mercredi 24 octobre 2012

Grandes joies et petits bonheurs



Ce matin, j'ai reçu des nouvelles d'un ami que je n'ai plus vu depuis très longtemps. De bonnes nouvelles.
Je suis partie au travail en chantant. Un papillon s'est posé sur mon épaule. J'ai souri.

***

A midi, dans la cour il faisait 25 degrés. L'air sentait encore le miel comme en été le soir.

***


Cet après-midi, en classe c'était un moment de pur bonheur comme je les aime.
Mes élèves ont découvert Matisse.

Cet instant où chaque enfant est complètement investi dans son travail, au point que les respirations semblent se suspendre. Où je regarde ma ruche qui bourdonne en souriant. J'ai mis le paquet : Mozart en filigrane pour que les sons et les couleurs se répondent, une préparation béton, avec des dizaines de reproductions savamment sélectionnées pour les faire entrer dans l'univers du peintre.
 Je regarde ces enfants peindre, découper, coller, et voir naître de leurs doigts la beauté...et je n'ai rien à dire. Tout coule, tout roule, je roucoule, même Kevin est concentré, c'est pour vous dire!

***
Ce soir, ma fille m'a annoncée qu'elle était prise pour son stage aux USA. Et devinez où? A Harvard, Boston,  Massachussetts!  Oui, vous avez bien lu. HARVARD mesdames messieurs. 
En Amérique.
-Oh bonne mère! mais c'est loin l'Amérique! 
-Eh oui, Escartefigue, à Boston, il y a au moins quarante Canebières! 
-Quarante Canebières...ha ha ha !et on dit que c'est les Marseillais qui exagèrent!

Je galèje, mais c'est pour cacher mon émotion. Je suis comme Jacques: trop fière!


67 commentaires:

  1. 25 degrés , mais c'est l'été dis moi , quelle chance !!
    ta fille aux US , et ben , c'est génial pour elle , oh lala , mais elle va y rester longtemps ?

    Tu sais animer une séquence " arts visuels " , ah oui , ça me plait cette expression ,tout au moins susciter la curiosité , l'envie , voir danser formes et couleurs , passion , transmission , et savourer le bonheur qui vient à toi

    bises ma noctambule

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle va y rester trois mois (juin, juillet, août...)
      Je préfère l'ancienne dénomination "arts plastiques" moins réductrice...Les non voyants peuvent quand même apprécier certaines formes d'art (ne serait-ce que la sculpture, ou les nouvelles installations contemporaines à la fois visuelles,olfactives et sonores...)non?

      Supprimer
  2. Génial !

    Une petite chanson en l'honneur de fifille, elle le vaut bien ! :~)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les Bee Gees, les chansons les plus simples traversent le temps sans prendre une ridule...

      Supprimer
  3. Bravo Célestine, tout ça est magnifique!
    (ah le bonheur qu'on ressent à les voir tous penchés sur leur travail :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! mes amis profs passionnés comme moi de leur métier...je sais que tu apprécies parce que tu es comme moi.
      Je persiste à partager mon (mes) bonheur(s), même si je sais que ça peut déranger certains.On ne se refait pas...

      Supprimer
  4. Et tu as bien raison d'être fière. Bises et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La journée sera une fois de plus très belle : on a un temps de rêve! Bises à vous 2

      Supprimer
  5. Bravo pour ta fille et merci pour le lien (Jacques)!
    super ta séquence d'arts visuels ☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je publierai peut-être une photo de leur travail, j'avoue qu'ils m'ont scotchée.
      Heureuse que tu aies découvert Monsieur Jacques, un grand monsieur bien agréable à lire.

      Supprimer
  6. Bravo à elle, cela va t'offrir des occasions de voyage... non? Et tout ce soleil chez vous quel bonheur! Comme on dit, chez nous c'est la Bretagne TONIQUE!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardi! je voyage dans ma tête depuis hier soir...quant au soleil, c'est incroyable. Il y a longtemps que l'on n'avait pas vu un si long été indien...
      COURAGE à toi, la pluie vous donne d'excellents gazons, c'est ce qui m'avait frappée en Bretagne (entre autres, bien sûr): la beauté des pelouses...

      Supprimer
  7. Bravo à Kevin ... qu'il persévére donc ...
    Bravo à ta fille ... ouah !
    Et même si je sais que tu adores les chats, les chiens ne font pas des chats ... Alors Bravo à dame Célestine pour avoir un peu contribué à tout cela.
    Bise bise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que ta fibre de prof aurait une pensée émue pour mes petits "cancres" Kevin, Bryan, Sullivan, tous ces pauv' gosses déjà bien abîmés par la vie, et pour lesquels je me défonce encore plus que pour les bons élèves...Parce que les voir réussir et sourire est un grand bonheur, ainsi que leur redonner confiance en eux et en la vie. Je ferai certainement un billet là-dessus, un de ces quatre.
      Merci merci pour ton commentaire, dame Zenondelle.

      Supprimer
  8. Bravo à ta fille, c'est formidable !!!!
    Bizz Laure
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prépare déjà dans ma tête notre voyage aux Huesses en juillet pour aller la voir. (il faut bien la soutenir moralement , n'est-ce pas? ;)

      Supprimer
  9. Bravo grande fille de Célestine !
    Et bravo à toi Célestine pour tous ce succès.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Berthoise. Ma poulette à moi me remplit de fierté, comme toi...et c'est vrai que l'on a envie de le partager!

      Supprimer
  10. Bravo à ta grande fille ! Tu peux être fière !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le suis, je peux te l'assurer. Des dizaines d'heures passées à regarder l'intégrale de Docteur House et Desperate Housewives en anglais sans sous-titres...voilà qui a payé, et lui a permis de soutenir un entretien téléphonique pointu en américain.

      Supprimer
  11. Réponses
    1. oui, hein? ça a illuminée ma soirée. Le rêve pour ma petite étudiante frenchy...

      Supprimer
  12. Hé bé ! Si j'aurais eu une maîtresse comme toa, j'aurais pas parti de l'école ];-D
    Harvarde pas attraper la grooooosse tête dis-voir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien que non...je lui ai transmis certaines valeurs, je pense, et le "melon" c'est dans l'assiette uniquement, avec un petit verre de rosé bien frais et du jambon italien...Baci, bello.

      Supprimer
  13. Je croyais qu'après "C'est loin l'Amérique" venait "Tais-toi et nage !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, c'est vrai, cette vieille blague des années septante...je l'avais oubliée...

      Supprimer
  14. Trop génial tout ça !
    Alors que j'étais en train de te lire, ma fille se préparant à peinturer me demande : "le rouge c'est une couleur primaire ou maternelle"... J'aime ces p'tits moments !
    Toujours en recherche de situations favorisant la créativité de mes poussins, ton travail m'intéresse. Tu partagerais ?
    Des bises du mercredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop mignon ce mot d'enfant. Garde les précieusement dans une boîte, pour PLUS TARD... Je veux bien partager. Tu m'envoies un mail?

      Supprimer
  15. Il y a des jours comme ça où tout est bien!
    Mille bravos à ta fille! rien que le nom: Harvard, ça fait déjà rêver!
    Un petit voyage aux States pour aller la voir?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il est des jours de grâce et d'ambre...J'ai mis mes premiers euros dans le petit cochon "voyage aux states"...

      Supprimer
  16. Félicitations à l'heureuse élue !!
    C'est à Boston qu'a germé l'idée de l'internet !
    Je sens que ça va vous servir !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'en sais des choses!
      Oui, je pense qu'on va passer un peu de temps sur skype...

      Supprimer
  17. Hé bien, quelle belle journée pour toi...tu es forte en anglais? va falloir t'y mettre sinon. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof...en anglais ça va, mais en américain...c'est moins sûr!

      Supprimer
  18. iL n'y a rien à faire, pour que ça fonctionne en classe, il faut une préparation béton comme tu dis et cela nous mène ainsi à ces moments miracles si précieux pour garder la foi dans ce travail ! Qd j'ai fait mes petits pains avec mes minis, sans faire "essprès" mon 'kodac' avait enclenché la vidéo entre deux photos : très drôle à revoir!
    Bravo pour ta fille, le rêve américain est toujours tres vivace ! Et Harvard : c'est la crème !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La crème, ça c'est sûr, l'université mythique...ça fera bien sur son cv, non?

      Pour mon travail sur Matisse, si tu veux je t'envoie mes photos par mail, comme à chab'instit. Tu me mailes?
      celestine@orange.fr

      Supprimer
  19. L'homme s'était levé, encore fatigué d'une dure journée et d'une nuit trop courte. Mais il y avait ce besoin impérieux de rejoindre le monde des blogs. Comme un appel à relire ce beau billet. Il avait besoin de partager ainsi de bonnes nouvelles, de sentir au travers des airs ce bonheur que l'on s'échange. Il avait été touché plus que de raison par ce renvoi à sa propre écriture, à ses propres pages. Partager au delà des évènements, une fierté commune par enfants interposés.
    ...
    Alors, elle partira, un peu incertaine de sa langue. Elle rejoindra sa place dans l'avion. Elle traversera l'océan. Elle se posera d'abord peut-être dans ce New York mythique dont elle rêve depuis longtemps. Elle prendra quelques jours pour découvrir la magie de la Ville. Elle sera étonnée de tout comprendre, de tout ressentir aussi fort.Elle arpentera ces lieux mythiques. Puis elle prendra un des ces bus qui traverse les états. Elle découvrira ces étendues immenses presque infinies, ces couleurs de la nouvelle Angleterre. Ce sera le printemps ou ce sera l'automne, le temps où ce pays est le plus beau. Puis elle atteindra Boston, cette ville magique, parenthèse culturelle dans un pays parfois trop ingrat avec ses origines. Elle suivra ce chemin tracé sur le sol, elle découvrira à son tour ce nouveau monde. Et ces yeux que l'on aperçoit en bas de l'écran brilleront d'un éclat nouveau. Elle retrouvera sa fille dans sa belle université aux allures de "cercles des poètes disparus". Elle se raconteront. Elles partageront les plaisirs de ce pays à découvrir.
    A l'infini, il imagine le bonheur de son amie des blogs...et il se dit que cela est bon !Et comme le temps est venu, il lui souhaite une très bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que puis je vous dire d'autre que merci, pour ce long texte frissonnant, et puis rajouter que j'ai toujours autant de plaisir çà vous lire.Au-delà des mots, se dire qu'il est une opération défiant les lois de la mathématique: Partager son bonheur ne le divise point, au contraire, cela le multiplie.
      Bien à vous
      Célestine

      Supprimer
  20. SUPER !!
    C'est que du bonheur alors !

    Et tu as raison d'être fière pour ta fille ! Je le fus aussi quand les miennes franchirent les portes des grandes écoles de la République !
    Après tout on y est quand même pour quelque chose dans l'éducation donnée…
    Et même si ce n'est pas un gage de réussite de sa vie, loin de là, c'est quand même mieux que la marginalisation et le pointage au chômage…

    -------

    Je repensais aux petites histoires courtes de Pierre Doris ( je te parle d'un temps que les moins de XX ans ne peuvent pas connaître…) :

    — Dis papa ! C'est encore loin l'Amérique ?
    — Tais-toi ! Et nage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Walrus et toi, vous avez les mêmes valeurs

      merci pour tout!

      Supprimer
    2. ah ! J'avais pas vu le commentaire de Walrus !
      mais c'est bien avant septante !
      Hélas pour nous !

      Supprimer
  21. Très heureuse pour ta fille, et t'as bien raison d'être fière ! She's gonna have a great time for sure !:)

    RépondreSupprimer
  22. Coucou Jane, contente de te voir un peu par ici...Hier j'ai pensé à aller te voir, et j'ai lu plein de bonnes choses sur ton blog...et hop te voilà. Hasard? Synchronicité?
    Pour ma fille, I hope so!
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
  23. Tout d'abord félicitations pour ta fille. Alors comme ça tu formes de futurs artistes.Il y a une chose que je n'ai pas comprise : c'est la ruche qui sourit ou c'est toi en regardant ? Amicalement dinosaure80.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui souris, Henri, rappelle-toi, il sont concentrés, eux!
      merci de ton commentaire réjouissant.

      Supprimer
  24. Et oui, la Vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille mais elle nous offre ces petits moments de bonheur qu'il faut savoir apprécier (ce qui n'est pas donné à tout le monde)... Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  25. Oui la fin de semaine signera le début des vacances, donc un peu de répit dans ce métier si prenant. Ma vie est un torrent de montagne frais et bouillonnant, je préfère!

    RépondreSupprimer
  26. Harvardeu ? Alors là, la classe :-). Euh, heureusement que ce n'est "que" trois mois ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire financièrement? parce que oui, on va boire le bouillon mais tant pis. C'est trop bon!

      Supprimer
    2. Non, en fait, je voulais parler du temps passé loin de toi. Mais je dois dire que je suis un peu obnubilée pour le moment.... :-)

      Supprimer
  27. ET bien, ça ne m'étonne pas de toi. Bravo donc à la mère qui fit cette fille là! et à la fille pour ce qu'elle fit des dons fournis par ses parents. Ben oui, nous les parents on y est pour quelque chose!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certainement.Mais quelle est la part de chance? Il y a longtemps que je veux écrire un billet là dessus.

      Supprimer
  28. La référence des références !
    La liste des célébrités ayant fréquenté les bancs de cette université est impressionnante.
    Je comprends ta fierté, toute légitime, Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que cette liste fait rêver...Merci pour ton passage.

      Supprimer
  29. Les petites joies et les grooooosses fiertés de maman, ça fait le plus grand bien. A toi comme à ceux qui voient ta bonne humeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Edmée, j'ai toujours une petite hésitation avant d'étaler mon bonheur..mais avec toi, je sais que je peux me lâcher!

      Supprimer
  30. Harvard ! Boudille :lol:
    C'est géant. Bravo à ta Poulette
    Y'a des jours où tout va bien. Il faut s'en souvenir quand ça va mal...
    Bon we & bises de Lyon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne perds pas ça de vue, rassure toi! La vie est faite de hauts et de bas, apprécions l'air des cimes quand on est en haut!

      Supprimer
  31. oh Célestine... c'est magnifique!
    Bravo à la fille... bravo à la mère...
    Ce sera une belle expérience...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Coumarine, je crois en effet que l'expérience sera unique dans une vie. pas tous les jours que l'on pénètre dans Harvard!

      Supprimer
  32. Waw, félicitations à la fille, qu'elle en profite ! et peut être que ses parents en profiteront pour aller la voir.
    En attendant, profite des vacances (8 semaines c'était long, j'ai cru ne jamais en voir le bout !) Des bises et repose toi, profite des tiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi, ça fait même neuf semaines, depuis le 27 août...non stop puisque j'ai travaillé même le mercredi et même le week-end. C'est rien de dire que j'avais besoin de souffler un peu!
      Bonnes vacances à toi, garde le moral ma belle.

      Supprimer
  33. Tu remues plein de souvenirs.... Matisse j'avais une institutrice en grande section qui nous faisait peindre à la manière de grands peintres.....et je me souviens bien de Matisse et du dessin que j'avais donné à ma grand-mère.
    Et puis Harvard, j'y ai passé un été à 17 ans en tant qu'étudiante étrangère. Fabuleux. J'envie ta fille. C'est un de mes plus beaux souvenirs. Félicitations à ta fille et à toi !
    Merci pour ces "petites cuillères de miel"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout cela me rassure beaucoup, miss! je la laisserai partir avec joie...

      Supprimer
  34. Un prof heureux! Ca existe? mais c'est merveilleux. En ce moment, je ne rencontre que des profs qui souffrent!

    RépondreSupprimer
  35. Oui chère Claudialucia, tu pourras etrouver tous les billets sous l'onglet "j'adore mon métier". J'y parle de ma passion d'enseigner.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.