vendredi 26 juin 2015

Vortex

En temps normal, tout enseignant plongé dans le mois de juin subit une poussée de haut en bas égale au poids des épineux dossiers qu'il lui reste à régler.
Mais pour une dirlette qui vit sa dernière année, ce principe d’archi-raide se voit accéléré dans un vortex-spatio temporel qui ne laisse que peu de place aux billevesées blogosphériennes...
La spirale des « dernières fois » s’enchaîne implacablement.
Les larmes coulent, les cadeaux pleuvent. Il me faut tenir le cap jusqu’au quai, quand mon esprit vagabonde déjà dans ma prochaine vie.
Les bilans et les projets s’entrechoquent dans ma tête. Bilan d'une carrière. Projets d'avenir. Convictions et incertitudes...

Demain, j’emmène mes élèves aux sources de l’humanité. Quelque chose me dit que cela va apaiser ce tapage.

¸¸.•*¨*• ☆

80 commentaires:

  1. Ca ne va pas les changer beaucoup... ça fait déjà un an que tes CM2 sont abreuvés à une source d'humanité. :-)
    Tanto baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'ils ne vont pas faire une overdose... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Dernier mois de juin ?
    - Veinarde, dit celle qui voit le sien reculer.
    Je ne sais pas précisément où tu vas mais je crois que j'aimerais voir les sources de l’humanité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne reculera quand même pas encore longtemps, ce dernier mois de juin...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. superbe sortie!
    espérons qu'ils s'en rendent compte ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'ils ont apprécié leur journée.
      L'accueil est génial et tout est remarquablement organisé.
      Bisous chère Adrienne
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Tu vois , je suis fatiguée, je n'avais pas vu le lien. Et oui, j'aimerais beaucoup vous accompagner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, ça t'aurait plu.
      On oublie totalement le monde extérieur, et il y fait froid comme dans une vraie grotte.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Envie d'alléger avec un autre vortex avéré... ATTB et merci de ton super com sur Absolution. Il m'est délicieux. ATTB bis et ter... Et toute cette sorte de choses. A te lire, you know what. I'm happy.

    https://youtu.be/YtcJ7gvJP0Q

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la video il y a longtemps que je n'avais pas vu les transes du loup de Tex...
      Un régal.
      Pour le commentaire, ne me remercie pas. Tu as un reel talent d'écriture, et c'est sincère, j'aime ça.
      Bises et ATTB
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. J'ai l'impression que tu vis dans une certaine intensité toutes ces "dernières fois" - qui tendent à augmenter en approchant de l'échéance - avec tout ce que ça peut bousculer intérieurement. C'est une grande étape que tu passes, là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien analysé, mais comment pourrait-il en être autrement ?
      Même si je fais la liste de tout ce que je quitte sans regret, il y a des choses que je quitte avec regret, c'est certain.
      Je ne doute pas de parvenir à gérer cela.
      Bises confiantes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Tu rentres à la grande école cette année dis ?
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La grande école de la vie, oui...celle où on apprend que tout a une faim, que le temps est un rouleau compresseur, qu'on ne peut pas être et voir été et toutes ces sortes de choses...
      Bisous Monesille.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. « tout a une faim » Ah, toi aussi tu fais dans la métaphore nourricière ? ^ ^

      Supprimer
    3. "La faim justifie les boyaux" comme j'avais fait marquer sur une banderole au fond du hangar le jour de notre mariage d8-p

      Supprimer
    4. Romantique comme j'aime !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Chauvet est il chauve ? il faudrait chavoir, mais chauvin assurément !

    Les méandres de ton esprit s'enlaceront avec ceux de l'Ardèche, et nous donneront un joli pont d'arc ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le connaissais pas, ce cher et célèbre spéléo...Mais il y a là-bas la vidéo d'une interview où il raconte sa découverte. Ils étaient trois, et en revanche pourquoi on a donné son nom à lui et pas celui de ses acolytes ...j'ai dû rater l'explication...
      Jolie ta dernière phrase !
      Bises ardéchoises
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Tu peux pas me faire une p'tite place pour visiter cette grotte ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah si j'avais pu t'emmener, ccrois moi, je l'aurais fait...
      Tu aurais été plus spirituel que certains parents d'élèves !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Tu fais resurgir en moi des souvenirs enfouis depuis 9 ans maintenant ! Pas facile de quitter ce métier qui nous "habitait" tout le temps même lorsqu'on n'était pas dans nos écoles !
    Mais tu vas voir après c'est bien aussi:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais j'en suis sûre Mammilou.
      Il n' y a qu'à lire ton blog et celui de bien d'autres pour constater que l'on ne s'ennuie pas le moins du monde ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Tu dois être, à l'heure qu'il est, dans tes cavernes, au frais et au beau! Il y a toujours des déchirements quand quelque chose se termine mais si on a voulu cette fin. Tu as eu la carrière que tu désirais et maintenant tu as d'autres projets à mettre en œuvre (tu nous en parleras de ces projets?). Tout est bien et tu vas emporter avec toi tous ces cadeaux pour te faire chaud. En attendant, tu as devant toi ces "grandes vacances', le soleil et bientôt le ciel et ses nuits des étoiles et tous ces amis pour te soutenir!!! Bises ma belle et courage pour cette dernière ligne droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brizou je crois qu'il me faut relativiser ce n'est quand même pas le bagne...
      la seule chose que je dis, c'est que je me retire, mais que la vie ne s'arrête pas dans une semaine. Elle continue sous une autre forme. Plus riche, plus haletante, et surtout plus libre, tellement plus libre ...et riche, et pleine de tous mes projets dont, bien sûr je continuerai à parler ici avec bonheur.
      Merci pour ton message encourageant Brizou.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. La grotte doit métirer le détour même si c'est un fac similé, nom d'un blogo-sapiens!!!
    C'est une belle symbolique de ce qu'il y a de faux semblant dans l'Education Nationale aujourd'hui ...
    Acte manqué de ta part ?
    A l'heure du changement de train sur le chemin de ta vie, je te souhaite sincèrement de ne pas rater ta correspondance.
    Ce qui sera le plus dur sera sans doute de te déformater de l'esprit "prof" trop souvent en déphasage avec la "vraie" vie. Mais te connaissant, ça ne devrait pas trop poser de problème !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "M'étirer le détour" aïe, ça doit faire mal ! Joli lapsus très mignon pour quelqu'un qui parle d'acte manqué... ;-)
      L'esprit "prof" par contre je ne sais pas ce que c'est...Le déphasage avec la "vraie vie" , je le revendique, surtout si la vraie vie c'est un monde où l'on peut se retrouver décapité à tout bout de rue, un monde d'horreur et de violence. Apprendre ça au sortir de la grotte a été un choc bien plus grand que le choc thermique de passer de 16 à 32 degrés..
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Pauvres petits qui auront en rentrant une fausse idée des sources de l'humanité. Curieuse cette mauvaise foi des instites de l'est qui prétendent des trucs pareils alors que les sources de l'humanité, les vraies, hein, se trouvent dans notre belle Aquitaine : heureusement pour nos héritiers que nos instites à nous savent la vraie vérité.
    Cro Magnon, Lascaux, Rocamadour, gouffre rempli de meufs à taches de rousseur, Alvignac et son casino : la vie, quoi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours à exagérer, ces gens de l'Ouest ! Dans la grotte aux cent mammouths, par exemple, tu peux fouiller, ben on est loin du compte d:-) Et puis tes revendications tombent à plat : puisque l'on parle des sources de l'Humanité, tu m'accorderas que Jean Ferrat, c'est en Ardèche qu'il habitait ! Non mais...

      Hé Célestine ? Y avait-il des chauvet-souris, dans ta grotte ?

      Supprimer
    2. Pour Jean Ferrat, d'accord. Mais l'Humanité n'est pas imprimé, là-bas, sûr, segur. Et puis, qu'est ce que t'as à me surveiller comme ça? Hein?

      Supprimer
    3. Eh bien, Bof, nous on a la grotte Chauvet, mais toi tu es chauvin de tes grottes on dirait. ;-)
      Bien sûr qu'elles sont belles tes grottes, pas la peine qu'on se bouffe le nez entre l'Est et l'Ouest du Pecos...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. @ Saoul Fifre
      je désespérais de te revoir par ici, mais heureusement, Bof t'a fait sortir du bois (du Laoul)...
      Pour Jean Ferrat, je suis d'accord, mais eux ils ont Nougaro, et Cabrel, et Perret...
      Le Sud Ouest est quand même un beau creuset d'humanité, il faut le reconnaître.
      Bises impatientes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Qu'est ce qu'elle veut dire par ' impatientes ', celle-ci? Réunion de chantier en vue?

      Supprimer
    6. J'ai un rendez-vous avec saoulf le 11 juillet, il te l'a pas dit ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. On ne me dit jamais rien, on ne m'invite jamais. Mais cependant, je suis né mignon et je me bonifie: si c'est chez l'autre qui est à l'est, je vous envoie le dessert. Dis moi.

      Supprimer
    8. Oui c'est chez ton chou, enfin pas loin de chez lui.
      Bisous consolateurs
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. Mais bien sûr que Bof est invité, il est invité permanent ici, il cherche à se faire plaindre mais il s'est de lui-même scotché à la Creuse et il n'en sort, de quelques kilomètres seulement, et rongé par l'angoisse face à l'inconnu, que pour raisons professionnelles.

      Pour le dessert, en Limousin t'as le choix, Célestine. C'est pommes ou châtaignes.

      Supprimer
    10. Tout me va, moi, je fais pas la difficile !
      Par contre j'avais peur d'avoir fait une gaffe !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. Bon, je vous envoie un truc, mais à une condition: que mon Chou ne dévore pas tout en prétendant que je n'ai rien envoyé.
      A Diù siatz.

      Supprimer
    12. Oh, il serait capable de ça, tu crois ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    13. L'attente angoissée commence. Et si ça nous dessert ?

      Supprimer
    14. Joli!
      Déjà, c'est certain, ce ne sera pas un truc à la crème, parce que pour le transport...
      Quel suspense ! C'est hitchcockien cette histoire !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    15. Hitchcokien de sort, même, comme ils disent...

      Supprimer
    16. Mort de rire !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Journée noire . Notre civilisation a rejoint la barbarie, quoi que l'a t'elle jamais quittée.... Sylvain Tesson me l'a rappelé il y a peu (Bérézina est un livre génial!) Tu étais mieux dans ta caverne au frais ... ps: Si on trouve date, parfait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui comme je le dis plus haut, le choc d'apprendre ça dans le car, au sortir de la grotte ...
      Les Aurignaciens n'étaient pas plus barbares, si l'on en juge par la beauté de leurs dessins...
      Trouver une date, ce ne devrait pas être trop difficile, les vacances sont encore assez longues...
      Bises contentes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Ces portes qu'on ferme pour la dernière fois derrière soi. Ces trains qu'on prend en aller simple. Ces boîtes de carton qu'on remplit avec les artefacts de tous les jours, hier quotidiens et déjà souvenirs. Toutes les fins ont un goût de cendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, je déteste les fins, mais à part la dernière, fatale, (et encore ça reste à prouver) toute fin donne naissance au beau début d'autre chose...
      Moi, ce qui me passionne, c'est de vivre, et la vie ne s'arrête pas dans huit jours (enfin je l'espère)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Réponses
    1. Oui, j'ai pris cette décision car la loi m'y autorise, ayant eu trois enfants suffisamment tôt pour ne pas être concernée par la suppression de cet avantage...
      Une envie de profiter de la vie, de garder un bon souvenir de ce métier en le quittant avant d'en être blasée...Une envie de voir d'autres gens, de parler d'autres passions, d'avoir d'autres activités, de profiter des hors saisons et des voyages hors périodes scolaires...de vivre à un autre rythme...
      De pouvoir enfin aller te voir quand tu le désireras.
      Bisous chère petite Myo.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Après la reconstition de la bataille de Waterloo, difficile, après h qui parle de Bérézina, de ne pas évoquer "La retraite de Lucy" ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gageons que ma vie ne sera pas austère, lisse, mais plutôt gaie et foisonnante !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Ah ! du côté de l'Ardèche, j'avais cru comprendre du côté de Fontvielle !! la veinarde... quoi qu'il en soit... ces deux régions sont magnifiques ! le départ.... la retraite... une étape évidemment... pour moi, c'était en 2008... et je n'ai pas vu le temps passer... les journées et les nuits, depuis, sont trop courtes... je sais que tu ne t'ennuieras pas ... profite bien de ces derniers instants, imprime-les en toi, ces derniers huit jours de classe... mais tu sais faire.. je ne m'inquiète pas trop .... "gaie et foisonnante" tu dis..ta nouvelle vie... j'en suis sûre... Bisous ma chère Célestine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un joli message vraiment.
      Plein d'encouragements. je n'ai pas peur de m'ennuyer, parce que je n'ai pas peur de l'ennui.
      L'en-nuit, quand on se sent tout enveloppé d'étoiles et d'obscurité...J'en profiterai pour méditer. Le far niente est aussi quelque chose que j'aime: pourvoir pousser les choses jusqu'au bout, jusqu'à ce que l'on ait envie de passer à autre chose...Pas toujours facile quand on bosse. Etirer le temps comme une guimauve...se couler en lui...en goûter la saveur particulière.
      Bisous chère Den
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. Chaque dernière fois est un condensé des moments passés dans notre merveilleux métier, les faciles, les difficiles, et surtout les challenges réussis. Je dis souvent que dans ma prochaine vie je serai "maîtresse" à nouveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je crois que je serais maîtresse à nouveau dans une autre vie...
      Bisous émus
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. N'aie crainte Célestine, avec toute ta culture, les jours à venir seront bien meilleurs que tu ne l'imagines et tu vas même te dire: j'aurais dû partir, si je le pouvais, bien avant.. Dès l'instant , au moment du départ, il y'a comme un vide, mais la vie ne s'arrête pas là. Ainsi pour les étoiles, elles ne brillent que parce que la terre tourne.
    Crois-en mon expérience, ce n'est que maintenant que je dévore la vie à plein dents, et pour ajouter: je ne sais pas où donner de la tête.Une chose certaine à gagner: la santé! sa santé morale plus que tout.Je sais que ta passion c'est d'écrire, et bien voilà le bonheur. Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.(Confucius).et comme tu as su aussi accomplir ta fonction noble dans l'amour et l'abnégation, qui t'a préparé certainement pour plus de bonheur, je retiens ce qu'a dit John Ruskin: La suprême récompense du travail n’est pas ce qu’il vous permet de gagner, mais ce qu’il vous permet de devenir. La vie t'attend chère Célestine! Bise à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes paroles sont extrêmement précieuses pour moi, dans les moments de doute je me souviendrai de ce que tu m'as dit là. C'est vrai que je dis souvent que c'est la vie qui me passionne, plus que mon travail, et que la vie ne s'arrête pas avec le travail. Il est vrai aussi que la santé est un bien inestimable et que le stress use la santé.
      Oui je me souviendrai que ton message parlait d'amour, de bonheur, d'abnégation, et d'étoiles, et que tu as su trouver les mots justes pour me rassurer à l'aube de ce changement de vie radical.
      Je t'embrasse célestement.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. j'ai adoré le "tout a une faim"...jubilatoire! j'ai connu l'an dernier une fin-faim aussi, fin aout, avec bouleversements à souhaits et ce n'est pas fini mais c'est chouette également ce chemin à tracer, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un vrai lapsus qui révèle sans doute ma boulimie de vivre...et de ne pas me laisser enfermer dans une nostalgie mortifère.
      Le chemin à tracer, j'aime ça, et surtout, ne jamais oublier que chaque jour est le premier jour du reste de notre vie...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Et bien, ma foi, j'en reste baba, Célestine, de cette nouvelle !
    Tu as dû bien y réfléchir, et comme c'est ton choix, ton départ sera plus facile à vivre.
    Retraitée ! Bienvenue au Club !
    C'est rigolo, pour demain, j'ai programmé un billet sur les Seniors qui dit-on sont "argentés" !
    Comme Bizak, je le crie haut et fort, cette nouvelle vie est bien agréable, on est débordé, même pas le temps de tout faire ce dont on a envie !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'entre avec bonheur dans ton club, chère Soène, même si je ne l'ai pas annoncé avec grand tapage tout au long de l'année, ma décision est mûrement réfléchie : je profite de partir quand je ne suis pas encore dégoûtée de ce métier exigeant et difficile. Enfin je profite surtout de l'occasion unique qui m'est donnée, et qui ne reviendra plus, car les mères de trois enfants sont passées à la moulinette de la réduction drastique des régimes de retraite.
      J'ai hâte d'être débordée...par les plaisirs d'une vie sans contraintes.
      gros bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Plus qu'une semaine et à toi les "fonds de pension", les résidences sécurisées et les locations à prix cassés car en dehors des congés scolaires d:-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des perspectives d'un romantisme exacerbé ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Je te souhaite plein de plaisir et de plaisirs dans ta nouvelle vie.
    Mon mari aussi a arrêté avant la fin "officielle", et il estime que c'est une des meilleures décisions qu'il ait prise.
    Et j'aurais bien fait cette visite avec toi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour une amie m'a dit: quelle que soit la décision que tu prendras, tu seras contente,
      Et je crois qu'elle avait raison.
      Maintenant que j'ai pris ma décision, je ne saurais revenir en arrière. Et je ne vais trouver que des arguments pour m'y conforter.
      La visite de la grotte est réellement magique. La fresque des lions et des chevaux est une splendeur. Savoir que tout est intact depuis 36000 ans a quelque chose d'irrationnel et de fabuleux.
      Merci de ton passage positif, Pastelle.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. Ah oui, je crois pouvoir comprendre ce bout de quai, ce truc cette fin parce que c'est une fin et puis ce début qui n'en est pas encore un... ces vagues d'émotions qui submergent... je crois pouvoir comprendre pourtant tu connais ma situation vis à vis d'un "travail" ou celui d'un "emploi" mais je ne souhaite pas ici à l'instant parler de moi... je te souhaite simplement de profiter de chaque parcelle, de chaque atome de temps pour ces derniers jours, profite pleinement, pour la découverte de ce qu'on pourrait appeler une vie nouvelle nous en reparlerons !!

    Une bise, Eric.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu fais allusion à tes dernières lectures sur le travail, je comprends tout a fait ton point de vue. Les gens font tout un pataquès de la retraite alors que c'est le seul moment de ta vie où tu as le droit d'arrêter de bosser sans passer pour un fainéant.
      Aussi, même si j'ai adoré mon métier, je sens que je vais adorer ma nouvelle vie.
      On en reparle quand tu veux.
      Bises ô grand Bleck
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  26. La der des der!
    Aucun dossier n'emporteras,
    Quelques dessins d'élèves encadreras,
    Point de larmes ne verseras,
    La poudre d'escampette prendras
    Et le sourire garderas...

    Et pour ta prochaine vie de maîtresse, tu peux déjà passer de la préhistoire à l'antiquité et programmer ceci:
    http://www.paysdemartigues.fr/fileadmin/4_Nos_competences/Amenagement_territoire/Site_archeologique/SB_2012.pdf
    De grosses bises bien terrestres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci. Plus l'heure avance, et plus je me réjouis.
      J'ai lu le prospectus. Tu m'invites? Si oui, je viens volontiers. Je ne connais pas du tout l'endroit.
      Bises missa
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Saint Blaise ? Bé c'est tout près de chez moi... Si t'as le temps, on peut groupir les 2 trucs ?

      Supprimer
    3. Ben voila une idée comme elle est bonne!

      Supprimer
    4. Mais c'est génial ! Pourquoi pas ?
      Ça peut s'étudier.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Bien sûr que je t'invite mais là les visites guidées sont interrompues jusqu'à fin septembre because protection des massifs (today is very HOT). Et il faut vraiment le faire avec un guide sinon ça parle pas trop. On en reparle.
      Si d'ici là tu passes dans le coin, fais moi signe.

      Supprimer
  27. Eh bien je t'en souhaite une belle et longue... J'ai été surpris de lire ça et tu as raison il vaut mieux sortir par la grande porte que d'y être poussé.
    Tu as rejoins le club avant moi !
    Je t'ai vue passer sur un autre site puis bye bye why that ?
    Des bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu parles de mon site des " Cent mots " il existe toujours.
      J'y mène mon défi "Queneau" assidûment moa, pas comme certains... :-)))
      Pour ce qui est de mon départ de l'educ. nat. j'aurai le temps d'en reparler. Mais il ne signifie pas l'arrêt de toute activité, bien au contraire.
      Bisous Choupinou.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Sylvie vient de quitter la maison tout en m'appliquant avec amour un petit baiser, elle m'a susurré à l'oreille "plus que deux jours et demie et je suis en vacances, les dernières grandes vacances..."
    Puisque elle a demandé son dossier retraite pour la fin d'année scolaire 2016, c'est en effet ces dernières grandes vacances... La femme que j'aime en est très heureuse.

    Bleck

    RépondreSupprimer
  29. je découvre ton blog, et j'avais deviné que tu es enseignante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, et à quoi l'avais-tu deviné ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.