samedi 22 février 2014

Va, je ne te hais point!


neige-egl

Ça a débuté comme ça.
Un matin de fin d’hiver gris. Le petit chat est mort.  Dans sa chemise de soie pâle, Elle est sortie dans l’air glacé, sans même penser à s’habiller. Elle a couru dans la forêt à moitié nue, le givre perlait à sa bouche. Son chagrin ne sortait pas. Aucun cri. Aucune larme.
« Couvrez ce sein que je ne saurais voir ! a dit la mère supérieure d’un ton sévère. Mais que sait-elle, la vieille,  de son jardin secret ? Ne sait-elle pas que pour Elle, depuis toujours, l’enfer c’est les autres ? Murée dans son autisme, Elle parcourt la vie avec des ailes de géant échoué sur le sol. Etre ou ne pas être, est-ce vraiment la question ? Pour elle rien d’autre n’existait que cette boule de poils. Mais que diable est-il allé faire dans cette galère ?  Hélas ! Il a vécu ce que vivent les roses, l’espace d’un matin…
Les arbres menaçants tendent leurs doigts de griffons vers le ciel. La terre est bleue comme une orange.
«  Il faut cultiver notre jardin,  dit Sœur Eliette. Car là, tout n’est qu’ordre et beauté.
-Dessine-moi un mouton, répond Elle,
-Pour remplacer ton chat ? Tu es folle, bien sûr, mais va, je ne te hais point. »
Les bouleaux se penchent vers elle, comme des bras. Elle voudrait dormir pour toujours, dans les draps soyeux de la neige de mars.


Saurez-vous  retrouver les 12 oups...13 citations qui se cachent dans le texte ?
Je suis meilleure en littérature qu'en calcul...( édit. De 12h 46)




Adagio by Fernando Sor on Grooveshark




Je dédie mon texte à Angèl, petit autiste au sourire brumeux.

Pour le défi du samedi

115 commentaires:

  1. Prem's !

    Je peux le faiire !...

    :o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pouvez le faire votre Sérénité ?

      ;-)

      Supprimer
    2. Je peux le faire...

      Supprimer
    3. Il peut le faire! C'est merveilleux...

      Supprimer
  2. Bannière apaisée, nuit tranquille...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un horizon moins bouché peut-être?
      Un peu d'espoir...

      Supprimer
    2. Serait-ce une bonne nouvelle ?

      Supprimer
    3. Disons pas de mauvaise, ce qui est déjà beaucoup!

      Supprimer
  3. Dix ou onze en première lecture. Bel exercice stimulant, de grands noms,et "Elle et l'autorité" déjà... Je t'embrasse Celestine, merci pour la guitare espagnole qui a élu domicile ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après le piano italien, oui, j'avoue que ma musique intérieure s'accorde avec ces mélopées douces-amères en ce moment. Je reviendrai sans doute à des rimes plus légères des le retour du printemps.
      Ce elle-là n'est pas moi, c'est pourquoi je ne l'ai pas mise dans le libellé correspondant.
      C'est un portrait de cette mystérieuse maladie dont les médecins commencent à découvrir timidement les secrets...

      Supprimer
  4. Réponses
    1. J'avoue que la dernière est difficile à trouver...

      Supprimer
  5. Pour moi aussi 11 seulement. Un joli exercice. Passe un bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le weekend sera beau et doux, un vrai printemps...
      Je vais en profiter pour m'aérer les neurones...

      Supprimer
    2. T'as du pot, ici (Kerguelen, rappellerons-nous pour ceux qui suivent pas...) c'est gris, bas, humide et froid.

      Berk !

      8o(

      Supprimer
    3. Aux Kerguelen avec Hélène?

      Supprimer
    4. Trop forte Célestine, comment t'a fait ?

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Je ne l'espère pas mais sait-on jamais? Avec un hiver doux, on peut avoir un printemps froid...de toutes façons, on y peut rien, n'est ce pas, petite laitue sur pattes? ;-)

      Supprimer
    2. Où l'on apprend que lune est plus grande que l'autre. Ou l'inverse...

      Supprimer
    3. Braisée, tu dis? ^^^
      Rhoo mademoiselle celestine!
      ( j'anticipe)

      Supprimer
    4. oui j'ai dit braisée, avec un r !

      Supprimer
    5. Hi hi! Je sais bien... C'était juste pour faire une vanne pourrie...

      Supprimer
    6. Binditedon les filles, vous m'avez l'air drôlement dessalées pour des salades !
      Moi, j'aurais pas ôsé. Enfin pas en public...

      ;o))

      Supprimer
    7. Les filles? Mais petit singe vert c'est pas une fille, d'abord.

      Supprimer
    8. bin voui je suis ne pas Hutte des Bois , Hutte des Bois c'est Hutte des Bois et PSV et bien c'est PSV , je sais bien que l'un ne pas sans l'autre mais tout de même faut pas confondre car là le petit singe il va se fâcher et quand petit singe fâché ......

      Supprimer
    9. Moi c'est Hutte des Bois , Na !

      Supprimer
    10. O putainng, la gaffe ! ! ! ! ! ! ! ! !

      Ch'uis confus, les F... Oups, pardon, Chêêr Peutit Singe Vert, chêêres Médâmes...

      Mfrrbvzzz 8o(((((

      Supprimer
    11. Didon, toi, tu n'aurais pas un peu abusé de la chartreuse verte?
      (la santé par les plantes, un grand moment!)

      Supprimer
  7. J'en ai 15 (dont 3 de Jean-Jacques Goldman) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhoo la la chuis trop forte...je suis la madame Jourdain de la chanson française!

      Supprimer
    2. Ben quoi? C'est pas donné a tout le monde de faire du JJG sans le savoir...

      Supprimer
    3. Ouais... On pourrait se demander à quoi c'est dû. Ce serait-y pas subliminal ?
      Sinon y'a pas, faut te mettre à écrire et proposer tes textes aux plus grands de la chanson française ! $$$$$$

      Supprimer
  8. 1) le petit chat est mort (c'est pas moi qui l'ai zigouillé)
    2) couvrez ce sein. (tous à poil3)l'enfer c'est les autres (ben tiens !)
    4)des ailes de géant échoué sur le sol ( Al Batros neveu de Al Capone ?)
    5)Être ou ne pas être (comme disait le chêne au roseau)
    6)Mais que diable est-il allé faire dans cette galère (là tu nous mène en bateau)
    7)il a vécu ce que vivent les roses (t'avais qu'à l'envoyer sur les roses justement)
    8)la terre est bleue comme une orange (il en rougit le traître)
    9)dessine moi un mouton (pourquoi pas un allumeur de réverbères hein ,)
    10)va je ne te hais point ( meuh non Célestine je t'aimeuh salon de l'agriculture oblige)
    il en manque ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhoo la la, t'es trop fort. Tu es le Terminator des devinettes du samedi.
      Mais il en manque deux, si tu comptes bien.
      ;-)

      Supprimer
  9. @ Andi : ben oui mon pôv', il en manque ! T'as pas suivi les consignes ? La dirlette elle a dit douze (tiens, "ladidouze", ça sonne sympa") !

    Allez, t'as droit à encore un essai !

    ;o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dirlette elle a dix douze
      Jolie allitération Candidounet!
      Il y en a une que toi, FORCÉMENT tu dois trouver!

      Supprimer
    2. Bien sûr : celui où se dévoile un doux sein tout rond et pointu au bout !

      J'ai bon ?

      Supprimer
    3. Pasque "cachez ce sein que je ne saurais voir" c'est pas littéraire ?
      Y va êt' content, Mallarmé !

      Supprimer
    4. Surtout que c'est pas Mallarmé!

      Supprimer
    5. Oh ? Tu crois ? Vérifie, quand même...

      8O§

      Supprimer
    6. Tu te ficherais pas un peu de ma bobine, toi?

      Supprimer
    7. Oooh ma fée, j'oserais pas !

      Oben non alors !................

      Supprimer
    8. Ah ben j'aime mieux ça, alors!

      ;-)))))

      Supprimer
  10. Au risque de paraître parfaitement asociale, je risquerais un : - " L'enfer c'est les autres ! " -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu, Sable.
      L'idéal est de trouver dans cet enfer un petit coin de paradis...

      Supprimer
  11. J'en ai dix, j'en vois onze avec les réponses d'Andiamo... Reste la douzième ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, la fameuse douzième...
      Il y'a quand même trop caramels mous presque neufs a gagner!

      Supprimer
    2. Je me risquerai quand même Céline-stine, ça a débuté comme ça! la dernière fois que quelqu'un s'est amusé à nous faire des devinettes, on s'est retrouvé dans de beau draps!

      Supprimer
    3. Il faut lire " trois" caramels mous pour la récompense...

      Supprimer
    4. C'est incroyable , je n'en cois pas mes yeux, mais j'avais bien lu "trois" caramels mous!

      Supprimer
    5. Et moi j'ai bien lu je n'en " crois" pas mes yeux...
      Le cerveau a des facultés étonnantes, n'est ce pas?

      Supprimer
    6. Doit-on comprendre qu'on lit plus avec notre cœur qu'avec nos yeux?

      Supprimer
    7. L'essentiel serait même invisible pour les yeux...
      :-)

      Supprimer
    8. Quand ça concerne les caramels, désolée, les copains, mais dans ce cas-là, pour moi, l'essentiel est très visible pour les yeux! ;)

      Supprimer
    9. Hé hé...c'est pas faux. Mais dans le désert, il n'y avait pas de caramel...

      Supprimer
  12. Quoi qu'il en soit c'est un très bel exercice d'écriture que tu as réalisé. Bravo pour cette performance. J'ai bien retrouvé des citations en lisant ton texte, mais il est inutile que je les nomme puisque le travail a déjà été fait.

    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurent. Les exercices d'écriture, c'est un peu comme respirer pour moi. Je le fais sans y penser.
      Quoique. Une respiration contrôlée et bien sentie donne une belle amplitude a l'inspiration...
      Cela dit, tu peux encore jouer, car il reste un titre qui n'a pas été cité.

      Supprimer
  13. il faut cultiver notre jardin... (tu me trouves candide ?)
    Tout n'est qu'ordre et beauté (ah ce Charles quel déconneur)
    Le compte y est ?
    Tu sais belles châsses de lettres je n'en ai que trois : celles qui forment le mot SOT ];-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, Môssieur l'usurpateur, Candide c'est moi !

      ;oD

      Supprimer
    2. Andy, c'est parfait...ou presque car grâce a toi, je me suis aperçue qu'il y avait 13 citations.
      Allez, au boulot.
      Tu connais au moins Cyrano donc tu n'est pas si illettré!

      Supprimer
    3. Tu n'es...
      C'est moi l'analphabete comme mes pieds...

      Supprimer
    4. Dis donc, Celle, je pensais qu'il n'y avait que moi pour appeler l'Ancien " Andy "...

      Supprimer
    5. Oui Bof, mais y avait pas de copyright, alors j'ai osé...

      Supprimer
  14. Si c'est juste repérer les citations, c'est trop facile!
    Mais les resituer dans leur contexte et donner l'auteur(e), ça aurait été un vrai jeu canon!
    Permet moi de laisser les autres jouer dans la cour des petits !! ;)
    Pffff non mais n'importe quoi, cet Antiblues, numericman (presque) inculte !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben il est pas canon mon jeu, t'as raison...même pas fichue de compter correctement les citations.
      Je pense que c'est un acte manqué: 13 citations, ça m'enlève déjà tous les superstitieux.
      Ta ta ta, inculte toi? Si tu connaissais mon inculture en numericmanie, tu prendrais peur.
      Remarque on peut faire un échange de service. Je te donne les réponses et tu m'apprends a photographier mon chat qui joue sans qu'il soit flou...
      ;-)

      Supprimer
    2. Merci Célestine d'avoir concocté un jeu à mon niveau, c'est sympa pour les in cul tes... comme moi ! Grazie mille la mia piccola ragazza.

      Supprimer
    3. Mais de rien, tout le plaisir est pour moi. J'aime ces joutes oratoires.
      J'aime que la Toile devienne une toile de joutes.

      Supprimer
    4. "toile de joute"… trop forte, Célestine. Ton sens de la répartie et des jeux de mots m'espante toujours.

      Supprimer
    5. Espanter mais c'est un mot du midi, ça!
      Bon on se la boit quand cette anisette sur la place Grenette?
      Je plaisaaaanteeuhhh!

      Supprimer
    6. Un mot du midi que je ne connaissais pas, mais je l'ai lu il y a longtemps chez une fille du sud-Ouest et il m'a plu :)

      Un verre sur la place Grenette ? Mais quand tu veux, ma chère ;)
      [ah zut, tu plaisantais… hé hé]

      Supprimer
  15. Ola Angèl! On pense à toi, bien cordialement.
    Et si tous ces mots et ces citations te bassinent, no te preoccupa, les mots ne sont à tout prendre qu'un ensemble de lettres jeté dans le désordre. Alors basta con tout ça, et courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûre qu'il entende, même en espagnol...
      Mais je veux bien admettre que j'ai mélangé les genres dans mon billet que que ce n'est pas forcément très heureux...
      Si les mots sont des lettres jetées au hasard dans le désordre, il en résulte que certaines associations de lettres sont plus douces a l'oreille que d'autres. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses.

      Supprimer
  16. "Car là, tout n'est qu'ordre et beauté" : notre ancien président, et de quatorze.
    A Diù siatz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bien sur! Comment ai-je pu passer a côté...

      :-DDD

      Supprimer
    2. Merci mon petit Bof, t'es trop chou.

      Supprimer
  17. Dis moi, Céline, ça a bien débuté comme ça?
    Le petit chat est mort mais le poisson rouge est bien vivant!
    Couvrez ce saint avant de repeindre la nef!
    Il faut cultiver notre jardin car Candide aime le bio.
    Va je ne te hais point ! Ben si, je hais les haies qui sont en nous!
    Tout n'est qu'ordre et beauté ! Et pourquoi pas liberté, égalité, fraternité, pendant que tu y es?
    Dessine moi un mouton qui ressemblerait au petit lapin blanc de Célestine…
    Être ou ne pas être : chacun fait, fait, fait, c'qui lui plaît, plaît plaît!
    Mais que diable est-il allé faire dans cette réale ? A revoir pour l'allitération!
    Il a vécu ce que vivent les roses … quand on s'appelle Malherbe, c'est pas mal!
    L'enfer c'est les autres… et l'endroit, c'est moi!
    Les ailes de géant échoué sur le sol … Dans un origami, les ailes, on les plie!
    La terre est bleue comme une orange: non, non, y'a pas d'erreur, les mots ne mentent pas!

    Je me suis amusée, amusée...

    Même si son sourire est brumeux, peux-tu sourire pour moi à Angèl, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un sans faute, bravo Ep' tu es joueuse!
      C'est quoi une réale?
      Promis je lui sourirai en pensant a toi.

      Supprimer
    2. Une réale était une galère plus importante que les autres, plus grande, plus décorée, plus armée appelée parfois la Royale. Pour la chiourme qui y ramait, je ne crois pas que cela avait grande importance ni que leur ordinaire en fût amélioré, hélas!

      Les copains avaient déjà tout fait avant moi, je n'ai eu qu'à faire le résumé... Pas de mérite à l'Ep'

      Supprimer
    3. C'est ce que j'aime sur ton blog: on y apprend plein de choses, c'est formidable.
      Merci pour ton explication.

      Supprimer
  18. Réponses
    1. Merci Berthoise. Il t'en manque deux, Epamine a donné les réponses ( voir plus haut)

      Supprimer
  19. Zut, j'arrive après la bataille : mes pairs ont déjà tout trouvé... Mes pairs, ces héros au sourire si doux ! :~)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas pair même pas paire, je suis grand-maire mais pas maire ! Hihihi!

      Supprimer
    2. Ben TB c'est juste pas ton heure! D'habitude tu es prems...

      Supprimer
  20. J'ai effectivement repéré plusieurs citations mais peut-être pas 13 qui est pourtant mon chiffre fétiche. Ton texte m'a fait pleurer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Milune, c'est un beau compliment. Émouvoir par le pouvoir des mots, quoi de plus magnifique?

      Supprimer
  21. Juste un petit coucou à Angel à travers toi ... Le mercredi tous les 15 jours je m'occupe de Clara, une petite fille trop mignonne, mais elle est comme Angel dans sa bulle ... Mais en deux elle a fait des progrès impressionnants ...
    Merci pour ce joli texte, mais trop fatiguée pour réfléchir ... Répétitions intensives pour ma pièce de théâtre ...
    Bisou et bonne nuit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message plein d'espoir, petite marie.
      les enfants-bulles sont émouvants, même si on se sent impuissants devant eux. Il paraît que les scientifiques ont fait des progrès, eux, dans l'étude de la maladie. Espérons.

      Supprimer
  22. Mer.. alors, c'est pas possible d'être absent un jour sans que Candide prenne toute la couverture à lui... 96 commentaires avant que j'arrive , il va falloir ramer....
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah voui, c'est vrai qu'il tient une forme olympique, mais c'est de saison, j'allais dire...

      Supprimer
  23. PS: le choc de trouver dans ma boîte un courriel de Célestine "Vas, je ne te hais point".
    Moi qui attendais plutôt un truc du genre "Ti voglio bene", c'est rude.....
    Baci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pourtant une des plus belles déclarations d'amour de tous les temps de tous les temps...
      quoi, j'aurais pour toi les yeux de Chimène et tu ferais la fine bouche?
      ^^

      Supprimer
    2. Ben tu sais, la litote, ce n'est pas mon genre:-)
      Les yeux de Chimène: bof. Depuis le temps qu'elle sévit dans la littérature classique, elle doit être devenue miro... Ceux de Célestine sont bien mieux...
      Baci (encore)

      Supprimer
    3. Mieux que ceux de Chimene? Tu me flattes!

      Supprimer
  24. Réponses
    1. Ça, si c'est pas pour temporiser...
      :-D

      Supprimer
    2. Avoue qu'il y a des façons pires que celle-là de temporiser....
      A voir, tu fais les réponses en flux tendu.
      Baci (pour se maintenir dans la continuité)

      Supprimer
  25. Et paf, je pose le 100e une fois de plus.
    Ti bacio Céleste

    RépondreSupprimer
  26. Bindidon, s'en passe de belles ici pendant qu'on dort !...

    :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le compteur des commentaires tourne même la nuit, c'est comme a EDF!

      Supprimer
    2. Il semble y avoir un décalage horaire entre Candide et moi....
      Si c'est comme EDF, dommage que tu ne t'appelles pas Cléaire.....
      Ti bacio

      Supprimer
    3. De temps en temps, le soir devant ma psyché, il m'arrive de m'appeler ainsi.

      Supprimer
  27. C'est très beau ! Allez sans tricher en regardant les réponses dans les commentaires, j'en aurais trouver 9 ! Pas si mal pour une non littéraire comme moi:-)!

    RépondreSupprimer
  28. A la queue de cette longue file de coms, j'ai quand même relu et j'arrive à 10/11 pas 13 !
    J'ai reconnu les plus connus, les incontournables !
    Bises

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.