mardi 24 décembre 2019

Conte doux


A vous tous, mes amis que j'aime.
Joyeux Noël, comme on dit.



*  *
.**
`´¸.•°*”˜˜”*°•
..¸.•°*”˜˜”*°•.
☻/         ˚ •* ღღ ˚ ˚˚ ˛* ° ˚ • *˚ .
/    *˛˚ ˚ * *˛˚ ˚ *  *˛˚ ˚ * 
/ \       ˚.  *˛ ˚ღღ* ˚ ˚* ˛˚     ˚* ˚

 ˛°*      













Le soleil pencha sa grosse tête rubiconde vers le petit point bleu que les hommes appelaient la Terre. Il aiguisa un à un tous ses rayons, il les fourbit comme on apprête les couverts d'or d'une table de fête. 
Il effleura la mer d'opale pour la féconder, et faire naître ainsi de beaux nuages gris perle et blancs de lait, qui vinrent à leur tour déverser leur eau bienfaisante sur les montagnes. Les sapins frémirent de toutes leurs aiguilles et s'inclinèrent pour laisser passer les torrents fougueux. Puis la lune souffla sur la pluie de son haleine gelée, et les gouttes se muèrent en flocons ciselés comme des gemmes. C'était ainsi depuis toujours, le soleil faisait l'amour avec la terre. Tout concourait à la beauté du monde.
Les animaux en courant piquetaient les étendues de neige de petites traces étoilées. 
L'écureuil zébra l'air de sa rousseur, la biche leva son museau noir fumant doucement dans l'air glacé, et ses longs cils vibrants. Elle était à la recherche de son faon. Les lapins lui indiquèrent du bout de l'oreille son chemin. Leurs petits derrières rebondis faisaient comme des boules de coton rose dans le soir.
Un beau silence enveloppait le jour le plus court, remplacé très vite par une belle et longue nuit scintillante. Il était minuit, l'astre joufflu était allé se coucher depuis longtemps, passant la main à ses copines les constellations. Celles-ci en mettaient un coup pour illuminer la forêt de leur lumière vivante et diffuse.
A un instant, le temps s'arrêta.
 Une cloche tinta au loin. 
C'est Noël, murmura la vieille chouette en ébrouant ses vieilles plumes argentées qui en avait vu tant d'autres. Des verts, des rouges et des trop mûrs...
- Noël ? Raconte !
Et les animaux subjugués l'écoutèrent raconter, avec un éclat d'or dans ses yeux ronds, comment les hommes, chaque année, l'espace d'un instant, redevenaient des enfants, et oubliaient leurs vallées de larmes. Comment ils s'embrassaient et se remettaient à espérer. Elle n'oublia rien, ni les étincellements de bougies, ni les paquets enrubannées, ni les promesses merveilleuses. Des dizaines de petites pattes applaudirent à cette histoire, si belle qu'elle était sûrement vraie. Avec des Oh ! et des Ah ! pleins de buée givrée.
« Chut ! » dit la chouette. Laissons-les rêver.
Dans la forêt, la nuit offrit son plus beau ciel à tous les mondes. Au végétal, à l'animal, au minéral. Elle n'oublia personne.
Et attendit doucement que l'aurore l'embrase d'une clarté pleine d'amour et d'espérance.


***

Et pour ceux qui trouveraient mon conte trop doux, vous pouvez toujours vous rabattre sur mon petit conte horrible d'il y a trois ans...






108 commentaires:

  1. Célestine,
    C'est un bien joli conte de Noël que tu nous offre là !
    J'ai une furieuse envie d' croire et de m'y lover toudoux, comme le p'tit bonhomme que je suis.
    Je te souhaite, je vous souhaite à tous de belles fêtes de Noël et de fin d'année !
    Je t'aime, je vous aime !
    Zeu p'tit Candide au coeur tendre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’était toi le petit lapin à gauche, sous la grosse branche du chêne ... ne nie pas je t’ai reconnu !
      Belles fêtes à toi Candidounet ❤️
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  2. oohhhh, un conte de NOël, ici aussi !! et ohhhhhh, on dirait que je suis parmi ses premiers lecteurs :) :)

    joyeux Noël Célestine !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui...
      Bon le mien est moins long que le tien mais Tout le monde n’est pas aussi prolifique que toi !
      Gros bisous de noël
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  3. On vous retrouve toute entière dans ce beau conte doux.
    Je vous souhaite un très beau Noël, précieuse amie. Entourée et choyée comme vous méritez de l'être.
    Et je vous embrasse.
    Comme Candide, je vous aime.
    ~L~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que d’amour ! C’est Noël dans les cœurs je vois...
      Je vous embrasse fidèle lecteur.
      Passez de belles fêtes pleine d’amour et de joie
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  4. On peut toujours rêver !
    Le lien ne fonctionne pas, c'est horrible !
    Joyeux Noël et gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça y est j’ai réparé !
      Je me doutais que tu aurais envie de relire ma version trash !
      Je t’embrasse des deux yeux
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  5. Et voici la biche qui écoute attentivement ton conte de Noël :-)
    https://sportingclassicsdaily.com/wp-content/uploads/2018/01/doe-in-the-snow.jpg
    Passe un bon Noël Célestine, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est si jolie que je me suis permis de la rajouter à mon billet !
      Merci Biche*
      Joyeux noël à toi et à ceux que tu aimes
      Bisous célestes
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  6. Ah ! les longs cils vibrants de la biche... j'aime.

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout quand elle souligne au crayon noir ses jolis yeux ...
      Joyeux noël grand Bleck !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  7. Quel joli conte Célestine. Je te souhaite un merveilleux Noël entourée des tiens avec plein de petits bonheurs qui font chaud au coeur.
    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi de même belle rêveuse, je suis ravie que mon petit conte doux t’ait plu.
      Bisous lumineux
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  8. Un joli conte tout en douceur. Je te souhaite donc un Noël plein de douceur….Moi j'aspire simplement à la paix, la paix pour moi et la paix pour le monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Paix, c’est sans doute ce que nous avons de plus beau ici bas...avec l’amour et la liberté❤️
      Joyeux noël, sage Daniel
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  9. Oui, il est doux ton conte... C'est nécessaire dans ce monde de pouvoir rêver de douceur et de tendresse.
    On redevient enfant en te lisant Célestine,
    Merci et bon Noël
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des enfants très sages je trouve... et je ne me plains pas. :-)
      Bon noël, jardinière !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  10. C'est un jour où on peut faire les contes :) Espérons que le tien sera éternellement actuel, avec une terre qui fait avec le soleil.
    Joyeux Noël Célestine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’aimerais oui, que le soleil et la terre puisse continuer à s’aimer ...
      Belle soirée de noël Patrick!
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  11. Douceur tendresse de Noël...Bonne veillée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La veillée fut délicieuse !
      Bisous Marie et joyeux noël à toi aussi.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  12. Trop doux que nenni, il a embaumé mon coeur lourd aujourd’hui.
    Merci ma Célestine que j'aime
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ma Jak
      Moi aussi je t’aime 😍
      J’espère que tu vas vite retrouver ta bonne humeur
      Bisous de noël
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  13. Mais comment se fait il que j'ai loupé la trash version de 2016? A moins que nous ne trouvassions chez mon Chou? Me rappelle pas...
    A plus tard ma petite Celle, genre 9 ou 10 nivôse qui vient(pour la bise avant ventôse).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joyeux Noël Bof ( ͡ᵔ ͜ʖ ͡°)

      Supprimer
    2. L’essentiel c’est que tu l’aies appréciée en 2019 !
      Bisous mon petit Bof qui es si gentil
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  14. Non, non, c'est bien la douceur… et tu sais vraiment tellement bien raconter. Belles fêtes ma belle amie, de la douceur tout plein, des sourires qui mettent des étoiles aux yeux et de la gourmandise juste ce qu'il faut. Bisessssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'embrasse ma Brizou.
      Des moments agréables en famille, quelques escapades à deux, et beaucoup, beaucoup, de relativisation...tel est le cocktail de cette fin d'année...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  15. Tout mignon, tout exactement ce dont on a besoin aujourd'hui.
    Merci, et aussi pour la bannière festive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jouons l'esprit de Noël, me sis-je dit.
      J'ai la ferme intention de lire ce conte à ma petite fille, dès qu'elle aura l'âge de comprendre ...C'est à dire dans pas longtemps !
      Bisous doux
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  16. Joyeux Noël et gros bisous Célestine ♥
    ( ͡ᵔ ͜ʖ ͡°)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même chose !///Avec un léger retard dû à une interruption momentanée de l'image et du son...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  17. Il est très bien ton conte, Célestine. Il n'y a jamais trop de douceur.

    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, c'est la réflexion qui vient à l'esprit au premier chef...Jamais trop de douceur dans ce monde de brutes...
      Et pourtant, quelque chose me dit que certains ne partagent pas cet avis... (n'est-ce pas, Pierre ? ;-))
      Bises
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  18. Tu rappelles opportunément que les bons contes font les bons amis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouarf mouarf !
      Tiens tiens, mister K...Ça faisait une éternité que tu n'avais pas été dans le coin... (ou du moins si tu es venu c'est silencieusement...)
      Ravie de te revoir
      Bises célestes
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Hello Chèrelestine ;-)
      Ah ça fait une éternité que tu commentes ton propre blog et même que tu y écris, je vois ça ! Pas mal joué du tout.

      Oui je lis souvent mais reste silencieux.
      Je commente plutôt peu, ou fort peu en général, voire pas du tout.
      Déjà dit, déjà écrit..
      Redondance quand tu nous guettes ;-)
      Rendez-vous en 2020 pour mon commentaire de l'année alors ?
      ;-)

      Supprimer
    3. Hello Mister K
      Eh oui, j'attendrai ton commentaire millénaire avec grande impatience !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  19. C'est magnifiquement écrit et magnifiquement doux, sorelita. Oui, la douceur est bien agréable ici et là. Je la prends, celle-ci ! Bonnes fêtes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la définition d'un conte de noël...Il faut que ça finisse bien, sinon, mieux vaut lire un conte horrible...
      baci bella
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  20. As-tu raconté cette douce histoire à ta petite fille ? J'en suis certaine. J'espère que Noël fut pour toi un moment joyeux et heureux, et la fête n'est pas terminée nous dit-on... Belle fin d'année céleste Célestine, de la lumière dans ton cœur. Bises scintillantes. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais la lui raconter c'est certain.
      Je l'ai écrite pour elle, en même temps...Et pour tous ceux qui avaient envie, l'espace d'un instant de croire au père Noël, et la poupée qui tousse aussi...
      Pourquoi pas ?
      Bisous cotonneux, chère Plume.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  21. Ah ben si j'y arrive. Je recommence tout, faut-il que je t'aime. Angel Baby, j'adore ton conte de Noël qui me ramène à ces dessins animés avec lapins bondissants, faons mutins, chouettes sentencieuses et délicieuses, guirlandes d'oiseaux bleus, clairs de lune douce et éclairs, mais en chocolat. Tout émoustillé et tout sourire, si, si, je tire mon banc, l'installe dans la clairière et t'embrasse sous le gui, my dear Miss W. Merry shiny happy last week 2019 and all the rest...ATTB.
    .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ce que je retiens, dans tout cela, c'est que tu m'aimes assez pour recommencer un commentaire, pourfendant ainsi courageusement les chausse-trapes de Blogspot, qui ne manque jamais une occasion d'em...bêter mes lecteurs adorés...
      Alors merci, pour les faons, les lapins, les oiseaux et les éclairs. Je viens m'asseoir sur ton banc, avec une couverture en poil de chameau quand même...A cause des anges lures...
      Attb ans big kisses my sweet
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  22. Le conte est bon. Pas mieux ...!
    Au jeu des lettres et des lettres, tu exploses tous les conteurs ;)
    Tu sais que ton petit compte fait les bons amis ?
    Il me donne envie de m'installer dans le canapé, de flemmasser.
    De me souvenir que les comptes sont fait et bien fait pour rêver, pour donner une sorte d'espoir en la vie... Le tien, tient ses promesses... Même si mon âme d'enfant est un peu loin, il en reste toujours un petit bout, qui, lorsqu'elle est titillée, me fait me souvenir que je suis un ancien enfant... Je me suis régalé à regarder, il y a peu, un conte de Noël, sur l'excellente chaîne de télévision franco-allemande : la souffleuse de verre.
    Mes enfants m'ont dit : "tu regardes ça, papa ? L'air étonné ! Du coup, ils se sont installés avec moi ; le plus jeune, coucourlé contre moi, avec ma veste en moleskine par-dessus. Moleskine aussi douce qu'un manteau de popeline, rose/violine, à l'image du manteau neigeux de ta photo d'illustration.

    Il est chouette, ton conte !

    Bises Puydômoises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah que j'aime t'imaginer flemmardant sur le canapé devant un film « feel good » et avec tes (grands) enfants...Tiens tu me donnes envie de regarder ce film sur la chaîne que tu cites...
      Et je suis ravie d'avoir réussi à titiller ton âme d'enfant.
      Merci pour ton enthousiasme. Je lance la video d'arte dès que possible.
      Bises drômoises (ça ressemble)
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. Ah oui, dans cet excellent conte, il y a une scène que tu ne vas pas aimer du tout. (qui peut aimer, d'ailleurs ?)
      Je l'avais déjà vu et donc je savais... Mais cela reste un beau conte de Noël.
      Bises puy Drômoises :) Ah oui, ça se ressemble. 🎅

      Supprimer
    3. Je viens de le terminer.
      C'est une belle histoire, mais les scènes de violence contre les femmes sont atroces.
      Et il n'y en a pas qu'une... cela réactive à chaque fois des choses douloureuses, et en même temps la saine colère qui m'a permis de m'extirper cette douleur du ventre et du coeur...
      Mais à part ça, c'est une belle histoire, puisqu'elle finit bien...
      Bisous étoilés
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    4. On a tous besoin de croire aux belles histoires. On a tous besoin de rêver...
      Je t'embrasse

      Supprimer
    5. Soupir ... oh oui !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  23. Nous commencions à regarder sur la télé familiale un film américain décrivant un monde stressant, plein d'embûches, de situations absurdes, d'hôpital pratiquant un trafic d'organes.....

    Alors je suis sorti de la pièce et je suis venu retrouver la splendeur, la féerie de ton magnifique conte...
    Cela me fait ce soir un bien fou de te lire à nouveau...
    Au moins je reste dans l'ambiance traditionnelle d'un joyeux soir de Noël.
    L'enfant qui est en moi te remercie pour ce moment de doux plaisir

    Bises féeriques

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bonheur d'apprendre que la lecture de mon conte réussit à faire oublier un film que j'imagine à gros budget...
      Je n'ai que mon coeur et mon écriture, mais c'est sans doute cela qui fait toute la différence.
      Bises émues
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  24. Mon plus beau conte de Noël date de 1914. Ce jour-là, à l'initiative des allemands, les armes se sont tues dans les tranchées. Sortant de leurs abris, les soldats allemands, anglais et français avaient fraternisé pour la plus grande rage des divers États-majors.
    Le rêve de Jaurès s'était réalisé durant une semaine.
    Preuve s'il en est que lorsqu'il a la parole le peuple n'est pas mauvais.
    M'accrochant à ce souvenir, je ne peux pas désespérer de l'humanité (pour les politocards, c'est autre chose... :-( )
    je t'aime, Céleste petite soeur
    e ti voglio bene

    https://www.youtube.com/watch?v=lIRAnmsk_cc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une très belle histoire de Noêl, d'autant plus belle que, contrairement à la mienne, elle est vraie.
      Je t'aime moi aussi, grand frère.
      Et tu sais que je suis sincèrement émue en disant cela.
      Ti abbraccio forte e ti voglio bene anch'io
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  25. Ça fait du bien un conte tout doux comme ça pour Noël, pour ne pas oublier notre âme d'enfant ... Merci Cèlestine, le mien fût aussi doux que celui raconté et j'espère qu'il en a été de même pour toi ! La fin d'année sera plus solitaire mais c'est pas grave, j'ai encre du boulot pour me réparer dans la douceur et la bienveillance.
    Gros bisous plein d'étoiles et belles fêtes à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis avec toi dans ta recherche de toi-même et de ta réparation...
      Je pense à toi dans tes moments solitaires, dis toi que moi aussi je me suis sentie bien seule parfois, mais un jour, les choses changent, et parfois les contes de Noël se réalisent.
      C'est ce que je te souhaite du fond du coeur
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  26. Ton conte n'est pas trop doux. Il est merveilleux. Il emporte vers la beauté, la simplicité, l'innocence. Merci de l'avoir écrit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beauté, simplicité, innocence. C'est sans doute ce que j'ai trouvé au fond de moi, de plus pur, quand j'ai commencé ma longue quête vers ce coeur de soi qui est en fait l'essence de ce que nous sommes vraiment.
      Je suis comme cela, au fond de moi. la différence avec avant ? C'est que j'en suis fière.
      Très fière même.
      Je t'embrasse fort, ma Suzame
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  27. Un peu de douceur dans ce monde de brut, ça ne peut faire que du bien, je trouve ton conte superbe, merci de le partager avec nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu écris brut comme quand on parle du champagne, cela donne un commentaire pétillant comme toi.
      mais je trouve ça logique, entre Noël et Jour de l'An... ;-)
      Bises scintillantes
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  28. je sens bien que je suis plutôt contes horribles.
    Mais bon, tu t'es laissée bercer par la magie de Noel, et c'est agréable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne m'étonnes pas, chère Val. J'ai mes côtés cyniques et irrévérencieux aussi. Mais je ne me vois pas lire mon conte horrible à ma petite-fille...avant ses 14 ans !
      Bisettes
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  29. Des mots tout doux qui font du bien à mon cœur usé.
    Bises de neige pour la Reine des contes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère « ßises de neige pour la Reine des Contes »
      que « Bises de contes pour la Reine des Neiges »...
      Question de goût...
      Caresses sur ton coeur usé ;-)
      Prends-en soin, poète.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  30. Je me demande ce qui est le mieux : laisser la trace grossière de mon passage en disant que... même en faisant de gros efforts, je ne parviens pas à vibrer à l'unisson de ce qui semble toucher tant d'autres :(
    Ou repartir sur la pointe des pieds, sans dire le moindre mot... qui pourrait heurter tant l'auteure que celles et ceux que cette douceur émeut et, manifestement, ravit ? Après tout, ne vaut-il pas mieux le silence que risquer de blesser ?

    Alors je m'interroge : serais-je privé de quelque fibre sensible ? Amputé d'une part d'enfance ? Doté de quelque chose que d'autres n'ont pas ? Une forme de singularité... dont le rappel et la mise en évidence me serait dérangeante.

    Finalement... est-ce que *quelque chose* ne me blesserait pas, moi, dans une certaine forme de douceur ? Ou dans ce que je constate du rapport des autres à l'enfance ? Est-ce que, aussi surprenant cela puisse paraître, certaines expression de la douceur ne me seraient pas douloureuses ?

    Être [sincère] ou ne pas être...

    Oser la dissonance :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prendre le temps de l'instant , des mots , de leur ensemble ?? car lu en diagonale ce texte ne nous atteint pas du tout!! Et pourtant... moi j'y sens une infinie pureté!! Etrange comme on est bien différent les uns des autres!

      Supprimer
    2. Oui, nous sommes bien différents les uns des autres, en moult circonstances. Il y a là quelque chose de fascinant :)
      Pas de lecture en diagonale, en ce qui me concerne. Si ça avait été le cas je n'aurais pas pris le temps de laisser venir en moi, puis mettre en mots, ce qu'il m'a fait ressentir et même découvrir de moi-même grâce à ces... différences entre nous.

      Quant à la perception de "pureté", c'est peut-être en y songeant que j'ai hésité à m'exprimer. Comme si je risquais de ternir le tableau que d'autres apprécient :/

      Supprimer
    3. @Pierre

      J'aime beaucoup que mes lecteurs s'expriment en toute sincérité, et surtout émettent des avis différents. Qui parle de dissonance ? Un son original n'est pas forcément dissonant dans un ensemble harmonique...
      Ce que j'entends ici, c'est que ce conte te touche d'une autre façon que les autres. Mais il te touche quand même. Et c'est troublant à chaque fois, de voir ce que peut déclencher un de mes écrits dans la tête (ou le coeur) de mes lecteurs...
      C'est troublant, et c'est très intéressant, car j'aime, comme tu le sais, tout ce qui touche à la psychologie, aux sentiments et aux relations humaines. c'est même ma principale tasse de thé...
      Ce conte te touche dans quelque chose d'indicible, que je pense percevoir, car il m'est arrivé de fondre en larme devant quelque chose de doux. Comme un bébé par exemple.
      Bien sûr que non, tu n'es pas dépourvu de fibre sensible. Je dirais même au contraire que tu en es sur-doté.
      Tu ressens donc des choses que les autres ne ressentent pas.
      Dois-je vraiment répondre à ta question : « faut-il préférer le silence ? » Sauf à avoir envie de me retrouver avec mille commentaires, le sujet, tu le sais, faisant paradoxalement couler tellement d'encre...
      Bien sûr que je ne préfère pas le silence, je milite pour la parole, juste, affinée, sensible, celle qui délie les coeurs et les âmes, celle qui relie les êtres.
      Alors je suis très heureuse que tu aies enfin compris que je suis capable d'entendre tous les avis sans être blessée d'aucune façon, à partir du moment où ils sont exprimés avec ta délicatesse...
      Et puis, une année d'alpharêves m'a permis de réaliser que, lorsque je parle de petits lapins, ce n'est mièvre qu'en apparence...C'est sans doute une des particularités de mon écriture, j'ai fini par l'admettre, depuis le temps que des personnes de qualité me le disent...
      Merci de t'être exprimé, Pierre. j'en suis positivement ravie.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    4. @marieswiss

      Malgré une lecture en diagonale, tu parviens à ressentir quelque chose de très fort et qui me touche beaucoup, car c'est le fond de moi, cette pureté.
      Une sorte de candeur, non naïve, mais intacte.
      Comme une étendue de neige non encore foulée, comme une eau transparente. Je ne sais mieux l'exprimer, mais c'est ça l'idée, et tu mets le doigt dessus.
      Pardon pour cette réponse qui va peut-être sembler narcissique, mais qui est l'expression juste de mon ressenti. ET je t'en remercie.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  31. Très joli conte tout empreint de poésie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais écrire autrement, cher Harry.
      Bienvenue sur mon totem.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  32. Ton conte me ramène aux sentiments de mon enfance au coeur de la forêt canadienne quand la neige tombe silencieusement sur la neige sous un clair de pleine lune au goût d'éternité. kéa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très joli ressenti plein de poésie, Kéa.
      J'aime tellement ton pays...
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    2. oups ! j'y ai été un peu fort dans la poésie, la neige qui tombe et la pleine lune ??? bon ! en tout cas le feeling lui était authentique en lisant ton bien joli conte de Noël. kés

      Supprimer
    3. J'ai essayé de te rejoindre en privé mais ton contact ne fonctionne pas ??? kéa

      Supprimer
    4. Je ne doute pas que tes feelings soient authentiques, chère Kéa.
      Mon adresse mail fonctionne parfaitement, mais parfois il y a des mystères informatiques...
      Et si tu essayais une deuxième fois ?
      Bisous Kéa
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
    5. Tu as raison, ça a fonctionné !

      Supprimer
    6. Je n'ai rien reçu...
      Essaie sur gymmajou(arobase)gmail.fr
      Bisous

      Supprimer
    7. Toujours rien reçu ? peut être dans les spams alors ???

      Supprimer
  33. Dire d'une personne que c'est une vieille chouette n'est souvent pas très flatteur. :-)) Mais ici, la vieille chouette nous conte quelque chose de tout doux, qui fait tant de bien. Tout comme toi, je revendique cette douceur de Noël, ce retour aux rêves, à l'enfance. On en a bien assez d'être de grands adultes sérieux toute l'année. Merci ma chère frangine dont le conte est en écho au mien. Je t'embrasse et te souhaite encore une douce fin d'année. Je m'envole vers d'autres cieux bientôt mais nous nous reverrons en 2020. Bises alpines enneigées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon voyage alors, chère Dédé...
      Je suis sûre que tu vas rapporter de magnifiques photos de ton prochain périple, et j'en suis heureuse pour toi.
      Des adultes sérieux ? Ça existe ça ?
      En tout cas, ce n'est pas comme ça que je nous définis...
      A bientôt frangine, et merci pour tes appréciations.
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  34. Walt Disney ! Sors de ce corps !

    Walt Disney ! Ne sors pas de ce corps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Joe et Blutchy
      Je crois comprendre l'humour de mon oncle Joe, même si la référence à l'oncle Picsou ou à l'oncle Sam me gerce un peu le bulbe...
      L'essentiel, c'est que vous me fassiez rire l'un comme l'autre...
      Bises hilares
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  35. Trop tard pour Noël, je te souhaite donc une nouvelle année joyeuse.

    RépondreSupprimer
  36. SINCEREMENT c'est le plus beau conte de Noël que je n'ai jamais lu. C'est un véritable tableau vivant, chantant, odorant. J'ai bien fait de prendre mon temps de le lire, de ne pas me précipiter, d'attendre que la dinde ait fini de gicler sa graisse dans le four et que le beurre de la bûche plombe les estomacs. Je suis donc seule face à cette toile, j'ai à peine dix ans et tu viens de m'offrir mon cadeau de Noël. Merci Célestine; Contrairement à ce que je t'ai dit hier, j'attendrai un peu pour aller lire ton "affreux" conte. Je reste sur le goût fondant de celui ci et t'embrasse bien affectueusement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que veux-tu que je te dise ? Je suis toute estransinée par tes mots... ;-)
      Merci pour ce beau et vrai commentaire qui me va droit au coeur.
      C'est bien ainsi que je le prenais ce conte : comme un cadeau fait à mes lecteurs...
      Tu sais quoi ? Je suis zémue.
      Bisous d'amie
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  37. bizzz Célestine et passe bien ce cap de 2019. RDV en 2020 sans aucun doute

    RépondreSupprimer
  38. Je suis allée te lire d'un clic, hic, c'est la première fois que j'entends parler de Pernod à Noël; ne dit-on pas pas un Ricard sinon rien ? Allez Célestine, commençons l'année dans les bulles , c'est festif et gai. Ce conte n'est pas aussi horrible que çà et je l'aime bien pour l'exercice de style. Sinon, je suis comme l'Amienquestion je savoure et me délecte de ton billet du 24. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Pernod...elle » c'était bien trouvé non ?
      Bon réveillon plein de bulles, chère Chinou !

      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  39. La beauté de tes mots poétiques a laissé le long de mon visage couler une larme.
    Ton conte de Noël est si joli Céleste, si doux, qu'il m'a permis de retrouver le chemin de mon enfance... quel bien tu nous fais ! merci beaucoup...
    Ta petite fille l'adorera.
    BISOUS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne cesse de te faire pleurer, ma Den...
      Si tu veux effacer doucement cette larme, va donc lire mon petit conte horrible...
      Ton petit fils l'adorera ! (le grand)
      Derniers bisous de 2019
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  40. Un conte délicat qui souligne très joliment l'impérieuse nécessité du rituel, qui rassemble.
    Je te souhaite un très chaud, très doux passage à l'an nouveau, et un très heureux 2020.
    Baisers affectueux ♥
    Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De même, chère Sylvie.
      Beaux moments chaud pour toi, afin de fêter le temps qui passe sans trépasser !
      Bisous célestes
      •.¸¸.•*`*•.¸¸❤️

      Supprimer
  41. Même pas eu le temps de venir lire ton beau conte de noël !
    Ça y est, c'est réparé...et il est magnifique !
    Joyeux réveillon, je retourne à mes fourneaux :)
    Bises
    Angela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle soirée et à l'année prochaine !
      •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      Supprimer
  42. Bonjour Célestine, très doux en effet, mots délicats et poétiques, j'aime !
    Une bonne et heureuse année 2020 avec plein de mots inspirés.
    Bises de nouvel an, JC

    RépondreSupprimer
  43. Un très joli conte très poétique.
    J'espère que les fêtes auront tenu leur promesses avec toi.
    Bisous Célestine.

    RépondreSupprimer



Je lis tous vos petits grains de sel. Je n'ai pas toujours le temps de répondre tout de suite. Mais je finis toujours par le faire. Vous êtes mon eau vive, mon rayon de soleil, ma force tranquille.
Merci par avance pour tout ce que vous écrirez.
Merci de faire vivre mes mots par votre écoute.