lundi 5 août 2013

Interdit aux hommes


 Avertissement: Les hommes entrant dans ce billet et/ou dans la zone des commentaires le font à leurs risques et périls.

Mercredi, j'ai rendez-vous avec Olga Laxie et Germaine Eloire pour partir quelques jours en randonnée dans mes montagnes préférées.Sentir l'odeur des pins, arpenter des petits sentiers pas trop pentus et bien ombragés,en faisant des haltes souvent. Eva Tfairfoutre dit qu'elle ne peut pas venir, elle fait sa bêcheuse, mais je sais bien qu'elle en crève d'envie. 
Bon, la randonnée, c'est officiellement, parce que, je peux bien vous le dire à vous, vu que cela restera entre nous, ce sera  surtout du pur délire entre filles.
A nous les séances d'onglothérapie, où l'on refait le monde à coup de dissolvant et de vernis. Les petits déj. au soleil, les papotages jusqu'à une heure indue..(indue à qui, on se le demande bien...) 
 La pancarte "interdit aux hommes" est déjà sortie, nettoyée, rutilante,  y a plus qu'à l'accrocher sur la porte avec un bout de sparadrap.
Bains de pieds, masques hydratants, manucure, on va se faire la totale, deux douches par jour minimum, farniente bronzette et pieds mouillés, bi, mono, mini ou même zerokini...
J'ai besoin de m'aérer la baguette magique. (oh! la joie de pouvoir sortir cette simple phrase de fée sans essuyer les sarcasmes et vos airs entendus, messieurs, toujours prompts à vous esbaudir dès que cela vous fait "peu ou prout" penser à votre flûte enchantée! Et ensuite, vous dites, avec une mine confondante "mais c'est toi qui as l'esprit mal tourné! Certes. Admettons.) 
J'ai quand même un furieux besoin de sentir le vent de la liberté me parcourir la glotte et me faire onduler le système pileux. De vivre à mon rythme...et de regarder les étoiles au fond des  yeux, dans un vrai ciel sans pollution lumineuse.
On va se raconter nos juillets, nos divagations, nos expériences de lévitation transcendantale, les derniers sortilèges à la mode, bref, l'actu des fées. Y aura des légumes dans le bac à bière, on dégustera du jus de tomate au sel de céleri, du poisson en papillotte et on se gorgera de vitamines pour entretenir nos teints de roses. Et péter des paillettes comme dit ma copine Stella Kilfaléalé, qui ne peut pas venir, mais elle, c'est pas parce qu'elle est bêcheuse...
  Ouh! que ça va faire du bien, cette parenthèse dans la parenthèse, ces vacances dans les vacances.
Mais rassurez-vous, messieurs, vous tiendrez quand même le haut du pavé dans la mare de nos conversations à bâtons rompus. Et nous respecterons le quart d'heure L.D.P*, selon la consigne syndicale. Le reste du temps, nous ne penserons que du bien de vous. Comme toujours.

^-^


*L.D.P = Langue de P...


113 commentaires:

  1. On a chanté les montiliennes
    Pleines d'humour mais le sang chaud
    On a chanté leurs yeux de braise
    Leur bouche de fraise
    Leur cœur d'artichaut... (Air connu)

    Profitez, profitez, vous ne savez pas qui vous profitera d:^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux vaut un coeur d'artichaut qu'un coeur archi-froid.
      Montluciennes, Montargiennes,Moncuquiennes unissez vous!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci Adrienne, voilà un conseil judicieux qu'il ne nous sera pas tellement difficile de mettre en pratique, fais nous confiance...

      Supprimer
  3. Là, vous avez une idée comme elle est bien... Donnez vous le temps de mesurer l'absence de nous les mecs, les costauds, les balaises, les hommes, les vrais :-)
    Eva ne fait pas la bêcheuse, elle a juste accepté le plan B que je lui ai susurré, comme ça, en aparté et en loucedé parce que c'est tropinjuste de vous passer de nous et qu'elle a compati...
    Ti bacio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben je pensais pas que tu la trouverais si vite, la femme de ta vie!C'était donc elle...^^

      Supprimer
    2. Tu n'y es pas du tout. C'est une impulsive sensitive, pas méchante pour deux ronds, mais soupe au lait comme pas permis. Elle est gentille, mais un peu caractérielle tout de même, pour un rien, ni une ni deux, elle t'envoie son blase dans le pif... Alors je veux pas dégommer les copines ni que ça fasse mauvais genre, mais ça n'avantage pas les projets durables. Quoi que les projets du râble peuvent aussi avoir de l'intérêt.
      Baci


      Supprimer
    3. Oui oui, je comprends...en fait, tu n'as dit ça que pour m'embêter...
      Les projets du râble, c'est pas un truc de lapin ça?
      ^^

      Supprimer
    4. Là, tu as levé un lièvre.

      Supprimer
    5. Que fait le lièvre de mars en plein mois d'août? ( c'est le seul que je connaisse...)

      Supprimer
    6. C'est parce qu'il ascende en Lion.

      Supprimer
  4. c'est bien la nana l'ennui c'est que parfois on vous gonfle;;;mais vous ne pouvez pas vous passer de nous nananère_u !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais pas du tout! C'est VOUS qui ne pouvez pas vous passer de nous!
      Et puis d'abord c'est quoi ces propos machos?
      Je sens que tu vas inaugurer le quart d'heure LDP: mes copines sont redoutables, elles ne vont pas laisser passer une si belle occasion!
      Alors je te défendrai un petit peu, comme ça, pour faire bonne mesure, en disant que de temps en temps, le commissaire sait aussi être poète...

      Supprimer
    2. C'est ce que nous faisons croire aux hommes pour flatter leur vrilité :-P

      Supprimer
    3. Voilà tu connais un peu Chauguise... Mais chuuuuut il a un rang une réputation à tenir, et si le marle du 36 se met à faire dans la dentelle et le patchouli où va-t-on ?

      Supprimer
    4. Ben oui, ou va-t-on? Si on le mettait a jour, Chauguise serait un poulet grillé...

      Supprimer
  5. Interdit de présence du seul fait de son genre... hum... ça serait-y pas de la discrimination, ça ? Ou peut-être même de la ségrégation ?

    Moi les interdits, ça me donne juste envie de les transgresser (quoique... vu le programme annoncé...). Si tu avais titré "délire de filles", ç'aurait été nettement moins attirant pour ceux qui ne s'y reconnaissent pas.

    Bon ben délirez bien entre fées ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien ségrégationniste aussi ton commentaire cher Pierre! Comment ça, il est pas bien mon programme? Trois (superbes) filles en monokini, j'en connais qui prendraient bien leur ticket...
      Bon tout ça n'est que calembredaines et billevesées, hein...

      Gynécée même pas d'imaginer que tu m'aies prise au sérieux cinq minutes! ;-)

      Supprimer
    2. Ho mais si il est bien ton programme ! C'est pour ça que je grommelle devant l'interdiction qui m'est faite de prendre un ticket ;)

      Supprimer
    3. Il ne te reste plus qu'à te faire transformer en mouche...

      Supprimer
  6. Olga Laxie, Germaine Eloire, Eva Tfairefoutre.....Ayet j'ai compris pourquoi tu a choisi ton pseudo chez Pierre dac ;-)
    Bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne m'en suis jamais cachée. Sa sérénité est mon père putatif. ^^

      Supprimer
    2. Qui n'est absolument pas de parenté avec une péripatéticienne pressée.
      Baci

      Supprimer
    3. Absolument! Les péripatéticiennes pressées sont la providence des hommes dubitatifs, par ailleurs.

      Supprimer
  7. Rhooooo avec ce programme de rêve, je regrette de ne pas venir avec vous, mais promis je me ferai un programme: dépoilage, gommage, masque, hydratation et compagnie en buvant un bon petit morito (figurez vous que j'ai découvert cette succulente boisson ce week end et j'en réclame encore!!!) et en mattant des mecs dénudés sur le net :-D
    Je serai ainsi pas très loin de vous 3 et pourrai péter des paillettes sans craindre de vous polluer :-P

    Stella Kilfaléalé <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chuuuuttt! purée, tu nous casses la baraque! Ils croient tous qu'on turbine au jus de carotte et aux protéines bio...Mais tout le monde sait (dans les milieux autorisés) que c'est pas avec ça qu'on pète des paillettes...Il faut des trucs plus...crépitants!
      Tu viens quand tu veux, même sans téléphoner (de toutes façon, c't'un coin interdit aux hommes ET aux portables)

      Supprimer
    2. Zut de zut, je parlais de jus de goyave bien sûr!!

      Balancer mon portable.... Ah le pied... J'ai failli avoir un orgame rien qu'à l'imaginer !

      Supprimer
    3. *orgasme..... Désolée suis toute chamboulée ^_^

      Supprimer
    4. Rhôô! attention aux mots-clés aussi! hihi...

      Supprimer
    5. @ Stella
      Faut jamais bouder l'occasion d'une pareille ascension express au mont des Félicités. La poubelle de tri sélectif est là, juste à côté...

      Supprimer
    6. Ah si seulement mon lobe frontal ne fonctionnait pas aussi bien! :-D

      Supprimer
    7. @ Stella & Blutch :
      Dans un premier temps, la démarche peut sembler efficace, mais après plus ample réflexion, ne serait-elle pas quelque peu réductrice ?
      N'y manquerait-il pas quelques ingrédients essentiels ?
      N'oublions pas qu'au cours d'expérimentations, des rats sont morts d'épuisement à force de s'envoyer en l'air simplement en appuyant sur une pédale ?
      Bon, y'a pire mais quand même...

      Non ?

      Supprimer
    8. Ce que c'est tout de même qu'être mal compris...
      Stella parlais d'un orgasme, pas de tir à la mitraillette...
      Quiconque n'est pas né Bourbon:-)

      Supprimer
    9. Enfin... Je ne suis pas contre une petite salve non plus ... *rougissements*

      Supprimer
    10. MDR
      Le rose te va bien aux joues et il s'accorde bien avec le rayonnement d'une étoile ;-)
      Comme quoi tout est toujours dans la juste mesure....
      Je suspecte Candide d'avoir parfois un mauvais esprit et de manquer de nuances (surtout lorsqu'il applaudit à l'idée de me voir transformé en poêle à frire) :-)
      Bises.

      Supprimer
    11. Moi ? M'enfin...

      Supprimer
    12. Les 50 nuances de Candide? :-P

      Supprimer
    13. Si si, il y a des aveux écrits qui ne sont pas signés Gaston, là juste en dessous... :-)

      Supprimer
    14. Gaston? Gaston Dominici? Celui qui ne savait pas qu'il utilisait une arme semi-automatique?
      Encore un qui ne savait pas vraiment quoi faire de son engin...

      Quant à Candide, j'ai bien vu qu'il tentait d'assurer sa défense en plaidant l'irresponsabilite par champignons hallucinogènes. Malin!

      Supprimer
    15. J'ai un peu l'impression que la tôlière nous a passé les clefs du blog en oubliant de nous dire "soyez sages"....
      Le "M'enfin" de Candide m'a irrémédiablement fait penser à Lagaffe (tiens, une autre forme d'irresponsabilité, celui-là...:-) )
      Pour Dominici, je crois surtout qu'il ne savait pas qu'il avait au moins un onzième doigt, celui qui a pressé sur la gâchette ... Au su de son âge, le tir en rafale n'était de toutes façons pas une option raisonnable.

      L'attitude de Candide est dangereuse car l'irresponsabilité peut aboutir à l'internement. Voir le bannissement en des îles lointaines... ;-)
      Bises et salutations à mon égal QIstique.



      Supprimer
    16. Si l'irresponsabilité conduit à un bannissement sur Bora-Bora, je comprends qu'il prenne des risques :-D

      Supprimer
    17. Il y a aussi moins festif.... Mais soyons juste, il serait dommage de perdre la verve de Candide...

      Supprimer
  8. Réponses
    1. C'est un super maquillage très sophistiqué, rien de plus!

      Supprimer
    2. N’empêche que l'arrondi est très joli.
      Une photo du net probablement ?

      Supprimer
    3. Sans mentir, ces lèvres très roses iraient bien avec vos yeux très bleus.

      Supprimer
    4. Ça c'est gentil! Voila un joli compliment. Je vais essayer le rose bonbon sucé.

      Supprimer
    5. "Le corbeau et le renard"...

      J'dis ça, j'dis rien...

      Supprimer
  9. Même pas lu, interdit, c'est interdit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es bien obéissant pour quelqu'un qui rentre d'école buissonnière!
      hi hi!

      Supprimer
  10. hihi ☺☺
    Passe de bons moments!
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Telle est notre intention. De bons moments sans se prendre la tête!
      Bisous ma belle.

      Supprimer
  11. Si, au hasard de vos regards, vous voyez dans le ciel un char tiré par des oies c'est que vous êtes sur la bonne route.^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bonne route, c'est celle que l'on regarde avec le coeur...On y voit des écureuils, de l'herbe verte, des amis, elle est environnée d'amour et de fleurs.Et les soirs de grande lune, oui, il m'est arrivé d'apercevoir ce char tiré par des oies sauvages qui m'a parfois envoûtée par son panache ...et puis je l'ai vu repartir vers l'horizon comme il était venu. Et j'ai cru avoir rêvé.
      J'emporte ma longue vue de marine, on ne sait jamais...

      Supprimer
    2. Je vois qu'ils vendent de la bonne dans ton patelin..

      Supprimer
    3. A voilà, tout de suite! L'argument facile de ceux qui ne comprennent rien a la polésie...

      Supprimer
    4. Mais j'aime la polétise et j'aime te voir polétiser. Ca n'empêche rien, bien au contraire.
      Verlaine, Rimbaud, Baudelaire auraient ils écrit le quart du dixième de leurs textes magnifiques sans avoir plongé leurs plumes dans l'absinthe. Antoine Blondin n'était grandiose que beurré à mort... Quid du Singe en hiver s'il avait été abstinent...
      Revers de la médaille, Renaud a séché son inspiration dans le pastis, mais a-t-on idée aussi de boire des trucs aussi corrosifs... Rien que le fait que ce soit Pasqua qui le vendait, ça devait faire douter.
      Une petite scène culte pour illustrer mon propos...
      Je ne serais pas étonné que tu saches de quoi il s'agit avant d'ouvrir le lien ;-)
      http://www.kewego.fr/video/iLyROoafMuun.html

      Supprimer
    5. Ok ok je m'incline...tu es trop fort.
      Tu arriverais presque a me faire regretter d'être sage...
      Oui la scène culte, j'avais deviné.

      Supprimer
  12. bon et bien puisque l'homme descend du singe je repars !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non , reviens Petit Singe Vert, on n'a pas dit "interdit aux singes!"

      Supprimer
  13. Hé hé, ça me fait furieusement penser à certains congrès annuels de sorcières, ça ! Enjoy :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on a un peu repris le concept...version plus light...Moins loin, moins longtemps, moins onéreux peut-être...mais les grimoires sont dans les valises!Et la Belle Vie est à nous!

      Supprimer
  14. Moi je me jette à l'eau! A défaut de me mouiller jusqu'à ma trompe, je ne me noierais pas dans les pousse-moi que je t'attrape!Je suis ravi que vous preniez vos aises et vos airs, chères dames loin de tous les "mâles" en point( "en point": peut être d'exclamation ou de réclamation, à vous de choisir Mes Dames!)!Heureux que vous soyez heureuses, les enfants on s'en charge, parole de scouts! Bonnes vacances, mais revenez nous entières."
    Chère Célestine, en écrivant, j'ai pris un peu de liberté de jacasser, il faut dire: "vous êtes quand même en fugue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fugue de Bach alors...
      Oui, quelque part, cela fait du bien de fuir quelques jours. Je ne sais pas si je parviendrai a me sevrer totalement d'Internet et de ses délices virtuelles...mais l'intention y est.
      Tu as donc bien fait de te jeter a l'eau, cher Bizak. Avec la chaleur qu'il fait en ce moment, c'est même recommandé par le corps médical!
      Nous reviendrons en tiers, en quart mais en voiture, et ressourcées je l'espère, car nous faisons un métier fatigant: ben oui, pas facile d'être une fée de nos jours!
      Bises

      Supprimer
  15. Alors... juste un petit bonjour..... Bises :PPPP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas, Patriarch, comme tu le vois, tu n'es pas le seul a avoir transgressé l'interdit...il faut croire que depuis mon billet "transgression" tout le monde adore passer outre les interdictions.
      Ici, l'avantage, c'est que ça fait moins de morts que sur les plages...
      Belle journée ! Pas trop le four dans ta cuvette?

      Supprimer
  16. Quoi, vous allez vous faire un summer break entre filles? Mais enfin, vous allez vous ennuyer ! Les hommes font du mauvais esprit et ne pensent qu'à la bagatelle certes, mais il sont drôles souvent...
    Samedi prochain je vais publier un article qui te sera spécialement dédicacé...dommage tu ne seras pas là mais il restera!!
    Bises et belle parenthèse enchantée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooo j'ai hâte de lire ça, cher Mind! Après ce que tu dis sur les hommes, ce devrait être un pur délice: de la bagatelle, du mauvais esprit et de l'humour? Je vais kiffer grave!
      Tu sais bien que de toutes façons, on ne se passe pas de vous bien longtemps.
      Summer break, ça ferait un joli titre de roman de plage, ça...^^

      Supprimer


  17. Que voilà un billet drôle et sympathique qu'on lit avec gourmandise tant il diffère des précédents. On s'y plait à découvrir votre façon à la Zazie, l'une de vos multiples facettes, qui vous vaudrait les compliments mérités de votre cher Raymond.

    Cette lecture me rappelle soudain (allez savoir pourquoi!) un texte reçu d'un ami, il y a fort longtemps - une bonne trentaine d'années!- vous ne deviez pas encore être née à cette époque. Il y a donc prescription désormais et je peux vous le livrer. On y parle de fées, d'où sans doute le rapprochement, même si cela reste éloigné de votre livraison du jour.

    "


    Le retour des fées

    Chaque année, dès le 13 août, les fées reviennent dans le Yorkshire, leur province natale.
    Les familiers des fées mènent souvent une vie mouvementée. Chacun sait que les fées aiment celles et ceux qui se réveillent aux aurores pour courir nus pieds dans la pâture et recueillir la sueur des étoiles.
    Les non-initiés appellent cela la rosée.

    D’autres savent que pour fabriquer l’huile mystérieuse des fées, il faut cueillir, entre autres s’entend, des fleurs d’achillée et de la rue odorante; mais pas n’importe où. Quelques sites secrets du Yorshire sont dédiés. La cueillette s’effectue dans des étendues circulaires où l’herbe est plus riche, d’un vert plus foncé, sous l’effet d’un champignon féérique et vénéneux, le mycète, qui a un lien direct avec la vie des fées. C’est ce qu’en tout cas m’en a dit une vieille anglaise dont je ne citerai pas le nom ici de peur qu’on ne le répète.

    Mais les fées sont susceptibles et capricieuses. Elles sont d’origine anglaise, cela ne fait plus de doute pour personne, comme le pudding, la mint sauce ou le porridge. Pis, certaines sont perfides et délurées, qui profitent de l’ouverture prochaine des frontières européennes, délaissant par là leurs tulles vaporeux, leurs regards langoureux et leurs chapeaux qui défient les lois de l’équilibre, pour envahir la France et d’autres pays européens, pendant l'été...

    Voilà pourquoi il conviendra d’être prudent sur le chemin de votre vacance !


    Lechim Authex
    08/1982
    "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous me lisez depuis longtemps, cher Nuage, vous savez bien que mon billet ne diffère pas tant que cela des précédents...simplement parfois je le sens l'âme primesautière et cela transparaît davantage dans mes écrits.
      Je revendique totalement d'être la fille spirituelle de Queneau, même si plus haut j'affirme être celle de pierre Dac. C'est que mes pères putatifs sont plusieurs, et c'est heureux!
      Votre vieille anglaise me fait penser a ce bateau qu'on appelait le Queen Mary, échouée si loin de ses falaises sur un quai de Californie...(ce sont les paroles d'une chanson d'un vieux chanteur qui fut a la mode en son temps)
      Mais je me disperse...votre texte, enfin, le texte de votre ami, est très documenté sur les fées!
      Je crains qu'en citant votre champignon hallucinogène vous n'apportez de l'eau au moulin de Blutchiamo, qui me soupçonne d'être sous l'emprise de substances illicites des que je me laisse aller a ma poésie naturelle...
      Mais, bon, j'assume totalement, je pense le transformer prochainement en poêle a frire afin de faire taire a tout jamais ses insinuations perfides...
      Sur ce, je vous laisse, il me faut aller éponger l'herbe de mes pieds, il a fait chaud cette nuit et les étoiles ont beaucoup transpiré.

      Supprimer
    2. Ah oui, Blutch en poële à frire, j'adhère totalement !
      C'est vrai, il est trop intelligent ce mec, et il commençait à me faire de l'ombre !
      ;oDDD ;oDDD


      :o§ ! ! !

      Supprimer
    3. Ahem...

      'scuses-moi Blutch, ça doit être les champignons . . . .

      Supprimer
    4. OUi, les mycètes, c'est terrible!
      En même temps, je ne te dirai pas pourquoi les hommes adorent être changés en poêle à frire...

      Supprimer
    5. La tenue de ce blog est en train de tomber décidément bien bas : quelle misère !

      Supprimer
    6. @ Candice
      Oui, bien là il faudra éclaircir la chose...
      Les champignons portent une responsabilité dans ton désir de me voir transformer en poêle à frire ou est-ce pour expliquer le "trop intelligent"....
      Les conséquences ne sont pas forcément les mêmes.... :-D
      Mais soit, je te pardonne puisque tu nous annonces l'arrivée en masse de fées délurées.

      En effet, les psilocybes, c'est du costaud.... L'amanite tue-mouche n'est pas mal non plus dans son genre. Les chamans en sont friands....

      @ Célestine on voit que tu n'as jamais été en bute aux railleries d'une poêle à frire..... C'est terrrrrrrible, et pas moyen de vouloir la mener par le buot du nez :-)

      Supprimer
    7. Bon, je retire tout ce que j'ai dit.
      Je mange des champignons hallucinogènes, je ne transformerai pas Blutchiamo en quoi que ce soit ( de toutes façons, je laisse tomber ma baguette pendant cinq jours) Candide est aussi intelligent que Blutch et la tenue de ce blog ne tombe pas bien bas, j'y veillerai personnellement, mes chers commentateurs.

      Pfff...j'ai l'impression d'être de service de récréation...
      Hi hi! Dois-je vous rappeler que je suis encore en vacances?

      Supprimer
  18. Trop bien ce petit break entre filles ! Le genre de truc qui me plairait:-)! Et puis si tes copines ont autant d'humour que toi je sens que vous allez bien vous amuser :-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réponse est dans la question comme on dit! Tu pourrais partir cinq jours avec des gens qui ne comprennent pas ton humour?...
      Je raconterai un jour comment j'ai rencontré Olga Laxie: ce fut un mémorable premier avril...:-D

      Supprimer
  19. Voilà deux ans que je pratique, entre amies, de telles bouffées d'air, des kilomètres mais à vols d'oiseaux, pas si loin... De les oublier ou presque, de faire comme bon elles leurs semblent, de naviguer sans le repère de la boussole, sans le repère de l'aiguille du cadran de la montre. L'air renouvelé ainsi prolonge d'autant le quotidien vers le prochain repère au loin, là-bas et nous fait ainsi avancer les ailes de Mercure aux pieds. Prochain cap : Pyrénées espagnoles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as trouvé les mots exacts: c'est une bouffée d'air!
      J'ai hâte d'être à demain, moi qui d'habitude prône le "ne jamais avoir hâte, le temps passe bien assez vite"!
      Ce doit être très beau, les Pyrénées Espagnoles...

      Supprimer
    2. C'est, entre autres, comme cela...
      http://lamaisondesmarguerites.wordpress.com/2012/08/22/3208/
      Voir dans ma rubrique Espagne (Olé !!!)
      Et c'est par là que je vais voguer... ;)

      Supprimer
    3. C'est un beau pays, j'ai vu tes photos elles sont superbes.

      Supprimer
  20. Habituellement, l'homme qui a beaucoup plus de vacances que moi, vu qu'il a le même patron que toi ! Pars une semaine ailleurs, alors que j'ai repris le boulot, à moi le ciné entre copines, le spa, l'apéro, le petit resto rien que pour les filles, y'a pas de viande les hommes z'aiment pas. Le bonheur quoi. Mais cette année pour cause de bricolage urgent y pars pas... ton escapade j'en rêve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons les mêmes valeurs ma chère Zoé!

      Supprimer
  21. Waow, les callipyges de Célestine et de ses copines en zérokini sous les étoiles du Mercantour ? C'est les marmottes qui vont être contentes ! Quoiqu'à la réflexion, il se peut que ces charmantes bestioles ne se sentent pas si concernées que ça...

    Mézalors quel triste gâchis !

    Oui, je sais que ma réaction peut paraître, euh, 'fin bon, voilà, tu vois quoi...
    Mais tu me connais maintenant, tu sais que je suis un grand sensible et que quand on me prend par les sentiments...

    ;o)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eu égard a ta grande sensibilité, je ne poserai aucune question sur le triste gâchis auquel tu fais allusion...
      Je dirai même que je ne vois absolument pas ce que tu veux dire.
      ^^

      Supprimer
    2. Ben voyons !
      Tu veux pas que j'me cotise pour t'offrir une auréole, aussi ?

      :o))

      Supprimer
    3. Ah Ben non vraiment sans façon, je suis loin d'être une sainte... Ce doit être un peu ennuyeux d'avoir zéro défaut!
      Mais c'est gentil d'y avoir pensé mon petit Candide.

      Supprimer
  22. Alors ce sera les doigts de pied en nez-vent-taille !
    Les franges-rigolades et le rouge des pieds à la main :)

    Bisous bonne femme rien que pour toi ! ( fée à l'âme hein ... )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore les franges rigolades! Ça va avec ma coiffure...

      Supprimer
  23. tu es partie là , sans ta tablette ? Hum .. vraiment ?
    Allez , l'escapade va être délicieuse , puisque tu l'as décidé
    régale toi , amuse toi , évade toi

    j'aimerais bien prendre la poudre d'escampette sans mari ni enfants , mais avec des hommes aussi , j'aime pas les trucs entre filles trop longtemps
    j'ai une invitation pour fin Aout , possible que je parte un peu , ou pas ..

    Bises Célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas-y, ça fait un bien fou, tu peux me croire...

      Supprimer
  24. Bondieu mais c'est bien sûr : c'est la nuit des z'étoiles ce vikind !

    Cachotière va, tu voulais t'en mettre plein les mirettes !

    Des photos ?

    ;o)

    RépondreSupprimer
  25. A tout hasard, je suis revenu voir... Sait-on jamais ?
    C'est étrange, déroutant cette maison vide. Il fait frais malgré la chaleur du soleil dehors. Des grains de poussière dansent dans les rais de lumière passant par les persiennes.
    Silence total, le temps semble suspendu...
    Pourtant, les choses indiquent une vie, une présence il y a peu encore. Un étui de téléphone oublié, des clés étiquetées "Ecole", jetées en vrac sur le bureau. Sur la table du salon, des dépliants : "Nuit des étoiles", "Gîtes de montagne"... On perçoit aussi quelque chose de fort, de prégnant mais rassurant à la fois. Comme une douce et souriante sérénité, un peu comme si la maison était habitée de l'énigmatique sourire de bouddha...
    Sur la cheminée, la trace d'un long étui, comme celui d'une flûte, mais plus étroit avec, près d'une extrémité, une énigmatique et impalpable poussière...
    Je frissonne... Un doux et nostalgique vide m'envahit, j'ai besoin de lumière, de chaleur, du soleil !
    Je regarde, les montagnes au loin vers l'est : c'est là-bas...

    http://www.youtube.com/watch?v=TPOYxX4Tlz0


    Célestine, revienenenen ! . . . . . .


    :o)))

    RépondreSupprimer
  26. Je serais volontiers venue aussi, sauf que moi je ne suis pas très portée sur les tapotis-tapotas soins de beauté. Par contre les papoti-papota sur le thème inusable de "ah les hommes, quelle plaie, mais ne me soignez pas trop", j'aurais adoré, ainsi que le vent et les longs sommeils où plonger avec des restes de fous-rires!

    Délecte-toi, Célestine!

    RépondreSupprimer
  27. Bonnes vacances Célestine.
    Ton programme me parait excellent et me fait bigrement envie.

    RépondreSupprimer
  28. A chacun ses petits rituels, les hommes c'est plutôt, alcool, histoires de cul, alcool, histoires de cul, alcool, histoires de cul, pipi et alcooooool, misdoir de, hips, cul.............................

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te trouve un peu réducteur tout de même.... Tu oublies la bagnole, le foot, les exploits faits (ou commis) au turbin et le cul de la voisine... Ah non, celui-là, tu l'as déjà annoncé (mais avoue qu'il vaut le déplacement, santé!)

      Supprimer
    2. Euh...c'est qui la voisine?

      Supprimer
    3. Peu importe, on a tous une voisine (ou pour ces dames, un voisin) qui est photogénique de la face arrière (autrement, ce serait un peu tristounet, non?)
      115 commentaires pour un billet qui annonce la désertion momentanée de la tôlière, c'est fort!
      Ti bacio

      Supprimer
    4. Photogénique de la face arrière...on dirait du Audiard!
      115 commentaires et combien de Blutchiamo? Merci d'avoir tenu la maison ouverte pendant mon absence. Je te laisserai les clés à nouveau, tu fais ça trop bien.
      Ti bacio forte

      Supprimer
    5. Une cure de Vichy (Célestin(e), bien sûr) pour nettoyer le corps et une cure d'Audiard pour se nettoyer la tête, mais ça laisse des traces (Audiard, pas la Vichy)...

      Tiens, je verrais assez Raoul Volfoni dire à la tôlière du claque:
      "Madeleine, tu as le clandé en berne... normal! Déjà que le recto n'est pas recta, tes pensionnaires ne sont même pas photogéniques de la face arrière; forcément, ça lasse!"

      On s'est fait un joli délire avec Stella... Pauvre Candide ;-) Cette idée aussi de vouloir me transformer en poêle à frire... :-D
      Bacissimo Ragazza

      Supprimer
  29. Pas de commentaire sur ce billet interdit aux hommes mais j'ai lu jusqu'au bout avec un certain voyeurisme ;)

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.