mercredi 15 décembre 2010

Sainte Luce, les jours allongent du saut d'une puce...

Je l'ai déjà dit plusieurs fois. La lumière me fait cruellement défaut à cette période de l'année. Mais voilà que nous avons passé Sainte Luce, la patronne de la lumière, et déjà, dans ma tête, un micronésime changement est en train de s'opérer... Euh... ne cherchez pas ce mot, je viens de l'inventer. Quelque chose à mi-chemin entre infinitésimal et microscopique . En somme on va vers l'été...Vous avez le droit de vous moquer de mon optimisme serin. Oui, serin. Au sens de niais. On peut dire que je suis une serine sereine. Je sais que les jours vont se remettre à allonger, que la planète  va inverser doucement son inclinaison et que dans quelques jours, mon transat sera exactement au soleil à l'heure de la sieste. Derrière la vitre, hein, pas dehors, faut pas exagérer! 
 Exit le sapin du voisin qui me fait de l'ombre depuis deux mois .  Les  bénéfiques rayons viendront caresser ma peau délicatement, à travers les carreaux,  me chauffer comme un vieux chat , mes cellules vont se remettre à frétiller, elles auront leur dose quotidienne de photons, youpi, alléluia! Ça va être bien.    ♪ ♫ Il en faut peu ♪pour être heureux, ♫♫la la la la ♪ la la la...☼


bidouillage photo: Célestine

20 commentaires:

  1. moi je connaissais un autre dicton avec Sainte Luce...

    mais bon, ce blog n'étant pas interdit aux moins de 16 ans, je m'abstiendrai...

    RépondreSupprimer
  2. Protuensoleiadosaure il est le temps au millième de seconde depuis la sainte!
    Sétirélasivement aux raies luminescentes de l'astre qui réchauffe, non pas par sa réelle chaleur mais par sa douce éclascence!!
    Que de nouveaux mots pour boire avec toi,à l'ivresse, youpi, alléluia, ♫♫la la la la ♪ la la la...☼☼☼☼

    RépondreSupprimer
  3. Chaque millième de seconde de jour gagné est une victoire sur les ténèbres et la morosité ! Mister Winter, Mister Winter, go hoooome ! :~)

    RépondreSupprimer
  4. oh lala! quel bien ça fait de te lire ce soir, chère Célestine!
    Car à moi aussi la lumière me manque. Et je constate tous les jours que le temps est gris, froid et neigeux!
    Alors toi qui nous dit qu'on va tous les jours grappiller quelques minutes de lumière (n'est-ce pas à partir du 21 décembre? ), tu es ma sauveuse de ce soir!
    Je me coucherai avec le sourire oui oui!
    (et merci pour le néologisme...il me plait!!!)

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi je suis ravie que tu nous rappelle qu'enfin on redescend de la montagne (en bicyclette pouet-pouet) et qu'on va vers le soleil! Car oui, si on se dit que l'hiver ne fait que commencer, zut alors!

    La descente aussi, commence. A nous le bronzage et le vin blanc bu à la terrasse!

    RépondreSupprimer
  6. ah oui tout ça est bien vrai, mais pour moi janvier et février sont tout de même durs à passer, parce que sombres, justement...
    tiens à ce propos, je suis à la recherche (depuis longtemps)d'un poème sur février qui dit ceci:
    Février, gai comme un pinson
    successeur de janvier morose
    toi que le carnaval arrose
    de son champagne polisson

    peut-être que quelqu'un ici pourrait m'aider?
    merci!
    :-)

    RépondreSupprimer
  7. Il me semble que c'est à partir du dernier jours de l'automne que les jours commencent à rallonger, vers le 20 décembre...Je rabatjoise ici. Mais je suis exactement comme toi, je me languis des longs jours. Comme je suis né en juin, cela doit avoir un sens.

    RépondreSupprimer
  8. Le soleil se débine
    Accroche-toi Célestine

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Célestine ! Tu es déjà revenue de Nantes ! Tu as fait plus vite que moi !
    Nous ne sommes que le 16 Célestine et il me semble que les jours commence à allonger à partir du 21!
    Pour ne pas encore plus obscurcir ton automne au couleurs hivernales, je ne te parlerais pas de hiver qui n'est pas encore commencé !
    Je sais que dans ton midi, le petit serin dès potron-minet, ne se montre pas trop souvent, et que l'air de chez toi est assez serein, mais tout de même, l'hiver sera là pour toi aussi ! Tu auras peut-être la chance que ton soleil brille pour toi, plusque pour nous !
    Bisous Célestine et bon près-midi d'automne !
    Florence

    RépondreSupprimer
  10. Damien, ben non ça veut rien dire, moi je suis née le 1er janvier! Ce qu'il y a de bien avec l'hiver, c'est qu'on sait qu'il cède la place au printemps.... Je te suggère de mettre des étincelles de lumière sur ton blog plutôt que tes flocons bien sympas et bien froids; je devrais faire la même chose: ça ferait un peu décalé mais bon...ce serait une excellente luminothérapie. C'est quoi cette histoire de sapin du voisin? Tu veux que je vienne avec la tronçonneuse?

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir
    je t'ai vue chez Mathéo, tu ne sais rien non plus ?
    Tu as un joli blog, le dicton pour moi qui manque aussi de soleil en ce moment, c'est: A la sainte Mélaine, les jours allongent d'une aiguillée de laine.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  12. Ah non Delphine pas le grand sapin !!! il y a le Titipu qui habite dedans ...........

    RépondreSupprimer
  13. Je dois être l'un des seuls dans le cas, mais je ne suis pas en manque de lumière. En fait, j'aime bien toutes les saisons. En hiver, les petites soirées bien au chaud alors qu'il pleut et fait froid dehors, me plaisent. J'aime le côté intime et feutré de l'hiver (peut-être parce que je suis né un 2 janvier mais Delphine n'est pas d'accord?), mais pas les problèmes de circulation causés par la neige ou le verglas. A bientôt Célestine!

    P.S. Mon dernier article sur mon blog des écrivains (http://ecrivainsbelges.blogspot.com) devrait t'intéresser.

    RépondreSupprimer
  14. ALAIN Tu es un coquin...mais je ne vois vraiment pas quel peut être ce dicton...

    Petit Ane Gris toujours poète ...mais là c'est vraiment trop nébuleux...

    TANT BOURRIN oui, j'espère qu'il va rentrer chez lui, Monsieur hiver. Je le déteste cordialement.

    COUMARINE tant mieux si je t'ai fait plaisir, j'adore.

    J'espère EDMEE boire un jour avec toi sur une terrasse en plein soleil, en Italie, en Belgique, n'importe où , mais ensemble et au soleil...

    ADRIENNE j'ai cherché partout ton poème, mais pour l'instant je ne l'ai pas trouvé.Cependant je ne m'avoue pas vaincue...

    DAMIEN tu sais, 13 décembre, 20 décembre...c'est une question de quelques jours... En tous cas, cela me donne de l'espoir, et c'est ainsi que je vis en hiver: en espérant que cela ne durera pas trop longtemps...

    ANDIAMO: je me tiens bien: le froid ne m'aura pas!

    FLORENCE:étonnant, je ne suis pas allée à Nantes: tu ne confonds pas avec quelqu'un d'autre?J'avoue que le soleil du midi est généreux. Je compte sur lui.

    DELPHINE tu vois, j'ai enlevé les flocons, et j'ai accroché des étincelles à ma souris. Ça a un petit côté baguette magique qui me plaît bien...Quant au sapin du voisin, c'est vrai qu'il me cache un peu le soleil en hiver, avec ses grandes branches bien fournies, mais comme dit Hutte, il y a le titipu dedans, alors la tronçonneuse, on oublie...

    PAQUERETTE bienvenue chez moi. Non je n'ai pas de nouvelles de Mathéo. Je suis triste car il ne vient même plus poser des commentaires sur les blogs amis...
    Mais j'ai cru comprendre qu'il avait quelque chose de très important à faire dans sa vie en ce moment...

    HUTTE heureusement que tu es là pour veiller au grain, sinon Delphine serait venue dégommer le sapin de Gilbert à la tronçonneuse!

    PETIT BELGE je vais tâcher de ne pas oublier vos anniversaires à Delphine et à toi...Merci de m'avoir indiqué ton article, mais j'avais déjà vu la vidéo d'Edmée sur F.c.b..k...

    AAAAHHHH j'ai déjà moins froid!
    *******Célestine**********

    RépondreSupprimer
  15. Et bien moi maintenant je secoue secoue secoue secoue la souris et plein plein plein plein de petites étoiles scintillent sur mon écran Youpi c'est magique !!!! Allez courage Célestine je suis certaine que dans un mois on ré entendra le Titipu !!! allez on y croit !!! Titipu Titipu titipu !!! écoute il arrive !!! ouuh Hutte des Bois a disjoncté !!! c'est l'effet Kiss cool !!!

    RépondreSupprimer
  16. Le titipu étant le premier billet de ma Cel (tu vois je m'en souviens) je ne tronçonnerai pas le sapin du voisin... Tu sais, paquerette et moi sommes inquiètes pour Math, si tu as des nouvelles, dis-nous d'accord?

    RépondreSupprimer
  17. J'ai bien l'impression que toi pour rien au monde tu ne pourrais aller vivre en Norvège ou autre pays nordique:-)!

    RépondreSupprimer
  18. PRINCESSE, je te livre les clés de mon esprit qui rebondit sans explications à la lecture de tes écrits et qui revient sur le passé de ton magestueux texte sur "les mots"

    Mots nouveaux dans la lignée de micronésime.

    "Protuensoleiadosaure" protu de protubérance de l'espace temps, ensoleïa de cet astre qui nous manque parfois, dosaure de par sa longue existance à cet astre.

    "Sétirélasivement" ,comme dixit you, "mon transat sera exactement au soleil à l'heure de la sieste"

    "raies" n'est pas un mot nouveau. La définition du dico: vient de raies du spectre, lignes obscures divisant transversalement le spectre solaire, ou lignes brillantes formant le spectre lumineux d'un gaz incadescent
    (à différencier du mot masculin rai donc logiquement sans propre chaleur)

    "raies luminescentes": mots, l'un et l'autre proche du pléonasme,mais cette association utile apporte du poids au mot suivant

    "éclascence" ou la luminothérapie au service du bien-être en rapport à ta souffrance "La lumière me fait cruellement défaut à cette période de l'année."


    La pensée, dans la suite de ton billet Sainte Luce les jours..., prend son essence dans l'état dû à l'emprise de la lumière sur le subconscient.
    Pour ma part, comme petit Belges, j'aime toutes les saisons, le jour et la nuit, mais je ressents avec douceur la délicatesse de la chaleur solaire se propageant à chaque pore de ma peau et tissant sa toile de volupté sur mon corps alangui

    RépondreSupprimer
  19. Mon esprit tortueux me laisse un goût bizarre de ne pas avoir réussi à expliquer, sans leçon aucune, dans la continuiter d'une simple conversation, le sens de mon écrit.
    J'ai l'impression d'un grand manque de légèreté à la re-lecture de mon deuxième commentaire, je te fais alors tout simplement un gros baiser et je me tais

    RépondreSupprimer
  20. Et bien, c'est chouette de te voir ainsi de bonne humeur? mais ça n'est pas plutôt à Noël exactement , le solstice d'hiver ?

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.