jeudi 5 août 2010

Introspection

Je suis entrée en moi-même il y a dix jours. Une introspection indispensable. J'avais besoin de me recentrer sur l'essentiel. Avec en prime une cure de magnésium. Non, elle n'était pas bien brillante, la Célestine , après un début de vacances pourtant en trombe. Un contrecoup, certainement. Une réaction à beaucoup de péripéties, de mises en perspective, de questionnements, de tâtonnements. Bon sang, je me suis même payé une ou deux bonnes crises d'angoisse, moi qui danse toujours ma vie comme un funambule... Pas toujours simple de tourner des pages, moi qui déteste renoncer. Rhhha, je me rends compte que je parle par énigme. Mais là, je suis un peu obligée. Comme dirait mon amie Coumarine, il y a des choses qui n'engagent pas que nous-même, et ces choses là, on ne peut les exprimer comme on le voudrait..Voilà comment on devient la reine de l'allusion et de la métaphore.
Enfin je me retrouve chez moi, avec de petits repères bien rassurants quand même. Et un peu de  (relative) solitude. Et mon cher ordinateur! Avec une connexion vive comme une truite de torrent!  Bigre, ce que l'on s'habitue au confort... Ivre de soleil, de grands espaces, de partages d'amitié vraie, je vais vous dire, non...je ne devrais pas, j'en rougis: mais cette petite pluie qui tombe, là, ce soir, a un parfum extraordinaire. Chut! mais non, je ne l'ai pas dit, je n'ai pas joué la fille du Sud blasée qui se plaint de trop de beau temps...Je sais que certains me comprendront néanmoins, tous ceux qui connaissent le poids écrasant de la canicule, quand les  rayons vous dardent sur les épaules comme un chalumeau, et que l'air devient irrespirable.
Ce soir, donc, avec le clapotis de cette averse d'été, je reprends contact avec la blogosphère. J'ai l'impression d'être partie deux ans...Mes hommes sont éparpillés l'un en montagne, l'autre à la mer, le troisième aux confins de la Hollande et du Danemark, il me reste ma chère fille pour partager quelques moments privilégiés, nous raconter nos coups de coeurs, nos rencontres, nos vacances quoi...De petites bulles de tranquillité dans la tiède moiteur de l'été qui s'étire à l'infini...
J'ai plein de choses à raconter...
(à suivre)

14 commentaires:

  1. Tu as fait une retraite, en somme !!! Sourires !!! Belle journée avec ta fille !! :**

    RépondreSupprimer
  2. On ne le dit pas assez souvent, mais l'été et sa chaleur, voire sa canicule, plombent parfois les pensées vers les tréfonds. Le gris humide prend parfois des parfums de bains de jouvence. A très bientôt.

    RépondreSupprimer
  3. On est souvent content de se retrouver chez soi, je suis content de te retrouver.
    Bises
    Math

    RépondreSupprimer
  4. Oui oui je comprends tout. Le demi-mot est bien nécessaire sur un blog, on enlève parfois le haut mais pas le bas, hein ;)

    Et la pluie, la pluie ... j'adore! Je suis Belge, alors c'est une sage inclination, mais il pleut aussi en ce moment sur mon New Jersey, après une canicule vraiment lourde, et que le bruit de la pluie sur les feuilles du buddleia est donc harmonieux et frais!

    Je t'embrasse et te souhaite bon retour!

    RépondreSupprimer
  5. qu'il fait bon de retrouver celestine! oui, il faut savoir ne pas tout devoiller, parler a demi-mots et parfois se voiler un peu la face, pour avancer, pour proteger ceux que l'on aime et "laisser-paraitre..le tout est de ne pas se perdre! reconnaitre nos coups de blues, d'angoisses est chose normale! nous ne sommes pas des machines et celestine a un coeur "GROS" comme çà!

    RépondreSupprimer
  6. Moi aussi j'aime bien les petites pluies d'été lorsqu'elles surviennent après plusieurs jours de grosse chaleur!Profite bien de ces quelques jours entre femmes!

    RépondreSupprimer
  7. Comme je suis heureuse de te retrouver sereine, apaisée et reposée. J'espère que toutes tes questions trouveront un jour leur chemin vers une réponse qui te satisfera... Bon retour chez toi et parmi nous, Cel, tu nous as beaucoup manqué.

    RépondreSupprimer
  8. tiens tiens... on parle d'autocensure ici, ça m'intéresse...;-))
    Je suis contente de te retrouver, tu commençais à me manquer, comme d'autres d'ailleurs
    La blogo est vide pendant les vacances
    Je n'aime pas la chaleur quant à moi
    Ta chère fille... c'est elle? ou toi? je sais pas moi... mais cette jeune femme est magnifique...

    RépondreSupprimer
  9. De retour d'une belle journée à la mer (à 2h de chez moi), je suis ravi d'avoir de tes nouvelles. Comme le dit souvent Coumarine, un blog tel que les vôtres n'est pas toujours facile afin de ne pas blesser ou fâcher les proches qui pourraient lire l'article. Je te souhaite une bonne fin de vacances reposantes, agréables, intéressantes et sereines. A bientôt Célestine.

    RépondreSupprimer
  10. Merci Petit Belge je vais mieux, pas facile d'être cyclotymique...Je n'ai jamais le blues bien longtemps.Ma vie est pleine de creux et de bosses, mais c'est comme cela que je l'aime.Les mornes plaines m'ennuient (cela dit sans vouloir blesser tous mes amis du "Plat Pays" !) Profite toi aussi de ces belles et longues vacances.

    Coum merci pour le compliment, c'est bien moi, dans mon petit village du Diois où j'aime me ressourcer...Il paraît que je ne fais pas mon âge, mais comme dit un célèbre humoriste (Gad ElMaleh pour ne pas le citer, on fait comment pour "faire" 50 ans? MDR )Pour l'auto censure, c'est vrai que je touche du doigt ce dont tu parlais il y a peu sur ton blog: la nécessaire pudeur pour ne pas dévoiler la vie de mes proches...

    Oui DELPHINE, moi aussi je suis heureuse de te retrouver. Les petits rendez-vous virtuels avec la "blogo" comme dit Coum, sont une dimension agréable de ma vie.

    MAMMILOU Je sais que tu me comprends pour ce qui est de la complicité mère-fille: tu as toi aussi un lien très fort avec tes filles

    VERO même sans signature je reconnais votre style. Merci pour votre fidélité. ON se voit un de ces jours?

    EDMEE et DAMIEN Ahh!La pluie sur le budlleia, quel joli évocation, très poétique.Mais,au fait, si je me mets à aimer la pluie, peut-être que je me "belgifie" à votre contact à tous! :-))

    PATRIARCH excellent jeu de mots, même s'il renvoie à un sujet brûlant...Bonne journée à vous deux.

    Bises à tous
    ******Célestine*****

    RépondreSupprimer
  11. merci Myo!jJe crois me souvenir que tu portes fièrement tes 50 ans toi aussi...

    RépondreSupprimer
  12. je trouve ce mois de juillet très difficile..pour tous..avec des mises en cause,des doutes,des questionnements...ouf voilà aout..
    bizzz

    RépondreSupprimer
  13. Très belle. Vous me manquez.
    Lpn

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.