mardi 28 octobre 2014

Je ne sais pas


Funambulles 2014 ©



Je ne sais pas comment se forme le vent
Je sais juste sa caresse dans mes cheveux

Je ne sais pas de quoi est fait le sable
Je sais juste le sentir filer entre mes doigts comme de l'or

Je ne sais pas comment tourne le monde
Je sais juste que je veux être dans sa ronde

Je ne sais pas dissimuler mes sentiments
Je sais juste qu'en chaque être se cache un trésor

Je ne sais pas faire un plan d'épargne
Je sais juste épargner mes amis et leur donner le meilleur de moi

Je ne sais pas compter
Je sais juste combien d' étoiles illuminent vos yeux 

Je ne sais pas cuisiner
Je sais juste goûter du bout de ma langue la petite miette de gâteau égarée à la commissure de tes lèvres

Je ne sais pas la langue de bois
Je sais juste la langue du coeur

Je ne sais pas prier
Je sais juste m'emplir de gratitude

Je ne sais pas pourquoi j'aime la vie
Je sais juste que je l'aime



Bleacher Boy by Mary Dillon on Grooveshark

79 commentaires:

  1. Tout ce que tu ne sais pas est sans importance.... excepté peut-être pour la cuisine, mais là, c'est une joke. Alors on se fout de tes ignorances. Tu sais juste donner envie d'être meilleur.
    Bon, c'est pas le tout des choux, mais quand c'est qu'on mange.
    Ti bacio Sorellita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que tu m'as fait peur...je croyais que tu étais fâché, après mon dernier commentaire. Mais surtout ne pas faire de suppositions, a dit le sage, et j'allais t'écrire justement.
      Bon quand je dis que je ne sais pas cuisiner, c'est peut-être un peu exagéré...je peux te faire de la ratatouille et des escalopes à la milanese, ça te dit ?
      Ti bacio forte

      Supprimer
    2. Ohhhhhhhhhh zut alors, j'ai raté une occasion de recevoir un mot de toi... Enfin, bon, tu peux quand-même :-)
      J'étais juste en panne de connexion durant environ 36 heures.
      Pour ma part, j'ai trouvé que tu étais arrivée sur mon billet chez Blogbo un peu comme la cavalerie, lorsque tout est fini (ou presque). :-D
      Tu me diras que c'était pour te mettre à l'hennissons avec le cavalier Blutch des Tuniques bleues..... Wouarfffff.

      Ratatouille et escalope que tu servirais avec une Guinness pour compléter ton pédigrée? Je suis preneur ;-)
      Molto baci

      Supprimer
    3. Se mettre à "l'hennisson" muahaha !
      Non, je parlais dernier commentaire chez moi, sur le précédent billet...
      Guiness ou Sixpence Stout, comme tu voudras, du moment que ça chantera l'Irlande...
      Kiss

      Supprimer
    4. J'avais bien saisi, mais je te parlais d'un autre retard sur commentaires:-) Histoire de mettre le score nul et la balle au centre. J'ai dit le score, pas les propos :-)
      Chanter l'Irlande... J'en ai encore plein les oreilles et les yeux. 'est tout ce que tu veux, mais ne me demande pas de chanter une balade irlandaise. Je n'ai rien compris de leur rythme syncopé, variable ou inversé. Tu suis le rythme et tu as l'impression d'avoir abusé de la stout. Mais p'tain c'est beau la zizique irlandaise...
      molto baci Céleste

      Supprimer
    5. Oh oui alors, c'est beau...j'oublierai jamais...

      Supprimer
  2. Je ne sais plus comment je suis arrivée ici
    Je sais pourquoi j'y reviens

    Et encore plus après ce billet.
    Bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas comment se font les rencontres
      je sais juste que la nôtre n'est pas due au hasard...
      bises célestissimes

      Supprimer
  3. Tu sais donc l'essentiel, laisse tomber le reste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'y emploie, mon Boss, je m'y emploie quotidiennement...

      ;-))

      Supprimer
  4. Peu importe ce que tu ne sais pas, tu es celle que tu es et qu'on aime retrouver sur ce blog.
    Ton coeur est rempli de tout l'or du monde, tu es donc la meilleure étoile qui soit tombée sur cette terre où j'apprécie beaucoup venir te lire.
    Je ne sais pas pourquoi je n'ai jamais osé laisser un commentaire
    mais je sais qu'à travers tes dons d'écriture, tu me fais découvrir une "sacrée" belle personne.
    Un grand merci à toi .
    Brigitte (sans pseudonyme, celle à laquelle tu as répondu sur le blog d'Alainx.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais faire club de rencontre.....

      Supprimer
    2. @ Alain
      Tu n'auras pas beaucoup de boulot, tu sais, ce genre de choses, ça se fait tout seul par affinités de pensées. Et je crois que tu fais partie de ces affinités. ;-)
      Et puis le pin parasol, ça fait une chouette enseigne pour un club ! (Ah non, je confonds avec le Club M....)

      Supprimer
    3. @Brigitte

      Je n'ai pas oublié ton délicieux compliment "la succulente" Célestine...
      Je te remercie d'être venue poser tes mots ici en toute simplicité. Cela fait du bien.
      Une petite demande: peux-tu, s'il te plaît, et si l'envie te prenait de revenir, ne pas utiliser la fonction "anonyme", qui déclenche le filtre anti-spams qui est une gêne certaine pour mes lecteurs.

      Il te suffit de cliquer, dans le menu déroulant, sur NOM/URL. Tu écris Brigitte dans la case Nom, et c'est tout.
      Nul besoin de remplir l'autre case. Aucun autre renseignement ne te sera demandé.
      Ensuite il te reste à cliquer sur "continuer" et sur publier.

      Je t'embrasse. Merci de tout coeur.

      Supprimer
    4. Candide, égal à lui-mêmemardi, 28 octobre, 2014

      "...succulente..." : hé,hééééé !... ;o)))

      Supprimer
    5. Oui enfin, Msieur Candide...c'était au sens figuré... ^_^

      Supprimer
  5. Je ne sais pas si tu sais mais je sais que j'aime ce que tu as écrit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, j'aime bien ce que tu écris,ma belle, est-ce que tu le sais ?
      Bises du soir

      Supprimer
  6. En peu de positivité fait du bien en ce moment...alors tu cuisines pas...tout fout le camps , vraiment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'en parlez pas, mon brave monsieur...une fée qui sait pas cuisiner...mais à quoi donc qu'elle va servir, sa baguette magique ?
      Kiss

      Supprimer
  7. Ah tu me fais penser à la très belle chanson de Jean Gabin: "Je sais" ...
    On pourrait jouer sur les mots et déclarer :
    "Tout ce que je sais c'est que je ne sais pas"
    Un peu trop facile!
    Même si l'équilibre est fragile, que l'on danse sur le fil,
    funambules sans bâton,
    On a besoin de certitudes comme de mystères...
    Pas moyen d'avancer autrement...

    Enfin, c'est bizarre, en amour,
    les filles veulent toujours savoir "pourquoi" ...
    Je ne sais pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il y a des choses que l'on sait, quand même, sinon à quoi servirait l'expérience ?
      C'est joli ce que tu dis, A partir de la deuxième ligne, ça le fait carrément: on dirait les paroles d'une chanson de Souchon. (d'ailleurs j'ai cherché à savoir si des fois, j'aurais zappé celle-là) ;-)
      ben non, c'est de l'Antiblues pur jus.
      Je ne sais pas où tu es allé chercher l'inspiration
      Je sais juste que j'aime beaucoup.
      bises célestissimes

      Supprimer
  8. Ah oui, si je suis sûr d'une chose:
    si ces damnés chaptas continuent à être imposés
    par blogspot
    je boycotte ce blog !!
    Rends toi compte, il faut à chaque commentaire
    choisir le type de connexion,
    donner son nom,
    éventuellement son site,
    et en plus prouver qu'on n'est pas un robot!
    Mais c'est Fort Knox cet hébergeur !!! ;)
    Faut arrêter le délire...
    Tu me préviendras quand ils se seront calmés?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas un robot, mais j'aime Célestine

      Supprimer
    2. Tu sais que je réponds à des dizaines de commentaires par jour?
      Et que j'en pose des dizaines d'autres chez des hébergeurs qui ne me reconnaissent pas toujours et me redemandent en permanence les mêmes renseignements?
      Alors je fais tout ce que je peux pour que ça s'arrête, j'ai écrit aux webmasters, j'apprends patiemment à chacun de mes nouveaux lecteurs comment faire pour ne pas apparaître en anonyme. Je nettoie les spams dans mon tableau de bord...
      Après si tu as envie de "boycotter" je ne peux pas t'en empêcher, mon cher Ami.
      Et je ne veux même pas savoir "pourquoi"... ;-)
      Bises un tantinet dépitées

      Supprimer
    3. Kangourou agile, vous êtes le surveillant des blogs ! Vous me prévenez quand il n'y aura plus la captcha?

      Supprimer
    4. Ne sois pas dépitée, chère Célestine, tu devrais même être contente, car au final, je suis le seul de tes lecteurs à ENCORE râler contre les captchas ! Les autres semblent résignés...
      Dommage car quelque petit et obscur informaticien développeur sur cette plateforme impose à tous un système de sécurité contraignant sans rapport avec les enjeux d'un "simple" blog.
      Alors faut qu'il arrête sa parano.
      Voilà ça méritait d'être dit et si ce n'est pas moi, qui le dira?
      Bises NON dépitées d'un fidèle lecteur

      Supprimer
    5. En fait ce matin je suis très contente, car malgré tout tu es ENCORE revenu, bravant la terrible épreuve que l'on t'impose intempestivement Si tu connais un moyen de faire savoir a ce petit informaticien paranoïaque qu'il emmerde tout le monde avec sa captcha, je suis preneuse.

      Je ne sais pas pourquoi l'idée que tu ne viennes plus me dépite.
      Je sais juste que ça me dépiterait fort.

      Bises assertives.

      Supprimer
    6. Sur Blogbo, nous nous sommes résolus de nous-même à ce que Tant-Bourrin installe une captcha hilarante car nous étions envahis par des spamms de robots que nous devions éradiquer avec nos petits doigts, pluri-quotidiennement, boulot chiant s'il en est d:-(

      Sur blogspot, c'est l'hébergeur qui se charge du boulot, avec un logiciel, je suppose. J'ai toujours trouvé le résultat très "propre", au prix de certaines évictions chez les anonymes, si j'ai bien compris. Des anonymes qui n'ont pas encore capté qu'il pouvaient taper un pseudo dans "Nom/URL", comme Célestine ne cesse de leur rappeler.

      Tout ça pour dire à Antiblues que la captcha est indispensable sur les blogs "à succès" comme celui de notre hôtesse, qui se retrouvent mitraillés par des commerciaux indélicats. C'est bien ceux-là qui doivent être montrés du doigt, méprisés, et non le pauvre petit technicien qui cherche un moyen d'éviter ce raz de marée. La captcha de célestine est lisible, ce n'est pas le cas de toutes.

      Et hélas, le génie de Tant-Bourrin ne peut planer au dessus de toutes les plate-formes, pour nous programmer une merveille qui transcende avec humour le côté coercitif de ces questions insidieuses d:^)

      Supprimer
    7. Il y a qq jours il n'y avait pas de captcha et il ne me semble pas que ce blog était envahi de "commerciaux"...

      Supprimer
    8. L'ancien système de Blogspot devait avoir des défauts. Je me souviens par exemple de messages qui disparaissaient - autrement plus gênant que les 3 secondes nécessaires à remplir la captcha - et ça ne m'est plus arrivé.

      Je lis un peu plus haut que Célestine "nettoie les spams dans son tableau de bord...". Depuis la captcha, il ne doit plus y en avoir. Les anonymes aussi n'ont plus de raison d'être ostracisés.

      Notre expérience de blogbo nous a appris 2, 3 trucs : quand un blog est peu visité, il n'intéresse pas les robots. Quand il se met à cartonner, il en est submergé, c'est une catastrophe. Nous avions un anti-spamm qui faisait son boulot, mais avec des erreurs - commentateurs à la poubelle - et, de temps en temps, des robots mieux configurés arrivaient à passer à travers les mailles. Depuis la captcha, plus AUCUN problème.

      Donc plus de parano ;-)

      Le reste est littérature.

      Supprimer
    9. Les commerciaux en anglais postent en " anonyme" . En général, l'anti spam fait très bien son boulot, et seuls deux ou trois échappaient à sa vigilance.
      Le problème, comme dit Saoul Fifre, ce sont les lecteurs qui postent en anonyme. Blogspot n'est pas assez intelligent pour faire la différence entre un lecteur timide ou inexpérimenté, et un post généré par un robot électronique. Sauf à lui demander de recopier des chiffres aléatoires.
      Et devant le déferlement de ces anonymes que j'ai charitablement repêchés dans la boite des spams, il a déclenché la captcha sans mon autorisation.
      Quand je te dis que mon bon cœur me perdra...
      Je pense que je vais faire un billet de mise au point. Ou je vais expliquer les choses une fois pour toutes.
      Il faut croire que mon blog n'est plus tout a fait un " simple blog" et qu'il intéresse les annonceurs. Combien de pubs je reçois qui me demandent si je ne veux pas rentabiliser mon espace en hébergeant de grands placards publicitaires...il faut avoir le moral, je te le dis, dans ce monde mercantile...
      Comme tu le dis , Saoul-fifre, je dois intéresser du monde...je te remercie de tes explications claires. C'est vrai que depuis trois jours, je n'ai plus aucun spam...
      Mais j'avoue que j'aimerais bien demander à les lecteurs la première lettre du mot coquine, comme chez vous...ce serait plus rigolo que de recopier des mots sans queue ni tête.

      Bises à tous les deux. Merci d'être là malgré les épreuves.

      Supprimer
  9. Et bien moi, dit l'inconnu, je sais plein de choses :
    - Que la dame maintenant nue possédait autrefois une belle robe que le vent a emporté pour dégager ses charmes.
    - Que l'ombrelle est tombée qui la cachait à la lune.
    - Que le bateau au loin emporte au bout du monde un capitaine inquiet de laisser là sa belle
    - Qu'en haut de la colline une étrange chapelle ouvre ses porte jumelles sur de biens jolis souvenirs
    - Que le sable est bien chaud au contact de ce corps
    - Que le ciel étoilé est promesse d'un lendemain joyeux.

    Je sais...Je sais...Je sais...Je sais ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bel inconnu se promenait donc sur cette plage sans qu'elle le sût?
      Un peu magicien aussi, à ses heures (ou seize heures trente) pour savoir même des choses qu'elle ne savait pas elle-même... ;-)

      Supprimer
  10. Candide, aterrémardi, 28 octobre, 2014

    Raaaaaaaaaaaaaah, quelle andouille !
    Moi qui, sur les conseils de ma maman, avait toujours veillé à ne pas laisser trainer de miettes à la commissure de mes lèvres !
    Tsssssssssssssss, su j'avais su ! ;oDDD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parlais des miettes qui échappent à la vigilance des jeunes hommes bien élevés...

      ;-)

      Supprimer
  11. encore Candide ?!mardi, 28 octobre, 2014

    "....donner le meilleur de moi..." : quel joli programme, qui fait rêver !

    En fait il est graver ce poème. Grave comme les enfants qui font des barrages et des moulins dans le ruisseau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joli ça, les enfants qui font des moulins...
      Donner le meilleur de soi-même, c'est un peu "faire de son mieux"...

      Supprimer
  12. Tu ne sais pas compter , hum ? , moi non plus !
    ce joli texte me rappelle une chanson de Céline Dion , écrite par JJG je crois
    tu mets en musique tes textes ?
    Entre le ressenti et la science , il y a des montagnes infranchissable , ça tu sais ;)
    bises du soir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pris ma guitare et j'ai plaqué quelques accords sur mon petit poème, en pensant à toi.
      Eh bien, ça le fait carrément !
      (enfin, faut pas être trop difficile surtout!je suis pas Obispo)
      Mais, dit Hubert Reeves, entre la poésie et la science, il y a un pont qui s'appelle l'astronomie.
      Bises de la nuit ma Jeanne.

      Supprimer
  13. Mon dieu comme tu me fais fredonner les paroles de Brel qui ne me quittent pas, tellement c'est beau et j'en frémis:
    "Je ne sais pas à quelle heure part
    Ce triste train pour Amsterdam
    Qu'un couple doit prendre ce soir
    Un couple dont tu es la femme
    Et je ne sais pas pour quel port
    Part d'Amsterdam ce grand navire
    Qui brise mon cœur et mon corps
    Notre amour et mon avenir
    Je ne sais rien de tout cela
    Mais je sais que je t'aime encor'
    Mais je sais que je t'aime encor'"

    Qui oserait dire maintenant qu'il ne sait pas qu'il fait bon vivre ici, dans ton petit coin de paradis, Chère Célestine!!?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une très belle chanson de Brel dont tu nous donnes là un extrait.
      les autres couplets sont magnifiques également, empreints de cette délicate mélancolie des terres plates et des lourds nuages...
      C'est un honneur pour moi que mon petit poème tout simple t'évoque ce grand texte.
      merci Bizak

      Supprimer
    2. Ton poème, c'est ce matin que je prends encore plus sa mesure, il est magnifique! comme j'aime ce couplet:
      "Je ne sais pas pourquoi j'aime la vie
      Je sais juste que je l'aime!"
      Merci!

      Supprimer
    3. Merci, cher prince du désert.
      Cela me réchauffe le cœur de bon matin, d'autant que c'est un petit matin frileux et gris qui ressemble fort à novembre déjà...voilà sans doute pourquoi j'aime tant la vie, grâce a ces surprises divines que j'ai chaque jour quand je découvre que ce que j'écris a plu.
      Je t'embrasse

      Supprimer
    4. Chère fée qui éclaire nos âmes en constante pérégrination, je ne sais pas pourquoi la belle aux cheveux d'or garde sa position imperturbable en fixant le lointain horizon! Je ne sais pas si tu le sais, mais ce que je sais c'est que ton cœur bat "en" elle, assurément!
      Je t'embrasse la fée oasienne.

      Supprimer
    5. Ooohh, alors ça c'est très joli, monsieur, la fée oasienne.
      Je crois que rester imperturbablement a regarder la mer ers une chose qui me convient tout a fait. Et en ce sens, oui, mon cœur bat en elle, je te l'accorde.
      J'ai besoin de méditer de longues heures sans bouger, en regardant un spectacle grandiose et naturel, comme la mer ou la montagne.
      Je suis sûre que tu me comprends.

      Supprimer
    6. Je ne sais pas si je dois te comprendre,amie, mais je sais que dans le regard d'une fée, l'éblouissement est permanent!

      Supprimer
  14. Je ne sais pas vraiment écrire ... mais je sais aimer ... et quand je lis ton billet mes yeux se mouillent :-) là je me dis que tu sais toucher au plus profond de chacun de nous ...
    Merci et bisoutoudoux ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est souvent les textes qui me sortent du coeur d'un seul coup, sans préméditation, qui parlent le plus aux gens...Une sorte d'écriture automatique universelle, comme si j'étais soudain connectée encore plus profondément au monde et aux autres.
      Merci d'y être sensible, Marie. Merci vraiment.

      Supprimer
  15. Je ne sais pas pourquoi j'aime ce que tu écris
    Je sais juste que j'y trouve quelque chose d'indéfinissablement bienfaisant (et apparemment je ne suis pas le seul…)

    Bise discrète

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas quel est ce phénomène étrange...Mais je sais que cela m'interpelle.
      Peut-être puis-je te renvoyer à la réponse faite à Marie ci-dessus? Une histoire de connexion, donc, comme lorsque deux êtres l'espace d'un instant se découvrent au fond d'un pub bruyant et coloré, et qu'ils en oublient le temps et l'heure...
      Bise furtive

      Supprimer
  16. Je ne sais pas combien font deux plus deux
    Je sais juste que ce n'est pas quatre... :~)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince...il va falloir que je revois toute ma progression pédagogique...
      On ne nous dit pas tout!

      Supprimer
  17. Je sais que c'est bien que tu sois là. Je sais que je ne l'oublierai pas. Illustration musicale parfaite...coment en serait-il autrement? ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une histoire de correspondances, mon cher Claude...
      Les mots, les idées et les musiques se répondent dans une parfaite harmonie, toujours.
      ATTB

      Supprimer
  18. Moi je ne sais rien, j'ai tout à apprendre, hein maîkresse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, mais tu es un bon élève, tu apprends vite les choses qui t'intéressent...
      Je suis sûre que le vent dans les cheveux et le sable qui coule entre les doigts, ça te parle...
      ^^

      Supprimer
  19. J'imagine qu'il était plus facile de lister les "je ne sais pas' que les "Je sais"
    En plus tu sais même faire la ratatouille. lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca c'est gentil, Choupinou ! Mais si tu lis bien, il y a autant de "je sais" que de "je ne sais pas"...
      Je dis ça, je dis rien, les mathématiques font-elles bon ménage avec la poésie?
      Pour la ratatouille ça va je me débrouille.

      Supprimer
  20. Oui vous parlez la langue du cœur, délicieuse.
    Et personne ne s'y trompe ici. Votre succès l'atteste.
    Heureux de retrouver la sublime funambulle.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais que vous répondre, vous êtes d'une constance admirable.

      Supprimer
  21. C'est beau, touchant, gai et bien plus profond qu'il n'y paraît ta liste... merci à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Montesquieu a dit: " Il faut parler légèrement des choses graves et gravement des choses légères..."
      Je trouve que c'est un bon principe, non ?
      Bizou Brizou

      Supprimer
    2. oui, oui, et y mettre de l'amour, de la passion et de la compassion... et, évidemment saupoudrer le tout de poésie!!

      Supprimer
    3. Ça je sais le cuisiner ! Jolie recette !

      Supprimer
  22. Si je comprends bien, belle Célestine, tout ce que tu sais, c'est que tu ne sais rien ! Mais tu sais beaucoup de ces petits riens du tout... C'est peut-être juste ce qu'il est bon de savoir... Qui sait ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les riens du tout qui font tout...
      Les petites choses ineffables qui font le sel de la vie...

      Supprimer
  23. Un petit coucou en passant .... Joli...... en ce bout d'octobre.....
    douce journée à toi Célestine...
    je sais... je sais.....que sait-on ? toutes ces interrogations et tous ces ressentis !! dans tous les cas je sais pourquoi j'aime venir et revenir ici......
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je sais que j'aime te voir poser tes mots toujours très bien sentis sur les miens...
      Passe une très belle journée, chère Den.
      Bises célestes.

      Supprimer
  24. Réponses
    1. Bonjour May, merci, et bienvenue chez moi. je te rajoute à mon totem.
      ^_^

      Supprimer
  25. Réponses
    1. Merci ma petite Myo.
      Trop trop trop gentille.
      :-)

      Supprimer
  26. Waouh comme c'est beau et comme tu écris bien Célestine :-)!
    Et puis la chanson j'adore !

    RépondreSupprimer
  27. c'est bien beau, Célestine, merci ...la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une phrase qui décidément me poursuit , chère Emma...
      Merci^^

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.