
      Tu me diras ?
      Bizou ma Brizou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. J'ai aimé... beaucoup mais j'aurais aimé une autre fin, indécrottable romantique que je suis... belle semaine

      Supprimer
    3. La fin c'est ce qui fait que ce film ne sombre pas dans le roman photo à l'eau de rose, justement... ;-)
      Mais chut ! les djeuns diraient que nous « spoilons » ...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. "comment concilier amour et carrière ?"

    Ça dépend déjà du fait que tu es une femme ou un homme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ?
      Ça dépend surtout de la volonté de chacun, je pense...
      ;-)

      Supprimer
    2. T'as entendu parler du "plafond de verre" ?
      De "z'ont des gosses", de "sont enceintes", de "ça fait des histoires", etc.

      Supprimer
    3. Oui mais ça c'est au sein de l'entreprise, pas au sein du couple...

      Supprimer
    4. @Le Goût &la Baladine
      Bien sûr, c'est et ça restera compliqué d'être une femme, surtout dans un monde d'hommes fait pour les hommes...
      Mais le sujet évoqué dans le film, c'est surtout l'éloignement du couple de par les activité de chacun des deux...
      En gros, un couple qui ne se voit jamais est-il viable ?
      Sans aller jusqu'au problème épineux des maternités...Je rêve d'un monde où on respectera enfin le fait que les femmes portent les enfants, et qu'elles puissent le faire dans la sérénité et la dignité, sans être conspuées par un quelconque goujat de patron machiste qui ferait mieux de se rappeler qu'il est lui aussi sorti du ventre d'une femme.
      Bisous à tous deux

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Oups ! les activitéS bien sûr ^^

      Supprimer
    6. "un monde d'hommes fait pour les hommes", surtout PAR les hommes! Tant il est vrai qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même ;-)
      Je le répète, c'est une question de respect, d'estime, de confiance; évidemment il faut que ce soit réciproque, et ne pas être dans la fusion... (((Perso je suis intimement persuadée que les couples fusionnels sont destinés à imploser, mais c'est la vision d'une femme viscéralement attachée à son indépendance)))

      Supprimer
  11. au dessus des étoiles, je connais une Céleste danseuse de mots.
    Tu donnes bien envie d'aller voir ce film, et laissons les grincheux dans leur grincherie
    Bonne journée chère Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien à gagner à envoyer les gens au cinéma, ce n'est donc que du coup de coeur, sans snobisme, sans prétention culturelle...juste un avis gratuit...
      Mais si tu y vas, j'aimerais avoir le tien, chère Jak.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Approche belles châsses "faudra rien dire hein" ?
    J'ai en DVD : "chantons sous la pluie", "West side story" "Dirty dancing", "Un Américain à Paris" ! Mais chuuuut, j'ai une réputation à tenir ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sous une forme humoristique, tu dis bien là le drame de la langue de bois : les gens s'accrochent à leur « réputation » et n'osent pas dire qu'ils aiment ou n'aiment pas, en fonction de cela. Et ça commence tôt : au CM2 déjà, les élèves regardent d'abord ce que font les copains avant de lever le doigt. Comme s'ils avaient peur de se faire moquer...
      Moi je dis qu'on peut avoir une réputation de « gros dur » et avoir des comédies musicales dans sa cinémathèque...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ah mais je n'ai jamais nié aimer les comédies musicales !!! Les demoiselles de Rochefort j'adoooore !
      J'avais vu West side story a l'Empire, avant que Jacques Martin ne le squatte pour son émission débile !
      uNE SAlle magnifique, tu étais prztiquement allongé dans les fauteuils, l'écran au dessus de ta tête waouh !

      Supprimer
    3. C'était à cause de ta phrase sur la réputation...
      Mais je n'ai jamais douté que tu aies le coeur tendre sous ta carapace de commissaire ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Bonjour Célestine,
    Il y a longtemps que je n'avais pas glissé un petit mot chez toi, je n'en suis pas moins un fidèle lecteur.
    Dès qu'un parfum de Jazz enveloppe un film, je cours le voir.
    Dans mon petit panthéon il y a "Autour de minuit - Bertrand Tavernier", "Bird - Clint Estwood", "Accord, désaccord - Woody Allen", "Cotton Club - Francis Ford Coppola", "Jazz'34 - Robert Altman", etc.
    Tous n’émettent de grandes vibrations de joie et de bonheur, c'est le moins qu'on puisse dire en comparaison de "La la land".
    Et pour répondre à ta question "Amour et Carrière", mon amour est là et ma carrière est achevée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un beau parfum de jazz, oui, et il faut souligner la performance de l'acteur qui joue lui même (divinement) du piano. Certaines scènes éclairées par un savant clair obscur au dessus du piano coupent le souffle.
      J'aime ton panthéon. Je ne comprends pas ton avant dernière phrase, avec cette demi-négation qui me fait hésiter sur le sens de ta phrase, et surtout sur ce que tu as pensé du film...
      Quant à la dernière phrase, je ne suis pas certaine qu'elle réponde vraiment à la question...
      Tatillonne, moi ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Bonjour Célestine, je n'ai pas vu le film mais d'après ce que tu écris, j'aimerais certainement. Ce que je peux dire, la musique est un régal.
    Je te souhaite un bon dimanche, gris de gris chez nous.
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute la bande originale est sur de*zer et même sur yout*be.
      De quoi se faire une petite idée.
      Et certains airs restent dans la tête, c'est certain...
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Amour et carrière ont une chose en commun : ce ne sont, comme disait Brel, que d'inaccessibles rêves.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Inaccessibles vraiment ?
      Alors là tu m'étonnes, cher Boss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Un rien t'étonne, c'est un de tes nombreux charmes !
      Et c'est vrai que Brel disait impossible (c'est l'étoile qui était inaccessible)

      Supprimer
    3. Je pensais que tu l'avais trouvée cette inaccessible étoile... ^^
      mais merci quand même pour les « nombreux charmes » ça fait toujours plaisir à mon ego surdimensionné hi !hi !
      Kisses
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Ben, j'ai bien réussi à te trouver, mais tu restes quand même inaccessible, c'est pas à une lorgneuse de ciel étoilé que je vais devoir expliquer ça quand même! :o)

      Supprimer
    5. Tout ceci restant évidemment strictement entre nous... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Roooh toi aussi tu t'y mets !
    J'ai trop envie d'aller le voir !
    C'est bientôt les vacances ... Vite .... Viiiiiiite :)
    Merci de ce partage ma belle !

    Bisous Blue ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que tant d'autres en avaient parlé avant moi ^^
      Allez, chère Cristina, tu me diras si tu as aimé...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Vu la semaine dernière, et, évidemment, aimé! Une pépite de joie, de légèreté, et de mélancolie! Un bijou de poésie en technicolor!
    Les critiques, amateurs ou pro, quelle importance! Tu trouveras toujours, partout, des gens qui tapent systématiquement sur le rêve, la légèreté, l'émotion...
    Enfin, pour répondre à ta question, je pense, contrairement au Goût, que c'est moins une question de sexe (c'est vrai ça, pourquoi il faudrait qu'un des deux réussisse plus que l'autre, et au nom de quoi ce serait la femme qui devrait sacrifier son désir de carrière?) que de respect réciproque, de confiance et d'attente mutuelle. Pour faire carrière chacun de son côté et s'aimer, il faut accepter bien des choses, à commencer par l'absence...
    (((Si tu ne l'as vu, je te conseille très vivement "Whiplash", du même Damien Chazelle, vrai musicien amoureux de la musique)))
    Bises musicales ♫♫♫

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi, la carrière systématiquement sacrifiée par la femme...même si c'est elle qui porte les grossesses, ce n'est pas normal...Et il y a des couples qui ont réussi ce pari, même s'il est très difficile à tenir.
      Quant à Whiplash, oui je l'ai vu, tu ne le sais peut-être pas mais j'ai un fils qui est batteur , et ce film a été un grand moment pour lui comme pour moi.
      ♬♩♫ ♪

      Supprimer
    2. Waouh! Il maîtrise les baguettes, pas de doute! Bon, le sludge métal ne soulève pas une émotion débordante chez moi, mais bravo pour la performance, et le rêve poursuivi! Heureuse mère ;-)

      Supprimer
    3. Ils ont sorti leur deuxième « EP » (Extended Play pour les non-initiés)
      ICI un extrait qui dépote
      ♬♩♫ ♪

      Supprimer
    4. Ouche! Ça décoiffe, aussi! :-o

      Supprimer
    5. Ben voui...j'aime bien, mais d'aucuns diront que je ne suis pas du tout objective...comme beaucoup de mères ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Les goûts et les couleurs, hein ? L'important est de respecter ceux des autres. Moi, je sais que j'aimerai ce film, que j'irai sans doute le voir, mais je sais aussi que d'autres préfèrent les films d'action, de guerre. Cela ne se discute pas, même si je désapprouve leurs goûts. ;-)
    Bel après-midi de dimanche à toi, Célestine. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Préférer les films violents n'est quand même pas anodin...ce ne sont pas les goûts qui se discutent, bien sûr, chacun est libre, mais plutôt le malaise général de notre société qui oriente quand même énormément les goûts des gens, et surtout des jeunes, avec des émissions de plus en plus choquantes, et une perte de repères absolument effarante.
      Il circulait récemment une vidéo sur les réseaux sociaux, où quelques uns filmaient en direct la noyade d'un homme qui se faisait traiter de tous les noms par les gens qui le regardaient se noyer en le traitant de négro. (Clique sur le lien si tu as le coeur bien accroché) et là, ce n'est pas du cinéma, ni du virtuel, c'est la vraie vie...Ya quand même une question éthique à se poser...
      Ça m'a profondément choquée, parce que oui, je le répète, la violence quelle qu'elle soit me choque.
      Bisous douce âmie
      ¸¸.•*¨*• ☆


      Supprimer
    2. Je n'irai pas voir la vidéo, car je n'ai pas le coeur bien accroché...
      Je parlais de goûts et de couleurs, car, pour te donner un exemple, mon mari est un homme non violent, pacifiste, mais il aime tout de même regarder les films de guerre et d'action. Mais ce que tu dis est entièrement vrai, cela me choque profondément moi aussi, et c'est pour cela que je n'irai pas voir la vidéo. Je ne peux pas regarder de telles scènes, et ce n'est pas pour me voiler la face, mais je ne peux pas...
      Bisous à toi aussi, Célestine.

      Supprimer
    3. Je comprends, douce Françoise. Moi aussi j'ai regardé des films d'action, je ne m'en cache pas, quand j'étais jeune j'adorais les westerns avec Kirk Douglas et John Wayne, et les westerns spaghetti... J'aime les bons films policiers, Agatha Christie, Columbo, j'aime frissonner comme tout le monde, les thriller, les suspenses, mais j'ai une tolérance limitée à la violence, surtout la violence pleine d'hémoglobine. Et je ne supporte pas les viols ou les violences faites aux femmes en général, et il y en a dans énormément de films actuellement, dans une surenchère de plus en plus indécente...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Chère Céleste, amatrice de comédies musicales

    Pascal chantait « laissons la plage aux romantiques »
    Il mit ses mains sur le visage de cette fille en pleurs
    Et la chanson se termine dans la joie et le bonheur
    Voilà ce que m’évoque ton film magique

    Au risque d’apparaître mièvre moi je revendique
    Mon goût affirmé des l’enfance pour le romantique
    Et mes films en mémoire vont de la love story
    D’un homme et une femme jusqu’au west side story

    Tous les Ginger et Fred, les danseurs de claquettes
    Tous les films en couleur nous contant fleurettes
    Voilà où j’ai puisé mes espoirs d’un monde enchanteur
    Une société délivrée des guerres pour notre plus grand bonheur


    Bises d'un amateur de claquettes

    Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire, après ce que je viens de raconter juste au-dessus, c'est du bonheur et de l'espoir.
      Oui je crois que tu aimeras le film.
      Rien que pour cela: pour une goutte de beauté dans un océan de vulgarité et de violence.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ah Céleste,


      J'aurais aimé me réjouir à ta suite
      Mais ton film a pris la fuite
      Quand je consulte le prog du cinoche
      J'y vois Cinquante nuances plus moches

      Après le passage au gris
      Voilà qu'ils font dans le sombre
      A priori je refuse d'être du nombre
      De ceux qui se réjouissent d'un gachis

      Rien que cet extrait du prologue

      "Il la frappe avec un ceinturon. Debout ! Debout !
      Tu n’es qu’une traînée défoncée. Tu n’es qu’une traînée
      défoncée. Tu n’es qu’une traînée défoncée. Tu n’es
      qu’une traînée défoncée. Tu n’es qu’une traînée défoncée.
      Tu n’es qu’une traînée défoncée"

      Suffit à me dégouter
      Je veux donc ton beau film retrouver
      Pour contempler un plus bel épilogue

      Supprimer
    3. Bof, oui, cette bande annonce itérative donne plutôt envie de partir en courant effectivement...pour aller vomir !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Célestine,
    j'aimerais bien aimer ce film rien que pour te faire plaisir mais je ne supporte pas les comédies musicales...
    Désolée.
    Ceci étant, je n'ai pas vu le film dont tu parles, il trouverait peut-être grâce à mes yeux, qui sait?
    Bises contrites,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est ton droit le plus absolu ! Juste une précision : ce n'est pas une comédie musicale où les acteurs ne font "que" chanter. L'équilibre entre les dialogues et la musique est parfait.
      J'ai toujours eu beaucoup de mal avec Michel Legrand et ses dialogues entièrement chantés...
      Alors qui sait, peut-être trouveras-tu quand même un charme à ce film...si tu le regardes e par hasard en zappant à la tv, dans quelques années... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Chacun aime à sa façon, et on n’aura jamais l’unanimité sur n’importe quel sujet, film, roman, programme politique. Chacun regarde, voit, sent, aime selon son cœur, son vécu, son amour, ses rêves et ses envies. Combien de fois en terminant un roman, ou en voyant un film, je me retrouvais seul à cogiter et à être ému, bouleversé par l’histoire, par les personnages, la musique aidant par son rythme qui renforçait les sensations ressenties, pendant que d’autres me trouvaient ringard et allaient de leur verdict : film pour femmes, roman à l’eau de rose et j’en passe. Je n’oublierai jamais la comédie musicale qui m’a vraiment séduit et arraché mes tripes « Hair – un film musical américain réalisé par Milos Forman et sorti en 1979, avec en toile de fond, le mouvement hippie et la guerre au Vietnam, accompagné de la chanson : Let the Sun shine In
    http://mai68.typepad.fr/mon_weblog/2008/05/hair-la-comdie.html
    Je comprends ton charme et ton ravissement pour cette comédie musicale La La Land, ce sont tes rêves qui ont flotté et t’ont ravi ton cœur de les voir surgir devant tes yeux et avec en sus, le jazz pour t’envoûter éperdument. Ravi que tu ais passé un très bon moment avec ce beau film après que tu ais rencontré la consolation dans petit coin de Paradis. Bisous magnifiques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah quel bonheur de réécouter Let the sun shine In
      J'aurais aimé voir le spectacle français avec Julien Clerc dans les années soixante-dix, mais je n'en ai jamais eu l'occasion.
      Il est vrai que je n'ai pas pensé une minute faire l'unanimité avec ce film, et il y a sûrement parmi des lecteurs des gens qui l'ont détesté. Ou qui s'y sont ennuyés.
      En réalité, mon ébahissement venait du fait que les gens sortait de la salle en disant que cela manquait d'action, ou était trop mièvre. Je me disais que l'émerveillement s'effiloche dans un monde où les gens sont blasés, et ont besoin constamment d'adrénaline pour justifier la somme qu'ils ont payée pour voir un film.
      Mais j'ai conscience que ce n'est que mon avis.
      Je n'ai jamais eu peur de passer pour une midinette ou une ringarde...
      Ma soeur et moi, nous étions enchantées de ce beau moment, comme tu as pu l'être après la lecture d'un roman qui t'a emballé. N'est-ce pas l'essentiel ?
      Bisous ravis
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Quand j'ai lu "la chaine d'amour"de Daphné du Maurier", j'ai vu ton alter ego Janet Coombe, au dessus étoiles. Roman à lire absolument.

      Supprimer
    3. J'essaierai d'y penser la prochaine fois que je vais à la bibliothèque. Bien que tu saches ce que je pense des promesses de lecture, n'est-ce pas ? ;-)
      Bisous lumineux

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Sans l’acheter, il te tombera un jour dans tes mains, comme un jour, au hasard d’un chemin de pluie, d’une rencontre, il m’est tombé un recueil de poèmes de Whitman offert par une chère amie, poétesse à seize heures. Tu connais Walt Whitman ? le poète qui disait : O Captain ! My captain ! Bises sous un parapluie.

      Supprimer
    5. Oui tu as raison, croyons à cette pluie d'étoiles qui vient illuminer les moments les plus sombres.
      Oui je connais ce beau poète qui écrit de si belles choses...
      Bisous sous un nuage
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Ça.est un film' qui ne laisse pas indifférent : visiblement certaines adorent et d'autres trouvent le film terriblement gnangnan... moi il devrait me plaire, je m'envole facilement ........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas plus gnangnan que Le Magicien d'Oz ou Chantons sous la pluie...
      Envole toi, petite miss, ça fait du bien.
      Et puis si tu n'aime pas, je ne t'en voudrai absolument pas ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. J'entends en effet parler de ce film, que beaucoup disent réussi. Tu donnes envie. Une comédie musicale : quoi de mieux pour quitter la réalité ?
    Dire avec des mots, à chaud, à la sortie de la salle, ce que je pense d'un film, je crois que j'en suis incapable. Je dois être encore trop dedans quand je sors. Bon parfois, mon humeur l'exprime pour moi ; par exemple, après Lost in translation, j'étais extrêmement triste.
    Sans aucun doute, à la sortie de La la land, je ne pourrais pas l'être.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute parce que j'étais encore « dedans » comme tu le dis, que ces commentaires à l'emporte pièce m'ont un peu agacée.
      Lost in translation c'est vrai que c'était un film fabuleux...
      J'ai vu une video tournée à la sortie du film Lion (qui va sortir en France le 22 février) tout le monde pleurait...il paraît qu'il est très émouvant.
      La la Land n'est pas « très émouvant » mais il fait rêver. Enfin, il me fait rêver...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. je n'ai pas encore vue La la land, mais je prévois de le faire.

    RépondreSupprimer
  25. Bonsoir Dame Célestine. J’aime pas les comédies musicales. Pour deux raisons : elles me font chougner, soit parce qu’elles éveillent en moi un côté « fleur bleue » que je veux cacher, soit parce que si le ridicule tuait, il y en aurait (eu) beaucoup moins… Cela dit, je m’en suis tapé de la comédie musicale et chialé comme garnement prépubère. Ce qui compte, en fin de compte, c’est quand le cœur fait badaboum, peu importe le genre. C’est ça le secret du cinoche. La bise boisée. J’ai coupé du bois toute la journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il serait intéressant de comprendre pourquoi les gars veulent toujours cacher leur côté « fleur bleue »...
      C'est chouette un homme qui pleure de temps en temps. Bon de temps en temps, hein, pas tout le temps...
      Mais quand même.
      Enfin je te rassure (ou pas) tu as beau faire tous les efforts pour cacher ta sensibilité, elle trangoutte à grosses spires de tous tes textes et poèmes. ;-)
      Salut bûcheron
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Arrête ou je vais pleurer ! Toute la pluie tombe sur moi ! A cause des étoiles qui tombent du ciel sans me tenir au courant.

      Supprimer
  26. J'avais peur de ne pas aimer, j'avais dû être traumatisée par « les demoiselles de Rochefort » à une époque.
    Pour ma fille, les comédies musicales c'était forcément des spectacles sur scène genre Romeo et Juliette ou les Dix Commandements...
    ben on a aimé toutes les deux...
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'en suis heureuse pour vous deux.
      Bisous à chacune
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. Ah!un bon film au cinéma quand le temps est "pourri"!On apprécie doublement!
    Quand le film est bon,le temps pourri,on décerne les oscars.Quand c'est le contraire,on décerne les "Gérard". Et le "gérard" du...est décerné à ...eh ben Gérard,ton voisin!
    https://www.youtube.com/watch?v=TAI37cT-TSg&index=6&list=PLyS2BqsaSyGaw7MvUf-aEDWRHn_Z39wsl

    Je "n'accroche" pas aux comédies musicales,même si cela n'en est pas tout à fait une.
    je crois que la raison remonte à l'enfance,mes sœurs adoraient,et,avec mes frères,on en a"soupé"...C'est surement très bien,mais ç’a n'accroche pas.
    Je fonctionne plutôt au coup de cœur,si on peut dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Je vais dire ça à mon voisin, il sera ravi ^^
      Sinon, on est pareil, je fonctionne aux coups de coeur. Et là, j'en ai eu un vrai.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Me revoilà ! (j'ai regardé un film romantique ^^)
      Je viens de regarder la vidéo : je ne connaissais pas ces « Gérards »
      Merci pour le lien.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Sans quoi je ne me serais pas permis de m'en prendre aux "Gérard"!J'en connais au moins un de bien(de Gérard).

      Supprimer
    4. Bien sûr ^^ Comme les Gilbert...ou les ...Didier ... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Exactement...

      Supprimer
    6. Je savais qu'on finirait par être d'accord ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Pourquoi finir?nous ne l'étions pas avant?

      Supprimer
    8. Pas trop, sur ce billet-là... ;-)

      Supprimer
    9. Oui c'est vrai,tu as raison! sur ce billet là,et peut-être d'autres passés,et d'autres à venir?
      Douce nuit à toi.

      Supprimer
    10. Tu es optimiste toi alors...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. j'essaie autant que possible.Et là,je dois aller "m'optimiser" pour demain...
      bises de la nuit.

      Supprimer
  28. Revenir du cinéma et lire ton post ! jolie coïncidence.
    Je suis encore "ailleurs", toute pleine de musique, de danse, d'amour, de chagrin... Et c'est bon.
    Les "jusqu'au bout de ses rêves",les choix ....
    Douce nuit LaLa Land Célestine.
    Nicmo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une coïncidence charmante, Nicmo.
      Un vrai signe comme dans les comédies sentimentales et romantiques...
      belle nuit pleine de rêves...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Je n'ai pas encore vu "La la land" et je n'ai pas prévu d'aller le voir... mais on ne sait jamais...

    Bleck



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne change pas tes plans si tu n'as pas prévu d'aller le voir... ^^
      Je m'en voudrais !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Houla, pas pour moi, du tout du tout... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ? Alors là j'aurais parié que tu aimerais...Comme quoi on peut se tromper...
      Bisous Mind
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Pas encore vu le film, j'ai vu "Tous en scène" une comédie musicale pour enfants et adultes, des morceaux de jazz et même Lady Gaga, donc j'irai voir ton film mais je dois attendre qu'il passe à la MJC, il a quitté les écrans du cinéma de ma ville.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il rafle quelques oscars, je pense qu'il reviendra dare-dare sur les écrans de ta ville ^^
      Je pense que Merveille aimera. C'est beau et doux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Tu ne t'es pas trompée Céleste pour Bafta 2017 en Angleterre( l'équivalent des oscars américains) «La La Land» rafle toutes les récompenses.
      http://www.20minutes.fr/cinema/2013043-20170213-bafta-2017-land-rafle-toutes-recompenses

      Supprimer
    3. Ça me fait plaisir cette nouvelle.
      merci Bizak ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Je suis allé voir le film et je l'ai trouvé très bien fait. Il y a une vraie volonté d'hommage au grand cinéma musical des années 50 et j'ai retrouvé des sensations de fourmillement dans mes vieilles jambes, ce qui ne m'arrive plus depuis longtemps.
    Merci à vous, délicieuse, pour cette chronique pleine de vous et qui m'a donné envie d'aller vérifier par moi-même.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil d'avoir fait le déplacement, en tous cas.
      merci cher ami.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Je n'avais pas entendu parler de ce film mais tu m'as donné envie d'aller voir la bande annonce ! Du coup j'ai très envie d'aller le voir: j'aime les comédies musicales et les comédies romantiques, alors je crois que je vais être comblée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le crois aussi Mammilou.
      Je pense même que tes bilous aimeraient (enfin, les plus grands)
      C'est un joli plongeon dans le monde onirique et musical.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. Je vais prochainement pouvoir faire le plein de cinéma. J'espère que ce film sera encore au programme et compte bien aller le voir. En tout cas, tu m'y encourages, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Mel. Si tu lis ma réponse à mammilou, tu verras qu'il y a des chances pour que le film soit encore à l'affiche...
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. J'arrive après la bataille, je ne lirai pas tous les avis ici , j'avais déjà eu plein d'échos sur ce film et pas très positifs , mais ton avis me donne envie d'aller le voir, je fais confiance à ta sensibilité et je suis presque toujours de ton avis ... alors ça me décide, j'espère qu'il restera encore un peu dans les salles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, Daddy ! Tu me flanques une de ces responsabilités !
      Enfin, bon si tu n'es pas content je te rembourserai ta place sous forme d'une boîte de chocolats (tu seras gagnant )
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. C'était mon dernier ciné avec ma fille.
    J'ai aimé beaucoup. La danse ! ah tu sais moi et la danse !!
    C'est un monde presque idéal.
    Ryan Gosling... Si mon futur amoureux a le même charme, je serai tout à fait satisfaite.
    J'ai trouvé quand même quelques longueurs.
    J'en suis ressortie contente mais pas enchantée.

    Mais depuis, mais depuis.. enfin j'ai envie d'y retourner... J'écoute la bande originale sur deezer... je me laisse prendre et j'y suis dans ce monde technicolor et musical.

    J'ai envie d'y retourner pour me laisser enchanter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS : psstt Célestine... juste entre nous.. à la fin j'avais des larmes aux yeux que j'ai ravalée discrètement.. A la fin j'étais complétement happée... Bon j'y retourne ou je n'y retourne pas ?

      Supprimer
    2. Eh bien, c'est assez étrange mais cela arrive: certains films gagnent à être revus...
      Moi je me suis laissé enchanter dès la première fois, mais il est vrai que si c'était ton dernier film avec ta fille, tu n'avais peut-être pas le coeur complètement disponible...
      Ton commentaire m'émeut, en fait...
      Bisous ma chère Suzâme
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  37. Comme Petrus, Célestine lorsque j'ai voulu regarder les programmes du cinéma, notamment celui dont tu nous parles :"La La Land", j'ai eu la désagréable surprise, et ce à 4 reprises, de tomber sur "50 nuances plus sombres".. ce qui n'a rien à voir... avec une bande-annonce assez violente... j'ai insisté, j'ai désactivé AdBlocK, une fois, deux fois, trois fois, avec la pub, sans pub.... et enfin j'y suis arrivée.. j'ai pu m'envoler joyeusement avec les acteurs, la musique, et la danse...les jolis sentiments... oui plaisante cette comédie musicale, -c'est écrit sur l'annonce....pleine d'allégresse, qui permet de se dérider un peu face aux noirceurs ambiantes..et c'est pas mal... oui Célestine, j'irai le voir bientôt ce film... tu m'as convaincue...
    bonne soirée à toi.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Se dérider un peu face aux noirceurs ambiantes...
      Oui, c'est tout à fait ça, Den. Je suis heureuse que tu me fasses confiance sur ce film.
      Je pense que tu aimeras. C'est un film pour les âmes rêveuses.
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  38. M'étonnerait que la seule salle de la ville en fasse la projection mais je vais faire quelques kilomètres de plus et vais pouvoir meubler un après-midi pluvieux. i'm singing in the Rain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que j'aurais donné pour le voir avec toi ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. Je ris car j'ai pensé tout comme toi !
    Moi aussi j'ai entendu les : Bof ! les : c'était pas une vraie comédie musicale ! les : Pas profond, sujet bateau, les : je me suis ennuyée ...

    Moi, non, j'ai aimé ! beaucoup même !
    Quelle fraîcheur j'ai trouvé, et cet esthétique des couleurs qui fusent, rayonnent et nous emportent ! mais avec douceur quand même, rien qui pèse justement, la musique donne le La la land ! c'est ça, on est pris par la boite de jazz, on se régale du physique assorti des deux acteurs vedettes : lui, so sexy ( même si pas mon genre ) elle mignonne et ravissante avec sa peau claire, ses robes vert émeraude, ses cheveux roux brillants ! On se laisse prendre et on espère avec elle ou lui ...
    Un souffle frais, plein de vie et d'espoir, une bulle qui nous laisse bien ... bien ...

    Je ne me déplace pas souvent pour un film en salle mais là, heureuse d'avoir pris tous ces éclats la la, dans la land de la vie ... on a besoin de fleurs qui dansent et de soleils au cœur ... pour mieux supporter la grisaille ambiante oui ...

    Je t'embrasse et dansons ensemble sur la mélodie qui nous prend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouaou, Veronica ! Tu as écrit là un véritable billet ^^
      Je suis scotchée par ton enthousiasme...et ça me fait grand plaisir !
      Merci de tout coeur.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est vrai que plus on avance dans le film, moins il y a de danses et de chansons... au rythme de l'amour qui s'étiole, et du retour à une réalité qui laisse peu de prise au merveilleux.
      Mais quel final, tout en mélancolie rêveuse et souriante!

      Supprimer
    3. N'en dis pas trop...chuuuuuttt :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  40. Vu ce soir, un film au-delà de la "comédie musicale", un hymne au jazz comme le précédent de Damien Chazelle (surprise de revoir le prof foudingue du premier !), poésie et danse et chant et rythme : que les grincheux regardent leurs énièmes rediffusions des "Bronzés font du ski", laissez-nous voir du grand cinéma !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe commentaire, cher ami !
      Bienvenue chez moi.
      Et merci à l'Oxymoron, du coup...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  41. Cela a l'air très tentant. Je ne vais presque pas au cinéma. C'est le genre de film que j'aimerais bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense, comme je te connais un peu, que tu aimeras.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.