lundi 29 janvier 2018

J'ai le bourdon







Cette semaine, j'ai subi une petite ablation chirurgicale. Je me suis fait ablater une de ces bizarres choses que le corps produit parfois, que les médecins appellent « lipome » et dont la présence, si elle n'est pas vraiment grave, n'est cependant pas des plus agréables. Surtout en plein milieu du bras. J'ai appris par ailleurs que le lipome était psychologiquement associé à un chagrin, ou une rancoeur, ou une peur imaginaire dont il serait la mémoire. Ça ne m'a pas étonnée.
J'ai apprécié de voir sortir loin de moi cette espèce de limace sanguinolente, à un moment-clé de ma vie où je me débarrasse de plein de choses ancrées dans mes profondeurs mentales. 
Une sorte de grande toilette symbolique de tout mon être qui m'emplit d'une joie ineffable. J'en reparlerai.

Pour l'heure, le jeune et sémillant infirmier qui m'a soignée m'a parlé d'apithérapie et conseillé de mettre du miel sur ma cicatrice. Du miel...Quelle bonne nouvelle ! Toute joyeuse, afin d'acheter un pot de ce remède miracle, je me suis rendue chez Felix, mon apiculteur préféré, un être exquis amoureux de ses abeilles. Un sage qui me fait penser à un vieil indien.

J'ai une grande admiration pour les gens passionnés comme lui, qui aiment les animaux qu'ils élèvent, ou les terres qu'ils cultivent.
Mais Felix était bougon. La récolte n'a pas donné, cette année. Ses abeilles sont stressées. Il a fait trop chaud...Je l'ai entendu maugréer en boucle contre Monsanto, le round-up, le glyphosate, le réchauffement climatique et l'inconséquence des hommes, parce que « tu comprends, s'il n'y a plus d'abeilles, nous mourrons tous ! » Il a conclu en disant qu'il n'y avait plus qu'à Cuba que les abeilles produisaient normalement.
Il était convaincant. Ça m'a bousculée. J'ai repensé à mon fils aîné qui voulait déjà sauver les baleines et les abeilles, à dix ans...je le sais depuis longtemps, en fait, que la fin des abeilles serait une catastrophe...mais là, j'ai eu l'impression qu'elle était imminente.
Et tout en écoutant Félix, ai-je rêvé ? je crois bien avoir aperçu, au coin de son oeil de lin, une larme  s'échouer dans un sillon de sa peau de vieux loup de mer.

¸¸.•*¨*• ☆



152 commentaires:

  1. Les oiseaux, les abeilles, les fleurs, les fruits... nous.
    Les hommes civilisés sont tellement habitués à se nourrir de produits emballés dans du carton, du plastique, qu'ils en oublient l'essentiel : les sources de la Vie.
    Rien n'est irréversible. Mais la vraie prise de conscience tarde car elle gêne le monde obscur de la finance.
    Courage Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du courage, ce n'est pas ce qui manque...
      Mais peut-il quelque chose contre le monde obscur de la finance ?
      Je parlerai plutôt d'espoir.
      Merci ma douce amie
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  2. Coucou belle Dame. Alors tout d'abord, j'espère que tu te remets bien de cette petite intervention. Rien n'est anodin et comme tu le dis si bien, tu passes par une période où tu te débarrasses d'un certain nombre de choses mais l'après est tout aussi important à soigner.
    Quant aux abeilles, à cette belle nature qui souffre et qui d'un coup se rebiffe, je suis toujours effarée de voir combien l'humanité est ambivalente vis-à-vis d'elle. On parle de développement durable, on parle de pollution, on parle et on parle. Et au quotidien, nombre d'entre nous ne fait... rien ou alors si peu.
    Que faut-il pour que le changement soit réel? en profondeur? Ne nous laissons pas abattre par le coup du bourdon qui pourrait nous faire flancher et désespérer mais parfois l'espoir est bien ténu.
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème c'est que la plupart des gens ne font pas le lien entre ce qu'ils entendent, et leurs propres actes.
      ce matin, sur le rézosocial qui commence par F, ma soeur a publié une intéressante étude sur la valeur nutritive des brocolis. Et là, une de ses lectrices répond : « je préfère le N*tella » Age mental, huit ans...
      C'est ça qui me fout le bourdon, à force. Cette ignorance crasse, ce manque de réflexion politico-écologico-sociétale.
      Mais tout est fait pour abrutir les consciences alors comment s'en étonner...
      Oui, l'espoir est bien ténu. Dès que l'on essaie d'avoir un attitude réflexive par rapport à ses propres pratiques, on se fait traiter de rabat-joie...
      Bisous célestes, chère alpine
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Poiur les abeilles de Cuba j'ignorais. J'ai fait enlever plusieurs fois les lipomes de mon cuir chevelu, un peu moins chevelu d'ailleurs. On les appelle des loupes. Pour l'association psy rancoeur chagrin j'ignorais aussi. Quant à Félix je voudrais qu'il retrouve l'essence de son prénom. Et toi, je voudrais bien te retrouver tout court.
    P.S. Ce matin comme souvent j'ai fait mon miel de tes écrits. Kisses to you Lalena. ATTB.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Félix est heureux, il fait du miel bio, il aime Pierre Rabhi, il bougonne, mais il fait sa part en bon colibri.
      A Cuba, qui s'est mis au presque cent pour cent bio, il n'est pas étonnant que les abeilles retrouvent la joie de vivre et de faire du miel...
      Au Salvador ils sont en train de faire pareil. Ils ont dit non à Monsanto, quel courage ! Je les admire.
      Depuis que j'ai vu « Tante Hilda » j'ai compris que ce consortium était devenu l'ennemi public numéro un de l'humanité...hélas, tout le monde semble s'en battre l'oeil dans les milieux autorisés...
      Quant aux bobos du corps, bobos de l'âme, ce n'est plus à prouver.
      C'est pourquoi il convient de soigner les deux en même temps, toujours...
      Kisses from lalena
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Moi aussi j'bougonne. Tiens grrr! Kisses from Grumpy but Happy quand je te lis. ATTB. Angel Baby.

      Supprimer
    3. You know what ?
      You're happy.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Je me suis souvent demandé ce qu'était un miel bio ...
      Je comprends qu'on puisse avoir un label pour ce qui est des ruches, de leur entretien, de leur environnement, des procédés d'extraction et de conditionnement du miel…

      mais,… comment savoir si les abeilles vont butiner sur des champs où il n'y a aucun pesticide ? Est-ce qu'on met à chaque abeille une balise GPS pour contrôler ?
      ;-)

      Supprimer
    5. Il y a quand même des zones de butinage, et un cahier des charges extrêmement rigoureux.
      C'est pour la même raison que l'on peut parler de miel de châtaignier ou de lavande, alors que l'on n'est pourtant pas sûr que les abeilles vont aller simplement sur les châtaigniers ou les lavandes.
      C'est simplement que les abeilles sont des adeptes du circuit court et du local. Elles ne vont pas se fatiguer à aller chercher ailleurs ce qu'elles ont tout près.
      Mais à choisir, il vaut mieux un miel pas bio mais artisanal acheté chez l'apiculteur du coin, qu'un miel soi-disant bio mais venant de Roumanie et vendu par carrefour... ;-)

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Je me fournis chez un géomètre expert… Ami d'un neveu… et apiculteur à ses heures.
      à l'occasion nous avons un deal intéressant : je lui offre chaque bouquin que je publie. En échange j'ai 2 pots de miel d'un kilo… à mon avis, suis gagnant au change… quoique !…

      Supprimer
    7. En valeur absolue, oui, tu es gagnant car deux kilos de miel valent plus qu'un livre.
      Mais tes écrits sont inestimables, font du bien à ceux qui les lisent et en ce sens je pense que le deal est équilibré.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci beaucoup chère Madame Adrienne!
      Je vais beaucoup mieux depuis que je l'ai fait enlever.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Même constat chez nous : le seul endroit où les abeilles vont plutôt bien c'est à Bruxelles (le centre des pâtés de maisons ne sont pas occupés par des cours comme à Paris mais par des jardins) où il n'y a pas d'agriculteurs et donc de pesticides.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est quand même assez fou ... sauf que la pollution par hydrocarbures ne doit pas être trop géniale non plus pour la qualité du miel...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Jamais très drôle de se faire ouvrir la couenne... Je pense également que notre corps est un sacré bordel avec tout ce qu'on lui fait subir.
    Il serait donc préférable d'enduire les coups de miel plutôt que de Mutela... Ah les cons, ils se sont battus pour que dalle, ben c'est à dire qu'ils ne savaient pas les tout petits chéris s'ils avaient su hein, hein !
    Bon alors les abeilles et Cuba, j'ai lu voilà peu quelque chose là-dessus il n'y a pas longtemps c'est peut être vrai, c'est peut être un message politique, tout mes semble possible.
    On est vraiment stupides de tout bousiller pour simplement emplir un peu plus des comptes bancaires mais quelque part je suis sûr que les abeilles doivent bien se marrer, elles savent s'adapter elles...
    J'apprécie beaucoup le titre de ton billet.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'il y a un message politique, mais ce n'est pas toujours un gros mot.
      Sortons des préjugés et regardons simplement la réalité objectivement : la seule façon de nous en sortir est d'arrêter la course à la chimie galopante. Il est bien évident que l'exemple de Cuba ne plaît pas à tous ceux qui ont des intérêts dans les pesticides.
      Le mieux est de regarder cette vidéo tournée par des américains (donc pas une propagande interne) Si tu as 53 minutes, tu verras...
      C'est assez édifiant. Et en même temps plein d'espoir.
      Les abeilles sont en train de mourir par les néocortinoïdes. Je ne suis pas certaine qu'elles s'adaptent longtemps.
      Et s'il n'y a plus d'abeille, il n'y a plus de reproduction des plantes...Parce que la pollinisation, c'est quand même essentiellement fait par les insectes. Si on compte sur le vent, ou si on fait tout au pinceau, on n'est pas rendu...
      D'où mon titre.
      Gros bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. Tu as subi une "lipome succion" si j'ai bien compris ?
    Concernant les abeilles, tiens, rions avant d'en pleurer ! ];-D
    https://youtu.be/12UnULyPFYM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé oui c'est un peu ça...
      Chouettes paroles dans cette chanson
      Elle commence fort:
      Les seins se gonflent et s'abandonnent à la caresse du printemps...
      Les seins ? Euh ? non ! L'essaim ... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Personnellement je sais ce qui se gonfle à la caresse… et pas seulement celle du printemps…

      Supprimer
    3. Ouais ! Moi aussi, et ce ne sont pas les seins.

      Supprimer
    4. Vous êtes tous les deux sur la même longueur...d'ondes, évidemment, parce que pour le reste...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  8. On a tous des douleurs cachées, le lipome est un truc courant, tu me diras pour le miel, le Goût trouve difficilement son miel, celui d'acacia, entre les abeilles qui disparaissent et les acacias malades, on a du mouron à se faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'on a tous des douleurs cachées...le tout est d'essayer de comprendre d'où nous viennent nos maux.
      Oui le miel a des pouvoirs naturels cicatrisants. Le meilleur est le miel de thym, mais il n'est pas facile à trouver dans le nord de la France..
      Mon préféré est le châtaignier.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Bonjour Célestine,

    Bref, tu t'es fait dégraisser? ;-) Ce n'est pas drôle, excuse moi.
    Pour les abeilles, c'est encore moins drôle, hélas...
    J'ai un apiculteur près de chez moi et à tous les dangers que le tien mentionne, le mien ajoute les frelons asiatiques.

    Bonne journée et remets toi de l'intervention que tu as subie.
    Bisous,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'excuse pas, l'humour c'est le meilleur des médicaments...
      J'ai perdu au moins 30 grammes ce jour-là !
      mais j'ai gagné en légèreté dans ma tête !
      Oui les frelons asiatiques sont une vraie plaie...
      Bisous belle jardinière
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  10. Finalement ma brave tante avait certainement raison, quand elle trempait sa cuillère à café dans le miel :
    — « le miel ? C'est bon pour tout ! »

    Et sinon ? Ils ont trouvé du miel dans ton lipome ? Toi qui est si douce !…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle avait raison ta brave tante.
      Moi qui suis de fièvre et de miel, j'attends les résultats de l'analyse avec impatience...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  11. J'espère que tu te remets bien et que tu ne te sens pas trop fatiguée.
    C'est triste ton histoire d'abeille - l'année dernière au printemps, je trouvais tous les jours des bourdons morts sur ma terrasse, sur mes rebords de fenêtres : le jardinier m'a dit changement climatique, les bourdons ne s'adaptent pas aux saisons fluctuantes. Ca m'a fait mal au cœur comme toutes ces espaces verts qui disparaissent. Et je ne m'habitue, ne me blinde pas, ça me fait de plsu en plus mal et peur.... J'espère que tu trouves quand même le miel dont tu as besoin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a encore du miel bien sûr, mais c'est vrai que la production est en baisse.
      Dans les supermarchés, le miel est allongé avec de l'eau, et des additifs.
      Ce qui est triste, c'est surtout que l'opinion publique n'est pas vraiment consciente du problème...
      Allez haut les coeurs, gardons la joie au coeur, ça ne changera rien au sort des abeilles de pleurer.
      Bisous ma miss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  12. concernant le miel, plein de merdouille en supermarché (signé Michaud au dos) et tu as raison de passer par ton apiculteur. Bizzz et j'espère que tout va bien désormais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout va bien. Et les bestioles que vous êtes ne peuvent que soutenir d'autres petites bêtes, n'est-ce pas ? ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  13. Un œil de lin ou de lynx ?
    Les choses ont changé depuis que ma grand-mère me guérissait d’un simple regard ou d’un mot réconfortant et je ne parlerais pas des décoctions et autres élixirs qu’elle me faisait ingurgitait .Mais juste ciel, que maintenant on nous prédit la fin des abeilles, je crois bien que les laboratoires médicaux, vont s’en donner à cœur joie, ils auront une pluie de dollars encore à venir et qu’ils ne se demanderaient même pas quelles mouches les avaient piquées encore moins les abeilles.
    Mes bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un oeil de lin, de la couleur de cette fleur si belle et si rare, plus bleu que le ciel, ça existe ...
      Oui peut-être que dans un premier temps ils vont se frotter es mains (tellement ils sont abêtis par l'appât du gain.
      mais ensuite, quand ils s'apercevront qu'ils n'ont plus rien à manger , ils feront quoi ?
      Ils mangeront leurs pilules ?
      Mes bises en retour cher poète

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  14. Tu sais quoi ?
    Eh bien l'imbécillité de l'homme, qui en a fait le boulet de Gaia, a donné un nouveau rejeton.
    Constatant le génocide par voie chimique des abeilles, la communauté scientifique des USA a lancé une étude sur le sujet.
    L'étude a d'abord montré que le résultat le plus important de la disparition des abeilles était que ça allait coûter des paquets de milliards de dollars (on voit bien là que la survie du Dow Jones passe avant la survie de la planète).
    Illico, on s'est mis à la recherche d'une solution.
    Que crois-tu qu'ils ont envisagé ?
    Eh bien un micro robot automatisé pour polliniser à la place des paillons et des abeilles...
    Tu le crois, ça ?
    A part ça, j'ai eu un lipome sur le front.
    Petit.
    Eh bien il a disparu tout seul.
    Pourquoi est-il arrivé ?
    Mystère.
    Pourquoi a-t-il disparu ?
    Mystère.
    Alors si cette histoire de stress est avérée, tu es encore bouffée par une idée dérangeante.
    La plus courante étant la colère.
    C'est aussi la plus stérile...
    Alors, keep cool comme disent les mômes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, les mous du bulbe qui gouvernent la terre (si on peut appeler ça gouverner) n'ont sans doute pas d'enfants ni de petits enfants et ils se disent sûrement que le fric leur permettra toujours de s'en sortir.
      Mais comme disait Sitting Bull, le grand guerrier Sioux de Tatanka Yotanka
      « Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson.
      Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas. »

      Bouffée par une idée dérangeante, dis-tu ? Deux u trois qui me bouffaient oui. Par exemple ? Mon père qu'est mort, mais ça y est, j'ai enfin fait le deuil.Et bizarrement, ce truc s'était mis à grossir juste après sa mort...c'est un beau symbole de le faire partir juste maintenant...
      Sinon, je keepe très cool...enfin, j'essaie. :-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  15. Cuba ? Positiver grâce à Cuba ? Samedi soir en écoutant cette émission

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-humeur-vagabonde/l-humeur-vagabonde-27-janvier-2018

    je me suis souvenu de ce disque naïf, à couverture rose, tant écouté autrefois : Cuba si, de Jean Ferrat sur lequel, avec l'aveuglement, il y a tant de merveilles dont celle-ci https://youtu.be/ET-KoKS4zBw

    C'est vrai : collectivement nous sommes de pauvres petits c...s qui dévastons la planète aux trésors !

    Try to be "api" quand même, Céleste nièce ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était un lipome d'api, en fait, mon oncle adoré !...
      Je ne risque rien.
      La chanson de Ferrat, magnifique

      Je voudrais mourir debout, dans un champ, au soleil,
      Non dans un lit aux draps froissés,
      A l'ombre close des volets,
      Par où ne vient plus une abeille,
      Une abeille ...


      Bisous
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  16. je te souhaite un bon rétablissement
    et d'oublier vite cette petite chose

    je me fais enlever régulièrement des trucs en ome moi aussi
    ma dermato parle toujours d'une ménagerie et d'un bestiaire sur ma peau
    quand elle m'examine... pffff

    :)

    c'est l'analyse d'après qui permet d'oublier...

    bisous

    aller l'homme sous son heaume s'en retourne at home, hue dia Tornado...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue chez moi, Cavalier.
      Es-tu celui qui sévissait sur le défi du samedi à l'époque ou j' y sévissais aussi ?
      En tout cas, je t'inscris sur mon totem.
      Merci pour ton passage.
      Bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. ¸¸.•*¨*• ☆¸¸.•*¨*• ☆¸¸.•*¨*• ☆¸¸.•*¨*• ☆

      oui

      et merci

      et chez Véronique qui aime haut aussi...
      et
      aux impromptus littéraires et samedi défi aussi il y a lurette

      bisous cavaliers

      :)

      Supprimer
    3. Si j'osais, je te demanderais pourquoi tout d'un coup, tu es venu chez moi...
      Mais ça c'est uniquement si j'osais...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. oui ose... chose, rose (laurier effrayer... mène...tiens :)

      papillon bleu

      j'ai jamais beaucoup de com sur mon petit blog Cavalier
      mais toi tu en as mis et ton blog est encore là
      donc...

      :)

      http://graphene.over-blog.com/article-garrigue-80261869.html

      bisous

      Supprimer
    5. Oui je me souvenais de ce poème qui parlait des bories de mon pays...
      Mon blog est toujours là oui, comme un bateau dans la tempête...
      Et les poètes y sont les bienvenus
      Bises célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  17. Pilome ou Lipome ça sonne bien mais ça flanque le bourdon rien que de songer à ses excroissances qui nous viennent on ne sait pourquoi.....
    Mais nos amies les abeilles quelle merveille ! Je me souviens être allé voir des amis à Saint Bonnet et découvrir alors un bel essaim derrière un volet de leur maison : les habiles ouvrieres ont accepte de partager un peu de leur production avec leurs hôtes et j'eus droit à une petite cuillère de miel. ....
    Et grâce à toi Céleste je sais maintenant qu'un peu de miel est bénéfique pour aider à la cicatrisation après extraction d'un affreux Lipome.....

    Bises d'un amateur de miel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça aide à n'importe quelle cicatrisation, bien sûr.
      Quand j'étais enfant, je me suis fait piquée plusieurs fois par des guêpes mais jamais par une abeille.
      On aurait dit qu'elle sentaient que je ne leur voulais pas de mal.
      Et pourtant nous jouions près d'une glycine qui en hébergeait des centaines...
      Les lipomes ? Mais on sait très bien pourquoi on les attrape, tu veux que je te réexplique ?
      Bises miellées
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  18. Bonjour Célestine, bigre, un billet qui n'a rien de mielleux suite à ton ablation chirurgicale du lipome. Oui, il y a de quoi avoir le bourdon et pour t'apaiser un peu de miel serait le bienvenu pour te mettre à présent du baume au cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou une petite chanson douce sur ta guitare ?
      Oui, ce serait bien ça...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. A h !! ce serait une bonne idée !! Passe un doux week end Célestine !

      Supprimer
  19. Il ne te reste plus qu'à programmer un voyage à Cuba

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu miss !
      Ce n'est pas dit que je n'y aille pas, un jour...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  20. On soigne aussi les escarres avec du miel. Mais tu n'en es pas là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un peu de marge avant les escarres, je pense...
      Mais je retiens, je retiens...
      On ne sait jamais. ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Avec un excellent fromage blanc, c'est délicieux...

      (le miel pas les escarres)

      Bleck

      Supprimer
    3. J'écris en connaissance de cause, j'ai souffert d'escarres voilà cinq ans, c'est assez moche.

      Bleck

      Supprimer
    4. Oups ah oui, je sais que c'est horriblement douloureux.
      Et moi aussi je trouve le miel délicieux quelle que soit la façon de le déguster.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  21. Oh comme ce post me parle !
    J'espère que tu te remets au mieux de cette intervention.
    En effet, le miel est un merveilleux remède !
    (Je suis une fan-addicte aux produits de la ruche...)
    Je cherche une ruche à parrainer, si Félix est tenté ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais lui en parler, promis.
      J'adore le miel moi aussi, et ce que je lis sur la disparition des abeilles m'inquiète de jour en jour...
      Si en plus le miel se met à faire de la concurrence à Sanofi et Bayer, je ne donne pas cher de ces pauvres auxiliaires ailées...
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  22. Je suis très content que cette opération dont tu nous parlais il y a quelques temps soit maintenant derrière toi.
    Dans un reportage à la télé, ils ont dit que Cuba est devenu le paradis des abeilles après la chute de Berlin et l'arrêt de la Russie d'envoyer de pesticides. Comme quoi ce manque a donné quelque chose de positif car les abeilles de Cuba donnent beaucoup de miel que leurs cousines européennes.
    Une expérience à méditer.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu le même reportage que toi. Ce qui est bien résumé dans la video que j'ai proposée dans ma réponse à Bleck, un peu plus haut, c'est que Cuba a dû faire face à un embargo et se débrouiller pour survivre sans pétrole et sans pesticides.
      C'est le premier pays au monde à cultiver presque exclusivement bio, du coup, les abeilles profitent de l'aubaine.
      Bises cher Patrick
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Oui, moi aussi, j'ai vu ce reportage...et comme à toi, Célestine, ça m'a fichu...le bourdon !
      On a fait n'importe quoi avec tous ces pesticides...
      Pourtant, on nous l'avait dit à l'école et à La Fontaine : on a toujours besoin d'un plus petit que soi !
      OIl se trouve qu'on vient justement de m'offrir un kilo de miel d'apiculteur...j'en mesure un peu plus la valeur...et la rareté.
      A toutes petites cuillerées... je vais le déguster...
      puisque je n'ai pas de lipome ("potam"?) à soigner ... ;-)

      Bises sucrées...

      Supprimer
    3. Soigner une affection est une expression marrante, quand on y songe...
      En fait on soigne surtout les gens qui en sont affectés. Ce lipome, j'ai plutôt eu envie de le zigouiller ...
      Profite de ce bon miel chère Licorne. cela risque de devenir une denrée rare...
      Bisous miellés
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  23. Bonsoir chère Célestine, je te souhaite un tout bon rétablissement. Notre dermatologue, nous a déjà enlevé plusieurs grains de beauté "pas très beaux" mais tout va bien et pour moi aussi deux lipomes. Quant au miel, oui, il faut choisir le meilleur. C'est un bon médicament nature.
    Gros bisous et mes douces pensées ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes douces pensées, chère Denise.
      On dit que les yeux sont le miroir de l'âme, mais la peau est quand même le reflet de nos émotions, et toutes ces choses qui s'incrustent en elle sont des petits signaux que nous envoie notre corps.
      Un dermatologue devrait avoir une formation de psychologie obligatoire...
      Tendresses belle rêveuse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  24. Tu as raison Célestine. Il y a des zones de butinage. Les abeilles ont des chemins qu'elles empruntent et qui sont étudiés par des scientifiques . Je voudrais également préciser qu'il faut prendre le terme bio dans l'acception ( j'ai retenu la leçon) large du terme qui inclue une déontologie ne s'arrêtant pas au simple refus de l'usage des pesticides , mais à des moyens d'acheminement et de transport moins polluants, des emballages dégradables, respect de l'environnement etc...Pour tout le reste dont ton bulletin de santé. Je te retrouve demain. Bises aseptisées .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as parfaitement raison, il y a un fameux cahier des charges pour prétendre faire du bio...
      A demain, alors, chère amie-qui-me-veut-du-bien-...
      Mille bises
      💜

      Supprimer
  25. J'ai la chance d'avoir une apicultrice bio qui ne s'est pas plainte de sa récolte. Mais il est vrai que la Bourgogne est une terre bénie des dieux...
    Ce que je relève d'intéressant et d'assez surprenant tout de même, c'est le conseil de l'infirmier.
    Si tu veux un remède de cheval, demande à Félix s'il fait du Propolis, du vrai, à l'ancienne et sans rajouter de l'eau....
    Ti bacio Cara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La propolis est un remède miracle à défaut de cheval. Une cure d'énergie et de jouvence...Pas terrible à mastiquer, mais très bonne pour les défenses immunitaires.
      Il y a la gelée royale aussi, mais pour un veux révolutionnaire comme toi, c'est raide à avaler !
      Quant à l'infirmier, si je te dis que c'est le fils d'une ancienne collègue, cela t'expliquera peut-être pourquoi il m' donné ce remède non politiquement correct...mais tellement meilleur que les pommades de pharmacie bourrées de mots avec des z et des y....
      Ti bacio caro
      💜

      Supprimer
  26. Xoulec23:57

    Ton bras enfin libéré peut effectuer, maintenant, un bras d'honneur à ce lipome d'api !
    L'happy-thérapie, c'est super chouette, aussi!
    Bon, ne pas te badigeonner tout le corps, hein ! Juste la cicatrice. Ensuite, tu pourras continuer par une petite cure de sève de bouleau, non pasteurisé. j'en fais une chaque année, bientôt. Beaucoup de remèdes des petits maux existent dans la nature et nous les avons oubliés. Un bon vieux médicament est tellement plus simple et plus rentable pour les grands laboratoires.
    Chaque été, je ramène avec moi un peu de miel de chaque région visitée. C'est une façon de prolonger les vacances aux goûts d'acacia, de sapin, lavande, châtaignier, montagne, toutes fleurs d'ici et d'ailleurs.
    Sacrées ouvrières que sont les abeilles, avec un vrai esprit de groupe. Tout le contraire de l'espèce humaine, nutelatomisée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton dernier jeu de mots est vraiment un régal.
      J'adore positivement ce « nutellatomisé »
      Tellement vrai...
      Je te garde un peu de miel de chez moi, du miel de thym dont tu me diras des nouvelles.
      Se badigeonner tout le corps avec du miel...et faire venir les fourmis ?
      Par contre la sève de bouleau, oui, j'en ai entendu parler...pourquoi pas une petite cure dans quelque temps, au changement de saison.
      J'essaierai.
      Merci pour tous tes conseils précieux
      bisous très nocturnes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Xoulec21:21

      Mmm, du miel de thym ! Très bon pour le teint !
      Quant à se badigeonner tout le corps avec du miel ? J'ai pensé aux fourmis, aussi.
      Mais là, je m'égare...^^

      Supprimer
    3. Tu t'égares du Nord ou Montparnasse ? ;-)
      Oui je sais, elle est facile...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Xoulec22:00

      facile... J'aime bien quand je m'Edgar st-Lazare...

      Supprimer
    5. @ Xoulec
      Là, tu t'Edgar poe de beaucoup

      Supprimer
    6. Xoulec19:05

      @ Blutch
      ^^
      Là, c'est plutôt mon parnasse !

      Supprimer
    7. @ Xoulec
      Cimetière ou quartier chaud?

      Supprimer
    8. @Blutchy et Xoulec

      Votre monopoly est plus pittoresque que l'original... ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. Et à une certaine station on peut y construire un autel...

      Supprimer
    10. muahaha !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. Xoulec19:43

      Là, je suis un peu largué !Pour commencer, j'aurais plutôt dû dire, à Blutch, là c'est LE parnasse... quant à cimetière ou quartier chaud ? Je ne sais pas ! je crois qu'il faut prendre le métro à Edgar Quinet, plus...

      Supprimer
    12. @ Xoulec
      Côté cimetière:
      https://www.youtube.com/watch?v=jYk7TQuiKDk
      à Edgar Qui nait, on est plus en lien avec les quartiers chauds...

      Supprimer
    13. Xoulec21:48

      @ Blutch
      Coté cimetière, ok ;)
      Quartier chaud ? Je ne suis pas parisien ! Je suis largué.

      Supprimer
    14. Il ne nous reste plus qu'à faire une descente à Paname... ;-)

      Supprimer
  27. Bonjour Célestine !

    Me voilààààà !!! Tout d'bord, tes bannières sont toutes plus belles les unes que les autres. Bravo ! Pour le lipome, de gros chagrins en moins sur ton petit corps de guêpe, ça c'est chouette ! Maintenant que tu sais te défendre, il ne reviendra plus. Ça c'est sûr ! Pour ma part, j'ai de plus en plus mal au dos, j'en ai plein le dos en fait. Les douleurs du réveil, par exemple, se dissipent en bougeant, mais ça fait mal d'être grippé alors que je cavale partout comme une gazelle. Alors les abeilles, les guêpes, les gazelles, l'arche de Noé que nous formons à nous tous, être humains de cette Terre, nous aurions mieux à nous attacher au bonheur simple d'être là et de laisser couler les détresses que l'on tente de poser sur nous, parfois par haine, angoisses, jalousie ou envie. Allez ma Célestine, hauts les coeurs ! Quant au miel, il est effectivement un très grand remède cicatrisant et antiseptique. Tout comme l'argile verte est un excellent reminéralisant chasseur de douleurs, diminuer de tout ce que tu veux, cicatrisant des tissus intérieurs. À bon entendeur ont dit les grands-mères d'antan.

    Bonne journée à toi ! Et gros bisous magique sur ton bobo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! merci pour ton passage en coup de vent frais et délicieux comme à ton habitude !
      Quelle énergie malgré ton mal de dos ...As-tu vu un ostéopathe ? Ces gens-là ont des doigts d'or, véritablement !
      Le bonheur simple d'être là, vivants, et à peu près droits, oui il faut le chanter tant que l'on peut.
      Ne t'inquiète pas, mon coeur est haut, très haut ce matin.
      Merci pour ma bannière !
      Et pour les remèdes de grand mère et le bisou magique¸¸.•*¨*• ☆
      Gros bisous célestes
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  28. Sur l'île d'Ouessant aussi, les abeilles se portent bien...
    Parfois, comme en Corse, c'est un parasite du châtaignier qui, en réduisant la floraison, réduit la production de miel et met à mal les ruches...
    Et au Mexique, on s'emploie à relancer l'apiculture traditionnelle maya, avec une abeille aux yeux bleus! https://www.apiculture.net/blog/renouveau-de-labeille-maya-n91

    Tu t'allèges, ma jolie, c'est bien, c'est beau!

    Bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'abeille Maya...ça me rappelle quelque chose, ça... ;-)
      Je suis ravie d'apprendre que sur l'île d'Ouessant il n'y a pas de pesticides...
      Pour le parasite du châtaignier, il serait judicieux de se demander ce qui occasionne sa prolifération...Comme toutes les saloperies de ce genre, il vient de la mondialisation galopante.
      (il arrive de Chine) je le connais car la région de saint martin vésubie a été infestée mais là-bas ils ont réussi à l'éradiquer en brûlant les arbres contaminés. Une vigilance des premiers instants qui les a sauvés.
      Il est aussi en Ardèche, et ça c'est plus grave, car la châtaigne est une des richesses de ce département qui se meurt un peu économiquement...
      Merci pour ta dernière phrase tu sais de quoi tu parles...
      Bisous bzz bzz
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  29. Lorenzaccio11:27

    Vous avez bien fait de laisser partir cette chose, et avec elle votre chagrin.
    Je suis sûr que vous allez déjà mieux dans votre tête, me trompé-je ?
    Prenez grand soin de vous, car nous avons besoin de votre écriture qui nous élargit l'espace.
    Avec infiniment de grâce.
    Je vous embrasse sur le front
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais beaucoup mieux, surtout quand je lis des choses comme celles que vous écrivez.
      Merci de tout coeur cher et fidèle chevalier du stylo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  30. Angela11:48

    Ah les abeilles...indispensables petites bêtes qui ne font pas que le miel...
    Je peste quand je parle de leur disparition, et que les benêts me répondent : " Je m'en fiche, je n'aime pas le miel..."
    C'est quand même un comble d'être si bête. C'est comme les gens qui disent " Je m'en fous s'il n'y a plus d'eau, je ne bois que du vin". Pour un peu ça m'énerverait de bon matin !
    Bref, remets-toi bien ma céleste
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, ne t'énerve pas, chère amie, ça ne sert à rien et ça n'est pas bon pour le teint...
      Il vaut mieux leur sortir une phrase à la Audiard,
      Du genre « Le jour où les cons voleront, tu seras chef d'escadrille »
      Bisous ma belle
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  31. Le miel pour les soins, depuis l'antiquité il a été reconnu pour se côtés bénéfiques, cicatrisant en autres... il a raison cet apiculteur, sans les abeilles et vu le rôle qu'elles jouent dans la pollinisation par exemple, la vie sur terre disparaitrait... Je signe des pétitions contre les pesticides, car je suis tout à fait consciente de leur nocivité ...
    Merci d'avoir évoqué cette situation dangereuse pour l'avenir...
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le souci, c'est de ne pas signer des pétitions organisées par des sites qui profitent de la bonne volonté des gens...Et ça existe aussi, hélas.
      Bisous ma chère Maryline;
      Merci de tes mots de sagesse
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  32. Je suis heureux pour toi que tu ais entrepris ce toilettage intérieur. Tout le monde devrait le faire. Comment remplir un vase d'une belle au claire quand il reste rempli par une eau stagnante. Excuse moi pour l'image mais le nouveau ne peut surgir que si l'ancien disparaît !! C'est un travail intéressant à entreprendre pour se sentir plus léger, mieux intégré, plus lucide. Aller, oust à la poubelle !Et puis le printemps arrive. C'est l'heure du grand nettoyage !! Je pLaisante mais j'insiste tu entreprends un beau travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'image que tu utilises est très belle et parlante, et je ne sais pas pourquoi tu t'en excuses.
      Je suis tellement d'accord avec toi.
      Cela m'a fait un bien fou de faire ce ménage intérieur...
      Et retrouver mon sens de l'humour intact est très important pour moi car il est mon héritage.
      Merci cher Daniel.
      Ces mots venant de toi me touchent
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  33. Le toilettage et les abeilles, l'expulsion d'un bout de chair incongru et le miel, décidément ton blog ne cesse de me surprendre et de me ravir, Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Nicole.
      C'est un très beau compliment, venant d'une écrivaine comme toi.
      De tout coeur.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  34. gros bis'ours et vlan sur ce vilain lipôme!
    J'en ai trois à faire enlever sur les avant-bras également ainsi qu'une loupe sur le crâne (kyste)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh comme c'est mignon un bis'ours...
      Bon courage alors pour ces exérèses libératoires !
      Bisous
      tout doux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Ce sera pour plus tard!
      Je commence par la vue : lunettes à refaire puis ensuite le dentiste...

      Supprimer
    3. Bon courage alors ! (Surtout pour le porte-monnaie)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  35. Peut être que tu n'as pas rêvè et que Félix pleurait vraiment. Je connais une amie api qui souffre des mêmes maux. Le voisin empoisonne sciemment ses ruches et sulfate jusque dans son jardin ! Jusqu'où faut-il aller pour que les humains comprennent enfin qu'ils sont eux aussi espèce menacée ! Bon courage à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Délia.
      Quelle horreur de supporter un voisin tel que lui...
      Et qui, évidemment ne veut rien entendre...
      C'est triste.
      Mais je ne perds pas espoir
      ¸¸.•*¨*• ☆
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  36. Happy Culteur19:25

    Savoir si elle aimerait le miel sauvage, celle-ci?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr. Spécialement celui produit tout près de la plus belle gare du monde, et qui ne peut être que le meilleur miel du monde.
      Non ?
      ¸¸.•*¨*• ☆

      PS : Happy Culteur : j'adore.

      Supprimer
  37. Bon rétablissement. Entre ton apiculteur et les films sur l'environnement et les déchets que l'on montre aux enfants et qui donnent envie de se jeter dans le Rhône, j'ose espérer qu'il y a l'Espoir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! Rappelle-toi que tu parles à une indécrottable optimiste, qui sait très bien que l'espoir réside dans l'éducation des masses...
      Non, ne te jette pas dans le Rhône, cela ne changerait pas le cours des choses et je perdrais une lectrices que j'aime beaucoup ! :-)
      Bisous et désolée pour cet accès de lucidité écologique qui t'a flanqué le bourdon à toi aussi.
      Bisous
      ♥︎

      Supprimer
  38. Candide, qui ne sait guère...06:42

    J'ai pas lu les coms'.
    Moi aussi j'ai le bourdon. Je crains qu'on (pas même toi/moi/nous) ne comprenne pas à quel point il est déjà trop tard, à quel point on est déjà dans vortex de l'auto-destruction. Outre que les hommes et en particulier les puissants faiseurs de fric détruisent la planète, nous y sommes désormais trop nombreux. Et il est un principe immuable en zoologie : une espèce dont la population excède les capacités d'approvisionnement du milieu voit ses effectifs s'effondrer...
    Paul Watson a dit : "Il faudrait des décisions politiques pour limiter la natalité, mais cela n’arrivera pas. Encore une fois, c’est la nature qui réglera le problème."
    https://reporterre.net/Paul-Watson-C-est-la-nature-qui-reglera-le-probleme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus affreux dans cet interview, c'est qu'un être qui essaie d'alerter passe pour un terroriste avec un mandat d'arrêt contre lui.
      L'extinction de notre espèce est programmée depuis le dix-neuvième siècle.
      Vivons heureux en attendant la mort !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Candide11:17

      Hey ,elle est pas belle, la vie ?!

      Supprimer
    3. Gemini cricket12:09

      Et la vie avec Célestine, ça doit être du technicolor ! :)

      Supprimer
    4. Candide18:56

      @ Gemini : on est un certain nombre à l'imaginer, voir à en rêver !
      Alors que si ça se trouve elle a une jambe de bois, un dentier, et l'oeil de la photo est en verre et photoshopé !
      Ou bien c'est un vieux machin édenté et bossu qui fait trimer un nègre !
      Va savoir !
      'fin moi, Jdissa, Jdirien...

      Supprimer
    5. Il est temps que je vous dise enfin la vérité. Je m’appelle Marie Cécile Longeverne, je suis née en 1944 à Knokke le Zoute, je n’ai jamais été institutrice, d’ailleurs je déteste les mioches qui me le rendent bien. Je n’ai jamais été mariée non plus, et pour tout dire, je suis encore une vraie jeune fille. Je n’ai jamais mis les pieds dans le Midi, je hais le soleil et vis recluse dans un cottage de la région parisienne. J’ai un basset artésien et un perroquet qui s’appelle Pierre Dac. Je fume comme un pompier et je déteste le genre humain.

      Supprimer
    6. Ah, enfin ! Il était temps que tu te dévoiles franchement et mette un terme à cette supercherie ;)

      Supprimer
    7. Tu te souviens ? ?
      (Les commentaires valaient leur pesant d'or)
      Bises hilares
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    8. @Gemini Cricket

      Du technicolor...et du cinémascope !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    9. Oh! Putain, il faudra donc que je change mes verres de lunettes. Des verres teintés en rose dans la masse, ça peut jouer des tours...

      Bon, ben il est temps d'en terminer en avec ta confession et leur dire qu'à côté de toi Mimi Mathis est une géante.... :-D

      Ti bacio

      Supprimer
    10. Prends une loupe alors, plutôt...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    11. Et moi il faut que je me fasse greffer une mémoire additionnelle : ce n'est qu'en relisant ce billet du 1er avril 2016 que j'ai compris que ma mémoire d'origine devenait labile ;)

      Supprimer
    12. Je te pardonne: on ne peut pas tout retenir, et j'en écrit tellement des billevesées...
      Là je suis juste heureuse de te voir passer ! ;-)
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  39. coucou Celestine,
    J'arrive un peu tard mais jai butiné sur tes mots et ceux des grains de sel et j'en ai fait mon miel.
    Grand merci à toi, l'initiatrice de ces sujets si "parlants".
    "des mots pour des maux", concrets comme ce coup de bistouri salvateur, coup de gueule. solidaire aux amoureux des abeilles.
    BELLE journée
    Nicmo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Formidable, Nicmo. Tu as le sens de la synthèse.
      Et surtout ne crois pas que tu arrives tard, il n'y a pas d'horloge en haut de ce blog, ce n'est pas une gare...même si on y fait souvent de belles rencontres imprévues.
      Belle journée à toi
      Gros bisous, merci pour ta gentille carte j'adore tes dessins.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  40. Dorian G.14:18

    Petit cadeau... https://youtu.be/yeYvShrU1uI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très très beau cadeau. Un texte somptueux.
      J'aime beaucoup
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  41. Les scientifiques le démontrent que sans abeilles l'homme peut à terme mourir et d'ailleurs c'est vrai aussi pour la plus part des espèces végétales et animales...mais voilà, c'est tellement loin que...
    Bisous la délipomée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette néologisme "délipomée"
      On dirait une espèce de fleur...
      Bisous Mindounet
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  42. BonSoir Célestine,
    Je suis triste comme un unhappyculteur.
    Je te souhaite une prompte cicatrisation pour ton "bobo".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli jeu de mots, pierre*
      Merci de ton passage, rare et apprécié à chaque fois
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  43. Toutes les manifestations du corps ont un sens, je ne savais pas pour le lipome. J'élimine énormément par la peau, et en ce moment que je fais du tri, la peau s'exprime elle aussi (démangeaisons entre autres). A une époque, j'allais voir un médecin homéopathe, déjà pour des problèmes de peau, il m'avait dit que c'était une très bonne chose, car au moins cela sortait et n'empoisonnait pas le corps.
    Oui, triste pour les abeilles, et les gens n'en ont même pas conscience.
    Belle fin de journée, Célestine. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est clair que la peau est le miroir de toutes nos affections de l'âme.
      On pâlit, on rougit, on desquame, on boursoufle, on boutonne, on fleuronne...au rythme de nos petits déagréents et grands chagrins...
      Belle nuit, belle d'âme
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  44. Les hôpitaux, les ciseaux et autres bistouris de chirurgie, en ce moment j'aimerai les tenir loin de mes rétines. Les odeurs, le bruit, les pas perdus dans les couloirs, les sas pour s’aseptiser, en ce moment... ce n'est pas mon bol de miel.
    Ceci dit, c'est un excellent cicatrisant. La nature à toujours bien fait les choses. Ce sont les hommes qui gâchent tout.
    Plein de bonne choses pour une guérison rapide.
    Bises butinantes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère quand même qu'il n'y a rien de grave, ni pour toi, ni pour ceux que tu aimes.
      Je t'embrasse cher poète.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  45. Célestine, tu es mûre pour découvrir "La Légende Des Immortelles" : http://www.deezer.com/fr/track/431544992
    Tu as bien raison de t'alléger, la sérénité en sera la clé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très belle chanson, eMmA. Merci de m'avoir fait connaître ce merveilleux texte.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  46. 5 jours avec le bourdon... c'est long !

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça vient, mon petit frelon !
      Ça vient !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Absolument aucune allusion avec la durée de vie de ce billet (je serais mal placé, je peux laisser en jachère mon adorable Bleck Attitude pendant dix jours) non, je jouais avec le titre et ça jours de bourdon ça ne te ressemble pas, simple. Et question petit frelon, je me pose là tout de même...

      Bleck

      Supprimer
  47. Oui à l'happy culture, aux baisers de teint thym, aux abeilles libres d'aimer, aux bobos recousus, à l'âme qui fait sa toilette, oui à l'amitié pure et gratuite, au sens citoyen
    Des baisers au miel d'arbre dense

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merveilleux commentaire, Veronica.
      Plein de ta poésie que j'adore.
      Merci merci
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  48. Ha, les bienfaits du miel... du mal de gorge au bobo, tout un programme. Et c'est tellement bon!! Et, je suis comme toi, j'aime les personnes qui savent parler passionnément de ce et ceux qu'ils aiment. Bisous mielleux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument ma Brizou : passionnée je suis, passionnée je resterai !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  49. A Arles j'ai vu un reportage sur Monsanto, c'était terrifiant. Et pas seulement pour les abeilles, les gens aussi sont touchés, et ce n'est pas beau à voir.
    Le miel aussi à été conseillé à un ami pour cicatriser une plaie un peu importante, il semble que les remèdes naturels reviennent en force. J'espère que ça a marché pour toi, et qu'il ne s'agit plus que d'un souvenir.
    Elle est jolie ta bannière à la lune rousse, mais la précédente aux papillons était chouette, elle est encore ouverte chez moi dans une ancienne fenêtre... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est d'autant plus terrifiant que la plupart des gens ne le savent pas...
      La cicatrice me fait encore un peu mal, mais je la masse au miel.
      La bannière aux papillons est ICI, tu peux toujours la retrouver...
      Bisous doux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. Je m'étais abonnée à ce blog funambulles pourtant, mais je ne reçois pas les news... :(

      Supprimer
  50. Comme ton cher apiculteur Félix, je me demande quand l'homme arrêtera ses conneries.
    On pleure sur des maisons inondées, des tuiles envolées, des terres asséchées.
    Mais les espèces animales disparaissent, et personne ne semble se dire qu'un jour ce sera notre tour.
    On étouffe en Inde, on meurt d'asphyxie dans les grandes villes. Le Pacifique est une décharge à ciel ouvert. On sacrifie les ressources au profit du dollar. On produit, on jette, on gâche.
    Mais non, ça ne choque personne ... On raisonne à l'envers. Le retour de bâton va faire mal ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si si, ça choque beaucoup de monde...
      Mais pas ceux qui auraient le pouvoir de renverser la vapeur, hélas...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    2. C'est bien ces personnes que visaient mon "personne" ;-)
      Nous, on fait ce qu'on peut, avec le peu d'influence qu'on a, mais même si c'est déjà bien, avec tout mon optimisme, j'ai bien peur que ce soit insuffisant pour faire suffisamment bouger les choses.

      Supprimer

Il y a un bug en ce moment sur Blogspot. Les commentaires mettent quelques longues secondes avant d'être validés quand vous cliquez sur « publier »… Soyez patients !…

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.