samedi 10 septembre 2011

La remplaçante

On était à la machine à café avec Edgar. Comme tous les jours.

On a vu débouler une fille carrément pas vraie, ébouriffante, j'exagère pas. Des jambes, mon vieux, des seins à piquer la fortune, une carène de navire de luxe, des yeux à faire péter les braguettes, une bouche...maquillée comme une voiture volée.

Elle est passée près de nous, et son parfum nous a pétrifié le cerveau. Norbert faisait une tête ahurie, on aurait dit un de ces oiseaux indiens d'Amazonie à l’œil vide et rond comme une olive noire, sans aucune expression.

-Ferme la bouche ! que je lui ai dit, ça fait courant d'air !

-T'as vu ? Elle nous a même pas calculés, dis donc. Rien, pas un regard ! C'est qui celle-là ? a dit Edgar en sortant de sa prostration.

-Aahhh !! je vois messieurs que vous avez croisé ma remplaçante, a dit Lambert qui sortait de la compta.

Devant nos mines ébahies, il a cru bon d'ajouter : « Mais non, je plaisante ! C'est une cliente du boss. Elle vaut un gros paquet de dollars ! »Il a éclaté d'un rire gras. On était dépités.

Ben j'vais vous dire : si ce crétin de Lambert se met à faire de l'humour, c'est la mort du petit cheval !

N'empêche, je lui aurais bien proposé une formation accélérée, moi, à la « remplaçante »...

FEMME 
Pour le  défi du samedi il fallait placer trois noms de constellations... 

15 commentaires:

  1. t'aurais dû être scénariste pour Bruno Solo et Yvan le Bolloch !:-)) trop drôle et pétillant d'humour vrai ! Comme toi !! :-)) Bisous ♥

    RépondreSupprimer
  2. J'y ai pensé...mais je suis trop chère pour eux! ;)

    RépondreSupprimer
  3. impeccable!!!
    dis-donc, juste pour info:
    tu as pris un abonnement payant, avec deezer?

    RépondreSupprimer
  4. SUPERBE texte !…
    J'ai bien ri !
    Du Frédéric Dard sans le côté quelque peu vulgaire qu'il avait parfois…

    On en redemande !

    RépondreSupprimer
  5. " des yeux à faire péter des braguettes " , je la ressortirai celle là
    Excellent , le décor est vite planté , les protagonistes sont désopilants , j'imagine comment la journée sera placée sur le signe de " la remplaçante "
    bravo Célestine !

    RépondreSupprimer
  6. Merci JEANNE! J'aime aussi faire rire mes lecteurs...

    ALAINX je suis heureuse que tu aimes. Je prends tellement de plaisir à participer à ces ateliers d'écriture!

    CROUKOUGNOUCHE je te réponds par mail.

    RépondreSupprimer
  7. Sourire...scène assez fréquente dans certains lieux....

    Belle journée.

    RépondreSupprimer
  8. Ah ah, oui un peu de Frédéric Dard de bon ton! Tu sais les utiliser, les mots, toi! Ciel et constellations!!!!

    RépondreSupprimer
  9. :~))))

    Un seul regret : c'est trop court ! J'aurais bien aimé qu'elle continue un peu, ton historiette !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai cru au début que tu parlais d'une PE remplaçante dans ta salle des maîtres !! Non, une comme ça, ça n'existe pas, ça n'existe pas ;-)

    Tu es très douée chère Célestine, j'aime beaucoup tout ce que tu écris !
    Très bon week-end ! A apprécier sans modération...

    RépondreSupprimer
  11. Moi, je suis une vraie remplaçante, mais je dis toujours bonjour. :D
    Bravo Célestine, c'est très drôle.

    RépondreSupprimer
  12. C'est vraiment excellent !!! Je sens que le prochains roman sera un polar ....
    Bises
    Zénondelle

    RépondreSupprimer
  13. Si ça se trouve c'est un travelo Brésilien (on se console comme on peut !)

    RépondreSupprimer
  14. Très drôle! le message précédent était très touchant.
    Vous vous dîtes petite insit (cf Jacques) mais que suis je alors à côté! bRAVO POUR votre talent d'écriture!

    RépondreSupprimer
  15. Quelques temps que je n'étais pas passé par ici, mais quelle erreur ! Un régal ce texte.

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.