dimanche 26 août 2018

Le petit fil par dessus les nuages

« Qu'est-ce qu'un vrai ami ? » m'a un jour demandé un ami. Un de ceux qui, l'air de rien, t'aident à avancer, en te posant toujours de vraies questions, celles qui vont chercher plus loin que le bar-tabac d'en face.
  J'ai réfléchi longtemps à sa profonde et épineuse interrogation.
Et un soir de pleine lune, où je vagabondais dans mes nuages, j'ai pondu ça. Au-delà de mon lyrisme célestinien, vous en retiendrez l'essentiel, j'en suis sûre.






L'amitié vraie est un pont, solide, aérien mais puissant.
L'amitié nous aime pour nous-même, sans calculs ni faux-semblant. Elle ne triche pas, elle dit les choses sans détours. Elle se réjouit du miracle qui nous cueille un matin à l'angle d'une rue. Eclatant dans un rire franc de fontaine bondissante, elle nous félicite le jour où l'amour nous embarque sur son aile, car elle n'est ni possession, ni jalousie. Elle est pardon et bonté. Elle repeint de joie vive les jours tachés de gris.
Elle participe à nos bonheurs, ses tickets sont toujours gratuits pour son manège de lucioles qui tintinnabullent au vent.
Elle sait tout de soi sans qu'on ait besoin de se dire, et elle écoute pourtant, des heures durant, sans s'énerver. A peine agacée de temps en temps, quand on charrie un peu trop, mais un agacement mâtiné de tant de sollicitude...
L'amitié apaise les remous de l'âme, les éruptions volcaniques du coeur qui tressaute. Elle sait se faire discrète et présente à la fois.
C'est très difficile et pourtant elle le fait, tel un acrobate qui tient son fil du bout de ses orteils : avec l'apparente facilité que donne le sourire et la confiance.
Beaucoup de mes amis sont venus des nuages, dit la chanson de Françoise.
Toi, tu viens du soleil. Tu te tiens là, sur une branche vive de mon arbre de paix. Ton regard d'écureuil me couve de tendresse. Tu m'accroches des sourires, des fous-rires, comme on décore un sapin. Tu ouvres tes bras sans rien demander en retour. Tu es comme une clairière. A jamais. C'est doux, c'est chaud !
Rien à voir avec les faux-amis à la face de bouc qui t'écorchent et te chausse-trapent à coup de fiel.
Tes mots posés en équilibre sur le bord de tes lèvres, on dirait qu'ils attendent toujours le bon moment pour s'envoler vers moi. Ils font mouche, ils font cascade, ils font fleur. Ils savent panser quand ça saigne, et parfumer quand ça sent trop mauvais, parfois, dans le caniveau des malheurs.
L'amitié vraie est un phare. Un banc. Un moulin paisible qui rythme le temps sans pesanteur.
C' est une jolie salade de fruits, qui donne la banane, et la pêche, quand la vie nous colle des châtaignes et des marrons, et qu'on se retrouve en marmelade.
L'amitié vraie, c' est comme de l'amour véritable, en version pudique, un souffle d'ange qui nous enveloppe sans nous contenir. Un cadeau.
Et même de très loin, elle tend son fil d'airain par-dessus les nuages.



¸¸.•*¨*•






106 commentaires:

  1. C'est beau ce que tu écris, cela donne envie de cette amitié véritable, ce fil par-dessus les nuages… je n'ai pas vraiment de ces ami(e)s là et je le regrette. Je les ai laissé en changeant de région, certaines sont partie pour toujours, d'autres sont parties vers d'autres idéologies, je pense aux autres… souvent mais le temps, mais l'éloignement...bisous mon amie de blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des ami·e·s comme ça, on n'en a pas quinze...
      A peine une petite poignée.
      J'ai peut-être eu de la chance d'en avoir quelques uns de très fidèles dans mon entourage.
      Bizou ma Brizou.
      C'est vrai si tu n'étais pas si loin on serait peut-être amies ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Bonjour Célestine,

    C'est joli ce que tu écris.

    Je ne connais pas bien l'amitié, je crois. L'amitié, c'est ce que je ressens pour les hommes que j'aime bien. J'ai du mal à ressentir autre chose pour les femmes que de l'amour.

    Une chose pas très bien calée.

    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les meilleurs amis que j'aie eu dans ma jeunesse étaient des garçons. Mais, tu exprimes quelque chose de vrai : c'est vrai qu'il y a toujours cette ambiguïté, et pour beaucoup de gens, elle est incontournable. Pas pour moi.
      Bisous cher Aldor
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. L'amitié n'est rien d'autre que de l'amour. Pour un homme, aimer sa soeur, sa mère n'a rien d’ambigu. Pourquoi en serait-il autrement avec une amie ?
      N'en déplaise au grand Georges, on peut ne pas être hanté que par le rut le rut le rut....
      Accolade à Aldor
      Ti bacio Cara e ti amo

      Supprimer
    3. Sur toi Blutchy je rencheris. L'amitié c'est de l'amour qui genere potentiellement les memes joies ou les memes peines quand il est embelli ou quand il est froissé. L'amitié n'est pas hantée par le rut...
      L'amitié est avant tout le respect reciproque. L'amitié ne s'impose pas, ne dicte pas.

      Julos Beaucarne l'illustre magnifiquement " L'amitie c'est comme les arbres".
      L'amitié c'est un partage sans arriere pensée, sans outrepasser la liberté de l'ami(e).
      L'amitié c'est ce qui t'aide a avancer sur ton propre chemin sans t'imposer le sien. Chacun sa route , chacun son chemin. Mais l'ami(e) sera toujours la , dicret (e) assis (e) a côté sur ton banc ....


      Bises a tous les amis

      Supprimer
    4. @Blutchy

      Tu m'as appris l'amitié, caro mio. Une force d'attraction énorme, comme si nous étions des aimants. Un mot qui dit bien ce qu'il veut dire d'ailleurs, ça m'a toujours fascinée qu'un mot scientifique, composant d'un principe physique appelé magnétisme, porte un nom aussi joli.
      Bien sûr que l'amitié c'est de l'amour, universel, inconditionnel, pour quelqu'un dont on ne se demande pas pourquoi. Juste parce que c'était lui, parce que c'était moi et puis basta.
      Merci pour ton amitié indéfectible.
      Je t'aime
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. @Petrus

      C'est beau ce que tu dis
      Et je crois que le poème de Beaucarne a toute sa place ici

      « Les vrais amis sont comme les arbres

      Ils ont hâte de te voir

      Mais restent imperturbables

      Si tu ne passes pas dire bonsoir



      Même après une longue absence

      Tu peux renouer avec eux

      Il n’y a pas d’intermittence

      Te revoir les rend heureux



      Les vrais amis sont comme les arbres

      Plantés très loin ou bien tout près

      Sans jalousie et sans alarme

      Ils croissent, c’est leur métier



      Les vrais amis sont comme les arbres

      Ils tendent leurs bras, ne plient pas

      Ils grimpent vers la lumière

      C’est ce qui les met en joie



      Les vrais amis sont comme les arbres

      L’univers est dans leur peau

      Qu’il fasse pluie, glace ou bourrasque

      Ils parfument et tiennent chaud



      Les vrais amis quand ils trépassent

      N’en finissent pas de fleurir

      Dans nos mémoires opiniâtres

      Même coupés les arbres prient


      Bises mon ami
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Entre l'amour et l'amitié il n'y a qu'un lit de différence chante Henri Tachan.
      https://www.youtube.com/watch?v=Htr4PpNkhhw

      Une déclaration qui n'a pas besoin de gants blancs -)

      Ti bacio Carrissima

      Supprimer
    7. Et il avait raison, Henri...
      Ti bacio caro
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. Il a toujours...
      Il est né en 39 comme notre doyen :-)
      Ils ne sont plus tellement nombreux ceux qui nous restent autant les choyer un peu.
      Baci Cara

      Supprimer
    9. Oui tu as raison. Choyer est un très joli mot, qui fait du bien dès le matin.
      Ti Bacio
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Magnifique définition célestinienne de l'amitié.
    L'amitié, c'est un peu comme une toile impressionniste : des petites touches de pinceau parfois imperceptibles mais qui, mises l'une près de l'autre, offrent un paysage de lumière et de couleurs.
    Bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah joli retour Ep ! J'aime beaucoup cette comparaison avec la peinture impressionniste.
      C'est tout à fait imagé pour moi.
      Ces touches imperceptibles, c'est la légèreté de la présence des ami·e·s
      Bisous Ep
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Oui, le fil de la véritable amitié n'est qu'un petit fil mais il ses incassable, je le pense.
    Il peut devenir élastique, il ne cassera pas. J'ai un ami comme ça. Je sais que de mon côté ce fil existera toujours.
    Comme tout est si bien dit dans ton texte. Comme on sent que cette amitié vraie n'est pas un vain mot chez toi.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ce n'est pas un vain mot. C'est quelque chose de primordial chez moi, qui fait partie de ma structure profonde.
      Je trouve que l'amitié est un sentiment très doux et très fidèle.
      Bises cher ¨atrick
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Quel beau message Célestine.
    Merci <3
    J'ai le sentiment qu'il s'adresse à moi, moi qui tourne autour de la question depuis plusieurs mois déjà, déçue, délaissée, plus tout à fait comprise...
    Chaque mot que tu as posé ici vibre et résonne. Il vient me dire ce qui n'est plus et ce que j'aimerai qui soit encore.
    Il y a ta poésie, douce, enveloppante qui vient panser cette petite blessure intérieure.
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très beau ce que tu dis là, ma Cloudy.
      Bien sûr qu'il s'adresse à toi, et à tous ceux qui ont la même conception de l'amitié.
      Ce qui n'est plus sera peut-être à nouveau, sous une autre forme, ou avec quelqu'un d'autre...
      J'ai espoir...
      Je t'embrasse moi aussi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. L'amitié est un joyau, une pépite d'or ou de mi-aile qui ressent ce qui ne se dit pas, les silences, les blancs, les absences, , saisit fort-aimant les balancements du coeur et de l'âme. Elle offre sans besoin de retour sans compter ... elle est un instant fragile mais fort qui repose sur un solide fil de soi, une petite brindille résistante qui aime se partager...

    Merci Céleste pour ta poésie ouatinée qui m'emmitoufle, fait chaud, molletonne mes égratignures.
    Bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh chère Den, comme c'est gentil ce que tu dis sans ta dernière phrase...
      J'aime beaucoup le mot « ouatiné » il est doux comme un nuage de lait.
      Bisous émus
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Mes meilleurs amis , ce sont les animaux et la nature. Serais je un peu misanthrope ? Pourtant je m'intéresse beaucoup aux autres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Permets moi d'être étonnée, cher Daniel. Je ne t'imagine pas du tout misanthrope.
      Je croyais au contraire que tu avais un grand amour pour les gens, au vu de ton blog toujours plein d'empathie et de bienveillance.
      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. Un ami, c'est un mec qui habite à cent kilomètres de chez toi, que tu réveilles en pleine nuit pour lui dire "Viens !" et qui ne te demande pas pourquoi parce qu'il court déjà vers sa voiture. J'en ai un, depuis cinquante-trois ans, quand on se rencontre, c'est à peine si on se parle, à quoi bon, on sait tout ce qu'on doit savoir : on est amis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop chouette !
      J'adore ta définition, Boss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. C'est un très beau texte, Célestine, cet éloge de l'amitié vraie.
    Bisous,
    Mo

    RépondreSupprimer
  10. Tu décris si bien cette amitié dont j'ai tant rêvé...chaudoudoux à volonté! ☺☺

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un·e ami·e est un chaudoudoux, un cocon ouatiné, une douceur.
      Je te souhaite d'en trouver un·e
      Bisous ma Cathy
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. Et bien voilà un beau texte qui touche à l'essentiel. Une véritable amitié, c'est comme un petit bonbon qu'on suce pour se donner du courage dans les moments difficiles mais également pour partager les bons moments. Avec mon déménagement de l'automne passé, j'ai malheureusement beaucoup de peine à voir régulièrement les amis que j'ai laissés derrière moi. C'est ainsi. Une amitié, pour qu'elle vive, doit être nourrie régulièrement. Bises alpines et belle semaine frangine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien l'image du petit bonbon doux...
      J'espère que tu retrouveras tes amis, ou que tu t'en feras un ou deux autres.
      C'est si important pour ne pas se sentir à la dérive...
      Bises ma frangine des alpes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. Je te lis ce matin et mon cœur se serre d’avoir cru à cette amitié... quand je te lis je pense que cela n’en était pas finalement.... peut être la trouverais je un jour... bises amie de blog...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'en suis sûre. Et je sais que tu as dû subir la trahison ou la perte d'une amie, c'est dur, ça...
      Parfois on croit à une amitié, et effectivement, ça n'en est pas.
      D'aucun diront que l'on s'en fait une trop haute idée...Moi je ne crois pas.
      Bisous chère Manou
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. on a tous besoin de deux ou trois amis comme ça, je pense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A part, sans doute, certains misanthropes, oui, je pense que c'est humain de tisser quelques relations solides et douces à la fois.Des relations qui ne font pas mal, en tout cas jamais intentionnellement.
      Et deux ou trois, c'est sans doute un maximum...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Beau et vrai. Je vais faire simple et paraphraser sans détour mes chouchous: une affection légère à porter, forte à éprouver, une force qui enjambe l'absence...
    L'amitié récuse l'analyse et l'inquisition, admet l'inexplicable, laisse toute sa place à la tendresse et à la liberté...
    L'ami(e), celui qui sait tout de toi, et qui t'aime quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai reconnu Camus. Mais l'autre je ne vois pas ...
      Enjamber l'absence, que c'est beau !
      Bisous de coeur
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. La deuxième c'est René Char, celui à qui s'adresse la première...
      La dernière c'est "Kin" Hubbard, un humoriste américain du début XXème...
      Bisous pareils

      Supprimer
    3. Admettre l'inexplicable, voilà sans doute le plus grand défi pour moi, qui aime toujours comprendre...
      Il m'est donné de m'exercer à le faire avec une amie qui a eu avec moi un comportement inexplicable; je vais essayer de lui pardonner...
      ♥️

      Supprimer
  15. Une belle et vigoureuse description de cette décoration "ami". Parfois ça prend des années pour comprendre qu'on est amis, parce que ça a commencé comme amoureux (et échoué), ou comme copains (copines aussi), ou collègues. Et puis le temps présente ses tests d'endurance et de loyauté, et voilà...

    Baci sorellita!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, l'amitié vraie résiste à tout, au temps, aux absences...
      Endurance et loyauté, c'est assez bien défini !
      baci bella ragazza
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. Les vrais "amis" ne sont pas nombreux et c'est bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est bien.
      Tout le contraire de Facebook et de ses listes interminables de faux-amis... ;-)
      Apprendre à Merveille et à Petite Soeur, et à Sibylle aussi, que l'amitié, ce n'est pas ça.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. L'ami(e) vrai(e) est bien-veillant(e), pas de jugement, juste le cœur ouvert et la main tendue... Quelle précieuse douceur ! Bisous céleste Célestine, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coeur ouvert et main tendue.
      Oui, ma Plume, c'est cela même
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Quelle belle ode à l'amitié, cet oxygène, cette eau fraîche, à partager. Ce fameux banc... Bises et ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'y assois souvent, en pensée, et je regarde couler l'eau fraîche d'un torrent, ou d'une fontaine, en me disant que j'ai beaucoup de chance de connaître certains êtres exceptionnels. ;-)
      Kisses from angel B and miss W
      Atttb
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  19. C'est beau et doux et chaleureux le lyrisme célestinien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ma petite Miss, que serait la vie sans un peu de poésie ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. Ben moi, Célestine, je serais bien ton amie. Et sans ticket… modérateur ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, si tu n'habitais pas si loin.
      Je me sens plein de points communs avec toi.
      Mais il faut bien se rendre à l'évidence: la distance ne facilite pas les relations, quelles qu'elles soient...
      Malgré le petit fil.
      Bisous chère eMmA
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Un ami c'est quelqu'un qui te connaît bien, mais qui t'aime quand même ...
    Je ne sais pas qui est celui qui a tendu un petit fil au delà des nuages, mais apparemment tu l'aimes bien ! ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je crois qu'il m'aime bien aussi ... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Tu m'as fait pleurer tellement c'est beau !
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et toi tu m'émeus, comme dit l'autruche.
      C'est ça le lyrisme, on s'emballe, on s'emballe, et puis voilà, ... on fait pleurer la lectrice...
      J'en suis contrite.
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. "L'amitié vraie, c' est comme de l'amour véritable, en version pudique, un souffle d'ange qui nous enveloppe sans nous contenir. Un cadeau.
    Et même de très loin, elle tend son fil d'airain par-dessus les nuages." ...

    C'est joli, et ça me touche !...

    RépondreSupprimer
  24. L'amitié est un sentiment noble et désintéressé que vous décrivez si bien, délicieuse.
    Je suis certain que vous êtes une amie fidèle et précieuse.
    Je vous embrasse délicatement.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le désintéressement et sans doute la qualité la plus précieuse de l'amitié : j'ai tellement eu affaire à de faux amis, qui avaient des intentions, qui poursuivaient des fins, et ne savaient pas donner sans attendre en échange.
      Des amitiés de carton-pâte qui s'effondraient dès que le but était atteint, ou qu'il se révélait au contraire impossible à atteindre.
      Rien de bien noble dans tout cela...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  25. J'ai bien cru que cette fois, j'allais caler pour de bon ! L'amitié est un mot difficile, car chacun y donne un sens très particulier et personnel.
    ce qui qualifie des amis pour les uns, ne les qualifie pas pour d'autres !
    Tu en fais une belle définition, mais, est-ce que cela existe vraiment ?
    L'amitié peut-elle être la même envers les femmes, quand on est hommes, qu'envers les hommes et réciproquement ?
    Beaucoup d'interrogations et une certitude.
    Les faux amis, ça oui, ça existe. Les vrais ennemis aussi. Je les préfère presque, au moins on sait à quoi s'en tenir. Dans les deux cas, on ne peut accorder notre confiance, aussi précieuse qu'est l'amitié vraie.
    Je ne connais personne qui ait envie de se voir trahir un jour, qui plus est par celui ou celle que l'on prend pour un(e) ami(e)... c'est une double peine. Celle d'être trahi, celle de perdre une amitié et celle d’admettre que l'on s'est trompé. C'est peut-être cela qui fait le plus mal...
    Si l'amour rend aveugle, l'amitié est le contraire, elle peut aider à ouvrir les yeux, justement...
    Je ne crois pas à l'amitié quand elle est un lot de consolation, quand la passion de l'amour, du désir a tout ravagé de son feu dévastateur. Les "restons amis" ne passent pas... Je n'ai jamais utilisé cette formule, par souci d'honnêteté.
    Si l'amitié est un pont solide, aérien et puissant, ce ne peut être qu'un pont suspendu émergeant de la brume, tenu par des fils tressés d'une multitude de fils de rien, de bouts de tout. J'aime les ponts et pas seulement à l'ascension... ;)
    Faire un pont, pour de bon
    Lui donner un prénom ♫♫♫
    Il y a tant de chanson traitant de l'amitié, que je n'en ai aucune qui corresponde exactement à ce que je voudrais dire.
    Un ami, une amie, c'est un peu un double de soi, un double de soie, sur qui se pauser quand on en a besoin. Ce doit être rare, je ne sais même pas si j'en ai un ou une, tant ma définition est pointue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Xoulec
      Tu as peut-être failli caler mais tu as de bonnes reprises ;-)
      A propos des faux-amis.
      Talleyrand avait dit: "Mon Dieu protégez-moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge."

      D'anciens amants devenus amis sont peut-être des gens qui avaient mal analysé leur amour croyant qu'un homme et une femme ne peuvent pas s'aimer d'amitié.
      Un ami ou une amie c'est un complément de soi. Il/elle comble tes failles comme tu peux combler les siennes. Que peut-on s'apporter si on est trop pareils?
      Accolade e baci à Celestina

      Supprimer
    2. @ Blutchy
      Oui c'est vrai, mon moteur est plutôt fiable et le carburant que me distille Célestine est de bonne qualité. Du coup, les reprises sont améliorées.
      Oui c'est vrai aussi, si l'ami(e) est une réplique exacte (bien que je doute fort que cela existe) ils ou elles ne peuvent rien s'apporter, se donner, s'échanger, s'offrir, s'aimer d'amitié.
      J'ai probablement mal formulé ce que je voulais exprimer. je voulais simplement dire que l'on retrouve chez un ou une amie une certaine "ressemblance" avec soi, mais pas totale, évidemment .

      Supprimer
    3. Les relations humaines sont comme des accords de musique. Sur le clavier d'un piano ou le manche d'une guitare, toutes les notes sont différentes et pourtant, en jouant avec elles on peut faire un accord parfait, une harmonie sublime et qu'il vienne un bémol de mauvais aloi dans cette ensemble et l'accord écorche les oreilles. Avec le sentiment d'amour, c'est pareil.
      Plus qu'une ressemblance, je parlerais de compléments d'âme et d'harmoniques.
      Je ne sais pas si tu maitrises aussi bien la musique que les travaux pratiques alors juste au cas où....
      Lorsque deux notes se mélangent il s'en crée une troisième (une harmonique) qui peut embellir le son produit par les deux notes, ou créer une dissonance plus ou moins désagréable.
      Si en musique l'harmonie est avant tout une question mathématique l'alchimie du sentiment d'amour st bien plus mystérieuse...
      Franche accolade

      Supprimer
    4. Merci de ces précisions musicalement métaphoriques. Bien que je ne maitrise pas musique, ni la pratique d'un instrument, je comprend parfaitement ce que donne l'accord de deux âmes, quand elles entrent en résonance...
      Accolade en retour

      Supprimer
    5. J'ai perdu une note de musique , justement ! Bien que je ne maitrise pas "LA" musique...

      Supprimer
    6. Ah mes amis, vous m'avez rappelé de riches heures de ce blog, quand les dialogues s'épanouissaient comme des fleurs au milieu de ma page...
      merci de tout coeur de cette joute verbale très agréable.
      Bisous à tous deux
       •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
    7. Chic ! j'ai retrouvé un partenaire de jeu :-D

      Supprimer
  26. Je me suis toujours demandé si l'amitié entre deux êtres de sexe différent, n'était autre que de "l'amantié" jamais concrétisée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un débat vieux comme le monde...ne peut-il y avoir que désir, (ou absence de désir), entre un homme et une femme ? Ne peut-on imaginer une relation fondée sur autre chose que le sexe ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  27. C'est beau comme un rêve inaccessible.
    c'est beau de voir que là où on a échoué d'autres, plus doués, ont réussi.
    Bonne semaine Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute une description un peu idéale, et pourtant j'ai au moins un ou deux amis qui correspondent à cette définition ...Sis-je plus douée pour cela ? Je ne crois pas ...j'ai surtout beaucoup de chance.
      Bisous Ncole
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est surtout que pour qu'une amitié se développe elle doit trouver une caisse de résonance (ou raisonance ?) de part et d'autre. Au départ ce n'est pas toujours facile à détecter, mais lorsque ça se produit c'est un effet d'écho infini.
      Molto baci Cara

      Supprimer
    3. Et j'aime profondément la musique qu'elle donne.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. « Parce que c’était lui, parce que c’était moi », écrivait Montaigne après la mort de son ami La Boétie. Indestructible les vraies grandes amitiés, celles qui durent toute une vie, sans accrocs, celles qui ressemblent à un long fleuve tranquille. L’amitié reste une valeur relationnelle sûre, de celles qui adoucissent la vie, soutiennent dans les épreuves, remplissent le cœur de joie et de satisfaction. Montaigne décrivait ainsi les différences entre l’amour et l’amitié : «L’amour est un feu téméraire, volage et ondoyant ; l’amitié est une chaleur constante et rassise, toute douceur et polissure»…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joli, quand Montaigne se met à faire de la poésie...
      Merci beaucoup miss pour ces jolies citations.
      Tu as raison d'insister sur cette douceur. Elle est fondamentale.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. L'amitié, la vraie est une perle rare... On a des connaissances, des copains, mais des amis, les vrais, ceux qui n'ont pas autre chose à faire quand on va mal, ceux qui se libèrent quand on a besoin d'aide sont rares... Et leur rareté fait la richesse de ce sentiment... Alors profitons de cet échange particulier que nous offre l'amitié qui va du sourire... aux larmes!
    bisous et douce journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des larmes de joie alors, chère conteuse...
      Un vrai ami ne nous fait jamais pleurer.
      Bisous à toi
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. L'ami c'est celui/celle qui embrasse nos silences désespérés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très beau ce que tu dis là, Alain. Et si vrai !
      Merci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. L'ami(e) c'est celui/celle qui n'exclut pas quand on a dit un mot ou deux qui ne plait pas, qui ne prend pas la mouche, qui accepte qu'on ne soit pas parfait

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute très difficile, parfois, de se comporter en véritable ami(e). Des souffrances intérieures nous en empêchent. Et c'est vrai que chacun a sa propre définition de l'amitié, ça n'arrange pas les choses... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. L'ami(e) sait comment exprimer un désaccord sans être blessant(e). Il/elle sait aussi à quel moment il ne faut pas le faire. Il/elle sait quand l'important est de pouvoir partager un silence...
    Ti bacio Cara mia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela demande une grande sagesse, donc.
      Et je sais que tu la possèdes, cette sagese relationnelle qui fait que tu tombes toujours juste avec tes ami(e)s...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. C'est un joli texte.
    Les chagrins d'amitié sont aussi douloureux que les chagrins d'amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme.
      Certaines de mes amies m'ont fait plus mal que des amoureux...
       •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  34. J'ai perdu en juin ma très grande amie (plus de cinquante ans d'intimité) et j'en ai eu du soulagement. Il y a cinq ans, elle m'a dit un jour qu'elle ne voulait plus me voir parce que je ne lui disais que des méchancetés. En fait, Alzheimer avait fait ses ravages et sa fille m'a conseillé d'éviter les visites : elle me tenait au courant de son état très régulièrement. Hélas ! le cerveau s'est détruit plus vite que le corps qui a résisté cinq ans de plus. J'ai tenu à la voir et j'ai voulu croire que nous nous étions quittées la veille. Mais ce n'était plus l'amie si chère que j'avais aimée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ce doit être terrible de voir son amie perdre la mémoire ainsi...Je compatis.
       •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  35. Une vraie amitié sincère vaut mille amours bancals.
    Les vraies amitiés sont aussi rares que l'eau dans un désert, elles sont donc précieuses.
    Bises amicales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une jolie métaphore, heureuse de te retrouver, Etienne, après cette longue pause estivale...
      Gros bisous cher poète
       •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  36. Dans mon esprit, un ami, c'est surtout quelqu'un qui peut te décevoir ou que tu peux décevoir.
    Parce que les autres se foutent de ce que tu peux faire et que tu te fous de ce qu'ils peuvent faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, envisagé sous cet angle, c'est vrai.
      Mais en même temps, a-t-on envie de décevoir un vrai ami ?
       •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
    2. On n'a pas envie, ça arrive.
      Va savoir par quoi on est emporté par moment ou à quelle extrémité on est amené par les évènements...

      Supprimer
    3. La vie est un long fleuve pas tranquille, finalement... Et c'est tellement mieux
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  37. Ah la la ! Comme c'est beau !

    Mais comme on ne se refait pas - ou plutôt que je ne me refais pas - la phrase que je préfère c'est celle-là :

    "C'est une jolie salade de fruits, qui donne la banane, et la pêche, quand la vie nous colle des châtaignes et des marrons, et qu'on se retrouve en marmelade."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ! Ma devise est d'ailleurs : "Il faut vivre pour manger et non pas manger pour vivre" !

      Supprimer
    2. Vous me faite rire tous les deux...
      Merci pour cette bonne humeur, ça fait du bien en rentrant... 
      Bisous à tous deux
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
    3. C'est une figure de style, la phrase de Joe Krapov, mais je ne sais plus laquelle !

      Supprimer
    4. C'est surtout un contrepied de la formule de Molière... hihi !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  38. Bonjour Célestine, ton billet sur l'amitié est très beau. Un texte merveilleux à lire. L'amitié est comme un baume. Un ami ou une amie trouve toujours les mots qu'il faut et cela est un bien très précieux.
    Je te souhaite un tout bon dimanche.
    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable ma Denise.
      Merci beaucoup ♥
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer
  39. Quel sujet, l'amitié ! Aussi complexe que l'amour dont elle n'est séparée que par un fil très ténu... Et parfois d'ailleurs, on passe de l'un à l'autre (rare) ou de l'autre à l'un... De l'amour à l'amitié. Il y a des amitiés amoureuses et des amours platoniques... Comment s'y retrouver? Il y a la fidélité dans l'amour (presqu'une fraternité ou une sororité)... De la connivence... Ca embellit une vie, c'est vrai.
    Que ferait-on sans amis quand on est célibataire ?

    L'amitié avec les hommes m'a toujours paru difficile, voire impossible (du moins pour moi, ou je suis dans une certaine indifférence, pas très très impliquée), ou il y a une brève attirance au départ (parfois une illusion d'attirance). Mais j'ai quand même considéré quelqu'un comme un ami, qui a compté, même s'il est mort il y a longtemps. Pour moi, il vit encore à travers ses textes et les livres qu'il m'a donnés, qui portent une dédicace qui me touche très fort.

    C'est un sujet difficile - tu en fais un beau texte - mais l'amitié est essentielle, et complexe parfois . Et puis, c'est différent aussi... Je considère que j'ai vraiment deux amies. c'est très différent... Et pourtant, je connais l'une depuis le début des années 90 et l'autre depuis 2001.

    Et puis, c'est vrai, il y a des ruptures d'amitié. Soit les chemins ont trop divergé, soit, eh bien, ils ont divergé je crois. Point....... On ne s'en est peut-être pas toujours rendu compte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Pivoine pour ce développement intéressant (comme toujours quand tu creuses le sujet.
      Il y a autant d'amitiés que de gens qui l'éprouvent je pense.
      C'est vrai que c'est un sentiment qui peut se confondre avec l'amour.
      Que ferait-on sans amis quand on est célibataire ? Entièrement d'accord. Les amis sont hyper importants pour l'équilibre entre les moments de convivialité et les moments de solitude.
      Mais de vrais amis, ça se mérite. Il faut les bichonner, penser à eux, et prendre soin d'eux. j'aime faire ça avec mes amis.
      Quant aux ruptures, elles sont sans doute inévitables dans tout relation humaine, quelle qu'elle soit.
      Je t'embrasse ma belle

      Supprimer
  40. Est-ce qu'il n'y a pas d'accrocs, dans une amitié? Moi je crois que si, parfois.

    Et parfois, on se comprend mal, l'un(e) peut blesser l'autre.

    Le tout est de surmonter cela... De vivre avec cela et de l'accepter aussi. Parce qu'au total, c'est bien.

    RépondreSupprimer
  41. L'amitié est un solide fondement pour un amour durable; pour preuve qu'à la longue, l'amour ne peut se passer d'elle, tandis que l'inverse n'est pas vrai, car l'amitié est un amour qui se dispense de pourquoi ou de combien et, par dessus tout, de retour.
    Merci pour cette belle et profonde réflexion, chère... amie en écrits ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir est pour moi, mon Titi.
      Les amis d'écriture ne sont pas les moindres pour moi. Une profonde et belle connivence littéraire, voilà qui me réjouit le coeur. :-)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

      Supprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.