samedi 14 septembre 2013

Contrôle technique

-Tout va bien, Célestine?
-Oui l'Ange, oui, tout va bien! 
-La rentrée?
-Derrière moi. L'humour me sauve, comme toujours. Partir dans les petits matins gris, après des vacances de rêve,  pour retrouver un monceau de problèmes, mieux vaut en rire. Et c'est ce que je fais...
-Le bateau est parti?
-Fin comme un oiseau, hisse et ho!



-Les élèves?
-Bavards. Hétérogènes. Hyperactifs. 
Dyspraxiques. Déconcentrés. En perte de repères.Déstructurés. Pleins de lacunes. Insolents. Perturbés. Paresseux. Immatures. 

Mais tellement attachants! 
Un vrai défi que de les faire progresser, d'en faire de vrais élèves...gentils et autonomes.
Et le doux plaisir sans fin des copies à corriger...
L'humour me sauve!






-L'administration? 
-Pontifiante
-La mairie?
-Affligeante
-Les parents?
-Énervés
-Les collègues
-Sauvés comme moi par l'humour...
Et puis tu sais, mon ange, tu sais, j'ai une vie en dehors de l'école! Une vie belle, riche, passionnante, pleine de découvertes, de rencontres, de bonheurs petits et grands, pleine d'amour.
 "Institutrice mais pas que" tu te souviens?
-Oui,oui, apparemment, donc, tout va bien pour toi...je suis au chômage, quoi!
-Euh...l'Ange, ne t'éloigne pas trop quand même! L'humour me sauve mais je ne suis pas à l'abri d'un coup de mou dans la corde à nœuds...



104 commentaires:

  1. Le plein est fait? Ca carbure bien à voir la pointe que tu viens de faire: 155 en circuit fermé autour d'une pierre.... belle performance.
    La direction est souple et ne tire pas à droite. Les freins en parfait état (normal pour le peu que tu les utilises). L'avertisseur a un son mélodieux.
    Voilà un contrôle technique fort bien passé...
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si la direction devait tirer, ce ne serait sûrement pas a droite, soit dit en passant...

      Pour ce qui est de la performance, j'ai été bien aidée par deux olibrius qui ont posté à eux deux pas moins de vingt-cinq participations toutes plus spirituelles les une que les autres. Mais c'est bien connu, en anthropologie sociale, on apprend que dans une classe, il y a toujours un ou deux leaders positifs...

      Baci

      Supprimer
    2. Per la destra, il ne me serait jamais venu l'idée saugrenue de le penser...
      C'est cromignon ton commentaire, ça fait un peu étude pré-néandertalienne. Juste de quoi revendiquer un droit d'ancienneté?
      Ti bacio

      Supprimer
    3. Je te concède le droit d'ancienneté. Anthropologie sociale, c'était exactement le nom d'une matière improbable que l'on étudiait a l'école normale, et dont je ne me souviens que parce que le prof était beau.

      Supprimer
    4. Ca aurait pu s'appeler Histoire des civilisations, avant que les aveugles ne deviennent non-voyants ou que le ministère de l'industrie ne devienne celui du redressement productif :-D :-D ...
      Ben tiens à ce propos, le couillon qui a inventé ce non-sens de non-voyant, non entendant, etc. ne serait pas par hasard un non-pensant... Parce qu'il faut être passablement stupide et sadique pour définir une personne par ce qu'elle a perdu.
      A quand les non-marchants pour les paraplégiques.
      La direction assistée de mes pensées est non-précise. M.... je suis contaminé, disons alors qu'il y a du flou dans les rotules de mon esprit vagabond et que je suis arrivé à parler de tout autre chose....
      Baci

      Supprimer
    5. Pour les paraplégiques, ça existe déjà: ça s'appelle " personnes a mobilité réduite" la encore, on leur met le doigt sur ce qu'ils ont perdu..."
      Les non-pensants et les non-comprenants sont légions dans nos politocards... Hélas!
      ^^

      Supprimer
    6. Non-pensants, non-comprenants, mais vrais cons pour définir des personnes par une négation.
      - Note de Polcor*: on ne dit pas vrai con, on dit personne en voie de développement, stade 1. On peut aussi parler de non-neuronés.
      - Ouais, ben ces vieux croutons n'ont qu'à ce faire enc... chez les nègres.
      - Note de Polcor: on dit ces politiciens en phase terminale doivent aller se faire visiter le fondement par des personnes de couleur.
      C'est drôle, mais dit comme ça, ça ne soulage pas si bien...
      Baci
      *politiquement correct

      Supprimer
    7. MDR!

      Polcor, ça fait un peu organisation russe du temps de la guerre froide...

      Supprimer
  2. Un contrôle technique plus satisfaisant que celui de la nouvelle maîtresse de Tant-Bourriquet, déjà malade après moins d'une semaine de classe... Bon, bin, n'oublie pas de coller la vignette du contrôle technique sur ton front, hein ! :~)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la, elle n'a pas supporté le choc de la rentree( car c'en est un) j'espère qu'elle se remettra vite...
      Remarque il y en a qui se sont mis en grève à une semaine de la rentrée, et vraiment pour casser l'image des enseignants, y a pas mieux...( si tant est qu'il y ait encore quelque chose a casser...)

      Supprimer
    2. T'ai-je déjà demandé pourquoi les enseignants n'aiment pas le mois de mai?
      Entre les fériés et les vacances, c'est impossible d'y caser une grève.

      Il y a des enseignants qui nous compliquent la vie et cassant la simplicité d'une généralisation. C'est comme avec la religion, à cause de quelques Abbés Pierre, il faut entrer dans les nuances. Alors du coup Célestine devient Abbesse.... Heu, là, j'ai un doute sur le choix de l'exemple, alors laissons ça dans la virtualité symbolique...

      Supprimer
    3. Abbesses...c'est pas le nom d'une station de métro ça, quelque part sous Montmartre?
      C'est tout ce que ça m'evoque, tu as raison, je ne suis pas un très bon exemple d'apostolat sacerdotal.

      Supprimer
    4. Station de métro ainsi nommée en souvenir des Abbesses qui faisaient une horrible piquette avec les vignes de Montmartre. Celles ci (les vignes, pas les abbesses)furent replantées par la République libre de Montmartre dans les années 30, afin d'éviter un projet immobilier qui allait totalement défigurer la butte. Depuis nos confrères Montmartrois font les vendanges en grandes pompes début octobre, le produit de la recette est utilisé au profit d’œuvres sociales.... C'est Kékechôse les communes libres de France ! Nous autres au Mollard on va vendanger et presser le raisin dans notre quartier samedi prochain.

      Supprimer
    5. Les communes libres...le nom fait rêver, un peu comme les radios libres à une époque! je brûle de voir ça de plus près!

      Supprimer
  3. Il faut en effet être en parfait état de marche, pour un bus scolaire c'est primordial!
    Bizzzz

    P.S. Rien à voir avec tout ceci, mais notre prochain bulletin prend forme...À suivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bus... Sourire! J'ai opté depuis longtemps pour un contenant métaphorique un peu plus spatieux, parce que des bus de trois cents places, j'en ai jamais vu!
      Pour le bulletin, c'est une très bonne nouvelle...

      Supprimer
    2. Alors inventons l'Airbus scolaire, il y aurait bien plus de 300 places !

      Supprimer
    3. Oui, mais moins romantique que mon paquebot...au moins, avec moi, la croisière s'amuse!

      Supprimer
    4. Et puis ton pas que beau est gentil en plus...

      Supprimer
    5. En forme? de Liner, peut-être?

      Supprimer
    6. Explication très tardive:
      Un Liner est un paquebot qui dessert une ligne régulière (par exemple Le Havre-N-Y)
      Molto baci

      Supprimer
    7. Vieux motard que jamais, comme on dit...
      Ça fait à peine deux ans ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Ca a failli être bien plus longuet, ta question m'avait complètement échappé. Je t'ai repêchée juste avant la prescription de la garantie biennale, admire la prouesse :-D
      Ti bacio

      Supprimer
    9. Tu es trop fort !!!! (battements de cils)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Comme c'est joliment écrit... Chez moi, les roulements sont à changer... Mais il s'agit pour de bon de mon véhicule, quant au boulot, ça roule cahin-caha... Ah ah :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le secret, dans mon boulot, c'est de vérifier constamment le niveau d'huile, pour que ça tourne comme une horloge...

      Supprimer
  5. On pourrait commencer par supprimer les vacances, ça éviterait les comparaisons douloureuses :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète, notre cher ministre a ça dans ses cartons depuis bien longtemps...
      Mettre enfin les enfeignants au travail...le rêve de tout un chacun!

      Supprimer
    2. Pourtant IL nous a indiqué la bonne marche à suivre:
      "Lorsqu'on ne travaillera plus les lendemains de congés, la fatigue sera vaincue."

      Toute ma vie j'ai manqué de possibilités de prendre des vacances, et maintenant que je le pourrais, je n'en ai plus, pas plus que de congés, de fériés ni de WE.
      C'est tropinnjuste

      Supprimer
    3. Oui, je compatis, vraiment...ce n'est pas une situation facile que tu vis là...

      Supprimer
    4. Ben alors, j'espérais une remarque à propos de la citation. Ne me dis pas qu'il faut te dire de qui elle est...
      Baci.

      Supprimer
    5. C'est trop injuste? Oui c'est une citation du grand Calimero... :-)

      Supprimer
    6. Tu le fais exprès?
      C'est de CA que je parle.....
      Pourtant IL nous a indiqué la bonne marche à suivre:
      "Lorsqu'on ne travaillera plus les lendemains de congés, la fatigue sera vaincue."
      Baci

      Supprimer
    7. Bien sur que je le faisais exprès, allais! Juste pour t'embeter!
      Bon en attendant, Alphonse, demain est un lendemain de jour de congé et je bosse!
      Et je sens la fatigue qui ne sera pas vaincue....

      Supprimer
  6. ...Belle mise en chemin, pardon en bateau, hisse et ho... petite Marine !! mon rétro viseur gauche en miroir convexe en dos imagé ne me dit plus ma route.. est à changer, presto... à contrôler !! ne t'inquiète pas pour l'accorde à noeuds, tu as du ressort en soutien et en union !! c'est parti !
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, pour ce qui est du soutien et de l'union, j'en ai beaucoup, je le reconnais, c'est une grande chance...cet espace me procure de belles émotions amicales.
      Et tu en fais partie, Den! Belle journée à toi...

      Supprimer
  7. "L'humour me sauve"

    J'avais cru lire : l'amour me sauve....

    Ce sera pour bientôt ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'amour me sauve depuis longtemps...l'humour c'est de l'amour avec un éclat de rire en plus.

      ^_^

      Supprimer
  8. La machine semble être au point pour démarrer la nouvelle année...
    (j'aime bien la réflexion de Alain...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amour de Celestine et humour de Celestoche. Je suis parée!

      Supprimer
  9. Et la pression ? T'as contrôlé la pression ? : 1,9 à l'avant; 2,1 à l'arrière ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tu vois Cugino, pour la pression à l'avant, j'aurais envisagé 90 C :-D

      Supprimer
    2. Pile poil! En même temps tu as vu le modèle de visu...

      Supprimer
    3. Oui d'accord, mais en même temps il faut un regard d'expert pour évaluer les équipements de sécurité du modèle en étant ébloui par les phares.

      Mise en garde collective:
      Si tu croises le faisceau de phares avec des ampoules xénon bleues, t'as pas fini de voir des étoiles...
      Vas lister les équipements de sécurité dans ces conditions...
      T'es d'ac hein cugino!
      Baci Ragazza

      Supprimer
    4. Blutch : allons cugino c'est un peu (beaucoup) réducteur de juger ces Dames en se référant à une profondeur de bonnets... Quoique ];-D

      Supprimer
    5. Moi j'ai un beau nez très profond, par exemple...en ce sens qu'il me donne l'air profond de Cleopatre quand elle a égaré les clefs du palais et que césar attend dans le char en fulminant parce qu'il n'y a pas la clim et qu'on se grille les burnes en Égypte, mais alors grave!

      Supprimer
    6. Ah oui c'est ce qu'on appelle le burnes-out ?

      Supprimer
  10. Voilà ! l'humour et un petit ange pour veiller sur toi, te voilà fin prête pour passer brillamment l'année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le petit ange me répète sans arrêt que j'ai bien de la chance...et quand j'ai tendance a ne pas le croire, un peu d'humour me fait relativiser. De quoi tenir le coup jusqu'à la retraite, je pense!

      Supprimer
  11. Belle année alors, ma chère Célestine.
    Oui, on n'est jamais sûre de rien.
    La vie avec ses hauts et ses bas.

    J'ai continué à te lire tout l'été mais je n'ai pas pu commenter avec mon beau et nouveau joujou (c'est lié à Blogger)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ton beau et nouveau joujou est celui de la pomme, j'ai la solution pour poser des commentaires chez blogger. Chaque fois que ça bloque, je fais disparaître et réapparaître le clavier. Un peu fastidieux mais efficace...
      Bonne année scolaire a toi Mélodie.

      Supprimer
  12. je confirme ta position concernant les eleves: enerves, impatatiens, immature...j'en connais un! et il adore aller en classe! pret a avancer un vrai mousaillon pret a relever tous les defits...
    parents enerves? possible mais c'est pas moi! ils sont parfois plus paumes que leurs progenitures...il suffit d'ecouter "radio-portail"!
    je sais que tu as une belle vie en dehors de l'ecole, riche avec tes enfants, tes amis...ainsi on trouve un equilibre! et moi j'adore lire tes billets!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci châtaigne! Je sais que tu n'es pas tout a fat un " parent" comme les autres...et puis tous ne sont pas énervés, c'était une figure de style...
      Les amis? Oui, c'est important pour moi.
      Bises

      Supprimer
  13. Heureuse de me retrouver dans ces petites nouvelles du temps présent. Une question que je me pose depuis un moment : pourquoi mets-tu un mais dans : contemplative mais passionnée. Il me semble que ces deux traits peuvent être les deux versants d'une personnalité vivante et ne me paraissent pas antinomiques. Mais bon, ce "mais" a une signification pour toi...bien sûr (sourire). Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une vraie question que tu poses la, chère Malou...
      Bien sur que ce " mais " a une signification pour moi. Au départ, j'avais d'ailleurs écrit " sereine, contemplative ET heureuse, pour faire un clin d'œil au " imparfait libre et heureux " d'un de mes amis blogueurs.
      Mais j'ai trouvé que ce "et" ne rendait pas assez compte des antagonismes qui m'agitent. E puis il y a quand même une contradiction dans le fait d'être sereine et en même temps passionnée. Une façon pour moi d'assumer pleinement mes contradictions, pour ne pas dire une certaine bipolarité de surface. En profondeur, je le trouve quand même assez entière et égale a moi même.
      Je t'embrasse.

      Supprimer

  14. Ce style ping-pong (niveau compétition à suivre la frappe des échanges) est très réussi. Il vous sied bien.
    - C'est un succès...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon ange gardien adore dialoguer avec moi, et je le lui rends bien.
      Je n'aurais pas aimé avoir un ange silencieux.
      ^^

      Supprimer

  15. Ajout
    Les premiers accords du thème musical choisi sont une copie heureuse de Brassens. (95 fois sur cent ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, peut-être un peu, vous avez raison.
      Mais c'est certainement fortuit.

      Supprimer
  16. Excellent ton billet ☺☺☺☺☺
    Il faut que je baisse la pression...ma tension s'emballe!
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la! oui, attention, dans ce boulot, bien penser à relâcher la pression régulièrement, avant de péter une durite!

      Supprimer
  17. Petite introspection (déjà) nécessaire?
    C'est que c'est éprouvant d'être "institutrice mais pas que" ;-)

    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non,un simple contrôle technique pour s'assurer que l'appareillage s'est bien passé, et que la vitesse de croisière est atteinte...
      ...le "Mais pas que" c'est justement le petit plus indispensable pour ne pas friser le burning!
      Bises♥

      Supprimer
  18. Les anges sont parfois là et souvent las de nous veiller...surtout les célestes.
    Ange parle à moi...dis moi tout bas que tu es là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon ange est toujours là (enfin presque!) et jamais las (enfin j'espère!)
      Il aime que je le tutoie, aussi je ne me gêne pas...

      Supprimer
  19. Well, well, well, je vois qu'il n'y a pas besoin de contre visite à ton contrôle technique...
    C'est me rassure de savoir que tu peux encore servir ! ;)
    J'le mets où, le coup de tampon, hum ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ça me fait plaisir de te retrouver tel qu'en toi-même.
      Eh oui, je peux encore servir, on ne va pas me mettre à la casse tout de suite. Ça me rassure que tu sois rassuré. Un coup de tampon? Je préfèrerais un coup à boire dans un endroit branché et exotique...
      je vais voir si mon ange peut m'arranger ça...

      Supprimer
  20. mince , j'ai cru que tu allais parler bagnoles , joints de culasse , vidange et plaquettes de freins , je suis déçue ;)
    Bon , allez , l'humour , ouh la , pareil , si j'avais pas ça dans le ventre , y'a des jours où je serais bien flagada aussi
    Dis , vraiment , tu as des hypeactifs ? ils sautent partout comme des zébulons ?
    C'est bizarre ça quand même

    allez , me voilà rassurée, tu as une vie en dehors de l'EN , mais c'est génial ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Promis, je te ferai un billet rien que pour toi, ma Jeanne, qui parlera de bagnoles et de tout ce qu'on trouve à l'intérieur.

      Les hyperactifs, il y en a de plus en plus...certains ont dit que ça venait du bisphénol des biberons...
      Pas faciles à gérer ,en tous cas.

      Oh oui, j'ai une vie...et même plusieurs! ma vie littéraire, ma vie sportive, ma vie sereine et contemplative, ma vie de maman...et ma vie de rêve.

      Bonne semaine gros bisous!

      Supprimer
  21. Et "ta vie d'amour" ... tu apportes tellement à travers tes billets que c'est normal que tu ais un ange gardien qui prenne soin de toi ... Tu es une passionnée de la vie et c'est pour ça que tu ne te laisses pas envahir par les inconvénients de ton métier que tu aimes :-)
    Je t'embrasse fort et bonne nuit
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah....ma vie d'amour! Merci Marie pour ton témoignage plein de douceur.
      Je t'aime et je t'embrasse.

      Supprimer
    2. Quel joli cadeau tu m'offres là Ma chère Célestine, tes mots d'amour me touchent profondément ... Je crois que cette année le mois de septembre me sera plus doux ... En plus c'est bientôt mon anniversaire, donc je vais "stocker" ces doux mots dans mon coeur pour me dire que la vie est vraiment belle :-)
      Tendres bisous et bonne journée avec tes élèves :-)
      Marie

      Supprimer
    3. L'amour est toujours un cadeau, c'est celui du don de soi, gratuit et sans attente de retour.
      Et on ne dit jamais assez à ceux qu'on aime qu'on les aime.

      Supprimer
  22. argh! les coups de mou , oui, des fois ça prévient pas ..alors prémunis toi !!
    veille çà avoir dans les poches ( j'espère que tu en as des grandes )

    -des épingles à nourrice ( pour remonter les bretelles des emmm..et en cas de bouton de jupe qui saute )
    - des élastiques de diverses tailles ( pour faire des bottes de crayons de couleurs dépareillés )
    - des pinces à linge ( pour éviter les mauvaises odeurs, empêcher les partitions de s'envoler , faire des install de peintures ou de copies spéciales sous le préau)
    -des pailles pour souffler sur les idées de tes élèves et les attiser
    - des pastilles au coquelicot pour garder une voix douce..

    bon , c'est déjà pas mal , et pour les autres occasions je te fais confiance , tu as l'entrainement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente liste de ce qu'il faut emporter pour ne jamais céder au blues!
      Les pinces a linge, que voilà une très on ne idée...et pour pincer les lèvres des élèves bavards aussi...

      Supprimer
    2. Ah! c'est de notoriété publique et je ne chercherai pas à m'en cacher, oui, c'est vrai, je suis une horrible maîtresse très sadique...

      Supprimer
  23. Quelle chance ce petit ange qui vient aux nouvelles ;-)
    Bisous, Laure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus étonnant, chère Laure, c'est qu'il soit toujours là, après tant d'année, il ne me quitte jamais (en tous cas jamais trop longtemps)
      Dresse l'oreille, habille ton cœur, ouvre les yeux et tu verras rappliquer le tien au grand galop

      Supprimer
  24. Bonne route ! nE RESTE PAS TROP loin petit ange !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de m'aider à le lui rappeler, il a parfois tendance à partir en RTT (voir mon billet "le retour de l'ange")

      Supprimer
  25. On a toujours besoin d'une paire d'ailes musclées pour venir à la rescousse. Le Zorro du ciel, le preux chevalier céleste... car bon, on est braves et courageuses et optimistes mais.... sait-on jamais? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison...gardons-le à portée de main, ce Zorro-là, sur son fier destrier!

      Supprimer
  26. J'observe l'institutrice de mon fils dans sa classe de petite et moyenne section. Je lui tire mon chapeau. Je ne sais pas où elle va chercher cette patience, ce calme, l'affection, la douceur, la compréhension pour chaque élève : les pleureux, les agressifs, les tete en l'air...... Non l'ange ne laisse pas Célestine toute seule, pose toi près d'elle et garde un oeil bienveillant sur elle pour lui lancer une brassée d'humour en cas de besoin.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je vais te le dire, où elle va chercher cette énergie-là, cette patience, ce savoir-faire avec chaque élève: elle a certainement les mêmes étoiles que moi au fond des yeux, une foi inébranlable dans le métier, un quart d'inconscience, beaucoup de passion et d'optimisme. Elle me ressemble, j'en suis sûre.C'est de la
      graine de maîcresse ...

      Supprimer
  27. "Et pourquoi, se demanda l'ange, a-t-elle donc demandé ce contrôle technique ? Ne voit-elle pas dans le regard des enfants les étincelles qu'elle allume ? Ne sent-elle pas la profonde affection des parents qui lui confient leur progéniture ?Alors ce serait l'automne, les feuilles qui s'envolent, les amis des blogs qui s'envolent aussi. Ne voit-elle pas non plus dans le regard des pères, qu'ils déclineraient volontiers le mot maîtresse d'une bien autre manière ? Mais ils savent qu'elle est sage. Ne sent-elle pas chez ses amis blogueurs l'attrait pour ses pages et les échanges qu'ils entrainent ? Qu'est ce donc qui peut lui donner cette envie de savoir si tout marche bien ?"
    Et il se retira songeur.
    Il gardait un œil sur Célestine. Puis il eut une idée. Il envoya du ciel tous ses amis des rêves faire autour de la dame une folle farandole. Il y eut ce jour là dans la classe une grande agitation lorsque les élèves regardèrent, fascinés, le spectacle.
    C'est à ce moment qu'arriva l'inspectrice, sans se faire connaitre. Elle entra. Elle fut d'abord saisie de rage et d'effroi de voir là un tel chambardement. Mais la magie fit son œuvre. Elle comprit alors qu'être maitresse ce n'était pas seulement "faire la classe" et respecter les circulaires ministérielle. C’était partir au ciel, jouer avec les étoiles, et faire naitre dans ces petits coeurs et ces petites âmes quelque chose d'indéfinissable. Elle s'en fut. Elle souriait et décida qu'à la prochaine visite elle viendrait avec un nez rouge...comme ça...pour voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ainsi donc je vais inviter cette inspectrice pour une formation clown accélérée, car il ne faut pas croire que chausser un nez rouge soit suffisant!

      Supprimer
    2. Cher anonyme, dire que j'ai failli rater ce magnifique billet -pardon, commentaire- heureusement mon amie Marie Madeleine a l'œil, elle aussi, et en plus, elle s'y connait en clown.
      Cependant, je crains que cette inspectrice là ne soit jamais un bon clown, même avec une formation accélérée de qualité. Elle manque cruellement des deux qualités indispensables: l'humour et la poésie...

      Les amis des blogs qui s'envolent aussi...oui, c'est si vrai. Mon ami Patriarch était la joie de vivre. Et pourtant il est parti. Heureusement, ceux qui restent me consolent beaucoup.
      Certains encore plus que d'autres.

      Supprimer
  28. Et oui, j'en connais peu de ce corps là qui y réussirent. L'une d'elle s'y est essayé mais n'est vraiment pas drôle!

    RépondreSupprimer
  29. Je crois que le monde irait mieux si tous ses habitants avaient un peu (ou beaucoup) d'humour!
    Quand à l'ange tu as bien fait de ne pas le licencier : d'abord parce qu'il y a assez de chômeur comme ça et ensuite parce qu'il peut toujours t'être utile:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Mammlou, un ange gardien c'est trop précieux pour être congédié!

      Supprimer
  30. Je suis passé juste pour le contrôle technique, après deux années presque jour pour jour et je vois, que même sans tes élèves d'école, tu te portes comme un charme ! Bien sûr les difficultés "techniques" sont toujours au rendez-vous même si elles sont maintenant légèrement différentes. Apparemment je te vois plus sereine - plus de problèmes avec les parents d'élèves, même si parfois...la nostalgie !- Mais je vois surtout à ton regard épanoui que tu t'en es sortie sans trop de dégâts physiques ni morales et c'est tant mieux puisque je te renouvelle le contrat de contrôle technique dont la prochaine visite ne se fera que dans un bon bout de temps. Tu es bien rutilante et flamboyante tu sais ! tu as tout l'avenir devant toi. Juste une précision, j'ai remarqué sur le carnet technique, que tu avais couru une bonne trotte de 7 km..ces derniers jours,alors soit prudente, n'accélères pas au départ !Bisou technique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au fait, j'ai oublié d'ajouter une autre précision: Je ne suis pas l'ange de la dernière visite, je suis son remplaçant, lui est au chômage et moi, il paraît que je fais bien l'affaire, car suis accroc aux fées célestes (Je ne sais pas comment on l'a su, mais je crois que tu m'avais bien noté lors de mon passage sur ton île aux nénuphars!!

      Supprimer
    2. Je trouve que tu prends très à coeur ton rôle d'ange gardien de ce blog...
      Cher Bizak, comme il est doux à entendre, le chant joli de ton commentaire encourageant.
      Dpuis les 7 km, tu sais, j'ai augmenté ma distance. J'en suis à 9, et je me rapproche de mon objectif qui est de faire 10 km. J'aime repousser mes limites. Et puis ça me fait un bien fou, j'oublie tout quand je cours. Sereine, oui, flambotante, je ne sais pas, mais en tous cas heureuse de ma nouvelle vie.
      Je t'embrasse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. J'espère que tu es bien équipée en pneumatiques car courir avec des pneus plats engendre des dégâts aux vertèbres et une fée qui ne peut plus se pencher sur les berceaux pour cause de lombalgie, c'est un risque de licenciement de la part du Maître des Fées...
      Baci Céleste

      Supprimer
    4. Question pneumatiques, tu devrais savoir que je suis déjà équipée naturellement d'un double airbag. Alors pour mes articulations, je n'ai pas lésiné, j'ai acheté le must des chaussures au gel.
      Tu es une mère pour moi, mon Blutchy ^^
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Chacun d'entre nous est ange ou démon selon sa voie, ses objectifs dans la vie, son état d'esprit, ses idées, ses sensibilités, ses passions et surtout ses rêves. Mais il est vrai aussi qu'entre l'ange et le démon la distance est très courte, c'est une question de confiance en soi et d'amour surtout.

      Supprimer
    6. Comme tu sais que j'ai une lecture très fine de tes écrits, alors pour "flambotante" , je te préfère flambattante ! lol

      Supprimer
    7. Ah c'est malin de te moquer de moi ! hi hi ! :-DDD
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.