dimanche 12 octobre 2014

La maison au bout de la plage


C'est tout petit.  Juste quatre murs blancs et un toit de chaume.
Ah... et puis une terrasse pour respirer la mer. Avec de grandes fenêtres larges pour accueillir le soleil. Oui c'est vraiment comme cela. Tout à fait.
Une maison qui fait l'amour avec le vent. Avec le bleu. Avec le bruit des vagues. 
Je m'y réfugie, comme dans un rêve, dans les moments  où ma vie me serre comme un gilet trop petit.
Il y a des amis, des mouettes rieuses et du vin qui tourne la tête.
Je prends ma guitare et je chante Souchon.
Enfin je massacre un peu Souchon, devrais-je dire...Mais souvent mes amis me pardonnent.














Un jour,

Tu t´marres.

Un jour

Où y´en aura marre,

Cartons, valises.

On sentira la p´tite brise,

Départ, départ,

Emus, serrés, dans cette gare.



Un jour,

Bye bye.

Plus d´grimace,

Plus d´lullaby.

Un jour que t´espères

Comme de l´eau qui deshaltère.

Au bout des rails,

La jolie maison d´Portbail.

C´est pour toi, cet air discutable,

Toi qui dis

Que l´amour est une chose variable,

Ici.

Là-bas, dans l´Cotentin, j´te jure mon amour :

J´f´rai tout pour que nos baisers durent toujours.

T´as peur

Qu´on meure

D´un arrêt commun du cœur.

Tu trouves qu´étoile,

C´t´un métier qui fait du mal.

Tu veux qu´on s´sauve

Dans la vérité des choses.

Je sais

Que tu sais

Qu´on n´ira sûrement jamais,

Que les vagues, les landes,

C´est des lampions, des guirlandes,

Qu´on reste toujours

Vissé à quelque chose de lourd.

J´aurais mis des p´tits brins d´bruyère

Sur ton cœur,

Toi qui trouves que pour un garçon

J´aime trop les fleurs,

Les fleurs...







Désolée pour les lecteurs qui ne voient pas le fichier mp3...
Apparemment cela ne fonctionne pas avec certaines tablettes.


117 commentaires:

  1. Une bien belle ambiance.
    Une maison dans la nuit, la lune qui tape à la fenêtre, une guitare et une voix cristalline...j'en redemande.
    Ti bacio Céleste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pur moment de bonheur en somme...
      Un de ces moments suspendus entre le sol et le ciel, un samedi soir sur la terre comme dit Cabrel.
      Baci per te

      Supprimer
    2. Ca ressemble à ça en effet.
      Baci

      Supprimer
    3. Pour ce genre de méprise, j'en redemande... Et plutôt deux fois qu'une si c'est en duo
      Molto baci

      Supprimer
    4. Quel beau duo on fait, hein Blutchy, quand personne ne nous écoute ! (mais non, on chante juste, je plaisante! )

      Supprimer
    5. D'un autre côté, Brassens ce n'est pas n'importe quoi non plus... Il suffit de ne pas abîmer la chanson pour que le résultat soit plaisant.
      J'ai comme dans l'idée que Candide doit regretter que les Kerguelen soient trop loin pour un air de guitare...:-)
      Ti bacio Sorellita

      Supprimer
    6. Brassens est éternel et universel...il se moque pas mal des frontières.

      Supprimer
  2. Ressource alliée qui unit l'extérieur à ton besoin intérieur...Mmmm! Quel bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi cela, faire le lien.
      Un trait d'union entre son intériorité et l'environnement.
      Merci pour ton indulgence, et tant mieux si je t'ai apporté du bonheur ce matin.
      Rien ne me rend plus heureuse

      Supprimer
  3. Aaah enfin, depuis le temps qu'on te demandait de t'enregistrer ! Et de la Souche en prime ! Ouééé, on en redemande ! Une autre ! Une autre ! Une autre ! Une autre ! Une autre ! Une autre !... :~D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouaou quel accueil. Bon j'aurais besoin de prendre des cours de technique, parce qu'avec un Dictaphone, même perfectionné comme celui de l'IPad, ça reste quand même très mauvais au point de vue qualité.
      Mais on va dire que le souffle, c'est celui du vent sur la plage...

      Supprimer
  4. Je suis retournée à Portbail cet été
    ça faisait longtemps que je n'avais pas mis les pieds à Portbail , sur le chemin du retour , je chantais dans ma tête cette jolie chanson de Souchon
    si je devais acheter la maison de mes rêves , elle serait à Jullouville , mais ça je l'ai déjà dit 100 fois , peut être plus

    merci pour le fichier "voix de Célestine " tu t'attaques à un titre très difficile à interpréter , bravo !
    là bas dans le Cotentin c'est sur ....
    Là , j'en connais un qui va être heureux de parler de Portbail ou de Barneville ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Venant de toi, la chanteuse presque professionnelle, ce compliment me touche.
      Jullouville je ne connais pas, ça a l'air beau sur glougueule...
      Et dans ta dernière phrase, tu parles de qui en fait?
      Bisous ma belle

      Supprimer
    2. je parle de Bleck , il a trainé ses pieds du coté de Barneville et Portbail quand il était jeune , il me l'a dit

      Supprimer
    3. Ah wouéééé...le grand Bleck. Je ne savais pas!

      Supprimer
  5. J'ai bien aimé le "déshaltère" dans le texte qui défile.
    On se sent tout de suite plus léger...
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince! j'ai fait un copié-collé sans vérifier l'orthographe...la loose!!!!
      Bises

      Supprimer
  6. On peut venir chanter avec toi??? Moi, j'adore Souchon et avec un peu de vin, je veux bien que tu le massacres un peu... (mais pas tant que ça) Portbail j'y ai fait une colo il y a, oserais-je le dire? quelque chose comme cinquante ans et c'était bien!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma Brizou, tu serais la bienvenue...
      Je rêve d'y aller à Portbail depuis que j'ai entendu cette chanson...

      Supprimer
  7. Ce Souchon quand même quel poète !!
    Sais-tu qu'il s'agit de ma chanson préférée ??? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, je m'étais laissé dire gentiment que Souchon était au sommet de ton firmament personnel...avec quelques autres.
      Oui quel poète...j'adore moi aussi.
      ;-)

      Supprimer
  8. J'ai un nid au bord de la mer, une mer un peu sauvage, un peu froide, avec d'incroyables couleurs,.
    Une mer cinglée par des pluies battantes, la musique des galets qui roulent incessamment, accompagne le hurlement du vent se fracassant contre les falaises... Tu viens ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en Irlande ? j'arrive alors!
      Une mer cinglée pour une fille un peu barrée comme moi...
      :-)))

      Supprimer
    2. Je barre très bien surtout à tribord )

      Supprimer
    3. Moi je préfère bâbord, et ne me dis pas que j'ai l'esprit de contradiction... ;-)
      je suis juste une enquiquineuse !
      Baci

      Supprimer
  9. Oui grande première ce mp3, il me semble ? Ben pareil que les autres bourrins de blogbo, j'en redemande ! J'ai soif de ton eau qui fait des haltères ! d:^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une grande première.
      D'ailleurs c'est pas encore très au point question technique...
      Mais je ne désespère pas de te faire entendre ça en "live", enfin en chair et en os...
      ;-)

      Supprimer
  10. C'est qu'on aurait envie de s'inviter dans cette maison le temps d'un week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un congrès de petites sorcières...ça me tente!

      Supprimer
  11. jolie voix !
    envie de la maison au bord de la mer.
    ^^

    RépondreSupprimer
  12. Bien jolie chanson de Souchon qui me renvoie sur une plage un peu déserte, Mer du Nord, Malo Bray-Dunes (Le baiser) ou Manche, On va aux Iles Anglo-Normandes, on revient au matin par Granville (J'aimais mieux quand c'était toi), beaucoup de solitudes marines chez Souchon. Et j'aime ça, comme j'aime l'interprète ici présente.
    Au fait,l'interprète,à propos de massacre, moi j'te le dis, t'as rien vu, attends un peu, pas longtemps....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli florilège, je n'avais jamais remarqué en effet, combien la mer est omniprésente chez Souchon...
      la mer secrète de Supervielle, bien sûr, celle qui n'est plus la mer quand nul ne la regarde...
      Sa complicité avec Voulzy explique peut-être cela, de la part d'un îlien, quoi de plus normal?

      J'ai hâte d'entendre ça, monsieur!

      Supprimer
  13. Bien sur....la musique.
    Et le vent. Et le bruit des oiseaux.
    Et le chaume qui craque. Et c'est l'hiver. Un petit feu le soir.
    Tiens un couple de cavaliers vient de passer au galop et en riant aux éclats.
    Un vieil qui pêche au loin.
    Un petit bar ouvert et vide. Et le temps qui s'écoule.
    On ne sait plus le monde. Le livre réouvert a des odeurs d'adolescence.
    Des marques de doigts sur la guitare. Quelques rubans usés.
    Elle a oublié des paroles, le vent les murmure en secret.
    .......
    Dites moi. Racontez moi encore. ....lui dit l'enfant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie ambiance...Même si...
      Je préfèrerais que ce ne fût point l'hiver...

      Supprimer
    2. Il suffit de le dire....et ce n'est pas l'hiver.

      Supprimer
  14. Et l'écho répond.....encore...encore

    RépondreSupprimer
  15. Le petit garçon dit : tu m'appelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le vent furibond emporte les paroles du petit garçon...

      Supprimer
  16. Bravo Célestine encore une touche de couleur à ta palette d'artiste!
    Je la dédie à un proche, décédé brutalement hier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'en vois fort triste pour toi.
      Merci pour ton joli compliment.
      Douceurs

      Supprimer
  17. Réponses
    1. Oui, avec un petit hamac spécial petit singe vert, tendu entre deux barreaux de chaise...

      Supprimer
  18. la maison au bord de la mer, je l'achète tout de suite :-)
    (enfin, façon de parler, je dois encore imprimer les euros nécessaires, d'abord)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mort de rire ! j'adore ton humour Adrienne.
      C'est comme ça qu'a fait Madame pour acheter sa maison?
      ;-)))

      Supprimer
  19. Moi qui n'avais jamais entendu ta voix, j'en suis ravi :)
    Un peu de sensorialité ne nuit pas dans ce monde du net, un peu trop immatériel à mon goût.

    Et en plus tu me fais découvrir une chanson de Souchon que je ne connaissais pas (la chanson…)

    La maison sur la plage déserte, elle fait rêver oui.
    Merci pour tout ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis, la solitude de cette plage déserte t'irait bien au teint, je crois...
      Merci pour ton enthousiasme, je suis heureuse que tu aies apprécié ma version 2D.
      Quand on a le son, c'est déjà moins dématérialisé, c'est vrai...
      Quant à Souchon, c'est un ami qui m'a fait découvrir cette chanson, c'est ce qu'il y a de merveilleux dans les amis. Ils nous ouvrent au monde.
      :-) bises célestes

      Supprimer
  20. Oh, Célestine !...

    Candide, coi

    RépondreSupprimer
  21. Serait-elle à louer cette petite maison de fée ? Paske je mets une option tout de suite ! Quel beau rêve entre quatre murs... et je prends le supplément " fée qui chante" avec, bien sûr ! Bravo Célestine. BIS !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y va Aimedjee ? j'adore rêver avec ceux qui partagent mes rêves...

      Supprimer
    2. Allez je viens te chercher, fais ta valise...

      :-)

      Supprimer
  22. J'ai lu, la photo regardu, et du linge qui sèche, n'ai point vu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ma chanson t'a pas consolu ? ;-)

      Supprimer
    2. Non, j'aime mieux le dessin. D'ailleurs, tu sais pas, Celle, j'y reviens d'abord.

      Supprimer
  23. Ma tablette non plus ne voit pas tout :-(
    Mais l'essentiel c'est de fermer les yeux, s'imaginer dans cette jolie maison, écouter les vagues, sentir le soleil chauffer nos petits pieds dans le sable :-)
    Et le soir écouter Célestine chanter au son de sa guitare ...
    Que du bonheur ... Bisou et bonne nuit :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai envoyé un pigeon voyageur t'apporter mon air de guitare...
      Bisous petite Marie.
      merci de partager ma rêverie maritime.

      Supprimer
    2. J'aime rêver ... Et au bord de la mer ... Un merveilleux partage :-)
      Bisou et bonne nuit

      Supprimer
  24. Mon rêve.... Une petite petite maison sur la plage.... Des amis.... Une guitare.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais c'est génial ! Tu prends tous les éléments alors ? Ça c'est cool !!!
      mais est-ce bien étonnant, ma douce?

      Supprimer
  25. Regarder la mer, sentir l'odeur du vent, caresser le sable, goûter le vin et entendre votre voix, délicieuse.
    Une fête des sens que ce billet !
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que Pierre appelle la sensorialité.
      Et mon sixième sens, ne l'avez-vous pas repéré ? ;-)

      Supprimer
  26. Jolie maison-refuge, jolie maison-amie, blanc abri contre vent et souffrances, et le vent qui flirte avec les accords de guitare, des notes s'en vont trop loin et d'autres sont détournées qui sait où, mais paix et joyeux isolement sentent le sable et les coquillages usés par le flush flush flush et lesoleil....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un résumé à la Edmée, j'aime toujours autant tes phrases flash flash flash ! tu m'éblouis !

      Supprimer
  27. Quelle romantique tu es! ta petite maison avec le ciel bleu qui la parfume de ses volutes des baumes exhalés des rêves enchanteurs. Je ne peux t'imaginer que dans ces lieux comme l' oasis cernée de sables où tu égrènes des notes de musique de ta guitare à la gloire du ciel et la vie. Comment ne pas t'aimer princesse?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu regardes attentivement, je suis sûre que tu vas apercevoir le petit fennec...
      Comment ne pas m'aimer? il faudrait demander à ceux qui ne m'aiment pas, ils savent très bien faire !

      Supprimer
    2. Ma vue de Lynx n'a pas capté le petit fennec.
      Pour ce qui est de ceux qui ne t'aiment pas, je les déplore, les malheureux!!!

      Supprimer
    3. Il est couleur de sable, mais je suis sûre que tu le vois avec ton cœur...et ton imagination que je sais très fertile !

      Supprimer
    4. Peut être un effet de parallaxe!!!?? J'aurai dû aussi suivre ton regard....intérieur!!
      Bise ma colombe aux yeux bleus (columbina cyanopis) !!

      Supprimer
    5. Tu m'as appris quelque chose !
      Columbina cyanopis, c'est trop mignon comme nom!

      Supprimer
    6. En changeant de tablette,enfin j'ai pu mettre une voix sur ce joli visage! et quelle voix de fée magnifique et fluette qui m'entraîne, entraîne et berce pendant cette matinée tandis q'aucune autre voix extérieure n'est venue troublée cette belle mélodie. Maintenant je peux reprendre mon sommeil tranquille!!!

      Supprimer
    7. mon cher Bizak, dire que j'ai failli ne pas voir ton commentaire...
      C'est tout simplement trop, ce que tu dis là. Mais au réveil, cela enchante ma journée.
      A tout bientôt mon ami.

      Supprimer
    8. Pourquoi trop, ma chère Célestine, si ta voix est aussi belle? Devrions nous nous interdire de savourer une musique de l'âme?? Il m'est souvent arriver de tomber amoureux d'une voix sans alors, savoir si la tête est bien pleine ou bien faite, mais toi........ta voix tu l'as laissée au chaud et en dernier alors qu'on était déjà charmé de....!

      Supprimer
    9. Je suis touchée par tes mots. Une fois de plus.
      Merci mon ami.

      Supprimer
    10. Ce matin, Célestine, je voulais coûte que coûte entendre ta voix, j'avais heureusement en tête cette petite voix fluette et mélodieuse et qui résonne encore douillettement dans mon pré vert, je te redis les même mots que la première fois:"quelle voix de fée magnifique et fluette qui m'entraîne, entraîne et berce pendant cette matinée tandis q'aucune autre voix extérieure n'est venue troublée cette belle mélodie." Je reviendrais la réécouter...la réécouter...la réécouter.....!

      Supprimer
    11. Tu es un peu fou, mon ami...mais j'aime bien cette folie-là !

      Supprimer
    12. J'aime bien aussi cette folie! J'ai l'âme d'un poète que j'ignorai!!!

      Supprimer
    13. Deux fautes en un coup de main: 1) Je reviendrai et non je reviendrais la réécouter ( je ne vois pas pourquoi c'était au conditionnel que je l'ai écris, alors que j'en suis sûr!!)
      2) J'ignorais et non j'ignorai ( je ne vois pas pourquoi c'était au passé simple !)
      J'espère que tu saisis mes malencontreuses bévues matinales même pas de folie.

      Supprimer
    14. Oh Bizak...peu importe les fautes, on nageait dans d'autres eaux bien plus passionnantes !

      Supprimer
  28. Profitez de cet été indien. La Camargue n'est pas loin et dans la cabane du Guardian vous vivrez votre rêve.
    Dans ce rêve n'oubliez pas ceux qui vous lisent. Vos ferez des heureux

    RépondreSupprimer
  29. Tu as écouté le dernier souchon voulzy? Moi pas encore...je le ferai mais je suis pas très Souchon enfin à petite dose alors que j'adore Voulzy !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non moi non plus, j'attends les vacances de Toussaint, j'aurai un peu de temps.
      C'est drôle ce que tu dis, comment peut-on adorer Voulzy et pas Souchon?
      En revanche, je ne sais pas si tu as écouté ma chanson, vu qu'il y a eu un bug cet après-midi..Mais c'est rétabli si le coeur t'en dit.
      Bises Mindounet.

      Supprimer
  30. Le soleil, une pause.
    Il manque la mer, la guitare, la voix, le repos.
    Se dire que c'est bien quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soleil, pas de pause, plus de petit mercredi pour récupérer des tensions générées par 30 schtroumpfs...
      Se dire que c'est ça le progrès...
      ;-)

      Supprimer
  31. chère Célestine
    Je t'ai rencontrée pour du vrai
    j'ai donc entendu ta voix pour du vrai
    ta voix à toi, qui parle, qui rit, qui raconte...
    Une voix à l'image de ta personnalité, assurée, une belle voix de femme adulte

    Ta voix qui chante ici, m'étonne
    oui... elle m'étonne, je ne la reconnais pas vraiment pour la tienne
    M'en voudras-tu si je te dis qu'elle semble mal assurée, un peu fluette?
    un peu trop "céleste"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. allons bon... j'ai oublié de t'embrasser fort...

      Supprimer
    2. Alors merci tout d'abord de ta venue, tu te fais si rare que c'est un bonheur de te voir par ici, chère Coum...
      Que te dire pour ma voix ? Voici quelques explications ( etnon des justifications)
      L'enregistrement n'est pas d'une qualité exceptionnelle, c'est fait à partir d'un dictaphone, je m'enregistre en général le soir et je n'aime pas faire trop de bruit pour les voisins.
      Ensuite, j'avais enregistré ce fichier pour un ami et j'avais le trac en fait. La peur de me planter, de faire des fausses notes, bref de décevoir...
      mais surtout, je crois que mon filet de voix, quand je chante, c'est mon âme de petite fille qui s'exprime, et ça, je ne peux rien contre...Tu me connais assez pour savoir combien je suis multiple, n'est-ce pas...
      Si tu veux je peux te faire ma voix de directrice qui gronde un élève, de maîtresse passionnée qui lit une histoire ou alors ma voix de femme amoureuse...ou enncore celle de citoyenne qui cherche à ne pas se faire enfumer (Célestoche quoi) et là encore tu serais surprise<!

      Enfin, comme de toutes façons je ne veux pas participer à "The Voice", ça n'est pas bien grave...hi hi !

      Gros bisous♥♥♥


      Supprimer
  32. "J'ai entendu La Voix "dit le vent aux embruns.
    " et moi j'ai vu la femme et la guitare aussi" réponds le vieux fauteuil d'osier.
    " c'était comme un rêve, un instant fugace qu'on ne sait pas saisir avec nos pauvres sens." Dit le vieux chat tapi dans un coin de la terrasse.
    " mais pourquoi partager ce chant avec ce monde des blogs où , de coutume, tout est silencieux?"
    " es tu sûr que tu les aies entendus ? Parfois les mots aussi s'envolent qu'on écrit sur des pages de blogs, chassés par un contrôleur malicieux et tout retourne au silence."
    Ainsi va le rêve aux ailes poudrées d'or et de sable blanc....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi partager ?
      Parce que le partage est une forme d'amour sans doute. Très belle cette dernière phrase légère et scintillante comme une bulle de savon.

      Supprimer
  33. J'ai eu l'impression de te connaître davantage par ta voix délicieuse.
    Merci Célestine pour ce cadeau dans la nuit, en fermant les yeux... je me voyais au bord de la mer, près de cette maison adorable, avec le vent en fond, le bruit des vagues, le bleu du ciel... beau partage en chant et en choeur...
    Je te souhaite une douce nuit...
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chere Den...c'est si doux de susciter le rêve par lesimple jeu des mots accolés les uns aux autres...Bon certes, il y a cette remarquable photo, et le son un peu pourri de mon enregistrement n'enlève pas l'émotion que j'ai eue à chanter cette chanson...
      Douce nuit à toi

      Supprimer
  34. Oh c'est marrant vois-tu parce que je suis Cotentinois le berceau de ma famille maternelle est situé à moins de 5 kilomètres de ce Portbail que j'ai très bien connu bien évidemment par ailleurs tu m'as fait découvrir cette chanson. Si mes préférences habituelles me font plus aller vers les "Gun's & Rose's" le personnage Souchon m'intéresse tout de même (pas sa voix...).
    La voix parlons-en. J'ai écouté par deux fois ton enregistrement et je serais tenté de te dire que la sensibilité qu'il est aisé de constater est surtout induite par une bonne dose de stress (me semble-t-il) due au simple fait de l'enregistrement et je suis convaincu que ton potentiel est bien supérieur à ce que tu nous fais entendre ceci étant dit je te félicite il n'est jamais simple de dévoiler son organe ainsi. Bravo.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je pense que je n'avais pas encore eu l'idée d'aller voir sur g**gle Ea*th où se situe Portbail et à quoi ça ressemble.
      Je dois dire que c'est comme dans mon rêve...
      Merci pour ton analyse très fine de la situation : comme je le disais plus haut à Coumarine, j'étais un peu pleine de trac, et de retenue tremblotante...
      L'endroit où je chante le mieux reste résolument ma voiture, surtout à 130 sur l'autoroute, quand j'entonne les chansons qui passent à la radio sans crainte de casser les oreilles à quiconque... ;-)
      Merci pour tes encouragements, je vais peut être me laisser tenter par une deuxième expérience...

      Bises célestissimes

      Supprimer
  35. Ciao Sorellita,
    ton enregistrement s'est pris les pieds dans le fil du micro et il ne s'y passe plus rien...
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas ce que tu veux dire , caro mio...
      Chez moi ça marche bien.
      Baci

      Supprimer
    2. C'est p't'être bien ma connexion qui s'est entortillée dans le câble Ethernet, parce que ça fonctionne maintenant.
      Ti bacio

      Supprimer
  36. Oh! Célestine que ta voix est douce et agréable à écouter:-) ! Le jour où on se rencontrera pour de vrai, je suis partante pour un petit duo, car j'adore aussi chanter:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prochaine fois que je monte a Lyon, je prends ma guitare. Je peux même te dire que c'est dans deux semaines.Je te fais signe ?

      Supprimer
    2. Si je suis là avec plaisir:-)!

      Supprimer
    3. C'est cool ça alors...si c'est possible, ce sera volontiers.

      Supprimer
  37. J'ai bien fait de passer dis donc ! Quelle surprise ! Vous vous êtes donné le mot avec Claude ??? Je vais vous louer Pleyel si ça continue mais il va falloir progresser un peu tout de même ! C'est pas mal, tu chantes juste mais je dirais que le stress te coupe un peu le sifflet, joli timbre de voix et bel accompagnement ! Tu vois, on n'est pas loin d'y arriver ! J'adore l'idée du Cotentin, de cette côte d'Opale que j'aime tant, laisser défiler la soirée sur les notes et les accords en riant et en laissant le vent emporter le reste, car le reste on s'en fiche ! Bises ma belle copine ! ^_^ Et j'adore Souchon ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as vu la délicate attention de notre ami Eeguab, qui m'a dédié son billet du 14 octobre. J'ai failli le louper, embarquée dans mon guidon de fin de période...
      Merci pour tes mots très doux a lire, ma belle copine.
      Gros bisous étoilés.

      Supprimer
  38. C'est donc vrai. Celestine est partie dans la maison de la plage.
    La chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Où êtes vous ? S'il vous plait....un signe

      Supprimer
    2. En montagne...
      Ressourcée, sans réseau...rien que du bleu...et de l'or.

      Supprimer
    3. Je m'en doutai. Paix et repos du corps et du cœur.
      Merci du signe.
      ^^

      Supprimer
  39. Jolie maison... Bonne semaine Célestine et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  40. Zut ! on n'entend plus la voix.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce n'est pas très au point ce système de fichier...je ferai mieux la prochaine fois...

      Supprimer
  41. Coucou Célestine, comme c'est apaisant cet endroit, profitez bien. Connaissez vous la version chantée par Jane Birkin et son accent fragile? Merci de m'avoir inscrite sur votre totem. C'est vraiment trop gentil, j'espère que vous vous reposez bien et je trouve votre blog absolument inspirant, coloré d'âme, de coeur, de sueur aussi, bravo, et je vous embrasse très sincèrement

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.