mardi 16 octobre 2012

Les enfants sont merveilleux

A la pause de midi, Chloé et Thalie, six ans, discutent sous mes fenêtres. Trop-mi-gnon!

-T'es déjà rentrée dans la salle des maîtres, Chloé?
-Non, on a pas le droit! C'est que pour les maîtresses.

-Moi j'aimerais bien savoir ce qu'il y a dedans...c'est la seule pièce que j'y suis jamais "y allée"dans toute l'école.

-Eh ben moi,  la chambre de mes parents, j'ai pas le droit d'y entrer tu sais pourquoi?
-Non?
-Eh ben parce que mon papa il fait des bisous à ma maman tout nu. Hi hi hi!  I font l'amour en fait, ça s'appelle.
-...ah! ben... Moi mes parents ils sont divorcés, alors...
-Tu crois qu'i font l'amour dans la salle des maîtres?
-Mais non, les maîtres et les maîtresses eh ben, c'est pas des parents quand même!

C'est vrai, quoi, quand même! Ça se saurait si on était des parents! Heureusement, d'ailleurs, j'y pense, parce qu'il s'en passerait de belles dans la salle des maîtres...

52 commentaires:

  1. Réponses
    1. Elles m'ont vraiment attendrie...je les écoutais parler et je n'osais pas les interrompre, c'était tellement mignon.

      Supprimer
  2. Oui mais si un maître marié il a une maîtresse parmi les maîtresses, et si il veut que cette maîtresse joue un rôle de Maîtresse avec accessoires sado-masos et tout, et que tout ça se passe sur le bureau de la directrice quand la dame du nettoyage rentre, est-ce que cette situation figure dans la liste des jeux acceptés dans l'enceinte de l'école d:^) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai consulté le code "Soleil" et je n'ai pas trouvé la réponse à ta question...

      Supprimer
  3. Trop mignon !
    Ces enfants sont adorables. Quelle chance tu as de vivre de tels moments !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai de la chance. Merci d'être passé.

      Supprimer
  4. Bonjour.
    Votre billet me fait penser au film "Du vent dans mes mollets"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée voir la bande-annonce. Il a l'air chouette ce film. Et effectivement, les deux petites ressemblent à mes deux chipies...

      Supprimer
    2. J'ai vu le film; plein de fraîcheur :)te le conseille vivement. bon week-end à toi!

      Supprimer
  5. C'est assez marrant la pensée des enfants, plus évolués maintenant que dans nôtre temps..

    belle journée avec bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est certain. Un peu trop parfois, on se demande si certains ne sont pas en train de se faire voler leur enfance par des parents trop impatients de les voir grandir...

      Supprimer
  6. C'est mignon. Mes 2 grands avaient été tétanisés (il y a fort longtemps) en rencontrant leur maitresse dans la rue (nous êtions presque voisines) et ils avaient découvert que les maitresses ne vivaient pas à l'école, qu'elles en sortaient et même qu'elles avaient des enfants ! Un vrai choc pour eux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai connu ça: des élèves effarés de me rencontrer au supermarché, et pire: à la piscine! Tu imagines, la maîtresse en maillot de bain...
      Et puis, il y a les classes de découverte, où l'on partage le quotidien pendant une semaine. Et là, il arrive que l'on voit la maîtresse se brosser les dents ou même être en pyjama! Ahurissant... ;-)

      Supprimer
    2. les enfants qui vous rencontrent dans la rue et qu'on a salué, le lendemain constatent comme pour se persuader d'une réalité incroyable "je t'ai vue maîtresse" ou bien ils interrogent devant les autres "hen, c'est vrai qu'hier je t'ai vue maîtresse?"

      Supprimer
  7. Ouaip, mais dans la salle des maîtres, il y a des maîtresses ];-D

    RépondreSupprimer
  8. comme c'est mignon!
    tu dois en entendre des fois;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons un cahier de perles, justement dans la salle des maîtres...les enfants sont merveilleux, c'est bien vrai. J'aurais de quoi en écrire un livre entier...

      Supprimer
  9. - Et vous faites quoi dans le vie ?
    - Je suis maîtresse.
    - Ça tombe bien, je suis amant.

    Pour de vrai, dialogue véridique. Avec Berthoise dans le rôle de la maîtresse et un inconnu qui l'est resté dans le rôle du prétendu prétendant amant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avoue que c'est une des ambiguïtés de notre beau métier! Et ne parlons pas de tous ces papas d'élèves qui "aimeraient bien retourner à l'école"...

      Supprimer
    2. sourire! c'est un jeu sur le mot que j'ai souvent entendu, mais cette façon est bien jolie!

      Supprimer
  10. C'est toujours adorables les réflexions d'enfants :-))

    Bisous, Laure
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en sais quelque chose, Laure, toi qui profites chaque jour des réflexions de ta petite étoile.;Une candide innocence qui produit de bien jolies perles parfois.

      Supprimer
  11. Mes profs, c'était que des maîtres… Avec des soutanes en plus…
    pas impossible que des petits garçons y allaient dans la salle des maîtres…
    On se demande bien pourquoi…
    Ça devait sans doute être de la… Comment on dit… Philatélie ?

    Ouais je sais.
    Je casse l'ambiance…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meuh non, tu ne casses pas l'ambiance, tu "remets en perspective" simplement...Soyons heureux que les Jésuites ne sévissent plus.(Enfin je crois...Ca existe toujours? je ne sais pas en fait.) Philatélie, doux euphémisme pour un fléau...

      Supprimer
    2. je précise : la vérité à ses droits : "c'était des frères des écoles chrétiennes"
      Les jésuites, j'en ai connu qquns... pas que des cons quand même !!
      je rends même hommage à l'un d'entre-eux qui m'apporta beaucoup....
      (au nom de MA vérité bien sûr...)

      Supprimer
    3. Tu vois comme je suis ignare! Je confonds les Jésuites et les frères des écoles chrétiennes...

      Supprimer
  12. Dans mon école, l'infirmerie (bobologie) est dans la salle des maîtres. Les enfants vont et viennent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas que j'aimerais ça...j'adore les enfants, mais j'ai quand même besoin de mes petits quarts d'heure de pause de temps en temps...

      Supprimer
  13. Très mignon mais à ce niveau, ils savent de plus en plus de choses de plus en plus tôt... Si les parents savaient tout ce que j'ai déjà entendu... Bonne fin de semaine Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il vaut mieux qu'ils ne le sachent pas...tout comme je préfère ne pas savoir ce qui se passe dans certaines familles, d'ailleurs!
      Passe une bonne fin de semaine, Petit Belge. J'ai toujours plaisir à te lire.

      Supprimer
  14. Coucou Célestine,
    C'est tellement mignon cette discution entre copine!!! HI!HI!

    Bisou ♥

    Manon

    RépondreSupprimer
  15. Réponses
    1. A six ans, on a encore une certaine fraîcheur, heureusement!

      Supprimer
  16. Un pur bonheur ces discussions enfantines !!
    Quand même, je pense qu'il s'en passe de belles en salle des profs, mais pas forcement ce que l'on croit !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et qu'est-ce que ça fait du bien, loin (enfin pas toujours si loin que l'on ne pense) des petites oreilles indiscrètes ! :)

      Supprimer
  17. Ce qui serait bien, c'est que des parents fassent l'amour en se laissant enfermer dans la salle des profs ou des maîtres après une visite à l'école...mais bon les enfants peuvent pas tout comprendre non plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ose imaginer la scène...Mais c'est parce que je connais certains parents d'élèves!

      Supprimer
  18. Hi! hi! j'adore!
    Lorsque j'étais instit je me suis rendue compte que pour beaucoup d'enfants notamment les petits, une maitresse vit à l'école, dort à l'école d'où elle ne sort jamais et n'a ni mari, ni enfants!!! Je me souviens du regard oh combien surpris d'une petite fille qui m'avait vu un jour sur le quai du métro à Paris, alors que je débutais ma carrière! Elle n'en croyait pas ses yeux:-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tous les enseignants expérimentent cela au moins une fois dans leur carrière!

      Supprimer
  19. jE ME SOUVIENS d'un élève persuadé qu'un maitre , collègue , et son ATSEM étaient mariés et vivaient dans l'école !!!
    Craquant en tout cas !
    "faire l'amour" , il y a trente ans, cela se disait bien bien tôt aussi avec évidemment derrière toute une imagerie tres enfantine pour la majeure partie des enfants de cet âge.- majeure j'ai dit!-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand j'étais petite, je croyais que faire l'amour c'était embrasser sur la bouche...

      Supprimer
  20. Oh c'est délicieux! Que la vie est donc simple quand on est enfants, la logique est implacable....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un des côtés les plus ravissants de mon métier: la logique des enfants.La logique poétique des enfants...

      Supprimer
  21. C'est vraiment tout mignon ! Merci de partager avec nous ces tranches de vie savoureuses.
    Cette discussion me fait penser à un des derniers dessin de Jack qui se trouve là http://www.dangerecole.blogspot.fr/2012/10/allez-une-connerie-pour-un-dimanche-soir.html
    Bonne fin de semaine !

    RépondreSupprimer
  22. Chabinstit, bien que cela fasse dix fois que je te pose la question, je ne désespère pas:comment fait-on pour mettre un commentaire chez toi???
    Merci en tous cas d'être passée.

    RépondreSupprimer
  23. C'est trop mignon ! Merci de partager cette conversation très privée !

    RépondreSupprimer
  24. Privée mais anonyme...j'ai bien sûr changé les prénoms des petites.

    RépondreSupprimer
  25. J'adooore!
    Mes fenêtres donnent sur un patchwork de forêt!
    Les écureuils n'ont pas de conversations!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce doit être joli, une école en pleine forêt...

      Supprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.